Dialogue  Inter-  Religieux


Divers > Koans
Onelittleangel > Divers > Koans
9  citations  | Page 1 / 1
T+ A- A A+



Nul besoin de collines et de ruisseaux pour une méditation paisible
Quand la conscience s'éteint le feu se rafraîchit de lui-même.





659 |   Zenrin Kushu, Bouddhisme, Mahayana, Zen
Source : cité par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p. 468  








La bouche veut en parler mais les mots se meurent.
Le cœur veut s'y accorder mais la pensée s'évanouit.





658 |   Zenrin Kushu, Bouddhisme, Mahayana, Zen
Source : cité par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p. 468  








Mille herbes pleurent des larmes de rosée.
Un pin tout seul murmure dans la brise.





657 |   Zenrin Kushu, Bouddhisme, Mahayana, Zen
Source : cité par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p. 468  








Je le rencontre mais ne sait qui il est,
Je m'entretiens avec lui mais j'ignore son nom.
Là où ni lune ni soleil n'atteignent,
Là, en vérité, quel merveilleux paysages !





656 |   Zenrin Kushu, Bouddhisme, Mahayana, Zen
Source : cité par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p. 467  








Bien que nés de la même lignée,
Nous ne mourrons pas de la même lignée.





655 |   Zenrin Kushu, Bouddhisme, Mahayana, Zen
Source : cité par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p. 467  








Avoir un ennui, c'est recevoir une grâce ;
Etre heureux, c'est être mis à l'épreuve.





654 |   Zenrin Kushu, Bouddhisme, Mahayana, Zen
Source : cité par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p. 466  








Vouloir connaître l'Esprit originel, la nature essentielle :
Voilà la grande maladie de notre religion.





653 |   Zenrin Kushu, Bouddhisme, Mahayana, Zen
Source : cité par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p. 466  








Quand une fleur s'épanouit, le monde entier se révèle.





604 |   Zenrin Kushu, Bouddhisme, Mahayana, Zen
Source : cité par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p. 466  








Dix ans je n'ai pas pu retourner, à présent j'ai oublié par quel chemin je suis venu.





603 |   Zenrin Kushu, Bouddhisme, Mahayana, Zen
Source : cité par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p. 468  






Page:  1




♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥