Onelittleangel.com

Martin Luther King
«J'ai fait un rêve» (1963)
Onelittleangel > Christianisme / Protestantisme > Martin Luther King

Sur cette page: «J'ai fait un rêve» (1963)
A- A A+

Martin Luther King : «J'ai fait un rêve» (1963)

Martin Luther King L'apothéose fut atteinte le 28 août 1963, avec la marche sur Washington, qui réunit 250 000 personnes, et à l'occasion de laquelle Martin Luther King prononça son discours I have a dream («Je fais un rêve») au pied du mémorial Lincoln ; sur un ton biblique, il y traçait la vision d'une Amérique fraternelle où Blancs et Noirs se retrouveraient unis et libres. Mais à partir de ce moment, l'administration Kennedy s'éloigna du pasteur, dont les succès l'inquiétaient ; le FBI l'accusa d'être sous influence communiste et suscita une campagne contre lui. Même si Martin Luther King reçut le prix Nobel de la paix en 1964, le mouvement pour les droits civiques fut désormais la cible tant de la droite américaine — qui se renforça après l'assassinat de Kennedy à Dallas — que des mouvements afro-américains comme le Snick, qui se radicalisaient.

La marche sur Selma (1965)
En 1965, Martin Luther King prit part à la marche sur Selma, en Alabama, pour le respect du droit de vote, sans cependant la conduire jusqu'à son terme, le capitole de Montgomery, ce qui lui fut reproché comme une preuve de son indétermination. Le contexte politique était marqué par une flambée de violence, avec des assassinats d'antiségrégationnistes modérés ou celui de Malcolm X (février 1965), par les émeutes de New York (juillet 1964), du ghetto de Watts à Los Angeles (août 1965) ou de Detroit (juillet 1967). Afin de suivre la montée en puissance des tendances plus radicales, King s'ouvrit alors à de nouvelles formes de contestation : il soutint la lutte pour le relogement des habitants des bidonvilles de Chicago (1966) et se déclara contre la guerre du Viêt-nam (1967) ; il resta fidèle à ses convictions non violentes malgré l'écho que rencontraient les partisans du «black power» («pouvoir noir») et ceux d'une autodéfense armée des Afro-Américains (Black Panthers, créées en 1966), qui tous lui reprochaient sa modération.

Un assassinat non éclairci
Le 4 avril 1968, Martin Luther King fut assassiné à Memphis alors qu'il apportait son soutien à une grève d'éboueurs. Son assassin présumé, James Earl Ray, s'est rétracté par la suite, et l'enquête fut rouverte en 1997. Le Congrès américain a institué à partir de 1986 un jour férié en l'honneur de Martin Luther King (le troisième lundi de janvier).

Martin Luther King est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont Why we can't wait (la Force d'aimer,1964) et Where do we go from here : Chaos or Comunity (la Seule Révolution,1967).


  
  


Source : Données encyclopédiques, copyright © 2001 Hachette Multimédia / Hachette Livre, tous droits réservés.



Livres sacrés des Religions du Monde
Chronologie des Religions du Monde
Calendrier sacré des Religions du Monde
Bibliothèque d'images sacrées des Religions du Monde



Home  |  Divination gratuite en ligne  |  Liens  |  Projet @onelittleangel.com