Le très-haut (al-a’ala)
Onelittleangel > >  
(20 Verses | Page 1 / 1)
Traduction de Abolqasemi Fakhri (2003).
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
Traduction de Abolqasemi Fakhri (2003).Afficher
(⁎)Afficher | Cacher
(Ⅰ)Afficher | Cacher
(Ⅳ)Afficher | Cacher
(Ⅵ)Afficher | Cacher


87.0
 [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux.

Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (⁎)

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅰ)

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ (Ⅳ)

Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux (Ⅵ)

87.1
Glorifie le nom de ton Seigneur, le Très-Haut (Sublime).

Sabbihi isma rabbika alaAAla (⁎)

Glorifie le Nom de ton Seigneur, le Très-Haut, (Ⅰ)

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ سَبِّحِ اسْمَ رَبِّكَ الْأَعْلَى (Ⅳ)

Glorifie le nom de ton Seigneur, le Très-Haut. (Ⅵ)

87.2
Qui a créé, harmonisé et équilibré,

Allathee khalaqa fasawwa (⁎)

qui crée et agence avec harmonie, (Ⅰ)

الَّذِي خَلَقَ فَسَوَّىٰ (Ⅳ)

Celui qui crée et qui met harmonieusement en forme. (Ⅵ)

87.3
Qui a donné [à tout être sa] mesure et a guidé,

Waallathee qaddara fahada (⁎)

qui prédétermine et guide, (Ⅰ)

وَالَّذِي قَدَّرَ فَهَدَىٰ (Ⅳ)

Celui qui fixe le destin et qui dirige dans le bon chemin. (Ⅵ)

87.4
Qui a fait pousser le pâturage,

Waallathee akhraja almarAAa (⁎)

qui fait germer de terre les pâturages, (Ⅰ)

وَالَّذِي أَخْرَجَ الْمَرْعَىٰ (Ⅳ)

Celui qui fait pousser les pâturages (Ⅵ)

87.5
puis le rend un sombre fourrage.

FajaAAalahu ghuthaan ahwa (⁎)

pour les réduire ensuite en sombre fourrage ! (Ⅰ)

فَجَعَلَهُ غُثَاءً أَحْوَىٰ (Ⅳ)

et qui les transforme en fourrage. (Ⅵ)

87.6
Nous te ferons réciter [le Coran]. Tu n’oublieras

Sanuqrioka fala tansa (⁎)

Nous t’enseignerons le Coran dont tu n’oublieras (Ⅰ)

سَنُقْرِئُكَ فَلَا تَنسَىٰ (Ⅳ)

Nous te ferons lire le Coran, tu n’oublieras pas, (Ⅵ)

87.7
[rien] sauf ce que DIEU voudra : Il connaît ce qui est apparent et ce qui est caché.

Illa ma shaa Allahu innahu yaAAlamu aljahra wama yakhfa (⁎)

que ce qu’il plaira à Dieu que tu oublies, car Il connaît ce qui est apparent et ce qui est caché. (Ⅰ)

إِلَّا مَا شَاءَ اللَّهُ ۚ إِنَّهُ يَعْلَمُ الْجَهْرَ وَمَا يَخْفَىٰ (Ⅳ)

hormis ce qu’Allah décide d’effacer. Allah connaît ce qui est proclamé et ce qui est caché. (Ⅵ)

87.8
Nous t’amènerons à prendre la voie la plus facile [et la plus juste].

Wanuyassiruka lilyusra (⁎)

Et Nous faciliterons ta tâche en te mettant sur la voie la plus aisée. (Ⅰ)

وَنُيَسِّرُكَ لِلْيُسْرَىٰ (Ⅳ)

Nous te faciliterons la tâche. (Ⅵ)

87.9
Rappelle, si le rappel est utile.

Fathakkir in nafaAAati alththikra (⁎)

Prêche donc, chaque fois que tes prédications s’avèrent utiles ! (Ⅰ)

فَذَكِّرْ إِن نَّفَعَتِ الذِّكْرَىٰ (Ⅳ)

Fais rappeler, si cela te paraît utile. (Ⅵ)

87.10
Quiconque craint révérenciellement [DIEU] se rappellera (réfléchira, y prendra conseil),

Sayaththakkaru man yakhsha (⁎)

Seul celui qui craint Dieu en tirera profit (Ⅰ)

سَيَذَّكَّرُ مَن يَخْشَىٰ (Ⅳ)

Ne s’en rappellera que celui qui craint Dieu, (Ⅵ)

87.11
[mais] le malfaiteur s’en écartera

Wayatajannabuha alashqa (⁎)

et seul s’en détournera le réprouvé (Ⅰ)

وَيَتَجَنَّبُهَا الْأَشْقَى (Ⅳ)

tandis que le réprouvé l’évitera, (Ⅵ)

87.12
et affrontera le plus grand Feu (résultat de ses mauvaises actions)

Allathee yasla alnnara alkubra (⁎)

qui aura à affronter le grand Brasier (Ⅰ)

الَّذِي يَصْلَى النَّارَ الْكُبْرَىٰ (Ⅳ)

celui qui alimentera le grand brasier, (Ⅵ)

87.13
où il ne mourra ni ne vivra.

Thumma la yamootu feeha wala yahya (⁎)

où il demeurera suspendu entre la mort et la vie. (Ⅰ)

ثُمَّ لَا يَمُوتُ فِيهَا وَلَا يَحْيَىٰ (Ⅳ)

où il ne pourra ni mourir, ni vivre. (Ⅵ)

87.14
Heureux celui qui veut être pur [et se purifie corps, cœur et vie],

Qad aflaha man tazakka (⁎)

Bienheureux l’homme au cœur exempt de toute souillure, (Ⅰ)

قَدْ أَفْلَحَ مَن تَزَكَّىٰ (Ⅳ)

Heureux celui qui, au contraire, s’est purifié, (Ⅵ)

87.15
rappelle le nom de son Seigneur et pratique la Prière.

Wathakara isma rabbihi fasalla (⁎)

qui invoque le Nom de son Seigneur et accomplit la salât ! (Ⅰ)

وَذَكَرَ اسْمَ رَبِّهِ فَصَلَّىٰ (Ⅳ)

et qui a invoqué le nom de son Seigneur, et qui a prié. (Ⅵ)

87.16
Mais [vous les négligents], vous préférez [trop] la vie d’ici-bas [aux dépens de la vie future],

Bal tuthiroona alhayata alddunya (⁎)

Mais, hélas ! Vous donnez la préférence à la vie de ce monde, (Ⅰ)

بَلْ تُؤْثِرُونَ الْحَيَاةَ الدُّنْيَا (Ⅳ)

Mais vous préférez les délices de ce monde, (Ⅵ)

87.17
alors que l’autre [vie] est meilleure et éternelle.

Waalakhiratu khayrun waabqa (⁎)

alors que la vie future est meilleure et plus durable. (Ⅰ)

وَالْآخِرَةُ خَيْرٌ وَأَبْقَىٰ (Ⅳ)

alors que la vie future est bien meilleure, et plus durable. (Ⅵ)

87.18
Ceci (cet enseignement) se trouve [aussi] dans les premiers Livres,

Inna hatha lafee alssuhufi aloola (⁎)

Ces vérités se trouvent déjà inscrites dans les Écritures anciennes, (Ⅰ)

إِنَّ هَٰذَا لَفِي الصُّحُفِ الْأُولَىٰ (Ⅳ)

Tel est l’enseignement des premiers manuscrits, (Ⅵ)

87.19
les Livres d’Abraham et de Moïse.

Suhufi ibraheema wamoosa (⁎)

dans les rouleaux d’Abraham et de Moïse. (Ⅰ)

صُحُفِ إِبْرَاهِيمَ وَمُوسَىٰ (Ⅳ)

ceux d’Abraham et de Moïse. (Ⅵ)


Page:  1

Menu livre ↑