Luc
> Luc  >
56 Verses | Page 2 / 2
(Version Grecque)


Afficher / Cacher
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


8. 51  
ἐλθὼν δὲ εἰς τὴν οἰκίαν οὐκ ἀφῆκεν εἰσελθεῖν ⸂τινα σὺν αὐτῷ⸃ εἰ μὴ Πέτρον καὶ Ἰωάννην καὶ Ἰάκωβον καὶ τὸν πατέρα τῆς παιδὸς καὶ τὴν μητέρα.
- Arrivé à la maison, il ne laissa personne entrer avec lui, si ce n'est Pierre, Jean et Jacques, et le père de l'enfant et la mère. (⁎)
- Lorsqu'il fut arrivé à la maison, il ne permit à personne d'entrer avec lui, si ce n'est à Pierre, à Jean et à Jacques, et au père et à la mère de l'enfant. (Ⅰ)
- Et cum venisset domum, non permisit intrare secum quemquam, nisi Petrum, et Jacobum, et Joannem, et patrem, et matrem puellæ. (Ⅳ)
- Et quand il fut arrivé à la maison, il ne permit à personne d’entrer, sinon à Pierre et à Jean et à Jacques, et au père de la jeune fille et à la mère. (Ⅵ)
- Et quand il fut arrivé à la maison, il ne laissa entrer personne, que Pierre, et Jacques, et Jean, avec le père et la mère de la fille. (Ⅶ)
- Et quand il fut arrivé dans la maison, il ne laissa entrer personne que Pierre, Jacques et Jean, et le père et la mère de la fille. (Ⅷ)
8. 52  
ἔκλαιον δὲ πάντες καὶ ἐκόπτοντο αὐτήν. ὁ δὲ εἶπεν· Μὴ κλαίετε, ⸂οὐ γὰρ⸃ ἀπέθανεν ἀλλὰ καθεύδει.
- Or tous pleuraient et se lamentaient sur elle. Il dit : " Ne pleurez point; elle n'est pas morte, mais elle dort. " (⁎)
- Tous pleuraient et se lamentaient sur elle. Alors Jésus dit: Ne pleurez pas; elle n'est pas morte, mais elle dort. (Ⅰ)
- Flebant autem omnes, et plangebant illam. At ille dixit : Nolite flere : non est mortua puella, sed dormit. (Ⅳ)
- Et tous pleuraient et se lamentaient sur elle; et il leur dit: Ne pleurez pas, car elle n’est pas morte, mais elle dort. (Ⅵ)
- Or ils la pleuraient tous, et de douleur ils se frappaient la poitrine ; mais il leur dit : ne pleurez point, elle n’est pas morte, mais elle dort. (Ⅶ)
- Et tous pleuraient et se lamentaient à cause d'elle; mais il dit: Ne pleurez point; elle n'est pas morte, mais elle dort. (Ⅷ)
8. 53  
καὶ κατεγέλων αὐτοῦ, εἰδότες ὅτι ἀπέθανεν.
- Et ils se moquaient de lui, sachant bien qu'elle était morte. (⁎)
- Et ils se moquaient de lui, sachant qu'elle était morte. (Ⅰ)
- Et deridebant eum, scientes quod mortua esset. (Ⅳ)
- Et ils se riaient de lui, sachant qu’elle était morte. (Ⅵ)
- Et ils se riaient de lui, sachant bien qu’elle était morte. (Ⅶ)
- Et ils se moquaient de lui, sachant qu'elle était morte. (Ⅷ)
8. 54  
αὐτὸς ⸀δὲ κρατήσας τῆς χειρὸς αὐτῆς ἐφώνησεν λέγων· Ἡ παῖς, ⸀ἔγειρε.
- Mais lui, la prenant par la main, dit à haute voix : " Enfant, lève-toi ! " (⁎)
- Mais il la saisit par la main, et dit d'une voix forte: Enfant, lève-toi. (Ⅰ)
- Ipse autem tenens manum ejus clamavit, dicens : Puella, surge. (Ⅳ)
- Mais lui, les ayant tous mis dehors, et l’ayant prise par la main, cria, disant: Jeune fille, lève-toi. (Ⅵ)
- Mais lui les ayant tous mis dehors, et ayant pris la main de la fille, cria, en disant : Fille, lève toi. (Ⅶ)
- Mais, les ayant tous fait sortir, il la prit par la main, et il cria: Enfant, lève-toi. (Ⅷ)
8. 55  
καὶ ἐπέστρεψεν τὸ πνεῦμα αὐτῆς, καὶ ἀνέστη παραχρῆμα, καὶ διέταξεν αὐτῇ δοθῆναι φαγεῖν.
- Et son esprit revint, et elle se leva à l'instant; et Jésus ordonna de lui donner à manger. (⁎)
- Et son esprit revint en elle, et à l'instant elle se leva; et Jésus ordonna qu'on lui donnât à manger. (Ⅰ)
- Et reversus est spiritus ejus, et surrexit continuo. Et jussit illi dari manducare. (Ⅳ)
- Et son esprit retourna en elle, et elle se leva immédiatement; et il commanda qu’on lui donnât à manger. (Ⅵ)
- Et son esprit retourna, et elle se leva d’abord ; et il commanda qu’on lui donnât à manger. (Ⅶ)
- Et son esprit revint; elle se leva à l'instant, et il commanda qu'on lui donnât à manger. (Ⅷ)
8. 56  
καὶ ἐξέστησαν οἱ γονεῖς αὐτῆς· ὁ δὲ παρήγγειλεν αὐτοῖς μηδενὶ εἰπεῖν τὸ γεγονός.
- Ses parents furent frappés de stupeur, et il leur recommanda de ne dire à personne ce qui était arrivé. (⁎)
- Les parents de la jeune fille furent dans l'étonnement, et il leur recommanda de ne dire à personne ce qui était arrivé. (Ⅰ)
- Et stupuerunt parentes ejus, quibus præcepit ne alicui dicerent quod factum erat. (Ⅳ)
- Et ses parents étaient hors d’eux; et il leur enjoignit de ne dire à personne ce qui était arrivé. (Ⅵ)
- Et le père et la mère de la fille en furent étonnés, mais il leur commanda de ne dire à personne ce qui avait été fait. (Ⅶ)
- Et ses parents furent tout étonnés; mais il leur défendit de dire à personne ce qui était arrivé. (Ⅷ)


Page: << 2

Chapitre 8

| | | | | | | 8| | | | | | | | | | | | | | | | |

>> 







Home