Onelittleangel.com
Divers > Silence
Dialogue interreligieux : Silence
Onelittleangel > Divers > Silence
21  citations  | Page 1 / 1
A- A A+



Celui qui croit en Dieu et au jour du jugement dernier, qu'il dise du bien ou qu'il garde le silence.




Citation n° 4258 : , (La Mecque, vers 570 — Médine, 632), Islam
Source : Hadiths  
Ajouté par Non identifié

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Celui dont la langue se tait, même si son coeur ne se tait pas, allège son fardeau; celui dont la langue et le coeur se taisent tous les deux, purifie son "centre secret" (sirr) et son Seigneur s'y révèle; celui dont le coeur se tait, mais dont la bouche parle, prononce les paroles de la Sagesse; mais celui dont ni la langue ni le coeur ne se taisent est objet de Satan et soumis à sa domination.
Le silence de la langue est un des traits ordinaires de tous les hommes spirituels (al'âmma) et de tous les maîtres de la voie (arbâbu-s-sulûk). Le silence du coeur est parmi les caractères distinctifs des "rapprochés" (almuqarrabûn) qui sont des gens de contemplation. Le hâl (l'état) que le silence assure aux "progressants" (assâlikûn) est la préservation des malheurs, et celui qu'il favorise chez les "rapprochés" est l'entretien dans la familiarité seigneuriale.




Citation n° 3964 : , (Murcie, 1165 — Damas, 1240), philosophe et mystique musulman attaché a la doctrine de l'«unicité de l'Être»., Islam, Soufisme
Source : La Parure des Abdal (Hilayatu al abdal)  
Ajouté par Non identifié

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Le silence ne consiste pas à fermer la bouche; c'est un éternel discours. L'état qui transcende la parole et la pensée, c'est mauna.




Citation n° 1963 : , (1879-1950), philosophe et mystique hindou, Hindouisme
Source : L'Enseignement de Ramana Maharshi, trad. A. Dupuis, A. Perelli, J. Herbert, Albin Michel, 1972  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Votre devoir est d'abord de vous aider vous-mêmeet de devenir aussi fort et stable que possible. Vous y parviendrez en vous soumettant totalement à Dieu. Vous ne pouvez plus ensuite retenir le sens de votre ego, de votre moi individuel. Vous ne pouvez faire autrement que d'obéir à sa Volonté. Vous verrez alors que le silence, et non pas la prière, est l'accomplissement le plus élevé.




Citation n° 1962 : , (1879-1950), philosophe et mystique hindou, Hindouisme
Source : L'Enseignement de Ramana Maharshi, trad. A. Dupuis, A. Perelli, J. Herbert, Albin Michel, 1972  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Le langage muet de coeur à coeur vaut tous les langages. Toute conversation doit finir dans le silence seulement.




Citation n° 1960 : , (1879-1950), philosophe et mystique hindou, Hindouisme
Source : L'Enseignement de Ramana Maharshi, trad. A. Dupuis, A. Perelli, J. Herbert, Albin Michel, 1972  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Tu dois tout d'abord te maintenir dans le silence jusqu'au point où tu te libéreras de tes désirs et de ton envie de parler dans le pur silence. Tu te libéreras de l'asservissement des mots en faisant la conquête du silence.




Citation n° 1907 : , créateur de l'alchimie , Sagesses & Traditions / Africaines / Egyptiennes
Source : Tables d'Emeraude, TABLETTE IV : LE NATIF DE L'ESPACE  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Le Sage laisse parler son cœur et garde le silence avec sa bouche.
Toi homme, écoute la voie de la sagesse, écoute la voie de la Lumière.
Les mystères qui émergent du Cosmos illuminent le monde de leur lumière.




Citation n° 1891 : , créateur de l'alchimie , Sagesses & Traditions / Africaines / Egyptiennes
Source : Tables d'Emeraude, TABLETTE III : LA CLEF DE LA SAGESSE  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Sache que le silence et l'écoute peuvent donner une grande sagesse à ton interlocuteur alors que le bavardage lui sera inutile.




Citation n° 1890 : , créateur de l'alchimie , Sagesses & Traditions / Africaines / Egyptiennes
Source : Tables d'Emeraude, TABLETTE III : LA CLEF DE LA SAGESSE  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



La méditation consiste à être conscient de chaque pensée, de chaque sentiment; à ne jamais les juger en bien ou en mal, mais à les observer et à se mouvoir avec eux. En cet état d'observation, on commence à comprendre tout le mouvement du penser et du sentir. De cette lucidité naît le silence.




Citation n° 1840 : , (Madanapalle, Inde, 1895 — Ojai, États-Unis, 1986), philosophe indien, Hindouisme
Source : Se libérer du connu, chap. 15 du livre, Stock, 1977, ISBN 2-234-00746-1  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]   [↳ Voir (1)] 



Cette paix, Notre Seigneur Jésus Christ l'a laissée à ses disciples avant sa mort comme un trésor inestimable en disant : " Je vous laisse ma paix, je vous donne la paix " (Jn 14, 27). L'Apôtre en parle aussi en ces termes : " Et la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus-Christ " (Ph 4, 7).Si l'homme ne méprise pas les biens de ce monde, il ne peut avoir la paix. La paix s'acquiert par des tribulations. Celui qui veut plaire à Dieu doit traverser beaucoup d'épreuves. Rien ne contribue plus à la paix intérieure que le silence et, si possible, la conversation incessante avec soi-même et rare avec les autres. Nous devons donc concentrer nos pensées, nos désirs et nos actions sur l'acquisition de la Paix de Dieu et crier incessamment avec l'Église : " Seigneur ! Donne-nous la paix !




Citation n° 1793 : , (1759 - 1833), Moine, ermite et père spirituel, Christianisme, Orthodoxie
Source : Instructions spirituelles, dans Irina Goraïnoff, Séraphim de Sarov, Éditions Abbaye de Bellefontaine et Desclée de Brouwer, 1995.  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



YHWH, je n'ai pas le coeur fier,
ni le regard hautain.
Je n'ai pas pris un chemin de grandeurs
ni de prodiges qui me dépassent.
Non, je tiens mon âme en paix et silence;
comme un petit enfant contre sa mère,
comme un petit enfant, telle est mon âme en moi.




Citation n° 1459 : , Judaïsme
Source : Psaume 131 1-2  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Celui qui est capable de s'asseoir un moment en silence, quelle que soit l'urgence de ses obligations, en tirera beaucoup de force.




Citation n° 1400 : , (1896 -1971), Mystique indien, Hindouisme, Kriya Yoga
Source : Paramahansa Prajnanananda, En compagnie des maitres du Kriya Yoga, p.103  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Celui dont la langue se tait, même si son cœur ne se tait pas, allège son fardeau; celui dont la langue et le cœur se taisent tous les deux, purifie son "centre secret" (sirr) et son Seigneur s'y révèle; celui dont le cœur se tait, mais dont la bouche parle, prononce les paroles de la Sagesse; mais celui dont ni la langue ni le cœur ne se taisent est objet de Satan et soumis à sa domination. [...]




Citation n° 507 : , (Murcie, 1165 — Damas, 1240), philosophe et mystique musulman attaché a la doctrine de l'«unicité de l'Être»., Islam, Soufisme
Source : La parure des Abdal, (Hilyatu al Abdal), traduit de l'arabe, présenté et annoté par Michel Valsan. Paris, Les Editions de l'Oeuvre, 1992.  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Le silence de la langue est un des traits ordinaires de tous les hommes spirituels et de tous les maîtres de la voie.




Citation n° 506 : , (Murcie, 1165 — Damas, 1240), philosophe et mystique musulman attaché a la doctrine de l'«unicité de l'Être»., Islam, Soufisme
Source : La parure des Abdal, (Hilyatu al Abdal), traduit de l'arabe, présenté et annoté par Michel Valsan. Paris, Les Editions de l'Oeuvre, 1992.  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Le silence produit la "connaissance d'Allah".




Citation n° 505 : , (Murcie, 1165 — Damas, 1240), philosophe et mystique musulman attaché a la doctrine de l'«unicité de l'Être»., Islam, Soufisme
Source : La parure des Abdal, (Hilyatu al Abdal), traduit de l'arabe, présenté et annoté par Michel Valsan. Paris, Les Editions de l'Oeuvre, 1992.  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



A la lumière du silence tous les problèmes se dissolvent.




Citation n° 504 : , (Madanapalle, Inde, 1895 — Ojai, États-Unis, 1986), philosophe indien, Hindouisme
Source : La Révolution du silence, trad. C. Suarès, 1977 / Livre de poche, 1995, Édifions Stock, cité par Jean Biès dans Les Grands Initiés du XXe siècle, p. 128-130  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Le silence contient toutes les autres formes d'initiation.




Citation n° 503 : , (1879-1950), philosophe et mystique hindou, Hindouisme
Source : L'Enseignement de Ramana Maharshi, trad. A. Dupuis, A. Perelli, J. Herbert, Albin Michel, 1972, cité par Jean Biès dans Les Grands Initiés du XXe siècle, p. 179-180  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



La discussion par le silence est la suprême discussion.




Citation n° 502 : , (344-413), grand traducteur Chinois, Bouddhisme, Mahayana, Madhyamaka
Source : cité et traduit par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.279  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Nous avions autrefois à Marchena, en pays andalous, un compagnon d'entre les saints hommes dont l'occupation était d'enseigner le Coran. C'était un excellent juriste, sachant par cœur le Coran et les hadîth, homme de piété et de mérite, toujours au service des fuqarâ': son nom est Abdu-l-Majîd ben Selmah. Il m'a raconté - puisse Allah lui être propice - une chose qui lui est arrivée: "Une nuit, disait-il, pendant que j'étais dans la chambre où je fais d'habitude mes prières, je venais de terminer mon oraison (hizb) et j'avais placé ma tête entre mes genoux pour vaquer à l'invocation (dhikr) d'Allah; alors je constate qu'une personne survient, qui retire l'étoffe sur laquelle je priais et la remplace par une natte grossière. Ensuite cet être me dit: "Fais tes prières sur cette natte"! Or j'avais verrouillé la porte de ma chambre alors que j'étais tout seul. La frayeur s'empara de moi. L'homme me dit: "Celui qui vit dans l'intimité d'Allah ne s'effraye pas"! Et il ajoute: "Mais crains Allah en tout état"! Alors j'eus une inspiration et je lui demandai: "O, Sîdî, par quels moyens les Abdal arrivent-ils à être Abdal"? Il me répondit: "Par les quatre qu'a mentionnés Abû Tâlib (al-Makkî) dans la "Nourriture (des Cœurs)": le silence, la solitude, la faim et la veille". Alors il disparut sans que je sache comment il avait pu entrer ni sortir, car la porte était restée toujours fermée. Cependant la natte qu'il m'avait donnée était sous moi". Cet homme était d'entre les Abdal; son nom est Mu'âdh Ibn Ashras - qu'Allah soit satisfait de lui! Les quatre choses qu'il a mentionnées sont les piliers et les supports de cette noble voie.




Citation n° 485 : , (Murcie, 1165 — Damas, 1240), philosophe et mystique musulman attaché a la doctrine de l'«unicité de l'Être»., Islam, Soufisme
Source : La parure des Abdal, (Hilyatu al Abdal), traduit de l'arabe, présenté et annoté par Michel Valsan. Paris, Les Editions de l'Oeuvre, 1992.  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



La première chose est l'assise en silence. La pratique de l'immobilité du corps transforme aussi l'homme intérieurement. Celui qui pratique se rend compte très rapidement qu'il ne s'agit ni d'un exercice corporel, ni de ce qu'il avait imaginé être un " exercice spirituel ". Celui qui s'exerce est lui-même l'objet de l'exercice. Il devient une Personne qui se trouve là, dans son unité originelle, au-delà de toute discrimination corporelle, psychique ou spirituelle.




Citation n° 469 : , (1896 - 1988), mystique et philosophe allemand , Divers Courants / New Age
Source : Pratique de la voie intérieure, trad. F. Lowenbach, 1968 / 1983, Éditions du Courrier du Livre, cité par Jean Biès dans Les Grands Initiés du XXe siècle, p. 80-82  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Le Dao est une appellation du wu.
Puisqu'il n'est rien que l'indifférencié ne pénètre, rien dont il ne soit l'origine, on a de bonnes raisons de l'appeler Dao, qui est silence, sans existence manifestée et qui ne peut se figurer.




Citation n° 429 : , (226-249), mystique et commentateur du Dao De Jing, Taoisme
Source : Commentaire aux Entretiens, VII, 6, traduit et cité par Anne Cheng, Histoire de la pensée Chinoise, Edition du Seuil, 1997  
Remarque : Cette fusion est encore plus apparente lorsqu'on fait la comparaison avec la perspective, fortement teintée de cosmologisme Han, du commentaire de Heshang gong (le " Vieillard du bord du fleuve ") sur le Laozi (Lao Tzeu), où c'est la notion de l'Un, et non pas celle de non-manifesté réduite à l'idée de vide, qui occupe la place centrale. Cf. Alan K.L. CHAN, Two Visions of the Way. A Study of the Wang Pi and the Ho-shang Kung Commentaries on the Lao-Tzu, Albany, State University of New York Press, 1991 ; et Isabelle ROBINET, Les Commentaires du Tao Tô King jusqu'au VII siècle, Paris, Collège de France, Institut des hautes études chinoises, 1977.
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  

Page:  1



Livres sacrés des Religions du Monde
Chronologie des Religions du Monde
Calendrier sacré des Religions du Monde
Bibliothèque d'images sacrées des Religions du Monde



Home  |  Divination gratuite en ligne  |  Liens  |  Projet @onelittleangel.com