1 Corinthiens
Onelittleangel > > 1 Corinthiens  >
(40 Verses | Page 1 / 1)
Version Grecque




Versions
Comparer
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

14. 1  
Διώκετε τὴν ἀγάπην, ζηλοῦτε δὲ τὰ πνευματικά, μᾶλλον δὲ ἵνα προφητεύητε.

Recherchez la charité. Aspirez néanmoins aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie. (⁎)

*****

Recherchez la charité. Aspirez aussi aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie. (Ⅰ)

*****

Sectamini caritatem, æmulamini spiritualia : magis autem ut prophetetis. (Ⅳ)

*****

Poursuivez l’amour, et désirez avec ardeur les dons spirituels, mais surtout de prophétiser. (Ⅵ)

*****

Recherchez la charité. Désirez avec ardeur les dons spirituels, mais surtout de prophétiser. (Ⅶ)

*****

Etudiez-vous à la charité; désirez aussi avec ardeur les dons spirituels, mais surtout celui de prophétiser. (Ⅷ)

*****

14. 2  
ὁ γὰρ λαλῶν γλώσσῃ οὐκ ἀνθρώποις λαλεῖ ⸀ἀλλὰ θεῷ, οὐδεὶς γὰρ ἀκούει, πνεύματι δὲ λαλεῖ μυστήρια·

En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c'est en esprit qu'il dit des mystères. (⁎)

*****

En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c'est en esprit qu'il dit des mystères. (Ⅰ)

*****

Qui enim loquitur lingua, non hominibus loquitur, sed Deo : nemo enim audit. Spiritu autem loquitur mysteria. (Ⅳ)

*****

Parce que celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne l’entend; mais en esprit il prononce des mystères. (Ⅵ)

*****

Parce que celui qui parle une Langue [inconnue], ne parle point aux hommes, mais à Dieu, car personne ne l’entend, et les mystères qu’il prononce ne sont que pour lui. (Ⅶ)

*****

Car celui qui parle une langue inconnue, ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, puisque personne ne l'entend, et qu'il prononce des mystères en son esprit. (Ⅷ)

*****

14. 3  
ὁ δὲ προφητεύων ἀνθρώποις λαλεῖ οἰκοδομὴν καὶ παράκλησιν καὶ παραμυθίαν.

Celui qui prophétise au contraire, parle aux hommes, les édifie, les exhorte, les console. (⁎)

*****

Celui qui prophétise, au contraire, parle aux hommes, les édifie, les exhorte, les console. (Ⅰ)

*****

Nam qui prophetat, hominibus loquitur ad ædificationem, et exhortationem, et consolationem. (Ⅳ)

*****

Mais celui qui prophétise parle aux hommes pour l’édification, et l’exhortation, et la consolation. (Ⅵ)

*****

Mais celui qui prophétise, édifie, exhorte et console les hommes [qui l’entendent]. (Ⅶ)

*****

Mais celui qui prophétise, édifie, exhorte et console les hommes par ses paroles. (Ⅷ)

*****

14. 4  
ὁ λαλῶν γλώσσῃ ἑαυτὸν οἰκοδομεῖ· ὁ δὲ προφητεύων ἐκκλησίαν οἰκοδομεῖ.

Celui qui parle en langue s'édifie lui-même; celui qui prophétise édifie l'Eglise [de Dieu]. (⁎)

*****

Celui qui parle en langue s'édifie lui-même; celui qui prophétise édifie l'Église. (Ⅰ)

*****

Qui loquitur lingua, semetipsum ædificat : qui autem prophetat, ecclesiam Dei ædificat. (Ⅳ)

*****

Celui qui parle en langue s’édifie lui-même; mais celui qui prophétise édifie l’assemblée. (Ⅵ)

*****

Celui qui parle une Langue [inconnue], s’édifie lui-même ; mais celui qui prophétise, édifie l’Eglise. (Ⅶ)

*****

Celui qui parle une langue, s'édifie lui-même; mais celui qui prophétise, édifie l'Église. (Ⅷ)

*****

14. 5  
θέλω δὲ πάντας ὑμᾶς λαλεῖν γλώσσαις, μᾶλλον δὲ ἵνα προφητεύητε· μείζων ⸀δὲ ὁ προφητεύων ἢ ὁ λαλῶν γλώσσαις, ἐκτὸς εἰ μὴ ⸀διερμηνεύῃ, ἵνα ἡ ἐκκλησία οἰκοδομὴν λάβῃ.

Je désire que vous parliez tous en langues, mais encore plus que vous prophétisiez; car celui qui prophétise est plus grand que celui qui parle en langues, à moins que ce dernier n'interprète ce qu'il dit, pour que l'Eglise en reçoive de l'édification. (⁎)

*****

Je désire que vous parliez tous en langues, mais encore plus que vous prophétisiez. Celui qui prophétise est plus grand que celui qui parle en langues, à moins que ce dernier n'interprète, pour que l'Église en reçoive de l'édification. (Ⅰ)

*****

Volo autem omnes vos loqui linguis : magis autem prophetare. Nam major est qui prophetat, quam qui loquitur linguis ; nisi forte interpretetur ut ecclesia ædificationem accipiat. (Ⅳ)

*****

Or je désire que tous vous parliez en langues, mais surtout que vous prophétisiez; mais celui qui prophétise est plus grand que celui qui parle en langues, à moins qu’il n’interprète, afin que l’assemblée reçoive de l’édification. (Ⅵ)

*****

Je désire bien que vous parliez tous [diverses] Langues, mais beaucoup plus que vous prophétisiez, car celui qui prophétise est plus grand que celui qui parle [diverses] Langues, si ce n’est qu’il interprète, afin que l’Eglise en reçoive de l’édification. (Ⅶ)

*****

Je souhaite que vous parliez tous des langues, mais surtout que vous prophétisiez; car celui qui prophétise, est plus grand que celui qui parle des langues, à moins qu'il ne les interprète, afin que l'Église en reçoive de l'édification. (Ⅷ)

*****

14. 6  
⸀Νῦν δέ, ἀδελφοί, ἐὰν ἔλθω πρὸς ὑμᾶς γλώσσαις λαλῶν, τί ὑμᾶς ὠφελήσω, ἐὰν μὴ ὑμῖν λαλήσω ἢ ἐν ἀποκαλύψει ἢ ἐν γνώσει ἢ ἐν προφητείᾳ ἢ ἐν διδαχῇ;

Voyons, frères, ce quelle utilité vous serais-je, si je venais à vous parlant en langues, et si je ne vous parle pas par révélation, ou par science, ou par prophétie, ou par doctrine? (⁎)

*****

Et maintenant, frères, de quelle utilité vous serais-je, si je venais à vous parlant en langues, et si je ne vous parlais pas par révélation, ou par connaissance, ou par prophétie, ou par doctrine? (Ⅰ)

*****

Nunc autem, fratres, si venero ad vos linguis loquens : quid vobis prodero, nisi vobis loquar aut in revelatione, aut in scientia, aut in prophetia, aut in doctrina ? (Ⅳ)

*****

Et maintenant, frères, si je viens à vous et que je parle en langues, en quoi vous profiterai-je, à moins que je ne vous parle par révélation, ou par connaissance, ou par prophétie, ou par doctrine? (Ⅵ)

*****

Maintenant donc, mes frères, si je viens à vous, et que je parle des Langues [inconnues], que vous servira cela, si je ne vous parle par révélation, ou par science, ou par prophétie, ou par doctrine ? (Ⅶ)

*****

Maintenant, frères, si je venais parmi vous en parlant des langues, à quoi vous serais-je utile, si je ne vous adressais des paroles de révélation, ou de science, ou de prophétie, ou de doctrine? (Ⅷ)

*****

14. 7  
ὅμως τὰ ἄψυχα φωνὴν διδόντα, εἴτε αὐλὸς εἴτε κιθάρα, ἐὰν διαστολὴν τοῖς φθόγγοις μὴ ⸀δῷ, πῶς γνωσθήσεται τὸ αὐλούμενον ἢ τὸ κιθαριζόμενον;

Si les objets inanimés qui rendent un son, comme une flûte ou une harpe, ne rendent pas des sons distincts, comment connaîtra-t-on ce qui est joué sur la flûte ou sur la harpe? (⁎)

*****

Si les objets inanimés qui rendent un son, comme une flûte ou une harpe, ne rendent pas des sons distincts, comment reconnaîtra-t-on ce qui est joué sur la flûte ou sur la harpe? (Ⅰ)

*****

Tamen quæ sine anima sunt vocem dantia, sive tibia, sive cithara ; nisi distinctionem sonituum dederint, quomodo scietur id quod canitur, aut quod citharizatur ? (Ⅳ)

*****

De même les choses inanimées qui rendent un son, soit une flûte, soit une harpe, si elles ne rendent pas des sons distincts, comment connaîtra-t-on ce qui est joué sur la flûte ou sur la harpe? (Ⅵ)

*****

De même, si les choses inanimées qui rendent leur son, soit un hautbois, soit une harpe, ne forment des tons différents, comment connaîtra-t-on ce qui est sonné sur le hautbois, ou sur la harpe ? (Ⅶ)

*****

De même, si les choses inanimées qui rendent un son, soit une flûte, soit une harpe, ne forment pas des tons distincts, comment connaîtra-t-on ce qui est joué sur la flûte, ou sur la harpe? (Ⅷ)

*****

14. 8  
καὶ γὰρ ἐὰν ἄδηλον ⸂φωνὴν σάλπιγξ⸃ δῷ, τίς παρασκευάσεται εἰς πόλεμον;

Et si la trompette rend un son confus, qui se préparera au combat? (⁎)

*****

Et si la trompette rend un son confus, qui se préparera au combat? (Ⅰ)

*****

Etenim si incertam vocem det tuba, quis parabit se ad bellum ? (Ⅳ)

*****

Car aussi, si la trompette rend un son confus, qui se préparera pour le combat? (Ⅵ)

*****

Et si la trompette rend un son qu’on n’entend pas, qui est-ce qui se préparera à la bataille ? (Ⅶ)

*****

Et si la trompette rend un son confus, qui se préparera au combat? (Ⅷ)

*****

14. 9  
οὕτως καὶ ὑμεῖς διὰ τῆς γλώσσης ἐὰν μὴ εὔσημον λόγον δῶτε, πῶς γνωσθήσεται τὸ λαλούμενον; ἔσεσθε γὰρ εἰς ἀέρα λαλοῦντες.

De même vous, si vous ne faites pas entendre avec la langue une parole distincte, comment saura-t-on ce que vous dites? Vous parlerez en l'air. (⁎)

*****

De même vous, si par la langue vous ne donnez pas une parole distincte, comment saura-t-on ce que vous dites? Car vous parlerez en l'air. (Ⅰ)

*****

Ita et vos per linguam nisi manifestum sermonem dederitis : quomodo scietur id quod dicitur ? eritis enim in aëra loquentes. (Ⅳ)

*****

De même aussi vous, avec une langue, si vous ne prononcez pas un discours intelligible, comment saura-t-on ce qui est dit, car vous parlerez en l’air? (Ⅵ)

*****

De même si vous ne prononcez dans votre langage une parole qui puisse être entendue, comment entendra-t-on ce qui se dit ? car vous parlerez en l’air. (Ⅶ)

*****

Vous, de même, si en parlant une langue, vous faites un discours qui ne puisse être compris, comment saura-t-on ce que vous dites? car vous parlerez en l'air. (Ⅷ)

*****

14. 10  
τοσαῦτα εἰ τύχοι γένη φωνῶν ⸀εἰσιν ἐν κόσμῳ, καὶ ⸀οὐδὲν ἄφωνον·

Quelque nombreuses que puissent être dans le monde les diverses langues, il n'en est aucune qui consiste en sons inintelligibles. (⁎)

*****

Quelque nombreuses que puissent être dans le monde les diverses langues, il n'en est aucune qui ne soit une langue intelligible; (Ⅰ)

*****

Tam multa, ut puta genera linguarum sunt in hoc mundo : et nihil sine voce est. (Ⅳ)

*****

Il y a je ne sais combien de genres de voix dans le monde, et aucune d’elles n’est sans son distinct. (Ⅵ)

*****

Il y a, selon qu’il se rencontre, tant de divers sons dans le monde, et cependant aucun de ces sons n’est muet. (Ⅶ)

*****

Combien, par exemple, n'y a-t-il pas de sortes de mots dans le monde? Et y en a-t-il aucun qui ne signifie quelque chose? (Ⅷ)

*****

14. 11  
ἐὰν οὖν μὴ εἰδῶ τὴν δύναμιν τῆς φωνῆς, ἔσομαι τῷ λαλοῦντι βάρβαρος καὶ ὁ λαλῶν ἐν ἐμοὶ βάρβαρος.

Si donc j'ignore la valeur du son, je serai un barbare pour celui qui parle, et celui qui parle sera un barbare pour moi. (⁎)

*****

si donc je ne connais pas le sens de la langue, je serai un barbare pour celui qui parle, et celui qui parle sera un barbare pour moi. (Ⅰ)

*****

Si ergo nesciero virtutem vocis, ero ei, cui loquor, barbarus : et qui loquitur, mihi barbarus. (Ⅳ)

*****

Si donc je ne connais pas le sens de la voix, je serai barbare pour celui qui parle, et celui qui parle sera barbare pour moi. (Ⅵ)

*****

Mais si je ne sais point ce qu’on veut signifier par la parole, je serai barbare à celui qui parle ; et celui qui parle me sera barbare. (Ⅶ)

*****

Si donc je ne sais ce que ces mots signifient, je serai un barbare pour celui qui parle, et celui qui parle sera un barbare pour moi. (Ⅷ)

*****

14. 12  
οὕτως καὶ ὑμεῖς, ἐπεὶ ζηλωταί ἐστε πνευμάτων, πρὸς τὴν οἰκοδομὴν τῆς ἐκκλησίας ζητεῖτε ἵνα περισσεύητε.

De même vous aussi, puisque vous aspirez aux dons spirituels, que ce soit pour l'édification de l'Eglise que vous cherchiez à en avoir abondamment. (⁎)

*****

De même vous, puisque vous aspirez aux dons spirituels, que ce soit pour l'édification de l'Église que vous cherchiez à en posséder abondamment. (Ⅰ)

*****

Sic et vos, quoniam æmulatores estis spirituum, ad ædificationem ecclesiæ quærite ut abundetis. (Ⅳ)

*****

Ainsi vous aussi, puisque vous désirez avec ardeur des dons de l’Esprit, cherchez à en être abondamment doués pour l’édification de l’assemblée. (Ⅵ)

*****

Ainsi puisque vous désirez avec ardeur des dons spirituels, cherchez d’en avoir abondamment pour l’édification de l’Eglise. (Ⅶ)

*****

Ainsi, puisque vous désirez avec ardeur les dons spirituels, cherchez à en avoir abondamment pour l'édification de l'Église. (Ⅷ)

*****

14. 13  
⸀Διὸ ὁ λαλῶν γλώσσῃ προσευχέσθω ἵνα διερμηνεύῃ.

C'est pourquoi, que celui qui parle en langue prie pour obtenir le don d'interpréter. (⁎)

*****

C'est pourquoi, que celui qui parle en langue prie pour avoir le don d'interpréter. (Ⅰ)

*****

Et ideo qui loquitur lingua, oret ut interpretetur. (Ⅳ)

*****

C’est pourquoi, que celui qui parle en langue prie pour qu’il interprète. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi que celui qui parle une Langue [inconnue], prie de telle sorte qu’il interprète. (Ⅶ)

*****

C'est pourquoi, que celui qui parle une langue, demande le don de l'interpréter. (Ⅷ)

*****

14. 14  
ἐὰν γὰρ προσεύχωμαι γλώσσῃ, τὸ πνεῦμά μου προσεύχεται, ὁ δὲ νοῦς μου ἄκαρπός ἐστιν.

Car si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence demeure sans fruit. (⁎)

*****

Car si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence demeure stérile. (Ⅰ)

*****

Nam si orem lingua, spiritus meus orat, mens autem mea sine fructu est. (Ⅳ)

*****

Car si je prie en langue, mon esprit prie, mais mon intelligence est sans fruit. (Ⅵ)

*****

Car si je prie en une Langue [inconnue], mon esprit prie, mais l’intelligence que j’en ai, est sans fruit. (Ⅶ)

*****

Car, si je prie dans une langue, mon esprit prie, mais mon intelligence est sans fruit. (Ⅷ)

*****

14. 15  
τί οὖν ἐστιν; προσεύξομαι τῷ πνεύματι, προσεύξομαι δὲ καὶ τῷ νοΐ· ψαλῶ τῷ πνεύματι, ψαλῶ δὲ καὶ τῷ νοΐ·

Que faire donc? Je prierai avec l'esprit, mais je prierai aussi avec l'intelligence; je chanterai avec l'esprit, mais je chanterai aussi avec l'intelligence. (⁎)

*****

Que faire donc? Je prierai par l'esprit, mais je prierai aussi avec l'intelligence; je chanterai par l'esprit, mais je chanterai aussi avec l'intelligence. (Ⅰ)

*****

Quid ergo est ? Orabo spiritu, orabo et mente : psallam spiritu, psallam et mente. (Ⅳ)

*****

Qu’est-ce donc? Je prierai avec l’esprit, mais je prierai aussi avec l’intelligence; je chanterai avec l’esprit, mais je chanterai aussi avec l’intelligence. (Ⅵ)

*****

Quoi donc ? je prierai d’esprit, mais je prierai aussi d’une manière à être entendu ; je chanterai d’esprit, mais je chanterai aussi d’une manière à être entendu. (Ⅶ)

*****

Qu'y a-t-il donc à faire? Je prierai par l'esprit, mais je prierai aussi par l'intelligence. Je chanterai par l'esprit, mais je chanterai aussi par l'intelligence. (Ⅷ)

*****

14. 16  
ἐπεὶ ἐὰν ⸀εὐλογῇς ⸀πνεύματι, ὁ ἀναπληρῶν τὸν τόπον τοῦ ἰδιώτου πῶς ἐρεῖ τὸ Ἀμήν ἐπὶ τῇ σῇ εὐχαριστίᾳ; ἐπειδὴ τί λέγεις οὐκ οἶδεν·

Autrement, si tu rends grâces avec l'esprit, comment celui qui est dans les rangs de l'homme du peuple répondra-t-il "Amen !" à ton action de grâces, puisqu'il ne sait pas ce que tu dis? (⁎)

*****

Autrement, si tu rends grâces par l'esprit, comment celui qui est dans les rangs de l'homme du peuple répondra-t-il Amen! à ton action de grâces, puisqu'il ne sait pas ce que tu dis? (Ⅰ)

*****

Ceterum si benedixeris spiritu, qui supplet locum idiotæ, quomodo dicet : Amen, super tuam benedictionem ? quoniam quid dicas, nescit. (Ⅳ)

*****

Autrement, si tu as béni avec l’esprit, comment celui qui occupe la place d’un homme simple dira-t-il l’amen à ton action de grâces, puisqu’il ne sait ce que tu dis? (Ⅵ)

*****

Autrement si tu bénis d’esprit, comment celui qui est du simple peuple, dira-t-il Amen à ton action de grâces, puisqu’il ne sait ce que tu dis ? (Ⅶ)

*****

Autrement, si tu bénis en esprit, comment celui qui tient la place d'un ignorant répondra-t-il l'Amen à ton action de grâces, puisqu'il ne sait pas ce que tu dis? (Ⅷ)

*****

14. 17  
σὺ μὲν γὰρ καλῶς εὐχαριστεῖς, ἀλλ’ ὁ ἕτερος οὐκ οἰκοδομεῖται.

Ton hymne d'action de grâces est sans doute fort beau; mais lui n'en est pas édifié. (⁎)

*****

Tu rends, il est vrai, d'excellentes actions de grâces, mais l'autre n'est pas édifié. (Ⅰ)

*****

Nam tu quidem bene gratias agis, sed alter non ædificatur. (Ⅳ)

*****

Car toi, il est vrai, tu rends bien grâces; mais l’autre n’est pas édifié. (Ⅵ)

*****

Il est bien vrai que tu rends grâces ; mais un autre n’en est pas édifié. (Ⅶ)

*****

Il est vrai que tes actions de grâces sont excellentes; mais les autres n'en sont pas édifiés. (Ⅷ)

*****

14. 18  
εὐχαριστῶ τῷ ⸀θεῷ, πάντων ὑμῶν μᾶλλον ⸀γλώσσαις ⸀λαλῶ·

Je rends grâces à [mon] Dieu de ce que je parle en langues plus que vous tous; (⁎)

*****

Je rends grâces à Dieu de ce que je parle en langue plus que vous tous; (Ⅰ)

*****

Gratias ago Deo meo, quod omnium vestrum lingua loquor. (Ⅳ)

*****

Je rends grâces à Dieu de ce que je parle en langue plus que vous tous; (Ⅵ)

*****

Je rends grâces à mon Dieu que je parle plus de Langues que vous tous. (Ⅶ)

*****

Je rends grâces à mon Dieu, de ce que je parle plus de langues que vous tous; (Ⅷ)

*****

14. 19  
ἀλλὰ ἐν ἐκκλησίᾳ θέλω πέντε λόγους ⸂τῷ νοΐ⸃ μου λαλῆσαι, ἵνα καὶ ἄλλους κατηχήσω, ἢ μυρίους λόγους ἐν γλώσσῃ.

mais, dans l'Eglise, j'aime mieux dire cinq paroles avec mon intelligence, afin d'instruire aussi les autres, que dix mille paroles en langue. (⁎)

*****

mais, dans l'Église, j'aime mieux dire cinq paroles avec mon intelligence, afin d'instruire aussi les autres, que dix mille paroles en langue. (Ⅰ)

*****

Sed in ecclesia volo quinque verba sensu meo loqui, ut et alios instruam : quam decem millia verborum in lingua. (Ⅳ)

*****

mais, dans l’assemblée, j’aime mieux prononcer cinq paroles avec mon intelligence, afin que j’instruise aussi les autres, que dix mille paroles en langue. (Ⅵ)

*****

Mais j’aime mieux prononcer dans l’Eglise cinq paroles d’une manière à être entendu, afin que j’instruise aussi les autres, que dix mille paroles en une Langue [inconnue]. (Ⅶ)

*****

Mais j'aime mieux prononcer dans l'Église cinq paroles par mon intelligence, afin d'instruire aussi les autres, que dix mille paroles dans une langue inconnue. (Ⅷ)

*****

14. 20  
Ἀδελφοί, μὴ παιδία γίνεσθε ταῖς φρεσίν, ἀλλὰ τῇ κακίᾳ νηπιάζετε, ταῖς δὲ φρεσὶν τέλειοι γίνεσθε.

Frères, ne soyez pas des enfants sous le rapport du jugement; mais faites-vous enfants sous le rapport de la malice, et, pour le jugement, soyez des hommes faits. (⁎)

*****

Frères, ne soyez pas des enfants sous le rapport du jugement; mais pour la malice, soyez enfants, et, à l'égard du jugement, soyez des hommes faits. (Ⅰ)

*****

Fratres, nolite pueri effici sensibus, sed malitia parvuli estote : sensibus autem perfecti estote. (Ⅳ)

*****

Frères, ne soyez pas des enfants dans vos entendements, mais, pour la malice, soyez de petits enfants; mais, dans vos entendements, soyez des hommes faits. (Ⅵ)

*****

Mes frères, ne soyez point des enfants en prudence, mais soyez de petits enfants en malice ; et par rapport à la prudence, soyez des hommes faits. (Ⅶ)

*****

Frères, ne devenez pas des enfants quant au jugement; mais soyez de petits enfants à l'égard de la malice; et quant au jugement, soyez des hommes faits. (Ⅷ)

*****

14. 21  
ἐν τῷ νόμῳ γέγραπται ὅτι Ἐν ἑτερογλώσσοις καὶ ἐν χείλεσιν ⸀ἑτέρων λαλήσω τῷ λαῷ τούτῳ, καὶ οὐδ’ οὕτως εἰσακούσονταί μου, λέγει κύριος.

Il est écrit dans la Loi : " C'est par des hommes d'une autre langue et par des lèvres étrangères que je parlerai à ce peuple, et même ainsi ils ne m'écouteront pas, dit le Seigneur. " (⁎)

*****

Il est écrit dans la loi: C'est par des hommes d'une autre langue Et par des lèvres d'étrangers Que je parlerai à ce peuple, Et ils ne m'écouteront pas même ainsi, dit le Seigneur. (Ⅰ)

*****

In lege scriptum est : Quoniam in aliis linguis et labiis aliis loquar populo huic : et nec sic exaudient me, dicit Dominus. (Ⅳ)

*****

Il est écrit dans la loi: «C’est en d’autres langues et par des lèvres étrangères que je parlerai à ce peuple; et même ainsi, ils ne m’écouteront pas, dit le Seigneur». (Ⅵ)

*****

Il est écrit dans la Loi : je parlerai à ce peuple par des gens d’une autre Langue, et par des lèvres étrangères ; et ainsi ils ne m’entendront point, dit le Seigneur. (Ⅶ)

*****

Il est écrit dans la loi: Je parlerai à ce peuple par des gens d'une autre langue, et par des lèvres étrangères, et même ainsi ils ne m'écouteront point, dit le Seigneur. (Ⅷ)

*****

14. 22  
ὥστε αἱ γλῶσσαι εἰς σημεῖόν εἰσιν οὐ τοῖς πιστεύουσιν ἀλλὰ τοῖς ἀπίστοις, ἡ δὲ προφητεία οὐ τοῖς ἀπίστοις ἀλλὰ τοῖς πιστεύουσιν.

C'est donc que les langues sont un signe, non pour les croyants, mais pour les infidèles; la prophétie, au contraire, est un signe, non pour les infidèles, mais pour les croyants. (⁎)

*****

Par conséquent, les langues sont un signe, non pour les croyants, mais pour les non-croyants; la prophétie, au contraire, est un signe, non pour les non-croyants, mais pour les croyants. (Ⅰ)

*****

Itaque linguæ in signum sunt non fidelibus, sed infidelibus : prophetiæ autem non infidelibus, sed fidelibus. (Ⅳ)

*****

De sorte que les langues sont pour signe, non à ceux qui croient, mais aux incrédules; mais la prophétie est un signe, non aux incrédules, mais à ceux qui croient. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi les Langues sont pour un signe, non point aux croyants, mais aux infidèles ; la prophétie, au contraire, [est un signe] non point aux infidèles, mais aux croyants. (Ⅶ)

*****

Ainsi donc les langues sont un signe, non pour les croyants, mais pour les incrédules; au lieu que la prophétie est un signe, non pour les incrédules, mais pour les croyants. (Ⅷ)

*****

14. 23  
ἐὰν οὖν συνέλθῃ ἡ ἐκκλησία ὅλη ἐπὶ τὸ αὐτὸ καὶ πάντες ⸂λαλῶσιν γλώσσαις⸃, εἰσέλθωσιν δὲ ἰδιῶται ἢ ἄπιστοι, οὐκ ἐροῦσιν ὅτι μαίνεσθε;

Si donc, l'Eglise entière se trouvant réunie en assemblée, tous parlent en langues, et qu'il survienne des hommes non initiés ou des infidèles, ne diront-ils pas que vous êtes fous? (⁎)

*****

Si donc, dans une assemblée de l'Église entière, tous parlent en langues, et qu'il survienne des hommes du peuple ou des non-croyants, ne diront-ils pas que vous êtes fous? (Ⅰ)

*****

Si ergo conveniat universa ecclesia in unum, et omnes linguis loquantur, intrent autem idiotæ, aut infideles : nonne dicent quod insanitis ? (Ⅳ)

*****

Si donc l’assemblée tout entière se réunit ensemble, et que tous parlent en langues, et qu’il entre des hommes simples ou des incrédules, ne diront-ils pas que vous êtes fous? (Ⅵ)

*****

Si donc toute l’Eglise s’assemble en un [corps], et que tous parlent des Langues [étrangères], et qu’il entre des gens du commun, ou des infidèles, ne diront-ils pas que vous êtes hors du sens ? (Ⅶ)

*****

Si donc toute l'Église est assemblée en un même lieu, et que tous parlent des langues, et que des gens du commun peuple, ou des incrédules y entrent, ne diront-ils pas que vous avez perdu le sens? (Ⅷ)

*****

14. 24  
ἐὰν δὲ πάντες προφητεύωσιν, εἰσέλθῃ δέ τις ἄπιστος ἢ ἰδιώτης, ἐλέγχεται ὑπὸ πάντων, ἀνακρίνεται ὑπὸ πάντων,

Mais si tous prophétisent, et qu'il survienne un infidèle ou un homme non initié, il est convaincu par tous, il est jugé par tous, (⁎)

*****

Mais si tous prophétisent, et qu'il survienne quelque non-croyant ou un homme du peuple, il est convaincu par tous, il est jugé par tous, (Ⅰ)

*****

Si autem omnes prophetent, intret autem quis infidelis, vel idiota, convincitur ab omnibus, dijudicatur ab omnibus : (Ⅳ)

*****

Mais si tous prophétisent, et qu’il entre quelque incrédule ou quelque homme simple, il est convaincu par tous, et il est jugé par tous: (Ⅵ)

*****

Mais si tous prophétisent, et qu’il entre quelque infidèle, ou quelqu’un du commun, il est convaincu par tous, et il est jugé de tous. (Ⅶ)

*****

Mais si tous prophétisent, et qu'il entre un incrédule, ou un ignorant, il est convaincu par tous, il est jugé par tous; (Ⅷ)

*****

14. 25  
⸀τὰ κρυπτὰ τῆς καρδίας αὐτοῦ φανερὰ γίνεται, καὶ οὕτως πεσὼν ἐπὶ πρόσωπον προσκυνήσει τῷ θεῷ, ἀπαγγέλλων ὅτι ⸂Ὄντως ὁ θεὸς⸃ ἐν ὑμῖν ἐστιν.

le secrets de son cœur sont dévoilés, de telle sorte que, tombant sur sa face, il adorera Dieu, et publiera que Dieu est vraiment au milieu de vous. (⁎)

*****

les secrets de son coeur sont dévoilés, de telle sorte que, tombant sur sa face, il adorera Dieu, et publiera que Dieu est réellement au milieu de vous. (Ⅰ)

*****

occulta cordis ejus manifesta fiunt : et ita cadens in faciem adorabit Deum, pronuntians quod vere Deus in vobis sit.\ (Ⅳ)

*****

les secrets de son cœur sont rendus manifestes; et ainsi, tombant sur sa face, il rendra hommage à Dieu, publiant que Dieu est véritablement parmi vous. (Ⅵ)

*****

Et ainsi les secrets de son cœur sont manifestés, de sorte qu’il se jettera sur sa face, et adorera Dieu, et il publiera que Dieu est véritablement parmi vous. (Ⅶ)

*****

Et ainsi les secrets de son cœur sont manifestés, et ainsi se prosternant la face contre terre, il adorera Dieu, et publiera que Dieu est véritablement au milieu de vous. (Ⅷ)

*****

14. 26  
Τί οὖν ἐστιν, ἀδελφοί; ὅταν συνέρχησθε, ⸀ἕκαστος ψαλμὸν ἔχει, διδαχὴν ἔχει, ⸂ἀποκάλυψιν ἔχει, γλῶσσαν⸃ ἔχει, ἑρμηνείαν ἔχει· πάντα πρὸς οἰκοδομὴν γινέσθω.

Que faire donc, mes frères? Lorsque vous vous assemblez, tel d'entre vous a un cantique, tel une instruction, tel une révélation, tel un discours en langue, tel une interprétation, que tout se passe de manière à édifier. (⁎)

*****

Que faire donc, frères? Lorsque vous vous assemblez, les uns ou les autres parmi vous ont-ils un cantique, une instruction, une révélation, une langue, une interprétation, que tout se fasse pour l'édification. (Ⅰ)

*****

Quid ergo est, fratres ? Cum convenitis, unusquisque vestrum psalmum habet, doctrinam habet, apocalypsim habet, linguam habet, interpretationem habet : omnia ad ædificationem fiant. (Ⅳ)

*****

Qu’est-ce donc, frères? Quand vous vous réunissez, chacun de vous a un psaume, a un enseignement, a une langue, a une révélation, a une interprétation: que tout se fasse pour l’édification. (Ⅵ)

*****

Que sera-ce donc, mes frères ? c’est que toutes les fois que vous vous assemblerez, selon que chacun de vous aura ou un Psaume, ou une instruction, ou une Langue [étrangère], ou une révélation, ou une interprétation, que tout se fasse pour l’édification. (Ⅶ)

*****

Que faut-il donc, frères? Lorsque vous vous assemblez, chacun a-t-il un cantique, ou une instruction, une langue étrangère, une révélation, une interprétation? Que tout se fasse pour l'édification. (Ⅷ)

*****

14. 27  
εἴτε γλώσσῃ τις λαλεῖ, κατὰ δύο ἢ τὸ πλεῖστον τρεῖς, καὶ ἀνὰ μέρος, καὶ εἷς διερμηνευέτω·

Si l'on parle en langue, que ce soient chaque fois deux ou trois au plus, chacun à son tour, et qu'il y ait un interprète; (⁎)

*****

En est-il qui parlent en langue, que deux ou trois au plus parlent, chacun à son tour, et que quelqu'un interprète; (Ⅰ)

*****

Sive lingua quis loquitur, secundum duos, aut ut multum tres, et per partes, et unus interpretatur. (Ⅳ)

*****

Et si quelqu’un parle en langue, que ce soient deux, ou tout au plus trois, qui parlent, et chacun à son tour, et que quelqu’un interprète; (Ⅵ)

*****

Et si quelqu’un parle une Langue [inconnue], que cela se fasse par deux, ou tout au plus par trois, et cela par tour ; mais qu’il y en ait un qui interprète. (Ⅶ)

*****

S'il y en a qui parlent une langue, qu'il n'y en ait que deux ou trois, tout au plus, et l'un après l'autre; et qu'il y en ait un qui interprète. (Ⅷ)

*****

14. 28  
ἐὰν δὲ μὴ ᾖ ⸀διερμηνευτής, σιγάτω ἐν ἐκκλησίᾳ, ἑαυτῷ δὲ λαλείτω καὶ τῷ θεῷ.

s'il n'y a point d'interprète, qu'on se taise dans l'assemblée et qu'on se parle à soi-même et à Dieu. (⁎)

*****

s'il n'y a point d'interprète, qu'on se taise dans l'Église, et qu'on parle à soi-même et à Dieu. (Ⅰ)

*****

Si autem non fuerit interpres, taceat in ecclesia : sibi autem loquatur, et Deo. (Ⅳ)

*****

mais s’il n’y a pas d’interprète, qu’il se taise dans l’assemblée, et qu’il parle à soi-même et à Dieu; (Ⅵ)

*****

Que s’il n’y a point d’interprète, que [cet homme] se taise dans l’Eglise, et qu’il parle à soi-même, et à Dieu. (Ⅶ)

*****

S'il n'y a point d'interprète, que celui qui parle une langue se taise dans l'Église, et qu'il parle à lui-même et à Dieu. (Ⅷ)

*****

14. 29  
προφῆται δὲ δύο ἢ τρεῖς λαλείτωσαν, καὶ οἱ ἄλλοι διακρινέτωσαν·

Pour les prophètes, qu'il y en ait deux ou trois à parler, et que les autres jugent; (⁎)

*****

Pour ce qui est des prophètes, que deux ou trois parlent, et que les autres jugent; (Ⅰ)

*****

Prophetæ autem duo, aut tres dicant, et ceteri dijudicent. (Ⅳ)

*****

et que les prophètes parlent, deux ou trois, et que les autres jugent; (Ⅵ)

*****

Et que deux ou trois prophètes parlent, et que les autres en jugent. (Ⅶ)

*****

Qu'il n'y ait aussi que deux ou trois prophètes qui parlent, et que les autres jugent. (Ⅷ)

*****

14. 30  
ἐὰν δὲ ἄλλῳ ἀποκαλυφθῇ καθημένῳ, ὁ πρῶτος σιγάτω.

et si un autre, qui est assis, a une révélation, que le premier se taise. (⁎)

*****

et si un autre qui est assis a une révélation, que le premier se taise. (Ⅰ)

*****

Quod si alii revelatum fuerit sedenti, prior taceat. (Ⅳ)

*****

et s’il y a eu une révélation faite à un autre qui est assis, que le premier se taise. (Ⅵ)

*****

Et si quelque chose est révélée à un autre qui est assis, que le premier se taise. (Ⅶ)

*****

Et si un autre assistant a une révélation, que le premier se taise. (Ⅷ)

*****

14. 31  
δύνασθε γὰρ καθ’ ἕνα πάντες προφητεύειν, ἵνα πάντες μανθάνωσιν καὶ πάντες παρακαλῶνται

Car vous pouvez tous prophétiser l'un après l'autre, afin que tous soient instruits et que tous soient exhortés. (⁎)

*****

Car vous pouvez tous prophétiser successivement, afin que tous soient instruits et que tous soient exhortés. (Ⅰ)

*****

Potestis enim omnes per singulos prophetare : ut omnes discant, et omnes exhortentur : (Ⅳ)

*****

Car vous pouvez tous prophétiser un à un, afin que tous apprennent et que tous soient exhortés. (Ⅵ)

*****

Car vous pouvez tous prophétiser l’un après l’autre, afin que tous apprennent, et que tous soient consolés. (Ⅶ)

*****

Car vous pouvez tous prophétiser l'un après l'autre, afin que tous apprennent, et que tous soient exhortés. (Ⅷ)

*****

14. 32  
(καὶ πνεύματα προφητῶν προφήταις ὑποτάσσεται,

Or les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes, (⁎)

*****

Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes; (Ⅰ)

*****

et spiritus prophetarum prophetis subjecti sunt. (Ⅳ)

*****

Et les esprits des prophètes sont assujettis aux prophètes. (Ⅵ)

*****

Et les Esprits des Prophètes sont sujets aux Prophètes. (Ⅶ)

*****

Or, les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes; (Ⅷ)

*****

14. 33  
οὐ γάρ ἐστιν ἀκαταστασίας ὁ θεὸς ἀλλὰ εἰρήνης), ὡς ἐν πάσαις ταῖς ἐκκλησίαις τῶν ἁγίων.

car Dieu n'est pas un Dieu de désordre, mais de paix. (⁎)

*****

car Dieu n'est pas un Dieu de désordre, mais de paix. Comme dans toutes les Églises des saints, (Ⅰ)

*****

Non enim est dissensionis Deus, sed pacis : sicut et in omnibus ecclesiis sanctorum doceo. (Ⅳ)

*****

Car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix, comme dans toutes les assemblées des saints. (Ⅵ)

*****

Car Dieu n’est point un [Dieu] de confusion, mais de paix, comme [on le voit] dans toutes les Eglises des Saints. (Ⅶ)

*****

Car Dieu n'est point pour la confusion, mais pour la paix. Comme on le voit dans toutes les Églises des saints, (Ⅷ)

*****

14. 34  
Αἱ ⸀γυναῖκες ἐν ταῖς ἐκκλησίαις σιγάτωσαν, οὐ γὰρ ⸀ἐπιτρέπεται αὐταῖς λαλεῖν· ἀλλὰ ⸀ὑποτασσέσθωσαν, καθὼς καὶ ὁ νόμος λέγει.

Comme cela a eu lieu dans toutes les Eglises des saints, que vos femmes se taisent dans les assemblées, car elles n'ont pas mission de parler; mais qu'elles soient soumises, comme le dit aussi la Loi. (⁎)

*****

que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d'y parler; mais qu'elles soient soumises, selon que le dit aussi la loi. (Ⅰ)

*****

Mulieres in ecclesiis taceant, non enim permittitur eis loqui, sed subditas esse, sicut et lex dicit. (Ⅳ)

*****

Que vos femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis de parler; mais qu’elles soient soumises, comme le dit aussi la loi. (Ⅵ)

*****

Que les femmes qui sont parmi vous se taisent dans les Eglises ; car il ne leur est point permis de parler, mais [elles doivent] être soumises, comme aussi la Loi le dit. (Ⅶ)

*****

Que vos femmes se taisent dans les Églises, parce qu'il ne leur est pas permis d'y parler; et qu'elles soient soumises, comme la loi le dit aussi. (Ⅷ)

*****

14. 35  
εἰ δέ τι ⸀μαθεῖν θέλουσιν, ἐν οἴκῳ τοὺς ἰδίους ἄνδρας ἐπερωτάτωσαν, αἰσχρὸν γάρ ἐστιν γυναικὶ ⸂λαλεῖν ἐν ἐκκλησίᾳ⸃.

Si elles veulent s'instruire sur quelque point, qu'elles interrogent leurs maris à la maison; car il est malséant à une femme de parler dans une assemblée. (⁎)

*****

Si elles veulent s'instruire sur quelque chose, qu'elles interrogent leurs maris à la maison; car il est malséant à une femme de parler dans l'Église. (Ⅰ)

*****

Si quid autem volunt discere, domi viros suos interrogent. Turpe est enim mulieri loqui in ecclesia. (Ⅳ)

*****

Et si elles veulent apprendre quelque chose, qu’elles interrogent leurs propres maris chez elles, car il est honteux pour une femme de parler dans l’assemblée. (Ⅵ)

*****

Et si elles veulent apprendre quelque chose, qu’elles interrogent leurs maris dans la maison ; car il est malhonnête que les femmes parlent dans l’Eglise. (Ⅶ)

*****

Si elles veulent s'instruire sur quelque chose, qu'elles interrogent leurs maris à la maison; car il n'est pas bienséant aux femmes de parler dans l'Église. (Ⅷ)

*****

14. 36  
ἢ ἀφ’ ὑμῶν ὁ λόγος τοῦ θεοῦ ἐξῆλθεν, ἢ εἰς ὑμᾶς μόνους κατήντησεν;

Est-ce de chez vous que la parole de Dieu est sortie? ou est-ce à vous seuls qu'elle est parvenue? (⁎)

*****

Est-ce de chez vous que la parole de Dieu est sortie? ou est-ce à vous seuls qu'elle est parvenue? (Ⅰ)

*****

An a vobis verbum Dei processit ? aut in vos solos pervenit ? (Ⅳ)

*****

La parole de Dieu est-elle procédée de vous, ou est-elle parvenue à vous seuls? (Ⅵ)

*****

La parole de Dieu est-elle procédée de vous ? ou est-elle parvenue seulement à vous ? (Ⅶ)

*****

Est-ce de vous que la parole de Dieu est venue, ou n'est-elle parvenue qu'à vous seuls? (Ⅷ)

*****

14. 37  
Εἴ τις δοκεῖ προφήτης εἶναι ἢ πνευματικός, ἐπιγινωσκέτω ἃ γράφω ὑμῖν ὅτι κυρίου ⸀ἐστὶν·

Si quelqu'un croit être prophète ou riche en dons spirituels, qu'il reconnaisse que ces choses que je vous ai écrites sont des commandements du Seigneur. (⁎)

*****

Si quelqu'un croit être prophète ou inspiré, qu'il reconnaisse que ce que je vous écris est un commandement du Seigneur. (Ⅰ)

*****

Si quis videtur propheta esse, aut spiritualis, cognoscat quæ scribo vobis, quia Domini sunt mandata. (Ⅳ)

*****

Si quelqu’un pense être prophète ou spirituel, qu’il reconnaisse que les choses que je vous écris sont le commandement du Seigneur. (Ⅵ)

*****

Si quelqu’un croit être Prophète, ou spirituel, qu’il reconnaisse que les choses que je vous écris sont des commandements du Seigneur. (Ⅶ)

*****

Si quelqu'un croit être prophète, ou inspiré, qu'il reconnaisse que les choses que je vous écris sont des commandements du Seigneur. (Ⅷ)

*****

14. 38  
εἰ δέ τις ἀγνοεῖ, ⸀ἀγνοεῖται.

Et s'il veut l'ignorer, qu'il l'ignore. (⁎)

*****

Et si quelqu'un l'ignore, qu'il l'ignore. (Ⅰ)

*****

Si quis autem ignorat, ignorabitur. (Ⅳ)

*****

Et si quelqu’un est ignorant, qu’il soit ignorant. (Ⅵ)

*****

Et si quelqu’un est ignorant, qu’il soit ignorant. (Ⅶ)

*****

Et si quelqu'un veut l'ignorer, qu'il l'ignore. (Ⅷ)

*****

14. 39  
ὥστε, ἀδελφοί ⸀μου, ζηλοῦτε τὸ προφητεύειν, καὶ τὸ λαλεῖν ⸂μὴ κωλύετε γλώσσαις⸃·

Ainsi dons, mes frères, aspirez au don de prophétie, et n'empêchez pas de parler en langue. (⁎)

*****

Ainsi donc, frères, aspirez au don de prophétie, et n'empêchez pas de parler en langues. (Ⅰ)

*****

Itaque fratres æmulamini prophetare : et loqui linguis nolite prohibere. (Ⅳ)

*****

Ainsi, frères, désirez avec ardeur de prophétiser, et n’empêchez pas de parler en langues. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi, mes frères, désirez avec ardeur de prophétiser, et n’empêchez point de parler [diverses] Langues. (Ⅶ)

*****

C'est pourquoi, frères, désirez avec ardeur de prophétiser, et n'empêchez point de parler des langues. (Ⅷ)

*****

14. 40  
πάντα ⸀δὲ εὐσχημόνως καὶ κατὰ τάξιν γινέσθω.

Mais que tout se fasse avec bienséance et avec ordre. (⁎)

*****

Mais que tout se fasse avec bienséance et avec ordre. (Ⅰ)

*****

Omnia autem honeste, et secundum ordinem fiant. (Ⅳ)

*****

Mais que toutes choses se fassent avec bienséance et avec ordre. (Ⅵ)

*****

Que toutes choses se fassent avec bienséance, et avec ordre. (Ⅶ)

*****

Que toutes choses se fassent avec bienséance et avec ordre. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 14

| | | | | | | | | | | | | 14| | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥