Les femmes (an-nissa)
Onelittleangel > >  
(177 Verses | Page 2 / 4)
Version Arabe
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
Version ArabeAfficher
(⁎)Afficher | Cacher
(Ⅰ)Afficher | Cacher
(Ⅱ)Afficher | Cacher
(Ⅵ)Afficher | Cacher


4.50
انظُرْ كَيْفَ يَفْتَرُونَ عَلَى اللَّهِ الْكَذِبَ ۖ وَكَفَىٰ بِهِ إِثْمًا مُّبِينًا

Onthur kayfa yaftaroona AAala Allahi alkathiba wakafa bihi ithman mubeenan (⁎)

Regarde comme ils débitent des mensonges sur le compte de Dieu ! Et c’est déjà là un crime monstrueux ! (Ⅰ)

Regarde comme ils forgent des mensonges contre DIEU (Lui associant fils, enfants, idoles...). Et c’est assez comme péché flagrant [qui implique un dur châtiment]. (Ⅱ)

Regarde comment ils fabriquent des mensonges au sujet d’Allah. Cela suffit amplement pour un péché manifeste. (Ⅵ)

4.51
أَلَمْ تَرَ إِلَى الَّذِينَ أُوتُوا نَصِيبًا مِّنَ الْكِتَابِ يُؤْمِنُونَ بِالْجِبْتِ وَالطَّاغُوتِ وَيَقُولُونَ لِلَّذِينَ كَفَرُوا هَٰؤُلَاءِ أَهْدَىٰ مِنَ الَّذِينَ آمَنُوا سَبِيلًا

Alam tara ila allatheena ootoo naseeban mina alkitabi yuminoona bialjibti waalttaghooti wayaqooloona lillatheena kafaroo haolai ahda mina allatheena amanoo sabeelan (⁎)

N’as-tu pas remarqué que ceux qui ont reçu une partie des Écritures continuent à croire à la sorcellerie et aux idoles, en disant des païens qu’ils étaient sur une voie meilleure que celle des croyants ? (Ⅰ)

N’as-tu pas vu ceux qui ont reçu une partie de l’Ecriture, [pourtant] ajouter foi à Jibt et à Tâghout (idole, gouverneur, personne ou chose diaboliques) ? et dire en faveur des impies : Ceux-là sont mieux guidés que les croyants ! (Ⅱ)

N’as-tu pas vu ceux qui, ayant reçu une partie du Livre, ont cru à Jibt et aux Taghout, et entretiennent les mécréants dans l’illusion d’une voie supposée meilleure que celle des croyants sincères ? (Ⅵ)

4.52
أُولَٰئِكَ الَّذِينَ لَعَنَهُمُ اللَّهُ ۖ وَمَن يَلْعَنِ اللَّهُ فَلَن تَجِدَ لَهُ نَصِيرًا

Olaika allatheena laAAanahumu Allahu waman yalAAani Allahu falan tajida lahu naseeran (⁎)

Voilà ceux que Dieu a maudits ! Et jamais ceux que Dieu a maudits ne trouveront de protecteur ! (Ⅰ)

Voilà ceux que DIEU a maudits [en raison de leurs injustices obstinées] ; et celui que DIEU maudit, tu ne trouveras pas de secours [sincères] pour lui. (Ⅱ)

Ceux-là ont été maudits par Allah. Et celui qu’Allah a maudit, tu ne lui trouveras aucun défenseur. (Ⅵ)

4.53
أَمْ لَهُمْ نَصِيبٌ مِّنَ الْمُلْكِ فَإِذًا لَّا يُؤْتُونَ النَّاسَ نَقِيرًا

Am lahum naseebun mina almulki faithan la yutoona alnnasa naqeeran (⁎)

Parviendraient-ils à détenir une part de l’empire du monde qu’ils n’en céderaient pas la moindre particule ! (Ⅰ)

Auraient-ils une part du royaume [du ciel et de la terre] ? [S’ils y prenaient part] ils n’en donneraient à personne un brin. (Ⅱ)

Posséderaient-ils une part du royaume, ils ne donneraient pas aux hommes la moindre pellicule de datte. (Ⅵ)

4.54
أَمْ يَحْسُدُونَ النَّاسَ عَلَىٰ مَا آتَاهُمُ اللَّهُ مِن فَضْلِهِ ۖ فَقَدْ آتَيْنَا آلَ إِبْرَاهِيمَ الْكِتَابَ وَالْحِكْمَةَ وَآتَيْنَاهُم مُّلْكًا عَظِيمًا

Am yahsudoona alnnasa AAala ma atahumu Allahu min fadlihi faqad atayna ala ibraheema alkitaba waalhikmata waataynahum mulkan AAatheeman (⁎)

Seraient-ils jaloux de ceux que Dieu a honorés de Sa grâce ? Mais n’avons-Nous pas déjà octroyé à la famille d’Abraham l’Écriture et la Sagesse ainsi qu’un immense empire ? (Ⅰ)

Sont-ils jaloux des hommes à cause de ce que DIEU a accordé à ceux-ci de Sa grâce ? [Pourquoi l’être alors que] Nous avons accordé à la famille d’Abraham le Livre et la Sagesse et avons donné un grand royaume. (Ⅱ)

Ne jalousent-ils pas ces mêmes personnes de ce qu’Allah les a dotés ? Nous avons donné le Livre et la sagesse à la famille d’Abraham, ainsi qu’un immense royaume. (Ⅵ)

4.55
فَمِنْهُم مَّنْ آمَنَ بِهِ وَمِنْهُم مَّن صَدَّ عَنْهُ ۚ وَكَفَىٰ بِجَهَنَّمَ سَعِيرًا

Faminhum man amana bihi waminhum man sadda AAanhu wakafa bijahannama saAAeeran (⁎)

Certains parmi eux y ont cru et d’autres s’en sont écartés. Mais, pour ces derniers, la Géhenne est une peine bien suffisante. (Ⅰ)

Il en est parmi eux qui ont cru à lui (au Livre) et il en est [d’autres] qui s’en sont écartés. L’Enfer (résultat de leurs injustices) suffira [à ces derniers] comme brasier. (Ⅱ)

Certains ont cru en ce message, d’autres s’en sont éloignés. Que la géhenne soit leur brasier ! (Ⅵ)

4.56
إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا بِآيَاتِنَا سَوْفَ نُصْلِيهِمْ نَارًا كُلَّمَا نَضِجَتْ جُلُودُهُم بَدَّلْنَاهُمْ جُلُودًا غَيْرَهَا لِيَذُوقُوا الْعَذَابَ ۗ إِنَّ اللَّهَ كَانَ عَزِيزًا حَكِيمًا

Inna allatheena kafaroo biayatina sawfa nusleehim naran kullama nadijat julooduhum baddalnahum juloodan ghayraha liyathooqoo alAAathaba inna Allaha kana AAazeezan hakeeman (⁎)

En vérité, ceux qui auront renié Nos signes, Nous les précipiterons dans l’Enfer et, chaque fois que leur peau aura été consumée, Nous leur en donnerons une autre en échange, afin qu’ils savourent toute l’horreur de leur supplice, car Dieu est Puissant et Sage. (Ⅰ)

Ceux qui rejettent Nos versets, Nous les jetterons dans le Feu (résultat de leurs injustices). Chaque fois que leur peau sera consumée, Nous la substituerons par une [autre] pour qu’ils goûtent le châtiment. DIEU est Puissant [et] Sage. (Ⅱ)

Car ceux qui n’auront pas cru à Nos signes seront accueillis dans un feu brûlant et, chaque fois que leur peau aura été bien cuite, Nous leur donnerons une autre peau de façon à leur faire sentir le dur châtiment. Allah est puissant et sage. (Ⅵ)

4.57
وَالَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ سَنُدْخِلُهُمْ جَنَّاتٍ تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الْأَنْهَارُ خَالِدِينَ فِيهَا أَبَدًا ۖ لَّهُمْ فِيهَا أَزْوَاجٌ مُّطَهَّرَةٌ ۖ وَنُدْخِلُهُمْ ظِلًّا ظَلِيلًا

Waallatheena amanoo waAAamiloo alssalihati sanudkhiluhum jannatin tajree min tahtiha alanharu khalideena feeha abadan lahum feeha azwajun mutahharatun wanudkhiluhum thillan thaleelan (⁎)

À ceux qui croient en Dieu et qui accomplissent de bonnes œuvres Nous donnerons, pour séjour éternel, des Jardins où couleront des ruisseaux et où ils auront des épouses exemptes de toute souillure avec lesquelles ils mèneront, sous de frais ombrages, une vie éternelle. (Ⅰ)

[Tandis que] ceux qui croient [en DIEU, veulent] et travaillent bien [utile à eux-mêmes, à la société humaine et pour la cause de DIEU], Nous les introduirons dans les Jardins sous lesquels coulent les rivières [paradisiaques], ils y vivront éternellement, y auront les épouses pures (parfaites) ; Nous les mettrons sous un ombrage (Notre Tendresse). (Ⅱ)

Quant à ceux qui auront cru et fait de bonnes actions, Nous les accueillerons dans un jardin traversé de rivières où ils demeureront éternellement. Ils y trouveront des épouses pures avec lesquelles Nous les ferons entrer dans des lieux très ombragés. (Ⅵ)

4.58
۞ إِنَّ اللَّهَ يَأْمُرُكُمْ أَن تُؤَدُّوا الْأَمَانَاتِ إِلَىٰ أَهْلِهَا وَإِذَا حَكَمْتُم بَيْنَ النَّاسِ أَن تَحْكُمُوا بِالْعَدْلِ ۚ إِنَّ اللَّهَ نِعِمَّا يَعِظُكُم بِهِ ۗ إِنَّ اللَّهَ كَانَ سَمِيعًا بَصِيرًا

Inna Allaha yamurukum an tuaddoo alamanati ila ahliha waitha hakamtum bayna alnnasi an tahkumoo bialAAadli inna Allaha niAAimma yaAAithukum bihi inna Allaha kana sameeAAan baseeran (⁎)

Dieu vous prescrit de restituer les dépôts à leurs propriétaires et de vous montrer équitables quand vous êtes appelés à juger vos semblables. C’est là une noble mission que Dieu vous exhorte à remplir. Dieu entend tout, voit tout. (Ⅰ)

DIEU vous ordonne de restituer les dépôts à leurs ayants droit et de juger avec équité lorsque vous jugez entre les hommes. Voilà le bon [comportement] à quoi DIEU vous exhorte. DIEU entend [et] voit tout. (Ⅱ)

Allah vous recommande de restituer les dépôts qui sont en votre possession à leurs ayants droit. Il vous recommande aussi d’être justes lorsque vous aurez à juger entre les gens. Allah vous invite à accomplir de belles actions, car Il est Celui qui entend et qui est clairvoyant. (Ⅵ)

4.59
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا أَطِيعُوا اللَّهَ وَأَطِيعُوا الرَّسُولَ وَأُولِي الْأَمْرِ مِنكُمْ ۖ فَإِن تَنَازَعْتُمْ فِي شَيْءٍ فَرُدُّوهُ إِلَى اللَّهِ وَالرَّسُولِ إِن كُنتُمْ تُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الْآخِرِ ۚ ذَٰلِكَ خَيْرٌ وَأَحْسَنُ تَأْوِيلًا

Ya ayyuha allatheena amanoo ateeAAoo Allaha waateeAAoo alrrasoola waolee alamri minkum fain tanazaAAtum fee shayin faruddoohu ila Allahi waalrrasooli in kuntum tuminoona biAllahi waalyawmi alakhiri thalika khayrun waahsanu taweelan (⁎)

Ô croyants ! Obéissez à Dieu, obéissez au Prophète et à ceux d’entre vous qui détiennent le pouvoir. En cas de litige entre vous, référez-vous-en à Dieu et au Prophète, si votre croyance en Dieu et au Jugement dernier est sincère. C’est là la démarche la plus sage et la meilleure voie à choisir. (Ⅰ)

Croyants, obéissez à DIEU, obéissez au Prophète et à ceux de vous qui détiennent l’autorité [par le décret divin]. Si vous avez un différend renvoyez-le (demandez) à DIEU et [au] Prophète [l’arbitrage] si vous croyez en DIEU et au Jour [du jugement] dernier. Cela est bien mieux et d’une belle fin [d’une belle interprétation originelle]. (Ⅱ)

Ô vous les croyants, obéissez à Allah, obéissez au Prophète, obéissez à ceux qui parmi vous détiennent l’autorité. S’il vous arrive de vous disputer à quelque sujet, remettez l’affaire entre les mains d’Allah et de Son prophète, si toutefois vous croyez en Dieu et au Jour dernier. C’est véritablement le meilleur choix que vous puissiez faire. (Ⅵ)

4.60
أَلَمْ تَرَ إِلَى الَّذِينَ يَزْعُمُونَ أَنَّهُمْ آمَنُوا بِمَا أُنزِلَ إِلَيْكَ وَمَا أُنزِلَ مِن قَبْلِكَ يُرِيدُونَ أَن يَتَحَاكَمُوا إِلَى الطَّاغُوتِ وَقَدْ أُمِرُوا أَن يَكْفُرُوا بِهِ وَيُرِيدُ الشَّيْطَانُ أَن يُضِلَّهُمْ ضَلَالًا بَعِيدًا

Alam tara ila allatheena yazAAumoona annahum amanoo bima onzila ilayka wama onzila min qablika yureedoona an yatahakamoo ila alttaghooti waqad omiroo an yakfuroo bihi wayureedu alshshaytanu an yudillahum dalalan baAAeedan (⁎)

N’est-il pas étonnant de voir ces gens qui prétendent croire à ce qui t’a été révélé et à ce qui a été révélé avant toi recourir à l’arbitrage des fausses divinités, qu’ils avaient pourtant reçu ordre de renier ? Ainsi, Satan veut les enfoncer encore davantage dans la voie de l’égarement. (Ⅰ)

N’as-tu pas vu ceux [des hypocrites] qui s’imaginent (font semblant de) croire à ce qui t’a été descendu (révélé) et à ce qui a été révélé avant toi ? Ils veulent [plutôt] se faire juger par Tâghout (idole, etc.) alors qu’il leur a été ordonné de le renier (de ne pas lui obéir). Satan veut les égarer d’un égarement loin [de la vérité]. (Ⅱ)

N’as-tu pas vu ceux qui prétendent croire en ton message et au message des prophètes qui sont venus avant toi et, en même temps, dont le désir est d’avoir pour juge le Thagût, alors même qu’on leur a défendu de le faire ? Mais Satan veut les compromettre gravement. (Ⅵ)

4.61
وَإِذَا قِيلَ لَهُمْ تَعَالَوْا إِلَىٰ مَا أَنزَلَ اللَّهُ وَإِلَى الرَّسُولِ رَأَيْتَ الْمُنَافِقِينَ يَصُدُّونَ عَنكَ صُدُودًا

Waitha qeela lahum taAAalaw ila ma anzala Allahu waila alrrasooli raayta almunafiqeena yasuddoona AAanka sudoodan (⁎)

Et lorsqu’on les invite à se rallier aux révélations de Dieu et à Son Prophète, on voit ces hypocrites faire la sourde oreille et littéralement s’enfuir. (Ⅰ)

Quand on leur dit : « Venez vers ce que DIEU a fait descendre (révélé) et vers le Prophète », tu vois ces hypocrites comme ils s’écartent de toi ! (Ⅱ)

Et lorsqu’on leur dit : Venez à la Parole descendue du ciel sur Son messager, tu verras ces hypocrites s’écarter prestement de toi et s’éloigner. (Ⅵ)

4.62
فَكَيْفَ إِذَا أَصَابَتْهُم مُّصِيبَةٌ بِمَا قَدَّمَتْ أَيْدِيهِمْ ثُمَّ جَاءُوكَ يَحْلِفُونَ بِاللَّهِ إِنْ أَرَدْنَا إِلَّا إِحْسَانًا وَتَوْفِيقًا

Fakayfa itha asabathum museebatun bima qaddamat aydeehim thumma jaooka yahlifoona biAllahi in aradna illa ihsanan watawfeeqan (⁎)

Qu’adviendra-t-il lorsqu’un malheur, sanctionnant leurs propres agissements, s’abattra sur eux, et qu’ils viendront vers toi, jurant par Dieu qu’ils ne désiraient que la concorde et la bonne entente entre les hommes ? (Ⅰ)

Alors comment se fait-il que quand un malheur les atteint, par conséquent de [mauvais et injuste] travail de leurs mains, s’adressent-ils à toi en jurant par DIEU : « Nous n’avons voulu que le bien et la conciliation ! » (Ⅱ)

Quel comportement adopter envers eux si, subissant les conséquences d’un acte grave, ils viennent à toi et jurent leur attachement à Allah en disant n’avoir voulu que le bien et la concorde ? (Ⅵ)

4.63
أُولَٰئِكَ الَّذِينَ يَعْلَمُ اللَّهُ مَا فِي قُلُوبِهِمْ فَأَعْرِضْ عَنْهُمْ وَعِظْهُمْ وَقُل لَّهُمْ فِي أَنفُسِهِمْ قَوْلًا بَلِيغًا

Olaika allatheena yaAAlamu Allahu ma fee quloobihim faaAArid AAanhum waAAithhum waqul lahum fee anfusihim qawlan baleeghan (⁎)

Ces gens-là, Dieu sait ce que recèlent leurs cœurs. Cependant, ne leur tiens pas rigueur. Exhorte-les et adresse-leur des propos susceptibles de les convaincre. (Ⅰ)

Ceux-là, DIEU sait ce qu’ils ont dans leurs cœurs. Ecarte-toi d’eux, exhorte-les, et dis-leur, sur eux-mêmes, des paroles pénétrantes. (Ⅱ)

Ceux-là, Allah sait ce que leur cœur contient. Éloigne-toi d’eux, non sans avoir prononcé à leur intention des paroles pénétrantes. (Ⅵ)

4.64
وَمَا أَرْسَلْنَا مِن رَّسُولٍ إِلَّا لِيُطَاعَ بِإِذْنِ اللَّهِ ۚ وَلَوْ أَنَّهُمْ إِذ ظَّلَمُوا أَنفُسَهُمْ جَاءُوكَ فَاسْتَغْفَرُوا اللَّهَ وَاسْتَغْفَرَ لَهُمُ الرَّسُولُ لَوَجَدُوا اللَّهَ تَوَّابًا رَّحِيمًا

Wama arsalna min rasoolin illa liyutaAAa biithni Allahi walaw annahum ith thalamoo anfusahum jaooka faistaghfaroo Allaha waistaghfara lahumu alrrasoolu lawajadoo Allaha tawwaban raheeman (⁎)

Si Nous envoyons un prophète, c’est uniquement pour qu’on lui obéisse avec l’aide du Seigneur. Si, donc, ces gens-là qui se sont fait du tort à eux-mêmes s’étaient adressés à toi pour implorer le pardon de Dieu, en sollicitant ton intercession, ils auraient sûrement trouvé auprès du Seigneur clémence et miséricorde. (Ⅰ)

Nous n’avons envoyé un Prophète que pour qu’il soit obéi, avec la permission (par la volonté) de DIEU. Quand ils (les impies) se portaient préjudice à eux-mêmes, [ô Prophète,] s’ils s’adressaient à toi, [s’ils] avaient demandé pardon à DIEU, si le Prophète avait demandé pardon pour eux, ils auraient trouvé que DIEU agrée le repentir, [et qu’Il est] Très-Miséricordieux. (Ⅱ)

Car Nous n’envoyons de prophète que pour qu’il soit obéi et respecté avec la volonté d’Allah. Pourtant, si ces mêmes personnes après s’être lésées elles-mêmes reviennent vers toi et demandent pardon à Dieu et que le prophète puisse demander le pardon d’Allah pour eux, ils trouveront un Dieu compatissant et miséricordieux. (Ⅵ)

4.65
فَلَا وَرَبِّكَ لَا يُؤْمِنُونَ حَتَّىٰ يُحَكِّمُوكَ فِيمَا شَجَرَ بَيْنَهُمْ ثُمَّ لَا يَجِدُوا فِي أَنفُسِهِمْ حَرَجًا مِّمَّا قَضَيْتَ وَيُسَلِّمُوا تَسْلِيمًا

Fala warabbika la yuminoona hatta yuhakkimooka feema shajara baynahum thumma la yajidoo fee anfusihim harajan mimma qadayta wayusallimoo tasleeman (⁎)

Non ! Par ton Seigneur ! Ces gens ne seront de vrais croyants que lorsqu’ils t’auront pris pour juge de leurs différends et auront accepté tes sentences sans ressentiment, en s’y soumettant entièrement. (Ⅰ)

Mais non ! Par ton Seigneur ! Ils ne [pourront dire qu’ils] croient tant qu’ils ne t’auront pas fait juge de leurs différends et qu’après n’éprouvent pas de gêne en eux-mêmes de ce que tu auras décidé et s’[y] soumettent volontiers. (Ⅱ)

Hélas, par ton Seigneur ! Ils ne croiront que s’ils te faisaient juge de leurs mésalliances. Mais lorsqu’ils ne trouveront plus d’empêchement à croire à ce que tu as ordonné, ils se soumettront clairement. (Ⅵ)

4.66
وَلَوْ أَنَّا كَتَبْنَا عَلَيْهِمْ أَنِ اقْتُلُوا أَنفُسَكُمْ أَوِ اخْرُجُوا مِن دِيَارِكُم مَّا فَعَلُوهُ إِلَّا قَلِيلٌ مِّنْهُمْ ۖ وَلَوْ أَنَّهُمْ فَعَلُوا مَا يُوعَظُونَ بِهِ لَكَانَ خَيْرًا لَّهُمْ وَأَشَدَّ تَثْبِيتًا

Walaw anna katabna AAalayhim ani oqtuloo anfusakum awi okhrujoo min diyarikum ma faAAaloohu illa qaleelun minhum walaw annahum faAAaloo ma yooAAathoona bihi lakana khayran lahum waashadda tathbeetan (⁎)

Si Nous leur avions ordonné de se faire tuer ou de s’expatrier pour la Cause de Dieu, bien peu parmi eux auraient accepté de le faire. Et, pourtant, s’ils s’étaient conformés à Nos exhortations, c’eût été meilleur pour eux et leur foi en eût été certainement raffermie. (Ⅰ)

Si Nous leur avions prescrit : « Tuez-vous [votre âme corrompue] », ou : « Expatriez-vous [pour Notre cause] », ils ne l’auraient fait si ce n’est un petit nombre d’entre eux. S’ils avaient mis en pratique l’exhortation qui leur était adressée, cela aurait été meilleur pour eux, et [leur foi] aurait été raffermie ; (Ⅱ)

Si Nous leur avions prescrit de s’anéantir mutuellement ou de quitter leurs demeures, seule une petite partie l’aurait fait. Or, s’ils avaient exécuté nos ordres, cela aurait été mieux pour eux, en affirmation explicite de leur foi. (Ⅵ)

4.67
وَإِذًا لَّآتَيْنَاهُم مِّن لَّدُنَّا أَجْرًا عَظِيمًا

Waithan laataynahum min ladunna ajran AAatheeman (⁎)

Nous les en aurions alors largement récompensés (Ⅰ)

Nous leur aurions, alors, donné, [venant] de Nous, une grande récompense, (Ⅱ)

Nous leur aurions octroyé une part immense de Nos biens. (Ⅵ)

4.68
وَلَهَدَيْنَاهُمْ صِرَاطًا مُّسْتَقِيمًا

Walahadaynahum siratan mustaqeeman (⁎)

et les aurions dirigés vers le droit chemin, (Ⅰ)

et les aurions guidés sur une voie droite. (Ⅱ)

Et nous les aurions mis sur le droit chemin. (Ⅵ)

4.69
وَمَن يُطِعِ اللَّهَ وَالرَّسُولَ فَأُولَٰئِكَ مَعَ الَّذِينَ أَنْعَمَ اللَّهُ عَلَيْهِم مِّنَ النَّبِيِّينَ وَالصِّدِّيقِينَ وَالشُّهَدَاءِ وَالصَّالِحِينَ ۚ وَحَسُنَ أُولَٰئِكَ رَفِيقًا

Waman yutiAAi Allaha waalrrasoola faolaika maAAa allatheena anAAama Allahu AAalayhim mina alnnabiyyeena waalssiddeeqeena waalshshuhadai waalssaliheena wahasuna olaika rafeeqan (⁎)

car ceux qui obéissent à Dieu et à Son Prophète feront partie de ceux que Dieu aura comblés de Sa grâce, parmi les prophètes, les justes, les martyrs et les saints. Et quels excellents compagnons que ceux-là ! (Ⅰ)

Celui qui obéit à DIEU et au Prophète, accompagnera ceux que DIEU a comblés de bienfaits [soit :] les Prophètes, les hommes véridiques [qui ne disent que vérité et droit], les martyrs [ou, les témoins] et ceux qui [dévoués à DIEU] travaillent bien. Quels excellents compagnons qu’ils sont. (Ⅱ)

Car ceux qui obéissent à Allah et à Son messager font partie des bienheureux que Dieu aura gratifiés, tels les prophètes, les croyants sincères, les martyrs et les hommes vertueux. Quelle belle compagnie ! (Ⅵ)

4.70
ذَٰلِكَ الْفَضْلُ مِنَ اللَّهِ ۚ وَكَفَىٰ بِاللَّهِ عَلِيمًا

Thalika alfadlu mina Allahi wakafa biAllahi AAaleeman (⁎)

C’est là une grâce émanant du Seigneur qui Seul connaît ceux qui la méritent. (Ⅰ)

C’est une grâce [venant] de DIEU. DIEU est le meilleur Qui Sait tout. (Ⅱ)

Ainsi se mesure la grâce d’Allah. Il suffit qu’Allah soit omniscient. (Ⅵ)

4.71
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا خُذُوا حِذْرَكُمْ فَانفِرُوا ثُبَاتٍ أَوِ انفِرُوا جَمِيعًا

Ya ayyuha allatheena amanoo khuthoo hithrakum fainfiroo thubatin awi infiroo jameeAAan (⁎)

Ô vous qui croyez ! Soyez toujours vigilants, et volez au combat par détachements ou en masse ! (Ⅰ)

Croyants, prenez garde (armez-vous contre les ennemis). Partez [au champ de bataille] par groupes clairsemés ou partez en masse. (Ⅱ)

Ô vous qui croyez, prenez bien garde en temps de guerre : attaquez l’adversaire en petits groupes, ou en masse compacte. (Ⅵ)

4.72
وَإِنَّ مِنكُمْ لَمَن لَّيُبَطِّئَنَّ فَإِنْ أَصَابَتْكُم مُّصِيبَةٌ قَالَ قَدْ أَنْعَمَ اللَّهُ عَلَيَّ إِذْ لَمْ أَكُن مَّعَهُمْ شَهِيدًا

Wainna minkum laman layubattianna fain asabatkum museebatun qala qad anAAama Allahu AAalayya ith lam akun maAAahum shaheedan (⁎)

Il y a parmi vous des traînards peu empressés à aller au combat qui, lorsque vous subissez un revers, s’écrieront : « C’est une bénédiction de Dieu que nous n’ayons pas pris part à cet engagement ! » (Ⅰ)

Il y a [des hypocrites] parmi vous, qui tardent [et traînent lorsqu’ils veulent s’apprêter au combat ou travail sur le chemin de DIEU] et, si un revers vous arrive [dans la bataille], ils disent : « DIEU nous a favorisés en nous épargnant d’être avec eux (les croyants) », (Ⅱ)

Il en est un qui cherchera à vous ralentir et, lorsqu’une calamité vous atteindra, il prétendra que Dieu l’a prémuni contre la défaite et qu’il lui a évité d’en être témoin. (Ⅵ)

4.73
وَلَئِنْ أَصَابَكُمْ فَضْلٌ مِّنَ اللَّهِ لَيَقُولَنَّ كَأَن لَّمْ تَكُن بَيْنَكُمْ وَبَيْنَهُ مَوَدَّةٌ يَا لَيْتَنِي كُنتُ مَعَهُمْ فَأَفُوزَ فَوْزًا عَظِيمًا

Walain asabakum fadlun mina Allahi layaqoolanna kaan lam takun baynakum wabaynahu mawaddatun ya laytanee kuntu maAAahum faafooza fawzan AAatheeman (⁎)

Mais, si Dieu vous favorise, ils déclareront comme si aucun lien ne les unissait à vous : « Ah ! Comme nous aurions voulu être avec eux à cette bataille ! Nous aurions certainement remporté un riche butin ! » (Ⅰ)

mais s’il vous arrive une grâce de la part de DIEU, ils disent - comme si aucune amitié ne les liait à vous [et comme s’ils n’avaient jamais entendu vos conseils] - : « Si nous avions été avec eux, nous aurions obtenu un grand succès (un butin considérable) » ! (Ⅱ)

Mais si une faveur particulière d’Allah vous a comblés, il agira comme s’il n’y avait l’ombre d’une amitié entre vous en disant : Que ne suis-je avec eux pour pouvoir bénéficier de l’avantage immense qu’ils viennent d’enregistrer ! (Ⅵ)

4.74
۞ فَلْيُقَاتِلْ فِي سَبِيلِ اللَّهِ الَّذِينَ يَشْرُونَ الْحَيَاةَ الدُّنْيَا بِالْآخِرَةِ ۚ وَمَن يُقَاتِلْ فِي سَبِيلِ اللَّهِ فَيُقْتَلْ أَوْ يَغْلِبْ فَسَوْفَ نُؤْتِيهِ أَجْرًا عَظِيمًا

Falyuqatil fee sabeeli Allahi allatheena yashroona alhayata alddunya bialakhirati waman yuqatil fee sabeeli Allahi fayuqtal aw yaghlib fasawfa nuteehi ajran AAatheeman (⁎)

Que ceux qui veulent sacrifier la vie d’ici-bas à la vie future combattent au service du Seigneur ! À ceux qui combattent pour la Cause de Dieu, qu’ils se fassent tuer ou qu’ils soient vainqueurs, Nous accorderons une immense récompense. (Ⅰ)

Qu’ils combattent [et travaillent] pour la cause de DIEU ceux qui achètent la vie future au prix de celle d’ici-bas. Celui qui combat sur le chemin de DIEU, s’il est tué ou vainqueur, Nous lui accorderons une récompense magnifique. (Ⅱ)

Que ceux qui troquent la vie d’ici-bas contre la vie dernière combattent dans la voie d’Allah, car celui qui se bat au nom d’Allah, vainqueur ou vaincu, recevra de Nous une récompense immense. (Ⅵ)

4.75
وَمَا لَكُمْ لَا تُقَاتِلُونَ فِي سَبِيلِ اللَّهِ وَالْمُسْتَضْعَفِينَ مِنَ الرِّجَالِ وَالنِّسَاءِ وَالْوِلْدَانِ الَّذِينَ يَقُولُونَ رَبَّنَا أَخْرِجْنَا مِنْ هَٰذِهِ الْقَرْيَةِ الظَّالِمِ أَهْلُهَا وَاجْعَل لَّنَا مِن لَّدُنكَ وَلِيًّا وَاجْعَل لَّنَا مِن لَّدُنكَ نَصِيرًا

Wama lakum la tuqatiloona fee sabeeli Allahi waalmustadAAafeena mina alrrijali waalnnisai waalwildani allatheena yaqooloona rabbana akhrijna min hathihi alqaryati alththalimi ahluha waijAAal lana min ladunka waliyyan waijAAal lana min ladunka naseeran (⁎)

Pourquoi ne combattriez-vous pas dans la Voie de Dieu pour défendre les opprimés, hommes, femmes et enfants dont les cris ne cessent de retentir : « Seigneur ! Délivre-nous de cette cité à la populace si cruelle ! Envoie-nous de Ta part un protecteur et désigne-nous un défenseur ! » ? (Ⅰ)

Pourquoi ne combattez [et ne travaillez]-vous pas pour la cause de DIEU alors que des opprimés hommes, femmes et enfants disent : « Seigneur, fais-nous sortir de cette ville dont les habitants sont injustes. Donne-nous un protecteur (guide) [élu] de Ta part, donne-nous un secourant [élu] de Ta part ». (Ⅱ)

Qu’avez-vous à ne pas combattre dans le chemin d’Allah, alors que les plus faibles des hommes, les femmes et les enfants disent : Ô Dieu, sors-nous de cette cité impie et donne-nous un meilleur tuteur et un meilleur libérateur ! (Ⅵ)

4.76
الَّذِينَ آمَنُوا يُقَاتِلُونَ فِي سَبِيلِ اللَّهِ ۖ وَالَّذِينَ كَفَرُوا يُقَاتِلُونَ فِي سَبِيلِ الطَّاغُوتِ فَقَاتِلُوا أَوْلِيَاءَ الشَّيْطَانِ ۖ إِنَّ كَيْدَ الشَّيْطَانِ كَانَ ضَعِيفًا

Allatheena amanoo yuqatiloona fee sabeeli Allahi waallatheena kafaroo yuqatiloona fee sabeeli alttaghooti faqatiloo awliyaa alshshaytani inna kayda alshshaytani kana daAAeefan (⁎)

Pendant que les croyants se battent pour la Cause du Seigneur, les négateurs combattent pour leurs idoles. Combattez donc les suppôts de Satan ; en vérité, les stratagèmes de Satan sont des plus fragiles. (Ⅰ)

Ceux qui croient combattent [travaillent] pour la cause de DIEU ; ceux qui sont impies combattent [et "travaillent"] sur le chemin de Tâghout (idole, gouverneur, personne, chose, planning, diaboliques). Combattez les suppôts de Satan ; en effet, les artifices (pièges) de Satan sont faibles [par rapport à la potentialité de l’homme croyant et pieux]. (Ⅱ)

Les croyants combattent au service d’Allah, alors que ceux qui ne croient pas combattent au service des Taghout. Aussi, n’hésitez pas à combattre les partisans de Satan car la ruse de Satan est si faible. (Ⅵ)

4.77
أَلَمْ تَرَ إِلَى الَّذِينَ قِيلَ لَهُمْ كُفُّوا أَيْدِيَكُمْ وَأَقِيمُوا الصَّلَاةَ وَآتُوا الزَّكَاةَ فَلَمَّا كُتِبَ عَلَيْهِمُ الْقِتَالُ إِذَا فَرِيقٌ مِّنْهُمْ يَخْشَوْنَ النَّاسَ كَخَشْيَةِ اللَّهِ أَوْ أَشَدَّ خَشْيَةً ۚ وَقَالُوا رَبَّنَا لِمَ كَتَبْتَ عَلَيْنَا الْقِتَالَ لَوْلَا أَخَّرْتَنَا إِلَىٰ أَجَلٍ قَرِيبٍ ۗ قُلْ مَتَاعُ الدُّنْيَا قَلِيلٌ وَالْآخِرَةُ خَيْرٌ لِّمَنِ اتَّقَىٰ وَلَا تُظْلَمُونَ فَتِيلًا

Alam tara ila allatheena qeela lahum kuffoo aydiyakum waaqeemoo alssalata waatoo alzzakata falamma kutiba AAalayhimu alqitalu itha fareequn minhum yakhshawna alnnasa kakhashyati Allahi aw ashadda khashyatan waqaloo rabbana lima katabta AAalayna alqitala lawla akhkhartana ila ajalin qareebin qul mataAAu alddunya qaleelun waalakhiratu khayrun limani ittaqa wala tuthlamoona fateelan (⁎)

N’as-tu pas remarqué la réaction de certains de ces gens à qui on avait dit de cesser les hostilités et de se consacrer à l’accomplissement de la salât et à la pratique de la zakât et qui, lorsque l’ordre de reprendre le combat fut ensuite donné, se mirent à craindre l’ennemi comme on craint Dieu, sinon plus encore ? « Seigneur, s’écrièrent-ils, pourquoi nous prescris-Tu de reprendre le combat ? Que ne reportes-Tu cette prescription à une date ultérieure ? » Dis-leur : « Le plaisir que procure la vie en ce monde est bien précaire, tandis que la vie future a bien plus de valeur pour les croyants qui n’y subiront pas la moindre injustice. » (Ⅰ)

N’as-tu pas vu ceux-là à qui il a été dit : « Arrêtez-vous de combattre [pour le moment], accomplissez la Prière et acquittez l’Aumône ? » Puis, lorsque le combat leur est prescrit, voilà que [les hypocrites,...] d’entre eux craignent les gens [impies] comme [il fallait] craindre [respectueusement] DIEU [au cas où on Lui désobéit], ou même d’une crainte plus rigoureuse encore. Ils disent : « Seigneur, pourquoi nous as-Tu prescrit le combat ? Pourquoi n’as-Tu pas reporté [cela] à un peu plus tard ? » Dis : « La jouissance d’ici-bas est infime, la vie future est meilleure (parfaite et excellente) pour celui qui est pieux (obéissant aux enseignements divins et adorateur de DIEU). Vous ne serez pas d’un brin lésés. (Ⅱ)

N’as-tu pas vu ceux à qui on a dit : Cessez de guerroyer et vaquez à vos prières ou donnez l’aumône ! Mais lorsqu’on leur prescrivit le combat, une partie d’entre eux, craignant autant les hommes que Dieu, n’hésitent pas à rétorquer : Ô Seigneur, pourquoi nous as-Tu prescrit le combat, et pourquoi ne pas nous laisser ainsi jusqu’à notre terme prochain ? Dis-leur : Les biens de ce monde sont peu de chose face aux biens de l’autre vie. Cette dernière est bien meilleure pour ceux qui croient en Dieu. Vous ne serez lésés en rien, pas même d’une pellicule de datte. (Ⅵ)

4.78
أَيْنَمَا تَكُونُوا يُدْرِككُّمُ الْمَوْتُ وَلَوْ كُنتُمْ فِي بُرُوجٍ مُّشَيَّدَةٍ ۗ وَإِن تُصِبْهُمْ حَسَنَةٌ يَقُولُوا هَٰذِهِ مِنْ عِندِ اللَّهِ ۖ وَإِن تُصِبْهُمْ سَيِّئَةٌ يَقُولُوا هَٰذِهِ مِنْ عِندِكَ ۚ قُلْ كُلٌّ مِّنْ عِندِ اللَّهِ ۖ فَمَالِ هَٰؤُلَاءِ الْقَوْمِ لَا يَكَادُونَ يَفْقَهُونَ حَدِيثًا

Aynama takoonoo yudrikkumu almawtu walaw kuntum fee buroojin mushayyadatin wain tusibhum hasanatun yaqooloo hathihi min AAindi Allahi wain tusibhum sayyiatun yaqooloo hathihi min AAindika qul kullun min AAindi Allahi famali haolai alqawmi la yakadoona yafqahoona hadeethan (⁎)

Où que vous soyez, la mort vous atteindra, fussiez-vous dissimulés dans des tours inexpugnables ! Quand ils ont à se féliciter d’un événement heureux, ils disent : « Cela vient de Dieu ! » ; mais quand ils ont à déplorer un malheur qui les frappe, ils t’accusent, toi, Prophète, d’en être l’auteur. Dis-leur : « Tout événement procède de Dieu. » Que ces gens-là sont durs à comprendre ! (Ⅰ)

Où que vous soyez, la mort vous atteindra [le moment venu], même si vous vous trouvez dans des tours bien fortifiées ». S’il leur arrive du bien (aux hypocrites), ils diront : « Cela vient de DIEU ». S’il leur arrive du mal [résultat de leur injustice], ils diront : « Cela vient de toi (du Prophète) ! » Dis[-leur] : « Tout vient de DIEU ». Mais qu’ont-ils ces hommes qui ne sont pas disposés à comprendre une parole ? (Ⅱ)

Car, où que vous soyez, la mort peut vous atteindre, même si vous vous enfermez dans des tours inexpugnables. En revanche, lorsqu’ils obtiennent un quelconque bien, ils disent : Cela vient d’Allah. Mais lorsqu’ils sont atteints de quelque malheur, ils disent : Cela vient de toi. Dis-leur : Tout vient de Dieu. Qu’ont-ils donc, ces gens, à ne pas être en mesure d’interpréter le moindre récit ? (Ⅵ)

4.79
مَّا أَصَابَكَ مِنْ حَسَنَةٍ فَمِنَ اللَّهِ ۖ وَمَا أَصَابَكَ مِن سَيِّئَةٍ فَمِن نَّفْسِكَ ۚ وَأَرْسَلْنَاكَ لِلنَّاسِ رَسُولًا ۚ وَكَفَىٰ بِاللَّهِ شَهِيدًا

Ma asabaka min hasanatin famina Allahi wama asabaka min sayyiatin famin nafsika waarsalnaka lilnnasi rasoolan wakafa biAllahi shaheedan (⁎)

Tout bien qui t’arrive vient de Dieu et tout mal qui te frappe trouve son origine en toi-même. Nous t’avons envoyé comme Messager aux hommes. Le témoignage de Dieu est largement suffisant. (Ⅰ)

Tout bien qui t’arrive (qui arrive à l’homme) vient de DIEU ; tout mal qui t’arrive [ô, toi homme] vient de toi-même (résultat de tes injustices). Et Nous t’avons envoyé [Muhammad,] aux hommes comme Prophète. Et DIEU est le meilleur Témoin. (Ⅱ)

Tout bien qui t’arrive provient d’Allah, tout mal qui t’arrive t’incombe à toi seul. Nous t’avons envoyé aux hommes comme apôtre. Allah se suffit d’être témoin. (Ⅵ)

4.80
مَّن يُطِعِ الرَّسُولَ فَقَدْ أَطَاعَ اللَّهَ ۖ وَمَن تَوَلَّىٰ فَمَا أَرْسَلْنَاكَ عَلَيْهِمْ حَفِيظًا

Man yutiAAi alrrasoola faqad ataAAa Allaha waman tawalla fama arsalnaka AAalayhim hafeethan (⁎)

Celui qui obéit au Prophète obéit en fait à Dieu. Quant à ceux qui se détournent de toi, Nous ne t’avons pas envoyé pour assurer leur sauvegarde. (Ⅰ)

Celui qui obéit au Prophète, a obéi à DIEU. Quant à ceux qui tournent le dos [leurs cœurs étant corrompus à cause de leurs péchés, injustices, idolâtrie obstinés etc. laisse-les], Nous ne t’avons pas envoyé [Muhammad] à eux pour être leur gardien. (Ⅱ)

Celui qui obéit au Prophète obéit à Allah. Mais celui qui s’en éloigne, laisse-le, Nous ne t’avons pas envoyé pour en être le chaperon. (Ⅵ)

4.81
وَيَقُولُونَ طَاعَةٌ فَإِذَا بَرَزُوا مِنْ عِندِكَ بَيَّتَ طَائِفَةٌ مِّنْهُمْ غَيْرَ الَّذِي تَقُولُ ۖ وَاللَّهُ يَكْتُبُ مَا يُبَيِّتُونَ ۖ فَأَعْرِضْ عَنْهُمْ وَتَوَكَّلْ عَلَى اللَّهِ ۚ وَكَفَىٰ بِاللَّهِ وَكِيلًا

Wayaqooloona taAAatun faitha barazoo min AAindika bayyata taifatun minhum ghayra allathee taqoolu waAllahu yaktubu ma yubayyitoona faaAArid AAanhum watawakkal AAala Allahi wakafa biAllahi wakeelan (⁎)

Ils disent en ta présence : « Nous t’obéissons » ; mais, aussitôt qu’ils te quittent, certains d’entre eux commencent à comploter en secret pour contrecarrer tes ordres. Or, Dieu enregistre toutes leurs manigances. Ne te laisse donc pas impressionner par leurs manœuvres ! Mets plutôt ta confiance en Dieu dont la seule garantie te suffira ! (Ⅰ)

Ils disent : « Nous [t’]obéissons ». [Mais,] dès qu’ils sont hors de chez toi, un groupe d’entre eux complote durant la nuit contre ce que tu dis. DIEU enregistre ce qu’ils complotent durant la nuit. Ecarte-toi d’eux, mets ta confiance en DIEU. DIEU est le meilleur à qui [les affaires] sont confiées. (Ⅱ)

Ils te disent : Nous obéissons ! Mais, une fois partis, une partie d’entre eux forge la nuit un autre son de cloche. Mais Allah enregistre leurs conciliabules. Éloigne-toi d’eux et fortifie-toi de Dieu, car il se suffit comme soutien. (Ⅵ)

4.82
أَفَلَا يَتَدَبَّرُونَ الْقُرْآنَ ۚ وَلَوْ كَانَ مِنْ عِندِ غَيْرِ اللَّهِ لَوَجَدُوا فِيهِ اخْتِلَافًا كَثِيرًا

Afala yatadabbaroona alqurana walaw kana min AAindi ghayri Allahi lawajadoo feehi ikhtilafan katheeran (⁎)

Ne méditent-ils donc jamais le Coran ? S’il émanait d’un autre que Dieu, n’y trouveraient-ils pas de multiples contradictions ? (Ⅰ)

Ne méditent-ils pas le Coran ? S’il provenait d’un autre que DIEU, ils y trouveraient maintes discordances. (Ⅱ)

N’ont-ils pas examiné le Coran ? S’il provenait d’un autre Dieu qu’Allah, ils lui auraient certes trouvé maintes contradictions. (Ⅵ)

4.83
وَإِذَا جَاءَهُمْ أَمْرٌ مِّنَ الْأَمْنِ أَوِ الْخَوْفِ أَذَاعُوا بِهِ ۖ وَلَوْ رَدُّوهُ إِلَى الرَّسُولِ وَإِلَىٰ أُولِي الْأَمْرِ مِنْهُمْ لَعَلِمَهُ الَّذِينَ يَسْتَنبِطُونَهُ مِنْهُمْ ۗ وَلَوْلَا فَضْلُ اللَّهِ عَلَيْكُمْ وَرَحْمَتُهُ لَاتَّبَعْتُمُ الشَّيْطَانَ إِلَّا قَلِيلًا

Waitha jaahum amrun mina alamni awi alkhawfi athaAAoo bihi walaw raddoohu ila alrrasooli waila olee alamri minhum laAAalimahu allatheena yastanbitoonahu minhum walawla fadlu Allahi AAalaykum warahmatuhu laittabaAAtumu alshshaytana illa qaleelan (⁎)

Reçoivent-ils une nouvelle, rassurante ou alarmante, ils s’empressent de la diffuser, alors qu’ils auraient dû, avant tout, en référer au Prophète et à leurs chefs qui seuls sont à même d’en connaître la portée et d’en apprécier la véracité. En vérité, n’eussent été la grâce du Seigneur et Sa miséricorde, vous auriez tous, à de rares exceptions, été entraînés par Satan. (Ⅰ)

Quand leur parvient une nouvelle cause de sécurité ou d’alarme, [sans aucune vérification] ils la diffusent partout. S’ils la référaient au Prophète et aux détenteurs de l’autorité parmi [les croyants], [les experts savants et pieux aidés par DIEU] qui peuvent déduire l’authenticité [des faits], ils auraient su s’il fallait l’accréditer. N’eût été la grâce et la miséricorde de DIEU à votre égard, vous auriez suivi le Diable à l’exception d’un petit nombre [d’entre vous]. (Ⅱ)

Dès qu’il arrive une nouvelle touchant à la sécurité ou, au contraire, une nouvelle plus alarmante, ils la propagent [rapidement]. S’ils la rapportaient d’abord au prophète ou aux détenteurs du pouvoir, ceux qui le veulent pourraient l’apprendre de leur bouche. N’eût été la grâce d’Allah, et Sa miséricorde, vous auriez pour la plupart pris le chemin de Satan. (Ⅵ)

4.84
فَقَاتِلْ فِي سَبِيلِ اللَّهِ لَا تُكَلَّفُ إِلَّا نَفْسَكَ ۚ وَحَرِّضِ الْمُؤْمِنِينَ ۖ عَسَى اللَّهُ أَن يَكُفَّ بَأْسَ الَّذِينَ كَفَرُوا ۚ وَاللَّهُ أَشَدُّ بَأْسًا وَأَشَدُّ تَنكِيلًا

Faqatil fee sabeeli Allahi la tukallafu illa nafsaka waharridi almumineena AAasa Allahu an yakuffa basa allatheena kafaroo waAllahu ashaddu basan waashaddu tankeelan (⁎)

Persévère dans le combat pour la Cause de Dieu et, bien que tu ne sois responsable que de toi-même, stimule l’ardeur des fidèles au combat, car Dieu brisera bien, un jour ou l’autre, la puissance des infidèles ! Dieu est infiniment plus Puissant et autrement plus Redoutable dans Son châtiment. (Ⅰ)

Combats [travaille] donc pour la cause de DIEU. Tu n’as charge que [des actes] de toi-même. Encourage les croyants [à combattre et travailler sur le chemin de DIEU]. Il se peut que DIEU réfrène la rigueur des impies [idolâtres obstinés, hypocrites, injustes etc.]. DIEU est très fort et très sévère en fait de châtiment. (Ⅱ)

Combats dans la voie d’Allah, tu n’es responsable que de toi-même. Galvanise les croyants, en espérant que Dieu puisse stopper la violence des infidèles, Allah étant le plus fort dans Sa violence et Son châtiment est le plus sévère. (Ⅵ)

4.85
مَّن يَشْفَعْ شَفَاعَةً حَسَنَةً يَكُن لَّهُ نَصِيبٌ مِّنْهَا ۖ وَمَن يَشْفَعْ شَفَاعَةً سَيِّئَةً يَكُن لَّهُ كِفْلٌ مِّنْهَا ۗ وَكَانَ اللَّهُ عَلَىٰ كُلِّ شَيْءٍ مُّقِيتًا

Man yashfaAA shafaAAatan hasanatan yakun lahu naseebun minha waman yashfaAA shafaAAatan sayyiatan yakun lahu kiflun minha wakana Allahu AAala kulli shayin muqeetan (⁎)

Celui qui intercède dans un but louable en aura sa part et celui qui intercède dans un but blâmable en aura sa part. Dieu veille sur toute chose. (Ⅰ)

Celui qui intercède d’une manière justifiée en obtiendra sa part ; et celui qui intercède d’une manière injuste en portera une part de responsabilité. DIEU veille sur toute chose. (Ⅱ)

Celui dont la participation rend possible une bonne action acquiert une part de celle-ci ; celui qui participe à une mauvaise action sera en partie responsable. Quant à Dieu, Il est la mesure de toute chose. (Ⅵ)

4.86
وَإِذَا حُيِّيتُم بِتَحِيَّةٍ فَحَيُّوا بِأَحْسَنَ مِنْهَا أَوْ رُدُّوهَا ۗ إِنَّ اللَّهَ كَانَ عَلَىٰ كُلِّ شَيْءٍ حَسِيبًا

Waitha huyyeetum bitahiyyatin fahayyoo biahsana minha aw ruddooha inna Allaha kana AAala kulli shayin haseeban (⁎)

Lorsqu’on vous adresse un salut, rendez-le de façon plus courtoise ou tout au moins rendez-le ! Dieu vous demandera compte de tout. (Ⅰ)

Quand on vous salue [courtoisement], saluez d’une façon meilleure ou rendez [la salutation pareillement]. DIEU tient compte de toute chose. (Ⅱ)

Et si quelqu’un vous salue, rendez-lui son salut de manière plus éclatante ou au moins de manière égale. Allah a droit de regard sur toute chose. (Ⅵ)

4.87
اللَّهُ لَا إِلَٰهَ إِلَّا هُوَ ۚ لَيَجْمَعَنَّكُمْ إِلَىٰ يَوْمِ الْقِيَامَةِ لَا رَيْبَ فِيهِ ۗ وَمَنْ أَصْدَقُ مِنَ اللَّهِ حَدِيثًا

Allahu la ilaha illa huwa layajmaAAannakum ila yawmi alqiyamati la rayba feehi waman asdaqu mina Allahi hadeethan (⁎)

Dieu, en dehors de qui il n’y a point de divinité, vous rassemblera au Jour du Jugement dernier. Il n’y a point de doute là-dessus, et il n’est de propos plus véridiques que Ceux du Seigneur. (Ⅰ)

DIEU, nul n’est dieu que Lui. Il vous rassemblera assurément le Jour de la résurrection, il n’y a aucun doute à ce sujet. Qui est plus véridique en ses paroles que DIEU ? (Ⅱ)

Allah, il n’y a pas d’autre Dieu que Lui. De fait, Lui vous réunira le jour de la résurrection. À ce sujet, il ne peut y avoir aucun doute, les dires d’Allah étant les plus crédibles de tous. (Ⅵ)

4.88
۞ فَمَا لَكُمْ فِي الْمُنَافِقِينَ فِئَتَيْنِ وَاللَّهُ أَرْكَسَهُم بِمَا كَسَبُوا ۚ أَتُرِيدُونَ أَن تَهْدُوا مَنْ أَضَلَّ اللَّهُ ۖ وَمَن يُضْلِلِ اللَّهُ فَلَن تَجِدَ لَهُ سَبِيلًا

Fama lakum fee almunafiqeena fiatayni waAllahu arkasahum bima kasaboo atureedoona an tahdoo man adalla Allahu waman yudlili Allahu falan tajida lahu sabeelan (⁎)

Qu’avez-vous à vous diviser en deux clans à propos des hypocrites ? Dieu ne les a-t-Il pas refoulés dans le camp des impies pour prix de leurs agissements ? Vous voulez donc remettre dans le droit chemin ceux que Dieu a égarés ? Mais il n’y a point de rachat pour ceux que Dieu a voués à l’égarement. (Ⅰ)

Pourquoi vous diviser [en] deux groupes [d’opinions opposées] au sujet des hypocrites ? Alors que DIEU les a refoulés [dans leur état] à cause de leurs [mauvaises] actions [obstinées]. Voudriez-vous guider [et approuver] quelqu’un [hypocrite qui commet obstinément des péchés et des crimes et] que DIEU a improuvé ? Celui que DIEU improuve, tu ne lui trouveras pas un [bon] chemin. (Ⅱ)

Pourquoi êtes-vous donc divisés en deux clans au sujet des hypocrites, alors qu’Allah les a punis pour ce qu’ils ont commis ? Voulez-vous conduire ceux qu’Allah a fait perdre ? Car, celui que Dieu égare, tu ne lui trouveras aucune issue. (Ⅵ)

4.89
وَدُّوا لَوْ تَكْفُرُونَ كَمَا كَفَرُوا فَتَكُونُونَ سَوَاءً ۖ فَلَا تَتَّخِذُوا مِنْهُمْ أَوْلِيَاءَ حَتَّىٰ يُهَاجِرُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ ۚ فَإِن تَوَلَّوْا فَخُذُوهُمْ وَاقْتُلُوهُمْ حَيْثُ وَجَدتُّمُوهُمْ ۖ وَلَا تَتَّخِذُوا مِنْهُمْ وَلِيًّا وَلَا نَصِيرًا

Waddoo law takfuroona kama kafaroo fatakoonoona sawaan fala tattakhithoo minhum awliyaa hatta yuhajiroo fee sabeeli Allahi fain tawallaw fakhuthoohum waoqtuloohum haythu wajadtumoohum wala tattakhithoo minhum waliyyan wala naseeran (⁎)

Ils souhaitent tant vous voir perdre votre foi comme ils l’ont eux-mêmes perdue, pour que vous soyez tous pareils. Ne formez pas de liaisons avec eux, tant qu’ils ne se seront pas engagés résolument dans la Voie du Seigneur. Mais s’ils optent carrément pour l’apostasie, saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez ! Gardez-vous de prendre parmi eux des amis ou des auxiliaires, (Ⅰ)

Ils aimeraient vous voir impies comme ils le sont [eux-mêmes], et que vous soyez pareils [à eux] ! Ne prenez aucun protecteur parmi eux avant qu’ils n’émigrent dans la voie de DIEU. S’ils tournent le dos [et s’opposent aux enseignements célestes, c’est qu’ils sont pervers et pervertisseurs], saisissez-les, tuez-les où que vous les trouviez. Et ne prenez ni protecteurs ni secours parmi eux, (Ⅱ)

Ils aimeraient que vous abjuriez comme ils ont abjuré de façon à être semblables à eux. Ne prenez parmi eux comme compagnons que ceux qui se sont déjà mis en route vers le Seigneur. S’ils font marche arrière, saisissez-vous d’eux où qu’ils soient et tuez-les. Ne prenez parmi eux ni protecteur ni aide. (Ⅵ)

4.90
إِلَّا الَّذِينَ يَصِلُونَ إِلَىٰ قَوْمٍ بَيْنَكُمْ وَبَيْنَهُم مِّيثَاقٌ أَوْ جَاءُوكُمْ حَصِرَتْ صُدُورُهُمْ أَن يُقَاتِلُوكُمْ أَوْ يُقَاتِلُوا قَوْمَهُمْ ۚ وَلَوْ شَاءَ اللَّهُ لَسَلَّطَهُمْ عَلَيْكُمْ فَلَقَاتَلُوكُمْ ۚ فَإِنِ اعْتَزَلُوكُمْ فَلَمْ يُقَاتِلُوكُمْ وَأَلْقَوْا إِلَيْكُمُ السَّلَمَ فَمَا جَعَلَ اللَّهُ لَكُمْ عَلَيْهِمْ سَبِيلًا

Illa allatheena yasiloona ila qawmin baynakum wabaynahum meethaqun aw jaookum hasirat sudooruhum an yuqatilookum aw yuqatiloo qawmahum walaw shaa Allahu lasallatahum AAalaykum falaqatalookum faini iAAtazalookum falam yuqatilookum waalqaw ilaykumu alssalama fama jaAAala Allahu lakum AAalayhim sabeelan (⁎)

excepté ceux qui rejoignent un clan avec lequel vous avez conclu un pacte, ou ceux qui viennent à vous, le cœur meurtri, ne sachant s’ils doivent combattre contre vous ou contre leur propre clan. Or, si Dieu l’avait voulu, Il les aurait poussés contre vous et ils vous auraient attaqués. Si donc ces gens-là se tiennent à l’écart, et au lieu de vous attaquer vous offrent la paix, Dieu ne vous donne plus aucun droit de les inquiéter. (Ⅰ)

exception faite de ceux qui se joignent à un clan avec lequel vous avez conclu un pacte et de ceux qui marchent contre vous le cœur serré d’avoir ou à vous combattre ou à combattre les leurs. Si DIEU avait voulu, Il leur aurait donné pouvoir sur vous, et ils vous auraient combattus. S’ils se retirent [loin de vous], s’ils ne combattent plus contre vous et [s’ils] vous proposent la paix, DIEU ne vous institue aucun chemin contre eux (à les combattre). (Ⅱ)

Sauf ceux qui sont liés à un clan avec lequel vous avez établi un pacte et qui éprouvent beaucoup de peine à vous combattre ou à combattre leur propre clan. Car, si Allah l’avait voulu, Il aurait pu les avantager sur vous et ils vous auraient combattus et vaincus. Si désormais ils ne vous combattent point et se tiennent à l’écart, et si de plus ils vous proposent la paix, Allah ne vous donne aucune raison supplémentaire de les combattre. (Ⅵ)

4.91
سَتَجِدُونَ آخَرِينَ يُرِيدُونَ أَن يَأْمَنُوكُمْ وَيَأْمَنُوا قَوْمَهُمْ كُلَّ مَا رُدُّوا إِلَى الْفِتْنَةِ أُرْكِسُوا فِيهَا ۚ فَإِن لَّمْ يَعْتَزِلُوكُمْ وَيُلْقُوا إِلَيْكُمُ السَّلَمَ وَيَكُفُّوا أَيْدِيَهُمْ فَخُذُوهُمْ وَاقْتُلُوهُمْ حَيْثُ ثَقِفْتُمُوهُمْ ۚ وَأُولَٰئِكُمْ جَعَلْنَا لَكُمْ عَلَيْهِمْ سُلْطَانًا مُّبِينًا

Satajidoona akhareena yureedoona an yamanookum wayamanoo qawmahum kulla ma ruddoo ila alfitnati orkisoo feeha fain lam yaAAtazilookum wayulqoo ilaykumu alssalama wayakuffoo aydiyahum fakhuthoohum waoqtuloohum haythu thaqiftumoohum waolaikum jaAAalna lakum AAalayhim sultanan mubeenan (⁎)

Vous en trouverez d’autres qui désirent avoir des rapports pacifiques aussi bien avec vous qu’avec les leurs, mais qui, chaque fois qu’ils sont invités à pratiquer l’idolâtrie, y retombent en masse. Si ces gens-là ne se mettent pas à l’écart, ne vous offrent pas la paix et ne s’abstiennent pas de vous agresser, alors saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez ! Nous vous donnons sur eux plein pouvoir. (Ⅰ)

Vous [en] trouverez d’autres [impies et hypocrites pervertisseurs obstinés] qui cherchent à avoir votre confiance et [en même temps] avoir la confiance de leur propre groupe. Chaque fois qu’ils sont tentés ils reprennent la révolte. S’ils ne se retirent pas loin de vous, s’ils ne vous proposent pas la paix, s’ils ne s’abstiennent pas de toute agression contre vous, saisissez-les, tuez-les où que vous les trouviez. Nous vous accordons un pouvoir évident sur eux. (Ⅱ)

À l’inverse, il est des gens qui désirent la paix et la sécurité pour vous autant que pour leur peuple, mais qui, à chaque occasion, reviennent en masse à la sédition. Si d’aventure ils ne s’éloignent pas du conflit ou s’ils ne s’en remettent pas à vous et ne cessent de se battre, appréhendez-les et tuez-les où que vous les trouviez. Allah vous donne sur eux une autorité pleine et entière. (Ⅵ)

4.92
وَمَا كَانَ لِمُؤْمِنٍ أَن يَقْتُلَ مُؤْمِنًا إِلَّا خَطَأً ۚ وَمَن قَتَلَ مُؤْمِنًا خَطَأً فَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مُّؤْمِنَةٍ وَدِيَةٌ مُّسَلَّمَةٌ إِلَىٰ أَهْلِهِ إِلَّا أَن يَصَّدَّقُوا ۚ فَإِن كَانَ مِن قَوْمٍ عَدُوٍّ لَّكُمْ وَهُوَ مُؤْمِنٌ فَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مُّؤْمِنَةٍ ۖ وَإِن كَانَ مِن قَوْمٍ بَيْنَكُمْ وَبَيْنَهُم مِّيثَاقٌ فَدِيَةٌ مُّسَلَّمَةٌ إِلَىٰ أَهْلِهِ وَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مُّؤْمِنَةٍ ۖ فَمَن لَّمْ يَجِدْ فَصِيَامُ شَهْرَيْنِ مُتَتَابِعَيْنِ تَوْبَةً مِّنَ اللَّهِ ۗ وَكَانَ اللَّهُ عَلِيمًا حَكِيمًا

Wama kana limuminin an yaqtula muminan illa khataan waman qatala muminan khataan fatahreeru raqabatin muminatin wadiyatun musallamatun ila ahlihi illa an yassaddaqoo fain kana min qawmin AAaduwwin lakum wahuwa muminun fatahreeru raqabatin muminatin wain kana min qawmin baynakum wabaynahum meethaqun fadiyatun musallamatun ila ahlihi watahreeru raqabatin muminatin faman lam yajid fasiyamu shahrayni mutatabiAAayni tawbatan mina Allahi wakana Allahu AAaleeman hakeeman (⁎)

Aucun croyant n’a le droit de tuer un autre croyant, si ce n’est par erreur. Si un tel acte se produit, le coupable devra affranchir un esclave croyant et verser à la famille de la victime le prix du sang, à moins que les ayants droit n’en fassent remise. Si la victime est un croyant qui appartient à un groupe hostile, le meurtrier affranchira seulement un esclave croyant ; mais si la victime appartient à un groupe auquel vous êtes liés par un pacte, la remise du prix du sang à la famille et l’affranchissement d’un esclave croyant seront exigés du meurtrier. Si ce dernier n’en a pas les moyens, il devra observer un jeûne de deux mois consécutifs, à titre d’expiation prescrite par Dieu, l’Omniscient, le Sage. (Ⅰ)

Il n’appartient pas à un croyant de tuer un [autre] croyant, mais [cela peut se produire] par erreur. Si quelqu’un tue un croyant par erreur [est tenu de] libérer un esclave croyant et de remettre à la famille [du trépassé] le prix du sang, à moins que celle-ci n’y renonce par charité [et qu’elle pardonne]. Si [le mort] est croyant et appartient à un peuple ennemi, libérer un esclave croyant [suffit] ; s’il appartenait à un peuple lié à vous par un pacte, [le coupable] est tenu de remettre le prix du sang à la famille [du trépassé] et de libérer un esclave croyant. Quelqu’un qui n’en a pas les moyens, qu’il jeûne deux mois consécutifs à titre de repentir devant DIEU. DIEU est Omniscient, Sage. (Ⅱ)

Il n’est pas donné à un croyant de tuer un autre croyant en dehors d’une méprise. Celui qui tue un croyant par erreur peut s’amender en affranchissant un esclave croyant et en remettant à sa famille son équivalent sous forme de prix du sang, mais sa famille peut à son tour transformer cette somme en aumône. Si la victime appartient à un clan ennemi, qui est croyant, il est recommandé de libérer un esclave croyant. Si, en revanche, elle appartient à un clan avec lequel vous avez établi un pacte, une certaine somme sera remise à sa famille, ainsi qu’une libération d’esclave. Que celui qui ne peut s’acquitter de tout cela jeûne deux mois de suite en témoignage de son humilité devant Allah. Allah est omniscient et sage. (Ⅵ)

4.93
وَمَن يَقْتُلْ مُؤْمِنًا مُّتَعَمِّدًا فَجَزَاؤُهُ جَهَنَّمُ خَالِدًا فِيهَا وَغَضِبَ اللَّهُ عَلَيْهِ وَلَعَنَهُ وَأَعَدَّ لَهُ عَذَابًا عَظِيمًا

Waman yaqtul muminan mutaAAammidan fajazaohu jahannamu khalidan feeha waghadiba Allahu AAalayhi walaAAanahu waaAAadda lahu AAathaban AAatheeman (⁎)

Quiconque donne la mort intentionnellement à un croyant aura pour rétribution la Géhenne, où il demeurera éternellement, exposé à la colère et à la malédiction du Seigneur, et sera voué à d’immenses tourments. (Ⅰ)

Si quelqu’un tue intentionnellement un croyant, sa punition sera l’Enfer où il demeurera à perpétuité. Le courroux de DIEU le frappe, Il le maudit et lui fournit un immense châtiment. (Ⅱ)

Celui qui tue volontairement un croyant, sa punition sera la géhenne où il demeurera éternellement. Allah sera très irrité contre lui et le maudira. C’est pourquoi Il lui préparera un châtiment cruel. (Ⅵ)

4.94
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِذَا ضَرَبْتُمْ فِي سَبِيلِ اللَّهِ فَتَبَيَّنُوا وَلَا تَقُولُوا لِمَنْ أَلْقَىٰ إِلَيْكُمُ السَّلَامَ لَسْتَ مُؤْمِنًا تَبْتَغُونَ عَرَضَ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا فَعِندَ اللَّهِ مَغَانِمُ كَثِيرَةٌ ۚ كَذَٰلِكَ كُنتُم مِّن قَبْلُ فَمَنَّ اللَّهُ عَلَيْكُمْ فَتَبَيَّنُوا ۚ إِنَّ اللَّهَ كَانَ بِمَا تَعْمَلُونَ خَبِيرًا

Ya ayyuha allatheena amanoo itha darabtum fee sabeeli Allahi fatabayyanoo wala taqooloo liman alqa ilaykumu alssalama lasta muminan tabtaghoona AAarada alhayati alddunya faAAinda Allahi maghanimu katheeratun kathalika kuntum min qablu famanna Allahu AAalaykum fatabayyanoo inna Allaha kana bima taAAmaloona khabeeran (⁎)

Ô vous qui croyez ! Lorsque vous entrez en campagne pour la Cause de Dieu, soyez clairvoyants ! Ne vous hâtez pas de traiter en ennemi celui qui vous adresse un salut amical en lui disant : « Tu n’es pas croyant ! », dans le but inavoué de lui prendre ses biens. Sachez que Dieu dispose d’immenses richesses. D’ailleurs, vous-mêmes, vous n’avez pas toujours été croyants avant que Dieu ne vous ait reçus dans Sa grâce. Agissez donc avec discernement, car Dieu est parfaitement Informé de ce que vous faites. (Ⅰ)

Croyants, quand vous voyagez [pour lutter] pour la cause de DIEU, éclairez-vous [sur les hommes et les sujets], ne dites pas à celui qui vous adresse le salut : « Tu n’es pas croyant », cherchant [par là un prétexte pour procurer] les biens de la vie d’ici-bas. Auprès de DIEU il y a des butins abondants. Ainsi étiez-vous naguère, [mais] DIEU a usé de la bonté envers vous. Eclairez-vous, car DIEU connaît parfaitement ce que vous faites. (Ⅱ)

Ô vous qui croyez, soyez perspicaces lorsque vous partez au combat dans la voie de Dieu. Ne traitez pas d’infidèle celui qui vous dit : Paix. Vous recherchez de la sorte les biens qui se trouvent ici-bas, alors que les richesses auprès de Dieu sont illimitées. Ainsi vous conduisiez-vous auparavant. Depuis, Allah vous a comblés de Ses bienfaits. Prenez donc conscience, Allah est instruit de tout ce que vous faites. (Ⅵ)

4.95
لَّا يَسْتَوِي الْقَاعِدُونَ مِنَ الْمُؤْمِنِينَ غَيْرُ أُولِي الضَّرَرِ وَالْمُجَاهِدُونَ فِي سَبِيلِ اللَّهِ بِأَمْوَالِهِمْ وَأَنفُسِهِمْ ۚ فَضَّلَ اللَّهُ الْمُجَاهِدِينَ بِأَمْوَالِهِمْ وَأَنفُسِهِمْ عَلَى الْقَاعِدِينَ دَرَجَةً ۚ وَكُلًّا وَعَدَ اللَّهُ الْحُسْنَىٰ ۚ وَفَضَّلَ اللَّهُ الْمُجَاهِدِينَ عَلَى الْقَاعِدِينَ أَجْرًا عَظِيمًا

La yastawee alqaAAidoona mina almumineena ghayru olee alddarari waalmujahidoona fee sabeeli Allahi biamwalihim waanfusihim faddala Allahu almujahideena biamwalihim waanfusihim AAala alqaAAideena darajatan wakullan waAAada Allahu alhusna wafaddala Allahu almujahideena AAala alqaAAideena ajran AAatheeman (⁎)

Ceux des croyants qui restent tranquillement chez eux, sans y être astreints par une incapacité quelconque, ne peuvent être considérés comme égaux aux croyants qui, dans le combat qu’ils mènent au service de Dieu, s’exposent aux dangers corps et biens. Aussi Dieu tient-Il en plus grande estime ceux qui Lui sacrifient leurs biens et leurs personnes. Et bien que les promesses divines s’étendent aux uns et aux autres, un rang infiniment supérieur est réservé aux combattants, ainsi qu’une récompense sans limite. (Ⅰ)

Les croyants qui restent chez eux [en s’évadant du combat], sans être infirmes, ne sont pas égaux à ceux qui combattent en sacrifiant leurs biens et leurs personnes pour la cause de DIEU. DIEU donne prééminence à ceux qui combattent [et travaillent pour Sa cause] sacrifiant leurs biens et leurs personnes par rapport à ceux qui restent chez eux [fuyant la guerre]. Et à chacun [des croyants, selon leurs actions] DIEU a promis une récompense. DIEU donne prééminence aux combattants [sur Son chemin] et leur accorde un magnifique salaire par rapport à ceux qui restent [inactifs] chez eux, (Ⅱ)

Ne sont pas égaux les croyants qui sont passifs – hormis les infirmes – et ceux qui en martyrs paient de leurs personnes et de leurs biens dans la voie de Dieu. Allah préfère les martyrs dans la voie de Dieu à ceux qui sont passifs. Certes, Dieu a promis des récompenses à tous les croyants, mais Il met les combattants au-dessus des non-combattants en leur octroyant une belle récompense. (Ⅵ)

4.96
دَرَجَاتٍ مِّنْهُ وَمَغْفِرَةً وَرَحْمَةً ۚ وَكَانَ اللَّهُ غَفُورًا رَّحِيمًا

Darajatin minhu wamaghfiratan warahmatan wakana Allahu ghafooran raheeman (⁎)

Dieu les élèvera de plusieurs degrés auprès de Lui et leur accordera pardon et miséricorde. Dieu est Clément et Miséricordieux. (Ⅰ)

[les combattants sur Son chemin recevront] de Lui des degrés d’excellence, un pardon et une miséricorde (des dons spéciaux). DIEU pardonne [et Il est] Très-Miséricordieux. (Ⅱ)

Non seulement des degrés plus élevés en termes de préférence, mais aussi pardon et miséricorde, Allah étant précisément Celui qui pardonne et qui est miséricordieux. (Ⅵ)

4.97
إِنَّ الَّذِينَ تَوَفَّاهُمُ الْمَلَائِكَةُ ظَالِمِي أَنفُسِهِمْ قَالُوا فِيمَ كُنتُمْ ۖ قَالُوا كُنَّا مُسْتَضْعَفِينَ فِي الْأَرْضِ ۚ قَالُوا أَلَمْ تَكُنْ أَرْضُ اللَّهِ وَاسِعَةً فَتُهَاجِرُوا فِيهَا ۚ فَأُولَٰئِكَ مَأْوَاهُمْ جَهَنَّمُ ۖ وَسَاءَتْ مَصِيرًا

Inna allatheena tawaffahumu almalaikatu thalimee anfusihim qaloo feema kuntum qaloo kunna mustadAAafeena fee alardi qaloo alam takun ardu Allahi wasiAAatan fatuhajiroo feeha faolaika mawahum jahannamu wasaat maseeran (⁎)

Les anges, venus ôter la vie à ceux qui avaient agi iniquement envers eux-mêmes, leur demanderont : « Où en étiez-vous sur le plan de la croyance ? » – « Nous faisions partie des opprimés de la Terre », répondront-ils. À quoi les anges répliqueront : « La Terre de Dieu n’était-elle pas assez vaste pour vous permettre de vous expatrier ? » Ceux-là auront pour séjour l’Enfer – et quelle triste fin sera la leur ! –, (Ⅰ)

Ceux (des hypocrites) que les anges rappellent [à DIEU] alors qu’ils (les hypocrites) sont en état d’injustice envers eux-mêmes, [les anges leur] diront : « Où en étiez-vous [au sujet de votre religion] ? » Ils diront : « Nous étions victime de notre faiblesse sur la terre ! » [Les anges] diront : « Est-ce que la terre de DIEU n’était pas assez vaste pour vous permettre d’émigrer ? » Leur refuge sera l’Enfer (résultat de leurs actions abominables) et c’est une désagréable fin [pour eux]. (Ⅱ)

À ceux qui décèdent et qui se sont fait tort à eux-mêmes, les anges diront : Quel était votre credo sur terre ? Nous étions des démunis sur terre, des misérables. La terre du Seigneur n’était pas suffisamment vaste pour émigrer ? À ceux-là – quelle sinistre fin ! –, seule la géhenne sera le point d’arrivée. (Ⅵ)

4.98
إِلَّا الْمُسْتَضْعَفِينَ مِنَ الرِّجَالِ وَالنِّسَاءِ وَالْوِلْدَانِ لَا يَسْتَطِيعُونَ حِيلَةً وَلَا يَهْتَدُونَ سَبِيلًا

Illa almustadAAafeena mina alrrijali waalnnisai waalwildani la yastateeAAoona heelatan wala yahtadoona sabeelan (⁎)

à l’exception des impuissants parmi les hommes, les femmes et les enfants qui sont démunis de moyens et incapables de se frayer un chemin. (Ⅰ)

Exception faite de ceux qui sont [honnêtes et sont vraiment] opprimés, hommes, femmes et enfants incapables de se débrouiller et ne trouvant aucun chemin [pour se sauver], (Ⅱ)

Une exception cependant : les hommes et les femmes faibles, ainsi que les enfants qui ne peuvent user de malice et qui n’ont pas été orientés dans le bon chemin. (Ⅵ)

4.99
فَأُولَٰئِكَ عَسَى اللَّهُ أَن يَعْفُوَ عَنْهُمْ ۚ وَكَانَ اللَّهُ عَفُوًّا غَفُورًا

Faolaika AAasa Allahu an yaAAfuwa AAanhum wakana Allahu AAafuwwan ghafooran (⁎)

À ceux-là Dieu accordera Son pardon, car Dieu est Indulgent et Miséricordieux. (Ⅰ)

peut-être DIEU leur pardonnera-t-Il ; DIEU absout et pardonne [les fautes]. (Ⅱ)

Espérons qu’Allah leur pardonne, car Il est Celui qui absout et qui pardonne. (Ⅵ)


Page:  1 |2 |

Menu livre ↑