Les hypocrites (al-mûnafiqûn)
>  
12 Verses | Page 1 / 1
(Arabe classique)


Afficher / Cacher
(Ⅰ)
(Ⅱ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


63. 0  
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ
- Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (Ⅰ)
- Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅱ)
-  [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. (Ⅲ)
- بسم الله الرحمن الرحيم (Ⅳ)
- بِسمِ اللَّهِ الرَّحمٰنِ الرَّحيمِ (Ⅴ)
- Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux (Ⅵ)
- Au nom de Dieu, le Tout miséricorde, le Miséricordieux (Ⅶ)
- Au nom d’Allah, le Bienfaiteur miséricordieux. (Ⅷ)
63. 1  
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ إِذَا جَاءَكَ الْمُنَافِقُونَ قَالُوا نَشْهَدُ إِنَّكَ لَرَسُولُ اللَّهِ ۗ وَاللَّهُ يَعْلَمُ إِنَّكَ لَرَسُولُهُ وَاللَّهُ يَشْهَدُ إِنَّ الْمُنَافِقِينَ لَكَاذِبُونَ
- Itha jaaka almunafiqoona qaloo nashhadu innaka larasoolu Allahi waAllahu yaAAlamu innaka larasooluhu waAllahu yashhadu inna almunafiqeena lakathiboona (Ⅰ)
- Lorsque les hypocrites viennent te voir, ils déclarent : « Nous témoignons que tu es l’Envoyé de Dieu. » Or, Dieu sait bien que tu es Son Envoyé, et Dieu est aussi Témoin que les hypocrites ne font que mentir. (Ⅱ)
- Lorsque les hypocrites s’adressent à toi, ils disent : « Nous attestons que tu es le Prophète de DIEU » [mais cela n’est pas dans leur cœur]. DIEU sait que tu es [réellement] Son prophète ; DIEU atteste que les hypocrites sont des menteurs. (Ⅲ)
- بسم الله الرحمن الرحيم إذا جاءك المنافقون قالوا نشهد إنك لرسول الله والله يعلم إنك لرسوله والله يشهد إن المنافقين لكاذبون (Ⅳ)
- بِسمِ اللَّهِ الرَّحمٰنِ الرَّحيمِ إِذا جاءَكَ المُنٰفِقونَ قالوا نَشهَدُ إِنَّكَ لَرَسولُ اللَّهِ ۗ وَاللَّهُ يَعلَمُ إِنَّكَ لَرَسولُهُ وَاللَّهُ يَشهَدُ إِنَّ المُنٰفِقينَ لَكٰذِبونَ (Ⅴ)
- Quand les hypocrites viennent à toi, Prophète, et disent : Nous témoignons que tu es le prophète d’Allah ! Or Allah sait que tu es Son envoyé. Allah témoigne que les hypocrites sont des menteurs. (Ⅵ)
- Quand les hypocrites te sont venus, ils ont dit : « Nous témoignons que tu es l’Envoyé de Dieu ». Or Dieu sait que tu es bien Son Envoyé et Dieu témoigne que les hypocrites, pour sûr, ne font que mentir (Ⅶ)
- Quand les Hypocrites viennent à toi [, Prophète !,] ils disent : « Nous attestons, en vérité, [que] tu es certes l’Apôtre d’Allah et [qu’]Allah sait, en vérité, que tu es certes Son Apôtre. » Allah atteste, en vérité, [que] les Hypocrites sont certes des menteurs. (Ⅷ)
63. 2  
اتَّخَذُوا أَيْمَانَهُمْ جُنَّةً فَصَدُّوا عَن سَبِيلِ اللَّهِ ۚ إِنَّهُمْ سَاءَ مَا كَانُوا يَعْمَلُونَ
- Ittakhathoo aymanahum junnatan fasaddoo AAan sabeeli Allahi innahum saa ma kanoo yaAAmaloona (Ⅰ)
- Ils se servent de leurs serments comme d’un bouclier pour éloigner leurs semblables de la Voie de Dieu. Quelle odieuse conduite que la leur ! (Ⅱ)
- Ils prennent leurs serments pour bouclier ; ils détournent [les hommes] du chemin de DIEU. Mauvaise est leur action [et leur intention]. (Ⅲ)
- اتخذوا أيمانهم جنة فصدوا عن سبيل الله إنهم ساء ما كانوا يعملون (Ⅳ)
- اتَّخَذوا أَيمٰنَهُم جُنَّةً فَصَدّوا عَن سَبيلِ اللَّهِ ۚ إِنَّهُم ساءَ ما كانوا يَعمَلونَ (Ⅴ)
- Ils utilisent leurs serments comme rempart afin de détourner les autres du chemin d’Allah. Très mauvaise façon d’agir ! (Ⅵ)
- la foi n’était pour eux qu’une couverture ; ils se sont détournés du chemin de Dieu : qu’affreuse était leur action ! (Ⅶ)
- Ils ont pris leurs serments comme sauvegarde et se sont écartés du Chemin d’Allah. Combien mauvais est ce qu’ils se sont trouvé faire ! (Ⅷ)
63. 3  
ذَٰلِكَ بِأَنَّهُمْ آمَنُوا ثُمَّ كَفَرُوا فَطُبِعَ عَلَىٰ قُلُوبِهِمْ فَهُمْ لَا يَفْقَهُونَ
- Thalika biannahum amanoo thumma kafaroo fatubiAAa AAala quloobihim fahum la yafqahoona (Ⅰ)
- Et ce, pour avoir cru puis renié leur foi. C’est alors qu’un sceau fut apposé sur leurs cœurs, les rendant incapables de rien comprendre. (Ⅱ)
- C’est parce qu’ils ont [d’abord] cru [en DIEU] puis [à cause de leurs injustices] ils ont rejeté [les vérités célestes], par conséquent, leurs cœurs sont scellés, ils ne comprennent pas. (Ⅲ)
- ذلك بأنهم آمنوا ثم كفروا فطبع على قلوبهم فهم لا يفقهون (Ⅳ)
- ذٰلِكَ بِأَنَّهُم ءامَنوا ثُمَّ كَفَروا فَطُبِعَ عَلىٰ قُلوبِهِم فَهُم لا يَفقَهونَ (Ⅴ)
- Uniquement parce qu’ils ont cru d’abord, puis sont retournés au paganisme. Un sceau s’est apposé sur leurs cœurs au point de les empêcher de comprendre ! (Ⅵ)
- c’est qu’ils ont cru, puis dénié : un sceau fut alors posé sur leur cœur, de sorte qu’ils ne peuvent rien pénétrer. (Ⅶ)
- Ils ont cru en effet puis ont été infidèles et un sceau a été placé sur leur cœur, en sorte qu’ils ne savent plus. (Ⅷ)
63. 4  
۞ وَإِذَا رَأَيْتَهُمْ تُعْجِبُكَ أَجْسَامُهُمْ ۖ وَإِن يَقُولُوا تَسْمَعْ لِقَوْلِهِمْ ۖ كَأَنَّهُمْ خُشُبٌ مُّسَنَّدَةٌ ۖ يَحْسَبُونَ كُلَّ صَيْحَةٍ عَلَيْهِمْ ۚ هُمُ الْعَدُوُّ فَاحْذَرْهُمْ ۚ قَاتَلَهُمُ اللَّهُ ۖ أَنَّىٰ يُؤْفَكُونَ
- Waitha raaytahum tuAAjibuka ajsamuhum wain yaqooloo tasmaAA liqawlihim kaannahum khushubun musannadatun yahsaboona kulla sayhatin AAalayhim humu alAAaduwwu faihtharhum qatalahumu Allahu anna yufakoona (Ⅰ)
- Quand on les voit, on est séduit par leur stature ; et quand ils parlent, on les écoute volontiers. Pourtant, ils ne sont, en réalité, que des poutres en mal d’appui, que le moindre cri met en émoi. Ce sont ceux-là tes pires ennemis ! Méfie-toi d’eux ! Que Dieu anéantisse ces hypocrites, si prompts à se détourner de la Voie du Seigneur ! (Ⅱ)
- Quand tu les vois, leur corps (leurs apparences) t’émerveillent. S’ils parlent, tu écoutes leurs dires. Ils sont comme des bûches appuyées [contre des murs] ; ils s’imaginent que chaque cri est dirigé contre eux. Ce sont eux l’ennemi. Défie-toi d’eux. Que DIEU les combatte, comment mentent-ils [ou, comment tournent-ils le dos à la vérité, où vont-ils donc] ! (Ⅲ)
- وإذا رأيتهم تعجبك أجسامهم وإن يقولوا تسمع لقولهم كأنهم خشب مسندة يحسبون كل صيحة عليهم هم العدو فاحذرهم قاتلهم الله أنى يؤفكون (Ⅳ)
- ۞ وَإِذا رَأَيتَهُم تُعجِبُكَ أَجسامُهُم ۖ وَإِن يَقولوا تَسمَع لِقَولِهِم ۖ كَأَنَّهُم خُشُبٌ مُسَنَّدَةٌ ۖ يَحسَبونَ كُلَّ صَيحَةٍ عَلَيهِم ۚ هُمُ العَدُوُّ فَاحذَرهُم ۚ قٰتَلَهُمُ اللَّهُ ۖ أَنّىٰ يُؤفَكونَ (Ⅴ)
- Quand tu les vois, tu es séduit par leurs personnes et, s’ils parlent, tu écoutes ce qu’ils disent. Pourtant, ils ressemblent à des poutres inclinées [contre un mur] qui croient que tout cri leur est destiné. Ce sont les vrais ennemis que tu dois fuir. Puisse Dieu les combattre jusqu’au dernier ! Comme ils s’écartent [de la voie droite] ! (Ⅵ)
- Quand tu les vois, leur stature te séduit ; s’ils parlent et que tu y prêtes l’oreille, ils se révèlent des poutres en mal d’appui. Ils s’imaginent que toute clameur les menace. Ce sont eux l’ennemi ! Défie-toi d’eux. Que Dieu les combatte ! Comme ils sont dévoyés ! (Ⅶ)
- Quand tu les vois, leurs personnes te plaisent et tu prêtes l’oreille à leurs dires, A) comme s’ils étaient des monts [solidement] appuyés (?). B) : on dirait des poutres appuyées (?). Ils pensent que tout cri est [dirigé] contre eux. Ils sont l’ennemi. Prends donc garde à eux ! Qu’Allah les tue ! Combien ils sont écartés [de la Voie] ! (Ⅷ)
63. 5  
وَإِذَا قِيلَ لَهُمْ تَعَالَوْا يَسْتَغْفِرْ لَكُمْ رَسُولُ اللَّهِ لَوَّوْا رُءُوسَهُمْ وَرَأَيْتَهُمْ يَصُدُّونَ وَهُم مُّسْتَكْبِرُونَ
- Waitha qeela lahum taAAalaw yastaghfir lakum rasoolu Allahi lawwaw ruoosahum waraaytahum yasuddoona wahum mustakbiroona (Ⅰ)
- Quand on leur dit : « Venez, afin que le Prophète de Dieu implore Son pardon en votre faveur ! », ils détournent la tête, et on les voit s’éloigner pleins de gloriole. (Ⅱ)
- Quand on leur dit : « Venez, le Prophète de DIEU demandera pardon pour vous », ils détournent la tête [par moquerie] et tu les vois s’empêcher [des paroles vraies], ils sont enflés d’orgueil [injuste]. (Ⅲ)
- وإذا قيل لهم تعالوا يستغفر لكم رسول الله لووا رءوسهم ورأيتهم يصدون وهم مستكبرون (Ⅳ)
- وَإِذا قيلَ لَهُم تَعالَوا يَستَغفِر لَكُم رَسولُ اللَّهِ لَوَّوا رُءوسَهُم وَرَأَيتَهُم يَصُدّونَ وَهُم مُستَكبِرونَ (Ⅴ)
- Et lorsqu’on leur dit : Venez, le Prophète intercédera pour vous auprès d’Allah, ils se détournent et s’éloignent dédaigneusement. (Ⅵ)
- Quand on leur dit : « Venez, afin que l’Envoyé de Dieu implore pour vous le pardon », ils biaisent du chef, on les voit se détourner : c’est par orgueil (Ⅶ)
- Quand on leur dit : « Venez ! l’Apôtre d’Allah demandera pour vous pardon [au Seigneur] ! », ils détournent la tête et tu les vois se détourner, enflés de superbe. (Ⅷ)
63. 6  
سَوَاءٌ عَلَيْهِمْ أَسْتَغْفَرْتَ لَهُمْ أَمْ لَمْ تَسْتَغْفِرْ لَهُمْ لَن يَغْفِرَ اللَّهُ لَهُمْ ۚ إِنَّ اللَّهَ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الْفَاسِقِينَ
- Sawaon AAalayhim astaghfarta lahum am lam tastaghfir lahum lan yaghfira Allahu lahum inna Allaha la yahdee alqawma alfasiqeena (Ⅰ)
- Il est d’ailleurs égal que tu demandes ou non le pardon de Dieu en leur faveur, Dieu ne leur accordera pas Son pardon, car Dieu ne saurait en vérité guider des gens pervers. (Ⅱ)
- Il leur est égal que tu implores le pardon [de DIEU] pour eux ou que tu ne demandes pas pardon pour eux, DIEU ne leur pardonnera pas. DIEU ne guide pas [par force majeur] les gens pervers [obstinés]. (Ⅲ)
- سواء عليهم أستغفرت لهم أم لم تستغفر لهم لن يغفر الله لهم إن الله لا يهدي القوم الفاسقين (Ⅳ)
- سَواءٌ عَلَيهِم أَستَغفَرتَ لَهُم أَم لَم تَستَغفِر لَهُم لَن يَغفِرَ اللَّهُ لَهُم ۚ إِنَّ اللَّهَ لا يَهدِى القَومَ الفٰسِقينَ (Ⅴ)
- Du reste, que tu cherches à leur faire pardonner leurs fautes ou que tu ne le fasses point, Allah ne leur pardonne pas, car Allah ne conduit pas dans le bon chemin les pervers. (Ⅵ)
- cela revient au même, en ce qui les concerne, que tu implores leur pardon ou que tu ne le fasses pas : Dieu ne leur pardonnera pas. Il ne guide pas un peuple de scélératesse (Ⅶ)
- Égal est, pour ce qui les touche, que tu demandes pardon pour eux ou que tu ne demandes point pardon pour eux. Allah ne leur pardonnera point. Allah ne saurait guider, le peuple des Pervers. (Ⅷ)
63. 7  
هُمُ الَّذِينَ يَقُولُونَ لَا تُنفِقُوا عَلَىٰ مَنْ عِندَ رَسُولِ اللَّهِ حَتَّىٰ يَنفَضُّوا ۗ وَلِلَّهِ خَزَائِنُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَلَٰكِنَّ الْمُنَافِقِينَ لَا يَفْقَهُونَ
- Humu allatheena yaqooloona la tunfiqoo AAala man AAinda rasooli Allahi hatta yanfaddoo walillahi khazainu alssamawati waalardi walakinna almunafiqeena la yafqahoona (Ⅰ)
- Ce sont eux qui disent aux leurs : « Cessez toute assistance aux Compagnons du Prophète, afin qu’ils finissent par l’abandonner ! », comme si les trésors des Cieux et de la Terre n’appartenaient pas à Dieu ! Mais les hypocrites peuvent-ils le comprendre ? (Ⅱ)
- Ce sont eux qui disent : « Ne faites pas dépense (charité) pour ceux qui sont auprès du Prophète de DIEU afin qu’ils se dispersent ! » Or les trésors des cieux et de la terre sont à DIEU, mais les hypocrites ne comprennent pas. (Ⅲ)
- هم الذين يقولون لا تنفقوا على من عند رسول الله حتى ينفضوا ولله خزائن السماوات والأرض ولكن المنافقين لا يفقهون (Ⅳ)
- هُمُ الَّذينَ يَقولونَ لا تُنفِقوا عَلىٰ مَن عِندَ رَسولِ اللَّهِ حَتّىٰ يَنفَضّوا ۗ وَلِلَّهِ خَزائِنُ السَّمٰوٰتِ وَالأَرضِ وَلٰكِنَّ المُنٰفِقينَ لا يَفقَهونَ (Ⅴ)
- Ils disent : Ne donnez rien aux compagnons du Prophète de façon qu’ils l’abandonnent. Mais les trésors des cieux et de la terre appartiennent à Allah. Les hypocrites ne peuvent le comprendre. (Ⅵ)
- eux qui disent : « Ne faites pas dépense pour ceux qui sont auprès de l’Envoyé de Dieu, jusqu’à ce qu’ils se dispersent ». Or Dieu tient les réserves des cieux et de la terre. Mais les hypocrites ne peuvent rien pénétrer (Ⅶ)
- Ce sont eux qui disent : « Ne faites point dépense en faveur de ceux qui sont auprès de l’Apôtre d’Allah, afin qu’ils fassent sécession ! » A Allah sont les trésors des cieux et de la terre. Mais les Hypocrites ne comprennent pas. (Ⅷ)
63. 8  
يَقُولُونَ لَئِن رَّجَعْنَا إِلَى الْمَدِينَةِ لَيُخْرِجَنَّ الْأَعَزُّ مِنْهَا الْأَذَلَّ ۚ وَلِلَّهِ الْعِزَّةُ وَلِرَسُولِهِ وَلِلْمُؤْمِنِينَ وَلَٰكِنَّ الْمُنَافِقِينَ لَا يَعْلَمُونَ
- Yaqooloona lain rajaAAna ila almadeenati layukhrijanna alaAAazzu minha alathalla walillahi alAAizzatu walirasoolihi walilmumineena walakinna almunafiqeena la yaAAlamoona (Ⅰ)
- Et ils ajoutent : « Si jamais nous retournons à Médine, le plus puissant en expulsera sûrement le plus faible », comme si la vraie puissance n’appartenait pas à Dieu, à Son Envoyé et aux croyants ! Mais les hypocrites semblent l’ignorer. (Ⅱ)
- Ils disent : « Si nous revenons à Médine, le plus puissant (groupe des hypocrites) chassera le plus humble (groupe des croyants) ». La puissance est à DIEU, à Son prophète et aux croyants, mais les hypocrites ne savent pas. (Ⅲ)
- يقولون لئن رجعنا إلى المدينة ليخرجن الأعز منها الأذل ولله العزة ولرسوله وللمؤمنين ولكن المنافقين لا يعلمون (Ⅳ)
- يَقولونَ لَئِن رَجَعنا إِلَى المَدينَةِ لَيُخرِجَنَّ الأَعَزُّ مِنهَا الأَذَلَّ ۚ وَلِلَّهِ العِزَّةُ وَلِرَسولِهِ وَلِلمُؤمِنينَ وَلٰكِنَّ المُنٰفِقينَ لا يَعلَمونَ (Ⅴ)
- Ils disent : Si nous repartons vers Médine, le plus fort chassera le plus faible ! Mais c’est à Allah, au Prophète et aux croyants qu’appartient la puissance, mais les hypocrites ne peuvent le savoir. (Ⅵ)
- ils disent encore : « Si nous revenons à Médine, sûr que les plus puissants de la ville en expulseraient les plus faibles ». Or c’est à Dieu que revient la puissance, et à Son Envoyé, et aux croyants. Mais les hypocrites ne le savent pas. (Ⅶ)
- Ils disent [également] : « Certes, si nous revenons à Médine, le plus puissant en expulsera, certes, le plus humble. » La puissance est à Allah, à Son Apôtre et aux Croyants. Mais les Hypocrites ne savent point. (Ⅷ)
63. 9  
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تُلْهِكُمْ أَمْوَالُكُمْ وَلَا أَوْلَادُكُمْ عَن ذِكْرِ اللَّهِ ۚ وَمَن يَفْعَلْ ذَٰلِكَ فَأُولَٰئِكَ هُمُ الْخَاسِرُونَ
- Ya ayyuha allatheena amanoo la tulhikum amwalukum wala awladukum AAan thikri Allahi waman yafAAal thalika faolaika humu alkhasiroona (Ⅰ)
- Ô croyants ! Ne vous laissez pas distraire par vos richesses et vos enfants du rappel de Dieu ! Ceux qui agissent ainsi seront les véritables perdants. (Ⅱ)
- Ô croyants, que ni vos biens ni vos enfants ne vous distraient du rappel de DIEU. Ceux qui agissent ainsi (, ceux qui ne font pas attention aux règles de la création et oublient le rappel de DIEU,) seront perdants. (Ⅲ)
- يا أيها الذين آمنوا لا تلهكم أموالكم ولا أولادكم عن ذكر الله ومن يفعل ذلك فأولئك هم الخاسرون (Ⅳ)
- يٰأَيُّهَا الَّذينَ ءامَنوا لا تُلهِكُم أَموٰلُكُم وَلا أَولٰدُكُم عَن ذِكرِ اللَّهِ ۚ وَمَن يَفعَل ذٰلِكَ فَأُولٰئِكَ هُمُ الخٰسِرونَ (Ⅴ)
- Ô vous les croyants ! Que vos biens et vos enfants ne vous distraient pas de la remémoration d’Allah, car celui qui agit ainsi sera le plus grand perdant. (Ⅵ)
- Vous qui croyez, que biens ni enfants ne vous distraient du Rappel de Dieu. Qui le fait... ce sont eux les perdants (Ⅶ)
- O vous qui croyez !, que ni vos biens, ni vos enfants ne vous distraient de l’Édification d’Allah ! Ceux qui feront cela seront les Perdants. (Ⅷ)
63. 10  
وَأَنفِقُوا مِن مَّا رَزَقْنَاكُم مِّن قَبْلِ أَن يَأْتِيَ أَحَدَكُمُ الْمَوْتُ فَيَقُولَ رَبِّ لَوْلَا أَخَّرْتَنِي إِلَىٰ أَجَلٍ قَرِيبٍ فَأَصَّدَّقَ وَأَكُن مِّنَ الصَّالِحِينَ
- Waanfiqoo min ma razaqnakum min qabli an yatiya ahadakumu almawtu fayaqoola rabbi lawla akhkhartanee ila ajalin qareebin faassaddaqa waakun mina alssaliheena (Ⅰ)
- Donnez donc en œuvres charitables une partie des biens dont Nous vous avons pourvus, avant que la mort ne vienne surprendre l’un de vous et qu’il ne dise : « Seigneur, accorde-moi un court délai pour que je fasse l’aumône et que je sois du nombre des vertueux ! » (Ⅱ)
- Dépensez en aumône [sur le chemin de DIEU] de ce que Nous vous avons donné, avant que la mort ne frappe l’un de vous et qu’il ne dise : « Seigneur, pourquoi ne reportes-Tu pas [ma mort] à un prochain terme, pour que je puisse faire l’aumône et être du nombre de ceux qui pratiquent les bonnes actions ? » (Ⅲ)
- وأنفقوا من ما رزقناكم من قبل أن يأتي أحدكم الموت فيقول رب لولا أخرتني إلى أجل قريب فأصدق وأكن من الصالحين (Ⅳ)
- وَأَنفِقوا مِن ما رَزَقنٰكُم مِن قَبلِ أَن يَأتِىَ أَحَدَكُمُ المَوتُ فَيَقولَ رَبِّ لَولا أَخَّرتَنى إِلىٰ أَجَلٍ قَريبٍ فَأَصَّدَّقَ وَأَكُن مِنَ الصّٰلِحينَ (Ⅴ)
- Et dépensez une partie des biens dont Nous vous avons dotés avant que la mort ne vous surprenne et que vous ne disiez : Mon Dieu, pourquoi ne pas prolonger un peu ma vie ? Je ferai alors une aumône et je serai parmi ceux qui font le bien ! (Ⅵ)
- faites dépense sur Notre attribution avant que la mort n’atteigne l’un de vous et qu’il ne dise : « Ah ! Seigneur ! si Tu m’ajournais à court délai, de sorte à faire l’aumône et à prendre rang parmi les justifiés » (Ⅶ)
- Faites dépense [en aumône], sur ce que Nous vous avons attribué, avant que la mort vienne frapper chacun de vous et [avant] qu’il s’écrie : « Seigneur !, que ne me reportes-Tu à un terme prochain en sorte que j’aumône et sois parmi les Saints ! » (Ⅷ)
63. 11  
وَلَن يُؤَخِّرَ اللَّهُ نَفْسًا إِذَا جَاءَ أَجَلُهَا ۚ وَاللَّهُ خَبِيرٌ بِمَا تَعْمَلُونَ
- Walan yuakhkhira Allahu nafsan itha jaa ajaluha waAllahu khabeerun bima taAAmaloona (Ⅰ)
- Or, Dieu n’accorde jamais de délai à une âme dont le terme a expiré. Dieu est bien Informé de ce que vous faites. (Ⅱ)
- DIEU ne donne plus de délai à une âme dont le terme est venu. DIEU connaît parfaitement ce que vous faites. (Ⅲ)
- ولن يؤخر الله نفسا إذا جاء أجلها والله خبير بما تعملون (Ⅳ)
- وَلَن يُؤَخِّرَ اللَّهُ نَفسًا إِذا جاءَ أَجَلُها ۚ وَاللَّهُ خَبيرٌ بِما تَعمَلونَ (Ⅴ)
- Mais Allah n’accorde aucun délai supplémentaire à celui dont le terme est arrivé. Allah est au courant de ce que vous faites. (Ⅵ)
- mais Dieu n’ajournera nulle âme une fois son terme arrivé. Dieu de tout ce que vous faites est Informé. (Ⅶ)
- Allah ne reportera nulle âme, quand son terme sera venu. Allah est bien informé de ce que vous faites. (Ⅷ)


Page: 1

63 







Home