Ephésiens
Onelittleangel > > Ephésiens  >
(33 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

5. 1  
Soyez donc des imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés;

Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés; (Ⅰ)

*****

γίνεσθε οὖν μιμηταὶ τοῦ θεοῦ, ὡς τέκνα ἀγαπητά, (Ⅲ)

*****

Estote ergo imitatores Dei, sicut filii carissimi, (Ⅳ)

*****

Soyez donc imitateurs de Dieu comme de bien-aimés enfants, (Ⅵ)

*****

Soyez donc les imitateurs de Dieu, comme [ses] chers enfants ; (Ⅶ)

*****

Soyez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés; (Ⅷ)

*****

5. 2  
et marchez dans la charité, à l'exemple du Christ, qui nous aimés et s'est livré lui-même à Dieu pour nous comme une oblation et un sacrifice d'agréable odeur.

et marchez dans la charité, à l'exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s'est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur. (Ⅰ)

*****

καὶ περιπατεῖτε ἐν ἀγάπῃ, καθὼς καὶ ὁ Χριστὸς ἠγάπησεν ⸀ἡμᾶς καὶ παρέδωκεν ἑαυτὸν ὑπὲρ ⸀ἡμῶν προσφορὰν καὶ θυσίαν τῷ θεῷ εἰς ὀσμὴν εὐωδίας. (Ⅲ)

*****

et ambulate in dilectione, sicut et Christus dilexit nos, et tradidit semetipsum pro nobis, oblationem et hostiam Deo in odorem suavitatis. (Ⅳ)

*****

et marchez dans l’amour, comme aussi le Christ nous a aimés et s’est livré lui-même pour nous, comme offrande et sacrifice à Dieu, en parfum de bonne odeur. (Ⅵ)

*****

Et marchez dans la charité, ainsi que Christ aussi nous a aimés, et s’est donné lui-même pour nous en oblation et sacrifice à Dieu, en odeur de bonne senteur. (Ⅶ)

*****

Et marchez dans la charité, comme le Christ qui nous a aimés, et s'est offert lui-même à Dieu pour nous en oblation et en victime d'agréable odeur. (Ⅷ)

*****

5. 3  
Qu'on n'entende même pas dire qu'il y ait parmi vous de fornication, d'impureté de quelque sorte, de convoitise, ainsi qu'il convient à des saints.

Que l'impudicité, qu'aucune espèce d'impureté, et que la cupidité, ne soient pas même nommées parmi vous, ainsi qu'il convient à des saints. (Ⅰ)

*****

Πορνεία δὲ καὶ ⸂ἀκαθαρσία πᾶσα⸃ ἢ πλεονεξία μηδὲ ὀνομαζέσθω ἐν ὑμῖν, καθὼς πρέπει ἁγίοις, (Ⅲ)

*****

Fornicatio autem, et omnis immunditia, aut avaritia, nec nominetur in vobis, sicut decet sanctos : (Ⅳ)

*****

Mais que ni la fornication, ni aucune impureté ou cupidité, ne soient même nommées parmi vous, comme il convient à des saints; (Ⅵ)

*****

Que ni la fornication, ni aucune souillure, ni l’avarice, ne soient pas même nommées parmi vous, ainsi qu’il est convenable à des Saints ; (Ⅶ)

*****

Que ni la fornication, ni aucune impureté, ni l'avarice, ne soient même nommées parmi vous, comme il convient à des saints; (Ⅷ)

*****

5. 4  
Point de paroles déshonnêtes, ni de bouffonneries, ni de plaisanteries grossières, toutes choses qui sont malséantes; mais plutôt des actions de grâces.

Qu'on n'entende ni paroles déshonnêtes, ni propos insensés, ni plaisanteries, choses qui sont contraires à la bienséance; qu'on entende plutôt des actions de grâces. (Ⅰ)

*****

καὶ αἰσχρότης καὶ μωρολογία ἢ εὐτραπελία, ⸂ἃ οὐκ ἀνῆκεν⸃, ἀλλὰ μᾶλλον εὐχαριστία. (Ⅲ)

*****

aut turpitudo, aut stultiloquium, aut scurrilitas, quæ ad rem non pertinet : sed magis gratiarum actio. (Ⅳ)

*****

ni aucune chose honteuse, ni parole folle ou plaisanterie, lesquelles ne sont pas bienséantes, mais plutôt des actions de grâces. (Ⅵ)

*****

Ni aucune chose déshonnête, ni parole folle, ni plaisanterie ; car ce sont là des choses qui ne sont pas bienséantes ; mais plutôt des actions de grâces. (Ⅶ)

*****

Ni aucune parole déshonnête, ni bouffonnerie, ni plaisanterie, qui sont des choses malséantes; mais qu'on y entende plutôt des actions de grâces. (Ⅷ)

*****

5. 5  
Car, sachez-le bien, aucun impudique, aucun impur, aucun homme cupide (lequel est un idolâtre), n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu.

Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. (Ⅰ)

*****

τοῦτο γὰρ ⸀ἴστε γινώσκοντες ὅτι πᾶς πόρνος ἢ ἀκάθαρτος ἢ πλεονέκτης, ⸀ὅ ἐστιν εἰδωλολάτρης, οὐκ ἔχει κληρονομίαν ἐν τῇ βασιλείᾳ τοῦ Χριστοῦ καὶ θεοῦ. (Ⅲ)

*****

Hoc enim scitote intelligentes : quod omnis fornicator, aut immundus, aut avarus, quod est idolorum servitus, non habet hæreditatem in regno Christi et Dei. (Ⅳ)

*****

Cela en effet vous le savez, connaissant qu’aucun fornicateur, ou impur, ou cupide (qui est un idolâtre), n’a d’héritage dans le royaume du Christ et de Dieu. (Ⅵ)

*****

Car vous savez ceci, que nul fornicateur, ni impur, ni avare, qui est un idolâtre, n’a point d’héritage dans le Royaume de Christ, et de Dieu. (Ⅶ)

*****

Car vous savez ceci, qu'aucun fornicateur, ou impudique, ou avare, qui est un idolâtre, n'a part à l'héritage du royaume de Christ et de Dieu. (Ⅷ)

*****

5. 6  
Que personne ne vous abuse par de vains discours; car c'est à cause de ces vices que la colère de Dieu vient sur les fils de l'incrédulité.

Que personne ne vous séduise par de vains discours; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. (Ⅰ)

*****

Μηδεὶς ὑμᾶς ἀπατάτω κενοῖς λόγοις, διὰ ταῦτα γὰρ ἔρχεται ἡ ὀργὴ τοῦ θεοῦ ἐπὶ τοὺς υἱοὺς τῆς ἀπειθείας. (Ⅲ)

*****

Nemo vos seducat inanibus verbis : propter hæc enim venit ira Dei in filios diffidentiæ. (Ⅳ)

*****

Que personne ne vous séduise par de vaines paroles; car, à cause de ces choses, la colère de Dieu vient sur les fils de la désobéissance. (Ⅵ)

*****

Que personne ne vous séduise par de vains discours, car à cause de ces choses la colère de Dieu vient sur les rebelles. (Ⅶ)

*****

Que personne ne vous séduise par de vains discours; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les enfants rebelles. (Ⅷ)

*****

5. 7  
N'ayez donc aucune part avec eux.

N'ayez donc aucune part avec eux. (Ⅰ)

*****

μὴ οὖν γίνεσθε συμμέτοχοι αὐτῶν· (Ⅲ)

*****

Nolite ergo effici participes eorum.\ (Ⅳ)

*****

N’ayez donc pas de participation avec eux; (Ⅵ)

*****

Ne soyez donc point leurs associés. (Ⅶ)

*****

N'ayez donc point de part avec eux. (Ⅷ)

*****

5. 8  
Autrefois vous étiez ténèbres, mais à présent vous êtes lumière dans le Seigneur, marchez comme des enfants de lumière.

Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière! (Ⅰ)

*****

ἦτε γάρ ποτε σκότος, νῦν δὲ φῶς ἐν κυρίῳ· ὡς τέκνα φωτὸς περιπατεῖτε, (Ⅲ)

*****

Eratis enim aliquando tenebræ : nunc autem lux in Domino. Ut filii lucis ambulate : (Ⅳ)

*****

car vous étiez autrefois ténèbres, mais maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur; marchez comme des enfants de lumière (Ⅵ)

*****

Car vous étiez autrefois ténèbres, mais maintenant vous êtes lumière au Seigneur ; conduisez-vous [donc] comme des enfants de lumière. (Ⅶ)

*****

Car vous étiez autrefois ténèbres, mais à présent vous êtes lumière dans le Seigneur; marchez comme des enfants de lumière; (Ⅷ)

*****

5. 9  
Car le fruit de la lumière consiste en tout ce qui est bon, juste et vrai.

Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité. (Ⅰ)

*****

ὁ γὰρ καρπὸς τοῦ ⸀φωτὸς ἐν πάσῃ ἀγαθωσύνῃ καὶ δικαιοσύνῃ καὶ ἀληθείᾳ, (Ⅲ)

*****

fructus enim lucis est in omni bonitate, et justitia, et veritate : (Ⅳ)

*****

(car le fruit de la lumière consiste en toute bonté, et justice, et vérité), (Ⅵ)

*****

Car le fruit de l’Esprit consiste en toute débonnaireté, justice et vérité. (Ⅶ)

*****

Car le fruit de l'Esprit consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité. (Ⅷ)

*****

5. 10  
Examinez ce qui est agréable au Seigneur;

Examinez ce qui est agréable au Seigneur; (Ⅰ)

*****

δοκιμάζοντες τί ἐστιν εὐάρεστον τῷ κυρίῳ· (Ⅲ)

*****

probantes quid sit beneplacitum Deo : (Ⅳ)

*****

éprouvant ce qui est agréable au Seigneur. (Ⅵ)

*****

Eprouvant ce qui est agréable au Seigneur. (Ⅶ)

*****

Examinez ce qui est agréable au Seigneur. (Ⅷ)

*****

5. 11  
et ne prenez aucune part aux œuvres stériles des ténèbres, mais plutôt condamnez-les.

et ne prenez point part aux oeuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les. (Ⅰ)

*****

καὶ μὴ συγκοινωνεῖτε τοῖς ἔργοις τοῖς ἀκάρποις τοῦ σκότους, μᾶλλον δὲ καὶ ἐλέγχετε, (Ⅲ)

*****

et nolite communicare operibus infructuosis tenebrarum, magis autem redarguite. (Ⅳ)

*****

Et n’ayez rien de commun avec les œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt reprenez-les aussi; (Ⅵ)

*****

Et ne communiquez point aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais au contraire reprenez-les. (Ⅶ)

*****

Et ne prenez aucune part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais bien plutôt condamnez-les. (Ⅷ)

*****

5. 12  
Car, ce qu'ils font en secret, on a honte même de le dire;

Car il est honteux de dire ce qu'ils font en secret; (Ⅰ)

*****

τὰ γὰρ κρυφῇ γινόμενα ὑπ’ αὐτῶν αἰσχρόν ἐστιν καὶ λέγειν· (Ⅲ)

*****

Quæ enim in occulto fiunt ab ipsis, turpe est et dicere. (Ⅳ)

*****

car les choses qu’ils font en secret, il est honteux même de les dire. (Ⅵ)

*****

Car il est même déshonnête de dire les choses qu’ils font en secret. (Ⅶ)

*****

Car il est même honteux de dire ce que ces gens font en secret. (Ⅷ)

*****

5. 13  
mais toutes ces abominations, une fois condamnées, sont rendues manifestes par le lumière, car tout ce qui est mis au jour, est lumière.

mais tout ce qui est condamné est manifesté par la lumière, car tout ce qui est manifesté est lumière. (Ⅰ)

*****

τὰ δὲ πάντα ἐλεγχόμενα ὑπὸ τοῦ φωτὸς φανεροῦται, (Ⅲ)

*****

Omnia autem, quæ arguuntur, a lumine manifestantur : omne enim, quod manifestatur, lumen est. (Ⅳ)

*****

Mais toutes choses, étant reprises par la lumière, sont manifestées; car ce qui manifeste tout, c’est la lumière; (Ⅵ)

*****

Mais toutes choses étant mises en évidence par la lumière, sont rendues manifestes ; car la lumière est celle qui manifeste tout. (Ⅶ)

*****

Mais tout ce qui est condamné est manifesté par la lumière; car tout ce qui est manifesté devient lumière. (Ⅷ)

*****

5. 14  
C'est pourquoi il est dit : " Eveille-toi, toi qui dors; lève-toi d'entre les morts, et le Christ t'illuminera. "

C'est pour cela qu'il est dit: Réveille-toi, toi qui dors, Relève-toi d'entre les morts, Et Christ t'éclairera. (Ⅰ)

*****

πᾶν γὰρ τὸ φανερούμενον φῶς ἐστιν. διὸ λέγει· Ἔγειρε, ὁ καθεύδων, καὶ ἀνάστα ἐκ τῶν νεκρῶν, καὶ ἐπιφαύσει σοι ὁ Χριστός. (Ⅲ)

*****

Propter quod dicit : Surge qui dormis, et exsurge a mortuis, et illuminabit te Christus. (Ⅳ)

*****

c’est pourquoi il dit: «Réveille-toi, toi qui dors, et relève-toi d’entre les morts, et le Christ luira sur toi». (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi il [est] dit : Réveille-toi, toi qui dors, et te relève d’entre les morts, et Christ t’éclairera. (Ⅶ)

*****

C'est pour cela qu'il est dit: Réveille-toi, toi qui dors, et te relève d'entre les morts, et Christ t'éclairera. (Ⅷ)

*****

5. 15  
Ayez dons soin, [mes frères], de vous conduire avec prudence, non en insensés,

Prenez donc garde de vous conduire avec circonspection, non comme des insensés, mais comme des sages; (Ⅰ)

*****

Βλέπετε οὖν ⸂ἀκριβῶς πῶς⸃ περιπατεῖτε, μὴ ὡς ἄσοφοι ἀλλ’ ὡς σοφοί, (Ⅲ)

*****

Videte itaque, fratres, quomodo caute ambuletis : non quasi insipientes, (Ⅳ)

*****

Prenez donc garde à marcher soigneusement, non pas comme étant dépourvus de sagesse, mais comme étant sages; (Ⅵ)

*****

Prenez donc garde comment vous vous conduirez soigneusement, non point comme étant dépourvus de sagesse, mais comme étant sages : (Ⅶ)

*****

Prenez donc garde à vous conduire avec circonspection, non comme des insensés, mais comme des personnes sages; (Ⅷ)

*****

5. 16  
mais comme des hommes sages, rachetez le temps, car les jours sont mauvais.

rachetez le temps, car les jours sont mauvais. (Ⅰ)

*****

ἐξαγοραζόμενοι τὸν καιρόν, ὅτι αἱ ἡμέραι πονηραί εἰσιν. (Ⅲ)

*****

sed ut sapientes : redimentes tempus, quoniam dies mali sunt. (Ⅳ)

*****

saisissant l’occasion, parce que les jours sont mauvais. (Ⅵ)

*****

Rachetant le temps : car les jours sont mauvais. (Ⅶ)

*****

Rachetez le temps; car les jours sont mauvais. (Ⅷ)

*****

5. 17  
C'est pourquoi ne soyez pas inconsidérés, mais comprenez bien quelle est la volonté du Seigneur.

C'est pourquoi ne soyez pas inconsidérés, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur. (Ⅰ)

*****

διὰ τοῦτο μὴ γίνεσθε ἄφρονες, ἀλλὰ ⸀συνίετε τί τὸ θέλημα τοῦ κυρίου· (Ⅲ)

*****

Propterea nolite fieri imprudentes, sed intelligentes quæ sit voluntas Dei. (Ⅳ)

*****

C’est pourquoi ne soyez pas sans intelligence, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi ne soyez point sans prudence, mais comprenez bien quelle est la volonté du Seigneur. (Ⅶ)

*****

C'est pourquoi ne soyez pas sans prudence, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur. (Ⅷ)

*****

5. 18  
Ne vous enivrez pas de vin, c'est la source de la débauche, mais remplissez-vous de l'Esprit-Saint.

Ne vous enivrez pas de vin: c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit; (Ⅰ)

*****

καὶ μὴ μεθύσκεσθε οἴνῳ, ἐν ᾧ ἐστιν ἀσωτία, ἀλλὰ πληροῦσθε ἐν πνεύματι, (Ⅲ)

*****

Et nolite inebriari vino, in quo est luxuria, sed implemini Spiritu Sancto, (Ⅳ)

*****

Et ne vous enivrez pas de vin, en quoi il y a de la dissolution; mais soyez remplis de l’Esprit, (Ⅵ)

*****

Et ne vous enivrez point du vin auquel il y a de la dissolution ; mais soyez remplis de l’Esprit. (Ⅶ)

*****

Ne vous enivrez point de vin, qui mène au dérèglement; mais soyez remplis de l'Esprit; (Ⅷ)

*****

5. 19  
Entretenez-vous les uns les autres de psaumes, d'hymnes et de cantiques spirituels, chantant et psalmodiant du fond du cœur en l'honneur du Seigneur.

entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur; (Ⅰ)

*****

λαλοῦντες ⸀ἑαυτοῖς ψαλμοῖς καὶ ὕμνοις καὶ ᾠδαῖς πνευματικαῖς, ᾄδοντες καὶ ⸀ψάλλοντες τῇ καρδίᾳ ὑμῶν τῷ κυρίῳ, (Ⅲ)

*****

loquentes vobismetipsis in psalmis, et hymnis, et canticis spiritualibus, cantantes et psallentes in cordibus vestris Domino, (Ⅳ)

*****

vous entretenant par des psaumes et des hymnes et des cantiques spirituels, chantant et psalmodiant de votre cœur au Seigneur; (Ⅵ)

*****

Vous entretenant par des Psaumes, des cantiques et des chansons spirituelles ; chantant et psalmodiant de votre cœur au Seigneur. (Ⅶ)

*****

Entretenez-vous ensemble par des psaumes, des hymnes et des cantiques spirituels, chantant et psalmodiant de votre cœur au Seigneur; (Ⅷ)

*****

5. 20  
Rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus Christ, (Ⅰ)

*****

εὐχαριστοῦντες πάντοτε ὑπὲρ πάντων ἐν ὀνόματι τοῦ κυρίου ἡμῶν Ἰησοῦ Χριστοῦ τῷ θεῷ καὶ πατρί, (Ⅲ)

*****

gratias agentes semper pro omnibus in nomine Domini nostri Jesu Christi Deo et Patri, (Ⅳ)

*****

rendant toujours grâces pour toutes choses, au nom de notre seigneur Jésus Christ, à Dieu le Père; (Ⅵ)

*****

Rendant toujours grâces pour toutes choses au Nom de notre Seigneur Jésus-Christ [à notre] Dieu, et Père. (Ⅶ)

*****

Rendez grâces toujours pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ. (Ⅷ)

*****

5. 21  
Soyez soumis les uns aux autres dans le crainte du Christ.

vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ. (Ⅰ)

*****

ὑποτασσόμενοι ἀλλήλοις ἐν φόβῳ Χριστοῦ. (Ⅲ)

*****

subjecti invicem in timore Christi.\ (Ⅳ)

*****

étant soumis les uns aux autres dans la crainte de Christ. (Ⅵ)

*****

Vous soumettant les uns aux autres, en la crainte de Dieu. (Ⅶ)

*****

Soumettez-vous les uns aux autres dans la crainte de Dieu. (Ⅷ)

*****

5. 22  
Que les femmes soient soumises à leurs maris, comme au Seigneur;

Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur; (Ⅰ)

*****

Αἱ γυναῖκες τοῖς ἰδίοις ⸀ἀνδράσιν ὡς τῷ κυρίῳ, (Ⅲ)

*****

Mulieres viris suis subditæ sint, sicut Domino : (Ⅳ)

*****

Femmes, soyez soumises à vos propres maris comme au Seigneur; (Ⅵ)

*****

Femmes soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur. (Ⅶ)

*****

Femmes, soyez soumises à vos propres maris, comme au Seigneur, (Ⅷ)

*****

5. 23  
car le mari est le chef de la femme, comme le Christ est le chef de l'Eglise, son corps, dont il est le Sauveur.

car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. (Ⅰ)

*****

ὅτι ἀνήρ ἐστιν κεφαλὴ τῆς γυναικὸς ὡς καὶ ὁ Χριστὸς κεφαλὴ τῆς ἐκκλησίας, ⸀αὐτὸς σωτὴρ τοῦ σώματος. (Ⅲ)

*****

quoniam vir caput est mulieris, sicut Christus caput est Ecclesiæ : ipse, salvator corporis ejus. (Ⅳ)

*****

parce que le mari est le chef de la femme, comme aussi le Christ est le chef de l’assemblée, lui, le sauveur du corps. (Ⅵ)

*****

Car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Eglise, et il est aussi le Sauveur de [son] Corps. (Ⅶ)

*****

Parce que le mari est le chef de la femme, comme aussi le Christ est le chef de l'Église, qui est son corps, dont il est le Sauveur. (Ⅷ)

*****

5. 24  
Or, de même que l'Eglise est soumise au Christ, les femmes doivent être soumises à leurs maris en toutes choses.

Or, de même que l'Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses. (Ⅰ)

*****

ἀλλὰ ⸀ὡς ἡ ἐκκλησία ὑποτάσσεται τῷ Χριστῷ, οὕτως καὶ αἱ γυναῖκες ⸀τοῖς ἀνδράσιν ἐν παντί. (Ⅲ)

*****

Sed sicut Ecclesia subjecta est Christo, ita et mulieres viris suis in omnibus. (Ⅳ)

*****

Mais comme l’assemblée est soumise au Christ, ainsi que les femmes le soient aussi à leurs maris en toutes choses. (Ⅵ)

*****

Comme donc l’Eglise est soumise à Christ, que les femmes le soient de même à leurs maris, en toutes choses. (Ⅶ)

*****

Or, de même que l'Église est soumise à Christ, que les femmes le soient aussi à leurs propres maris en toutes choses. (Ⅷ)

*****

5. 25  
Maris, aimez vos femmes, comme le Christ a aimé l'Eglise et s'est livré lui-même pour elle,

Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour elle, (Ⅰ)

*****

Οἱ ἄνδρες, ἀγαπᾶτε τὰς ⸀γυναῖκας, καθὼς καὶ ὁ Χριστὸς ἠγάπησεν τὴν ἐκκλησίαν καὶ ἑαυτὸν παρέδωκεν ὑπὲρ αὐτῆς, (Ⅲ)

*****

Viri, diligite uxores vestras, sicut et Christus dilexit Ecclesiam, et seipsum tradidit pro ea, (Ⅳ)

*****

Maris, aimez vos propres femmes, comme aussi le Christ a aimé l’assemblée et s’est livré lui-même pour elle, (Ⅵ)

*****

[Et] vous maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Eglise, et s’est donné lui-même pour elle. (Ⅶ)

*****

Maris, aimez vos femmes, comme aussi Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour elle; (Ⅷ)

*****

5. 26  
afin de la sanctifier, après l'avoir purifiée dans l'eau baptismale, avec la parole,

afin de la sanctifier par la parole, après l'avoir purifiée par le baptême d'eau, (Ⅰ)

*****

ἵνα αὐτὴν ἁγιάσῃ καθαρίσας τῷ λουτρῷ τοῦ ὕδατος ἐν ῥήματι, (Ⅲ)

*****

ut illam sanctificaret, mundans lavacro aquæ in verbo vitæ, (Ⅳ)

*****

afin qu’il la sanctifiât, en la purifiant par le lavage d’eau par la parole; (Ⅵ)

*****

Afin qu’il la sanctifiât, après l’avoir nettoyée dans le baptême d’eau et par sa parole : (Ⅶ)

*****

Afin de la sanctifier, en la purifiant et en la lavant par l'eau de la parole; (Ⅷ)

*****

5. 27  
pour la faire paraître, devant lui, cette Eglise, glorieuse, sans tache, sans ride, ni rien de semblable, mais sainte et immaculée.

afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. (Ⅰ)

*****

ἵνα παραστήσῃ ⸀αὐτὸς ἑαυτῷ ἔνδοξον τὴν ἐκκλησίαν, μὴ ἔχουσαν σπίλον ἢ ῥυτίδα ἤ τι τῶν τοιούτων, ἀλλ’ ἵνα ᾖ ἁγία καὶ ἄμωμος. (Ⅲ)

*****

ut exhiberet ipse sibi gloriosam Ecclesiam, non habentem maculam, aut rugam, aut aliquid hujusmodi, sed ut sit sancta et immaculata. (Ⅳ)

*****

afin que lui se présentât l’assemblée à lui-même, glorieuse, n’ayant ni tache, ni ride, ni rien de semblable, mais afin qu’elle fût sainte et irréprochable. (Ⅵ)

*****

Afin qu’il se la rendît une Eglise glorieuse, n’ayant ni tache, ni ride, ni autre chose semblable, mais afin qu’elle fût sainte et irrépréhensible. (Ⅶ)

*****

Pour la faire paraître devant lui une Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. (Ⅷ)

*****

5. 28  
C'est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes, comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s'aime lui-même.

C'est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s'aime lui-même. (Ⅰ)

*****

οὕτως ὀφείλουσιν ⸀καὶ οἱ ἄνδρες ἀγαπᾶν τὰς ἑαυτῶν γυναῖκας ὡς τὰ ἑαυτῶν σώματα· ὁ ἀγαπῶν τὴν ἑαυτοῦ γυναῖκα ἑαυτὸν ἀγαπᾷ, (Ⅲ)

*****

Ita et viri debent diligere uxores suas ut corpora sua. Qui suam uxorem diligit, seipsum diligit. (Ⅳ)

*****

De même aussi, les maris doivent aimer leurs propres femmes comme leurs propres corps; celui qui aime sa propre femme s’aime lui-même. (Ⅵ)

*****

Les maris donc doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps ; celui qui aime sa femme s’aime soi-même. (Ⅶ)

*****

C'est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme, s'aime lui-même. (Ⅷ)

*****

5. 29  
Car jamais personne n'a haï sa propre chair; mais il la nourrit et l'entoure de soins, comme fait le Christ pour l'Eglise,

Car jamais personne n'a haï sa propre chair; mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l'Église, (Ⅰ)

*****

οὐδεὶς γάρ ποτε τὴν ἑαυτοῦ σάρκα ἐμίσησεν, ἀλλὰ ἐκτρέφει καὶ θάλπει αὐτήν, καθὼς καὶ ὁ ⸀Χριστὸς τὴν ἐκκλησίαν, (Ⅲ)

*****

Nemo enim umquam carnem suam odio habuit : sed nutrit et fovet eam, sicut et Christus Ecclesiam : (Ⅳ)

*****

Car personne n’a jamais haï sa propre chair, mais il la nourrit et la chérit, comme aussi le Christ l’assemblée: (Ⅵ)

*****

Car personne n’a jamais eu en haine sa propre chair, mais il la nourrit et l’entretient, comme le Seigneur entretient l’Eglise. (Ⅶ)

*****

Car personne n'a jamais haï sa propre chair, mais il la nourrit et l'entretient, comme le Seigneur le fait à l'égard de l'Église; (Ⅷ)

*****

5. 30  
parce que nous sommes membres de son corps, [formés " de sa propre chair et de ses os]. "

parce que nous sommes membres de son corps. (Ⅰ)

*****

ὅτι μέλη ἐσμὲν τοῦ σώματος ⸀αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

quia membra sumus corporis ejus, de carne ejus et de ossibus ejus. (Ⅳ)

*****

car nous sommes membres de son corps, — de sa chair et de ses os. (Ⅵ)

*****

Car nous sommes membres de son corps, étant de sa chair, et de ses os. (Ⅶ)

*****

Parce que nous sommes les membres de son corps, étant de sa chair et de ses os. (Ⅷ)

*****

5. 31  
" C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère pour s'attacher à sa femme, et de deux ils deviendront une seule chair. "

C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. (Ⅰ)

*****

ἀντὶ τούτου καταλείψει ἄνθρωπος ⸀τὸν ⸀πατέρα καὶ ⸀τὴν μητέρα καὶ προσκολληθήσεται ⸂τῇ γυναικὶ⸃ αὐτοῦ, καὶ ἔσονται οἱ δύο εἰς σάρκα μίαν. (Ⅲ)

*****

Propter hoc relinquet homo patrem et matrem suam, et adhærebit uxori suæ, et erunt duo in carne una. (Ⅳ)

*****

«C’est pour cela que l’homme laissera son père et sa mère et sera joint à sa femme; et les deux seront une seule chair». (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi l’homme laissera son père et sa mère, et il s’unira à sa femme, et les deux seront une même chair. (Ⅶ)

*****

C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme; et les deux ne seront qu'une seule chair. (Ⅷ)

*****

5. 32  
Ce mystère est grand; je veux dire, par rapport au Christ et à l'Eglise.

Ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l'Église. (Ⅰ)

*****

τὸ μυστήριον τοῦτο μέγα ἐστίν, ἐγὼ δὲ λέγω εἰς Χριστὸν καὶ εἰς τὴν ἐκκλησίαν. (Ⅲ)

*****

Sacramentum hoc magnum est, ego autem dico in Christo et in Ecclesia. (Ⅳ)

*****

Ce mystère est grand; mais moi je parle relativement à Christ et à l’assemblée. (Ⅵ)

*****

Ce mystère est grand, or je parle de Christ et de l’Eglise. (Ⅶ)

*****

Ce mystère est grand; je le dis par rapport à Christ et à l'Église. (Ⅷ)

*****

5. 33  
Au reste, que chacun de vous, de la même manière, aime sa femme comme soi-même, et que la femme révère son mari.

Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari. (Ⅰ)

*****

πλὴν καὶ ὑμεῖς οἱ καθ’ ἕνα ἕκαστος τὴν ἑαυτοῦ γυναῖκα οὕτως ἀγαπάτω ὡς ἑαυτόν, ἡ δὲ γυνὴ ἵνα φοβῆται τὸν ἄνδρα. (Ⅲ)

*****

Verumtamen et vos singuli, unusquisque uxorem suam sicut seipsum diligat : uxor autem timeat virum suum. (Ⅳ)

*****

Toutefois, que chacun de vous aussi en particulier aime sa propre femme comme lui-même; et quant à la femme, qu’elle craigne son mari. (Ⅵ)

*****

Que chacun de vous aime donc sa femme comme soi-même ; et que la femme révère son mari. (Ⅶ)

*****

Ainsi, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 5

| | | | 5| |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥