APPENDICE
Onelittleangel > > APPENDICE  >
(16 Verses | Page 1 / 1)
Version Marguerite La Fuente




1  
[...] IV. LE SENTIER DES BONS SOUHAITS QUI PROTEGE DE LA PEUR DANS LE BARDO [...]

2  
[...] Lorsque (les dés) de ma vie seront jetés pour la dernière fois, Les parents de ce monde ne me seront d'aucun secours. Quand j'errerai tout seul dans le Bardo, (Ô) vous Conquérants Paisibles et Irrités exerçant le pouvoir de votre compassion, Permettez que les ténèbres de l'Ignorance soit dissipées. [...]

3  
[...] Quand errant seul, séparé des amis aimants, Les fantômes de mes formes-pensées vides se lèveront vers moi, Puissent les Bouddhas exerçant le pouvoir de leur divine compassion permettre que ne vienne ni l'horreur ni la terreur dans le Bardo. [...]

4  
[...] Quand les claires radiations des cinq Sagesses brillent sur moi, Puisse-t-il advenir que, n'étant ni terrifié ni horrifié, je sache les reconnaître comme venant de moi-même. Quand les formes des apparitions des Paisibles et des Irrités luiront sur moi, Puisse-t-il se faire que j'obtienne l'assurance de ceux qui sont sans peur et que je reconnaisse le Bardo. [...]

5  
[...] Au moment d'expérimenter les misères causées parla force du mauvais karma, Puissent les Conquérants, les Paisibles et les Irrités venir disperser ces misères, Quand le son de la Réalité, existant en soi, se répercute (comme) un millier de tonnerres, Puissent tous ces sons être transmués en sons des doctrines du Mahāyāna (383). [...]

6  
[...] Quand (je suis) sans protection (et) que les influences karmiques doivent être suivies, J'implore les Conquérants, les Paisibles et les Irrités pour qu'ils me protègent ; En souffrant les misères causées par l'influence karmique des tendances, Puisse-t-il advenir que le bienheureux Samādhi de la Claire Lumière m'éclaire. [...]

7  
[...] En prenant une renaissance supra-normale dans le Sidpa Bardo, Puissent les perverses révélations de Mārā ne pas y mêler leur intervention. Lorsque j'arriverai où je désire, Puisse-je n'y pas sentir la peur illusionnante et la terreur venant du mauvais karma. [...]

8  
[...] Lorsqu'on entend les rugissements des bêtes sauvages, Puissent ces rugissements paraître le son sacré des Six Syllabes (384), Lorsqu'on est poursuivi par la neige, la pluie, le vent, l'obscurité, Puisse-t-on voir cela avec les yeux célestes de la brillante Sagesse. [...]

9  
[...] Puisse-t-il advenir que tous les êtres sensibles du même ordre harmonieux du Bardo, Sans jalousie (les uns pour les autres) (385), obtiennent de naître sur les plans plus élevés ; Quand (je serai) destiné à souffrir les misères de la faim et la soif, Puisse-je éviter les angoisses de la faim et la soif, la chaleur et le froid (386). [...]

10  
[...] Lorsque je verrai les futurs parents unis, Puissé-je les voir comme la (Divine) Paire, les Conquérants Pères et Mères Paisibles et Irrités, Puissé-je obtenir le pouvoir de naître en tout endroit qui sera bienfaisant aux autres ; Et puisse-je avoir un corps parfait orné des signes et des grâces (387). [...]

11  
[...] Obtenant pour moi un corps mâle (qui est) le meilleur, Puisse-t-il advenir que je libère tous ceux qui me verront ou m'entendront, Ne permettant pas au mauvais karma de me suivre, Que tous les mérites (qui sont miens) puissent me suivre et être multipliés. [...]

12  
[...] Où que je sois né, à cette place et à ce moment, Puisse-je rencontrer les Conquérants, les Déités Paisibles et Irritées, Étant capable de marcher et parler au moment de ma naissance (388), Puisse-je obtenir l'intellect qui n'oublie pas et me souvenir de ma vie (ou de mes vies) passées (389). [...]

13  
[...] Dans toute science grande, petite ou moyenne, Puisse-je être capable d'obtenir la maîtrise simplement en écoutant, réfléchissant et voyant ; Que toute place où je naîtrai soit favorable, Que tous les êtres sensibles puissent être dotés de bonheur. [...]

14  
[...] Vous, Conquérants Paisibles et Irrités, dans la ressemblance de vos corps, Dans le nombre de vos suivants, Dans la bonté de votre nom divin, Puisse-t-il advenir que nous vous égalions. [...]

15  
[...] Par la grâce divine des innombrables Paisibles et Irrités de Toute Bonté, Par les vagues de dons de la (Réalité) entièrement pure, Par les vagues de dons de la dévotion concentrée du dévot mystique, Puisse-t-il advenir que, quels que soient les vœux formés, ils soient exaucés ici et maintenant. "Le Sentier des Bons Souhaits donnant la protection contre les peurs dans le Bardo, est terminé". [...]

16  
[...] Notes [...]

(383) Le mantra : Om-mā-nī-pay-mé-Hūng et d'autres mantras du Mahāyāna et Mantrayāna.
(384) Om-mā-nī-pay-mé-Hūng. (385) Ceci peut aussi désigner la jalousie de la renaissance comme mâle ou femelle (Voir 3ème méthode de clore la matrice).
(386) Faim et soif, les souffrances de l'existence comme preta ou esprit malheureux. "Chaleur et froid", l'existence dans les enfers.
(387) Le corps d'un Bouddha marqué de signes et pouvoirs supra-normaux.
(388) Le Bouddha qui est dit avoir fait 56 pas, 7 en avant, 7 en arrière dans la direction de chacun des points cardinaux et avoir prononcé une phrase d'avertissement divin après chaque 14 pas. Après cette action supra-normale il redevint comme un bébé ordinaire incapable de marcher ou de parler avant l'âge normal.
(389) Dans le Samgīti-Sūtta du Dīgha Nikāya du Canon Pali du Theravāda, voici l'explication donnée par le Bouddha lui-même au sujet du souvenir (ou de l'oubli) des incarnations passées. "Il est quatre conditions d'entrée dans le sein pour l'embryon : Frères ! dans ce monde, certain vient à l'existence dans le sein de sa mère sans savoir, y demeure sans savoir et sort du sein de sa mère sans savoir, c'est la première. Frères ! certain vient à l'existence dans le sein de sa mère consciemment, y demeure sans savoir et en sort sans savoir, c'est la seconde. Frères ! certain vient à l'existence dans le sein de sa mère consciemment, y demeure consciemment et en sort sans savoir, c'est la troisième. Frères ! dans ce monde, certain vient à l'existence dans le sein de sa mère consciemment, y demeure consciemment et en sort consciemment, c'est la quatrième." (Voir la méthode enseignée par le Bouddha de se souvenir des existences passées, p.36.



Page: 1

Chapitre 4

| | | 4| |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥