Colossiens
Onelittleangel > > Colossiens  >
(23 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

2. 1  
Je veux, en effet, que vous sachiez quels combats je soutiens pour vous et pour ceux de Laodicée, et pour tous ceux qui ne m'ont pas vu de leurs yeux, afin que leurs cœurs soient réconfortés,

Je veux, en effet, que vous sachiez combien est grand le combat que je soutiens pour vous, et pour ceux qui sont à Laodicée, et pour tous ceux qui n'ont pas vu mon visage en la chair, (Ⅰ)

*****

Θέλω γὰρ ὑμᾶς εἰδέναι ἡλίκον ἀγῶνα ἔχω ⸀ὑπὲρ ὑμῶν καὶ τῶν ἐν Λαοδικείᾳ καὶ ὅσοι οὐχ ἑόρακαν τὸ πρόσωπόν μου ἐν σαρκί, (Ⅲ)

*****

Volo enim vos scire qualem sollicitudinem habeam pro vobis, et pro iis qui sunt Laodiciæ, et quicumque non viderunt faciem meam in carne : (Ⅳ)

*****

Car je veux que vous sachiez quel combat j’ai pour vous et pour ceux qui sont à Laodicée, et tous ceux qui n’ont point vu mon visage en la chair, (Ⅵ)

*****

Or je veux que vous sachiez combien est grand le combat que j’ai pour vous, et pour ceux qui [sont] à Laodicée, et pour tous ceux qui n’ont point vu ma présence en la chair ; (Ⅶ)

*****

2. 2  
et qu'étant étroitement unis dans la charité, ils soient enrichis d'une pleine conviction de l'intelligence, et connaissent le mystère de Dieu, du Christ,

afin qu'ils aient le coeur rempli de consolation, qu'ils soient unis dans la charité, et enrichis d'une pleine intelligence pour connaître le mystère de Dieu, savoir Christ, (Ⅰ)

*****

ἵνα παρακληθῶσιν αἱ καρδίαι αὐτῶν, ⸀συμβιβασθέντες ἐν ἀγάπῃ καὶ εἰς ⸂πᾶν πλοῦτος⸃ τῆς πληροφορίας τῆς συνέσεως, εἰς ἐπίγνωσιν τοῦ μυστηρίου τοῦ ⸀θεοῦ, Χριστοῦ, (Ⅲ)

*****

ut consolentur corda ipsorum, instructi in caritate, et in omnes divitias plenitudinis intellectus, in agnitionem mysterii Dei Patris et Christi Jesu : (Ⅳ)

*****

afin que leurs cœurs soient consolés, étant unis ensemble dans l’amour et pour toutes les richesses de la pleine certitude d’intelligence, pour la connaissance du mystère de Dieu, (Ⅵ)

*****

Afin que leurs cœurs soient consolés, étant unis ensemble dans la charité, et dans toutes les richesses d’une pleine certitude d’intelligence, pour la connaissance du mystère de notre Dieu et Père, et de Christ. (Ⅶ)

*****

2. 3  
en qui sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science.

mystère dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science. (Ⅰ)

*****

ἐν ᾧ εἰσιν πάντες οἱ θησαυροὶ τῆς σοφίας ⸀καὶ γνώσεως ἀπόκρυφοι. (Ⅲ)

*****

in quo sunt omnes thesauri sapientiæ et scientiæ absconditi.\ (Ⅳ)

*****

dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance. (Ⅵ)

*****

En qui se trouvent tous les trésors de sagesse et de science. (Ⅶ)

*****

2. 4  
Je dis cela, afin que personne ne vous trompe par des discours subtils.

Je dis cela afin que personne ne vous trompe par des discours séduisants. (Ⅰ)

*****

⸀τοῦτο λέγω ἵνα ⸀μηδεὶς ὑμᾶς παραλογίζηται ἐν πιθανολογίᾳ. (Ⅲ)

*****

Hoc autem dico, ut nemo vos decipiat in sublimitate sermonum. (Ⅳ)

*****

Or je dis ceci, afin que personne ne vous séduise par des discours spécieux; (Ⅵ)

*****

Or je dis ceci afin que personne ne vous trompe par des discours séduisants. (Ⅶ)

*****

2. 5  
Car, si je suis absent de corps, je suis avec vous en esprit, heureux de voir le bon ordre qui règne parmi vous et la solidité de votre foi dans le Christ.

Car, si je suis absent de corps, je suis avec vous en esprit, voyant avec joie le bon ordre qui règne parmi vous, et la fermeté de votre foi en Christ. (Ⅰ)

*****

εἰ γὰρ καὶ τῇ σαρκὶ ἄπειμι, ἀλλὰ τῷ πνεύματι σὺν ὑμῖν εἰμι, χαίρων καὶ βλέπων ὑμῶν τὴν τάξιν καὶ τὸ στερέωμα τῆς εἰς Χριστὸν πίστεως ὑμῶν. (Ⅲ)

*****

Nam etsi corpore absens sum, sed spiritu vobiscum sum : gaudens, et videns ordinem vestrum, et firmamentum ejus, quæ in Christo est, fidei vestræ. (Ⅳ)

*****

car lors même que je suis absent de corps, toutefois je suis avec vous en esprit, me réjouissant et voyant votre ordre, et la fermeté de votre foi en Christ. (Ⅵ)

*****

Car quoique je sois absent de corps, toutefois je suis avec vous en esprit, me réjouissant, et voyant votre ordre et la fermeté de votre foi, que vous avez en Christ. (Ⅶ)

*****

2. 6  
Ainsi donc, comme vous avec reçu le Christ Jésus, le Seigneur, marchez en lui,

Ainsi donc, comme vous avez reçu le Seigneur Jésus Christ, marchez en lui, (Ⅰ)

*****

Ὡς οὖν παρελάβετε τὸν Χριστὸν Ἰησοῦν τὸν κύριον, ἐν αὐτῷ περιπατεῖτε, (Ⅲ)

*****

Sicut ergo accepistis Jesum Christum Dominum, in ipso ambulate, (Ⅳ)

*****

Comme donc vous avez reçu le christ Jésus, le Seigneur, marchez en lui, (Ⅵ)

*****

Ainsi donc que vous avez reçu le Seigneur Jésus-Christ, marchez en lui ; (Ⅶ)

*****

2. 7  
enracinés et édifiés en lui, affermis par la foi, telle qu'on vous l'a enseignée et y faisant des progrès, avec actions de grâces.

étant enracinés et fondés en lui, et affermis par la foi, d'après les instructions qui vous ont été données, et abondez en actions de grâces. (Ⅰ)

*****

ἐρριζωμένοι καὶ ἐποικοδομούμενοι ἐν αὐτῷ καὶ ⸀βεβαιούμενοι τῇ πίστει καθὼς ἐδιδάχθητε, ⸀περισσεύοντες ἐν εὐχαριστίᾳ. (Ⅲ)

*****

radicati, et superædificati in ipso, et confirmati fide, sicut et didicistis, abundantes in illo in gratiarum actione. (Ⅳ)

*****

enracinés et édifiés en lui, et affermis dans la foi, selon que vous avez été enseignés, abondant en elle avec des actions de grâces. (Ⅵ)

*****

Etant enracinés et édifiés en lui, et fortifiés en la foi, selon que vous avez été enseignés, abondant en elle avec action de grâces. (Ⅶ)

*****

2. 8  
Prenez garde que personne ne vous surprenne par la philosophie et par des enseignements trompeurs, selon une tradition toute humaine et les rudiments du monde, et non selon le Christ.

Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. (Ⅰ)

*****

Βλέπετε μή τις ὑμᾶς ἔσται ὁ συλαγωγῶν διὰ τῆς φιλοσοφίας καὶ κενῆς ἀπάτης κατὰ τὴν παράδοσιν τῶν ἀνθρώπων, κατὰ τὰ στοιχεῖα τοῦ κόσμου καὶ οὐ κατὰ Χριστόν· (Ⅲ)

*****

Videte ne quis vos decipiat per philosophiam, et inanem fallaciam secundum traditionem hominum, secundum elementa mundi, et non secundum Christum : (Ⅳ)

*****

Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par de vaines déceptions, selon l’enseignement des hommes, selon les éléments du monde, et non selon Christ; (Ⅵ)

*****

Prenez garde que personne ne vous gagne par la philosophie, et par de vains raisonnements conformes à la tradition des hommes et aux éléments du monde et non point à la [doctrine] de Christ. (Ⅶ)

*****

2. 9  
Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité.

Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. (Ⅰ)

*****

ὅτι ἐν αὐτῷ κατοικεῖ πᾶν τὸ πλήρωμα τῆς θεότητος σωματικῶς, (Ⅲ)

*****

quia in ipso inhabitat omnis plenitudo divinitatis corporaliter : (Ⅳ)

*****

car en lui habite toute la plénitude de la déité corporellement; (Ⅵ)

*****

Car toute la plénitude de la Divinité habite en lui corporellement. (Ⅶ)

*****

2. 10  
En lui vous avez tout pleinement, lui qui est le chef de toute principauté et de toute puissance.

Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐστὲ ἐν αὐτῷ πεπληρωμένοι, ὅς ἐστιν ἡ κεφαλὴ πάσης ἀρχῆς καὶ ἐξουσίας, (Ⅲ)

*****

et estis in illo repleti, qui est caput omnis principatus et potestatis : (Ⅳ)

*****

et vous êtes accomplis en lui, qui est le chef de toute principauté et autorité, (Ⅵ)

*****

Et vous êtes rendus accomplis en lui ; qui est le Chef de toute principauté et puissance ; (Ⅶ)

*****

2. 11  
En lui vous avez été circoncis d'une circoncision non faite de main d'homme, de la circoncision du Christ, par le dépouillement de ce corps de chair.

Et c'est en lui que vous avez été circoncis d'une circoncision que la main n'a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair: (Ⅰ)

*****

ἐν ᾧ καὶ περιετμήθητε περιτομῇ ἀχειροποιήτῳ ἐν τῇ ἀπεκδύσει τοῦ ⸀σώματος τῆς σαρκός, ἐν τῇ περιτομῇ τοῦ Χριστοῦ, (Ⅲ)

*****

in quo et circumcisi estis circumcisione non manu facta in expoliatione corporis carnis, sed in circumcisione Christi : (Ⅳ)

*****

en qui aussi vous avez été circoncis d’une circoncision qui n’a pas été faite de main, dans le dépouillement du corps de la chair par la circoncision du Christ, (Ⅵ)

*****

En qui aussi vous êtes circoncis d’une Circoncision faite sans main, qui consiste à dépouiller le corps des péchés de la chair, ce [qui est] la Circoncision de Christ ; (Ⅶ)

*****

2. 12  
Ensevelis avec lui dans le baptême, vous avez été dans le même baptême ressuscités avec lui par votre foi à l'action de Dieu, qui l'a ressuscité d'entre les morts.

ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l'a ressuscité des morts. (Ⅰ)

*****

συνταφέντες αὐτῷ ἐν τῷ ⸀βαπτισμῷ, ἐν ᾧ καὶ συνηγέρθητε διὰ τῆς πίστεως τῆς ἐνεργείας τοῦ θεοῦ τοῦ ἐγείραντος αὐτὸν ⸀ἐκ νεκρῶν· (Ⅲ)

*****

consepulti ei in baptismo, in quo et resurrexistis per fidem operationis Dei, qui suscitavit illum a mortuis. (Ⅳ)

*****

étant ensevelis avec lui dans le baptême, dans lequel aussi vous avez été ressuscités ensemble par la foi en l’opération de Dieu qui l’a ressuscité d’entre les morts. (Ⅵ)

*****

Etant ensevelis avec lui par le Baptême ; en qui aussi vous êtes ensemble ressuscités par la foi de l’efficace de Dieu, qui l’a ressuscité des morts. (Ⅶ)

*****

2. 13  
Vous qui étiez morts par vos péchés et par l'incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, après nous avoir pardonné toutes nos offenses.

Vous qui étiez morts par vos offenses et par l'incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses; (Ⅰ)

*****

καὶ ὑμᾶς νεκροὺς ὄντας ⸀ἐν τοῖς παραπτώμασιν καὶ τῇ ἀκροβυστίᾳ τῆς σαρκὸς ὑμῶν, συνεζωοποίησεν ὑμᾶς σὺν αὐτῷ· χαρισάμενος ἡμῖν πάντα τὰ παραπτώματα, (Ⅲ)

*****

Et vos cum mortui essetis in delictis, et præputio carnis vestræ, convivificavit cum illo, donans vobis omnia delicta : (Ⅳ)

*****

Et vous, lorsque vous étiez morts dans vos fautes et dans l’incirconcision de votre chair, il vous a vivifiés ensemble avec lui, nous ayant pardonné toutes nos fautes, (Ⅵ)

*****

Et lorsque vous étiez morts dans vos offenses, et dans le prépuce de votre chair, il vous a vivifiés ensemble avec lui, vous ayant gratuitement pardonné toutes vos offenses. (Ⅶ)

*****

2. 14  
Il a détruit l'acte qui était écrit contre nous et nous était contraire avec ses ordonnances, et il l'a fait disparaître en le clouant à la croix;

il a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix; (Ⅰ)

*****

ἐξαλείψας τὸ καθ’ ἡμῶν χειρόγραφον τοῖς δόγμασιν ὃ ἦν ὑπεναντίον ἡμῖν, καὶ αὐτὸ ἦρκεν ἐκ τοῦ μέσου προσηλώσας αὐτὸ τῷ σταυρῷ· (Ⅲ)

*****

delens quod adversus nos erat chirographum decreti, quod erat contrarium nobis, et ipsum tulit de medio, affigens illud cruci : (Ⅳ)

*****

ayant effacé l’obligation qui était contre nous, laquelle consistait en ordonnances et qui nous était contraire, et il l’a ôtée en la clouant à la croix: (Ⅵ)

*****

En ayant effacé l’obligation [qui était] contre nous, laquelle consistait en des ordonnances, et nous était contraire, et laquelle il a entièrement abolie, l’ayant attachée à la croix. (Ⅶ)

*****

2. 15  
il a dépouillé les principautés et les puissances, et les a livrées hardiment en spectacle, en triomphant d'elles par la croix.

il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix. (Ⅰ)

*****

ἀπεκδυσάμενος τὰς ἀρχὰς καὶ τὰς ἐξουσίας ἐδειγμάτισεν ἐν παρρησίᾳ, θριαμβεύσας αὐτοὺς ἐν αὐτῷ. (Ⅲ)

*****

et expolians principatus, et potestates traduxit confidenter, palam triumphans illos in semetipso.\ (Ⅳ)

*****

ayant dépouillé les principautés et les autorités, il les a produites en public, triomphant d’elles en la croix. (Ⅵ)

*****

Ayant dépouillé les principautés et les puissances, qu’il a produites en public triomphant d’elles en la croix. (Ⅶ)

*****

2. 16  
Que personne donc ne vous condamne sur le manger et le boire, ou au sujet d'une fête, d'une nouvelle lune ou d'un sabbat :

Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d'une fête, d'une nouvelle lune, ou des sabbats: (Ⅰ)

*****

Μὴ οὖν τις ὑμᾶς κρινέτω ἐν βρώσει ⸀ἢ ἐν πόσει ἢ ἐν μέρει ἑορτῆς ἢ νουμηνίας ἢ σαββάτων, (Ⅲ)

*****

Nemo ergo vos judicet in cibo, aut in potu, aut in parte diei festi, aut neomeniæ, aut sabbatorum : (Ⅳ)

*****

Que personne donc ne vous juge en ce qui concerne le manger ou le boire, ou à propos d’un jour de fête ou de nouvelle lune, ou de sabbats, (Ⅵ)

*****

Que personne donc ne vous condamne pour le manger ou pour le boire, ou pour la distinction d’un jour de Fête, ou [pour un jour] de nouvelle lune, ou pour les sabbats. (Ⅶ)

*****

2. 17  
ce n'est là que l'ombre des choses à venir, mais la réalité se trouve dans le Christ.

c'était l'ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ. (Ⅰ)

*****

ἅ ἐστιν σκιὰ τῶν μελλόντων, τὸ δὲ σῶμα ⸀τοῦ Χριστοῦ. (Ⅲ)

*****

quæ sunt umbra futurorum : corpus autem Christi. (Ⅳ)

*****

qui sont une ombre des choses à venir; mais le corps est du Christ. (Ⅵ)

*****

Lesquelles choses sont l’ombre de celles qui étaient à venir, mais le corps en est en Christ. (Ⅶ)

*****

2. 18  
Qu'aucun homme ne vous fasse perdre la palme du combat, par affectation d'humilité et de culte des anges, tandis qu'il s'égare en des choses qu'il n'a pas vues, et qu'il s'enfle d'un vain orgueil par les pensées de la chair,

Qu'aucun homme, sous une apparence d'humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course, tandis qu'il s'abandonne à ses visions et qu'il est enflé d'un vain orgueil par ses pensées charnelles, (Ⅰ)

*****

μηδεὶς ὑμᾶς καταβραβευέτω θέλων ἐν ταπεινοφροσύνῃ καὶ θρησκείᾳ τῶν ἀγγέλων, ⸀ἃ ἑόρακεν ἐμβατεύων, εἰκῇ φυσιούμενος ὑπὸ τοῦ νοὸς τῆς σαρκὸς αὐτοῦ, (Ⅲ)

*****

Nemo vos seducat, volens in humilitate, et religione angelorum, quæ non vidit ambulans, frustra inflatus sensu carnis suæ, (Ⅳ)

*****

Que personne ne vous frustre du prix du combat, faisant sa volonté propre dans l’humilité et dans le culte des anges, s’ingérant dans les choses qu’il n’a pas vues, enflé d’un vain orgueil par les pensées de sa chair, (Ⅵ)

*****

Que personne ne vous maîtrise à son plaisir par humilité d’esprit, et par le service des Anges, s’ingérant dans des choses qu’il n’a point vues, étant témérairement enflé du sens de sa chair. (Ⅶ)

*****

2. 19  
sans s'attacher au chef, duquel tout le corps, à l'aide des liens et des jointures, s'entretient et grandit par l'accroissement que Dieu lui donne.

sans s'attacher au chef, dont tout le corps, assisté et solidement assemblé par des jointures et des liens, tire l'accroissement que Dieu donne. (Ⅰ)

*****

καὶ οὐ κρατῶν τὴν κεφαλήν, ἐξ οὗ πᾶν τὸ σῶμα διὰ τῶν ἁφῶν καὶ συνδέσμων ἐπιχορηγούμενον καὶ συμβιβαζόμενον αὔξει τὴν αὔξησιν τοῦ θεοῦ. (Ⅲ)

*****

et non tenens caput, ex quo totum corpus per nexus, et conjunctiones subministratum, et constructum crescit in augmentum Dei. (Ⅳ)

*****

et ne tenant pas ferme le chef, duquel tout le corps, alimenté et bien uni ensemble par des jointures et des liens, croît de l’accroissement de Dieu. (Ⅵ)

*****

Et ne retenant point le Chef, duquel tout le Corps étant fourni et ajusté ensemble par les jointures et les liaisons, croît d’un accroissement de Dieu. (Ⅶ)

*****

2. 20  
Si vous êtes morts avec le Christ aux rudiments du monde, pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous soumettez-vous à ces prescriptions :

Si vous êtes morts avec Christ aux rudiments du monde, pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous impose-t-on ces préceptes: (Ⅰ)

*****

Εἰ ἀπεθάνετε σὺν Χριστῷ ἀπὸ τῶν στοιχείων τοῦ κόσμου, τί ὡς ζῶντες ἐν κόσμῳ δογματίζεσθε· (Ⅲ)

*****

Si ergo mortui estis cum Christo ab elementis hujus mundi : quid adhuc tamquam viventes in mundo decernitis ? (Ⅳ)

*****

Si vous êtes morts avec Christ aux éléments du monde, pourquoi, comme si vous étiez encore en vie dans le monde, établissez-vous des ordonnances, (Ⅵ)

*****

Si donc vous êtes morts avec Christ, quant aux rudiments du monde, pourquoi vous charge-t-on d’ordonnances, comme si vous viviez au monde ? (Ⅶ)

*****

2. 21  
" Ne prends pas ! Ne goûte pas ! Ne touche pas? "

Ne prends pas! ne goûte pas! ne touche pas! (Ⅰ)

*****

Μὴ ἅψῃ μηδὲ γεύσῃ μηδὲ θίγῃς, (Ⅲ)

*****

Ne tetigeritis, neque gustaveritis, neque contrectaveritis : (Ⅳ)

*****

— ne prends pas, ne goûte pas, ne touche pas! (Ⅵ)

*****

[Savoir], Ne mange, Ne goûte, Ne touche point. (Ⅶ)

*****

2. 22  
— Toutes ces choses vont à la corruption par l'usage même qu'on en fait. — Ces défenses ne sont que des préceptes et des enseignements humains.

préceptes qui tous deviennent pernicieux par l'abus, et qui ne sont fondés que sur les ordonnances et les doctrines des hommes? (Ⅰ)

*****

ἅ ἐστιν πάντα εἰς φθορὰν τῇ ἀποχρήσει, κατὰ τὰ ἐντάλματα καὶ διδασκαλίας τῶν ἀνθρώπων; (Ⅲ)

*****

quæ sunt omnia in interitum ipso usu, secundum præcepta et doctrinas hominum : (Ⅳ)

*****

— (choses qui sont toutes destinées à périr par l’usage,) selon les commandements et les enseignements des hommes (Ⅵ)

*****

Qui sont toutes choses périssables par l’usage, [et établies] suivant les commandements et les doctrines des hommes. (Ⅶ)

*****

2. 23  
Elles ont quelque apparence de sagesse avec leur culte volontaire, leur humilité, et leur mépris pour le corps, mais elles sont sans valeur réelle, et ne servent qu'à la satisfaction de la chair

Ils ont, à la vérité, une apparence de sagesse, en ce qu'ils indiquent un culte volontaire, de l'humilité, et le mépris du corps, mais ils sont sans aucun mérite et contribuent à la satisfaction de la chair. (Ⅰ)

*****

ἅτινά ἐστιν λόγον μὲν ἔχοντα σοφίας ἐν ἐθελοθρησκίᾳ καὶ ταπεινοφροσύνῃ καὶ ἀφειδίᾳ σώματος, οὐκ ἐν τιμῇ τινι πρὸς πλησμονὴν τῆς σαρκός. (Ⅲ)

*****

quæ sunt rationem quidem habentia sapientiæ in superstitione, et humilitate, et non ad parcendum corpori, non in honore aliquo ad saturitatem carnis. (Ⅳ)

*****

(qui ont bien une apparence de sagesse en dévotion volontaire et en humilité, et en ce qu’elles n’épargnent pas le corps, ne lui rendant pas un certain honneur), pour la satisfaction de la chair? (Ⅵ)

*****

[Et] qui ont pourtant quelque apparence de sagesse en dévotion volontaire, et en humilité d’esprit, et en ce qu’elles n’épargnent nullement le corps, et n’ont aucun égard au rassasiement de la chair. (Ⅶ)

*****



Page: 1

Chapitre 2

| 2| | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥