Dialogue  Inter-  Religieux



Dialogue interreligieux : l'Absolu > L'UN

Onelittleangel > l'Absolu > L'UN
45  citations  | Page 1 / 1





L 'Éternel, notre Dieu, est unique.




Judaïsme 3538 | 
Deutéronome 6.4 







P our ce qui est donc de manger des viandes sacrifiées aux idoles, nous savons qu'il n'y a point d'idole dans le monde, et qu'il n'y a qu'un seul Dieu.
Car, s'il est des êtres qui sont appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, comme il existe réellement plusieurs dieux et plusieurs seigneurs,
néanmoins pour nous il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes





Christianisme 3497 | 
1 Corinthians 8.4- 







I l y a diversité de dons, mais le même Esprit;
diversité de ministères, mais le même Seigneur;
diversité d'opérations, mais le même Dieu qui opère tout en tous.
Or, à chacun la manifestation de l'Esprit est donnée pour l'utilité commune.
En effet, à l'un est donnée par l'Esprit une parole de sagesse; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit;
à un autre, la foi, par le même Esprit; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit;
à un autre, le don d'opérer des miracles; à un autre, la prophétie; à un autre, le discernement des esprits; à un autre, la diversité des langues; à un autre, l'interprétation des langues.
Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut.
Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps, ainsi en est-il de Christ.
Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit.





Christianisme 3496 | 
1 Corinthians 12.4-13 







A u nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. Dis: "Il est Allah, Unique."




Islam 3449 | 
112 







P ersonne n'a jamais vu Dieu; si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est parfait en nous.(…) Celui qui confessera que Jésus est le fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu. Et nous, nous avons connu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour; et celui qui demeure dans l'amour, demeure en Dieu, et Dieu en lui.




Christianisme 2037 | 
Jean 4:12-16 







N e crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne le dis pas de moi-même; et le père qui demeure en moi, c'est lui qui fait les oeuvres.




Christianisme 2036 | 
Jean 14:10 







A fin que tous soient UN, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient UN en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé. Je leur ai donné la gloire que tu m'as donné, afin qu'ils soient UN comme nous sommes UN




Christianisme 2034 | 
Jean 17:21-22 







M oi et le père, nous sommes un.




Christianisme 2033 | 
Jean 10:30 







L ’Un n’est donc aucun des êtres, et il est antérieur à tous les êtres. -Qu’est-il donc? Il est la puissance de tout... Imaginez la vie d’un arbre immense; la vie circule à travers l’arbre tout entier; mais le principe de la vie reste immobile; il ne se dissipe pas en tout l’arbre, mais il siège dans les raçines;…lui-même reste immobile; et n’étant pas multiple, il et le principe de cette multiplicité. (…) Le principe ne se partage pas dans l’univers; s’il se partageait, l’univers périrait; et il ne renaîtrait plus, si son principe ne restait en lui-même et différent de tout.




Philosophie / Néo-platonisme 1952 | 
Ennéades III traité 8 §10 







I l y a l'Un, le premier, qui n'a ni commencement ni fin, qui a créé toute chose, qui gouverne tout, qui est bon, qui est juste, qui illumine et qui supporte




Sagesses & Traditions / Africaines / Egyptiennes 1944 | 
Tables d'Emeraude, TABLETTE XV : LE SECRET DES SECRETS 







J e sais que l'homme dans son mouvement à travers l'espace-temps sera toujours UN avec le TOUT




Sagesses & Traditions / Africaines / Egyptiennes 1936 | 
Tables d'Emeraude, TABLETTE XII : LA LOI DES CAUSES ET DES EFFETS ET LA CLEF DE LA PROPHÉTIE 







I l y a trois fondements de l’Unité : La Perfection, car il ne peut y avoir deux genres d’une universalité, l’Infinité, car il ne peut exister aucune limite à une ‘entièreté”, l’Immuabilité, car il ne peut y avoir qu’une seule perfection, universalité et entièreté de quelque nature que ce soit. C’est pourquoi on ne peut concevoir Dieu que dérivé d’une fondamentale Unité.

Les trois pouvoirs de l’Unité : Etre Une à l’exclusion de tout autre, l’Entièreté dans la pluralité, la pluralité dans l’entièreté ; et il ne peut y avoir aucune unité stable qui ne vienne de Dieu.





Sagesses & Traditions / Occidentales / Celtiques 1886 | 
Triade 76 & 77 







J e suis la lumière qui est sur eux tous. Je suis le Tout. Le Tout est sorti de moi et le Tout est venu à moi. Fendez du bois, je suis là ; soulevez la pierre, vous me trouverez là.




Christianisme 1830 | 
Apocryphe: L'Évangile selon Thomas (ouvrage du IIe siècle écrit en copte découvert en 1945, à Nag Hamadi, dans le désert égyptien), logia 77 







Q uand vous étiez Un, vous avez fait le deux ; mais désormais, étant deux, que ferez-vous ?




Christianisme 1808 | 
Apocryphe: L'Évangile selon Thomas (ouvrage du IIe siècle écrit en copte découvert en 1945, à Nag Hamadi, dans le désert égyptien), logia 11 







M ais voici que Platon, le grand clerc, parle, il commence, il veut parler de grandes choses. Il parle d'une pureté qui n'est pas de ce monde, ni dans le monde, ni hors du monde, qui n'est ni dans le temps ni dans l'éternité, qui n'a ni dehors ni dedans. C'est dans cette Pureté que Dieu, le Père éternel, puise la plénitude et l'abîme de toute sa déité. Cet abîme, Il l'engendre ici dans son Fils unique, pour que nous soyons aussi le même Fils. Mais, pour Lui, engendrer c'est demeurer en Lui-même et demeurer en Lui-même c'est engendrer hors de Lui-même. Tout cela reste l'Un jaillissant en Lui-même.




Christianisme / Catholicisme 1678 | 
Oeuvres, Sermon n° 29, Traduit par Alain de Libera 







L a Réalité divine, lorsqu'elle "s'assemble" avec les créatures en mode strictement conceptuel, se cache au regard de ceux qui sont spirituellement voilés: ceux-là ne voient que les créatures. Inversement, ce sont les créatures qui disparaissent sous le regard des maîtres de l'Unicité de la contemplation, car ils ne voient que Dieu seul. Ainsi, Dieu et les créatures se cachent l'un et l'autre mais de deux points de vue différents.




Islam / Soufisme 1558 | 
Extraits de Écrits spirituels (Kitab al Mawaqif), Mawqif 215, présentés et traduits de l'arabe par Michel Chodkiewicz, Paris, Seuil, 1988). 







D ieu et la créature sont deux noms qui désignent en fait un seul et même Nommé: à savoir l'Essence divine qui Se manifeste par l'un et par l'autre.




Islam / Soufisme 1556 | 
Extraits de Écrits spirituels (Kitab al Mawaqif), Mawqif 215, présentés et traduits de l'arabe par Michel Chodkiewicz, Paris, Seuil, 1988). 







L 'ame doit avoir la certitude, fondée sur l'expérience spirituelle et le dévoilement intuitif, que Dieu est le seul Agent de tout ce qui procède de Ses créatures sans aucune exception. Que la créature joue, par rapport à un acte donné, le rôle de cause, de condition ou d'empêchement, c'est en réalité Dieu qui "descend" du degré de Son absoluité - sans cesser pour autant d'être absolu -dans cette forme qu'on appelle condition, cause ou empêchement.




Islam / Soufisme 1550 | 
Extraits de Écrits spirituels (Kitab al Mawaqif), Mawqif 180, présentés et traduits de l'arabe par Michel Chodkiewicz, Paris, Seuil, 1988. 







I l en est trois qui rendent témoignage dans le Ciel :
le Père, le Verbe et le Saint- Esprit ; et ces trois sont Un.
Et il en est trois qui rendent témoignage sur la Terre : L'Esprit, l'Eau et le Sang ;
et ces trois sont Un.





Christianisme 1439 | 
Jean. 5, 7-8 







L a haine envers quelqu'un d'autre est ressentie à cause d'un intérêt personnel ou du sentiment d'être séparé ou mis de côté. Mais lorsque quelqu'un réalise qu'il fait partie de la multiplicité de l'être divin, il n'est plus question de haine car tout est la même ame.




Hindouisme / Kriya Yoga 1424 | 
Paramahansa Prajnanananda, En compagnie des maitres du Kriya Yoga, p.125 







U ne est la lumiere du soleil, bien qu'elle se laisse separer par des murs, des montagnes et mille autres obstacles.
Une est la substance universelle, bien qu'elle se separe en combien de milliers de corps particuliers.
Un est le souffle vital, bien qu'il se separe en des milliers de natures et de particulieres delimitations. Une est l'ame intelligente, bien qu'elle paraisse se partager.





Philosophie / Stoïcisme 1296 | 
Le grand livre de la sagesse, ediction le cherche midi editeur, p.143 







I l est sage de savoir que tout est UN.




Philosophie 1295 | 
Le grand livre de la sagesse, ediction le cherche midi editeur, p.143 







I l est un dans l'un, où toute diversité est unité, inviolable unité…




Christianisme / Catholicisme 1187 | 
Oeuvres, Gallimard 1987 







E t de même qu'aucune multiplicité ne peut disperser Dieu…




Christianisme / Catholicisme 1186 | 
Oeuvres, Gallimard 1987 







D ieu lui est un et tout …




Christianisme / Catholicisme 1185 | 
Oeuvres, Gallimard 1987 







T u dois l'aimer en tant qu'il est un non-Dieu, un non-intellect, une non-personne, une non-image. Plus encore : en tant qu'il est un Un pur, clair, limpide, séparé de toute dualité. Et dans cet Un nous devons éternellement nous abîmer du quelque chose au néant.











U n avec l'Un, un venant de l'Un, un dans l'Un et, dans l'Un, un éternellement




Christianisme / Catholicisme 1162 | 
Oeuvres, De l'homme noble 







L e véritable est un. C’est le mental qui le fait paraître multiple. Lorsque nous percevons la diversité, l’unité a disparu; dès que nous percevons l’unité, c’est la diversité qui n’est plus.




Hindouisme 1143 | 
Œuvres complètes, Volume V, article intitulé « Jnana Yoga, notes d’une causerie » 







E n réalité, il n’y a pas de différence entre la matière, le mental et l’esprit. Ce ne sont que des étapes différentes dans l’expérience que nous faisons de l’Un. Ce même monde est vu par nos cinq sens comme de la matière, par les très pervers comme un enfer, par les bons comme un paradis, et par les êtres parfaits comme Dieu.




Hindouisme 1141 | 
Œuvres complètes, Volume V, article intitulé « Jnana Yoga, notes d’une causerie » 







V oyons-le comme un avec nous mêmes ;
voyons-le comme étant nous-mêmes.





Philosophie / Néo-platonisme 771 | 
Ennéades, V.8.11, cité par Anna Kélessidou, L'âme chez Platon et Plotin, P.27, dans Autour de Descartes : L'union de l'âme et du corps, Sous la direction de J.-L. Vieillard-Baron. Vrin, 1991, " Bibliothèque d'Histoire de la Philosophie " ; cf. aussi VI. 8.12 







L es dix mille êtres sont présents dans leur totalité en moi.




Confucianisme 80 | 
Mengzi VII A 4, traduction Anne Cheng, Histoire de la pensée Chinoise, Edition du Seuil, 1997, chap.6, p174 







V ous devez saisir la vérité que Celui qui est dualité est aussi Celui qui est non-dualité, tout comme la glace et l'eau.




Hindouisme 79 | 
L'Enseignement de Mâ Ananda Mayî, trad. S. et J. Herbert, Albin Michel, 1974 / 1989, cité par Jean Biès dans Les Grands Initiés du XXe siècle, p. 150-151 







L a Réalité divine et les formes des créatures sont deux choses distinctes d'un certain point de vue et une seule et même chose d'un autre point de vue.




Islam / Soufisme 75 | 
Extraits de Écrits spirituels (Kitab al Mawaqif), Mawqif 215, présentés et traduits de l'arabe par Michel Chodkiewicz, Paris, Seuil, 1988). 







I l y a une Matière indivisible unique dont notre corps est un nœud, une Vie indivisible unique dont notre vie est un tourbillon, un Mental indivisible unique dont notre mental est un poste récepteur et enregistreur, formateur ou traducteur ou transmetteur, un Esprit indivisible unique dont notre âme et notre être individuel sont une portion ou une manifestation.




Hindouisme 74 | 
La Vie divine, vol. II, trad. C. Rao, S. Forgues, J. Herbert, P. Coat, 1955/ 1959/1992, Éditions Albin Michel, cité par Jean Biès dans Les Grands Initiés du XXe siècle, p. 34-36 







D eux, issus d'une même source mais portant des noms différents
Ce deux-un s'appelle mystère
Mystère au-delà du mystère
Porte de toute merveille.





Taoisme 73 | 
Tao-tê-king, § 1, traduction Anne Cheng, Histoire de la pensée Chinoise, Edition du Seuil, 1997, chap.7. 







T out ce qui est, est un, et être pleinement, c'est être tout ce qui est




Hindouisme 71 | 
La Vie divine, vol. IV, trad. C. Rao, S. Forgues, J. Herbert, P. Coat, 1955/ 1959/1992, Éditions Albin Michel, cité par Jean Biès dans Les Grands Initiés du XXe siècle, p. 34-36 







L e multiple ne saurait gouverner le multiple; celui qui gouverne le multiple, c'est le Suprême-Solitaire (le souverain, l'unique). Le mouvant ne saurait régir le mouvant; celui qui régit les mouvements du monde, c'est celui qui tient à l'Un. Ainsi, ce qui permet au multiple de se maintenir dans sa cohésion, c'est qu'il a un maître qui en réalise l'unité. Ce qui permet au mouvant de se maintenir dans le dynamisme, c'est que sa source est nécessairement unique. Nul être ne saurait être aberrant, chacun procède nécessairement d'un principe (LI) Pour les rassembler, les êtres ont un ancêtre commun; pour les réunir, ils ont une origine commune. Aussi sont-ils divers mais non désordonnés, multiples mais non confus.




Taoisme 70 | 
Wang Bi, 8 Zhou Yi lüeli (Remarques générales sur le Livre des Mutations), Chapitre Ming tuan (" Explication des jugements sur les hexagrammes "), P. 591, dans l'édition des oeuvres complètes de Wang Bi par LOU Yulie, Wang Bi ji jiaoshi, Pékin, Zhonghua shuju, 1980, traduit et cité par Anne Cheng, Histoire de la pensée Chinoise, Edition du Seuil, 1997. 
Sur le Livre des Mutations, pour une traduction de ce Classique avec le commentaire de Wang Bi, ainsi que de son Zhou Yi lueli, cf. Richard John LYNN, The Classic of Changes. A New Translation of the I Ching as Interpreted by Wang Bi, New York, Columbia University Press, 1994.







L es unes manifestes, les autres latentes, seule une conscience supérieure peut mettre en lumière [les opérations du Yin et du Yang]. Le Ferme est bon comme il peut être mauvais; il en va de même pour le Souple. Rester dans le Milieu, voilà tout. Les deux énergies primordiales et les Cinq Agents en se transformant donnent naissance aux dix mille êtres. Les Cinq [Agents] différencient, alors que les deux [énergies] constituent la réalité même. Or Ces deux-là ne sont fondamentalement qu'un. C'est ainsi que dix mille ne fait qu'un, et qu'un dans sa réalité se divise en dix mille. Dix mille et un ont chacun leur place correcte, petit et grand chacun leur position déterminée .




Confucianisme / Néo-confucianisme 69 | 
Tongshu, § 22, cité et traduit par Anne Cheng, Histoire de la pensée Chinoise, Edition du Seuil, 1997 







D u point de vue de l'identité, Les Dix milles êtres sont Un.




Taoisme 68 | 
Zhuangzi, chap.V, traduction par Isabelle Robinet 







N ous savons ainsi que je suis autrui, et qu'autrui est moi, moi et autrui étant l'un comme l'autre des choses.
C'est parce que nous pouvons nous servir des yeux du monde comme de nos propres yeux qu'il n'y a rien que nos yeux ne puissent observer.





Confucianisme / Néo-confucianisme 67 | 
HJJSS 6, p. 26b., cité et traduit par Anne Cheng, Histoire de la pensée Chinoise, Edition du Seuil, 1997 
(1) La dernière phrase est une citation du Grand Commentaire aux Mutations, cf. Xici B3. À bien des égards, le passage sur le thème du miroir a tout l'air de commenter et développer le passage du Zhuangzi 13, éd. Zhuangzi jishi, ZZJC, p. 204.
Remarque : La conscience apparaît ici comme un continuum qui part de la perception sensorielle ordinaire pour aboutir à un état d'union mystique. On peut y distinguer trois stades qui tendent à effacer de plus en plus la distinction sujet/objet et qui correspondent aux trois stades de structuration de la réalité distingués plus haut : le premier niveau est celui de l'appréhension des objets par les sens; vient ensuite la contemplation des choses par l'esprit; enfin, la fusion totale avec les choses dans le principe constitue la " vraie connaissance " (que les bouddhistes appellent " vérité absolue ") où sujet et objet ne font plus qu'un.







B ien qu'il y ait maints fleuves ils ne font qu'un dans la mer ;
Dans l'océan où ils se perdent, ces fleuves n'ont qu'une saveur même s'ils paraissent multiples.
Et la mer reste immuable sans croître ni décroître.





Bouddhisme / Mahayana 66 | 
cité et traduit par André Padoux, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.343 







L e ciel et la terre fut engendré avec moi, les dix milles êtres et moi ne faisons qu'un.




Taoisme 65 | 
Zhuangzi, chap. II, traduit par Anne Cheng, Histoire de la pensée Chinoise, Edition du Seuil, 1997, chap. 4 







L a raison la plus importante pour implorer est sans doute que cela nous aide à réaliser notre unité avec toutes choses, à comprendre que toutes choses sont nos parents.




Sagesses & Traditions / Ameridiennes / Tribu des Sioux 38 | 
Les Rites secrets des Indiens Sioux, trad. F. Schuon, R. Allar, Payot, 1953 / Le Mail, 1992, cité par Jean Biès dans Les Grands Initiés du XXe siècle, p. 113-114 







J 'ai vu plus que je n'en puis dire, et j'ai compris plus que je n'ai vu, car je voyais les formes de toutes choses en esprit, d'une manière sacrée, et la forme de toutes les formes telles qu'elles doivent vivre ensemble comme étant un seul Être.




Sagesses & Traditions / Ameridiennes / Tribu des Sioux 36 | 
Élan Noir parle, trad. J.-C. Muller, Stock, 1977 / Le Mail, 1993, cité par Jean Biès dans Les Grands Initiés du XXe siècle, p. 113-114 







L 'expérience de l'Absolu dont témoigne si puissamment la tradition mystique de l'Inde est comprise en sa plénitude dans le " Moi et le Père nous sommes Un " - de Jésus.




Christianisme / Catholicisme 14 | 
Sagesse hindoue, mystique chrétienne, Centurion, 1965 / 1991, cité par Jean Biès dans Les Grands Initiés du XXe siècle, p. 143-145 





Page:  1





Partager cette page sur les réseaux sociaux








Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥