L’adhérence (al-‘alaq)
Onelittleangel > >  
(20 Verses | Page 1 / 1)
Traduction de Malek Chebel (2009).
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
Traduction de Malek Chebel (2009).Afficher
(⁎)Afficher | Cacher
(Ⅰ)Afficher | Cacher
(Ⅱ)Afficher | Cacher
(Ⅳ)Afficher | Cacher


96.0
Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux

Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (⁎)

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅰ)

 [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. (Ⅱ)

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ (Ⅳ)

96.1
Lis au nom de ton Seigneur qui a créé.

Iqra biismi rabbika allathee khalaqa (⁎)

Lis au nom de ton Seigneur qui a tout créé, (Ⅰ)

Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé, (Ⅱ)

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ اقْرَأْ بِاسْمِ رَبِّكَ الَّذِي خَلَقَ (Ⅳ)

96.2
Il a créé l’homme d’un grumeau de sang.

Khalaqa alinsana min AAalaqin (⁎)

qui a créé l’homme d’une adhérence ! (Ⅰ)

qui a créé l’homme d’un embryon. (Ⅱ)

خَلَقَ الْإِنسَانَ مِنْ عَلَقٍ (Ⅳ)

96.3
Lis, ton Seigneur est le plus généreux.

Iqra warabbuka alakramu (⁎)

Lis, car la bonté de ton Seigneur est infinie ! (Ⅰ)

Lis, ton Seigneur est le Tout-Généreux, (Ⅱ)

اقْرَأْ وَرَبُّكَ الْأَكْرَمُ (Ⅳ)

96.4
Il t’a permis de tout savoir, grâce à la plume,

Allathee AAallama bialqalami (⁎)

C’est Lui qui a fait de la plume un moyen du savoir (Ⅰ)

qui a appris [à l’homme à écrire] par le calame (la plume). (Ⅱ)

الَّذِي عَلَّمَ بِالْقَلَمِ (Ⅳ)

96.5
ayant enseigné à l’homme ce qu’il ignorait.

AAallama alinsana ma lam yaAAlam (⁎)

et qui a enseigné à l’homme ce qu’il ignorait. (Ⅰ)

Il a enseigné à l’homme ce que [l’homme] ne savait pas. (Ⅱ)

عَلَّمَ الْإِنسَانَ مَا لَمْ يَعْلَمْ (Ⅳ)

96.6
Mais l’homme est celui qui se révolte, l’arrogant,

Kalla inna alinsana layatgha (⁎)

Et pourtant c’est cet homme-là qui devient rebelle, (Ⅰ)

Mais non, l’homme [non éduqué et injuste] devient rebelle (Ⅱ)

كَلَّا إِنَّ الْإِنسَانَ لَيَطْغَىٰ (Ⅳ)

96.7
et qui, une fois affranchi, veut se passer [de Dieu],

An raahu istaghna (⁎)

dès qu’il se sent en mesure de se suffire à lui-même, (Ⅰ)

quand il se voit riche. (Ⅱ)

أَن رَّآهُ اسْتَغْنَىٰ (Ⅳ)

96.8
pourtant c’est bien vers Dieu qu’est le retour.

Inna ila rabbika alrrujAAa (⁎)

comme si tout n’était pas destiné à faire retour à ton Seigneur ! (Ⅰ)

Mais le retour [de tout le monde] est vers ton Seigneur [qui jugera et rétribuera tout]. (Ⅱ)

إِنَّ إِلَىٰ رَبِّكَ الرُّجْعَىٰ (Ⅳ)

96.9
N’as-tu pas vu celui qui empêche un croyant

Araayta allathee yanha (⁎)

Que dire alors de celui qui s’emploie à empêcher (Ⅰ)

As-tu vu celui qui empêche (Ⅱ)

أَرَأَيْتَ الَّذِي يَنْهَىٰ (Ⅳ)

96.10
de faire sa prière ?

AAabdan itha salla (⁎)

un fidèle d’accomplir sa prière salât ? (Ⅰ)

un serviteur [de DIEU] d’accomplir la Prière ? (Ⅱ)

عَبْدًا إِذَا صَلَّىٰ (Ⅳ)

96.11
As-tu vu s’il était dans le bon chemin,

Araayta in kana AAala alhuda (⁎)

Penses-tu qu’en agissant ainsi il suit la bonne voie (Ⅰ)

As-tu vu s’il est sur la bonne voie ? (Ⅱ)

أَرَأَيْتَ إِن كَانَ عَلَى الْهُدَىٰ (Ⅳ)

96.12
ou s’il ordonnait de craindre [Dieu] ?

Aw amara bialttaqwa (⁎)

ou qu’il ordonne la pratique de la piété ? (Ⅰ)

ou ordonne-t-il la piété ? (Ⅱ)

أَوْ أَمَرَ بِالتَّقْوَىٰ (Ⅳ)

96.13
N’as-tu pas vu qu’il criait au mensonge et qu’il se ravisait ?

Araayta in kaththaba watawalla (⁎)

Et que dire si, de plus, il crie à l’imposture et tourne le dos à la foi ? (Ⅰ)

[n’]as-tu [pas] vu qu’il nie [les enseignements célestes] et tourne le dos [à l’appel de DIEU Unique] ? (Ⅱ)

أَرَأَيْتَ إِن كَذَّبَ وَتَوَلَّىٰ (Ⅳ)

96.14
Ne sait-il pas qu’Allah voit tout ?

Alam yaAAlam bianna Allaha yara (⁎)

Ne sait-il pas que Dieu le voit ? (Ⅰ)

ne sait-il pas que DIEU voit [tout] ? (Ⅱ)

أَلَمْ يَعْلَم بِأَنَّ اللَّهَ يَرَىٰ (Ⅳ)

96.15
Et s’il ne change pas de conduite, il sera appréhendé par sa tignasse.

Kalla lain lam yantahi lanasfaAAan bialnnasiyati (⁎)

Gare à lui ! S’il ne met pas fin à ses agissements, Nous le traînerons à l’Enfer par le toupet, (Ⅰ)

Mais non, s’il ne cesse pas, Nous le traînerons par son toupet [vers le Feu], (Ⅱ)

كَلَّا لَئِن لَّمْ يَنتَهِ لَنَسْفَعًا بِالنَّاصِيَةِ (Ⅳ)

96.16
Une tignasse qui masque ses mensonges et ses erreurs.

Nasiyatin kathibatin khatiatin (⁎)

ce toupet de menteur et de pécheur ! (Ⅰ)

un toupet menteur (toupet d’un menteur) et [d’un] coupable. (Ⅱ)

نَاصِيَةٍ كَاذِبَةٍ خَاطِئَةٍ (Ⅳ)

96.17
Qu’il implore alors ses partisans !

FalyadAAu nadiyahu (⁎)

Et qu’il appelle alors les siens à son secours ! (Ⅰ)

Qu’il appelle les gens de son cercle [pour le soutenir]. (Ⅱ)

فَلْيَدْعُ نَادِيَهُ (Ⅳ)

96.18
Nous ferons appel aux anges redresseurs.

SanadAAu alzzabaniyata (⁎)

Nous ferons appel, à Notre tour, aux gardiens de l’Enfer. (Ⅰ)

Nous appellerons les gardes de l’Enfer (résultat total de ses actes exécrables). (Ⅱ)

سَنَدْعُ الزَّبَانِيَةَ (Ⅳ)

96.19
Non, pas de révérence pour celui-là, mais prosterne-toi devant Dieu et rapproche-toi de Lui.

Kalla la tutiAAhu waosjud waiqtarib (⁎)

Prends donc garde ! N’écoute pas cet impie ! Mais prosterne-toi devant ton Seigneur et rapproche-toi de Lui ! (Ⅰ)

Mais non, ne lui obéis pas. Prosterne-toi [devant DIEU] et rapproche-toi [de DIEU]. (Ⅱ)

كَلَّا لَا تُطِعْهُ وَاسْجُدْ وَاقْتَرِب ۩ (Ⅳ)


Page:  1

Menu livre ↑