La résurrection (al-qiyama)
>  
41 Verses | Page 1 / 1
(Version Malek Chebel)


Afficher / Cacher
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅱ)
(Ⅳ)


75. 0  
Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux
- Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (⁎)
- Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅰ)
-  [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. (Ⅱ)
- بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ (Ⅳ)
75. 1  
Je n’ai pas à jurer par le jour de la résurrection.
- La oqsimu biyawmi alqiyamati (⁎)
- Non ! J’en jure par le Jour de la Résurrection ! (Ⅰ)
- [Mais] non, Je jure par le Jour de la résurrection ! (Ⅱ)
- بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ لَا أُقْسِمُ بِيَوْمِ الْقِيَامَةِ (Ⅳ)
75. 2  
Ni par l’âme qui se lamente.
- Wala oqsimu bialnnafsi allawwamati (⁎)
- Non ! J’en jure par l’âme toujours prompte à se faire des reproches ! (Ⅰ)
- Et non, Je jure par le "nafs" (l’âme) qui blâme [et rappelle à l’homme à éviter les injustices] ! (Ⅱ)
- وَلَا أُقْسِمُ بِالنَّفْسِ اللَّوَّامَةِ (Ⅳ)
75. 3  
L’homme pense-t-il que Nous ne réunirons pas ses os ?
- Ayahsabu alinsanu allan najmaAAa AAithamahu (⁎)
- L’homme s’imagine-t-il que Nous ne pourrons jamais regrouper ses ossements ? (Ⅰ)
- L’homme [incrédule, injuste,...] s’imaginait-il que Nous ne réunirons pas ses os ? (Ⅱ)
- أَيَحْسَبُ الْإِنسَانُ أَلَّن نَّجْمَعَ عِظَامَهُ (Ⅳ)
75. 4  
Bien au contraire ! Nous sommes en mesure de rassembler même ses phalanges.
- Bala qadireena AAala an nusawwiya bananahu (⁎)
- Erreur ! Car Nous avons le pouvoir de remettre en place même ses phalanges ! (Ⅰ)
- Mais si ! Nous avons le pouvoir d’établir [même] les bouts [et les traits] de ses doigts. (Ⅱ)
- بَلَىٰ قَادِرِينَ عَلَىٰ أَن نُّسَوِّيَ بَنَانَهُ (Ⅳ)
75. 5  
Mais l’homme préfère poursuivre sa vie de débauche.
- Bal yureedu alinsanu liyafjura amamahu (⁎)
- Mais l’homme voudrait plutôt continuer à vivre dans le libertinage (Ⅰ)
- [Cet] homme [suivant ses penchants et les tentations diaboliques] veut plutôt à présent le libertinage [et y vivre]. (Ⅱ)
- بَلْ يُرِيدُ الْإِنسَانُ لِيَفْجُرَ أَمَامَهُ (Ⅳ)
75. 6  
Il demande : Quand aura-t-il lieu, ce jour de la résurrection ?
- Yasalu ayyana yawmu alqiyamati (⁎)
- et à demander : « À quand donc le Jour de la Résurrection ? » (Ⅰ)
- Il demande : « A quand, le Jour de la résurrection ? » (Ⅱ)
- يَسْأَلُ أَيَّانَ يَوْمُ الْقِيَامَةِ (Ⅳ)
75. 7  
Lorsque l’œil sera ébloui,
- Faitha bariqa albasaru (⁎)
- Quand le regard sera hébété, (Ⅰ)
- Lorsque les yeux seront éblouis, (Ⅱ)
- فَإِذَا بَرِقَ الْبَصَرُ (Ⅳ)
75. 8  
et que la lune se sera éclipsée,
- Wakhasafa alqamaru (⁎)
- quand la Lune sera éclipsée, (Ⅰ)
- [quand] la lune sera éclipsée [sans lumière], (Ⅱ)
- وَخَسَفَ الْقَمَرُ (Ⅳ)
75. 9  
et que le soleil se sera fondu dans la lune.
- WajumiAAa alshshamsu waalqamaru (⁎)
- quand le Soleil et la Lune seront réunis, (Ⅰ)
- [quand] le soleil et la lune seront réunis (confondus), (Ⅱ)
- وَجُمِعَ الشَّمْسُ وَالْقَمَرُ (Ⅳ)
75. 10  
C’est alors que l’homme dira : Par où peut-on fuir ?
- Yaqoolu alinsanu yawmaithin ayna almafarru (⁎)
- ce jour-là, l’homme s’écriera : « Où fuir ? », (Ⅰ)
- ce Jour-là l’homme demandera : « Où fuir ? » (Ⅱ)
- يَقُولُ الْإِنسَانُ يَوْمَئِذٍ أَيْنَ الْمَفَرُّ (Ⅳ)
75. 11  
Hélas, non. Il n’y a pas d’issue !
- Kalla la wazara (⁎)
- sans pouvoir trouver de refuge, (Ⅰ)
- Non ! il n’y a pas de refuge. (Ⅱ)
- كَلَّا لَا وَزَرَ (Ⅳ)
75. 12  
Car, ce jour-là, seul ton Seigneur sera la destination finale.
- Ila rabbika yawmaithin almustaqarru (⁎)
- car c’est vers ton Seigneur, ce jour-là, que tout fera retour. (Ⅰ)
- Ce Jour-là, le retour sera vers ton Seigneur. (Ⅱ)
- إِلَىٰ رَبِّكَ يَوْمَئِذٍ الْمُسْتَقَرُّ (Ⅳ)
75. 13  
À l’homme, ce jour-là, sera signifié tout ce qu’il a fait, en premier et en dernier.
- Yunabbao alinsanu yawmaithin bima qaddama waakhkhara (⁎)
- Et, ce jour-là, l’homme sera mis en face de toutes ses œuvres, du début jusqu’à la fin. (Ⅰ)
- Ce Jour-là l’homme sera informé de ce qu’il aura avancé [en sa vie] et de ce qu’il aura remis à plus tard (les effets et les résultats posthumes de ses actes). (Ⅱ)
- يُنَبَّأُ الْإِنسَانُ يَوْمَئِذٍ بِمَا قَدَّمَ وَأَخَّرَ (Ⅳ)
75. 14  
Du reste, il est au courant de ce qu’il a commis !
- Bali alinsanu AAala nafsihi baseeratun (⁎)
- Bien plus, l’homme se constituera en témoin oculaire déposant contre lui-même, (Ⅰ)
- L’homme se voit [et se connaît] soi-même, (Ⅱ)
- بَلِ الْإِنسَانُ عَلَىٰ نَفْسِهِ بَصِيرَةٌ (Ⅳ)
75. 15  
Même s’il se trouve des excuses.
- Walaw alqa maAAatheerahu (⁎)
- quelles que soient les excuses qu’il pourra par la suite présenter. (Ⅰ)
- même s’il présente ses [fausses] excuses. (Ⅱ)
- وَلَوْ أَلْقَىٰ مَعَاذِيرَهُ (Ⅳ)
75. 16  
N’active pas ta langue afin de tout formuler rapidement.
- La tuharrik bihi lisanaka litaAAjala bihi (⁎)
- N’essaie pas, Prophète, de répéter sur-le-champ tout verset qui t’est révélé dans ton impatience de le retenir ! (Ⅰ)
- N’agite pas ta langue pour le hâter (en lisant le Coran soit en paix et recueillement). (Ⅱ)
- لَا تُحَرِّكْ بِهِ لِسَانَكَ لِتَعْجَلَ بِهِ (Ⅳ)
75. 17  
Il nous incombe de le réunir et d’en fixer la récitation.
- Inna AAalayna jamAAahu waquranahu (⁎)
- C’est à Nous qu’il appartient de te l’apprendre et de t’en faciliter la lecture. (Ⅰ)
- A Nous de le rassembler et de le réciter. (Ⅱ)
- إِنَّ عَلَيْنَا جَمْعَهُ وَقُرْآنَهُ (Ⅳ)
75. 18  
Dès lors que Nous le réciterons, suis-en de près la récitation.
- Faitha qaranahu faittabiAA quranahu (⁎)
- Au fur et à mesure que Nous l’énoncerons, suis-en la récitation (Ⅰ)
- Quand Nous le lisons, suis-en la lecture [parfaite]. (Ⅱ)
- فَإِذَا قَرَأْنَاهُ فَاتَّبِعْ قُرْآنَهُ (Ⅳ)
75. 19  
Il nous incombe aussi de l’expliciter, de l’exposer clairement.
- Thumma inna AAalayna bayanahu (⁎)
- et ce sera à Nous, ensuite, de t’en éclairer le sens ! (Ⅰ)
- Puis à Nous de l’expliquer. (Ⅱ)
- ثُمَّ إِنَّ عَلَيْنَا بَيَانَهُ (Ⅳ)
75. 20  
Mais, hélas, vous aimez la [vie] éphémère,
- Kalla bal tuhibboona alAAajilata (⁎)
- Ah non ! Vous aimez plutôt la vie fugitive (Ⅰ)
- Mais non, [impies, idolâtres, etc.] vous aimez plutôt [la vie] passagère (Ⅱ)
- كَلَّا بَلْ تُحِبُّونَ الْعَاجِلَةَ (Ⅳ)
75. 21  
et vous détournez votre attention de la vie future.
- Watatharoona alakhirata (⁎)
- et négligez la vie future ! (Ⅰ)
- et vous délaissez la vie future (vous ne pensez pas à l’avenir, aux conséquences de vos actes). (Ⅱ)
- وَتَذَرُونَ الْآخِرَةَ (Ⅳ)
75. 22  
Ce jour-là, il y aura des visages qui brilleront de tout leur éclat,
- Wujoohun yawmaithin nadiratun (⁎)
- Ce jour-là, il y aura des visages qui brilleront d’un vif éclat (Ⅰ)
- Ce Jour-là, il y aura des visages brillants (resplendissants), (Ⅱ)
- وُجُوهٌ يَوْمَئِذٍ نَّاضِرَةٌ (Ⅳ)
75. 23  
ils regarderont leur Seigneur.
- Ila rabbiha nathiratun (⁎)
- et qui seront tout absorbés dans la contemplation de leur Seigneur, (Ⅰ)
- qui contemplent leur Seigneur. (Ⅱ)
- إِلَىٰ رَبِّهَا نَاظِرَةٌ (Ⅳ)
75. 24  
Mais d’autres visages seront bien maussades,
- Wawujoohun yawmaithin basiratun (⁎)
- et des visages tout crispés (Ⅰ)
- [Mais] ce Jour-là, d’autres visages [impies, criminels...] seront sombres, (Ⅱ)
- وَوُجُوهٌ يَوْمَئِذٍ بَاسِرَةٌ (Ⅳ)
75. 25  
car ils s’attendront à un dur supplice.
- Tathunnu an yufAAala biha faqiratun (⁎)
- et tourmentés par les horribles tourments qu’ils devront subir. (Ⅰ)
- qui s’attendent à [un châtiment] écrasant les vertèbres. (Ⅱ)
- تَظُنُّ أَن يُفْعَلَ بِهَا فَاقِرَةٌ (Ⅳ)
75. 26  
Non ! Lorsque le dernier souffle arrivera à la gorge,
- Kalla itha balaghati alttaraqiya (⁎)
- Qu’on y pense ! Lorsque le souffle de vie parviendra aux clavicules ; (Ⅰ)
- Mais non, [on ne peut nier la vie future,] quand [le souffle de vie] arrivé aux clavicules (Ⅱ)
- كَلَّا إِذَا بَلَغَتِ التَّرَاقِيَ (Ⅳ)
75. 27  
quelqu’un dira : Y a-t-il un exorciseur ?
- Waqeela man raqin (⁎)
- lorsque l’on réclamera partout un remède ; (Ⅰ)
- il sera dit : « Qui peut le sauver [par quelque incarnation, ou, qui va le monter au ciel] ? » (Ⅱ)
- وَقِيلَ مَنْ ۜ رَاقٍ (Ⅳ)
75. 28  
Il pensera alors que le moment de la séparation est arrivé,
- Wathanna annahu alfiraqu (⁎)
- lorsque l’agonisant sentira que sa fin est arrivée, (Ⅰ)
- et, il (le mourant) sera convaincu que c’est la séparation (la mort), (Ⅱ)
- وَظَنَّ أَنَّهُ الْفِرَاقُ (Ⅳ)
75. 29  
et que la jambe se raidira sur l’autre jambe.
- Wailtaffati alssaqu bialssaqi (⁎)
- et que ses jambes se crisperont l’une sur l’autre, (Ⅰ)
- la jambe se crispe contre la jambe. (Ⅱ)
- وَالْتَفَّتِ السَّاقُ بِالسَّاقِ (Ⅳ)
75. 30  
Ce jour-là, le chemin sera celui qui mène à ton Seigneur.
- Ila rabbika yawmaithin almasaqu (⁎)
- c’est vers ton Seigneur, ce jour-là, qu’on le conduira, (Ⅰ)
- Ce Jour-là [tout] sera conduit vers ton Seigneur. (Ⅱ)
- إِلَىٰ رَبِّكَ يَوْمَئِذٍ الْمَسَاقُ (Ⅳ)
75. 31  
Il n’a ni cru, ni prié
- Fala saddaqa wala salla (⁎)
- alors qu’il n’a ni cru ni prié ; (Ⅰ)
- [Quiconque a nié la Résurrection,] n’a ni cru [ou, ni donné l’aumône] ni observé la Prière, (Ⅱ)
- فَلَا صَدَّقَ وَلَا صَلَّىٰ (Ⅳ)
75. 32  
mais il a [tout] traité de mensonge et s’est rétracté.
- Walakin kaththaba watawalla (⁎)
- mais a traité la Révélation de mensonge et s’en est détourné, (Ⅰ)
- par contre, il a nié [et rejeté les vérités célestes] et s’est détourné [du bon chemin], (Ⅱ)
- وَلَٰكِن كَذَّبَ وَتَوَلَّىٰ (Ⅳ)
75. 33  
Après quoi, il est allé rejoindre les siens en se gonflant d’orgueil.
- Thumma thahaba ila ahlihi yatamatta (⁎)
- pour s’en aller vers les siens en se dandinant avec fierté. (Ⅰ)
- et il est allé vers sa famille, marchant enflé d’orgueil [injuste]. (Ⅱ)
- ثُمَّ ذَهَبَ إِلَىٰ أَهْلِهِ يَتَمَطَّىٰ (Ⅳ)
75. 34  
Malheur à toi, malheur !
- Awla laka faawla (⁎)
- » Malheur à toi ! Malheur ! » (Ⅰ)
- [il sera dit à l’impie, criminel... : le châtiment] pour toi vaut mieux, [il] vaut mieux. (Ⅱ)
- أَوْلَىٰ لَكَ فَأَوْلَىٰ (Ⅳ)
75. 35  
Malheur encore à toi, malheur !
- Thumma awla laka faawla (⁎)
- Et encore une fois : « Malheur à toi ! Malheur ! » (Ⅰ)
- Et encore [le châtiment] pour toi vaut mieux, [il] vaut mieux. (Ⅱ)
- ثُمَّ أَوْلَىٰ لَكَ فَأَوْلَىٰ (Ⅳ)
75. 36  
L’homme croit-il qu’il sera laissé libre ?
- Ayahsabu alinsanu an yutraka sudan (⁎)
- L’homme croit-il qu’il sera laissé à l’abandon ? (Ⅰ)
- L’homme s’imagine-t-il qu’on le laissera à la dérive ? (Ⅱ)
- أَيَحْسَبُ الْإِنسَانُ أَن يُتْرَكَ سُدًى (Ⅳ)
75. 37  
[L’homme] n’a-t-il pas été une goutte de sperme projetée ?
- Alam yaku nutfatan min manayyin yumna (⁎)
- N’a-t-il pas été une goutte de sperme éjaculée, (Ⅰ)
- N’était-il pas une goutte de sperme semée, (Ⅱ)
- أَلَمْ يَكُ نُطْفَةً مِّن مَّنِيٍّ يُمْنَىٰ (Ⅳ)
75. 38  
Puis il a été une adhérence façonnée harmonieusement
- Thumma kana AAalaqatan fakhalaqa fasawwa (⁎)
- puis un caillot de sang auquel Dieu prêta vie, et qu’Il forma avec harmonie, (Ⅰ)
- puis un embryon ? [DIEU l’]a créé et lui a donné une forme [harmonieuse], (Ⅱ)
- ثُمَّ كَانَ عَلَقَةً فَخَلَقَ فَسَوَّىٰ (Ⅳ)
75. 39  
dont On a conçu le mâle et la femelle.
- FajaAAala minhu alzzawjayni alththakara waalontha (⁎)
- pour en tirer ensuite les deux éléments d’un couple, l’homme et la femme ? (Ⅰ)
- et Il en a tiré un couple, mâle et femelle. (Ⅱ)
- فَجَعَلَ مِنْهُ الزَّوْجَيْنِ الذَّكَرَ وَالْأُنثَىٰ (Ⅳ)
75. 40  
Ne Lui est-il pas possible de ressusciter les morts ? 
- Alaysa thalika biqadirin AAala an yuhyiya almawta (⁎)
- Alors ? Est-ce qu’un tel Dieu n’aurait pas le pouvoir de ressusciter les morts ? (Ⅰ)
- Celui [qui a créé l’homme lorsque celui-ci n’existait pas,] n’aurait-Il pas le pouvoir de redonner la vie aux morts ? (Ⅱ)
- أَلَيْسَ ذَٰلِكَ بِقَادِرٍ عَلَىٰ أَن يُحْيِيَ الْمَوْتَىٰ (Ⅳ)


Page: 1

75 







Home