Onelittleangel.com

Bible
Le Nouveau Testament
Onelittleangel > Christianisme > Bible

Sur cette page: Le Nouveau Testament
A- A A+

Bible : Le Nouveau Testament

Bible Le Nouveau Testament est formé de 27 écrits: les quatre Évangiles, les Actes des Apôtres, treize Lettres de Paul, la Lettre aux Hébreux, sept lettres appelées «Épîtres catholiques», et l'Apocalypse.

Les Évangiles


Les Évangiles sont tous centrés sur le personnage et surtout sur l'enseignement de Jésus, mais chacun avec son empreinte. Sur leur origine, qui reste toujours obscure, les hypothèses sont multiples. Les trois Évangiles de Matthieu, Marc et Luc – appelés Évangiles synoptiques parce que leur ressemblance permet de les lire sous «un même regard» – se distinguent cependant de l'Évangile de Jean.Pour les trois premiers, la théorie la plus courante place deux sources au commencement (d'où son nom de «théorie des deux sources»). La première correspond à l'Évangile de Marc. La seconde – appelée source «Q» (de la première lettre du mot allemand Quelle signifiant «source») – est aujourd'hui perdue, mais on peut la reconstituer partiellement, notamment en rassemblant les paroles communes à Matthieu et à Luc et absentes chez Marc.L'Évangile de Marc, avec 661 versets, est le plus court de tous. Il ne contient que 30 versets qui lui soient personnels. Celui de Matthieu a presque 1 100 versets (don’t 300 lui sont propres). Celui de Luc est formé de 1 150 versets don’t 600 sont absents de tous les autres Évangiles. Les trois suivent une trame identique: d'abord la préparation de la mission de Jésus, suivie du ministère en Galilée, puis la montée vers Jérusalem, enfin la passion et la résurrection.Jean eut à sa disposition des documents propres. En dehors de la passion/résurrection, où il suit la même trame que les autres évangélistes, il fait œuvre très personnelle à partir de récits connus pour la plupart de lui seul. Clément d'Alexandrie désigne son Évangile comme «spirituel» par opposition aux trois autres, «matériels». Cependant, la prétention historique n'y est pas complètement absente. La critique actuelle admet de plus en plus que Jean est bien informé, qu'il connaît la géographie de la Palestine, et qu'il dispose, pour ce qui concerne les séjours de Jésus en Judée, de renseignements de première main. Mais le Jésus qu'il met en scène est un Jésus glorieux, maître des événements et des personnages, conduisant son destin avec la liberté souveraine d'un seigneur. Entre le Jésus aux accents très humains de Marc et le Christ glorieux de Jean, on mesure l'écart entre deux christologies. On peut voir là l'effet de la relecture créatrice de l'évangéliste voulant offrir à sa communauté une référence fondatrice.Créations uniques dans leur genre, les Évangiles ne sont pas des documents d'histoire à proprement parler. Nés de la foi des disciples en la résurrection de leur maître, ils contiennent d'authentiques souvenirs de Jésus, mais sélectionnés et décrits pour répondre aux besoins des communautés chrétiennes, en particulier dans le domaine de l'enseignement et de la liturgie. De plus, en écrivain authentique, chaque évangéliste a fait œuvre de création personnelle.

Les épîtres


Sur les 27 livres du Nouveau Testament, 21 sont constitués de lettres (épître vient du grec épistolè, «lettre importante»). Sept parmi elles sont appelées «catholiques» parce qu'elles n'ont pas de destinataires particuliers, mais s'adressent aux chrétiens en général (le grec katholikos signifie «universel»): ce sont les lettres de Pierre, Jacques, Jean et Jude (l'auteur n'est pas clairement identifié pour celle de Jude). La lettre aux Hébreux, don’t l'attribution à Paul reste incertaine, est plutôt considérée comme une homélie. L'ordre de présentation dans la Bible se fait en fonction de la longueur: la plus longue, la lettre aux Romains, ouvre les épîtres; la lettre à Philémon, plus courte, cloture l'ensemble des lettres de Paul; vient ensuite la lettre aux Hébreux suivie des lettres catholiques.On connaît surtout les lettres de Paul, qui constituent un véritable traité théologique, même si tout son enseignement n'est pas entièrement exposé. Paul, passé du Judaïsme au Christianisme à la suite d'une expérience spirituelle survenue sur la route de Jérusalem à Damas, a joué un rôle décisif dans l'expansion de la religion nouvelle.L'apôtre s'est entouré de nombreux collaborateurs, il met en place des institutions stables dans les Églises qu'il a fondées. Pour aider ces multiples communautés à résoudre les problèmes qu'elles rencontraient, il s'est adressé à elles par écrit: telle est l'origine des lettres de Paul.De 52 à 67, c'est-à-dire durant les quinze ans qui séparent sa première lettre et son martyre à Rome, Paul multiplie ses écrits, don’t seulement une partie a été conservée. En dehors de la Lettre à Philémon, aucune ne ressemble aux lettres privées que l'Antiquité romaine a léguées à la postérité par milliers. Il est possible que les trois dernières lettres, dites «pastorales» (les deux Lettres à Timothée et à Tite), soient des pseudépigraphes. Les lettres de Paul sont plutôt des prédications qui s'adressent à des cercles assez larges et abordent des sujets de doctrine et de morale chrétiennes. Pour la plupart, elles sont écrites à des Églises particulières (Églises de Rome, de Galatie, de Corinthe, etc.). Mais cette correspondance privée est très vite devenue une référence pour l'Église tout entière. D'après la deuxième lettre de Pierre (II Pierre III, 15-16), elles faisaient déjà autorité à la fin du Ier siècle. Les lettres de Paul seront souvent à l'origine de crises et de renouveaux dans l'histoire de l'Église. Ainsi, c'est en lisant la Lettre aux Romains que Luther prendra conscience de l'importance de la foi par rapport aux «œuvres».

Le livre de l'Apocalypse


L'Apocalypse est le dernier livre du Nouveau Testament. Il fut sans doute écrit par saint Jean l'Évangéliste – vers 95 lors de son exil sur l'île de Patmos pendant la sanglante persécution ordonnée par Domitien – pour ranimer la foi des chrétiens d'Asie, terrifiés par les massacres don’t ils faisient l'objet. Ce livre d'interprétation ésotérique eut une influence considérable sur l'art du Moyen Âge. L'Apocalypse fut souvent représentée aux tympans des églises.


  
  
  
  
  





Livres sacrés des Religions du Monde
Chronologie des Religions du Monde
Calendrier sacré des Religions du Monde
Bibliothèque d'images sacrées des Religions du Monde



Home  |  Divination gratuite en ligne  |  Liens  |  Projet @onelittleangel.com