Habacuc
Onelittleangel > > Habacuc  >
(19 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

3. 1  
Prière d'Habacuc le prophète. Sur le mode dithyrambique.

Prière d'Habakuk, le prophète. (Sur le mode des complaintes.) (Ⅰ)

*****

προσευχὴ Αμβακουμ του̃ προφήτου μετὰ ὠ̨δη̃ς (Ⅲ)

*****

Oratio Habacuc prophetæ, pro ignorantiis.\ (Ⅳ)

*****

‫ 1  ׃3   תפלה לחבקוק הנביא על שגינות ‬ (Ⅴ)

*****

Prière de Habakuk, le prophète. Sur Shiguionoth. (Ⅵ)

*****

La requête d’Habacuc le Prophète pour les ignorances. (Ⅶ)

*****

Prière d'Habacuc, le prophète, sur le mode des chants lyriques: (Ⅷ)

*****

3. 2  
Yahweh, j'ai entendu ce que tu as fait entendre, je suis saisi de crainte, Yahweh ! Ton oeuvre, dans le cours des âges, fais-la vivre; dans le cours des âges fais-la connaître ! Dans ta colère, souviens-toi d'avoir pitié.

Éternel, j'ai entendu ce que tu as annoncé, je suis saisi de crainte. Accomplis ton oeuvre dans le cours des années, ô Éternel! Dans le cours des années manifeste-la! Mais dans ta colère souviens-toi de tes compassions! (Ⅰ)

*****

κύριε εἰσακήκοα τὴν ἀκοήν σου καὶ ἐφοβήθην κατενόησα τὰ ἔργα σου καὶ ἐξέστην ἐν μέσω̨ δύο ζώ̨ων γνωσθήση̨ ἐν τω̨̃ ἐγγίζειν τὰ ἔτη ἐπιγνωσθήση̨ ἐν τω̨̃ παρει̃ναι τὸν καιρὸν ἀναδειχθήση̨ ἐν τω̨̃ ταραχθη̃ναι τὴν ψυχήν μου ἐν ὀργη̨̃ ἐλέους μνησθήση̨ (Ⅲ)

*****

Domine, audivi auditionem tuam, et timui./ Domine, opus tuum, in medio annorum vivifica illud ;/ in medio annorum notum facies :/ cum iratus fueris, misericordiæ recordaberis./ (Ⅳ)

*****

‫ 2  ׃3   יהוה שמעתי שמעך יראתי יהוה פעלך בקרב שנים חייהו בקרב שנים תודיע ברגז רחם תזכור ‬ (Ⅴ)

*****

Ô Éternel, j’ai entendu ce que tu as déclaré, et j’ai eu peur. Éternel, ravive ton œuvre au milieu des années; au milieu des années, fais-la connaître. Dans la colère, souviens-toi de la miséricorde! (Ⅵ)

*****

Eternel, j’ai ouï ce que tu m’as fait ouïr, et j’ai été saisi de crainte, Ô Eternel ! entretiens ton ouvrage en son être parmi le cours des années, fais-[le] connaître parmi le cours des années ; souviens-toi, quand tu es en colère, d’avoir compassion. (Ⅶ)

*****

Éternel, j'ai entendu ce que tu as fait entendre; je suis saisi de crainte. Éternel! dans le cours des années, fais revivre ton œuvre; dans le cours des années fais-la connaître! Dans ta colère souviens-toi d'avoir compassion! (Ⅷ)

*****

3. 3  
Dieu vient de Théman, et le Saint de la montagne de Pharan (Séla). Sa majesté a couvert les cieux, et la terre a été remplie de sa gloire.

Dieu vient de Théman, Le Saint vient de la montagne de Paran... Pause. Sa majesté couvre les cieux, Et sa gloire remplit la terre. (Ⅰ)

*****

ὁ θεὸς ἐκ Θαιμαν ἥξει καὶ ὁ ἅγιος ἐξ ὄρους κατασκίου δασέος διάψαλμα ἐκάλυψεν οὐρανοὺς ἡ ἀρετὴ αὐτου̃ καὶ αἰνέσεως αὐτου̃ πλήρης ἡ γη̃ (Ⅲ)

*****

Deus ab austro veniet,/ et Sanctus de monte Pharan :/ operuit cælos gloria ejus,/ et laudis ejus plena est terra./ (Ⅳ)

*****

‫ 3  ׃3   אלוה‪[U]‬ מתימן יבוא וקדוש מהר פארן סלה כסה שמים הודו ותהלתו מלאה הארץ ‬ (Ⅴ)

*****

Dieu vint de Théman, et le Saint, de la montagne de Paran. Sélah.Sa magnificence couvre les cieux, et sa louange remplit la terre; (Ⅵ)

*****

Dieu vint de Téman, et le Saint [vint] du mont de Paran ; Sélah. Sa Majesté couvrait les cieux, et la terre fut remplie de sa louange. (Ⅶ)

*****

Dieu vient de Théman, le Saint vient de la montagne de Paran. Sélah (pause). Sa majesté couvre les cieux, et la terre est remplie de sa louange. (Ⅷ)

*****

3. 4  
C'est un éclat comme la lumière du soleil levant; des rayons partent de ses mains ; là se cache sa puissance.

C'est comme l'éclat de la lumière; Des rayons partent de sa main; Là réside sa force. (Ⅰ)

*****

καὶ φέγγος αὐτου̃ ὡς φω̃ς ἔσται κέρατα ἐν χερσὶν αὐτου̃ καὶ ἔθετο ἀγάπησιν κραταιὰν ἰσχύος αὐτου̃ (Ⅲ)

*****

Splendor ejus ut lux erit,/ cornua in manibus ejus :/ ibi abscondita est fortitudo ejus./ (Ⅳ)

*****

‫ 4  ׃3   ונגה‪[C]‬‪[c]‬ כאור תהיה קרנים מידו לו ושם חביון עזה‪[Q]‬‪[q]‬ ‬ (Ⅴ)

*****

Et sa splendeur était comme la lumière: des rayons lui jaillissaient de la main; et là se cachait sa force. (Ⅵ)

*****

Sa splendeur était comme la lumière même, et des rayons [sortaient] de sa main ; c’est là où réside sa force. (Ⅶ)

*****

C'est comme l'éclat de la lumière; des rayons jaillissent de sa main; c'est là que sa force est cachée. (Ⅷ)

*****

3. 5  
Devant lui marche la mortalité, et la fièvre brûlante est sur ses pas.

Devant lui marche la peste, Et la peste est sur ses traces. (Ⅰ)

*****

πρὸ προσώπου αὐτου̃ πορεύσεται λόγος καὶ ἐξελεύσεται ἐν πεδίλοις οἱ πόδες αὐτου̃ (Ⅲ)

*****

Ante faciem ejus ibit mors,/ et egredietur diabolus ante pedes ejus./ (Ⅳ)

*****

‫ 5  ׃3   לפניו ילך דבר ויצא רשף לרגליו ‬ (Ⅴ)

*****

La peste marchait devant lui, et une flamme ardente sortait sous ses pas. (Ⅵ)

*****

La mortalité marchait devant lui, et le charbon vif sortait à ses pieds. (Ⅶ)

*****

La mortalité marche devant lui, et la peste suit ses pas. (Ⅷ)

*****

3. 6  
Il s'est arrêté et a fait trembler la terre, il a regardé et a secoué les nations ; les montagnes éternelles se sont brisées, les collines antiques se sont affaissées ; Il suit ses voies d'autrefois.

Il s'arrête, et de l'oeil il mesure la terre; Il regarde, et il fait trembler les nations; Les montagnes éternelles se brisent, Les collines antiques s'abaissent; Les sentiers d'autrefois s'ouvrent devant lui. (Ⅰ)

*****

ἔστη καὶ ἐσαλεύθη ἡ γη̃ ἐπέβλεψεν καὶ διετάκη ἔθνη διεθρύβη τὰ ὄρη βία̨ ἐτάκησαν βουνοὶ αἰώνιοι (Ⅲ)

*****

Stetit, et mensus est terram ;/ aspexit, et dissolvit gentes,/ et contriti sunt montes sæculi :/ incurvati sunt colles mundi ab itineribus æternitatis ejus./ (Ⅳ)

*****

‫ 6  ׃3   עמד וימדד ארץ ראה ויתר גוים ויתפצצו הררי עד שחו גבעות עולם הליכות עולם לו ‬ (Ⅴ)

*****

Il se tint là et mesura la terre, il regarda et mit en déroute les nations;Et les montagnes antiques furent brisées en éclats, les collines éternelles s’affaissèrent. Ses voies sont éternelles. (Ⅵ)

*****

Il s’arrêta, et mesura le pays ; il regarda, et fit tressaillir les nations ; les montagnes qui ont été de tout temps, furent brisées, et les coteaux des siècles se baissèrent ; les chemins du monde sont à lui. (Ⅶ)

*****

Il s'arrête, et il mesure la terre; il regarde, et il fait trembler les nations; les montagnes éternelles se brisent, les collines antiques s'affaissent. Ses voies sont les voies anciennes. (Ⅷ)

*****

3. 7  
J'ai vu dans la détresse les tentes de Cuschan; les pavillons de la terre de Moab frémissent.

Je vois dans la détresse les tentes de l'Éthiopie, Et les tentes du pays de Madian sont dans l'épouvante. (Ⅰ)

*****

πορείας αἰωνίας αὐτου̃ ἀντὶ κόπων εἰ̃δον σκηνώματα Αἰθιόπων πτοηθήσονται καὶ αἱ σκηναὶ γη̃ς Μαδιαμ (Ⅲ)

*****

Pro iniquitate vidi tentoria Æthiopiæ ;/ turbabuntur pelles terræ Madian./ (Ⅳ)

*****

‫ 7  ׃3   תחת און ראיתי אהלי כושן ירגזון יריעות ארץ מדין ס‬ (Ⅴ)

*****

Je vis les tentes de Cushan dans l’affliction; les tentures du pays de Madian tremblèrent. (Ⅵ)

*****

Je vis les tentes de Cusan [accablées] sous la punition ; les pavillons du pays de Madian furent ébranlés. (Ⅶ)

*****

Je vois dans la détresse les tentes de Cushan; les pavillons du pays de Madian frémissent de crainte. (Ⅷ)

*****

3. 8  
Est-ce contre des fleuves que Yahweh s'est irrité? Ou bien est-ce contre les fleuves que s'enflamme ta colère; contre la mer que se déchaîne ta fureur, lorsque tu montes sur tes chevaux, sur tes chars de délivrance?

L'Éternel est-il irrité contre les fleuves? Est-ce contre les fleuves que s'enflamme ta colère, Contre la mer que se répand ta fureur, Pour que tu sois monté sur tes chevaux, Sur ton char de victoire? (Ⅰ)

*****

μὴ ἐν ποταμοι̃ς ὠργίσθης κύριε ἢ ἐν ποταμοι̃ς ὁ θυμός σου ἢ ἐν θαλάσση̨ τὸ ὅρμημά σου ὅτι ἐπιβήση̨ ἐπὶ τοὺς ἵππους σου καὶ ἡ ἱππασία σου σωτηρία (Ⅲ)

*****

Numquid in fluminibus iratus es, Domine ?/ aut in fluminibus furor tuus ?/ vel in mari indignatio tua ?/ Qui ascendes super equos tuos, et quadrigæ tuæ salvatio./ (Ⅳ)

*****

‫ 8  ׃3   הבנהרים חרה יהוה אם בנהרים אפך אם בים עברתך כי תרכב על סוסיך מרכבתיך ישועה ‬ (Ⅴ)

*****

Est-ce contre les rivières que s’irrita l’Éternel? ou contre les rivières que fut ta colère? contre la mer, ta fureur, que tu fusses monté sur tes chevaux, sur tes chars de salut? (Ⅵ)

*****

L’Eternel était-il courroucé contre les fleuves ? ta colère [était]-elle contre les fleuves ? ta fureur [était]-elle contre la mer, lorsque tu montas sur tes chevaux et [sur] tes chariots [pour] délivrer. (Ⅶ)

*****

Est-ce contre les fleuves que s'irrite l'Éternel? Ta colère est-elle contre les fleuves, et ta fureur contre la mer, que tu sois monté sur tes chevaux, sur tes chars de victoire? (Ⅷ)

*****

3. 9  
A nu ton arc se découvre; tes traits sont les serments que tu as prononcés (Séla). En torrents tu fends la terre.

Ton arc est mis à nu; Les malédictions sont les traits de ta parole... Pause. Tu fends la terre pour donner cours aux fleuves. (Ⅰ)

*****

ἐντείνων ἐντενει̃ς τὸ τόξον σου ἐπὶ τὰ σκη̃πτρα λέγει κύριος διάψαλμα ποταμω̃ν ῥαγήσεται γη̃ (Ⅲ)

*****

Suscitans suscitabis arcum tuum,/ juramenta tribubus quæ locutus es ;/ fluvios scindes terræ./ (Ⅳ)

*****

‫ 9  ׃3   עריה תעור קשתך שבעות מטות אמר סלה נהרות תבקע ארץ ‬ (Ⅴ)

*****

Ton arc était mis à nu,… les verges de jugement jurées par ta parole. Sélah. Tu fendis la terre par des rivières. (Ⅵ)

*****

Ton arc se réveilla, et tira toutes les flèches, [selon] le serment fait aux Tribus, [savoir ta] parole ; Sélah. Tu fendis la terre, et tu en fis sortir des fleuves. (Ⅶ)

*****

Ton arc est mis à nu; tes flèches sont jurées par la parole. (Sélah.) (Ⅷ)

*****

3. 10  
Les montagnes t'ont vu et tremblent; une trombe d'eau a passé; l'abîme a fait entendre sa voix, il tend ses mains en haut.

A ton aspect, les montagnes tremblent; Des torrents d'eau se précipitent; L'abîme fait entendre sa voix, Il lève ses mains en haut. (Ⅰ)

*****

ὄψονταί σε καὶ ὠδινήσουσιν λαοί σκορπίζων ὕδατα πορείας αὐτου̃ ἔδωκεν ἡ ἄβυσσος φωνὴν αὐτη̃ς ὕψος φαντασίας αὐτη̃ς (Ⅲ)

*****

Viderunt te, et doluerunt montes ;/ gurges aquarum transiit :/ dedit abyssus vocem suam ;/ altitudo manus suas levavit./ (Ⅳ)

*****

‫ 10 ׃3   ראוך יחילו הרים זרם מים עבר נתן תהום קולו רום ידיהו נשא ‬ (Ⅴ)

*****

Les montagnes te virent, elles tremblèrent; des torrents d’eau passèrent, l’abîme fit retentir sa voix; il leva ses mains en haut. (Ⅵ)

*****

Les montagnes te virent, et elles en furent en travail ; l’impétuosité des eaux passa, l’abîme fit retentir sa voix, la profondeur leva ses mains en haut. (Ⅶ)

*****

Tu fends la terre en fleuves. Les montagnes te voient, et tremblent; des torrents d'eau se précipitent, l'abîme fait retentir sa voix, il élève ses mains en haut. (Ⅷ)

*****

3. 11  
Le soleil et la lune sont restés dans leur demeure ; on marche à la clarté de tes flèches à la lueur des éclairs de ta lance.

Le soleil et la lune s'arrêtent dans leur demeure, A la lumière de tes flèches qui partent, A la clarté de ta lance qui brille. (Ⅰ)

*****

ἐπήρθη ὁ ἥλιος καὶ ἡ σελήνη ἔστη ἐν τη̨̃ τάξει αὐτη̃ς εἰς φω̃ς βολίδες σου πορεύσονται εἰς φέγγος ἀστραπη̃ς ὅπλων σου (Ⅲ)

*****

Sol et luna steterunt in habitaculo suo :/ in luce sagittarum tuarum ibunt,/ in splendore fulgurantis hastæ tuæ./ (Ⅳ)

*****

‫ 11 ׃3   שמש ירח עמד זבלה לאור חציך יהלכו לנגה ברק חניתך ‬ (Ⅴ)

*****

Le soleil, la lune, s’arrêtèrent dans leur demeure à la lumière de tes flèches qui volaient, à la splendeur de l’éclair de ta lance. (Ⅵ)

*****

Le soleil et la lune s’arrêtèrent dans [leur] habitation, ils marchèrent à la lueur de tes flèches, et à la splendeur de l’éclair de ta hallebarde. (Ⅶ)

*****

Le soleil, la lune s'arrêtent dans leur demeure, à la lueur de tes flèches qui volent, à l'éclat de ta lance étincelante. (Ⅷ)

*****

3. 12  
Tu parcours la terre avec fureur, tu foules les nations avec colère.

Tu parcours la terre dans ta fureur, Tu écrases les nations dans ta colère. (Ⅰ)

*****

ἐν ἀπειλη̨̃ ὀλιγώσεις γη̃ν καὶ ἐν θυμω̨̃ κατάξεις ἔθνη (Ⅲ)

*****

In fremitu conculcabis terram ;/ in furore obstupefacies gentes./ (Ⅳ)

*****

‫ 12 ׃3   בזעם תצעד ארץ באף תדוש גוים ‬ (Ⅴ)

*****

Tu parcourus le pays avec indignation, tu foulas les nations avec colère. (Ⅵ)

*****

Tu marchas sur la terre avec indignation, et foulas les nations avec colère. (Ⅶ)

*****

Tu parcours la terre avec indignation, tu foules les nations dans ta colère. (Ⅷ)

*****

3. 13  
Tu es sorti pour la délivrance de ton peuple; pour la délivrance de ton Oint ; tu as brisé le faîte de la maison du méchant, mettant à nu les fondements jusqu'en bas (Sela).

Tu sors pour délivrer ton peuple, Pour délivrer ton oint; Tu brises le faîte de la maison du méchant, Tu la détruis de fond en comble. Pause. (Ⅰ)

*****

ἐξη̃λθες εἰς σωτηρίαν λαου̃ σου του̃ σω̃σαι τοὺς χριστούς σου ἔβαλες εἰς κεφαλὰς ἀνόμων θάνατον ἐξήγειρας δεσμοὺς ἕως τραχήλου διάψαλμα (Ⅲ)

*****

Egressus es in salutem populi tui,/ in salutem cum christo tuo :/ percussisti caput de domo impii,/ denudasti fundamentum ejus usque ad collum./ (Ⅳ)

*****

‫ 13 ׃3   יצאת לישע עמך לישע את משיחך מחצת ראש מבית רשע ערות יסוד עד צואר סלה פ‬ (Ⅴ)

*****

Tu sortis pour le salut de ton peuple, pour le salut de ton oint; tu brisas le faîte de la maison du méchant, mettant à nu les fondements jusqu’au cou. Sélah. (Ⅵ)

*****

Tu sortis pour la délivrance de ton peuple, [tu sortis] avec ton Oint pour la délivrance ; tu transperças le Chef, afin qu’il n’y en eût plus dans la maison du méchant, découvrant le fondement jusques au fond ; Sélah. (Ⅶ)

*****

Tu sors pour la délivrance de ton peuple, pour la délivrance de ton oint. Tu brises le faîte de la maison de l'impie, tu la ruines de fond en comble. (Ⅷ)

*****

3. 14  
Tu as percé de ses propres traits le chef de ses bandes, qui se précipitaient pour me disperser, en poussant des cris de joie, comme s'ils allaient dévorer le malheureux dans leur repaire.

Tu perces de tes traits la tête de ses chefs, Qui se précipitent comme la tempête pour me disperser, Poussant des cris de joie, Comme s'ils dévoraient déjà le malheureux dans leur repaire. (Ⅰ)

*****

διέκοψας ἐν ἐκστάσει κεφαλὰς δυναστω̃ν σεισθήσονται ἐν αὐτη̨̃ διανοίξουσιν χαλινοὺς αὐτω̃ν ὡς ἔσθων πτωχὸς λάθρα̨ (Ⅲ)

*****

Maledixisti sceptris ejus,/ capiti bellatorum ejus,/ venientibus ut turbo ad dispergendum me :/ exsultatio eorum, sicut ejus qui devorat pauperem in abscondito./ (Ⅳ)

*****

‫ 14 ׃3   נקבת במטיו ראש *פרזו **פרזיו יסערו להפיצני עליצתם כמו לאכל עני במסתר ‬ (Ⅴ)

*****

Tu transperças de ses propres traits la tête de ses chefs: ils arrivaient comme un tourbillon pour me disperser, leur joie était comme de dévorer l’affligé en secret. (Ⅵ)

*****

Tu perças avec ses bâtons le Chef de ses bourgs, quand ils venaient comme une tempête pour me dissiper ; ils s’égayaient comme pour dévorer l’affligé dans sa retraite. (Ⅶ)

*****

Tu perces de tes traits la tête de ses chefs, qui se précipitent comme la tempête pour nous disperser, et se réjouissent comme pour dévorer le malheureux dans leur repaire. (Ⅷ)

*****

3. 15  
Tu foules la mer sous les pieds de tes chevaux, l'amas des grandes eaux.

Avec tes chevaux tu foules la mer, La boue des grandes eaux. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐπεβίβασας εἰς θάλασσαν τοὺς ἵππους σου ταράσσοντας ὕδωρ πολύ (Ⅲ)

*****

Viam fecisti in mari equis tuis,/ in luto aquarum multarum./ (Ⅳ)

*****

‫ 15 ׃3   דרכת בים סוסיך חמר מים רבים ‬ (Ⅴ)

*****

Tu traversas la mer avec tes chevaux, l’amas de grandes eaux. (Ⅵ)

*****

Tu marchas avec tes chevaux par la mer ; les grandes eaux ayant été amoncelées. (Ⅶ)

*****

Tu marches avec tes chevaux sur la mer, sur les grandes eaux amoncelées. (Ⅷ)

*****

3. 16  
J'ai entendu, et mes entrailles se sont émues ; à cette voix mes lèvres frémissent, la carie entre dans mes os, mes genoux tremblent sous moi, de ce que je dois attendre en repos le jour de détresse; où l'ennemi montera contre un peuple pour l'opprimer.

J'ai entendu... Et mes entrailles sont émues. A cette voix, mes lèvres frémissent, Mes os se consument, Et mes genoux chancellent: En silence je dois attendre le jour de la détresse, Le jour où l'oppresseur marchera contre le peuple. (Ⅰ)

*****

ἐφυλαξάμην καὶ ἐπτοήθη ἡ κοιλία μου ἀπὸ φωνη̃ς προσευχη̃ς χειλέων μου καὶ εἰση̃λθεν τρόμος εἰς τὰ ὀστα̃ μου καὶ ὑποκάτωθέν μου ἐταράχθη ἡ ἕξις μου ἀναπαύσομαι ἐν ἡμέρα̨ θλίψεως του̃ ἀναβη̃ναι εἰς λαὸν παροικίας μου (Ⅲ)

*****

Audivi, et conturbatus est venter meus ;/ a voce contremuerunt labia mea./ Ingrediatur putredo in ossibus meis,/ et subter me scateat :/ ut requiescam in die tribulationis,/ ut ascendam ad populum accinctum nostrum./ (Ⅳ)

*****

‫ 16 ׃3   שמעתי ותרגז בטני לקול צללו שפתי יבוא רקב בעצמי ותחתי ארגז אשר אנוח ליום צרה לעלות לעם יגודנו ‬ (Ⅴ)

*****

J’entendis, et mes entrailles tremblèrent; à la voix que j’ouïs mes lèvres frémirent, la pourriture entra dans mes os, et je tremblai sous moi-même, pour que j’eusse du repos au jour de la détresse, quand montera contre le peuple celui qui l’assaillira. (Ⅵ)

*****

J’ai entendu [ce que tu m’as déclaré], et mes entrailles en ont été émues ; à ta voix le tremblement a saisi mes lèvres ; la pourriture est entrée en mes os, et j’ai tremblé dans moi-même, car je serai en repos au jour de la détresse, [lorsque] montant vers le peuple, il le mettra en pièces. (Ⅶ)

*****

J'ai entendu, et mes entrailles sont émues; à cette voix mes lèvres frémissent; la carie pénètre mes os, et je tremble sous moi, de ce que je dois attendre en repos le jour de la détresse, quand montera contre le peuple celui qui l'assaillira. (Ⅷ)

*****

3. 17  
Car alors le figuier ne fleurira pas, il n'y aura rien à récolter dans les vignes ; le fruit de l'olivier manquera, et les champs ne donneront pas de nourriture; la brebis disparaîtra de la bergerie, et il n'y aura plus de boeufs dans les étables.

Car le figuier ne fleurira pas, La vigne ne produira rien, Le fruit de l'olivier manquera, Les champs ne donneront pas de nourriture; Les brebis disparaîtront du pâturage, Et il n'y aura plus de boeufs dans les étables. (Ⅰ)

*****

διότι συκη̃ οὐ καρποφορήσει καὶ οὐκ ἔσται γενήματα ἐν ται̃ς ἀμπέλοις ψεύσεται ἔργον ἐλαίας καὶ τὰ πεδία οὐ ποιήσει βρω̃σιν ἐξέλιπον ἀπὸ βρώσεως πρόβατα καὶ οὐχ ὑπάρχουσιν βόες ἐπὶ φάτναις (Ⅲ)

*****

Ficus enim non florebit,/ et non erit germen in vineis ;/ mentietur opus olivæ,/ et arva non afferent cibum :/ abscindetur de ovili pecus,/ et non erit armentum in præsepibus./ (Ⅳ)

*****

‫ 17 ׃3   כי תאנה לא תפרח ואין יבול בגפנים כחש מעשה זית ושדמות לא עשה אכל גזר ממכלה צאן ואין בקר ברפתים ‬ (Ⅴ)

*****

Car le figuier ne fleurira pas, et il n’y aura point de produit dans les vignes; le travail de l’olivier mentira, et les campagnes ne produiront pas de nourriture; les brebis manqueront dans le parc, et il n’y aura pas de bœufs dans les étables; (Ⅵ)

*****

Car le figuier ne poussera point, et il n’y aura point de fruit dans les vignes ; ce que l’olivier produit mentira, et aucun champ ne produira rien à manger ; les brebis seront retranchées du parc, et il n’[y aura] point de bœufs dans les étables. (Ⅶ)

*****

Car le figuier ne fleurira pas, et il n'y aura point de produit dans les vignes; le fruit de l'olivier fera défaut, et les champs ne donneront point de nourriture; la brebis manquera au parc, et il n'y aura plus de bœufs dans l'étable. (Ⅷ)

*****

3. 18  
Et moi, je veux me réjouir en Yahweh, tressaillir de joie dans le Dieu de mon salut.

Toutefois, je veux me réjouir en l'Éternel, Je veux me réjouir dans le Dieu de mon salut. (Ⅰ)

*****

ἐγὼ δὲ ἐν τω̨̃ κυρίω̨ ἀγαλλιάσομαι χαρήσομαι ἐπὶ τω̨̃ θεω̨̃ τω̨̃ σωτη̃ρί μου (Ⅲ)

*****

Ego autem in Domino gaudebo ;/ et exsultabo in Deo Jesu meo./ (Ⅳ)

*****

‫ 18 ׃3   ואני ביהוה אעלוזה אגילה באלהי ישעי ‬ (Ⅴ)

*****

Mais moi, je me réjouirai en l’Éternel, je m’égayerai dans le Dieu de mon salut. (Ⅵ)

*****

Mais moi, je me réjouirai en l’Eternel, et je m’égayerai au Dieu de ma délivrance. (Ⅶ)

*****

Mais moi je me réjouirai en l'Éternel, je tressaillirai de joie dans le Dieu de ma délivrance. (Ⅷ)

*****

3. 19  
Yahweh, le Seigneur, est ma force ; il rend mes pieds pareils à ceux des biches, et me fait marcher sur mes lieux élevés. Au chef des chantres, sur mes instruments à cordes.

L'Éternel, le Seigneur, est ma force; Il rend mes pieds semblables à ceux des biches, Et il me fait marcher sur mes lieux élevés. Au chefs des chantres. Avec instruments à cordes. (Ⅰ)

*****

κύριος ὁ θεὸς δύναμίς μου καὶ τάξει τοὺς πόδας μου εἰς συντέλειαν ἐπὶ τὰ ὑψηλὰ ἐπιβιβα̨̃ με του̃ νικη̃σαι ἐν τη̨̃ ὠ̨δη̨̃ αὐτου̃ (Ⅲ)

*****

Deus Dominus fortitudo mea,/ et ponet pedes meos quasi cervorum :/ et super excelsa mea deducet me/ victor in psalmis canentem.] (Ⅳ)

*****

‫ 19 ׃3   יהוה‪[Q]‬‪[n]‬‪[p]‬ אדני חילי וישם רגלי כאילות ועל במותי ידרכני למנצח בנגינותי ‬ (Ⅴ)

*****

L’Éternel, le Seigneur, est ma force; il rendra mes pieds pareils à ceux des biches, et il me fera marcher sur mes lieux élevés. Au chef de musique. Sur Neguinoth. (Ⅵ)

*****

L’Eternel, le Seigneur [est] ma force, et il rendra mes pieds semblables à ceux des biches, et me fera marcher sur mes lieux élevés. Au maître chantre sur Néguinoth. (Ⅶ)

*****

L'Éternel, le Seigneur, est ma force; il rend mes pieds semblables à ceux des biches, et me fait tenir sur mes hauteurs. Au maître-chantre, avec instruments à cordes. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 3

| | 3|





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥