Onelittleangel.com
Les Voies > Etude et Action
Dialogue interreligieux : Etude et Action
Onelittleangel > Les Voies > Etude et Action
13  citations  | Page 1 / 1
A- A A+



Tout le monde regarde haut, et moi je regarde en bas puisque je suis déja en haut




Citation n° 4157 : , (Röcken, près de Lützen, 1844 — Weimar, 1900), philosophe et écrivain allemand, Philosophie
Source : Ainsi parlait Zarathoustra  
Ajouté par Non identifié

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



La seule science utile est celle que la personne a apprise et enseignée exclusivement pour l'amour de Dieu Très-Haut

Mais non celle apprise pour les disputes et controverses, ni pour la gloire, le prestige ou autres vanités

Non plus celle apprise pour des objectifs purement mondains, tels l'amour de l'autorité et l'accession à de hautes charges

Ni celle apprise, ayant pour but d'attirer les coeurs vers soi dans l'amour de ce bas-monde




Citation n° 2329 : , 1854 - 1927, Islam, Soufisme
Source : "MASSALIK-AL-JINAN" (Livre I) tiré de l'Oeuvre intitulé "Les Itinéraires du Paradis" - Edité en 1984 par DAR EL KITAB (Sénégal) Traduitde l'arabe par Serigne Same M'Baye, Professeur de Lettres. (Vers 106 au Vers 109)  
Ajouté par Non identifié

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



La connaissance sans la pratique est supérieure à la pratique sans la connaissance. La pratique jointe à la connaissance est supérieure à la connaissance sans la pratique et, l'action sans désir est encore supérieure à la connaissance jointe à la pratique.




Citation n° 1973 : , (1879-1950), philosophe et mystique hindou, Hindouisme
Source : L'Enseignement de Ramana Maharshi, trad. A. Dupuis, A. Perelli, J. Herbert, Albin Michel, 1972  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Pour parvenir à l’état humain, il est pour l’Être trois nécessités, ce sont : la nécessité d’acquérir, au cours de son intégration, la Science, l’Amour, la Force Morale. Or cela ne se peut que par un choix délibéré et une liberté morale existant avant l’État d’Humanité (chez l’animal). Ces trois acquisitions sont nommées les Trois Victoires et il appartient à l’Homme ou la Femme de les faciliter à ses frères inférieurs par la Justice et la Bonté.

Les trois victoires sur le Mal et l’Anéantissement sont donc : La Science qui permet d’acquérir la Connaissance, l’Amour qui par le désir crée la Vie et combat efficacement la tentation d’Anéantissement, ouvrant la vie à la génération. La Force Morale qui domine à travers les épreuves, la paresse, clef de la route de l’Anéantissement (Cytraul ou le Néant).




Citation n° 1871 :  Triades Bardiques , Sagesses & Traditions, Occidentales, Celtiques
Source : Triade 19 & 20  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Comment peut-on apprendre à se connaître soi-même ? Par la méditation, jamais, mais bien par l'action.




Citation n° 967 : , Homme politique et philosophe indien, Hindouisme
Source : Extrait de Sentences en prose  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



L'abandon à Dieu prêché par l'Islam ne supprime pas la nécessité de l'action, mais consiste à garder un cœur paisible devant les résultats, car les résultats sont entre les mains de Dieu, alors que l'effort est le propre de l'homme.




Citation n° 637 : , (1900- 1991), Écrivain malien (Bandiagara, 1901-Abidjan, 1991), Sagesses & Traditions, Africaines, Peuls
Source : Aspects de la civilisation africaine, 1972 / 1992, cité par Jean Biès dans Les Grands Initiés du XXe siècle, p. 105-107  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Voici encore, ô moines, la vérité mystique sur le chemin qui conduit à l'arrêt de la douleur : c'est le chemin mystique à huit membres qui s'appelle vue juste, intention juste, parole juste, action juste, mode de vie juste, effort juste, vigilance ardente et juste, et juste samadhi.




Citation n° 615 :  Vinaya Pitaka , ensemble de livres traitant des regles de vie communautaire., Bouddhisme, Theravada
Source : Mahavagga, I, 6, 19 sqq, cité et traduit par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.36  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Obtenir la noble et vraie sagesse, détruire le poison de l'ignorance, connaître le Vrai caractère des dharma, acquérir la sagesse de l'Impermanence, de la Douleur, du Vide, et du Non-moi, [puis] rejeter sans s'y attacher, enfin, pouvoir supporter une telle doctrine : voilà ce qu'on appelle patience relative à la Loi.




Citation n° 612 : , (né dans l'Inde du Sud, IIe s. apr. J.-C.)., fondateur de l'école Madhyamaka, Bouddhisme, Mahayana, Madhyamaka
Source : Mahaprajnaparamitasastra, II, p. 915-916 et 924-926, traduction É. Lamotte, dans Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.156  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Apprendre quelque chose pour pouvoir le vivre à tout moment,
n'est ce pas là source de grand plaisir ?




Citation n° 492 : , (v. 551 — v. 479 av. J.-C), en chinois Kong Qiu, dit Kongzi, ou Kongfuzi [«maître Kong»], Confucianisme
Source : Livre I,1, traduit du Chinois par Anne Cheng, collections Points  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]   [↳ Voir (1)] 



Zizhang demande à Confucius qu'est ce que le ren :
Confucius dit : " se rendre capable de pratiquer cinq choses sous le ciel, voilà le ren. Qu'elles sont-elles ? Déférence, grandeur d'âme, honnêteté, diligence et générosité… "




Citation n° 491 : , (v. 551 — v. 479 av. J.-C), en chinois Kong Qiu, dit Kongzi, ou Kongfuzi [«maître Kong»], Confucianisme
Source : Livre XVII, 6, traduit du Chinois par Anne Cheng, collections Points  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Apprendre, s'enquérir, réfléchir, débattre, agir constituent autant d'aspects de l'étude. Étudier sans qu'il y ait action, cela ne se peut. Prenons l'étude de la piété filiale : il faut prendre sur soi le labeur de ses parents et se mettre à leur entière disposition, bref pratiquer le dao filial en payant de sa personne avant de considérer qu'on l'a " étudié " ; comment l'étude de la piété filiale pourrait-elle se borner à en parler en l'air? Il en va de même pour l'étude du tir à l'arc : il faut empoigner l'arc, fixer la flèche dessus, le bander et viser la cible. Pour apprendre à calligraphier, il faut étaler le papier, saisir le pinceau et en tremper la pointe dans l'encrier. De tout temps et en tout lieu, rien n'a jamais pu s'appeler " étude " qui n'ait impliqué de l'action. Se mettre à étudier, c'est déjà agir.




Citation n° 486 : , (1472-1529), philosophe chinois, Confucianisme, Néo-confucianisme
Source : Chuanxi lu II, in Wang Yangming quanji, p. 92, cité et traduit par Anne Cheng, Histoire de la pensée Chinoise, Edition du Seuil, 1997 ; "Apprendre, S'enquérir, réfléchir, débattre, agir " fait référence à L'Invariable Milieu, chap.20  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Pour peu que l'on soit " résolu à apprendre ",
on pourra vaincre [les défauts de] son qi et ses mauvaises habitudes.




Citation n° 478 : , (1020-1078), philosophe chinois, Confucianisme, Néo-confucianisme
Source : Zhangzi yulu (Propos rapportés de Maître Zhang), 31 partie, in Zhang Zai ji, p. 330, cité et traduit par Anne Cheng, Histoire de la pensée Chinoise, Edition du Seuil, 1997 ; l'expression " résolu à apprendre " fait référence aux Entretiens de Confucius II, 4.  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Kongduzi demande : " Les hommes sont tous également hommes, mais alors que certains sont de grands hommes, d'autres sont petits, pourquoi ? "
Réponse de Mencius : " Ceux qui s'en remettent à leur part la plus grande en sortent grandis, ceux qui s'en remettent à leur part la plus petite s'en retrouvent diminués.
- Les hommes étant tous également hommes, pourquoi certains choissent-ils la part la plus grande alors que d'autres choisissent la plus petite ?
- Les organes sensoriels n'ont pas la faculté de penser et se laissent obnubiler par les choses extérieures. Étant de simples choses en contact avec d'autres choses, les sens ne font que se laisser attirer par elles. L'organe qu'est le cœur/esprit a la faculté de penser. S'il pense, il pourra comprendre les choses; mais s'il ne pense pas, il ne pourra pas les comprendre. Voilà ce dont le Ciel nous a dotés. Pour peu que nous commencions par mettre sur pied ce qu'il y a de grand en nous, le petit ne saurait l'emporter. Il n'en faut pas plus pour devenir un grand homme.




Citation n° 121 : , (Shandong, v. 372 — ?, v. 289 av. J.-C.), philosophe chinois, Confucianisme
Source : Mengzi VI A 14-15, traduction Anne Cheng, Histoire de la pensée Chinoise, Edition du Seuil, 1997, chap.6, p165  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  

Page:  1



Livres sacrés des Religions du Monde
Chronologie des Religions du Monde
Calendrier sacré des Religions du Monde
Bibliothèque d'images sacrées des Religions du Monde



Home  |  Divination gratuite en ligne  |  Liens  |  Projet @onelittleangel.com