Onelittleangel.com
Nagarjuna
L'enseignement de Nagarjuna
Onelittleangel > Bouddhisme > Mahayana > Madhyamaka > Nagarjuna
35  citations  | Page 2 / 2
En savoir + : Vie et enseignement de Nagarjuna
A- A A+



Le Bouddha, plongé en profond samadhi, n'est pas agité par les choses du monde, [ ... ] il reste toujours en samadhi. [ ... ] le Bouddha [ ... ] prêche la loi selon les désirs [de ses auditeurs] sans qu'il y ait de sa part acte d'attention ni concept.




n° 154 : , (né dans l'Inde du Sud, IIe s. apr. J.-C.)., fondateur de l'école Madhyamaka, Bouddhisme, Mahayana, Madhyamaka
Source : Mahaprajnaparamitasastra (traité de la Grande Vertu de Sagesse (recueil de textes traitant de la prajnaparamita : perfection de la sapience)), p. 559-560, cité et traduit par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p. 483  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Le sot qui voit du non-vide,
Voit encore ensuite du vide.
Ne pas avoir de vues positives ou négatives,
C'est là vraiment le nirvâna.




n° 96 : , (né dans l'Inde du Sud, IIe s. apr. J.-C.)., fondateur de l'école Madhyamaka, Bouddhisme, Mahayana, Madhyamaka
Source : Mahaprajnaparamitasastra (traité de la Grande Vertu de Sagesse (recueil de textes traitant de la prajnaparamita : perfection de la sapience)), I, p. 69, cité et traduit par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.176  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Les dharma, par nature, sont éternellement vide.




n° 93 : , (né dans l'Inde du Sud, IIe s. apr. J.-C.)., fondateur de l'école Madhyamaka, Bouddhisme, Mahayana, Madhyamaka
Source : Mahaprajnaparamitasastra (traité de la Grande Vertu de Sagesse (recueil de textes traitant de la prajnaparamita : perfection de la sapience)), II, p. 915-916 et 924-926, traduction É. Lamotte, dans Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.157  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Nous ne nions nullement l'existence des Tathagata qui échappent à tout déploiement différencié; mais le yogin qui soutient l'absence de nature propre du Tathagata en vue d'enseigner le Sens ultime exempt de méprise ne peut dire ni qu'il est vide ni qu'il est non vide, ni les deux à la fois, ni non plus qu'il n'est ni vide ni non vide à la fois. Mais c'est ce que l'on dit pour en parler.




n° 91 : , (né dans l'Inde du Sud, IIe s. apr. J.-C.)., fondateur de l'école Madhyamaka, Bouddhisme, Mahayana, Madhyamaka
Source : Madhyamakakarika ou (Madhyamakasastra), sl, XXII, p. 11, cité et traduit par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.178  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



S'il y avait quelque chose de non vide,
Il devrait y avoir quelque chose de vide;
Mais si le non-vide n'existe pas,
Comment le vide existerait-il ?




n° 90 : , (né dans l'Inde du Sud, IIe s. apr. J.-C.)., fondateur de l'école Madhyamaka, Bouddhisme, Mahayana, Madhyamaka
Source : Madhyamakakarika ou (Madhyamakasastra), XIII, 7, cité et traduit par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.176  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Le noble bodhisattva Avalokitésvara, qui pratique profondément la perfection de Sapience, abaissa son regard . Il vit que les cinq agrégats sont vides par essence.

Ici, Sariputra, la forme est le Vide, le Vide est la forme ; Vide n'est pas séparé de la forme, la forme n'est pas séparée du Vide; ce qui est forme est vide, ce qui est vide est forme. Il en est ainsi pour la sensation, la notion, le résidu et la conscience individuelle. Ici, Sariputra, toutes choses ont le vide pour caractéristique : elles ne sont ni nées ni supprimées, ni pures ni impures, ni déficientes ni complètes.

C'est pourquoi, Sariputra, dans le Vide il n'y a ni forme, ni sensation, ni notion, ni résidu, ni conscience individuelle; ni oeil, ni oreille, ni nez, ni langue, ni corps, ni pensée; ni forme, ni son, ni odeur, ni goût, ni [objet] tangible, ni chose; il n'y a pas de domaine de la vue, pas plus que de domaine de la conscience mentale; il n'y a ni ignorance ni cessation de l'ignorance, pas plus que de maladie et de mort, ni de cessation de la maladie et de la mort; il n'y a ni souffrance, ni naissance, ni cessation, ni voie; il n'y a ni connaissance, ni obtention, ni non-obtention.




n° 89 : , (né dans l'Inde du Sud, IIe s. apr. J.-C.)., fondateur de l'école Madhyamaka, Bouddhisme, Mahayana, Madhyamaka
Source : Mahaprajnaparamitasastra (traité de la Grande Vertu de Sagesse (recueil de textes traitant de la prajnaparamita : perfection de la sapience)), II, p. 1061 sqq, traduction É. Lamotte, dans Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.161  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Comment Te louerais-je, Seigneur, Toi qui sans naissance, sans demeure, surpasses toute connaissance mondaine et dont le domaine échappe aux cheminements de la parole.




n° 84 : , (né dans l'Inde du Sud, IIe s. apr. J.-C.)., fondateur de l'école Madhyamaka, Bouddhisme, Mahayana, Madhyamaka
Source : Hymne à la Réalité absolue, Catuhstava, sqq. 1, cité et traduit par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.196  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Le nirvana n'est pas inexistence.
D'où viendrait [alors] qu'on le réalise ?
Est appelé nirvana la cessation de toute prise de conscience quant à être et non-être.




n° 54 : , (né dans l'Inde du Sud, IIe s. apr. J.-C.)., fondateur de l'école Madhyamaka, Bouddhisme, Mahayana, Madhyamaka
Source : Ratnavali, I, 42, cité et traduit par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.188  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Nagarjuna : " Ce qui comporte allée et venue est conditionné et relatif. C'est cela même qui inconditionné, non relatif, est appelé nirvana. Tel est l'enseignement. "
Glose de Candrakirti :" Allées et venues, mouvement et processus, forment ici-bas la continuité des naissances et des morts. Tout cela apparaît comme soumis aux causes et conditions - la lumière dépendant de la lampe - ou comme relatif - le long par rapport au court. Mais, dans les deux cas, dès que s'interrompt la continuité de la naissance et de la mort, on a le nirvana. On ne doit concevoir ce simple arrêt de toute opération ni comme être ni comme non-être. Le nirvana n'est donc ni être ni non-être. "




n° 53 : , (né dans l'Inde du Sud, IIe s. apr. J.-C.)., fondateur de l'école Madhyamaka, Bouddhisme, Mahayana, Madhyamaka
Source : Madhyamakakarika ou (Madhyamakasastra), chap XXV, sqq 9 et glose de Candrakirti (fin Vie siècle), Bouddhisme Mahayana (Grand Véhicules), école Madhyamaka (école de la voie du milieu), cité et traduit par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.189-190  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Nagarjuna : " Si la signification de être et de non-être était parfaitement établie, on pourrait comprendre la doctrine du nirvana comme ni être ni non-être. "




n° 52 : , (né dans l'Inde du Sud, IIe s. apr. J.-C.)., fondateur de l'école Madhyamaka, Bouddhisme, Mahayana, Madhyamaka
Source : Madhyamakakarika ou (Madhyamakasastra), chap XXV, sqq 15 cité et traduit par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.191  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  

Page:  1 |2



Livres sacrés des Religions du Monde
Chronologie des Religions du Monde
Calendrier sacré des Religions du Monde
Bibliothèque d'images sacrées des Religions du Monde



Home  |  Divination gratuite en ligne  |  Liens  |  Projet @onelittleangel.com