Onelittleangel.com

Jacob Boehme
Vie et enseignement de Jacob Boehme
Onelittleangel > Christianisme > Jacob Boehme

Sur cette page: Biographie | Portraits | Bibliographie | Liens associés
En savoir + : Citations spirituelles et philosophiques de Jacob Boehme 
A- A A+

Jacob Boehme : Biographie

Jacob Boehme Jacob Boehme est, sans aucun doute, l'un des plus grands Gnostiques Chrétiens. Ce terme lui est appliqué non pas dans le sens des soi-disant hérétiques tels qui existèrent aux premiers siècles de l'ère chrétienne, mais pour décrire une sagesse basée sur une révélation directed et exprimée par des mythes et symboles plutôt que par des concepts - une telle sagesse est plutôt de type contemplatif que discursif, elle est une philosophie religieuse ou une théosophie.

Les deux caracteristiques de Jacob Boehme sont la grande simplicité du coeur et la pureté enfantine de l'âme. Il n'était ni un savant, ni un lettré, ni un enseignant. Il appartient à cette classe d'hommes sages et de bon sens qui viennent du peuple. Comme enfant, il avait une faible constitution, aussi fût-il placé comme apprenti cordonnier et suivit l'école primaire du village d'Alt Seidenberg. A l'âge de 24 ans, de devient citoyen de la ville de Görlitz et ouvre une échoppe de cordonnier. En mai de cette année-là, il épouse la fille du boucher local, Catharina Kuntzchmann, et peu de temps après, il achète une maison.

Entre 1600 et 1611, le couple eut quatre fils. Tout au long de sa vie, Jacob Boehme fut un commerçant actif, un bon père de famille, un conseiller en transactions financières, transport de marchandises, un agent immobilier et un négociateur lors de disputes de guildes ainsi que dans des affaires civiles et privées. Comme tous les citoyens de Görlitz, Boehme dût faire face aux difficultés financières découlant de la Guerre de Trente Ans.

Pour un homme comme Jacob Boehme, ayant un grand intérêt pour la religion, la ville de Görlitz était un endroit excitant. Il y avait dans cette ville des émules du spiritualiste Caspar Schwenckfeld von Ossig (1489-1551) ainsi que d'autres groupes étudiant les oeuvres de l'alchimiste Théophraste Bombast von Hohenheim (appelé aussi Paracelse) (1493-1541), et du mystique Valentin Weigel (1533-1588). Bien que Jacob Boehme ait étudié les divers enseignements de sa ville, ou même s'il n'en avait été que simplement averti, sa doctrine ne peut pas être expliquée par leur influence et Jacob Boehme n'y a fait aucun emprumpt. L'explication des sources de sa sagesse est un problème très complexe car elle implique la possibilité d'une révélation personnelle, d'une illumination, ou d'un don carismatique.

L'éteincelle qui enflamma l'environnement de Jacob Boehme fut produite par l'arrivée de Martin Moller, nommé pasteur luthérien de la cité en 1600. Il y organisa immédiatement un "Conventicule des Vrais Serviteurs de Dieu " pour tenter de réintroduire une présentation assez rébarbative du letérianisme de l'époque: renouvellement personnel, croissance spirituelle individuelle, expérience religieuse. Jacob Boehme, intéressé par la nouveauté, rejoignit ce mouvement. C'est peu de temps après, à la fin de l'année 1600, que Jacob Boehme eût sa première grande vision. Il se mit à écrire et finit son Aurora en 1612. Un de ses amis fit faire des copies de ce livre et les fit circuler. C'est en 1613 que l'une de ces copies tomba entre les mains du successeur de Martin Moller: le Pasteur principal Gregory Richter qui, en plus d'être concerné par la défense de l'orthodoxie Luthérienne, avait de raisons personnelles pour attaquer Jacob Boehme. Il fit confisquer les oeuvres de Boehme le 30 juillet 1613, et il lui interdit de publier de nouveaux écrits.

Jacob Boehme cessa donc d'écrire pour un "sabbat d'années" comme il le décrivit. Il fut l'objet d'une nouvelle illumination en janvier 1619, qui défia de nouveau son esprit prophétique. Il rompit alors son silence et écrivit pratiquement sans interruption de 1619 à 1623. L'enthousiasme de ses disciples eut pour effet d'en répandre la rumeur dans un cercle assez large. Richter reprit sa furie car les autorités n'avaient pas été mises au courrant des travaux de Jacob Boehme depuis 1619 et croyaient qu'il était resté silencieux.

La publication du Chemin vers le Christ le jour du Nouvel An de 1624 provoqua immédiatement une série de sermons enragés de Richter. Le conseil municipal annonça à Boehme, au mois de mars de la même année, qu'il devait chercher fortune ailleurs et celui-ci alla s'installer à Dresden pour quelques temps. Vers la fin de 1624, malade mais travaillant à son dernier livre, Jacob Boehme rentra dans sa maison de Görlitz. Richter était mort et ce fut son remplaçant qui vint administrer le prophète mourant. Selon lui, Jacob Boehme mourut en bon Luthérien orthodoxe le 17 novembre.

Des recherces récentes ont découvert que Jacob Boehme était bien plus qu'un simple cordonnier. Il semblerait avoir organisé le commerce du cuir dans toute la région. Ses pratiques commerciales étaient proches de ce que l'on appelle le "dumping" de nos jours. Le Pasteur Richter, dont des membres avaient perdu des sommes considérables à cause de la concurrence de Jacob Boehme, avait en effet des raisons puissantes pour obtenir son bannissement de Görlitz.


  
  



Jacob Boehme : Bibliographie


- De signatura rerum de la signature des choses miroir tremporel de l'eternité chacornac . 1908. In-8 broché. Traduit de l'allemand par sedir (1908)
- Clef ou explic.divers points (1 octobre 1991)
- De l'incarnation de Jésus-christ (1 octobre 1991)
- Le Livre des sacrements (12 février 1990)
- De l'élection de la grâce (1 novembre 1999)
- De la signature des choses (1 septembre 1991)
- Confessions (1973)

Jacob Boehme : Portraits


Jacob Boehme
Jacob Boehme
Jacob Boehme
Jacob Boehme
Jacob Boehme
Jacob Boehme

Liens associés


Christianisme, Abbé Pierre, Abbot Vasilios of Iveron Monastery, Angela of Foligno, Appolonius Of Tyana, Archimandrite Sophrony, Athenagore, Bible, Corpus Hermetica, Dante Alighieri, Desert Fathers, Diadochos of Photiki, Dionysius the Areopagite, Ephrem, Fénélon, François De Sales, Heinrich Suso, Henri Le Saux, Hesychius of Jerusalem, Hildegarde de BINGEN, Hippolytus, Jacob Boehme, Jan van Ruysbroeck, Jean Pierre de Caussade, Jésus Christ, Maître Eckhart, Martin Luther King, Mere Teresa, Nicephorus the Solitary, Nicholas of Cusa, Origène, Philokalia, Saint Augustin, Saint Bernard, Saint Catherine of Siena, Saint Evagrios the Solitary, Saint François d'Assise, Saint Grégoire de Nysse, Saint Gregory Palamas, Saint Hesychios the Priest, Saint Isaac le Syrien, Saint Jacques, Saint Jean de la Croix, Saint Macarius of Egypt, Saint Mark the Ascetic, Saint Paul, Saint Séraphim de Sarov, Saint Silouane l'Athonite, Saint Symeon the New Theologian, Saint Thomas d'Aquin, Sainte Thérèse d'Avila, Simon Le Mage, Simon Magus, Thomas a Kempis, Thomas Traherne, Unknown, etc.



Livres sacrés des Religions du Monde
Chronologie des Religions du Monde
Calendrier sacré des Religions du Monde
Bibliothèque d'images sacrées des Religions du Monde



Home  |  Divination gratuite en ligne  |  Liens  |  Projet @onelittleangel.com