PART II [LE PROCEDE DE LA RENAISSANCE ]
> PART II [LE PROCEDE DE LA RENAISSANCE ]  >
12 Verses | Page 1 / 1 |  
(Version Marguerite La Fuente)


1  
[...] Troisieme méthode pour fermer la porte de la matrice [...]

2  
[...] "Si elle n'est pas fermée, par cela et que tu te trouves encore près d'entrer dans un germe, voici la troisième méthode pour repousser tout attachement et toute répulsion. [...]

3  
[...] Il y a quatre sortes de naissances : naissance par l'œuf, naissance par la matrice, naissance surpra-normale (317) et naissance par la chaleur et l'humidité (318). Parmi ces quatre (319), la naissance dans l'œuf et la matrice sont de caractères semblables. [...]

4  
[...] Ainsi qu'il a été dit, des visions de mâles et femelles en union apparaîtront. Si à ce moment on entre dans un germe par la force des sentiments d'attachement ou de répulsion on peut aussi bien naître : cheval, poule, chien, ou être humain (320). Si l'on doit naître mâle, le sentiment d'être un mâle se lève dans le "Connaisseur" et un sentiment de haine et de jalousie envers le père, d'attirance envers la mère est ressenti. Si (l'on) doit naître femelle, le sentiment de haine intense envers la mère, d'attraction envers le père est éprouvé. Par cette cause secondaire, entrant par la voie de l'éther, juste au moment où le sperme et l'ovule se joignent le "Connaisseur" expérimente un moment de joie de l'état simultané de naissance, durant lequel il s'évanouit en état d'inconscience. [...]

5  
[...] (Ensuite) il se trouve enchâssé dans la forme ovale de l'état embryonnaire et, quand il sort de la matrice et ouvre les yeux, il peut se trouver transformé en jeune chien. Il était auparavant un être humain, il est maintenant devenu un chien et se trouve devoir supporter les misères du chenil ; ou il est comme un porc dans l'étable, comme une fourmi dans la fourmilière, domine un insecte ou une chenille dans un trou, un veau, un chevreau, un agneau (321), états desquels il n'y a pas de retour (immédiat). Le mutisme, la stupidité, la misérable obscurité intellectuelle sont subis avec toutes sortes de misères. De semblable façon on peut descendre en enfer ou dans le monde des esprits malheureux, au travers des Six Lokas et endurer d'inconcevables misères. [...]

6  
[...] C'est terrible, terrible pour ceux-là, hélas ! qui ont des inclinations voraces vers cette (existence sangsārique) ou ceux qui ne la redoutent pas du fond du cœur. Et ceux qui n'ont pas reçu les enseignements du Guru tomberont dans les précipices profonds du Sangsāra de cette façon et souffriront longtemps intolérablement. Plutôt que d'avoir un tel sort, écoute mes paroles et porte mes enseignements dans ton cœur. [...]

7  
[...] Rejette les sentiments d'attraction ou de répulsion et souviens-toi de cette méthode de fermer la porte de la matrice que je vais te dire. Clos cette porte, et souviens-toi de la force opposée. "C'est ici le moment où l'attention et le pur amour sont nécessaires". Ainsi qu'il a été dit, "Abandonne la jalousie, et médite sur le Guru Père-Mère". [...]

8  
[...] Comme il t'a été expliqué, si tu dois naître mâle tu sentiras de l'attraction envers la mère et de la répulsion envers le père, et si tu dois naître femelle de l'attraction envers le père et de la répulsion envers la mère, mêlées à un sentiment de jalousie (pour l'un ou l'autre) qui s'élève et grandit en toi. [...]

9  
[...] Pour ce moment, il est un enseignement profond. Ô fils noble, quand se lèvent l'attraction et la répulsion, médite ainsi : [...]

10  
[...] "Hélas ! quel être de mauvais karma je suis. Si j'ai erré jusqu'à présent dans le Sangsāra, c'est à cause de l'attraction et la répulsion. Si je continue à ressentir attraction et répulsion, alors j'errerai sans fin dans le Sangsāra et je souffrirai un océan de misères pour un long, long temps en m'y enfonçant. Maintenant, je, ne dois pas agir par attraction ou répulsion. Hélas pour moi ! Dès maintenant je n'agirai jamais par attraction ou répulsion". [...]

11  
[...] Méditant ainsi, prends la résolution ferme de tenir (cet engagement). Il a été dit dans les Tantras : "La porte de la matrice sera fermée par cela seulement". Ô fils noble, ne soit pas distrait. Fixe ton esprit uniquement sur cette résolution. [...]

12  
[...] Notes [...]

(317) Texte : Brzus-skyes (pron. : zu-kye), sans. : Svayambhū : naissance supra-normale ou miraculeuse par translation ou transfert du principe conscient d'un loka à un autre. (Voir p.74)
(318) La germination des graines ou spores, processus de naissance du royaume végétal.
(319) Le Brāhmanisme reconnaît de même quatre sortes de naissances : svedaja (naissance par sécrétion ou humidité), andaja (naissance par oeuf), jarāyuja (naissance par la matrice), udbhijjā (végétation). (Sj. Atal Behari Gosh.)
(320) Ésotériquement, ce passage implique que suivant le karma on peut renaître avec les tendances particulières que les divers animaux nommés symbolisent. Platon, dans La République, a employé de même les symboles d'animaux.
(321) Ce passage expose le symbole animal d'une façon absolument semblable au passage de La République de Platon sur le choix des corps d'animaux (Voir Introduction, sect. X). L'interprétation populaire ou exotérique de ces passages de notre texte semble aussi raisonnable qu'elle le serait si elle était appliquée aux divers passages identiques de Platon. De plus, le copiste, ou peut-être le ou les compositeurs du Bardo Thödol étaient exotéristes, ou, tout au moins ont eu l'intention de laisser se fortifier l'interprétation exotérique. Ils ont cru avec beaucoup de prêtres même modernes, que les doctrines qui effraient (comme celle de l'enfer éternel chrétien), bien que non-véritables, stimulent les mentalités inférieures et aident peut-être à les rendre vertueuses. Néanmoins pour notre texte (plus ou moins corrompu) ainsi que pour Platon, il existe une clé ésotérique du sens réel ainsi que nous l'avons donnée sect. X de l'Introduction.



Page: 1

Chapitre 5

| | | | 5| | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥