La repentance
>  
130 Verses | Page 1 / 3
(Arabe classique)


Afficher / Cacher
(Ⅰ)
(Ⅱ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


9. 0  
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ
- Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (Ⅰ)
- Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅱ)
-  [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. (Ⅲ)
- بسم الله الرحمن الرحيم (Ⅳ)
- بِسمِ اللَّهِ الرَّحمٰنِ الرَّحيمِ (Ⅴ)
- Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux (Ⅵ)
- Au nom de Dieu, le Tout miséricorde, le Miséricordieux (Ⅶ)
- Au nom d’Allah, le Bienfaiteur miséricordieux. (Ⅷ)
9. 1  
بَرَاءَةٌ مِّنَ اللَّهِ وَرَسُولِهِ إِلَى الَّذِينَ عَاهَدتُّم مِّنَ الْمُشْرِكِينَ
- Baraatun mina Allahi warasoolihi ila allatheena AAahadtum mina almushrikeena (Ⅰ)
- Voici un avis de rupture de la part de Dieu et de Son Prophète à l’adresse des idolâtres auxquels vous êtes liés par un pacte : (Ⅱ)
- [Voici la déclaration de] rupture, de par DIEU et Son prophète, adressée à ceux des polythéistes (idolâtres, impies, etc.) avec qui vous avez déjà conclu un pacte. (Ⅲ)
- براءة من الله ورسوله إلى الذين عاهدتم من المشركين (Ⅳ)
- بَراءَةٌ مِنَ اللَّهِ وَرَسولِهِ إِلَى الَّذينَ عٰهَدتُم مِنَ المُشرِكينَ (Ⅴ)
- [Tel est le] désaveu de Dieu et de Son prophète pour le pacte que vous avez conclu avec les polythéistes. (Ⅵ)
- Dénonciation, de par Dieu et Son Envoyé à l’adresse de ceux des associants auxquels vous liait un pacte. (Ⅶ)
- Immunité d’Allah et de Son Apôtre, pour ceux des Associateurs avec qui vous avez conclu un pacte. (Ⅷ)
9. 2  
فَسِيحُوا فِي الْأَرْضِ أَرْبَعَةَ أَشْهُرٍ وَاعْلَمُوا أَنَّكُمْ غَيْرُ مُعْجِزِي اللَّهِ ۙ وَأَنَّ اللَّهَ مُخْزِي الْكَافِرِينَ
- Faseehoo fee alardi arbaAAata ashhurin waiAAlamoo annakum ghayru muAAjizee Allahi waanna Allaha mukhzee alkafireena (Ⅰ)
- » Pendant quatre mois encore vous pourrez circuler dans le pays ; mais sachez que vous ne saurez jamais réduire Dieu à l’impuissance et que Dieu couvrira d’ignominie les négateurs. » (Ⅱ)
- Parcourez [librement] la terre pendant quatre mois [et réfléchissez] ; sachez que vous ne réduirez pas [la puissance de] DIEU à l’impuissance [et n’échapperez pas à Sa justice] et que DIEU couvre d’ignominie les impies [en raison de leurs corruptions obstinées]. (Ⅲ)
- فسيحوا في الأرض أربعة أشهر واعلموا أنكم غير معجزي الله وأن الله مخزي الكافرين (Ⅳ)
- فَسيحوا فِى الأَرضِ أَربَعَةَ أَشهُرٍ وَاعلَموا أَنَّكُم غَيرُ مُعجِزِى اللَّهِ ۙ وَأَنَّ اللَّهَ مُخزِى الكٰفِرينَ (Ⅴ)
- Allez partout sur terre durant quatre mois et sachez que vous n’échapperez pas à Allah, car Allah humilie les incroyants. (Ⅵ)
- Ainsi donc, allez et venez par la terre durant quatre mois. Et sachez bien que vous n’êtes pas (de taille) à rendre Dieu impotent, mais que Dieu accable les dénégateurs. (Ⅶ)
- « Allez donc par la terre, [durant] quatre mois ! Sachez que vous ne réduirez pas Allah à l’impuissance et qu’Allah plongera dans l’opprobre les Infidèles ! » (Ⅷ)
9. 3  
وَأَذَانٌ مِّنَ اللَّهِ وَرَسُولِهِ إِلَى النَّاسِ يَوْمَ الْحَجِّ الْأَكْبَرِ أَنَّ اللَّهَ بَرِيءٌ مِّنَ الْمُشْرِكِينَ ۙ وَرَسُولُهُ ۚ فَإِن تُبْتُمْ فَهُوَ خَيْرٌ لَّكُمْ ۖ وَإِن تَوَلَّيْتُمْ فَاعْلَمُوا أَنَّكُمْ غَيْرُ مُعْجِزِي اللَّهِ ۗ وَبَشِّرِ الَّذِينَ كَفَرُوا بِعَذَابٍ أَلِيمٍ
- Waathanun mina Allahi warasoolihi ila alnnasi yawma alhajji alakbari anna Allaha bareeon mina almushrikeena warasooluhu fain tubtum fahuwa khayrun lakum wain tawallaytum faiAAlamoo annakum ghayru muAAjizee Allahi wabashshiri allatheena kafaroo biAAathabin aleemin (Ⅰ)
- Et il sera proclamé, d’ordre de Dieu et de Son Prophète, à l’adresse des hommes, le jour du grand pèlerinage, que Dieu et Son Messager sont déliés de tout engagement vis-à-vis des polythéistes : « Si vous vous repentez, cela vaudra mieux pour vous ; mais si vous vous obstinez dans votre impiété, sachez que vous ne saurez jamais réduire Dieu à l’impuissance ! » Annonce donc un châtiment douloureux aux incrédules, (Ⅱ)
- [Voici] une proclamation de DIEU et de Son prophète [adressée] aux hommes, le jour du grand Pèlerinage : DIEU désavoue les polythéistes [ceux qui Lui donnent des associés, idolâtres corrupteurs etc.], Son prophète [les désavoue] aussi. Si vous vous repentez, ce sera mieux pour vous. Mais si vous tournez le dos, sachez que vous ne réduirez pas [la puissance de] DIEU à l’impuissance. Annonce à ceux qui deviennent impies [obstinés] un douloureux châtiment. (Ⅲ)
- وأذان من الله ورسوله إلى الناس يوم الحج الأكبر أن الله بريء من المشركين ورسوله فإن تبتم فهو خير لكم وإن توليتم فاعلموا أنكم غير معجزي الله وبشر الذين كفروا بعذاب أليم (Ⅳ)
- وَأَذٰنٌ مِنَ اللَّهِ وَرَسولِهِ إِلَى النّاسِ يَومَ الحَجِّ الأَكبَرِ أَنَّ اللَّهَ بَريءٌ مِنَ المُشرِكينَ ۙ وَرَسولُهُ ۚ فَإِن تُبتُم فَهُوَ خَيرٌ لَكُم ۖ وَإِن تَوَلَّيتُم فَاعلَموا أَنَّكُم غَيرُ مُعجِزِى اللَّهِ ۗ وَبَشِّرِ الَّذينَ كَفَروا بِعَذابٍ أَليمٍ (Ⅴ)
- Et proclamation d’Allah et de Son prophète en direction des pèlerins au moment du grand pèlerinage. Que ceux-ci sachent qu’Allah et Son prophète désavouent les polythéistes ! Si vous vous repentez, c’est mieux pour vous, mais si vous vous détournez [de la bonne voie], sachez que vous ne réduirez pas la volonté d’Allah. Annonce à ceux qui n’ont pas cru quel tourment pénible les attend. (Ⅵ)
- Notification, de par Dieu et Son Envoyé, le jour du Pèlerinage solennel : Dieu dénonce (les accords consentis) aux associants, Son Envoyé aussi. Si vous vous repentez, mieux sera-ce pour vous. Si vous vous dérobez, sachez que vous n’êtes pas de taille à rendre Dieu impotent. Et fais l’annonce aux dénégateurs d’un douloureux châtiment. (Ⅶ)
- Proclamation d’Allah et de Son Apôtre, aux Hommes, au jour majeur du Pèlerinage : « Allah, ainsi que Son Apôtre, sont déliés à l’égard des Associateurs. Si vous revenez [de votre erreur], cela sera un bien pour vous. Si [au contraire] vous vous détournez, sachez que vous ne réduirez pas Allah à l’impuissance ! » Fais gracieuse annonce d’un tourment cruel, à ceux qui sont infidèles ! (Ⅷ)
9. 4  
إِلَّا الَّذِينَ عَاهَدتُّم مِّنَ الْمُشْرِكِينَ ثُمَّ لَمْ يَنقُصُوكُمْ شَيْئًا وَلَمْ يُظَاهِرُوا عَلَيْكُمْ أَحَدًا فَأَتِمُّوا إِلَيْهِمْ عَهْدَهُمْ إِلَىٰ مُدَّتِهِمْ ۚ إِنَّ اللَّهَ يُحِبُّ الْمُتَّقِينَ
- Illa allatheena AAahadtum mina almushrikeena thumma lam yanqusookum shayan walam yuthahiroo AAalaykum ahadan faatimmoo ilayhim AAahdahum ila muddatihim inna Allaha yuhibbu almuttaqeena (Ⅰ)
- à l’exception des polythéistes avec lesquels vous avez conclu un pacte qu’ils ont toujours respecté, sans jamais soutenir un mouvement dirigé contre vous. Exécutez fidèlement les clauses de l’engagement qui vous lie à ces gens-là jusqu’à l’expiration du terme fixé, car Dieu aime les gens de bonne foi. (Ⅱ)
- Exception faite des polythéistes [etc.] avec lesquels vous avez conclu un pacte, puis, ils n’ont rien manqué [à le respecter] envers vous, et n’ont prêté assistance à personne [pour lutter] contre vous : respectez alors le pacte conclu avec eux jusqu’au terme convenu. DIEU aime ceux qui sont pieux. (Ⅲ)
- إلا الذين عاهدتم من المشركين ثم لم ينقصوكم شيئا ولم يظاهروا عليكم أحدا فأتموا إليهم عهدهم إلى مدتهم إن الله يحب المتقين (Ⅳ)
- إِلَّا الَّذينَ عٰهَدتُم مِنَ المُشرِكينَ ثُمَّ لَم يَنقُصوكُم شَيـًٔا وَلَم يُظٰهِروا عَلَيكُم أَحَدًا فَأَتِمّوا إِلَيهِم عَهدَهُم إِلىٰ مُدَّتِهِم ۚ إِنَّ اللَّهَ يُحِبُّ المُتَّقينَ (Ⅴ)
- À l’exception des polythéistes avec lesquels vous avez conclu un pacte et qui, de surcroît, n’ont pas manqué à leur parole, ni encouragé qui que ce soit à votre encontre. Vous respecterez ce pacte durant la période pour laquelle il a été établi, car Allah aime les gens qui Le craignent. (Ⅵ)
- Exception est faite en faveur des associants qui, liés à vous par un pacte, n’y auront pas fait la moindre brèche, non plus que soutenu personne contre vous : dans ce cas, honorez pleinement leur pacte pour la durée de leur engagement. — Dieu aime ceux qui se prémunissent. (Ⅶ)
- Exception pour ceux des Infidèles avec qui vous avez conclu un pacte, [qui] ensuite ne vous ont point fait dommage et n’ont prêté assistance à personne contre vous. Respectez alors pleinement votre pacte avec eux jusqu’au terme qui les lie ! Allah aime les Pieux. (Ⅷ)
9. 5  
فَإِذَا انسَلَخَ الْأَشْهُرُ الْحُرُمُ فَاقْتُلُوا الْمُشْرِكِينَ حَيْثُ وَجَدتُّمُوهُمْ وَخُذُوهُمْ وَاحْصُرُوهُمْ وَاقْعُدُوا لَهُمْ كُلَّ مَرْصَدٍ ۚ فَإِن تَابُوا وَأَقَامُوا الصَّلَاةَ وَآتَوُا الزَّكَاةَ فَخَلُّوا سَبِيلَهُمْ ۚ إِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
- Faitha insalakha alashhuru alhurumu faoqtuloo almushrikeena haythu wajadtumoohum wakhuthoohum waohsuroohum waoqAAudoo lahum kulla marsadin fain taboo waaqamoo alssalata waatawoo alzzakata fakhalloo sabeelahum inna Allaha ghafoorun raheemun (Ⅰ)
- À l’expiration des mois sacrés, tuez les polythéistes partout où vous les trouverez ! Capturez-les ! Assiégez-les ! Dressez-leur des embuscades ! S’ils se repentent, s’ils accomplissent la salât, s’ils s’acquittent de la zakât, laissez-les en paix, car Dieu est Clément et Miséricordieux. (Ⅱ)
- Lorsque les mois sacrés seront écoulés, tuez les polythéistes [les idolâtres impies pervertisseurs] où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les à toute embuscade. S’ils se repentent, accomplissent la Prière et donnent l’Aumône, alors laissez-leur le chemin [libre], car DIEU pardonne [et Il est] Très-Miséricordieux [et ne punit jamais quiconque est croyant et honnête]. (Ⅲ)
- فإذا انسلخ الأشهر الحرم فاقتلوا المشركين حيث وجدتموهم وخذوهم واحصروهم واقعدوا لهم كل مرصد فإن تابوا وأقاموا الصلاة وآتوا الزكاة فخلوا سبيلهم إن الله غفور رحيم (Ⅳ)
- فَإِذَا انسَلَخَ الأَشهُرُ الحُرُمُ فَاقتُلُوا المُشرِكينَ حَيثُ وَجَدتُموهُم وَخُذوهُم وَاحصُروهُم وَاقعُدوا لَهُم كُلَّ مَرصَدٍ ۚ فَإِن تابوا وَأَقامُوا الصَّلوٰةَ وَءاتَوُا الزَّكوٰةَ فَخَلّوا سَبيلَهُم ۚ إِنَّ اللَّهَ غَفورٌ رَحيمٌ (Ⅴ)
- Lorsque les mois sacrés se seront écoulés, combattez les idolâtres là où vous les trouverez. Prenez-les, assiégez-les et attendez-les en embuscade. S’ils se repentent, se mettent à prier et s’acquittent de leur aumône, vous les laisserez en paix. Allah est Celui qui pardonne, Il est miséricordieux. (Ⅵ)
- — Une fois dépouillés les mois sacrés, tuez les associants où vous les trouverez, capturez-les, bloquez-les, tendez-leur toutes sortes d’embûches. Seulement, s’ils se repentent, accomplissent la prière, acquittent la purification, dégagez-leur le chemin. — Dieu est Tout pardon, Miséricordieux. (Ⅶ)
- Quand les mois sacrés seront expirés, tuez les Infidèles quelque part que vous les trouviez ! Prenez-les ! Assiégez-les ! Dressez pour eux des embuscades ! S’ils reviennent [de leur erreur], s’ils font la Prière et donnent l’Aumône (zakât), laissez-leur le champ libre ! Allah est absoluteur et miséricordieux. (Ⅷ)
9. 6  
وَإِنْ أَحَدٌ مِّنَ الْمُشْرِكِينَ اسْتَجَارَكَ فَأَجِرْهُ حَتَّىٰ يَسْمَعَ كَلَامَ اللَّهِ ثُمَّ أَبْلِغْهُ مَأْمَنَهُ ۚ ذَٰلِكَ بِأَنَّهُمْ قَوْمٌ لَّا يَعْلَمُونَ
- Wain ahadun mina almushrikeena istajaraka faajirhu hatta yasmaAAa kalama Allahi thumma ablighhu mamanahu thalika biannahum qawmun la yaAAlamoona (Ⅰ)
- Si un idolâtre te demande asile, accorde-le-lui afin qu’il puisse entendre la Parole du Seigneur. Puis fais-le parvenir en lieu sûr, car les idolâtres sont des gens qui vivent dans l’ignorance. (Ⅱ)
- Si l’un des polythéistes [etc.] te demande protection, protège-le afin qu’il entende la parole de DIEU ; fais-le parvenir ensuite à son lieu de sécurité. Car ce sont des hommes qui ne savent pas (ignorent les instructions célestes). (Ⅲ)
- وإن أحد من المشركين استجارك فأجره حتى يسمع كلام الله ثم أبلغه مأمنه ذلك بأنهم قوم لا يعلمون (Ⅳ)
- وَإِن أَحَدٌ مِنَ المُشرِكينَ استَجارَكَ فَأَجِرهُ حَتّىٰ يَسمَعَ كَلٰمَ اللَّهِ ثُمَّ أَبلِغهُ مَأمَنَهُ ۚ ذٰلِكَ بِأَنَّهُم قَومٌ لا يَعلَمونَ (Ⅴ)
- Si l’un des infidèles te demande l’hospitalité, accorde-la-lui de façon à lui faire entendre la parole d’Allah. Puis conduis-le en un lieu sûr, car il fait partie d’un peuple qui ne sait pas. (Ⅵ)
- — Si quiconque parmi les associants te demande sauvegarde, accorde-lui sauvegarde pour lui permettre d’entendre la parole de Dieu, voire fais-lui regagner son lieu de sûreté, considérant qu’ils sont un peuple dénué de science. (Ⅶ)
- Si, parmi les Associateurs, quelqu’un te demande protection comme client, accorde-la-lui jusqu’à ce qu’il entende la parole d’Allah. Ensuite, fais-le parvenir au lieu de tranquillité qui est le sien ! C’est qu’en effet [ces Associateurs] sont un peuple qui ne sait point. (Ⅷ)
9. 7  
كَيْفَ يَكُونُ لِلْمُشْرِكِينَ عَهْدٌ عِندَ اللَّهِ وَعِندَ رَسُولِهِ إِلَّا الَّذِينَ عَاهَدتُّمْ عِندَ الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ ۖ فَمَا اسْتَقَامُوا لَكُمْ فَاسْتَقِيمُوا لَهُمْ ۚ إِنَّ اللَّهَ يُحِبُّ الْمُتَّقِينَ
- Kayfa yakoonu lilmushrikeena AAahdun AAinda Allahi waAAinda rasoolihi illa allatheena AAahadtum AAinda almasjidi alharami fama istaqamoo lakum faistaqeemoo lahum inna Allaha yuhibbu almuttaqeena (Ⅰ)
- Comment pourrait-il y avoir un pacte liant Dieu et Son Prophète aux idolâtres, excepté celui que vous aviez conclu avec certains d’entre eux auprès de la Mosquée sacrée ? Soyez donc loyaux avec ceux-ci tant qu’ils le seront avec vous. Dieu aime ceux qui sont de bonne foi. (Ⅱ)
- Comment pourrait-il y avoir pour les polythéistes [et les idolâtres corrupteurs etc.] un pacte admis par DIEU et par Son prophète ? Exception faite de ceux avec qui vous avez conclu un pacte auprès de la Mosquée sacrée. Tant qu’ils agissent correctement à votre égard, agissez correctement à leur égard. Car DIEU aime ceux qui sont pieux. (Ⅲ)
- كيف يكون للمشركين عهد عند الله وعند رسوله إلا الذين عاهدتم عند المسجد الحرام فما استقاموا لكم فاستقيموا لهم إن الله يحب المتقين (Ⅳ)
- كَيفَ يَكونُ لِلمُشرِكينَ عَهدٌ عِندَ اللَّهِ وَعِندَ رَسولِهِ إِلَّا الَّذينَ عٰهَدتُم عِندَ المَسجِدِ الحَرامِ ۖ فَمَا استَقٰموا لَكُم فَاستَقيموا لَهُم ۚ إِنَّ اللَّهَ يُحِبُّ المُتَّقينَ (Ⅴ)
- Comment les polythéistes peuvent-ils se prévaloir d’un pacte avec Allah et auprès du Prophète, en dehors de ceux avec lesquels vous avez conclu un pacte dans la Mosquée sacrée ? Tout le temps qu’ils agiront avec droiture avec toi, tu agiras avec droiture avec eux, car Allah aime ceux qui Le craignent. (Ⅵ)
- Comment les associants se prévaudraient-ils auprès de Dieu et de Son Envoyé d’un pacte, sauf de celui que vous auriez conclu près de l’Oratoire consacré ? Du moins, tant qu’ils agiraient correctement à votre égard, agissez correctement au leur. — Dieu aime ceux qui se prémunissent. (Ⅶ)
- Comment les Associateurs auraient-ils un pacte au nom (?) d’Allah et au nom (?) de Son Apôtre, à l’exception de ceux avec qui vous avez conclu un pacte, près de la Mosquée Sacrée ? Tant qu’ils seront donc droits envers vous, soyez droits envers eux ! Allah aime les Pieux. (Ⅷ)
9. 8  
كَيْفَ وَإِن يَظْهَرُوا عَلَيْكُمْ لَا يَرْقُبُوا فِيكُمْ إِلًّا وَلَا ذِمَّةً ۚ يُرْضُونَكُم بِأَفْوَاهِهِمْ وَتَأْبَىٰ قُلُوبُهُمْ وَأَكْثَرُهُمْ فَاسِقُونَ
- Kayfa wain yathharoo AAalaykum la yarquboo feekum illan wala thimmatan yurdoonakum biafwahihim wataba quloobuhum waaktharuhum fasiqoona (Ⅰ)
- Comment admettre que, quand ils sont les plus forts, ils ne tiennent compte à votre égard ni des liens du sang ni de la foi jurée ? Ils ne cherchent qu’à vous plaire par de belles paroles sans que leurs cœurs y adhèrent, car ils sont pour la plupart des scélérats (Ⅱ)
- Comment donc [pourrait-il y avoir un pacte avec les hommes malhonnêtes corrupteurs ?] alors que s’ils l’emportent sur vous, ils ne respectent à votre égard ni lien de parenté ni engagement [contracté avec vous]. [Sachez qu’]ils cherchent à vous satisfaire [en parole] de leur bouche, alors que leurs cœurs s’y refusent. La plupart d’entre eux [à cause de leurs injustices et corruptions] sont des pervers ; (Ⅲ)
- كيف وإن يظهروا عليكم لا يرقبوا فيكم إلا ولا ذمة يرضونكم بأفواههم وتأبى قلوبهم وأكثرهم فاسقون (Ⅳ)
- كَيفَ وَإِن يَظهَروا عَلَيكُم لا يَرقُبوا فيكُم إِلًّا وَلا ذِمَّةً ۚ يُرضونَكُم بِأَفوٰهِهِم وَتَأبىٰ قُلوبُهُم وَأَكثَرُهُم فٰسِقونَ (Ⅴ)
- Comment est-ce possible ? S’ils prennent le dessus sur vous, ils ne respectent aucun pacte ni engagement. S’ils te donnent satisfaction par les mots, leurs cœurs se refusent à le faire. La plupart ne sont que des pervers. (Ⅵ)
- — Comment serait-ce possible, alors que s’ils prennent sur vous l’avantage, ils ne respectent en vous ni liens ni obligations, et que, vous donnant satisfaction de la bouche, ils disent « non » du cœur ? — La plupart sont des scélérats (Ⅶ)
- Comment [, sans distinction, pourriez-vous nouer un pacte avec les Infidèles] alors que s’ils l’emportent sur vous, ils n’observent à votre égard ni alliance ni engagement ? Ils vous satisfont par leurs paroles, alors que leurs cœurs sont rebelles et que la plupart sont pervers. (Ⅷ)
9. 9  
اشْتَرَوْا بِآيَاتِ اللَّهِ ثَمَنًا قَلِيلًا فَصَدُّوا عَن سَبِيلِهِ ۚ إِنَّهُمْ سَاءَ مَا كَانُوا يَعْمَلُونَ
- Ishtaraw biayati Allahi thamanan qaleelan fasaddoo AAan sabeelihi innahum saa ma kanoo yaAAmaloona (Ⅰ)
- qui troquent à vil prix les enseignements de Dieu et se dressent en obstacle sur Sa Voie, dans une attitude des plus exécrables, (Ⅱ)
- ils ont vendu à vil prix les versets [et les signes] de DIEU et détourné [les hommes] du chemin [de DIEU]. Que ce qu’ils ont fait est abject ! (Ⅲ)
- اشتروا بآيات الله ثمنا قليلا فصدوا عن سبيله إنهم ساء ما كانوا يعملون (Ⅳ)
- اشتَرَوا بِـٔايٰتِ اللَّهِ ثَمَنًا قَليلًا فَصَدّوا عَن سَبيلِهِ ۚ إِنَّهُم ساءَ ما كانوا يَعمَلونَ (Ⅴ)
- Ils ont troqué les signes d’Allah pour un vil prix et se sont écartés de Sa voie. Peu honorable était ce qu’ils faisaient. (Ⅵ)
- — ils ont aliéné à bas prix les signes de Dieu, interceptent Son chemin — Que leurs actions sont détestables ! (Ⅶ)
- Ils ont troqué les aya d’Allah à vil prix et ils ont écarté de Son Chemin. Combien mauvais est ce qu’ils font ! (Ⅷ)
9. 10  
لَا يَرْقُبُونَ فِي مُؤْمِنٍ إِلًّا وَلَا ذِمَّةً ۚ وَأُولَٰئِكَ هُمُ الْمُعْتَدُونَ
- La yarquboona fee muminin illan wala thimmatan waolaika humu almuAAtadoona (Ⅰ)
- sans jamais respecter à l’égard d’un croyant ni les liens du sang ni la parole donnée. Ils agissent toujours en véritables transgresseurs. (Ⅱ)
- Ils ne respectent, à l’égard d’un croyant, ni lien de parenté ni engagement [contracté]. Ce sont eux les transgresseurs. (Ⅲ)
- لا يرقبون في مؤمن إلا ولا ذمة وأولئك هم المعتدون (Ⅳ)
- لا يَرقُبونَ فى مُؤمِنٍ إِلًّا وَلا ذِمَّةً ۚ وَأُولٰئِكَ هُمُ المُعتَدونَ (Ⅴ)
- Ils ne respectent à l’égard des croyants ni pacte ni engagement. Ceux-là sont les transgresseurs. (Ⅵ)
- — ils ne respectent en un croyant ni lien ni obligation : ce sont eux les transgresseurs ! (Ⅶ)
- Ils n’observent à l’égard d’un Croyant ni alliance ni engagement. Ceux-là sont les Transgresseurs. (Ⅷ)
9. 11  
فَإِن تَابُوا وَأَقَامُوا الصَّلَاةَ وَآتَوُا الزَّكَاةَ فَإِخْوَانُكُمْ فِي الدِّينِ ۗ وَنُفَصِّلُ الْآيَاتِ لِقَوْمٍ يَعْلَمُونَ
- Fain taboo waaqamoo alssalata waatawoo alzzakata faikhwanukum fee alddeeni wanufassilu alayati liqawmin yaAAlamoona (Ⅰ)
- S’ils se repentent, s’ils accomplissent la salât, s’ils s’acquittent de la zakât, ils deviendront vos frères en religion. Nous détaillons ainsi les versets pour ceux qui peuvent les comprendre. (Ⅱ)
- S’ils se repentent, observent la Prière et donnent l’Aumône, ils seront vos frères en religion. Nous exposons en détail les versets [et les signes] pour les hommes qui savent [et connaissent les vérités, les réalités et les justes lois de la création]. (Ⅲ)
- فإن تابوا وأقاموا الصلاة وآتوا الزكاة فإخوانكم في الدين ونفصل الآيات لقوم يعلمون (Ⅳ)
- فَإِن تابوا وَأَقامُوا الصَّلوٰةَ وَءاتَوُا الزَّكوٰةَ فَإِخوٰنُكُم فِى الدّينِ ۗ وَنُفَصِّلُ الءايٰتِ لِقَومٍ يَعلَمونَ (Ⅴ)
- S’ils reviennent à Dieu, s’acquittent convenablement de leurs prières et de leur aumône, ils seront alors vos frères en religion. Nous expliquons Nos versets pour un peuple qui comprend. (Ⅵ)
- En revanche, s’ils se repentent envers Dieu, accomplissent la prière, acquittent la purification, alors les voici vos frères en religion… — Nous articulons Nos signes à l’intention d’un peuple (capable) de science. (Ⅶ)
- S’ils reviennent [de leur erreur], font la Prière et donnent l'Aumône (zakât), ils seront vos frères en Religion. Nous exposons intelligiblement les aya à un peuple qui sait. (Ⅷ)
9. 12  
وَإِن نَّكَثُوا أَيْمَانَهُم مِّن بَعْدِ عَهْدِهِمْ وَطَعَنُوا فِي دِينِكُمْ فَقَاتِلُوا أَئِمَّةَ الْكُفْرِ ۙ إِنَّهُمْ لَا أَيْمَانَ لَهُمْ لَعَلَّهُمْ يَنتَهُونَ
- Wain nakathoo aymanahum min baAAdi AAahdihim wataAAanoo fee deenikum faqatiloo aimmata alkufri innahum la aymana lahum laAAallahum yantahoona (Ⅰ)
- Mais s’ils violent leurs serments, après avoir conclu un pacte avec vous, et s’attaquent à votre religion, alors combattez les meneurs de la dénégation, qui n’ont aucun sens de la loyauté. Peut-être mettront-ils fin à leur hostilité ? (Ⅱ)
- Si, après [avoir conclu] un pacte [avec vous], ils violent leurs serments et attaquent votre religion, combattez alors [ces] chefs de l’impiété - en vérité ils ne respectent aucun serment - peut-être cesseront-ils. (Ⅲ)
- وإن نكثوا أيمانهم من بعد عهدهم وطعنوا في دينكم فقاتلوا أئمة الكفر إنهم لا أيمان لهم لعلهم ينتهون (Ⅳ)
- وَإِن نَكَثوا أَيمٰنَهُم مِن بَعدِ عَهدِهِم وَطَعَنوا فى دينِكُم فَقٰتِلوا أَئِمَّةَ الكُفرِ ۙ إِنَّهُم لا أَيمٰنَ لَهُم لَعَلَّهُم يَنتَهونَ (Ⅴ)
- S’ils violent leur serment après le pacte qu’ils ont contracté et s’ils dénigrent votre religion, combattez leurs mentors en impiété, qui ne tiennent aucun engagement. Peut-être cesseront-ils ! (Ⅵ)
- ... Si après un pacte ils violent leurs serments et dénigrent votre religion, alors combattez les meneurs de la dénégation, pour qui les serments ne comptent pas, dans l’espoir qu’ils en finissent (Ⅶ)
- Si [, au contraire,] ils violent leurs serments après avoir conclu un pacte et [s’]ils attaquent votre Religion, combattez les guides (?) de l’Infidélité ! En vérité, ils ne tiennent nul serment. Peut-être cesseront-ils. (Ⅷ)
9. 13  
أَلَا تُقَاتِلُونَ قَوْمًا نَّكَثُوا أَيْمَانَهُمْ وَهَمُّوا بِإِخْرَاجِ الرَّسُولِ وَهُم بَدَءُوكُمْ أَوَّلَ مَرَّةٍ ۚ أَتَخْشَوْنَهُمْ ۚ فَاللَّهُ أَحَقُّ أَن تَخْشَوْهُ إِن كُنتُم مُّؤْمِنِينَ
- Ala tuqatiloona qawman nakathoo aymanahum wahammoo biikhraji alrrasooli wahum badaookum awwala marratin atakhshawnahum faAllahu ahaqqu an takhshawhu in kuntum mumineena (Ⅰ)
- Comment ne pas combattre des gens qui ont violé leurs serments et qui ont cherché à expulser le Prophète ? N’est-ce pas eux qui ont déclenché les hostilités ? Les craignez-vous ? Mais c’est Dieu que vous devez craindre si vous êtes des croyants ! (Ⅱ)
- Ne combattrez-vous pas des gens [corrupteurs et criminels] qui ont violé leurs serments, voulu expulser le Prophète et commencé [les hostilités] contre vous la première fois ? Auriez-vous peur d’eux ? Il serait plus juste que [au cas où vous Lui désobéiriez] vous redoutiez [le châtiment de] DIEU, si vous êtes croyants. (Ⅲ)
- ألا تقاتلون قوما نكثوا أيمانهم وهموا بإخراج الرسول وهم بدءوكم أول مرة أتخشونهم فالله أحق أن تخشوه إن كنتم مؤمنين (Ⅳ)
- أَلا تُقٰتِلونَ قَومًا نَكَثوا أَيمٰنَهُم وَهَمّوا بِإِخراجِ الرَّسولِ وَهُم بَدَءوكُم أَوَّلَ مَرَّةٍ ۚ أَتَخشَونَهُم ۚ فَاللَّهُ أَحَقُّ أَن تَخشَوهُ إِن كُنتُم مُؤمِنينَ (Ⅴ)
- Ne combattrez-vous pas un peuple qui a rompu ses alliances, qui a voulu expulser le Prophète et qui vous a attaqués en premier ? Les craignez-vous ? Allah est Celui qu’il faut craindre en vérité, si vous êtes croyants. (Ⅵ)
- ne combattriez-vous point un peuple qui viola ses serments, eut projet de bannir l’Envoyé, et ce sont eux qui commencèrent contre vous la première fois ? Les craignez-vous ? Dieu est bien plus digne de votre crainte, si vous êtes des croyants (Ⅶ)
- Ne combattrez-vous point des gens ayant violé leurs serments et ayant médité d’expulser l’Apôtre, après qu’ils vous ont attaqués les premiers ? Les redoutez-vous alors qu'Allah est plus digne que vous Le redoutiez, si vous êtes [vraiment] croyants ? (Ⅷ)
9. 14  
قَاتِلُوهُمْ يُعَذِّبْهُمُ اللَّهُ بِأَيْدِيكُمْ وَيُخْزِهِمْ وَيَنصُرْكُمْ عَلَيْهِمْ وَيَشْفِ صُدُورَ قَوْمٍ مُّؤْمِنِينَ
- Qatiloohum yuAAaththibhumu Allahu biaydeekum wayukhzihim wayansurkum AAalayhim wayashfi sudoora qawmin mumineena (Ⅰ)
- Combattez-les donc ! Dieu les châtiera par vos mains et les couvrira d’ignominie. Il vous donnera la victoire sur eux, apaisera les cœurs des croyants, (Ⅱ)
- Combattez-les ! DIEU les châtiera par vos mains et les couvrira d’ignominie. Il vous donnera la victoire sur eux et guérira (fortifiera) les poitrines (les cœurs) des hommes croyants, (Ⅲ)
- قاتلوهم يعذبهم الله بأيديكم ويخزهم وينصركم عليهم ويشف صدور قوم مؤمنين (Ⅳ)
- قٰتِلوهُم يُعَذِّبهُمُ اللَّهُ بِأَيديكُم وَيُخزِهِم وَيَنصُركُم عَلَيهِم وَيَشفِ صُدورَ قَومٍ مُؤمِنينَ (Ⅴ)
- Combattez-les. Allah les punira par vos mains. Il leur fera honte et fera de vous les vainqueurs. Il guérira le cœur du peuple des croyants. (Ⅵ)
- combattez-les ; que Dieu par vos mains les châtie, les mette à mal, contre eux vous assiste, et guérisse ainsi les cœurs du peuple des croyants (Ⅶ)
- Combattez-les ! Par vos mains, Allah les tourmentera et les couvrira d’opprobre, alors qu’Il vous secourra [victorieusement] contre eux, qu’Il guérira le ressentiment des Croyants (Ⅷ)
9. 15  
وَيُذْهِبْ غَيْظَ قُلُوبِهِمْ ۗ وَيَتُوبُ اللَّهُ عَلَىٰ مَن يَشَاءُ ۗ وَاللَّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ
- Wayuthhib ghaytha quloobihim wayatoobu Allahu AAala man yashao waAllahu AAaleemun hakeemun (Ⅰ)
- en bannira la rancœur et accueillera le repentir de qui Il veut, car Il est Omniscient et Sage. (Ⅱ)
- et dissipera la colère de leurs cœurs. [Sachez que] DIEU agrée le repentir de qui Il veut. DIEU est Omniscient [et] Sage. (Ⅲ)
- ويذهب غيظ قلوبهم ويتوب الله على من يشاء والله عليم حكيم (Ⅳ)
- وَيُذهِب غَيظَ قُلوبِهِم ۗ وَيَتوبُ اللَّهُ عَلىٰ مَن يَشاءُ ۗ وَاللَّهُ عَليمٌ حَكيمٌ (Ⅴ)
- Il éloignera la colère de leurs cœurs. Allah revient de Sa colère au bénéfice de qui Il veut. Allah est le plus savant, le plus sage. (Ⅵ)
- de leur cœur pourtant qu’Il bannisse la rancune. Dieu Se repent sur qui Il veut. — Il est Connaissant et Sage. (Ⅶ)
- et chassera la colère de leurs cœurs. Allah revient [de Sa rigueur] envers qui Il veut. Allah est omniscient et sage. (Ⅷ)
9. 16  
أَمْ حَسِبْتُمْ أَن تُتْرَكُوا وَلَمَّا يَعْلَمِ اللَّهُ الَّذِينَ جَاهَدُوا مِنكُمْ وَلَمْ يَتَّخِذُوا مِن دُونِ اللَّهِ وَلَا رَسُولِهِ وَلَا الْمُؤْمِنِينَ وَلِيجَةً ۚ وَاللَّهُ خَبِيرٌ بِمَا تَعْمَلُونَ
- Am hasibtum an tutrakoo walamma yaAAlami Allahu allatheena jahadoo minkum walam yattakhithoo min dooni Allahi wala rasoolihi wala almumineena waleejatan waAllahu khabeerun bima taAAmaloona (Ⅰ)
- Pensez-vous que vous serez laissés à l’abandon, que Dieu ne connaît pas ceux d’entre vous qui combattent pour Sa Cause et qui ne cherchent d’autre alliance que celle de Dieu, de Son Prophète et des croyants ? Dieu est parfaitement Instruit de ce que vous faites. (Ⅱ)
- Imaginez-vous que vous serez laissés [à l’abri de toute épreuve], tant que DIEU ne connaîtra (ne distinguera) pas ceux d’entre vous qui auront lutté et n’auront pris aucun confident (appui) en dehors de DIEU, de Son prophète et des croyants ? DIEU connaît parfaitement ce que vous faites. (Ⅲ)
- أم حسبتم أن تتركوا ولما يعلم الله الذين جاهدوا منكم ولم يتخذوا من دون الله ولا رسوله ولا المؤمنين وليجة والله خبير بما تعملون (Ⅳ)
- أَم حَسِبتُم أَن تُترَكوا وَلَمّا يَعلَمِ اللَّهُ الَّذينَ جٰهَدوا مِنكُم وَلَم يَتَّخِذوا مِن دونِ اللَّهِ وَلا رَسولِهِ وَلَا المُؤمِنينَ وَليجَةً ۚ وَاللَّهُ خَبيرٌ بِما تَعمَلونَ (Ⅴ)
- Croyez-vous que vous serez abandonnés à votre sort et qu’Allah ne connaît pas ceux qui parmi vous ont combattu, sans qu’ils prennent d’autres dieux en dehors d’Allah, du Prophète et des croyants ? Allah est au courant de ce que vous faites. (Ⅵ)
- — Imaginiez-vous pouvoir rester à l’écart, sans que Dieu connaisse ceux d’entre vous qui font effort et n’ont pas adopté de confident intrus en place de Dieu, de Son Envoyé et des croyants ? — Dieu est Informé de tous vos actes. (Ⅶ)
- Estimez-vous que vous serez abandonnés et qu'Allah ne connaît pas encore ceux d’entre vous qui, menant combat [dans le Chemin d’Allah], n’ont pas pris d’adjoints en dehors d’Allah, de Son Apôtre et des Croyants ? Allah est informé de ce que vous faites. (Ⅷ)
9. 17  
مَا كَانَ لِلْمُشْرِكِينَ أَن يَعْمُرُوا مَسَاجِدَ اللَّهِ شَاهِدِينَ عَلَىٰ أَنفُسِهِم بِالْكُفْرِ ۚ أُولَٰئِكَ حَبِطَتْ أَعْمَالُهُمْ وَفِي النَّارِ هُمْ خَالِدُونَ
- Ma kana lilmushrikeena an yaAAmuroo masajida Allahi shahideena AAala anfusihim bialkufri olaika habitat aAAmaluhum wafee alnnari hum khalidoona (Ⅰ)
- Il n’appartient pas aux païens de fréquenter les mosquées de Dieu, quand ils sont eux-mêmes les témoins à charge de leur propre dénégation, car les œuvres de ces gens-là sont vaines et c’est le Feu qui constituera leur demeure éternelle. (Ⅱ)
- Il n’appartient pas aux polythéistes [et idolâtres pervertisseurs etc.] de construire (entretenir ou peupler) les mosquées de DIEU, vu qu’ils témoignent contre eux-mêmes de leur impiété. Leurs actions ont échoué [à cause de leurs injustices intérieures et de leurs péchés obstinés] ils demeureront perpétuellement dans le Feu (résultats de leurs actions abominables). (Ⅲ)
- ما كان للمشركين أن يعمروا مساجد الله شاهدين على أنفسهم بالكفر أولئك حبطت أعمالهم وفي النار هم خالدون (Ⅳ)
- ما كانَ لِلمُشرِكينَ أَن يَعمُروا مَسٰجِدَ اللَّهِ شٰهِدينَ عَلىٰ أَنفُسِهِم بِالكُفرِ ۚ أُولٰئِكَ حَبِطَت أَعمٰلُهُم وَفِى النّارِ هُم خٰلِدونَ (Ⅴ)
- Il n’est pas donné aux polythéistes de fréquenter les mosquées d’Allah, dès lors qu’ils témoignent contre eux-mêmes de leur incroyance. Ceux-là verront leurs œuvres s’annuler et demeureront dans le feu immuablement. (Ⅵ)
- — Il n’appartient pas aux dénégateurs de fréquenter les oratoires de Dieu, puisqu’ils témoignent contre eux- mêmes de leur dénégation. Ceux-là, toutes leurs entreprises crèvent. Ils seront dans le Feu pour l’éternité. (Ⅶ)
- Il n’est point [laissé] aux Associateurs de servir (?) la Mosquée d’Allah, tout en faisant, pour ce qui les touche, profession d’infidélité. Que vaines soient les actions de ces gens ! Dans le Feu ils seront immortels. (Ⅷ)
9. 18  
إِنَّمَا يَعْمُرُ مَسَاجِدَ اللَّهِ مَنْ آمَنَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الْآخِرِ وَأَقَامَ الصَّلَاةَ وَآتَى الزَّكَاةَ وَلَمْ يَخْشَ إِلَّا اللَّهَ ۖ فَعَسَىٰ أُولَٰئِكَ أَن يَكُونُوا مِنَ الْمُهْتَدِينَ
- Innama yaAAmuru masajida Allahi man amana biAllahi waalyawmi alakhiri waaqama alssalata waata alzzakata walam yakhsha illa Allaha faAAasa olaika an yakoonoo mina almuhtadeena (Ⅰ)
- Seuls ont le droit de fréquenter les mosquées de Dieu ceux qui croient en Dieu et au Jugement dernier, qui accomplissent la salât, s’acquittent de la zakât et ne redoutent que le Seigneur. Ceux-là ont toutes les chances d’obtenir leur salut. (Ⅱ)
- Ne construiront (ne peupleront et n’entretiendront) les mosquées de DIEU que ceux qui croient en DIEU et au Jour [du jugement] dernier, observent la Prière, donnent l’Aumône et ne craignent [respectueusement] (n’ont dans le cœur) que [l’amour de] DIEU. Peut-être ceux-là seront-ils du nombre des bien guidés. (Ⅲ)
- إنما يعمر مساجد الله من آمن بالله واليوم الآخر وأقام الصلاة وآتى الزكاة ولم يخش إلا الله فعسى أولئك أن يكونوا من المهتدين (Ⅳ)
- إِنَّما يَعمُرُ مَسٰجِدَ اللَّهِ مَن ءامَنَ بِاللَّهِ وَاليَومِ الءاخِرِ وَأَقامَ الصَّلوٰةَ وَءاتَى الزَّكوٰةَ وَلَم يَخشَ إِلَّا اللَّهَ ۖ فَعَسىٰ أُولٰئِكَ أَن يَكونوا مِنَ المُهتَدينَ (Ⅴ)
- Ne fréquentera les mosquées d’Allah que celui qui croit en Allah et au Jour dernier, qui observe ses prières, qui s’acquitte de son aumône et qui ne craint qu’Allah. Peut-être ceux-là seront-ils parmi les bien guidés. (Ⅵ)
- Ne met en honneur les oratoires de Dieu que celui qui croit en Dieu et au Jour dernier, accomplit la prière, acquitte la purification, redoute Dieu seul — Peut-être sont-ils ceux qui entre tous bien se guident. (Ⅶ)
- Seuls serviront (?) la Mosquée d’Allah ceux qui croient en Allah et au Dernier Jour, [qui] accomplissent la Prière, donnent l'Aumône (zakât) et ne redoutent qu’Allah. Peut-être ceux-là seront-ils parmi ceux se trouvant dans la bonne direction. (Ⅷ)
9. 19  
۞ أَجَعَلْتُمْ سِقَايَةَ الْحَاجِّ وَعِمَارَةَ الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ كَمَنْ آمَنَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الْآخِرِ وَجَاهَدَ فِي سَبِيلِ اللَّهِ ۚ لَا يَسْتَوُونَ عِندَ اللَّهِ ۗ وَاللَّهُ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الظَّالِمِينَ
- AjaAAaltum siqayata alhajji waAAimarata almasjidi alharami kaman amana biAllahi waalyawmi alakhiri wajahada fee sabeeli Allahi la yastawoona AAinda Allahi waAllahu la yahdee alqawma alththalimeena (Ⅰ)
- Comment pouvez-vous assimiler celui qui est chargé de distribuer l’eau aux pèlerins ou d’entretenir la Mosquée sacrée à celui qui croit en Dieu, au Jugement dernier et qui combat pour la Cause de Dieu ? Non, ils ne sont pas égaux devant Dieu, et Dieu ne guide point les injustes. (Ⅱ)
- Avez-vous placé le fait de donner de l’eau aux pèlerins et d’entretenir la Mosquée sacrée [apparemment] sur le même [rang] que [les actions de] celui qui a cru en DIEU et au Jour dernier et qui a combattu sur le chemin de DIEU ? Ils ne sont pas égaux auprès de DIEU. DIEU ne guide pas les hommes injustes [obstinés]. (Ⅲ)
- أجعلتم سقاية الحاج وعمارة المسجد الحرام كمن آمن بالله واليوم الآخر وجاهد في سبيل الله لا يستوون عند الله والله لا يهدي القوم الظالمين (Ⅳ)
- ۞ أَجَعَلتُم سِقايَةَ الحاجِّ وَعِمارَةَ المَسجِدِ الحَرامِ كَمَن ءامَنَ بِاللَّهِ وَاليَومِ الءاخِرِ وَجٰهَدَ فى سَبيلِ اللَّهِ ۚ لا يَستَوۥنَ عِندَ اللَّهِ ۗ وَاللَّهُ لا يَهدِى القَومَ الظّٰلِمينَ (Ⅴ)
- Considérez-vous que celui qui sert les pèlerins en eau ou qui entretient la Mosquée sacrée est semblable aux yeux d’Allah à celui qui croit en Allah, au Jour dernier et qui mène un combat dans le sentier d’Allah ? Non, ils ne sont pas égaux aux yeux d’Allah. Allah n’oriente pas dans le bon chemin le peuple coupable d’iniquité. (Ⅵ)
- — Donner à boire aux pèlerins, entretenir le Sanctuaire consacré, pouvez-vous faire que ce soit comme croire en Dieu et au Jour dernier, s’efforcer sur le chemin de Dieu ? L’un et l’autre ne s’équivalent en Dieu — Dieu ne dirige pas un peuple d’iniquité. (Ⅶ)
- Ferez-vous de la charge d’abreuver les Pèlerins et du service (?) de la Mosquée Sacrée [des devoirs] comparables à [ceux de] celui qui croit en Allah et au Dernier Jour, et mène combat dans le Chemin d’Allah ? [Croyants et Infidèles] ne seront point égaux auprès d’Allah. Allah ne dirige pas le peuple des Injustes. (Ⅷ)
9. 20  
الَّذِينَ آمَنُوا وَهَاجَرُوا وَجَاهَدُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ بِأَمْوَالِهِمْ وَأَنفُسِهِمْ أَعْظَمُ دَرَجَةً عِندَ اللَّهِ ۚ وَأُولَٰئِكَ هُمُ الْفَائِزُونَ
- Allatheena amanoo wahajaroo wajahadoo fee sabeeli Allahi biamwalihim waanfusihim aAAthamu darajatan AAinda Allahi waolaika humu alfaizoona (Ⅰ)
- Ceux qui ont cru, qui ont émigré et qui ont combattu au service de Dieu, par leurs biens et leurs personnes, ceux-là occuperont auprès de Lui un très haut rang, et ce sont ceux-là qui seront les victorieux. (Ⅱ)
- Ceux qui ont cru, émigré et combattu (travaillé) sur le chemin de DIEU, sacrifiant leurs biens et leurs personnes, ont un rang beaucoup plus élevé auprès de DIEU. Ce sont eux les vainqueurs [qui parviennent au Paradis]. (Ⅲ)
- الذين آمنوا وهاجروا وجاهدوا في سبيل الله بأموالهم وأنفسهم أعظم درجة عند الله وأولئك هم الفائزون (Ⅳ)
- الَّذينَ ءامَنوا وَهاجَروا وَجٰهَدوا فى سَبيلِ اللَّهِ بِأَموٰلِهِم وَأَنفُسِهِم أَعظَمُ دَرَجَةً عِندَ اللَّهِ ۚ وَأُولٰئِكَ هُمُ الفائِزونَ (Ⅴ)
- Ceux qui ont cru, qui ont émigré [avec le Prophète], qui ont combattu dans le sentier d’Allah, en ayant sacrifié leurs biens et leurs personnes, sont placés auprès d’Allah au rang le plus élevé. Ceux-là sont les gagnants. (Ⅵ)
- Mais ceux qui croient, ont fait exode, s’efforcent de leurs biens et de leur personne sur le chemin de Dieu, s’élèvent plus haut en degrés auprès de Dieu. — Ce seront eux les glorifiés (Ⅶ)
- Ceux qui déjà croient, [qui], dans le Chemin d’Allah, ont émigré et mené combat de leurs biens et de leurs personnes auront un rang plus considérable auprès d’Allah. Ceux-là seront les Gagnants. (Ⅷ)
9. 21  
يُبَشِّرُهُمْ رَبُّهُم بِرَحْمَةٍ مِّنْهُ وَرِضْوَانٍ وَجَنَّاتٍ لَّهُمْ فِيهَا نَعِيمٌ مُّقِيمٌ
- Yubashshiruhum rabbuhum birahmatin minhu waridwanin wajannatin lahum feeha naAAeemun muqeemun (Ⅰ)
- Leur Seigneur leur annonce, à titre d’heureuse nouvelle, miséricorde et agrément, ainsi que des Jardins où ils jouiront d’un délice permanent, (Ⅱ)
- Leur Seigneur leur annonce la bonne nouvelle d’octroi d’une miséricorde venant de Lui, un agrément et des Jardins où ils ont des délices [paradisiaques] permanents. (Ⅲ)
- يبشرهم ربهم برحمة منه ورضوان وجنات لهم فيها نعيم مقيم (Ⅳ)
- يُبَشِّرُهُم رَبُّهُم بِرَحمَةٍ مِنهُ وَرِضوٰنٍ وَجَنّٰتٍ لَهُم فيها نَعيمٌ مُقيمٌ (Ⅴ)
- Leur Seigneur leur annonce une miséricorde émanant de Lui, une satisfaction et des jardins où ils trouveront des délices pérennes. (Ⅵ)
- leur Seigneur leur dispense la bonne nouvelle d’une miséricorde venant de Lui, d’un agrément plénier, de jardins où les attend un bonheur perdurable (Ⅶ)
- Leur Seigneur leur annonce grâce et satisfaction [émanant] de Lui, ainsi que des Jardins où ils auront un délice permanent (Ⅷ)
9. 22  
خَالِدِينَ فِيهَا أَبَدًا ۚ إِنَّ اللَّهَ عِندَهُ أَجْرٌ عَظِيمٌ
- Khalideena feeha abadan inna Allaha AAindahu ajrun AAatheemun (Ⅰ)
- et où ils séjourneront éternellement, car Dieu dispose de récompenses sans limites ! (Ⅱ)
- Ils y vivront éternellement. En vérité, il y a, auprès de DIEU, une récompense magnifique. (Ⅲ)
- خالدين فيها أبدا إن الله عنده أجر عظيم (Ⅳ)
- خٰلِدينَ فيها أَبَدًا ۚ إِنَّ اللَّهَ عِندَهُ أَجرٌ عَظيمٌ (Ⅴ)
- Où ils demeureront éternellement et de manière immuable. Auprès d’Allah, une immense récompense. (Ⅵ)
- — Ils seront à jamais éternels. — Dieu : en Lui réside un salaire grandiose... (Ⅶ)
- et où ils seront, immortels, en éternité. Allah détient une rétribution immense. (Ⅷ)
9. 23  
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَتَّخِذُوا آبَاءَكُمْ وَإِخْوَانَكُمْ أَوْلِيَاءَ إِنِ اسْتَحَبُّوا الْكُفْرَ عَلَى الْإِيمَانِ ۚ وَمَن يَتَوَلَّهُم مِّنكُمْ فَأُولَٰئِكَ هُمُ الظَّالِمُونَ
- Ya ayyuha allatheena amanoo la tattakhithoo abaakum waikhwanakum awliyaa ini istahabboo alkufra AAala aleemani waman yatawallahum minkum faolaika humu alththalimoona (Ⅰ)
- Ô vous qui croyez ! Ne prenez pas pour confidents vos pères et vos frères s’ils préfèrent l’impiété à la foi. Ceux d’entre vous qui en feraient des confidents seraient eux les injustes. (Ⅱ)
- Croyants, ne prenez pas comme amis (sincères) vos pères et vos frères s’ils préfèrent [décidément] l’impiété à la croyance (et à la piété). Et ceux d’entre vous qui les prennent pour amis, seront injustes. (Ⅲ)
- يا أيها الذين آمنوا لا تتخذوا آباءكم وإخوانكم أولياء إن استحبوا الكفر على الإيمان ومن يتولهم منكم فأولئك هم الظالمون (Ⅳ)
- يٰأَيُّهَا الَّذينَ ءامَنوا لا تَتَّخِذوا ءاباءَكُم وَإِخوٰنَكُم أَولِياءَ إِنِ استَحَبُّوا الكُفرَ عَلَى الإيمٰنِ ۚ وَمَن يَتَوَلَّهُم مِنكُم فَأُولٰئِكَ هُمُ الظّٰلِمونَ (Ⅴ)
- Ô vous les croyants, ne prenez pas vos alliés parmi vos pères ou vos frères s’ils préfèrent l’incroyance à la foi. Ceux qui les prennent comme tuteurs, ceux-là sont en réalité les injustes. (Ⅵ)
- Vous qui croyez, ne gardez avec vos pères non plus qu’avec vos frères de rapports de protection, s’ils préfèrent décidément la dénégation à la croyance. Qui d’entre vous en garderait... ce sont eux les coupables d’iniquité. (Ⅶ)
- O vous qui croyez !, ne prenez pas vos ascendants mâles et vos frères comme affiliés s’ils aiment mieux l’infidélité que la foi ! Ceux qui, parmi vous, les prennent pour affiliés [, alors qu’ils les savent encore infidèles,] ceux-là sont les Injustes. (Ⅷ)
9. 24  
قُلْ إِن كَانَ آبَاؤُكُمْ وَأَبْنَاؤُكُمْ وَإِخْوَانُكُمْ وَأَزْوَاجُكُمْ وَعَشِيرَتُكُمْ وَأَمْوَالٌ اقْتَرَفْتُمُوهَا وَتِجَارَةٌ تَخْشَوْنَ كَسَادَهَا وَمَسَاكِنُ تَرْضَوْنَهَا أَحَبَّ إِلَيْكُم مِّنَ اللَّهِ وَرَسُولِهِ وَجِهَادٍ فِي سَبِيلِهِ فَتَرَبَّصُوا حَتَّىٰ يَأْتِيَ اللَّهُ بِأَمْرِهِ ۗ وَاللَّهُ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الْفَاسِقِينَ
- Qul in kana abaokum waabnaokum waikhwanukum waazwajukum waAAasheeratukum waamwalun iqtaraftumooha watijaratun takhshawna kasadaha wamasakinu tardawnaha ahabba ilaykum mina Allahi warasoolihi wajihadin fee sabeelihi fatarabbasoo hatta yatiya Allahu biamrihi waAllahu la yahdee alqawma alfasiqeena (Ⅰ)
- Dis : « Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos conjoints, vos proches, les biens que vous avez acquis, le commerce dont vous redoutez le déclin, les demeures où vous vous prélassez, vous sont plus chers que Dieu, Son Prophète et la lutte pour Sa Cause, alors attendez que vienne s’instaurer l’Ordre du Seigneur ! Car Dieu ne guide pas les gens pervers. » (Ⅱ)
- Dis : Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans [amis et proches], les biens que vous avez gagnés, le négoce dont vous redoutez le déclin et les demeures qui vous plaisent, vous sont plus chers que DIEU et Son prophète et la lutte [et travail] sur le chemin de DIEU, alors attendez que DIEU fasse venir Son ordre (Son châtiment). DIEU ne guide pas les gens pervers [obstinés]. (Ⅲ)
- قل إن كان آباؤكم وأبناؤكم وإخوانكم وأزواجكم وعشيرتكم وأموال اقترفتموها وتجارة تخشون كسادها ومساكن ترضونها أحب إليكم من الله ورسوله وجهاد في سبيله فتربصوا حتى يأتي الله بأمره والله لا يهدي القوم الفاسقين (Ⅳ)
- قُل إِن كانَ ءاباؤُكُم وَأَبناؤُكُم وَإِخوٰنُكُم وَأَزوٰجُكُم وَعَشيرَتُكُم وَأَموٰلٌ اقتَرَفتُموها وَتِجٰرَةٌ تَخشَونَ كَسادَها وَمَسٰكِنُ تَرضَونَها أَحَبَّ إِلَيكُم مِنَ اللَّهِ وَرَسولِهِ وَجِهادٍ فى سَبيلِهِ فَتَرَبَّصوا حَتّىٰ يَأتِىَ اللَّهُ بِأَمرِهِ ۗ وَاللَّهُ لا يَهدِى القَومَ الفٰسِقينَ (Ⅴ)
- Dis : Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses et votre tribu, vos biens déjà acquis ou votre commerce qui vous semble battre de l’aile, ainsi que les demeures qui vous donnent pleine satisfaction, sont plus agréables à vos yeux qu’Allah, Son prophète ou le combat pour l’affirmation de Son chemin, alors attendez jusqu’à ce qu’Allah vienne avec Son décret. Allah n’oriente pas dans le bon chemin le peuple des pervers. (Ⅵ)
- Dis : « Si vos pères, vos fils, vos frères, vos épouses, votre clan, des biens que vous vous seriez acquis, un négoce que vous craindriez de compromettre, plaisantes demeures, si tout cela vous était plus cher que Dieu et Son Envoyé et l’effort sur Son chemin, alors morfondez-vous jusqu’à ce que Dieu fasse intervenir Son décret ». — Dieu ne guide pas le peuple des scélérats. (Ⅶ)
- Dis [aux Croyants] : « Si vos ascendants mâles, vos fils, vos frères, vos épouses et votre clan, [si] vos biens acquis, un négoce que vous redoutez de voir péricliter et des demeures qui vous sont agréables vous sont plus chers qu’Allah, [que] Son Apôtre et [que] mener combat dans Son Chemin, alors soyez aux aguets jusqu’à ce qu’Allah vienne avec Son Ordre ! Allah ne dirige pas le peuple des Pervers. » (Ⅷ)
9. 25  
لَقَدْ نَصَرَكُمُ اللَّهُ فِي مَوَاطِنَ كَثِيرَةٍ ۙ وَيَوْمَ حُنَيْنٍ ۙ إِذْ أَعْجَبَتْكُمْ كَثْرَتُكُمْ فَلَمْ تُغْنِ عَنكُمْ شَيْئًا وَضَاقَتْ عَلَيْكُمُ الْأَرْضُ بِمَا رَحُبَتْ ثُمَّ وَلَّيْتُم مُّدْبِرِينَ
- Laqad nasarakumu Allahu fee mawatina katheeratin wayawma hunaynin ith aAAjabatkum kathratukum falam tughni AAankum shayan wadaqat AAalaykumu alardu bima rahubat thumma wallaytum mudbireena (Ⅰ)
- Dieu vous a déjà assistés en maints endroits, notamment lors de la bataille de Hunayn où, abusés par votre grand nombre qui ne vous a servi à rien, vous n’avez pas tardé à sentir que la terre, pourtant si vaste, était devenue trop étroite et vous avez tourné le dos en fuyant. (Ⅱ)
- DIEU vous a sûrement secourus [et donnés victoire] en maints lieux, et [aussi] le jour de Hunayn, lorsque vous étiez fiers de votre grand nombre mais que cela (votre grand nombre) ne vous a servi à rien. La terre, malgré son étendue, fut trop étroite pour vous ; puis vous avez tourné le dos en prenant la fuite. (Ⅲ)
- لقد نصركم الله في مواطن كثيرة ويوم حنين إذ أعجبتكم كثرتكم فلم تغن عنكم شيئا وضاقت عليكم الأرض بما رحبت ثم وليتم مدبرين (Ⅳ)
- لَقَد نَصَرَكُمُ اللَّهُ فى مَواطِنَ كَثيرَةٍ ۙ وَيَومَ حُنَينٍ ۙ إِذ أَعجَبَتكُم كَثرَتُكُم فَلَم تُغنِ عَنكُم شَيـًٔا وَضاقَت عَلَيكُمُ الأَرضُ بِما رَحُبَت ثُمَّ وَلَّيتُم مُدبِرينَ (Ⅴ)
- Allah vous a porté secours en de nombreux lieux et situations, comme en ce jour de Hounayn où, grisés par le nombre de votre armée, cela ne vous a servi en rien. Si bien que la terre, pourtant bien vaste, vous a paru étroite au point que vous fîtes demi-tour. (Ⅵ)
- — Dieu vous a secourus, entre autres occurrences, lors de la journée de Hunayn, quand, vous complaisant à votre masse, laquelle ne devait en rien vous servir, vous vous êtes trouvés à l’étroit sur la terre, si vaste soit-elle et, bien pis, avez fait volte-face. (Ⅶ)
- Allah vous a certes secourus en maintes circonstances dramatiques, ainsi qu’à la journée de Honaïn quand, grisés par votre nombre, celui-ci ne vous servit à rien, [quand] la terre, en dépit de son étendue, vous parut trop étroite et que vous tournâtes le dos. (Ⅷ)
9. 26  
ثُمَّ أَنزَلَ اللَّهُ سَكِينَتَهُ عَلَىٰ رَسُولِهِ وَعَلَى الْمُؤْمِنِينَ وَأَنزَلَ جُنُودًا لَّمْ تَرَوْهَا وَعَذَّبَ الَّذِينَ كَفَرُوا ۚ وَذَٰلِكَ جَزَاءُ الْكَافِرِينَ
- Thumma anzala Allahu sakeenatahu AAala rasoolihi waAAala almumineena waanzala junoodan lam tarawha waAAaththaba allatheena kafaroo wathalika jazao alkafireena (Ⅰ)
- C’est alors que Dieu apaisa Son Envoyé et les croyants en faisant descendre Sa quiétude, ainsi que des armées invisibles. Il châtia les négateurs et telle a été leur rétribution. (Ⅱ)
- Puis, DIEU fit descendre Sa quiétude sur Son prophète et sur les croyants. Il fit descendre des armées [d’anges] que vous ne voyiez pas et châtia ceux qui étaient impies [corrupteurs]. C’est là la rétribution des impies. (Ⅲ)
- ثم أنزل الله سكينته على رسوله وعلى المؤمنين وأنزل جنودا لم تروها وعذب الذين كفروا وذلك جزاء الكافرين (Ⅳ)
- ثُمَّ أَنزَلَ اللَّهُ سَكينَتَهُ عَلىٰ رَسولِهِ وَعَلَى المُؤمِنينَ وَأَنزَلَ جُنودًا لَم تَرَوها وَعَذَّبَ الَّذينَ كَفَروا ۚ وَذٰلِكَ جَزاءُ الكٰفِرينَ (Ⅴ)
- Puis Allah fit descendre Sa quiétude sur Son prophète et sur les croyants, et fit descendre toute une armée qui vous était invisible. Il mit au supplice les incroyants, car telle est la rétribution des incroyants. (Ⅵ)
- Alors Dieu fit descendre Sa sérénité sur Son Envoyé et sur les croyants, fit descendre des armées jusque-là invisibles et châtia les dénégateurs. — Voilà bien la rétribution des dénégateurs ! (Ⅶ)
- Allah fit [alors] descendre Sa Présence Divine (sakîna) sur Son Apôtre et les Croyants. Il fit [aussi] descendre des légions que vous ne voyiez point. Il infligea le tourment à ceux qui étaient infidèles. Voilà la « récompense » des Infidèles. (Ⅷ)
9. 27  
ثُمَّ يَتُوبُ اللَّهُ مِن بَعْدِ ذَٰلِكَ عَلَىٰ مَن يَشَاءُ ۗ وَاللَّهُ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
- Thumma yatoobu Allahu min baAAdi thalika AAala man yashao waAllahu ghafoorun raheemun (Ⅰ)
- Après quoi, Dieu accueillera le repentir de qui Il voudra, car Dieu est Clément et Compatissant. (Ⅱ)
- Cela étant, DIEU agréera le repentir de qui Il veut [de celui qui le veut sincèrement]. DIEU pardonne [et Il est] Très-Miséricordieux [et vous accorde des biens]. (Ⅲ)
- ثم يتوب الله من بعد ذلك على من يشاء والله غفور رحيم (Ⅳ)
- ثُمَّ يَتوبُ اللَّهُ مِن بَعدِ ذٰلِكَ عَلىٰ مَن يَشاءُ ۗ وَاللَّهُ غَفورٌ رَحيمٌ (Ⅴ)
- Après quoi, Allah pardonne à qui Il veut, Il est Celui qui pardonne, le Miséricordieux. (Ⅵ)
- — mieux encore Il s’est repenti après (la victoire) en faveur de qui Il voulait. — Dieu est Tout pardon, Miséricordieux. (Ⅶ)
- Ensuite, Allah reviendra plus tard [de Sa rigueur], contre qui Il voudra. Allah est absoluteur et miséricordieux. (Ⅷ)
9. 28  
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِنَّمَا الْمُشْرِكُونَ نَجَسٌ فَلَا يَقْرَبُوا الْمَسْجِدَ الْحَرَامَ بَعْدَ عَامِهِمْ هَٰذَا ۚ وَإِنْ خِفْتُمْ عَيْلَةً فَسَوْفَ يُغْنِيكُمُ اللَّهُ مِن فَضْلِهِ إِن شَاءَ ۚ إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ حَكِيمٌ
- Ya ayyuha allatheena amanoo innama almushrikoona najasun fala yaqraboo almasjida alharama baAAda AAamihim hatha wain khiftum AAaylatan fasawfa yughneekumu Allahu min fadlihi in shaa inna Allaha AAaleemun hakeemun (Ⅰ)
- Ô vous qui croyez ! Les païens sont une véritable souillure. Interdisez-leur donc, à l’expiration de cette année, l’accès à la Mosquée sacrée ! Si vous craignez un manque à gagner, Dieu y pourvoira par Sa grâce, s’Il veut, car Il est Omniscient et Sage. (Ⅱ)
- Croyants, les polythéistes [idolâtres etc., créant des corruptions spirituels et matériels sur la terre] sont impurs. Qu’ils ne s’approchent plus donc de la Mosquée sacrée, après cette année-ci. Et si vous redoutez une pénurie, DIEU vous enrichira de par Sa grâce, s’Il [le] veut. Car DIEU est Omniscient [et] Sage. (Ⅲ)
- يا أيها الذين آمنوا إنما المشركون نجس فلا يقربوا المسجد الحرام بعد عامهم هذا وإن خفتم عيلة فسوف يغنيكم الله من فضله إن شاء إن الله عليم حكيم (Ⅳ)
- يٰأَيُّهَا الَّذينَ ءامَنوا إِنَّمَا المُشرِكونَ نَجَسٌ فَلا يَقرَبُوا المَسجِدَ الحَرامَ بَعدَ عامِهِم هٰذا ۚ وَإِن خِفتُم عَيلَةً فَسَوفَ يُغنيكُمُ اللَّهُ مِن فَضلِهِ إِن شاءَ ۚ إِنَّ اللَّهَ عَليمٌ حَكيمٌ (Ⅴ)
- Ô vous qui croyez, les polythéistes ne sont qu’impureté. Qu’ils ne s’approchent pas de la Mosquée sacrée après cette année-ci. Si vous redoutez une pénurie, Allah vous dotera s’Il le veut de Ses faveurs. Allah est Celui qui sait, Celui qui est sage. (Ⅵ)
- — O vous qui croyez, les associants : ce n’est qu’être impur. Qu’ils n’approchent pas du Sanctuaire consacré après cette année-ci. Si vous craignez de ce fait un marasme, Dieu y pourvoie pour vous de Sa grâce, s’Il le veut. — Il est le Connaissant, le Sage. (Ⅶ)
- O vous qui croyez !, les Infidèles ne sont qu’impureté. Qu'ils n’approchent donc point de la Mosquée Sacrée après la présente année. Si vous craignez une pénurie [, de ce fait, sachez qu’]Allah vous donnera le suffisant, sur Sa faveur, s’Il [le] veut ! Allah est omniscient et sage. (Ⅷ)
9. 29  
قَاتِلُوا الَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَلَا بِالْيَوْمِ الْآخِرِ وَلَا يُحَرِّمُونَ مَا حَرَّمَ اللَّهُ وَرَسُولُهُ وَلَا يَدِينُونَ دِينَ الْحَقِّ مِنَ الَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ حَتَّىٰ يُعْطُوا الْجِزْيَةَ عَن يَدٍ وَهُمْ صَاغِرُونَ
- Qatiloo allatheena la yuminoona biAllahi wala bialyawmi alakhiri wala yuharrimoona ma harrama Allahu warasooluhu wala yadeenoona deena alhaqqi mina allatheena ootoo alkitaba hatta yuAAtoo aljizyata AAan yadin wahum saghiroona (Ⅰ)
- Combattez ceux qui ne croient ni en Dieu ni au Jour dernier ; ceux qui ne s’interdisent pas ce que Dieu et Son Prophète ont déclaré interdit ; ceux qui, parmi les gens d’Écriture, ne pratiquent pas la vraie religion. Combattez-les jusqu’à ce qu’ils versent directement la capitation en toute humilité ! (Ⅱ)
- Combattez [ceux] des Gens de l’Ecriture qui [étant devenus pervertisseurs et de cœurs corrompus] ne croient ni en DIEU ni au Jour [du jugement] dernier, ni n’interdisent [et ne considèrent non plus illicite] ce que DIEU et Son prophète ont déclaré illicite et, qui s’opposent à la religion vraie [venue de DIEU], [combattez-les] jusqu’à ce qu’ils donnent, après s’être humiliés, la capitation avec leurs propres mains. (Ⅲ)
- قاتلوا الذين لا يؤمنون بالله ولا باليوم الآخر ولا يحرمون ما حرم الله ورسوله ولا يدينون دين الحق من الذين أوتوا الكتاب حتى يعطوا الجزية عن يد وهم صاغرون (Ⅳ)
- قٰتِلُوا الَّذينَ لا يُؤمِنونَ بِاللَّهِ وَلا بِاليَومِ الءاخِرِ وَلا يُحَرِّمونَ ما حَرَّمَ اللَّهُ وَرَسولُهُ وَلا يَدينونَ دينَ الحَقِّ مِنَ الَّذينَ أوتُوا الكِتٰبَ حَتّىٰ يُعطُوا الجِزيَةَ عَن يَدٍ وَهُم صٰغِرونَ (Ⅴ)
- Combattez ceux qui ne croient pas en Dieu et au Jour dernier, et qui ne déclarent point illicite ce qu’Allah et Son envoyé ont déclaré tel, ceux qui n’observent pas la religion du Vrai, alors qu’ils sont dépositaires d’un Livre sacré, tous ceux-là il faut les combattre jusqu’à ce qu’ils aient payé la capitation d’une main et qu’ils manifestent une grande humilité. (Ⅵ)
- — Combattez ceux qui ne croient pas en Dieu ni au Jour dernier, ni n’interdisent ce qu’interdisent Dieu et Son Envoyé, et qui, parmi ceux qui ont reçu l’Écriture, ne suivent pas la religion du Vrai — et cela jusqu’à ce qu’ils paient d’un seul mouvement une capitation en signe d’humilité. (Ⅶ)
- Combattez ceux qui ne croient point en Allah ni au Dernier Jour, [qui] ne déclarent pas illicite ce qu’Allah et Son Apôtre ont déclaré illicite, [qui] ne pratiquent point la religion de Vérité, parmi ceux ayant reçu l’Écriture ! [Combattez-les] jusqu’à ce qu’ils paient la jizya, directement (?) et alors qu’ils sont humiliés. (Ⅷ)
9. 30  
وَقَالَتِ الْيَهُودُ عُزَيْرٌ ابْنُ اللَّهِ وَقَالَتِ النَّصَارَى الْمَسِيحُ ابْنُ اللَّهِ ۖ ذَٰلِكَ قَوْلُهُم بِأَفْوَاهِهِمْ ۖ يُضَاهِئُونَ قَوْلَ الَّذِينَ كَفَرُوا مِن قَبْلُ ۚ قَاتَلَهُمُ اللَّهُ ۚ أَنَّىٰ يُؤْفَكُونَ
- Waqalati alyahoodu AAuzayrun ibnu Allahi waqalati alnnasara almaseehu ibnu Allahi thalika qawluhum biafwahihim yudahioona qawla allatheena kafaroo min qablu qatalahumu Allahu anna yufakoona (Ⅰ)
- Les juifs disent : « Uzayr est fils de Dieu ! » et les chrétiens disent : « Le Messie est fils de Dieu ! » Telles sont les paroles qui sortent de leurs bouches, répétant ainsi ce que les négateurs disaient avant eux. Puisse Dieu les maudire pour s’être ainsi écartés de la Vérité ! (Ⅱ)
- Les Juifs disent : « cUzayr est fils de DIEU ! » Les Chrétiens disent : « Le Messie (l’Oint) est fils de DIEU ! » Voilà leurs paroles provenant de leur bouche. Ils disent des paroles similaires au dire des impies avant [eux]. Que DIEU les combatte. Comment mentent-ils [et tournent-ils le dos à la vérité] ! (Ⅲ)
- وقالت اليهود عزير ابن الله وقالت النصارى المسيح ابن الله ذلك قولهم بأفواههم يضاهئون قول الذين كفروا من قبل قاتلهم الله أنى يؤفكون (Ⅳ)
- وَقالَتِ اليَهودُ عُزَيرٌ ابنُ اللَّهِ وَقالَتِ النَّصٰرَى المَسيحُ ابنُ اللَّهِ ۖ ذٰلِكَ قَولُهُم بِأَفوٰهِهِم ۖ يُضٰهِـٔونَ قَولَ الَّذينَ كَفَروا مِن قَبلُ ۚ قٰتَلَهُمُ اللَّهُ ۚ أَنّىٰ يُؤفَكونَ (Ⅴ)
- Les juifs ont dit : Ozaïr est fils de Dieu. Les chrétiens disent : Le Messie est fils de Dieu. C’est bien ce que prononcent leurs bouches. Mais, ce faisant, ils imitent ceux qui n’ont pas cru par le passé. Qu’Allah les combatte ! Ils se sont fourvoyés. (Ⅵ)
- Les Juifs disent Esdras fils de Dieu ; les Chrétiens disent le Messie fils de Dieu : ce n’est là qu’un propos de leur bouche analogue à celui des dénégateurs de jadis — Dieu les combatte ! Comment à ce point se fourvoyer ! (Ⅶ)
- Les Juifs ont dit : « ‘Ozaïr est fils d’Allah. » Les Chrétiens ont dit : « Le Messie est le fils d’Allah. » Tel est ce qu’ils disent, de leur bouche. Ils imitent le dire de ceux qui furent infidèles antérieurement. Qu’Allah les tue ! Combien ils s’écartent [de la Vérité] ! (Ⅷ)
9. 31  
اتَّخَذُوا أَحْبَارَهُمْ وَرُهْبَانَهُمْ أَرْبَابًا مِّن دُونِ اللَّهِ وَالْمَسِيحَ ابْنَ مَرْيَمَ وَمَا أُمِرُوا إِلَّا لِيَعْبُدُوا إِلَٰهًا وَاحِدًا ۖ لَّا إِلَٰهَ إِلَّا هُوَ ۚ سُبْحَانَهُ عَمَّا يُشْرِكُونَ
- Ittakhathoo ahbarahum waruhbanahum arbaban min dooni Allahi waalmaseeha ibna maryama wama omiroo illa liyaAAbudoo ilahan wahidan la ilaha illa huwa subhanahu AAamma yushrikoona (Ⅰ)
- Ils ont élevé au rang de divinités en dehors de Dieu leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Messie, fils de Marie, alors qu’ils avaient reçu ordre de n’adorer que Dieu l’Unique, en dehors duquel il n’y a point de divinité. Gloire à Lui ! Il est infiniment au-dessus de ce qu’ils prétendent Lui associer. (Ⅱ)
- Ils ont pris leurs docteurs (rabbins), leurs moines et le Messie fils de Marie comme seigneurs au lieu de DIEU. Pourtant ils n’avaient reçu d’autre ordre que celui d’adorer [le] DIEU unique en dehors duquel il n’y a ni divinité [ni seigneur]. Gloire à Lui ! [Il est au-dessus] de ce qu’ils [Lui] associent. (Ⅲ)
- اتخذوا أحبارهم ورهبانهم أربابا من دون الله والمسيح ابن مريم وما أمروا إلا ليعبدوا إلها واحدا لا إله إلا هو سبحانه عما يشركون (Ⅳ)
- اتَّخَذوا أَحبارَهُم وَرُهبٰنَهُم أَربابًا مِن دونِ اللَّهِ وَالمَسيحَ ابنَ مَريَمَ وَما أُمِروا إِلّا لِيَعبُدوا إِلٰهًا وٰحِدًا ۖ لا إِلٰهَ إِلّا هُوَ ۚ سُبحٰنَهُ عَمّا يُشرِكونَ (Ⅴ)
- Ils se sont donné des moines, des rabbins et le Messie, fils de Marie, comme divinités rivales d’Allah, quand bien même ils reçurent l’ordre de n’adorer que le Dieu Un. Il n’y a pas d’autres dieux que Lui, qu’Il soit glorifié comme étant supérieur à ceux qu’ils Lui associent. (Ⅵ)
- ils se donnent pour maîtres leurs docteurs et leurs moines en place de Dieu, (et font de même) du Messie fils de Marie. Et pourtant il leur a été commandé de n’adorer qu’un seul Dieu — il n’est de dieu que Lui, tellement au-dessus de ce qu’ils Lui associent ! (Ⅶ)
- Ils ont pris leurs docteurs et leurs moines ainsi que le Messie, fils de Marie, comme « Seigneurs » en dehors d’Allah, alors qu’ils n’avaient reçu ordre que d’adorer une divinité unique. Nulle divinité en dehors d’elle ! Combien elle est plus glorieuse que ce qu’ils Lui associent ! (Ⅷ)
9. 32  
يُرِيدُونَ أَن يُطْفِئُوا نُورَ اللَّهِ بِأَفْوَاهِهِمْ وَيَأْبَى اللَّهُ إِلَّا أَن يُتِمَّ نُورَهُ وَلَوْ كَرِهَ الْكَافِرُونَ
- Yureedoona an yutfioo noora Allahi biafwahihim wayaba Allahu illa an yutimma noorahu walaw kariha alkafiroona (Ⅰ)
- Ils veulent par leurs mensonges éteindre la Lumière de Dieu, mais Dieu tient à parachever Sa Lumière, n’en déplaise aux négateurs ! (Ⅱ)
- Ils veulent éteindre la lumière de DIEU [en disant des mensonges] par leur bouche, alors que DIEU ne veut que parachever Sa lumière, même si les impies éprouvent une répulsion. (Ⅲ)
- يريدون أن يطفئوا نور الله بأفواههم ويأبى الله إلا أن يتم نوره ولو كره الكافرون (Ⅳ)
- يُريدونَ أَن يُطفِـٔوا نورَ اللَّهِ بِأَفوٰهِهِم وَيَأبَى اللَّهُ إِلّا أَن يُتِمَّ نورَهُ وَلَو كَرِهَ الكٰفِرونَ (Ⅴ)
- Ils veulent ainsi éteindre de leurs bouches la lumière d’Allah, alors qu’Allah ne veut rien d’autre que parachever Sa lumière, nonobstant l’aversion des incroyants. (Ⅵ)
- ils veulent éteindre de leur bouche la lumière de Dieu, alors que Dieu se refuse à ce qui n’est point accomplissement de Sa lumière — et cela fût-ce contre le gré des dénégateurs. (Ⅶ)
- Ils veulent éteindre la Lumière d’Allah avec [le souffle de] leurs bouches, alors qu’Allah n’entend que parachever Sa Lumière, en dépit de l’aversion des Infidèles. (Ⅷ)
9. 33  
هُوَ الَّذِي أَرْسَلَ رَسُولَهُ بِالْهُدَىٰ وَدِينِ الْحَقِّ لِيُظْهِرَهُ عَلَى الدِّينِ كُلِّهِ وَلَوْ كَرِهَ الْمُشْرِكُونَ
- Huwa allathee arsala rasoolahu bialhuda wadeeni alhaqqi liyuthhirahu AAala alddeeni kullihi walaw kariha almushrikoona (Ⅰ)
- C’est Lui qui a envoyé Son Prophète, avec la bonne direction et la religion de la Vérité, pour la faire prévaloir sur toute autre religion, n’en déplaise aux idolâtres ! (Ⅱ)
- C’est Lui qui a envoyé Son prophète avec le guide (le Coran) et la religion vraie (l’Islam), pour la faire prévaloir sur toute [autre] religion, même si ceux qui donnent des associés [à DIEU] éprouvent une répulsion. (Ⅲ)
- هو الذي أرسل رسوله بالهدى ودين الحق ليظهره على الدين كله ولو كره المشركون (Ⅳ)
- هُوَ الَّذى أَرسَلَ رَسولَهُ بِالهُدىٰ وَدينِ الحَقِّ لِيُظهِرَهُ عَلَى الدّينِ كُلِّهِ وَلَو كَرِهَ المُشرِكونَ (Ⅴ)
- C’est Lui qui a envoyé Son prophète muni de la bonne guidance et de la religion de la vérité de façon à la faire prévaloir sur les autres, même si cela devait révulser les idolâtres. (Ⅵ)
- — C’est Lui qui a envoyé Son Envoyé avec la guidance et la religion du Vrai, pour faire prévaloir celui-ci sur la religion en entier — et cela fût-ce contre le gré des associants. (Ⅶ)
- C’est Lui qui a envoyé Son Apôtre, avec la Direction et la Religion de Vérité, pour la faire prévaloir sur la Religion en entier, en dépit de l’aversion des Associateurs. (Ⅷ)
9. 34  
۞ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِنَّ كَثِيرًا مِّنَ الْأَحْبَارِ وَالرُّهْبَانِ لَيَأْكُلُونَ أَمْوَالَ النَّاسِ بِالْبَاطِلِ وَيَصُدُّونَ عَن سَبِيلِ اللَّهِ ۗ وَالَّذِينَ يَكْنِزُونَ الذَّهَبَ وَالْفِضَّةَ وَلَا يُنفِقُونَهَا فِي سَبِيلِ اللَّهِ فَبَشِّرْهُم بِعَذَابٍ أَلِيمٍ
- Ya ayyuha allatheena amanoo inna katheeran mina alahbari waalrruhbani layakuloona amwala alnnasi bialbatili wayasuddoona AAan sabeeli Allahi waallatheena yaknizoona alththahaba waalfiddata wala yunfiqoonaha fee sabeeli Allahi fabashshirhum biAAathabin aleemin (Ⅰ)
- Ô vous qui croyez ! Un grand nombre de rabbins et de moines dévorent d’une manière illégale les biens de leurs semblables et les écartent de la Voie de Dieu. Annonce à ceux qui thésaurisent or et argent, au lieu de les consacrer à la Cause de Dieu, un châtiment douloureux, (Ⅱ)
- Croyants, [prenez garde à] beaucoup de rabbins et de moines [qui] dévorent illégalement les biens des hommes et détournent [les hommes] du bon chemin de DIEU. Ceux qui thésaurisent l’or et l’argent sans les dépenser sur le chemin (pour la cause) de DIEU, annonce-leur un châtiment douloureux. (Ⅲ)
- يا أيها الذين آمنوا إن كثيرا من الأحبار والرهبان ليأكلون أموال الناس بالباطل ويصدون عن سبيل الله والذين يكنزون الذهب والفضة ولا ينفقونها في سبيل الله فبشرهم بعذاب أليم (Ⅳ)
- ۞ يٰأَيُّهَا الَّذينَ ءامَنوا إِنَّ كَثيرًا مِنَ الأَحبارِ وَالرُّهبانِ لَيَأكُلونَ أَموٰلَ النّاسِ بِالبٰطِلِ وَيَصُدّونَ عَن سَبيلِ اللَّهِ ۗ وَالَّذينَ يَكنِزونَ الذَّهَبَ وَالفِضَّةَ وَلا يُنفِقونَها فى سَبيلِ اللَّهِ فَبَشِّرهُم بِعَذابٍ أَليمٍ (Ⅴ)
- Ô vous qui croyez, sachez que beaucoup de docteurs de la Loi et de moines dévorent les biens des gens en se réclamant de vaines paroles et les éloignent du chemin de Dieu. Quant à ceux qui thésaurisent l’or et l’argent sans les dépenser dans le chemin de Dieu, tu leur annonceras un tourment cruel. (Ⅵ)
- Vous qui croyez, soyez sûrs que beaucoup de docteurs et de moines mangent dans la fausseté les biens des ouailles, et interceptent le chemin de Dieu. Ceux qui thésaurisent l’or et l’argent, bien loin d’en faire dépense sur le chemin de Dieu, annonce-leur un châtiment douloureux (Ⅶ)
- O vous qui croyez !, en vérité beaucoup de docteurs [juifs] et de moines mangent certes les biens des gens, au nom du Faux, et écartent du Chemin d’Allah. A ceux qui thésaurisent l’or et l’argent et ne font point dépense dans le Chemin d’Allah, fais gracieuse annonce d’un tourment cruel, (Ⅷ)
9. 35  
يَوْمَ يُحْمَىٰ عَلَيْهَا فِي نَارِ جَهَنَّمَ فَتُكْوَىٰ بِهَا جِبَاهُهُمْ وَجُنُوبُهُمْ وَظُهُورُهُمْ ۖ هَٰذَا مَا كَنَزْتُمْ لِأَنفُسِكُمْ فَذُوقُوا مَا كُنتُمْ تَكْنِزُونَ
- Yawma yuhma AAalayha fee nari jahannama fatukwa biha jibahuhum wajunoobuhum wathuhooruhum hatha ma kanaztum lianfusikum fathooqoo ma kuntum taknizoona (Ⅰ)
- le jour où ces métaux seront portés à l’incandescence dans le feu de la Géhenne et appliqués sur leurs fronts, leurs flancs et leurs dos : « Voici, leur sera-t-il dit, ce que vous thésaurisiez pour vous-mêmes ! Savourez donc ce que vous avez thésaurisé ! » (Ⅱ)
- Le jour où [ces trésors illégaux] seront chauffés dans le feu de l’Enfer et qu’ils (les thésauriseurs) en seront cautérisés, front, flancs et dos [et leur sera dit] : « Voilà ce que vous avez [injustement] thésaurisé pour vous-mêmes. Savourez donc ce que vous thésaurisiez ». (Ⅲ)
- يوم يحمى عليها في نار جهنم فتكوى بها جباههم وجنوبهم وظهورهم هذا ما كنزتم لأنفسكم فذوقوا ما كنتم تكنزون (Ⅳ)
- يَومَ يُحمىٰ عَلَيها فى نارِ جَهَنَّمَ فَتُكوىٰ بِها جِباهُهُم وَجُنوبُهُم وَظُهورُهُم ۖ هٰذا ما كَنَزتُم لِأَنفُسِكُم فَذوقوا ما كُنتُم تَكنِزونَ (Ⅴ)
- Le jour où [or et argent] seront fondus dans le feu de la géhenne et que seront marqués au fer leurs fronts, leurs flancs et leurs dos : Voici donc vos trésors, goûtez maintenant à l’autre trésor que vous thésaurisiez. (Ⅵ)
- pour le jour où l’or et l’argent portés au rouge dans le feu de Géhenne leur brûleront le front, les flancs, le dos : « Voilà ce que vous avez thésaurisé pour vous- mêmes. Savourez donc ce que vous thésaurisiez ! »... (Ⅶ)
- au jour où ces métaux seront portés à incandescence dans le feu de la Géhenne, [où] par eux seront marqués leurs fronts, leurs flancs et leur dos, [où il leur sera crié] : « Voici ce que vous thésaurisiez. Goûtez ce que vous thésaurisiez. » (Ⅷ)
9. 36  
إِنَّ عِدَّةَ الشُّهُورِ عِندَ اللَّهِ اثْنَا عَشَرَ شَهْرًا فِي كِتَابِ اللَّهِ يَوْمَ خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ مِنْهَا أَرْبَعَةٌ حُرُمٌ ۚ ذَٰلِكَ الدِّينُ الْقَيِّمُ ۚ فَلَا تَظْلِمُوا فِيهِنَّ أَنفُسَكُمْ ۚ وَقَاتِلُوا الْمُشْرِكِينَ كَافَّةً كَمَا يُقَاتِلُونَكُمْ كَافَّةً ۚ وَاعْلَمُوا أَنَّ اللَّهَ مَعَ الْمُتَّقِينَ
- Inna AAiddata alshshuhoori AAinda Allahi ithna AAashara shahran fee kitabi Allahi yawma khalaqa alssamawati waalarda minha arbaAAatun hurumun thalika alddeenu alqayyimu fala tathlimoo feehinna anfusakum waqatiloo almushrikeena kaffatan kama yuqatiloonakum kaffatan waiAAlamoo anna Allaha maAAa almuttaqeena (Ⅰ)
- En vérité, le nombre des mois est de douze, auprès de Dieu, ainsi que c’est écrit dans Son Livre depuis le jour où Il a créé les Cieux et la Terre. Quatre de ces mois sont sacrés. Telle est la religion dans sa rectitude. Évitez donc durant cette période de vous faire du tort à vous-mêmes. Liguez-vous pour combattre les païens, comme ils se liguent contre vous ! Sachez que Dieu est avec ceux qui Le craignent. (Ⅱ)
- Le nombre des mois est, auprès de DIEU, de douze selon le Livre (la prescription) de DIEU, et cela du jour où Il a créé les cieux et la terre. Quatre d’entre eux sont sacrés ; telle est la religion (le compte) juste. [Pendant ces mois] ne faites pas de tort à vous-mêmes (évitez la guerre). [Et lors du combat,] tous (réunis) ensemble, combattez les polythéistes [et idolâtres pervertisseurs etc.], comme ils vous combattent tous ensemble. Et sachez bien que DIEU est avec ceux qui sont pieux. (Ⅲ)
- إن عدة الشهور عند الله اثنا عشر شهرا في كتاب الله يوم خلق السماوات والأرض منها أربعة حرم ذلك الدين القيم فلا تظلموا فيهن أنفسكم وقاتلوا المشركين كافة كما يقاتلونكم كافة واعلموا أن الله مع المتقين (Ⅳ)
- إِنَّ عِدَّةَ الشُّهورِ عِندَ اللَّهِ اثنا عَشَرَ شَهرًا فى كِتٰبِ اللَّهِ يَومَ خَلَقَ السَّمٰوٰتِ وَالأَرضَ مِنها أَربَعَةٌ حُرُمٌ ۚ ذٰلِكَ الدّينُ القَيِّمُ ۚ فَلا تَظلِموا فيهِنَّ أَنفُسَكُم ۚ وَقٰتِلُوا المُشرِكينَ كافَّةً كَما يُقٰتِلونَكُم كافَّةً ۚ وَاعلَموا أَنَّ اللَّهَ مَعَ المُتَّقينَ (Ⅴ)
- Le nombre des mois auprès d’Allah est de douze, ainsi qu’il est révélé dans le Livre le jour même où Allah a créé les cieux et la terre. Parmi ces mois, quatre sont sacrés, car tel est le culte immuable. Durant ces mois, il vous est recommandé de ne pas être injustes envers vous-mêmes, mais combattez sans merci les polythéistes, autant qu’ils vous combattent. Sachez qu’Allah est auprès de ceux qui Le craignent. (Ⅵ)
- Le nombre des mois est en Dieu de douze selon le Livre de Dieu, et cela du jour où Il a créé les cieux et la terre. Sur ces douze mois, quatre sont sacrés. Telle est la religion perdurable. Ne commettez pas durant (ces quatre mois) d’injustice, (laquelle se retournerait) contre vous- mêmes. Combattez toutefois les associants de la manière qu’ils vous combattent : sans distinction. — Sachez que Dieu est avec les prémunis. (Ⅶ)
- Auprès d’Allah [, marqués] dans l’Écriture d’Allah au jour où Il créa les cieux et la terre, les mois sont au nombre de douze. Parmi eux, quatre sont sacrés. Voilà la Religion immuable. Ne vous lésez point mutuellement, durant [ces quatre mois] ! Combattez toutefois les Associateurs totalement, comme ils vous combattent totalement, et sachez qu’Allah est avec les Pieux ! (Ⅷ)
9. 37  
إِنَّمَا النَّسِيءُ زِيَادَةٌ فِي الْكُفْرِ ۖ يُضَلُّ بِهِ الَّذِينَ كَفَرُوا يُحِلُّونَهُ عَامًا وَيُحَرِّمُونَهُ عَامًا لِّيُوَاطِئُوا عِدَّةَ مَا حَرَّمَ اللَّهُ فَيُحِلُّوا مَا حَرَّمَ اللَّهُ ۚ زُيِّنَ لَهُمْ سُوءُ أَعْمَالِهِمْ ۗ وَاللَّهُ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الْكَافِرِينَ
- Innama alnnaseeo ziyadatun fee alkufri yudallu bihi allatheena kafaroo yuhilloonahu AAaman wayuharrimoonahu AAaman liyuwatioo AAiddata ma harrama Allahu fayuhilloo ma harrama Allahu zuyyina lahum sooo aAAmalihim waAllahu la yahdee alqawma alkafireena (Ⅰ)
- Le report d’un mois sacré à une autre date n’est qu’un surcroît d’impiété et ne contribue qu’à égarer davantage les négateurs. Ils le déclarent profane une année, puis l’année suivante ils le déclarent sacré, prétextant qu’ils veulent être en accord avec le nombre de mois que Dieu déclare sacrés. Ils ne se rendent pas compte qu’ils déclarent licite ce que Dieu a interdit ! Et c’est ainsi que leurs méfaits leur apparaissent pleins d’attraits ; mais Dieu ne guide point les négateurs ! (Ⅱ)
- Le report (déplacer les mois sacrés) n’est qu’un surcroît d’impiété. Les impies s’égarent ainsi ; une année, ils déclarent [un mois] non sacré, et une [autre] année, ils le déclarent sacré, cherchant à assortir [hypocritement] le nombre de mois que DIEU a rendu sacrés. Ainsi, rendent-ils profane ce que DIEU a fait sacré. La vilenie de leurs actes leur est parée [par Satan]. DIEU ne guide pas les gens impies [corrupteurs obstinés]. (Ⅲ)
- إنما النسيء زيادة في الكفر يضل به الذين كفروا يحلونه عاما ويحرمونه عاما ليواطئوا عدة ما حرم الله فيحلوا ما حرم الله زين لهم سوء أعمالهم والله لا يهدي القوم الكافرين (Ⅳ)
- إِنَّمَا النَّسيءُ زِيادَةٌ فِى الكُفرِ ۖ يُضَلُّ بِهِ الَّذينَ كَفَروا يُحِلّونَهُ عامًا وَيُحَرِّمونَهُ عامًا لِيُواطِـٔوا عِدَّةَ ما حَرَّمَ اللَّهُ فَيُحِلّوا ما حَرَّمَ اللَّهُ ۚ زُيِّنَ لَهُم سوءُ أَعمٰلِهِم ۗ وَاللَّهُ لا يَهدِى القَومَ الكٰفِرينَ (Ⅴ)
- Le mois intercalaire est un surcroît d’impiété qui éloigne davantage les incroyants. Ils le déclarent licite une année et le déclarent illicite une autre année, de façon à le faire correspondre avec le nombre sacré de mois prescrit par Allah. Ainsi, ils déclarent non sacré ce qu’Allah a déclaré sacré. Il a embelli leurs mauvaises actions, mais Allah n’oriente pas le peuple des incroyants. (Ⅵ)
- — Le mois intercalaire constitue un surcroît de dénégation, par quoi s’égarent les dénégateurs, qu’ils le banalisent une année, ou l’interdisent une autre année, afin de retomber juste sur le nombre de mois interdits par Dieu, et, en définitive, de banaliser ce que Dieu interdit. Elle peut bien à leurs yeux se parer, l’horreur de leurs actes, Dieu ne guide pas le peuple des dénégateurs. (Ⅶ)
- Le mois intercalaire n’est qu’un surcroît dans l’infidélité par quoi sont égarés ceux qui sont infidèles. Ceux-ci le déclarent non sacré une année et le déclarent sacré une autre, afin d’être en accord avec le nombre de mois qu’Allah a déclarés sacrés, en sorte qu’ils déclarent non sacré ce qu’Allah a déclaré sacré ! Allah, pour eux, a paré la méchanceté de leurs actions [de fausses apparences]. Allah ne dirige pas le peuple des Infidèles. (Ⅷ)
9. 38  
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا مَا لَكُمْ إِذَا قِيلَ لَكُمُ انفِرُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ اثَّاقَلْتُمْ إِلَى الْأَرْضِ ۚ أَرَضِيتُم بِالْحَيَاةِ الدُّنْيَا مِنَ الْآخِرَةِ ۚ فَمَا مَتَاعُ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا فِي الْآخِرَةِ إِلَّا قَلِيلٌ
- Ya ayyuha allatheena amanoo ma lakum itha qeela lakumu infiroo fee sabeeli Allahi iththaqaltum ila alardi aradeetum bialhayati alddunya mina alakhirati fama mataAAu alhayati alddunya fee alakhirati illa qaleelun (Ⅰ)
- Ô vous qui croyez ! Qu’avez-vous à rester cloués au sol, lorsqu’on vous dit : « Allez combattre pour la Cause de Dieu ? » Préférez-vous la vie présente à la vie future ? Mais les plaisirs de cette vie ne sont-ils pas bien peu de chose, comparés à la vie future ? (Ⅱ)
- Croyants, qu’avez-vous ? quand il vous est dit : « Partez en campagne [pour combattre et travailler] sur le chemin (pour la cause) de DIEU », [certains d’entre vous] vous vous appesantissez sur la terre. Contentez-vous de la vie d’ici-bas de préférence à la vie future ? Mais la jouissance de la vie d’ici-bas, par rapport à la vie future, n’est que si modique. (Ⅲ)
- يا أيها الذين آمنوا ما لكم إذا قيل لكم انفروا في سبيل الله اثاقلتم إلى الأرض أرضيتم بالحياة الدنيا من الآخرة فما متاع الحياة الدنيا في الآخرة إلا قليل (Ⅳ)
- يٰأَيُّهَا الَّذينَ ءامَنوا ما لَكُم إِذا قيلَ لَكُمُ انفِروا فى سَبيلِ اللَّهِ اثّاقَلتُم إِلَى الأَرضِ ۚ أَرَضيتُم بِالحَيوٰةِ الدُّنيا مِنَ الءاخِرَةِ ۚ فَما مَتٰعُ الحَيوٰةِ الدُّنيا فِى الءاخِرَةِ إِلّا قَليلٌ (Ⅴ)
- Ô vous qui croyez, qu’avez-vous à ne rien faire et à vous trouver si lourds lorsqu’il vous est crié : Venez combattre dans le sentier d’Allah ? Vous préférez la vie immédiate à la vie future, mais que valent les agréments de cette vie terrestre dans l’au-delà, sinon peu de chose ? (Ⅵ)
- Vous qui croyez, qu’aviez-vous, quand il vous fut dit de vous mobiliser sur le chemin de Dieu, à traîner sur place ? Était-ce par contentement de la vie d’ici-bas, de préférence à la vie dernière ? Mais la jouissance de la vie d’ici-bas, par rapport à la vie dernière, est si peu de chose ! (Ⅶ)
- O vous qui croyez !, quand il vous est crié : « Lancez-vous [en campagne] (nafara) dans le Chemin d’Allah ! » qu’avez-vous à rester cloués à la terre ? Agréez-vous plutôt la Vie Immédiate que la [Vie] Dernière ? Qu’est la jouissance delà Vie Immédiate au prix de la [Vie] Dernière, sinon peu de chose ? (Ⅷ)
9. 39  
إِلَّا تَنفِرُوا يُعَذِّبْكُمْ عَذَابًا أَلِيمًا وَيَسْتَبْدِلْ قَوْمًا غَيْرَكُمْ وَلَا تَضُرُّوهُ شَيْئًا ۗ وَاللَّهُ عَلَىٰ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ
- Illa tanfiroo yuAAaththibkum AAathaban aleeman wayastabdil qawman ghayrakum wala tadurroohu shayan waAllahu AAala kulli shayin qadeerun (Ⅰ)
- Si vous refusez d’aller au combat, Dieu sévira durement contre vous et choisira un autre peuple pour Le servir, sans que vous puissiez Lui nuire en quoi que ce soit, car Sa puissance n’a point de limite. (Ⅱ)
- Si vous ne partez pas [et si vous vous opposez aux ordres de DIEU], Il vous châtiera d’un châtiment douloureux et vous substituera un peuple autre que vous. Vous ne sauriez Lui nuire en rien. DIEU est Puissant sur toute chose. (Ⅲ)
- إلا تنفروا يعذبكم عذابا أليما ويستبدل قوما غيركم ولا تضروه شيئا والله على كل شيء قدير (Ⅳ)
- إِلّا تَنفِروا يُعَذِّبكُم عَذابًا أَليمًا وَيَستَبدِل قَومًا غَيرَكُم وَلا تَضُرّوهُ شَيـًٔا ۗ وَاللَّهُ عَلىٰ كُلِّ شَيءٍ قَديرٌ (Ⅴ)
- Si vous ne partez pas en campagne dans la voie d’Allah, vous subirez un tourment cruel. Il substituera à votre place un autre peuple, et vous ne pourrez aucunement Lui nuire. Allah est puissant en toute chose. (Ⅵ)
- Faute de vous mobiliser, (Dieu) vous châtierait d’un châtiment douloureux ; Il vous substituerait un peuple autre que vous, sans que vous puissiez Lui faire le moindre mal. — Dieu est Omnipotent. (Ⅶ)
- Si vous ne vous lancez pas [en campagne], Allah vous infligera un tourment cruel et vous substituera un peuple autre que vous et vous ne Lui porterez nul dommage. Allah, sur toute chose, est omnipotent. (Ⅷ)
9. 40  
إِلَّا تَنصُرُوهُ فَقَدْ نَصَرَهُ اللَّهُ إِذْ أَخْرَجَهُ الَّذِينَ كَفَرُوا ثَانِيَ اثْنَيْنِ إِذْ هُمَا فِي الْغَارِ إِذْ يَقُولُ لِصَاحِبِهِ لَا تَحْزَنْ إِنَّ اللَّهَ مَعَنَا ۖ فَأَنزَلَ اللَّهُ سَكِينَتَهُ عَلَيْهِ وَأَيَّدَهُ بِجُنُودٍ لَّمْ تَرَوْهَا وَجَعَلَ كَلِمَةَ الَّذِينَ كَفَرُوا السُّفْلَىٰ ۗ وَكَلِمَةُ اللَّهِ هِيَ الْعُلْيَا ۗ وَاللَّهُ عَزِيزٌ حَكِيمٌ
- Illa tansuroohu faqad nasarahu Allahu ith akhrajahu allatheena kafaroo thaniya ithnayni ith huma fee alghari ith yaqoolu lisahibihi la tahzan inna Allaha maAAana faanzala Allahu sakeenatahu AAalayhi waayyadahu bijunoodin lam tarawha wajaAAala kalimata allatheena kafaroo alssufla wakalimatu Allahi hiya alAAulya waAllahu AAazeezun hakeemun (Ⅰ)
- Si vous ne voulez pas prêter assistance au Prophète, Dieu lui a déjà prêté la Sienne lorsque, chassé par les négateurs et se trouvant dans la grotte avec son seul compagnon, il disait à celui-ci : « Ne t’afflige pas ! Dieu est avec nous. » Dieu étendit alors sur lui Sa sérénité, envoya à son secours des troupes invisibles, faisant ainsi échec aux négateurs et assurant le triomphe de la Parole divine, car Dieu est Puissant et Sage. (Ⅱ)
- Si vous ne le secourez pas (le Prophète), DIEU l’a déjà secouru, lorsque les impies [hostiles] l’ont expulsé, il était le deuxième [n’avait qu’un seul compagnon] et qu’ils étaient tous deux dans la grotte, il disait à son compagnon : « Ne t’attriste pas, DIEU est avec nous ». Alors DIEU a fait descendre sur lui (le Prophète,) Sa sérénité et l’a soutenu par des armées (anges) que vous ne voyiez pas, Il a rabaissé la parole des impies, tandis que la parole de DIEU est la plus sublime. DIEU est Puissant honoré [et] Sage. (Ⅲ)
- إلا تنصروه فقد نصره الله إذ أخرجه الذين كفروا ثاني اثنين إذ هما في الغار إذ يقول لصاحبه لا تحزن إن الله معنا فأنزل الله سكينته عليه وأيده بجنود لم تروها وجعل كلمة الذين كفروا السفلى وكلمة الله هي العليا والله عزيز حكيم (Ⅳ)
- إِلّا تَنصُروهُ فَقَد نَصَرَهُ اللَّهُ إِذ أَخرَجَهُ الَّذينَ كَفَروا ثانِىَ اثنَينِ إِذ هُما فِى الغارِ إِذ يَقولُ لِصٰحِبِهِ لا تَحزَن إِنَّ اللَّهَ مَعَنا ۖ فَأَنزَلَ اللَّهُ سَكينَتَهُ عَلَيهِ وَأَيَّدَهُ بِجُنودٍ لَم تَرَوها وَجَعَلَ كَلِمَةَ الَّذينَ كَفَرُوا السُّفلىٰ ۗ وَكَلِمَةُ اللَّهِ هِىَ العُليا ۗ وَاللَّهُ عَزيزٌ حَكيمٌ (Ⅴ)
- Si vous ne le sauvez pas [le Prophète], Allah le sauvera : lorsqu’il était banni par ceux qui n’ont pas cru, il s’est trouvé dans la grotte avec son autre compagnon à qui il disait : Ne sois pas triste, Allah est de notre côté. Allah a alors fait descendre Sa quiétude sur lui et l’a soutenu grâce à des soldats que vous ne voyiez pas. La parole de ceux qui n’ont pas cru s’est vue ainsi amoindrie, tandis que celle d’Allah s’imposait. Allah est puissant, tout de sagesse. (Ⅵ)
- — Si vous ne portez pas assistance (à l’Envoyé), Dieu l’assista quand, banni par les dénégateurs avec un seul compagnon, tous deux se trouvaient dans une grotte. Lors il dit à son compagnon : « Ne sois pas triste : Dieu est avec nous ». Et Dieu fit descendre sur lui Sa sérénité, le conforta d’armées invisibles à vos yeux, et mit à bas la parole des dénégateurs, alors que la Parole de Dieu fut la plus haute. — Dieu est Tout-Puissant et Sage. (Ⅶ)
- Si vous ne le secourez point, Allah [, en revanche,] l’a secouru quand, expulsé par les Infidèles, avec un seul compagnon, il disait à celui-ci alors qu’ils étaient tous deux dans la grotte : « Ne t’attriste point ! Allah est avec nous ! » Allah fit descendre sur lui Sa Présence Divine (sakîna) et le soutint de légions que vous ne voyiez point. [Allah] fit de l’arrêt (?) des Infidèles celui qui a le dessous, tandis que l’arrêt d’Allah fut celui qui l’emporta. Allah est puissant et sage. (Ⅷ)
9. 41  
انفِرُوا خِفَافًا وَثِقَالًا وَجَاهِدُوا بِأَمْوَالِكُمْ وَأَنفُسِكُمْ فِي سَبِيلِ اللَّهِ ۚ ذَٰلِكُمْ خَيْرٌ لَّكُمْ إِن كُنتُمْ تَعْلَمُونَ
- Infiroo khifafan wathiqalan wajahidoo biamwalikum waanfusikum fee sabeeli Allahi thalikum khayrun lakum in kuntum taAAlamoona (Ⅰ)
- Courez au combat, légèrement ou lourdement équipés ! Mettez vos biens et vos personnes au service de Dieu ! Cela sera toujours dans votre propre intérêt, si vous pouviez le savoir ! (Ⅱ)
- Légers ou lourds partez en campagne, et combattez [et travaillez] sacrifiant vos biens et vos personnes pour la cause (sur le chemin) de DIEU. Cela est meilleur pour vous, si vous [le] savez. (Ⅲ)
- انفروا خفافا وثقالا وجاهدوا بأموالكم وأنفسكم في سبيل الله ذلكم خير لكم إن كنتم تعلمون (Ⅳ)
- انفِروا خِفافًا وَثِقالًا وَجٰهِدوا بِأَموٰلِكُم وَأَنفُسِكُم فى سَبيلِ اللَّهِ ۚ ذٰلِكُم خَيرٌ لَكُم إِن كُنتُم تَعلَمونَ (Ⅴ)
- Lancez-vous, légers ou lourds. Combattez dans la voie tracée par Allah en usant de vos biens et de vos personnes, car cela est mieux pour vous, si au moins vous le saviez. (Ⅵ)
- — Mobilisez-vous, (avec un équipement) lourd ou léger, efforcez-vous de vos biens et de votre personne sur le chemin de Dieu. En quoi réside pour vous un bien, pour peu que vous sachiez. (Ⅶ)
- Lancez-vous, légers et lourds ! Menez combat de vos biens et de vos personnes, dans le Chemin d’Allah ! Cela sera un bien pour vous, si vous vous trouvez savoir. (Ⅷ)
9. 42  
لَوْ كَانَ عَرَضًا قَرِيبًا وَسَفَرًا قَاصِدًا لَّاتَّبَعُوكَ وَلَٰكِن بَعُدَتْ عَلَيْهِمُ الشُّقَّةُ ۚ وَسَيَحْلِفُونَ بِاللَّهِ لَوِ اسْتَطَعْنَا لَخَرَجْنَا مَعَكُمْ يُهْلِكُونَ أَنفُسَهُمْ وَاللَّهُ يَعْلَمُ إِنَّهُمْ لَكَاذِبُونَ
- Law kana AAaradan qareeban wasafaran qasidan laittabaAAooka walakin baAAudat AAalayhimu alshshuqqatu wasayahlifoona biAllahi lawi istataAAna lakharajna maAAakum yuhlikoona anfusahum waAllahu yaAAlamu innahum lakathiboona (Ⅰ)
- S’il s’était agi d’un butin facile ou d’une expédition sans risque, ils t’auraient facilement suivi. Mais, cette fois-ci, le parcours leur paraît bien long. Aussi ne manquent-ils pas de jurer en disant : « Si nous le pouvions, nous partirions volontiers avec vous ! », s’exposant ainsi à leur propre perte, car Dieu sait bien qu’ils mentent. (Ⅱ)
- [Il y a des gens que] s’il s’agit d’un profit à portée de main et d’un voyage facile ils te suivent. Mais le trajet ardu leur a paru long [et ils se sont détournés]. Ils te jurent : « Par DIEU, si nous le pouvions, nous serions partis [en campagne] avec vous ! » [Par leur désobéissance et transgression,] ils se perdent eux-mêmes ; et DIEU sait qu’ils sont des menteurs. (Ⅲ)
- لو كان عرضا قريبا وسفرا قاصدا لاتبعوك ولكن بعدت عليهم الشقة وسيحلفون بالله لو استطعنا لخرجنا معكم يهلكون أنفسهم والله يعلم إنهم لكاذبون (Ⅳ)
- لَو كانَ عَرَضًا قَريبًا وَسَفَرًا قاصِدًا لَاتَّبَعوكَ وَلٰكِن بَعُدَت عَلَيهِمُ الشُّقَّةُ ۚ وَسَيَحلِفونَ بِاللَّهِ لَوِ استَطَعنا لَخَرَجنا مَعَكُم يُهلِكونَ أَنفُسَهُم وَاللَّهُ يَعلَمُ إِنَّهُم لَكٰذِبونَ (Ⅴ)
- Si la distance était courte, et le voyage accessible, ils t’auraient suivi. Mais voilà, la difficulté leur a paru insurmontable. Ils jureront par Allah que, s’ils avaient pu, ils auraient sûrement combattu à tes côtés. Ils se détruisent eux-mêmes, car Allah sait qu’ils mentent. (Ⅵ)
- S’il se fut agi d’un casuel facile et d’un parcours restreint, ils t’auraient suivi. Mais la distance leur parut lointaine. Ils jureront : « Par Dieu, si nous avions pu, nous serions partis en campagne avec vous ». Ce disant, ils se détruisent eux-mêmes, car Dieu sait qu’ils ne sont que des menteurs. (Ⅶ)
- S’il s’était agi d’une affaire s’offrant à leur portée ou d’un voyage non éloigné, ils t’auraient suivi [, Prophète !]. Mais longue leur a paru la distance ! Ils jureront par Allah : « Si nous avions pu, nous serions partis [en campagne] avec vous ! » Ils se perdent eux-mêmes. En vérité, Allah sait qu’ils sont des menteurs. (Ⅷ)
9. 43  
عَفَا اللَّهُ عَنكَ لِمَ أَذِنتَ لَهُمْ حَتَّىٰ يَتَبَيَّنَ لَكَ الَّذِينَ صَدَقُوا وَتَعْلَمَ الْكَاذِبِينَ
- AAafa Allahu AAanka lima athinta lahum hatta yatabayyana laka allatheena sadaqoo wataAAlama alkathibeena (Ⅰ)
- Que Dieu te pardonne ! Pourquoi les as-tu dispensés d’aller au combat avant de reconnaître ceux qui avaient une excuse valable et ceux qui ne faisaient que mentir ? (Ⅱ)
- Que le pardon de DIEU soit avec toi ! Pourquoi (comme) les as-tu autorisés [aux hypocrites, à ne pas participer à l’expédition] avant que tu ne puisses distinguer (voir en action) ceux qui disaient vrai et sans savoir (voir en action) les menteurs ? (Ⅲ)
- عفا الله عنك لم أذنت لهم حتى يتبين لك الذين صدقوا وتعلم الكاذبين (Ⅳ)
- عَفَا اللَّهُ عَنكَ لِمَ أَذِنتَ لَهُم حَتّىٰ يَتَبَيَّنَ لَكَ الَّذينَ صَدَقوا وَتَعلَمَ الكٰذِبينَ (Ⅴ)
- Qu’Allah te pardonne ! Pourquoi les as-tu autorisés avant que les gens sincères parmi eux ne se manifestent à toi, et que tu ne connaisses les menteurs ? (Ⅵ)
- — Dieu efface ton (erreur) ! Pourquoi le leur as-tu permis ? Pour faire éclater à tes yeux quels étaient les véridiques, et connaître les menteurs ? (Ⅶ)
- Qu’Allah efface pour toi [ton erreur, Prophète !]. Pourquoi leur as-tu permis [de rester à l'écart], jusqu’à ce que se manifestent à toi ceux qui étaient véridiques et que tu reconnaisses les menteurs ? (Ⅷ)
9. 44  
لَا يَسْتَأْذِنُكَ الَّذِينَ يُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الْآخِرِ أَن يُجَاهِدُوا بِأَمْوَالِهِمْ وَأَنفُسِهِمْ ۗ وَاللَّهُ عَلِيمٌ بِالْمُتَّقِينَ
- La yastathinuka allatheena yuminoona biAllahi waalyawmi alakhiri an yujahidoo biamwalihim waanfusihim waAllahu AAaleemun bialmuttaqeena (Ⅰ)
- Certes, ceux qui croient en Dieu et au Jour dernier ne viendront jamais te demander de dispense quand il s’agit d’aller combattre pour la Cause de Dieu avec leurs biens et leurs personnes. Dieu connaît toujours les véritables croyants. (Ⅱ)
- Ceux qui croient en DIEU et au Jour dernier ne te demandent pas de dispense quand il s’agit de combattre [et travailler sur le chemin (pour la cause) de DIEU] sacrifiant leurs biens et leurs personnes. DIEU connaît ceux qui sont pieux. (Ⅲ)
- لا يستأذنك الذين يؤمنون بالله واليوم الآخر أن يجاهدوا بأموالهم وأنفسهم والله عليم بالمتقين (Ⅳ)
- لا يَستَـٔذِنُكَ الَّذينَ يُؤمِنونَ بِاللَّهِ وَاليَومِ الءاخِرِ أَن يُجٰهِدوا بِأَموٰلِهِم وَأَنفُسِهِم ۗ وَاللَّهُ عَليمٌ بِالمُتَّقينَ (Ⅴ)
- Ceux qui croient en Allah et au Jour dernier ne te demandent pas de les dispenser de combattre dans le sentier de Dieu par leurs moyens et leurs personnes. Allah est au courant des hommes pieux. (Ⅵ)
- ils n’ont pas besoin de ta permission, ceux qui croient en Dieu et au Jour dernier, pour s’efforcer de leurs biens et de leur personne : Dieu est connaissant de ceux qui se prémunissent (Ⅶ)
- Ceux qui croient en Allah et au Dernier Jour ne te demandent pas la permission de mener combat de leurs biens et de leurs personnes. Allah connaît les Pieux. (Ⅷ)
9. 45  
إِنَّمَا يَسْتَأْذِنُكَ الَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الْآخِرِ وَارْتَابَتْ قُلُوبُهُمْ فَهُمْ فِي رَيْبِهِمْ يَتَرَدَّدُونَ
- Innama yastathinuka allatheena la yuminoona biAllahi waalyawmi alakhiri wairtabat quloobuhum fahum fee raybihim yataraddadoona (Ⅰ)
- En effet, ne viendront te demander cette dispense que ceux qui ne croient pas en Dieu et au Jour dernier, et dont les cœurs, pleins de scepticisme, ne font que vaciller d’incertitude. (Ⅱ)
- Seuls, ceux qui ne croient pas en DIEU et au Jour [du jugement] dernier, te demandent [la dispense]. Leurs cœurs [à cause de leurs mauvais actes] sont emplis de doute. Ils oscillent dans leur incertitude. (Ⅲ)
- إنما يستأذنك الذين لا يؤمنون بالله واليوم الآخر وارتابت قلوبهم فهم في ريبهم يترددون (Ⅳ)
- إِنَّما يَستَـٔذِنُكَ الَّذينَ لا يُؤمِنونَ بِاللَّهِ وَاليَومِ الءاخِرِ وَارتابَت قُلوبُهُم فَهُم فى رَيبِهِم يَتَرَدَّدونَ (Ⅴ)
- Il n’y a que ceux qui ne croient pas en Allah et au Jour dernier qui te demandent la permission, car leurs cœurs sont pétris de doute, ils ne font qu’hésiter dans leur incertitude. (Ⅵ)
- à te demander permission, il n’y eut que ceux qui ne croient en Dieu ni au Jour dernier : leur cœur s’abandonne au doute, et leur doute les livre à l’hésitation (Ⅶ)
- Seuls te demandent permission [de ne pas le faire] ceux qui ne croient point en Allah et au Dernier Jour, [ceux] dont les cœurs sont emplis de doute, en sorte qu’en leur doute ils demeurent hésitants. (Ⅷ)
9. 46  
۞ وَلَوْ أَرَادُوا الْخُرُوجَ لَأَعَدُّوا لَهُ عُدَّةً وَلَٰكِن كَرِهَ اللَّهُ انبِعَاثَهُمْ فَثَبَّطَهُمْ وَقِيلَ اقْعُدُوا مَعَ الْقَاعِدِينَ
- Walaw aradoo alkhurooja laaAAaddoo lahu AAuddatan walakin kariha Allahu inbiAAathahum fathabbatahum waqeela oqAAudoo maAAa alqaAAideena (Ⅰ)
- S’ils avaient réellement voulu partir au combat, ils s’y seraient préparés. Mais Dieu les en jugea indignes et les rendit apathiques et indolents. Aussi s’entendirent-ils dire : « Restez donc avec les invalides et les impotents ! » (Ⅱ)
- S’ils (les hypocrites) avaient voulu partir [à la bataille] ils lui auraient fait des préparatifs. Mais DIEU a improuvé leur départ [à cause de leur hypocrisie], Il les a entravés. Et il [leur] a été dit : « Restez avec ceux qui restent ». (Ⅲ)
- ولو أرادوا الخروج لأعدوا له عدة ولكن كره الله انبعاثهم فثبطهم وقيل اقعدوا مع القاعدين (Ⅳ)
- ۞ وَلَو أَرادُوا الخُروجَ لَأَعَدّوا لَهُ عُدَّةً وَلٰكِن كَرِهَ اللَّهُ انبِعاثَهُم فَثَبَّطَهُم وَقيلَ اقعُدوا مَعَ القٰعِدينَ (Ⅴ)
- S’ils avaient voulu aller au combat, ils se seraient préparés correctement. Mais Allah déteste leur fausse impulsion, Il les a immobilisés. Il leur fut dit : Restez avec ceux qui restent ! (Ⅵ)
- s’ils avaient voulu partir (en expédition) ils s’y seraient préparés en s’équipant. Mais Dieu ne voulait pas qu’ils prissent élan : Il les paralysa. Il fut dit : « Restez parmi les défaillants » (Ⅶ)
- S’ils avaient voulu partir [en campagne], ils s’y seraient préparés. Allah a toutefois trouvé mauvais qu’ils entrent en mouvement. Il leur a inspiré l’indolence et il leur a été dit : « Abstenez-vous avec les exemptés ! » (Ⅷ)
9. 47  
لَوْ خَرَجُوا فِيكُم مَّا زَادُوكُمْ إِلَّا خَبَالًا وَلَأَوْضَعُوا خِلَالَكُمْ يَبْغُونَكُمُ الْفِتْنَةَ وَفِيكُمْ سَمَّاعُونَ لَهُمْ ۗ وَاللَّهُ عَلِيمٌ بِالظَّالِمِينَ
- Law kharajoo feekum ma zadookum illa khabalan walaawdaAAoo khilalakum yabghoonakumu alfitnata wafeekum sammaAAoona lahum waAllahu AAaleemun bialththalimeena (Ⅰ)
- D’ailleurs, s’ils étaient sortis avec vous, ils n’auraient fait qu’ajouter à votre trouble et que semer, par leurs manœuvres, la discorde dans vos rangs, d’autant plus qu’il y a parmi vous des gens disposés à écouter tout ce qu’ils disent. Dieu connaît bien les comploteurs. (Ⅱ)
- S’ils étaient partis [à la bataille] avec vous, ils n’auraient apporté que des troubles et jeté la dissension dans vos rangs, cherchant à créer la discorde entre vous ; et [d’autant plus qu’]il y a parmi vous des hommes disposés à leur prêter l’oreille. DIEU connaît bien les injustes. (Ⅲ)
- لو خرجوا فيكم ما زادوكم إلا خبالا ولأوضعوا خلالكم يبغونكم الفتنة وفيكم سماعون لهم والله عليم بالظالمين (Ⅳ)
- لَو خَرَجوا فيكُم ما زادوكُم إِلّا خَبالًا وَلَأَوضَعوا خِلٰلَكُم يَبغونَكُمُ الفِتنَةَ وَفيكُم سَمّٰعونَ لَهُم ۗ وَاللَّهُ عَليمٌ بِالظّٰلِمينَ (Ⅴ)
- S’ils avaient pris part à votre expédition, ils n’auraient ajouté que du désordre, et contribué à jeter le doute et la division dans vos rangs. D’autant que, parmi vous, il est des oreilles prêtes à les écouter. Allah est au courant des injustes. (Ⅵ)
- s’ils étaient partis avec vous, ils ne vous auraient apporté que gâchis, ils n’auraient pris votre amble que par désir de vous jeter dans le trouble, et ils auraient trouvé parmi vous des oreilles complaisantes — Mais Dieu est Connaissant des iniques. (Ⅶ)
- S’ils étaient partis [en campagne] à vos côtés, ils n’auraient été pour vous qu’un trouble superflu et auraient semé [la défiance] parmi vous, en cherchant [à faire naître] la tentation [de désobéir]. Parmi vous se trouveront des gens à eux qui sont tout oreilles, [mais] Allah connaît bien les Injustes. (Ⅷ)
9. 48  
لَقَدِ ابْتَغَوُا الْفِتْنَةَ مِن قَبْلُ وَقَلَّبُوا لَكَ الْأُمُورَ حَتَّىٰ جَاءَ الْحَقُّ وَظَهَرَ أَمْرُ اللَّهِ وَهُمْ كَارِهُونَ
- Laqadi ibtaghawoo alfitnata min qablu waqallaboo laka alomoora hatta jaa alhaqqu wathahara amru Allahi wahum karihoona (Ⅰ)
- Ils ont déjà, auparavant, cherché à semer la discorde entre vous et à contrarier tes projets par leurs intrigues jusqu’au jour où la Vérité se manifesta et où l’ordre de Dieu fut instauré, en dépit de leur hostilité. (Ⅱ)
- Ils voulaient, antérieurement, semer la discorde [dans vos rangs], ils ont embrouillé tes affaires, mais la vérité est venue et l’ordre de DIEU s’est manifesté [et vous avez triomphé] tandis qu’ils l’avaient en aversion. (Ⅲ)
- لقد ابتغوا الفتنة من قبل وقلبوا لك الأمور حتى جاء الحق وظهر أمر الله وهم كارهون (Ⅳ)
- لَقَدِ ابتَغَوُا الفِتنَةَ مِن قَبلُ وَقَلَّبوا لَكَ الأُمورَ حَتّىٰ جاءَ الحَقُّ وَظَهَرَ أَمرُ اللَّهِ وَهُم كٰرِهونَ (Ⅴ)
- La division, ils l’ont déjà suscitée auparavant, en chamboulant l’ordre des choses jusqu’au moment où, la Vérité s’étant produite, l’ordre d’Allah s’est érigé bien malgré eux. (Ⅵ)
- — le trouble, ils y aspiraient de longue date : n’avaient- ils pas retourné pour toi les choses jusqu’à ce qu’advint le Vrai et que la cause de Dieu l’emportât, à leur grand déplaisir ? (Ⅶ)
- Ils ont certes antérieurement cherché [à faire naître] la tentation [de désobéir]. Pour toi, [Prophète !,] ils ont bouleversé les affaires jusqu’à ce que vînt la Vérité et qu’apparût l’Ordre d’Allah, en dépit de leur aversion. (Ⅷ)
9. 49  
وَمِنْهُم مَّن يَقُولُ ائْذَن لِّي وَلَا تَفْتِنِّي ۚ أَلَا فِي الْفِتْنَةِ سَقَطُوا ۗ وَإِنَّ جَهَنَّمَ لَمُحِيطَةٌ بِالْكَافِرِينَ
- Waminhum man yaqoolu ithan lee wala taftinnee ala fee alfitnati saqatoo wainna jahannama lamuheetatun bialkafireena (Ⅰ)
- Tel d’entre eux vient te dire : « Dispense-moi de la guerre ! Ne m’expose pas à la tentation ! » Mais cette tentation, n’y sont-ils pas déjà tombés ? En vérité, la Géhenne cerne les négateurs de toutes parts. (Ⅱ)
- Tel d’entre eux [te] dit : « Donne-moi la permission [de ne pas partir en campagne] et ne m’expose pas à l’épreuve ! » [Les] voilà [ces gens-là] déjà tombés dans [leur] épreuve, et l’Enfer (conséquences des mauvais actes) est tout autour des impies. (Ⅲ)
- ومنهم من يقول ائذن لي ولا تفتني ألا في الفتنة سقطوا وإن جهنم لمحيطة بالكافرين (Ⅳ)
- وَمِنهُم مَن يَقولُ ائذَن لى وَلا تَفتِنّى ۚ أَلا فِى الفِتنَةِ سَقَطوا ۗ وَإِنَّ جَهَنَّمَ لَمُحيطَةٌ بِالكٰفِرينَ (Ⅴ)
- Parmi eux, certains disent : Permets-moi de rester et n’augmente pas ma tentation. Mais, dans la tentation, ils y sont déjà. Certes, la géhenne encercle les incroyants. (Ⅵ)
- Il en est encore un qui dit : « Donne-moi ta permission, mais épargne-moi la tentation ! » Or dans la tentation ne sont-ils pas déjà tombés ? — La Géhenne assiège les dénégateurs. (Ⅶ)
- Parmi eux, il en est qui te disent : « Permets-moi [de ne pas partir en campagne] ! Ne me mets pas en tentation [de désobéir] ! » Eh quoi ! ne sont-ils point tombés en cette tentation ? En vérité, la Géhenne enceindra certes les Infidèles. (Ⅷ)


Page: 1

9 







Home