Gâthâ Ustavaiti(chapitres 43-46)
Onelittleangel > > Gâthâ Ustavaiti(chapitres 43-46)  :
(20 Versets | Page 1 / 1)
Français
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
FrançaisAfficher


46.0
Plaintes du prédicateur de la loi mazdéenne persécuté par les puissants de la terre ; il ne sait où fuir. - Il implore les secours d'Ahura-Mazda. - Il maudit ses persécuteurs et promet le ciel à ceux qui le protègent et l'écoutent. Hommage rendu aux protecteurs et aux premiers disciples de Zoroastre, bénédictions qui leur seront accordées.

46.1
Vers quelle contrée me dirigerai-je ? Dans quelle direction irai-je avec l'entourage de mes proches et de mes clients ? Nul des pasteurs ne m'honore, ni les méchants non plus, les tyrans des contrées. Comment parviendrai-je à te satisfaire, ô Mazda-Ahura!

46.2
Je sais pourquoi je suis ainsi sans ressource ; je sais que je suis un homme faible au milieu d'hommes faibles. Jette les yeux, ô Ahura, sur celui qui élève vers toi ses plaintes, lui apportant cette consolation qu'un ami donne à son ami. Donne moi par la sainteté la plénitude des biens de Vohumanô.

46.3
Quand viendront, pour soutenir le monde pur, les manifestateurs des jours ? quand viendront, avec leurs actes et leurs enseignements, les esprits des prophètes de la loi ? À qui, pour leur bonheur, le bon esprit sera-t-il accordé ? Pour moi, je te choisis, ô Ahura, pour précepteur.

46.4
Le méchant protège ceux qui s'opposent à la sainteté et à la circulation des troupeaux à travers les champs et les contrées. Cet homme au langage méchant périra par ses propres actes. Celui qui le prive de la puissance ou de la vie a suivi les chemins de la sagesse en ce qui concerne les troupeaux.

46.5
Si quelque puissant ne donne point ; si un noble tourmente celui qui a recours à lui, par des décrets ou des obligations imposées ; que le fidèle qui vit selon la justice, discernant ce méchant, révèle ce fait à l'autorité, qu'Ahura-Mazda le châtie dans sa superbe.

46.6
Et celui qui, le pouvant, ne le châtie pas, ira directement parmi les créatures de la Druje. Celui-là est méchant, qui est regardé comme bon par les méchants. Celui-là est juste à qui le [105] juste est cher. C'est ainsi, ô Ahura, que tu as établi les premières lois (du monde).

46.7
Quel protecteur me donnes-tu, Mazda ? car le méchant veut me retenir pour me torturer. Quel autre que le feu et l'esprit qui viennent de toi et par les actes desquels tu as affermi la sainteté, ô Ahura ? donne-moi cette sagesse, en faveur de ta loi.

46.8
De celui qui fait servir les êtres terrestres à me nuire, que l'inimitié ne m'atteigne pas dans ses actes ! que son corps soit frappé par une haine de telle sorte qu'elle l'éloigne de toute félicité mais jamais du malheur, (qu'il soit atteint) par la haine, ô Mazda !

46.9
Quel est celui qui le premier m'a honoré par des offrandes, comme nous te témoignons notre amour par nos actes, toi le plus digne d'être invoqué, maître saint et pur ? Ces choses que selon la vérité, a dit, selon la vérité, le créateur du boeuf, ceux-ci (mes disciples) désirent les (savoir) de moi (animés) du bon esprit (qui est) à toi.

46.10
(Avec) tous ceux qui, hommes ou femmes, ô Mazda-Ahura ! me donnent, à moi qui suis juste les biens de ce monde que tu sais être excellents, des bénédictions et la puissance conforme au bon esprit ; (avec) ceux aussi que je pourrai amener à votre culte, avec eux tous je traverserai le pont Cinwat (et parviendrai ainsi au paradis).

46.11
Les Karapans et les Kavis se sont unis aux puissances pour faire périr, par leurs actes coupables, le monde humain. Leur propre âme, leur propre nature les endurcissent de telle sorte qu'ils arrivent à l'endroit où est situé le pont Cinwat, (pour être à tout jamais) les habitants de la demeure de la Druje.

46.12
Mais si parmi les puissants descendants et arrière-neveux du Touranien Fryâna il en naît qui par la sainteté et le zèle font prospérer les mondes de la sagesse, c'est que Mazda s'est uni à eux par le bon esprit ; Mazda-Ahura commande pour leur bonheur.

46.13
Celui qui, parmi les mortels, honore par ses offrandes Zarathustra-le-saint, celui-là est propre à prêcher sa doctrine. Mazda lui a donné le monde ; pour lui il a développé les biens terrestres par le bon esprit. Nous le considérons, ô Asha, comme votre digne disciple. [106]

46.14
Zarathustra, quel ami fidèle as-tu pour la grande oeuvre Qui veut l'annoncer (au monde) ? C'est Kava Vîstâçpa, l'illustre guerrier. Je veux invoquer par des paroles de bienveillance ceux, ô Mazda-Ahura, que tu as réunis (fait naître) dans la même demeure.

46.15
Hacat-Açpas, race de saints, je proclamerai que vous avez su discerner le juste et l'injuste ; à cause de ces actes que vous avez posés, la sainteté vous a été donnée avec les premiers dons d'Ahura.

46.16
Frashaostra, va avec les ministres de la loi, Huogvide, va avec ceux que nous désirons, et bonheur soit à la création ! là où se rencontre la sainte Armaiti, où sont les forces excellentes du bon esprit, où Mazda-Ahura habite un lieu (toujours) prospère ;

46.17
Où (sont) les louanges conformes aux règles saintes mais rien en dehors d'elles, ô Jâmâçpa Huogvide. Lui qui discerne les prières, les offrandes, faites avec l'obéissance prescrite, (lui qui discerne) ce qui est juste et ce qui ne l'est pas, qu'Ahura-Mazda dirige tout par sa sainteté omnisciente.

46.18
A celui qui est pour moi une (cause de) joie, que les biens les meilleurs soient (accordés) ! Puissé-je donner à celui-là, par le bon esprit, de ma plénitude de biens ; mais (je cause des maux), des angoisses à celui qui nous causerait des angoisses. Mazda, Asha, je désire satisfaire vos voeux. C'est là la résolution de mon intelligence et de mon esprit.

46.19
À celui qui fait pour moi Zarathustra, en esprit de sainteté, d'une manière parfaite, ce que je désire le plus, à celui-là on donnera la récompense du monde futur avec tous les biens que j'ai obtenus (et qui proviennent) de la vache mère. Tu sais les choses parfaitement, ô Mazda, toi qui me les a annoncées. [107]


Page:  1

Chapitres   | | | 46|

Menu livre ↑