Onelittleangel.com

William Blake
Biographie et portraits de William Blake
Sur cette page: Biographie | Portraits | Bibliographie | Liens associés
En savoir + : Citations spirituelles de William Blake 
Retrouvez toutes les citations de onelittleangel dans la nouvelle application Android sur Google Play

William Blake : Biographie

William Blake

William Blake, que ses contemporains raillaient et appelaient « Blake le fou », fut, dès sa prime enfance, sujet à des visions mystiques. Dieu, les anges et le prophète Ézéchiel visitaient couramment la maison de ses parents, lui inspirant la révolte et la sensibilité romantiques.

Un artiste en marge


À dix ans, William Blake commence des études de dessin à l'académie de Paris, dans le Strand, sous la direction de Ryland puis de Basire, graveurs de renom. Après ses études, il ouvre un atelier et met au point un procédé de gravure (illuminated painting) qui lui permettra d'illustrer ses ouvrages et de nombreuses œuvres célèbres (le Paradis perdu de Milton, la Divine Comédie de Dante). William Blake s'enthousiasme pour le gothique, méprisé à cette époque, mais l'influence la plus sensible dans son œuvre plastique sera celle de Michel-Ange, dont on retrouve les nus tourmentés, simplifiés et parfois déformés par William Blake, dans nombre d'eaux-fortes. Sa première gravure originale, Joseph d'Arimathie dans les rochers d'Albion, date de 1773. Chassé par son père à la suite de son mariage avec une jeune fille pauvre, Catherine Boucher, il doit vivre très modestement, écrivant et gravant jour et nuit.

En 1789, William Blake se promène dans Londres coiffé d'un bonnet phrygien, fréquente les milieux révolutionnaires et clame son ,Christianisme libertaire, (Il n'y a pas de religion naturelle et Toutes les religions sont une, 1789; America, 1793; Europe, 1794). Il dénonce la loi de fer du monde moderne dans ses Livres prophétiques (Urizen, 1794; Jérusalem, 1804-1820; Milton, 1808). Toujours inspiré par son dialogue avec les personnages de la Bible et les grands morts du passé, il les représente dans ses œuvres, peintes et gravées, dont il fait une exposition en 1809. L'échec est complet et le réduit à la misère. Protégé, à la fin de sa vie, par le peintre Linnel, qui l'admire, William Blake ne dessine plus que sur commande et n'écrit plus. Ses dernières années sont consacrées à des illustrations de la Divine Comédie

Poète illuminé et énigmatique


Poète maudit que les romantiques, les symbolistes puis les surréalistes reconnaîtront pour un précurseur, William Blake ne dissocie pas son œuvre écrite de son œuvre peinte ou gravée. Il illustre la plupart de ses poèmes, inspirés par la Bible,, et ses propres théories métaphysiques qui empruntent, en les enrichissant d'une ambiguïté neuve, à la mystique de Swedenborg et à la poésie de Milton. Les Chants de l'innocence (1789) glorifient, dans une langue admirablement fluide, l'Enfant et l'Agneau. Dans le Mariage du Ciel et de l'Enfer (1790, traduit par André Gide en 1923), William Blake exprime sa conception fondamentale du monde: «Les tigres de la colère sont plus sages que les chevaux du savoir». L'Enfer est habité par les forces primordiales de l'instinct, débordante énergie dont le Mal, honni à tort par la morale, est la manifestation admirable et nécessaire. La douceur et la sérénité célestes doivent pourtant compenser cette indomptable énergie pour que le tigre, fascinante question posée à l'homme (les Chants de l'expérience 1794), vive côte à côte avec l'agneau sur les plaines de la Terre redevenue édénique.

Qu'il réinvente la Genèse (Urizen) ou qu'il célèbre les pôles réconciliés de la création, William Blake, qui écrivait: «Je ne me repose pas de mon grand devoir qui est d'ouvrir les mondes éternels, d'ouvrir les yeux immortels de l'homme aux mondes de la pensée, à l'éternité…», s'affirme comme le créateur d'une œuvre exceptionnelle.




Source : Données encyclopédiques, copyright © 2001 Hachette Multimédia / Hachette Livre, tous droits réservés

William Blake : Bibliographie


- Chants de l' innocence. ; 1789.
- Jérusalem. ; 1804.
- Le mariage du ciel et de l' enfer. ; 1790.
- Les livres prophétiques. ; 1904.
- Milhon. ; 1804.


William Blake : Portraits


William Blake
William Blake
William Blake
William Blake
William Blake
William Blake by John-Linnell

Liens associés


Angelus Silesius, Bernard Werber, Denis Diderot, Jean de La Fontaine, Jean-Jacques Rousseau, Kabir, Marc de SMEDT, Mircea Eliade, Montaigne, Ônajor, Oscar Wilde, Rimbaud, Tagore, Victor Hugo, Voltaire, William Blake, William Shakespeare, etc.



Livres sacrés des Religions du Monde  |  Calendrier sacré des Religions du Monde  |  Bibliothèque d'images sacrées des Religions du Monde  |  Chronologie des Religions du Monde



Home  |  Divination gratuite en ligne  |  Liens  |  Projet @onelittleangel.com