La résurrection (al-qiyama)
Onelittleangel > >  
(41 Verses | Page 1 / 1)
Traduction de Abolqasemi Fakhri (2003).
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
Traduction de Abolqasemi Fakhri (2003).Afficher
(⁎)Afficher | Cacher
(Ⅰ)Afficher | Cacher
(Ⅳ)Afficher | Cacher
(Ⅵ)Afficher | Cacher


75.0
 [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux.

Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (⁎)

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅰ)

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ (Ⅳ)

Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux (Ⅵ)

75.1
[Mais] non, Je jure par le Jour de la résurrection !

La oqsimu biyawmi alqiyamati (⁎)

Non ! J’en jure par le Jour de la Résurrection ! (Ⅰ)

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ لَا أُقْسِمُ بِيَوْمِ الْقِيَامَةِ (Ⅳ)

Je n’ai pas à jurer par le jour de la résurrection. (Ⅵ)

75.2
Et non, Je jure par le "nafs" (l’âme) qui blâme [et rappelle à l’homme à éviter les injustices] !

Wala oqsimu bialnnafsi allawwamati (⁎)

Non ! J’en jure par l’âme toujours prompte à se faire des reproches ! (Ⅰ)

وَلَا أُقْسِمُ بِالنَّفْسِ اللَّوَّامَةِ (Ⅳ)

Ni par l’âme qui se lamente. (Ⅵ)

75.3
L’homme [incrédule, injuste,...] s’imaginait-il que Nous ne réunirons pas ses os ?

Ayahsabu alinsanu allan najmaAAa AAithamahu (⁎)

L’homme s’imagine-t-il que Nous ne pourrons jamais regrouper ses ossements ? (Ⅰ)

أَيَحْسَبُ الْإِنسَانُ أَلَّن نَّجْمَعَ عِظَامَهُ (Ⅳ)

L’homme pense-t-il que Nous ne réunirons pas ses os ? (Ⅵ)

75.4
Mais si ! Nous avons le pouvoir d’établir [même] les bouts [et les traits] de ses doigts.

Bala qadireena AAala an nusawwiya bananahu (⁎)

Erreur ! Car Nous avons le pouvoir de remettre en place même ses phalanges ! (Ⅰ)

بَلَىٰ قَادِرِينَ عَلَىٰ أَن نُّسَوِّيَ بَنَانَهُ (Ⅳ)

Bien au contraire ! Nous sommes en mesure de rassembler même ses phalanges. (Ⅵ)

75.5
[Cet] homme [suivant ses penchants et les tentations diaboliques] veut plutôt à présent le libertinage [et y vivre].

Bal yureedu alinsanu liyafjura amamahu (⁎)

Mais l’homme voudrait plutôt continuer à vivre dans le libertinage (Ⅰ)

بَلْ يُرِيدُ الْإِنسَانُ لِيَفْجُرَ أَمَامَهُ (Ⅳ)

Mais l’homme préfère poursuivre sa vie de débauche. (Ⅵ)

75.6
Il demande : « A quand, le Jour de la résurrection ? »

Yasalu ayyana yawmu alqiyamati (⁎)

et à demander : « À quand donc le Jour de la Résurrection ? » (Ⅰ)

يَسْأَلُ أَيَّانَ يَوْمُ الْقِيَامَةِ (Ⅳ)

Il demande : Quand aura-t-il lieu, ce jour de la résurrection ? (Ⅵ)

75.7
Lorsque les yeux seront éblouis,

Faitha bariqa albasaru (⁎)

Quand le regard sera hébété, (Ⅰ)

فَإِذَا بَرِقَ الْبَصَرُ (Ⅳ)

Lorsque l’œil sera ébloui, (Ⅵ)

75.8
[quand] la lune sera éclipsée [sans lumière],

Wakhasafa alqamaru (⁎)

quand la Lune sera éclipsée, (Ⅰ)

وَخَسَفَ الْقَمَرُ (Ⅳ)

et que la lune se sera éclipsée, (Ⅵ)

75.9
[quand] le soleil et la lune seront réunis (confondus),

WajumiAAa alshshamsu waalqamaru (⁎)

quand le Soleil et la Lune seront réunis, (Ⅰ)

وَجُمِعَ الشَّمْسُ وَالْقَمَرُ (Ⅳ)

et que le soleil se sera fondu dans la lune. (Ⅵ)

75.10
ce Jour-là l’homme demandera : « Où fuir ? »

Yaqoolu alinsanu yawmaithin ayna almafarru (⁎)

ce jour-là, l’homme s’écriera : « Où fuir ? », (Ⅰ)

يَقُولُ الْإِنسَانُ يَوْمَئِذٍ أَيْنَ الْمَفَرُّ (Ⅳ)

C’est alors que l’homme dira : Par où peut-on fuir ? (Ⅵ)

75.11
Non ! il n’y a pas de refuge.

Kalla la wazara (⁎)

sans pouvoir trouver de refuge, (Ⅰ)

كَلَّا لَا وَزَرَ (Ⅳ)

Hélas, non. Il n’y a pas d’issue ! (Ⅵ)

75.12
Ce Jour-là, le retour sera vers ton Seigneur.

Ila rabbika yawmaithin almustaqarru (⁎)

car c’est vers ton Seigneur, ce jour-là, que tout fera retour. (Ⅰ)

إِلَىٰ رَبِّكَ يَوْمَئِذٍ الْمُسْتَقَرُّ (Ⅳ)

Car, ce jour-là, seul ton Seigneur sera la destination finale. (Ⅵ)

75.13
Ce Jour-là l’homme sera informé de ce qu’il aura avancé [en sa vie] et de ce qu’il aura remis à plus tard (les effets et les résultats posthumes de ses actes).

Yunabbao alinsanu yawmaithin bima qaddama waakhkhara (⁎)

Et, ce jour-là, l’homme sera mis en face de toutes ses œuvres, du début jusqu’à la fin. (Ⅰ)

يُنَبَّأُ الْإِنسَانُ يَوْمَئِذٍ بِمَا قَدَّمَ وَأَخَّرَ (Ⅳ)

À l’homme, ce jour-là, sera signifié tout ce qu’il a fait, en premier et en dernier. (Ⅵ)

75.14
L’homme se voit [et se connaît] soi-même,

Bali alinsanu AAala nafsihi baseeratun (⁎)

Bien plus, l’homme se constituera en témoin oculaire déposant contre lui-même, (Ⅰ)

بَلِ الْإِنسَانُ عَلَىٰ نَفْسِهِ بَصِيرَةٌ (Ⅳ)

Du reste, il est au courant de ce qu’il a commis ! (Ⅵ)

75.15
même s’il présente ses [fausses] excuses.

Walaw alqa maAAatheerahu (⁎)

quelles que soient les excuses qu’il pourra par la suite présenter. (Ⅰ)

وَلَوْ أَلْقَىٰ مَعَاذِيرَهُ (Ⅳ)

Même s’il se trouve des excuses. (Ⅵ)

75.16
N’agite pas ta langue pour le hâter (en lisant le Coran soit en paix et recueillement).

La tuharrik bihi lisanaka litaAAjala bihi (⁎)

N’essaie pas, Prophète, de répéter sur-le-champ tout verset qui t’est révélé dans ton impatience de le retenir ! (Ⅰ)

لَا تُحَرِّكْ بِهِ لِسَانَكَ لِتَعْجَلَ بِهِ (Ⅳ)

N’active pas ta langue afin de tout formuler rapidement. (Ⅵ)

75.17
A Nous de le rassembler et de le réciter.

Inna AAalayna jamAAahu waquranahu (⁎)

C’est à Nous qu’il appartient de te l’apprendre et de t’en faciliter la lecture. (Ⅰ)

إِنَّ عَلَيْنَا جَمْعَهُ وَقُرْآنَهُ (Ⅳ)

Il nous incombe de le réunir et d’en fixer la récitation. (Ⅵ)

75.18
Quand Nous le lisons, suis-en la lecture [parfaite].

Faitha qaranahu faittabiAA quranahu (⁎)

Au fur et à mesure que Nous l’énoncerons, suis-en la récitation (Ⅰ)

فَإِذَا قَرَأْنَاهُ فَاتَّبِعْ قُرْآنَهُ (Ⅳ)

Dès lors que Nous le réciterons, suis-en de près la récitation. (Ⅵ)

75.19
Puis à Nous de l’expliquer.

Thumma inna AAalayna bayanahu (⁎)

et ce sera à Nous, ensuite, de t’en éclairer le sens ! (Ⅰ)

ثُمَّ إِنَّ عَلَيْنَا بَيَانَهُ (Ⅳ)

Il nous incombe aussi de l’expliciter, de l’exposer clairement. (Ⅵ)

75.20
Mais non, [impies, idolâtres, etc.] vous aimez plutôt [la vie] passagère

Kalla bal tuhibboona alAAajilata (⁎)

Ah non ! Vous aimez plutôt la vie fugitive (Ⅰ)

كَلَّا بَلْ تُحِبُّونَ الْعَاجِلَةَ (Ⅳ)

Mais, hélas, vous aimez la [vie] éphémère, (Ⅵ)

75.21
et vous délaissez la vie future (vous ne pensez pas à l’avenir, aux conséquences de vos actes).

Watatharoona alakhirata (⁎)

et négligez la vie future ! (Ⅰ)

وَتَذَرُونَ الْآخِرَةَ (Ⅳ)

et vous détournez votre attention de la vie future. (Ⅵ)

75.22
Ce Jour-là, il y aura des visages brillants (resplendissants),

Wujoohun yawmaithin nadiratun (⁎)

Ce jour-là, il y aura des visages qui brilleront d’un vif éclat (Ⅰ)

وُجُوهٌ يَوْمَئِذٍ نَّاضِرَةٌ (Ⅳ)

Ce jour-là, il y aura des visages qui brilleront de tout leur éclat, (Ⅵ)

75.23
qui contemplent leur Seigneur.

Ila rabbiha nathiratun (⁎)

et qui seront tout absorbés dans la contemplation de leur Seigneur, (Ⅰ)

إِلَىٰ رَبِّهَا نَاظِرَةٌ (Ⅳ)

ils regarderont leur Seigneur. (Ⅵ)

75.24
[Mais] ce Jour-là, d’autres visages [impies, criminels...] seront sombres,

Wawujoohun yawmaithin basiratun (⁎)

et des visages tout crispés (Ⅰ)

وَوُجُوهٌ يَوْمَئِذٍ بَاسِرَةٌ (Ⅳ)

Mais d’autres visages seront bien maussades, (Ⅵ)

75.25
qui s’attendent à [un châtiment] écrasant les vertèbres.

Tathunnu an yufAAala biha faqiratun (⁎)

et tourmentés par les horribles tourments qu’ils devront subir. (Ⅰ)

تَظُنُّ أَن يُفْعَلَ بِهَا فَاقِرَةٌ (Ⅳ)

car ils s’attendront à un dur supplice. (Ⅵ)

75.26
Mais non, [on ne peut nier la vie future,] quand [le souffle de vie] arrivé aux clavicules

Kalla itha balaghati alttaraqiya (⁎)

Qu’on y pense ! Lorsque le souffle de vie parviendra aux clavicules ; (Ⅰ)

كَلَّا إِذَا بَلَغَتِ التَّرَاقِيَ (Ⅳ)

Non ! Lorsque le dernier souffle arrivera à la gorge, (Ⅵ)

75.27
il sera dit : « Qui peut le sauver [par quelque incarnation, ou, qui va le monter au ciel] ? »

Waqeela man raqin (⁎)

lorsque l’on réclamera partout un remède ; (Ⅰ)

وَقِيلَ مَنْ ۜ رَاقٍ (Ⅳ)

quelqu’un dira : Y a-t-il un exorciseur ? (Ⅵ)

75.28
et, il (le mourant) sera convaincu que c’est la séparation (la mort),

Wathanna annahu alfiraqu (⁎)

lorsque l’agonisant sentira que sa fin est arrivée, (Ⅰ)

وَظَنَّ أَنَّهُ الْفِرَاقُ (Ⅳ)

Il pensera alors que le moment de la séparation est arrivé, (Ⅵ)

75.29
la jambe se crispe contre la jambe.

Wailtaffati alssaqu bialssaqi (⁎)

et que ses jambes se crisperont l’une sur l’autre, (Ⅰ)

وَالْتَفَّتِ السَّاقُ بِالسَّاقِ (Ⅳ)

et que la jambe se raidira sur l’autre jambe. (Ⅵ)

75.30
Ce Jour-là [tout] sera conduit vers ton Seigneur.

Ila rabbika yawmaithin almasaqu (⁎)

c’est vers ton Seigneur, ce jour-là, qu’on le conduira, (Ⅰ)

إِلَىٰ رَبِّكَ يَوْمَئِذٍ الْمَسَاقُ (Ⅳ)

Ce jour-là, le chemin sera celui qui mène à ton Seigneur. (Ⅵ)

75.31
[Quiconque a nié la Résurrection,] n’a ni cru [ou, ni donné l’aumône] ni observé la Prière,

Fala saddaqa wala salla (⁎)

alors qu’il n’a ni cru ni prié ; (Ⅰ)

فَلَا صَدَّقَ وَلَا صَلَّىٰ (Ⅳ)

Il n’a ni cru, ni prié (Ⅵ)

75.32
par contre, il a nié [et rejeté les vérités célestes] et s’est détourné [du bon chemin],

Walakin kaththaba watawalla (⁎)

mais a traité la Révélation de mensonge et s’en est détourné, (Ⅰ)

وَلَٰكِن كَذَّبَ وَتَوَلَّىٰ (Ⅳ)

mais il a [tout] traité de mensonge et s’est rétracté. (Ⅵ)

75.33
et il est allé vers sa famille, marchant enflé d’orgueil [injuste].

Thumma thahaba ila ahlihi yatamatta (⁎)

pour s’en aller vers les siens en se dandinant avec fierté. (Ⅰ)

ثُمَّ ذَهَبَ إِلَىٰ أَهْلِهِ يَتَمَطَّىٰ (Ⅳ)

Après quoi, il est allé rejoindre les siens en se gonflant d’orgueil. (Ⅵ)

75.34
[il sera dit à l’impie, criminel... : le châtiment] pour toi vaut mieux, [il] vaut mieux.

Awla laka faawla (⁎)

» Malheur à toi ! Malheur ! » (Ⅰ)

أَوْلَىٰ لَكَ فَأَوْلَىٰ (Ⅳ)

Malheur à toi, malheur ! (Ⅵ)

75.35
Et encore [le châtiment] pour toi vaut mieux, [il] vaut mieux.

Thumma awla laka faawla (⁎)

Et encore une fois : « Malheur à toi ! Malheur ! » (Ⅰ)

ثُمَّ أَوْلَىٰ لَكَ فَأَوْلَىٰ (Ⅳ)

Malheur encore à toi, malheur ! (Ⅵ)

75.36
L’homme s’imagine-t-il qu’on le laissera à la dérive ?

Ayahsabu alinsanu an yutraka sudan (⁎)

L’homme croit-il qu’il sera laissé à l’abandon ? (Ⅰ)

أَيَحْسَبُ الْإِنسَانُ أَن يُتْرَكَ سُدًى (Ⅳ)

L’homme croit-il qu’il sera laissé libre ? (Ⅵ)

75.37
N’était-il pas une goutte de sperme semée,

Alam yaku nutfatan min manayyin yumna (⁎)

N’a-t-il pas été une goutte de sperme éjaculée, (Ⅰ)

أَلَمْ يَكُ نُطْفَةً مِّن مَّنِيٍّ يُمْنَىٰ (Ⅳ)

[L’homme] n’a-t-il pas été une goutte de sperme projetée ? (Ⅵ)

75.38
puis un embryon ? [DIEU l’]a créé et lui a donné une forme [harmonieuse],

Thumma kana AAalaqatan fakhalaqa fasawwa (⁎)

puis un caillot de sang auquel Dieu prêta vie, et qu’Il forma avec harmonie, (Ⅰ)

ثُمَّ كَانَ عَلَقَةً فَخَلَقَ فَسَوَّىٰ (Ⅳ)

Puis il a été une adhérence façonnée harmonieusement (Ⅵ)

75.39
et Il en a tiré un couple, mâle et femelle.

FajaAAala minhu alzzawjayni alththakara waalontha (⁎)

pour en tirer ensuite les deux éléments d’un couple, l’homme et la femme ? (Ⅰ)

فَجَعَلَ مِنْهُ الزَّوْجَيْنِ الذَّكَرَ وَالْأُنثَىٰ (Ⅳ)

dont On a conçu le mâle et la femelle. (Ⅵ)

75.40
Celui [qui a créé l’homme lorsque celui-ci n’existait pas,] n’aurait-Il pas le pouvoir de redonner la vie aux morts ?

Alaysa thalika biqadirin AAala an yuhyiya almawta (⁎)

Alors ? Est-ce qu’un tel Dieu n’aurait pas le pouvoir de ressusciter les morts ? (Ⅰ)

أَلَيْسَ ذَٰلِكَ بِقَادِرٍ عَلَىٰ أَن يُحْيِيَ الْمَوْتَىٰ (Ⅳ)

Ne Lui est-il pas possible de ressusciter les morts ?  (Ⅵ)


Page:  1

Menu livre ↑