La cité (al-balad)
Onelittleangel > >  
(21 Verses | Page 1 / 1)
Traduction de Malek Chebel (2009).
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
Traduction de Malek Chebel (2009).Afficher
(⁎)Afficher | Cacher
(Ⅰ)Afficher | Cacher
(Ⅱ)Afficher | Cacher
(Ⅳ)Afficher | Cacher


90.0
Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux

Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (⁎)

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅰ)

 [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. (Ⅱ)

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ (Ⅳ)

90.1
Je témoigne par cette cité [La Mecque],

La oqsimu bihatha albaladi (⁎)

Non ! J’en jure par cette cité (Ⅰ)

Mais, Je jure par cette cité [la Mecque], (Ⅱ)

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ لَا أُقْسِمُ بِهَٰذَا الْبَلَدِ (Ⅳ)

90.2
alors que tu es l’un des habitants de cette cité.

Waanta hillun bihatha albaladi (⁎)

dont tu seras bientôt le maître incontesté, (Ⅰ)

cité où tu résides (tu es familier physiquement et spirituellement), (Ⅱ)

وَأَنتَ حِلٌّ بِهَٰذَا الْبَلَدِ (Ⅳ)

90.3
Par le géniteur et ce qu’il engendre.

Wawalidin wama walada (⁎)

et par tout procréateur et ce qu’il a procréé, (Ⅰ)

[et Je jure] par un père et son fils (Abraham et Ismaël), (Ⅱ)

وَوَالِدٍ وَمَا وَلَدَ (Ⅳ)

90.4
Nous avons créé l’homme contraint et démuni.

Laqad khalaqna alinsana fee kabadin (⁎)

que Nous avons créé l’homme pour une vie de lutte ! (Ⅰ)

Nous avons créé l’homme [il est entouré] dans les peines. (Ⅱ)

لَقَدْ خَلَقْنَا الْإِنسَانَ فِي كَبَدٍ (Ⅳ)

90.5
Pense-t-il que personne ne peut rien contre lui ?

Ayahsabu an lan yaqdira AAalayhi ahadun (⁎)

Croit-il que personne ne pourrait le dompter ? (Ⅰ)

Compte-t-il que nul n’aura pouvoir sur lui ? (Ⅱ)

أَيَحْسَبُ أَن لَّن يَقْدِرَ عَلَيْهِ أَحَدٌ (Ⅳ)

90.6
Il dit : J’ai gaspillé un bien important.

Yaqoolu ahlaktu malan lubadan (⁎)

» J’ai gaspillé d’énormes richesses ! », dit-il. (Ⅰ)

Il [se] dit : « J’ai gaspillé beaucoup d’argent ! » (Ⅱ)

يَقُولُ أَهْلَكْتُ مَالًا لُّبَدًا (Ⅳ)

90.7
Pense-t-il que personne ne le voit ?

Ayahsabu an lam yarahu ahadun (⁎)

S’imagine-t-il que personne ne l’observait ? (Ⅰ)

Compte-t-il que nul ne l’a vu ? (Ⅱ)

أَيَحْسَبُ أَن لَّمْ يَرَهُ أَحَدٌ (Ⅳ)

90.8
Ne lui avons-Nous pas donné deux yeux,

Alam najAAal lahu AAaynayni (⁎)

Ne lui avons-Nous pas donné deux yeux, (Ⅰ)

Ne lui avons-nous pas donné deux yeux, (Ⅱ)

أَلَمْ نَجْعَل لَّهُ عَيْنَيْنِ (Ⅳ)

90.9
une langue, deux lèvres ?

Walisanan washafatayni (⁎)

une langue et deux lèvres ? (Ⅰ)

une langue et deux lèvres ? (Ⅱ)

وَلِسَانًا وَشَفَتَيْنِ (Ⅳ)

90.10
Et Nous l’avons orienté vers les deux voies.

Wahadaynahu alnnajdayni (⁎)

Ne lui avons-Nous pas indiqué les deux voies possibles ? (Ⅰ)

Ne lui avons-Nous pas montré les deux chemins [du bien et du mal] ? (Ⅱ)

وَهَدَيْنَاهُ النَّجْدَيْنِ (Ⅳ)

90.11
Mais il ne s’est pas engagé dans la voie ascendante.

Fala iqtahama alAAaqabata (⁎)

Que ne gravit-il la voie ascendante ? (Ⅰ)

Mais il (l’ingrat) n’a pas pris la voie d’ascension. (Ⅱ)

فَلَا اقْتَحَمَ الْعَقَبَةَ (Ⅳ)

90.12
Qu’est-ce donc que cette voie ascendante ?

Wama adraka ma alAAaqabatu (⁎)

Mais sais-tu bien ce qu’est la voie ascendante ? (Ⅰ)

Que sais-tu ce qu’est la voie d’ascension ? (Ⅱ)

وَمَا أَدْرَاكَ مَا الْعَقَبَةُ (Ⅳ)

90.13
C’est libérer un esclave,

Fakku raqabatin (⁎)

C’est la pente qu’on gravit en libérant un être humain, (Ⅰ)

C’est affranchir un esclave, (Ⅱ)

فَكُّ رَقَبَةٍ (Ⅳ)

90.14
nourrir en temps de famine…

Aw itAAamun fee yawmin thee masghabatin (⁎)

ou en nourrissant, par temps de disette, (Ⅰ)

ou nourrir, en un jour de famine, (Ⅱ)

أَوْ إِطْعَامٌ فِي يَوْمٍ ذِي مَسْغَبَةٍ (Ⅳ)

90.15
un proche orphelin,

Yateeman tha maqrabatin (⁎)

un parent orphelin (Ⅰ)

un orphelin [physique ou mental] proche parent (ou, le prochain), (Ⅱ)

يَتِيمًا ذَا مَقْرَبَةٍ (Ⅳ)

90.16
ou un nécessiteux dans le plus grand dénuement.

Aw miskeenan tha matrabatin (⁎)

ou un misérable terrassé par la faim. (Ⅰ)

ou un pauvre [matériel ou spirituel] qui est dans le dénuement. (Ⅱ)

أَوْ مِسْكِينًا ذَا مَتْرَبَةٍ (Ⅳ)

90.17
Être, en outre, de ceux qui croient et se soutiennent mutuellement dans la patience et la compassion.

Thumma kana mina allatheena amanoo watawasaw bialssabri watawasaw bialmarhamati (⁎)

C’est être, en outre, du nombre de ceux qui ont la foi, qui se recommandent mutuellement la patience et se recommandent mutuellement la miséricorde. (Ⅰ)

Et être ensuite de ceux qui croient [en DIEU Unique] et s’exhortent à la patience et s’exhortent à la miséricorde [conformément à la loi divine]. (Ⅱ)

ثُمَّ كَانَ مِنَ الَّذِينَ آمَنُوا وَتَوَاصَوْا بِالصَّبْرِ وَتَوَاصَوْا بِالْمَرْحَمَةِ (Ⅳ)

90.18
Tels sont les partisans de la droite.

Olaika ashabu almaymanati (⁎)

Ce sont ceux-là les gens de la dextre. (Ⅰ)

Tels sont les compagnons [du bonheur et ils auront leur livret] dans la [main] droite. (Ⅱ)

أُولَٰئِكَ أَصْحَابُ الْمَيْمَنَةِ (Ⅳ)

90.19
tandis que ceux qui n’ont pas cru en Nos signes, ceux-là sont les partisans de la gauche.

Waallatheena kafaroo biayatina hum ashabu almashamati (⁎)

Quant à ceux qui renient Nos signes, ce sont ceux-là les gens de la sénestre, (Ⅰ)

Mais ceux qui ont nié Nos versets [et Nos signes et se sont adonnés aux péchés et injustices, ils] sont les compagnons [du malheur et auront leur livret] dans la [main] gauche, (Ⅱ)

وَالَّذِينَ كَفَرُوا بِآيَاتِنَا هُمْ أَصْحَابُ الْمَشْأَمَةِ (Ⅳ)

90.20
Un feu brûlant les engloutira.

AAalayhim narun musadatun (⁎)

que le Feu couvrira de toutes parts. (Ⅰ)

leur est réservé un Feu enfermé (résultat de leurs actions horribles). (Ⅱ)

عَلَيْهِمْ نَارٌ مُّؤْصَدَةٌ (Ⅳ)


Page:  1

Menu livre ↑