Tite
Onelittleangel > > Tite  >
(15 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

3. 1  
Rappelle aux fidèles le devoir d'être soumis aux magistrats et aux autorités, de leur obéir, d'être prêts à toute bonne oeuvre,

Rappelle-leur d'être soumis aux magistrats et aux autorités, d'obéir, d'être prêts à toute bonne oeuvre, (Ⅰ)

*****

Ὑπομίμνῃσκε αὐτοὺς ⸀ἀρχαῖς ἐξουσίαις ὑποτάσσεσθαι πειθαρχεῖν, πρὸς πᾶν ἔργον ἀγαθὸν ἑτοίμους εἶναι, (Ⅲ)

*****

Admone illos principibus, et potestatibus subditos esse, dicto obedire, ad omne opus bonum paratos esse : (Ⅳ)

*****

Rappelle-leur d’être soumis aux principautés et aux autorités, d’être obéissants, d’être prêts à toute bonne œuvre, (Ⅵ)

*****

Avertis-les d’être soumis aux Principautés et aux Puissances, d’obéir aux Gouverneurs, d’être prêts à faire toute sorte de bonnes actions. (Ⅶ)

*****

3. 2  
de ne dire du mal de personne, d'éviter les contestations, mais d'être condescendants, et de témoigner la plus grande douceur à l'égard de tous les hommes.

de ne médire de personne, d'être pacifiques, modérés, pleins de douceur envers tous les hommes. (Ⅰ)

*****

μηδένα βλασφημεῖν, ἀμάχους εἶναι, ἐπιεικεῖς, πᾶσαν ἐνδεικνυμένους πραΰτητα πρὸς πάντας ἀνθρώπους. (Ⅲ)

*****

neminem blasphemare, non litigiosos esse, sed modestos, omnem ostendentes mansuetudinem ad omnes homines. (Ⅳ)

*****

de n’injurier personne, de n’être pas querelleurs, mais modérés, montrant toute douceur envers tous les hommes. (Ⅵ)

*****

De ne médire de personne ; de n’être point querelleurs, [mais] doux, et montrant toute débonnaireté envers tous les hommes. (Ⅶ)

*****

3. 3  
Car nous aussi, nous étions autrefois insensés, indociles, égarés, esclaves de toutes sortes de convoitises et de jouissances, vivant dans la malignité et l'envie, dignes de haine, et nous haïssant les uns les autres.

Car nous aussi, nous étions autrefois insensés, désobéissants, égarés, asservis à toute espèce de convoitises et de voluptés, vivant dans la méchanceté et dans l'envie, dignes d'être haïs, et nous haïssant les uns les autres. (Ⅰ)

*****

ἦμεν γάρ ποτε καὶ ἡμεῖς ἀνόητοι, ἀπειθεῖς, πλανώμενοι, δουλεύοντες ἐπιθυμίαις καὶ ἡδοναῖς ποικίλαις, ἐν κακίᾳ καὶ φθόνῳ διάγοντες, στυγητοί, μισοῦντες ἀλλήλους. (Ⅲ)

*****

Eramus enim aliquando et nos insipientes, increduli, errantes, servientes desideriis, et voluptatibus variis, in malitia et invidia agentes, odibiles, odientes invicem. (Ⅳ)

*****

Car nous étions, nous aussi, autrefois, insensés, désobéissants, égarés, asservis à diverses convoitises et voluptés, vivant dans la malice et dans l’envie, haïssables, nous haïssant l’un l’autre. (Ⅵ)

*****

Car nous étions aussi autrefois insensés, rebelles, abusés, asservis à diverses convoitises et voluptés, vivant dans la malice et dans l’envie, dignes d’être haïs, et nous haïssant l’un l’autre. (Ⅶ)

*****

3. 4  
Mais lorsque Dieu notre Sauveur a fait paraître sa bonté et son amour pour les hommes,

Mais, lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été manifestés, (Ⅰ)

*****

ὅτε δὲ ἡ χρηστότης καὶ ἡ φιλανθρωπία ἐπεφάνη τοῦ σωτῆρος ἡμῶν θεοῦ, (Ⅲ)

*****

Cum autem benignitas et humanitas apparuit Salvatoris nostri Dei, (Ⅳ)

*****

Mais, quand la bonté de notre Dieu sauveur et son amour envers les hommes sont apparus, il nous sauva, (Ⅵ)

*****

Mais quand la bonté de Dieu notre Sauveur, et son amour envers les hommes ont été manifestés, il nous a sauvés ; (Ⅶ)

*****

3. 5  
il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous faisions, mais selon sa miséricorde, par le bain de la régénération et en nous renouvelant par le Saint-Esprit,

il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint Esprit, (Ⅰ)

*****

οὐκ ἐξ ἔργων τῶν ἐν δικαιοσύνῃ ⸀ἃ ἐποιήσαμεν ἡμεῖς ἀλλὰ κατὰ ⸂τὸ αὐτοῦ ἔλεος⸃ ἔσωσεν ἡμᾶς διὰ λουτροῦ παλιγγενεσίας καὶ ἀνακαινώσεως πνεύματος ἁγίου, (Ⅲ)

*****

non ex operibus justitiæ, quæ fecimus nos, sed secundum suam misericordiam salvos nos fecit per lavacrum regenerationis et renovationis Spiritus Sancti, (Ⅳ)

*****

non sur le principe d’œuvres accomplies en justice, que nous, nous eussions faites, mais selon sa propre miséricorde, par le lavage de la régénération et le renouvellement de l’Esprit Saint, (Ⅵ)

*****

Non par des œuvres de justice que nous eussions faites, mais selon la miséricorde ; par le baptême de la régénération, et le renouvellement du Saint-Esprit ; (Ⅶ)

*****

3. 6  
qu'il a répandu sur nous largement par Jésus-Christ notre Sauveur,

qu'il a répandu sur nous avec abondance par Jésus Christ notre Sauveur, (Ⅰ)

*****

οὗ ἐξέχεεν ἐφ’ ἡμᾶς πλουσίως διὰ Ἰησοῦ Χριστοῦ τοῦ σωτῆρος ἡμῶν, (Ⅲ)

*****

quem effudit in nos abunde per Jesum Christum Salvatorem nostrum : (Ⅳ)

*****

qu’il a répandu richement sur nous par Jésus Christ, notre Sauveur, (Ⅵ)

*****

Lequel il a répandu abondamment en nous par Jésus-Christ notre Sauveur. (Ⅶ)

*****

3. 7  
afin que, justifiés par sa grâce, nous devenions héritiers de la vie éternelle selon notre espérance.

afin que, justifiés par sa grâce, nous devenions, en espérance, héritiers de la vie éternelle. (Ⅰ)

*****

ἵνα δικαιωθέντες τῇ ἐκείνου χάριτι κληρονόμοι ⸀γενηθῶμεν κατ’ ἐλπίδα ζωῆς αἰωνίου. (Ⅲ)

*****

ut justificati gratia ipsius, hæredes simus secundum spem vitæ æternæ. (Ⅳ)

*****

afin que, ayant été justifiés par sa grâce, nous devinssions héritiers selon l’espérance de la vie éternelle. (Ⅵ)

*****

Afin qu’ayant été justifiés par sa grâce, nous soyons les héritiers de la vie éternelle selon notre espérance. (Ⅶ)

*****

3. 8  
C'est là une parole certaine, et je désire que tu affirmes ces choses, afin que ceux qui croient en Dieu s'appliquent à être les premiers dans la pratique des bonnes oeuvres. C'est ce qui est bon et utile aux hommes.

Cette parole est certaine, et je veux que tu affirmes ces choses, afin que ceux qui ont cru en Dieu s'appliquent à pratiquer de bonnes oeuvres. (Ⅰ)

*****

Πιστὸς ὁ λόγος, καὶ περὶ τούτων βούλομαί σε διαβεβαιοῦσθαι, ἵνα φροντίζωσιν καλῶν ἔργων προΐστασθαι οἱ πεπιστευκότες θεῷ. ταῦτά ⸀ἐστιν καλὰ καὶ ὠφέλιμα τοῖς ἀνθρώποις· (Ⅲ)

*****

Fidelis sermo est : et de his volo te confirmare : ut curent bonis operibus præesse qui credunt Deo. Hæc sunt bona, et utilia hominibus. (Ⅳ)

*****

Cette parole est certaine, et je veux que tu insistes sur ces choses, afin que ceux qui ont cru Dieu s’appliquent à être les premiers dans les bonnes œuvres: ces choses sont bonnes et utiles aux hommes. (Ⅵ)

*****

Cette parole est certaine, et je veux que tu affirmes ces choses, afin que ceux qui ont cru en Dieu, aient soin les premiers de s’appliquer aux bonnes œuvres ; voilà les choses qui sont bonnes et utiles aux hommes. (Ⅶ)

*****

3. 9  
Quant aux questions folles,aux généalogies, aux querelles, aux disputes relatives à la Loi, évite-les, car elles sont inutiles et vaines.

Voilà ce qui est bon et utile aux hommes. Mais évite les discussions folles, les généalogies, les querelles, les disputes relatives à la loi; car elles sont inutiles et vaines. (Ⅰ)

*****

μωρὰς δὲ ζητήσεις καὶ γενεαλογίας καὶ ⸀ἔρεις καὶ μάχας νομικὰς περιΐστασο, εἰσὶν γὰρ ἀνωφελεῖς καὶ μάταιοι. (Ⅲ)

*****

Stultas autem quæstiones, et genealogias, et contentiones, et pugnas legis devita : sunt enim inutiles, et vanæ. (Ⅳ)

*****

Mais évite les folles questions, et les généalogies, et les contestations, et les disputes sur la loi, car elles sont inutiles et vaines. (Ⅵ)

*****

Mais réprime les folles questions, les généalogies, les contestations et les disputes de la Loi ; car elles sont inutiles et vaines. (Ⅶ)

*****

3. 10  
Pour celui qui fomente des divisions, après un premier et un second avertissement, éloigne-le de toi,

Éloigne de toi, après un premier et un second avertissement, celui qui provoque des divisions, (Ⅰ)

*****

αἱρετικὸν ἄνθρωπον μετὰ μίαν καὶ δευτέραν νουθεσίαν παραιτοῦ, (Ⅲ)

*****

Hæreticum hominem post unam et secundam correptionem devita : (Ⅳ)

*****

Rejette l’homme sectaire après une première et une seconde admonestation, (Ⅵ)

*****

Rejette l’homme hérétique, après le premier et le second avertissement. (Ⅶ)

*****

3. 11  
sachant qu'un tel homme est entièrement perverti, et qu'il est un pécheur condamné de son propre jugement.

sachant qu'un homme de cette espèce est perverti, et qu'il pèche, en se condamnant lui-même. (Ⅰ)

*****

εἰδὼς ὅτι ἐξέστραπται ὁ τοιοῦτος καὶ ἁμαρτάνει, ὢν αὐτοκατάκριτος. (Ⅲ)

*****

sciens quia subversus est, qui ejusmodi est, et delinquit, cum sit proprio judicio condemnatus.\ (Ⅳ)

*****

sachant qu’un tel homme est perverti et pèche, étant condamné par lui-même. (Ⅵ)

*****

Sachant qu’un tel homme est perverti, et qu’il pèche, étant condamné par soi-même. (Ⅶ)

*****

3. 12  
Lorsque je t'aurai envoyé Artémas ou Tychique, hâte-toi de venir me rejoindre à Nicopolis, car j'ai résolu d'y passer l'hiver.

Lorsque je t'enverrai Artémas ou Tychique, hâte-toi de venir me rejoindre à Nicopolis; car c'est là que j'ai résolu de passer l'hiver. (Ⅰ)

*****

Ὅταν πέμψω Ἀρτεμᾶν πρὸς σὲ ἢ Τυχικόν, σπούδασον ἐλθεῖν πρός με εἰς Νικόπολιν, ἐκεῖ γὰρ κέκρικα παραχειμάσαι. (Ⅲ)

*****

Cum misero ad te Artemam, aut Tychicum, festina ad me venire Nicopolim : ibi enim statui hiemare. (Ⅳ)

*****

Quand j’enverrai Artémas auprès de toi, — ou Tychique, empresse-toi de venir auprès de moi à Nicopolis, car j’ai résolu d’y passer l’hiver. (Ⅵ)

*****

Quand j’enverrai vers toi Artémas, ou Tychique, hâte-toi de venir vers moi à Nicopolis ; car j’ai résolu d’y passer l’hiver. (Ⅶ)

*****

3. 13  
Pourvois avec soin au voyage de Zénas, le docteur de la loi, et d'Apollos, en sorte que rien ne leur manque.

Aie soin de pourvoir au voyage de Zénas, le docteur de la loi, et d'Apollos, en sorte que rien ne leur manque. (Ⅰ)

*****

ζηνᾶν τὸν νομικὸν καὶ ⸀Ἀπολλῶν σπουδαίως πρόπεμψον, ἵνα μηδὲν αὐτοῖς λείπῃ. (Ⅲ)

*****

Zenam legisperitum et Apollo sollicite præmitte, ut nihil illis desit. (Ⅳ)

*****

Accompagne avec soin Zénas, le docteur de la loi, et Apollos, afin que rien ne leur manque; (Ⅵ)

*****

Accompagne soigneusement Zénas, Docteur de la Loi, et Apollos, afin que rien ne leur manque. (Ⅶ)

*****

3. 14  
De plus que les nôtres aussi apprennent à se porter aux bonnes oeuvres, de manière à subvenir aux besoins urgents, afin qu'ils ne soient pas sans fruits.

Il faut que les nôtres aussi apprennent à pratiquer de bonnes oeuvres pour subvenir aux besoins pressants, afin qu'ils ne soient pas sans produire des fruits. (Ⅰ)

*****

μανθανέτωσαν δὲ καὶ οἱ ἡμέτεροι καλῶν ἔργων προΐστασθαι εἰς τὰς ἀναγκαίας χρείας, ἵνα μὴ ὦσιν ἄκαρποι. (Ⅲ)

*****

Discant autem et nostri bonis operibus præesse ad usus necessarios : ut non sint infructuosi. (Ⅳ)

*****

et que les nôtres aussi apprennent à être les premiers dans les bonnes œuvres pour les choses nécessaires, afin qu’ils ne soient pas sans fruit. (Ⅵ)

*****

Que les nôtres aussi apprennent à être les premiers à s’appliquer aux bonnes œuvres, pour les usages nécessaires, afin qu’ils ne soient point sans fruit. (Ⅶ)

*****

3. 15  
Tous ceux qui sont avec moi te saluent ; salue ceux qui nous aiment dans la foi. Que la grâce soit avec vous tous. Amen.

Tous ceux qui sont avec moi te saluent. Salue ceux qui nous aiment dans la foi. Que la grâce soit avec vous tous! (Ⅰ)

*****

Ἀσπάζονταί σε οἱ μετ’ ἐμοῦ πάντες. ἄσπασαι τοὺς φιλοῦντας ἡμᾶς ἐν πίστει. ἡ χάρις μετὰ πάντων ⸀ὑμῶν. (Ⅲ)

*****

Salutant te qui mecum sunt omnes : saluta eos qui nos amant in fide. Gratia Dei cum omnibus vobis. Amen. (Ⅳ)

*****

Tous ceux qui sont avec moi te saluent. Salue ceux qui nous aiment dans la foi. Que la grâce soit avec vous tous! (Ⅵ)

*****

Tous ceux qui sont avec moi te saluent. Salue ceux qui nous aiment en la foi. Grâce soit avec vous tous, Amen ! (Ⅶ)

*****



Page: 1

Chapitre 3

| | 3|





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥