Celles qui arrachent violemment (an-nazi’at)
Onelittleangel > >  
(47 Verses | Page 1 / 1)
Traduction de Malek Chebel (2009).
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
Traduction de Malek Chebel (2009).Afficher
(⁎)Afficher | Cacher
(Ⅰ)Afficher | Cacher
(Ⅱ)Afficher | Cacher
(Ⅳ)Afficher | Cacher


79.0
Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux

Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (⁎)

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅰ)

 [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. (Ⅱ)

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ (Ⅳ)

79.1
Par celles qui arrachent violemment !

WaalnnaziAAati gharqan (⁎)

Par ceux qui arrachent violemment ! (Ⅰ)

Par [les anges] qui arrachent [l’âme de l’impie agonisant] de toute leur force, (Ⅱ)

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ وَالنَّازِعَاتِ غَرْقًا (Ⅳ)

79.2
Par celles qui sont actives, véloces !

Waalnnashitati nashtan (⁎)

Par ceux qui recueillent doucement ! (Ⅰ)

par [les anges] qui recueillent [l’âme des croyants] avec douceur [et gaiement], (Ⅱ)

وَالنَّاشِطَاتِ نَشْطًا (Ⅳ)

79.3
Par celles qui nagent énergiquement !

Waalssabihati sabhan (⁎)

Par ceux qui voguent librement (Ⅰ)

par [les anges] qui voguent à l’aise [dans les cieux et le temps], (Ⅱ)

وَالسَّابِحَاتِ سَبْحًا (Ⅳ)

79.4
Par celles qui courent en tête !

Faalssabiqati sabqan (⁎)

et s’élancent fougueusement, (Ⅰ)

par ceux qui s’élancent [obéissant à l’ordre divin] à toute vitesse, (Ⅱ)

فَالسَّابِقَاتِ سَبْقًا (Ⅳ)

79.5
Et toutes celles qui, sitôt la réflexion faite, décident !

Faalmudabbirati amran (⁎)

pour régler le cours des événements ! (Ⅰ)

par [les anges] qui mènent l’ordre [à bonne fin]. (Ⅱ)

فَالْمُدَبِّرَاتِ أَمْرًا (Ⅳ)

79.6
Lorsque le retentissement aura lieu

Yawma tarjufu alrrajifatu (⁎)

En vérité, le jour où la terre sera secouée violemment, (Ⅰ)

Jour où le tremblement ébranlera [tout, au premier son de la Trompe], (Ⅱ)

يَوْمَ تَرْجُفُ الرَّاجِفَةُ (Ⅳ)

79.7
et qu’un autre suivra,

TatbaAAuha alrradifatu (⁎)

puis ébranlée par un second tremblement, (Ⅰ)

[et] en succédera le deuxième. (Ⅱ)

تَتْبَعُهَا الرَّادِفَةُ (Ⅳ)

79.8
alors les cœurs trembleront

Quloobun yawmaithin wajifatun (⁎)

ce jour-là, bien des cœurs seront saisis d’épouvante (Ⅰ)

Jour-là des cœurs seront très agités, (Ⅱ)

قُلُوبٌ يَوْمَئِذٍ وَاجِفَةٌ (Ⅳ)

79.9
et les regards seront empreints d’humilité.

Absaruha khashiAAatun (⁎)

et bien des regards seront frappés d’humiliation ! (Ⅰ)

leurs yeux seront abaissés (humiliés). (Ⅱ)

أَبْصَارُهَا خَاشِعَةٌ (Ⅳ)

79.10
Les impies diront : Allons-nous être renvoyés sur terre,

Yaqooloona ainna lamardoodoona fee alhafirati (⁎)

» Quoi !, diront-ils, allons-nous être ramenés à notre première vie, (Ⅰ)

[Les impies, idolâtres, criminels, pécheurs obstinés, hypocrites, polythéistes,...] disent : « [Après notre mort] serons-nous [ressuscités et] rendus à [notre] premier état ? (Ⅱ)

يَقُولُونَ أَإِنَّا لَمَرْدُودُونَ فِي الْحَافِرَةِ (Ⅳ)

79.11
alors que nous ne serons plus que des os vermoulus ?

Aitha kunna AAithaman nakhiratan (⁎)

quand nous ne serons plus qu’ossements pourris ? (Ⅰ)

quand nous serons devenus des os pourris [seront-nous ressuscités] ? » (Ⅱ)

أَإِذَا كُنَّا عِظَامًا نَّخِرَةً (Ⅳ)

79.12
Ils diront : Si tel était le cas, ce serait un gros gâchis.

Qaloo tilka ithan karratun khasiratun (⁎)

Ce retour serait pour nous un vrai désastre ! » (Ⅰ)

Ils disent : « Ce serait là un retour perdant ! » (Ⅱ)

قَالُوا تِلْكَ إِذًا كَرَّةٌ خَاسِرَةٌ (Ⅳ)

79.13
Il n’y aura en fait qu’un seul son [de trompette],

Fainnama hiya zajratun wahidatun (⁎)

Mais il suffira d’un seul coup de Clairon (Ⅰ)

Ce (la deuxième sonnerie) ne sera qu’un seul son [de la Trompe], (Ⅱ)

فَإِنَّمَا هِيَ زَجْرَةٌ وَاحِدَةٌ (Ⅳ)

79.14
et les voilà de retour sur terre.

Faitha hum bialssahirati (⁎)

pour qu’ils se retrouvent tous hors de leurs tombeaux. (Ⅰ)

et ils se retrouveront sur la "terre de la Résurrection". (Ⅱ)

فَإِذَا هُم بِالسَّاهِرَةِ (Ⅳ)

79.15
As-tu entendu le récit de Moïse ?

Hal ataka hadeethu moosa (⁎)

L’histoire de Moïse t’est-elle parvenue, (Ⅰ)

Le récit de Moïse t’est-il parvenu ? (Ⅱ)

هَلْ أَتَاكَ حَدِيثُ مُوسَىٰ (Ⅳ)

79.16
Lorsque son Seigneur l’appela dans la sainte vallée de Touwa :

Ith nadahu rabbuhu bialwadi almuqaddasi tuwan (⁎)

lorsque son Seigneur le héla au val sacré de Tuwâ ? (Ⅰ)

Le Seigneur l’appela dans la vallée sacrée de Tuwâ. (Ⅱ)

إِذْ نَادَاهُ رَبُّهُ بِالْوَادِ الْمُقَدَّسِ طُوًى (Ⅳ)

79.17
Va trouver Pharaon, il est tombé en rébellion.

Ithhab ila firAAawna innahu tagha (⁎)

» Va trouver Pharaon qui se conduit en tyran ! (Ⅰ)

« Va trouver Pharaon. Il s’est rebellé. (Ⅱ)

اذْهَبْ إِلَىٰ فِرْعَوْنَ إِنَّهُ طَغَىٰ (Ⅳ)

79.18
Dis-lui : Es-tu disposé à te purifier ?

Faqul hal laka ila an tazakka (⁎)

Dis-lui : “Es-tu disposé à te purifier ? (Ⅰ)

Dis[-lui] : "Veux-tu te purifier ? (Ⅱ)

فَقُلْ هَل لَّكَ إِلَىٰ أَن تَزَكَّىٰ (Ⅳ)

79.19
Je te guiderai vers ton Dieu, peut-être Le craindras-tu !

Waahdiyaka ila rabbika fatakhsha (⁎)

Je t’indiquerai la Voie de ton Seigneur afin que tu te soumettes à Lui.”«  (Ⅰ)

[veux-tu] je te guide à ton Seigneur afin que tu [Le] craignes [respectueusement] ?" » (Ⅱ)

وَأَهْدِيَكَ إِلَىٰ رَبِّكَ فَتَخْشَىٰ (Ⅳ)

79.20
Moïse lui fit voir le grand miracle [de Dieu].

Faarahu alayata alkubra (⁎)

Moïse fit alors voir le miracle le plus édifiant à Pharaon ; (Ⅰ)

[Moïse] lui montra le grand signe (miracle). (Ⅱ)

فَأَرَاهُ الْآيَةَ الْكُبْرَىٰ (Ⅳ)

79.21
Mais Pharaon traita cela de mensonge, et son impiété perdura.

Fakaththaba waAAasa (⁎)

mais ce dernier cria à l’imposture et refusa d’obéir. (Ⅰ)

[Mais, Pharaon le] traita de menteur et se révolta, (Ⅱ)

فَكَذَّبَ وَعَصَىٰ (Ⅳ)

79.22
Puis, tournant le dos, il s’en alla.

Thumma adbara yasAAa (⁎)

Après quoi, il tourna le dos et s’en alla (Ⅰ)

il tourna le dos et se mit à agir [contre Moïse ; ou, s’en alla], (Ⅱ)

ثُمَّ أَدْبَرَ يَسْعَىٰ (Ⅳ)

79.23
Il fit venir ses proches et leur tint un discours.

Fahashara fanada (⁎)

rassembler ses hommes et leur déclara : (Ⅰ)

il rassembla [les siens et les magiciens], fit une proclamation (Ⅱ)

فَحَشَرَ فَنَادَىٰ (Ⅳ)

79.24
Il leur dit : Je suis votre Dieu très élevé.

Faqala ana rabbukumu alaAAla (⁎)

» Je suis votre seigneur le plus puissant ! » (Ⅰ)

[Pharaon] dit : « Je suis votre seigneur le très haut (suprême) ! » (Ⅱ)

فَقَالَ أَنَا رَبُّكُمُ الْأَعْلَىٰ (Ⅳ)

79.25
Allah lui fit voir les supplices du Jour dernier, et le jour ci-devant.

Faakhathahu Allahu nakala alakhirati waaloola (⁎)

C’est alors que Dieu, pour le punir, lui infligea les tourments de la vie future et ceux d’ici-bas. (Ⅰ)

[A cause de la corruption de Pharaon] DIEU lui infligea la punition exemplaire de la vie future et de la vie d’ici-bas. (Ⅱ)

فَأَخَذَهُ اللَّهُ نَكَالَ الْآخِرَةِ وَالْأُولَىٰ (Ⅳ)

79.26
Il y a en cela une preuve pour celui qui craint Dieu.

Inna fee thalika laAAibratan liman yakhsha (⁎)

Voilà bien un sujet à méditer pour tout homme qui craint le Seigneur ! (Ⅰ)

Il y a en cela une leçon pour qui craint [révérenciellement Dieu]. (Ⅱ)

إِنَّ فِي ذَٰلِكَ لَعِبْرَةً لِّمَن يَخْشَىٰ (Ⅳ)

79.27
Est-il plus difficile de vous créer que de bâtir le ciel ?

Aantum ashaddu khalqan ami alssamao banaha (⁎)

Étiez-vous donc plus difficiles à créer que le ciel ? Et pourtant Dieu l’a édifié, (Ⅰ)

Est-ce plus ardu de vous créer ou de bâtir le ciel ? (Ⅱ)

أَأَنتُمْ أَشَدُّ خَلْقًا أَمِ السَّمَاءُ ۚ بَنَاهَا (Ⅳ)

79.28
Il a élevé sa voûte et l’a polie.

RafaAAa samkaha fasawwaha (⁎)

en a élevé la voûte avec une parfaite harmonie, (Ⅰ)

[Dieu] en a haussé la voûte et l’a façonné, (Ⅱ)

رَفَعَ سَمْكَهَا فَسَوَّاهَا (Ⅳ)

79.29
Sa nuit s’est assombrie et sa clarté s’est révélée.

Waaghtasha laylaha waakhraja duhaha (⁎)

en a assombri la nuit et en a fait sortir le jour avec sa clarté ; (Ⅰ)

Il a rendu sombre la nuit et a fait éclore (alterné) le jour. (Ⅱ)

وَأَغْطَشَ لَيْلَهَا وَأَخْرَجَ ضُحَاهَا (Ⅳ)

79.30
La terre, par la suite, Il l’a étendue,

Waalarda baAAda thalika dahaha (⁎)

de même qu’Il a, ensuite, étendu la terre, (Ⅰ)

Il a déployé la terre, (Ⅱ)

وَالْأَرْضَ بَعْدَ ذَٰلِكَ دَحَاهَا (Ⅳ)

79.31
faisant sortir d’elle eau et pâturage,

Akhraja minha maaha wamarAAaha (⁎)

en a fait surgir des cours d’eau et des pâturages (Ⅰ)

et en a fait surgir l’eau et pâturages. (Ⅱ)

أَخْرَجَ مِنْهَا مَاءَهَا وَمَرْعَاهَا (Ⅳ)

79.32
avant d’ancrer dessus les montagnes,

Waaljibala arsaha (⁎)

et y a solidement implanté des montagnes. (Ⅰ)

Il a érigé les montagnes. (Ⅱ)

وَالْجِبَالَ أَرْسَاهَا (Ⅳ)

79.33
pour votre agrément et pour celui de vos troupeaux.

MataAAan lakum walianAAamikum (⁎)

Tout cela, Dieu l’a fait pour votre bien et celui de vos troupeaux. (Ⅰ)

[Tous] en bienfait pour vous et vos bestiaux. (Ⅱ)

مَتَاعًا لَّكُمْ وَلِأَنْعَامِكُمْ (Ⅳ)

79.34
Quand la terrible catastrophe se produira

Faitha jaati alttammatu alkubra (⁎)

Mais lorsque le grand cataclysme se produira ; (Ⅰ)

Lorsque l’événement le plus grand se produira [et enveloppera tous les autres], (Ⅱ)

فَإِذَا جَاءَتِ الطَّامَّةُ الْكُبْرَىٰ (Ⅳ)

79.35
et que l’homme se souviendra de ce qu’il aura fait,

Yawma yatathakkaru alinsanu ma saAAa (⁎)

lorsque l’homme de ce qu’il a accompli se souviendra ; (Ⅰ)

le Jour où l’homme se souviendra de ses efforts (ses actes), (Ⅱ)

يَوْمَ يَتَذَكَّرُ الْإِنسَانُ مَا سَعَىٰ (Ⅳ)

79.36
et que la fournaise sera visible pour celui qui sait regarder,

Waburrizati aljaheemu liman yara (⁎)

lorsque la Fournaise, devenue visible, se dévoilera, (Ⅰ)

l’Enfer apparaîtra à qui [le] verra : (Ⅱ)

وَبُرِّزَتِ الْجَحِيمُ لِمَن يَرَىٰ (Ⅳ)

79.37
on distinguera l’oppresseur,

Faamma man tagha (⁎)

alors quiconque se sera conduit en rebelle, (Ⅰ)

quiconque aura été rebelle (Ⅱ)

فَأَمَّا مَن طَغَىٰ (Ⅳ)

79.38
qui a choisi les faveurs de la vie d’ici-bas,

Waathara alhayata alddunya (⁎)

préférant la vie d’ici-bas, (Ⅰ)

et aura préféré abusivement [et illicitement] la vie d’ici-bas, (Ⅱ)

وَآثَرَ الْحَيَاةَ الدُّنْيَا (Ⅳ)

79.39
la fournaise sera son lieu de séjour.

Fainna aljaheema hiya almawa (⁎)

aura, en vérité, l’Enfer pour refuge ; (Ⅰ)

l’Enfer sera sa demeure. (Ⅱ)

فَإِنَّ الْجَحِيمَ هِيَ الْمَأْوَىٰ (Ⅳ)

79.40
Quant à ceux qui ont nourri une crainte de leur Dieu, redoutant de se trouver face à Lui, et qui ont résisté aux tentations de l’âme,

Waama man khafa maqama rabbihi wanaha alnnafsa AAani alhawa (⁎)

tandis que celui qui, redoutant de comparaître devant son Seigneur, aura dompté ses passions, (Ⅰ)

Par contre, celui qui aura craint [respectueusement] de comparaître devant son Seigneur et aura gardé son âme des passions [et penchants diaboliques], (Ⅱ)

وَأَمَّا مَنْ خَافَ مَقَامَ رَبِّهِ وَنَهَى النَّفْسَ عَنِ الْهَوَىٰ (Ⅳ)

79.41
ils auront le paradis pour refuge.

Fainna aljannata hiya almawa (⁎)

c’est le Paradis qui constituera son séjour. (Ⅰ)

le Paradis sera sa demeure. (Ⅱ)

فَإِنَّ الْجَنَّةَ هِيَ الْمَأْوَىٰ (Ⅳ)

79.42
Ils t’interrogeront à propos de l’Heure. Quand se produira-t-elle ?

Yasaloonaka AAani alssaAAati ayyana mursaha (⁎)

On t’interroge sur l’Heure du Jugement dernier : « Quand arrivera-t-elle ? » (Ⅰ)

Ils t’interrogent au sujet de l’Heure : « A quand son ancrage ? » (Ⅱ)

يَسْأَلُونَكَ عَنِ السَّاعَةِ أَيَّانَ مُرْسَاهَا (Ⅳ)

79.43
Comment le saurais-tu ? 

Feema anta min thikraha (⁎)

Mais en quoi es-tu qualifié pour en parler ? (Ⅰ)

Où te situer pour le [leur] dire ? (la réponse ne dépend pas de toi) (Ⅱ)

فِيمَ أَنتَ مِن ذِكْرَاهَا (Ⅳ)

79.44
À ton Seigneur revient ce privilège.

Ila rabbika muntahaha (⁎)

Il appartient à ton Dieu Seul d’en déterminer le terme. (Ⅰ)

à ton Seigneur dépend d’en fixer le terme. (Ⅱ)

إِلَىٰ رَبِّكَ مُنتَهَاهَا (Ⅳ)

79.45
Tu n’es là que pour informer ceux qui la craignent

Innama anta munthiru man yakhshaha (⁎)

Quant à toi, ta mission se limite à avertir ceux qui en redoutent l’avènement. (Ⅰ)

Tu n’as qu’à avertir celui qui la craint [attentivement]. (Ⅱ)

إِنَّمَا أَنتَ مُنذِرُ مَن يَخْشَاهَا (Ⅳ)

79.46
qui, dès lors, auront l’impression de n’avoir vécu qu’un soir ou un matin.

Kaannahum yawma yarawnaha lam yalbathoo illa AAashiyyatan aw duhaha (⁎)

En vérité, le jour où l’Heure sonnera, il leur semblera n’avoir passé sur Terre qu’une soirée ou une matinée. (Ⅰ)

Le Jour où ils la verront, il leur semblera qu’ils ne sont restés [en vie et dans la tombe] qu’une après-midi ou une matinée. (Ⅱ)

كَأَنَّهُمْ يَوْمَ يَرَوْنَهَا لَمْ يَلْبَثُوا إِلَّا عَشِيَّةً أَوْ ضُحَاهَا (Ⅳ)


Page:  1

Menu livre ↑