Romains
Onelittleangel > > Romains  >
(31 Verses | Page 1 / 1)
Version Louis Segond 1910




Versions
Comparer
(⁎)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

3. 1  
Quel est donc l'avantage des Juifs, ou quelle est l'utilité de la circoncision?

Quel est donc l'avantage du Juif? ou quelle est l'utilité de la circoncision? (⁎)

*****

Τί οὖν τὸ περισσὸν τοῦ Ἰουδαίου, ἢ τίς ἡ ὠφέλεια τῆς περιτομῆς; (Ⅲ)

*****

Quid ergo amplius Judæo est ? aut quæ utilitas circumcisionis ? (Ⅳ)

*****

Quel est donc l’avantage du Juif, ou quel est le profit de la circoncision? (Ⅵ)

*****

Quel est donc l’avantage du Juif, ou quel est le profit de la Circoncision ? (Ⅶ)

*****

Quelle est donc la prérogative du Juif, ou quelle est l'utilité de la circoncision? (Ⅷ)

*****

3. 2  
Il est grand de toute manière, et tout d'abord en ce que les oracles de Dieu leur ont été confiés.

Cet avantage est grand de toute manière. Et d'abord c'est qu'à eux ont été confiés les oracles de Dieu. (⁎)

*****

πολὺ κατὰ πάντα τρόπον. πρῶτον μὲν ⸀γὰρ ὅτι ἐπιστεύθησαν τὰ λόγια τοῦ θεοῦ. (Ⅲ)

*****

Multum per omnem modum. Primum quidem quia credita sunt illis eloquia Dei. (Ⅳ)

*****

— Grand de toute manière, et d’abord en ce que les oracles de Dieu leur ont été confiés. (Ⅵ)

*****

[Il est] grand en toute manière ; surtout en ce que les oracles de Dieu leur ont été confiés. (Ⅶ)

*****

Elle est grande en toute manière, surtout en ce que les oracles de Dieu leur ont été confiés. (Ⅷ)

*****

3. 3  
Eh quoi! si quelques-uns n'ont pas cru, leur incrédulité anéantira-t-elle la fidélité de Dieu?

Mais quoi? Si quelques-uns n'ont pas cru, leur incrédulité anéantira-t-elle la fidélité de Dieu? (⁎)

*****

τί γάρ; εἰ ἠπίστησάν τινες, μὴ ἡ ἀπιστία αὐτῶν τὴν πίστιν τοῦ θεοῦ καταργήσει; (Ⅲ)

*****

Quid enim si quidam illorum non crediderunt ? numquid incredulitas illorum fidem Dei evacuabit ? Absit. (Ⅳ)

*****

Quoi donc? Si quelques-uns n’ont pas cru, leur incrédulité annulera-t-elle la fidélité de Dieu? (Ⅵ)

*****

Car qu’est-ce, si quelques-uns n’ont point cru ? leur incrédulité anéantira-t-elle la fidélité de Dieu ? (Ⅶ)

*****

Quoi donc? si quelques-uns n'ont pas cru, leur incrédulité anéantira-t-elle la fidélité de Dieu? (Ⅷ)

*****

3. 4  
Loin de là! Que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour menteur, selon qu'il est écrit: Afin que tu sois trouvé juste dans tes paroles, Et que tu triomphes lorsqu'on te juge.

Loin de là ! Mais plutôt que Dieu soit reconnu pour vrai, et tout homme pour menteur, selon qu'il est écrit : " Afin, ô Dieu, que tu sois trouvé juste dans tes paroles et que tu triomphes lorsqu'on te juge. " (⁎)

*****

μὴ γένοιτο· γινέσθω δὲ ὁ θεὸς ἀληθής, πᾶς δὲ ἄνθρωπος ψεύστης, ⸀καθὼς γέγραπται· Ὅπως ἂν δικαιωθῇς ἐν τοῖς λόγοις σου καὶ ⸀νικήσεις ἐν τῷ κρίνεσθαί σε. (Ⅲ)

*****

Est autem Deus verax : omnis autem homo mendax, sicut scriptum est : [Ut justificeris in sermonibus tuis :/ et vincas cum judicaris.] (Ⅳ)

*****

Qu’ainsi n’advienne! mais que Dieu soit vrai et tout homme menteur, selon ce qui est écrit: «En sorte que tu sois justifié dans tes paroles, et que tu aies gain de cause quand tu es jugé». (Ⅵ)

*****

Non sans doute ! mais que Dieu soit véritable, et tout homme menteur ; selon ce qui est écrit : afin que tu sois trouvé juste en tes paroles, et que tu aies gain de cause quand tu es jugé. (Ⅶ)

*****

Nullement! Mais que Dieu soit reconnu véritable, et tout homme menteur, selon qu'il est écrit: Afin que tu sois trouvé juste dans tes paroles, et que tu gagnes ta cause lorsqu'on te juge. (Ⅷ)

*****

3. 5  
Mais si notre injustice établit la justice de Dieu, que dirons-nous? Dieu est-il injuste quand il déchaîne sa colère? (Je parle à la manière des hommes.)

Mais si notre injustice démontre la justice de Dieu, que dirons-nous? Dieu n'est-il pas injuste en donnant cours à sa colère? (je parle à la manière des hommes) (⁎)

*****

εἰ δὲ ἡ ἀδικία ἡμῶν θεοῦ δικαιοσύνην συνίστησιν, τί ἐροῦμεν; μὴ ἄδικος ὁ θεὸς ὁ ἐπιφέρων τὴν ὀργήν; κατὰ ἄνθρωπον λέγω. (Ⅲ)

*****

Si autem iniquitas nostra justitiam Dei commendat, quid dicemus ? Numquid iniquus est Deus, qui infert iram ? (Ⅳ)

*****

Mais si notre injustice constate la justice de Dieu, que dirons-nous? Dieu est-il injuste quand il donne cours à la colère? — Je parle selon l’homme. (Ⅵ)

*****

Or si notre injustice recommande la justice de Dieu, que dirons-nous ? Dieu est-il injuste quand il punit ? (je parle en homme.) (Ⅶ)

*****

Mais si notre injustice établit la justice de Dieu, que dirons-nous? Dieu n'est-il pas injuste quand il punit? (Je parle comme les hommes. ) (Ⅷ)

*****

3. 6  
Loin de là! Autrement, comment Dieu jugerait-il le monde?

Loin de là ! Autrement, comment Dieu jugera-t-il le monde? (⁎)

*****

μὴ γένοιτο· ἐπεὶ πῶς κρινεῖ ὁ θεὸς τὸν κόσμον; (Ⅲ)

*****

secundum hominem dico. Absit. Alioquin quomodo judicabit Deus hunc mundum ? (Ⅳ)

*****

— Qu’ainsi n’advienne! puisqu’alors, comment Dieu jugera-t-il le monde? (Ⅵ)

*****

Non sans doute ! autrement, comment Dieu jugera-t-il le monde ? (Ⅶ)

*****

Nullement! Si cela était, comment Dieu jugerait-il le monde? (Ⅷ)

*****

3. 7  
Et si, par mon mensonge, la vérité de Dieu éclate davantage pour sa gloire, pourquoi suis-je moi-même encore jugé comme pécheur?

Car si, par mon mensonge, la vérité de Dieu éclate davantage pour sa gloire, pourquoi, après cela, suis-je moi-même condamné comme pécheur? (⁎)

*****

εἰ ⸀δὲ ἡ ἀλήθεια τοῦ θεοῦ ἐν τῷ ἐμῷ ψεύσματι ἐπερίσσευσεν εἰς τὴν δόξαν αὐτοῦ, τί ἔτι κἀγὼ ὡς ἁμαρτωλὸς κρίνομαι, (Ⅲ)

*****

Si enim veritas Dei in meo mendacio abundavit in gloriam ipsius : quid adhuc et ego tamquam peccator judicor ? (Ⅳ)

*****

Car si la vérité de Dieu dans mon mensonge a abondé pour sa gloire, pourquoi moi aussi suis-je encore jugé comme pécheur? (Ⅵ)

*****

Et si la vérité de Dieu est par mon mensonge plus abondante pour sa gloire, pourquoi suis-je encore condamné comme pécheur ? (Ⅶ)

*****

Et si la vérité de Dieu éclate davantage, à sa gloire, par mon infidélité, pourquoi suis-je encore condamné comme pécheur? (Ⅷ)

*****

3. 8  
Et pourquoi ne ferions-nous pas le mal afin qu'il en arrive du bien, comme quelques-uns, qui nous calomnient, prétendent que nous le disons? La condamnation de ces gens est juste.

Et pourquoi ne ferions-nous pas le mal afin qu'il en arrive du bien, comme la calomnie nous en accuse, et comme quelques-uns prétendent, que nous l'enseignons? ceux-là, leur condamnation est juste ! (⁎)

*****

καὶ μὴ καθὼς βλασφημούμεθα καὶ καθώς φασίν τινες ἡμᾶς λέγειν ὅτι Ποιήσωμεν τὰ κακὰ ἵνα ἔλθῃ τὰ ἀγαθά; ὧν τὸ κρίμα ἔνδικόν ἐστιν. (Ⅲ)

*****

et non (sicut blasphemamur, et sicut aiunt quidam nos dicere) faciamus mala ut veniant bona : quorum damnatio justa est.\ (Ⅳ)

*****

Et non, comme nous sommes calomnieusement accusés et que quelques-uns prétendent que nous disons: Faisons du mal, afin qu’arrive le bien? — desquels le jugement est juste. (Ⅵ)

*****

Mais plutôt, selon que nous sommes blâmés, et que quelques-uns disent que nous disons : pourquoi ne faisons-nous du mal, afin qu’il en arrive du bien ? desquels la condamnation est juste. (Ⅶ)

*****

Et que ne faisons-nous du mal, afin qu'il en arrive du bien, comme quelques-uns, qui nous calomnient, assurent que nous le disons? La condamnation de ces gens est juste. (Ⅷ)

*****

3. 9  
Quoi donc! sommes-nous plus excellents? Nullement. Car nous avons déjà prouvé que tous, Juifs et Grecs, sont sous l'empire du péché,

Et bien donc? Avons-nous quelque supériorité? Non, aucune; car nous venons de prouver que tous, Juifs et Grecs, sont sous le péché, (⁎)

*****

Τί οὖν; προεχόμεθα; οὐ πάντως, προῃτιασάμεθα γὰρ Ἰουδαίους τε καὶ Ἕλληνας πάντας ὑφ’ ἁμαρτίαν εἶναι, (Ⅲ)

*****

Quid ergo ? præcellimus eos ? Nequaquam. Causati enim sumus Judæos et Græcos omnes sub peccato esse, (Ⅳ)

*****

Quoi donc? Sommes-nous plus excellents? Nullement. Car nous avons ci-devant accusé et Juifs et Grecs d’être tous sous le péché, (Ⅵ)

*****

Quoi donc ! sommes-nous plus excellents ? Nullement. Car nous avons ci-devant convaincu que tous, tant Juifs que Grecs, sont assujettis au péché. (Ⅶ)

*****

Et quoi? sommes-nous donc plus excellents? Nullement; car nous avons déjà fait voir que tous, Juifs et Grecs, sont assujettis au péché, (Ⅷ)

*****

3. 10  
selon qu'il est écrit: Il n'y a point de juste, Pas même un seul;

selon qu'il est écrit : " Il n'y a point de juste, pas même un seul; (⁎)

*****

καθὼς γέγραπται ὅτι Οὐκ ἔστιν δίκαιος οὐδὲ εἷς, (Ⅲ)

*****

sicut scriptum est : [Quia non est justus quisquam :/ (Ⅳ)

*****

selon qu’il est écrit: «Il n’y a point de juste, non pas même un seul; (Ⅵ)

*****

Selon qu’il est écrit : il n’y a point de juste, non pas même un seul. (Ⅶ)

*****

Selon qu'il est écrit: Il n'y a point de juste, non pas même un seul. (Ⅷ)

*****

3. 11  
Nul n'est intelligent, Nul ne cherche Dieu; Tous sont égarés, tous sont pervertis;

il n'y en a point qui ait de l'intelligence, il n'y en a point qui cherche Dieu. (⁎)

*****

οὐκ ἔστιν ⸀ὁ συνίων, οὐκ ἔστιν ⸁ὁ ἐκζητῶν τὸν θεόν· (Ⅲ)

*****

non est intelligens, non est requirens Deum./ (Ⅳ)

*****

il n’y a personne qui ait de l’intelligence, il n’y a personne qui recherche Dieu; (Ⅵ)

*****

Il n’y a personne qui ait de l’intelligence, il n’y a personne qui recherche Dieu. (Ⅶ)

*****

Il n'y a personne qui ait de l'intelligence; il n'y en a point qui cherche Dieu. (Ⅷ)

*****

3. 12  
Il n'en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul;

Tous sont sortis de la voie, tous sont pervertis; il n'y a personne qui fasse le bien, pas même un seul. " (⁎)

*****

πάντες ἐξέκλιναν, ἅμα ἠχρεώθησαν· οὐκ ⸀ἔστιν ποιῶν χρηστότητα, οὐκ ἔστιν ἕως ἑνός. (Ⅲ)

*****

Omnes declinaverunt, simul inutiles facti sunt :/ non est qui faciat bonum, non est usque ad unum./ (Ⅳ)

*****

ils se sont tous détournés, ils se sont tous ensemble rendus inutiles; il n’y en a aucun qui exerce la bonté, il n’y en a pas même un seul»; (Ⅵ)

*****

Ils se sont tous égarés, ils se sont tous ensemble rendus inutiles : il n’y en a aucun qui fasse le bien, non pas même un seul. (Ⅶ)

*****

Tous se sont égarés, et se sont tous ensemble corrompus; il n'y en a point qui fasse le bien, non pas même un seul. (Ⅷ)

*****

3. 13  
Leur gosier est un sépulcre ouvert; Ils se servent de leurs langues pour tromper; Ils ont sous leurs lèvres un venin d'aspic;

" Sépulcre ouvert est leur gosier; ils se servent de leurs langues pour tromper. " " Un venin d'aspic est sous leurs lèvres. " (⁎)

*****

τάφος ἀνεῳγμένος ὁ λάρυγξ αὐτῶν, ταῖς γλώσσαις αὐτῶν ἐδολιοῦσαν, ἰὸς ἀσπίδων ὑπὸ τὰ χείλη αὐτῶν, (Ⅲ)

*****

Sepulchrum patens est guttur eorum,/ linguis suis dolose agebant :/ venenum aspidum sub labiis eorum :/ (Ⅳ)

*****

«c’est un sépulcre ouvert que leur gosier; ils ont frauduleusement usé de leurs langues»; «il y a du venin d’aspic sous leurs lèvres»; (Ⅵ)

*****

C’est un sépulcre ouvert que leur gosier ; ils ont frauduleusement usé de leurs langues, il y a du venin d’aspic sous leurs lèvres. (Ⅶ)

*****

Leur gosier est un sépulcre ouvert; ils se sont servis de leurs langues pour tromper; il y a un venin d'aspic sous leurs lèvres. (Ⅷ)

*****

3. 14  
Leur bouche est pleine de malédiction et d'amertume;

" Leur bouche est pleine de malédiction et d'amertume. " (⁎)

*****

ὧν τὸ στόμα ἀρᾶς καὶ πικρίας γέμει· (Ⅲ)

*****

quorum os maledictione, et amaritudine plenum est :/ (Ⅳ)

*****

«et leur bouche est pleine de malédiction et d’amertume»; (Ⅵ)

*****

Leur bouche est pleine de malédiction et d’amertume. (Ⅶ)

*****

Leur bouche est pleine de malédiction et d'amertume. (Ⅷ)

*****

3. 15  
Ils ont les pieds légers pour répandre le sang;

" Ils ont les pieds agiles pour répandre le sang. (⁎)

*****

ὀξεῖς οἱ πόδες αὐτῶν ἐκχέαι αἷμα, (Ⅲ)

*****

veloces pedes eorum ad effundendum sanguinem :/ (Ⅳ)

*****

«leurs pieds sont rapides pour verser le sang; (Ⅵ)

*****

Leurs pieds sont légers pour répandre le sang. (Ⅶ)

*****

Ils ont les pieds légers pour répandre le sang. (Ⅷ)

*****

3. 16  
La destruction et le malheur sont sur leur route;

La désolation et le malheur sont dans leurs voies. (⁎)

*****

σύντριμμα καὶ ταλαιπωρία ἐν ταῖς ὁδοῖς αὐτῶν, (Ⅲ)

*****

contritio et infelicitas in viis eorum :/ (Ⅳ)

*****

la destruction et la misère sont dans leurs voies, (Ⅵ)

*****

La destruction et la misère sont dans leurs voies. (Ⅶ)

*****

La désolation et la ruine sont dans leurs voies. (Ⅷ)

*****

3. 17  
Ils ne connaissent pas le chemin de la paix;

Ils ne connaissent pas le chemin de la paix. " (⁎)

*****

καὶ ὁδὸν εἰρήνης οὐκ ἔγνωσαν. (Ⅲ)

*****

et viam pacis non cognoverunt :/ (Ⅳ)

*****

et ils n’ont point connu la voie de la paix»; (Ⅵ)

*****

Et ils n’ont point connu la voie de la paix. (Ⅶ)

*****

Ils n'ont point connu le chemin de la paix. (Ⅷ)

*****

3. 18  
La crainte de Dieu n'est pas devant leurs yeux.

" La crainte de Dieu n'est pas devant leurs yeux. " (⁎)

*****

οὐκ ἔστιν φόβος θεοῦ ἀπέναντι τῶν ὀφθαλμῶν αὐτῶν. (Ⅲ)

*****

non est timor Dei ante oculos eorum.] (Ⅳ)

*****

«il n’y a point de crainte de Dieu devant leurs yeux». (Ⅵ)

*****

La crainte de Dieu n’est point devant leurs yeux. (Ⅶ)

*****

La crainte de Dieu n'est point devant leurs yeux. (Ⅷ)

*****

3. 19  
Or, nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit reconnu coupable devant Dieu.

Or nous savons que tout ce que dit la Loi, elle le dit à ceux qui sont sous la Loi, afin que toute bouche soit fermée, et que le monde entier soit sous le coup de la justice de Dieu. (⁎)

*****

Οἴδαμεν δὲ ὅτι ὅσα ὁ νόμος λέγει τοῖς ἐν τῷ νόμῳ λαλεῖ, ἵνα πᾶν στόμα φραγῇ καὶ ὑπόδικος γένηται πᾶς ὁ κόσμος τῷ θεῷ· (Ⅲ)

*****

Scimus autem quoniam quæcumque lex loquitur, iis, qui in lege sunt, loquitur : ut omne os obstruatur, et subditus fiat omnis mundus Deo : (Ⅳ)

*****

Or nous savons que tout ce que la loi dit, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit coupable devant Dieu. (Ⅵ)

*****

Or nous savons que tout ce que la Loi dit, elle le dit à ceux qui sont sous la Loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit coupable devant Dieu. (Ⅶ)

*****

Or, nous savons que tout ce que la loi dit, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit reconnu coupable devant Dieu. (Ⅷ)

*****

3. 20  
Car nul ne sera justifié devant lui par les oeuvres de la loi, puisque c'est par la loi que vient la connaissance du péché.

En effet, nul homme ne sera justifié devant lui par les œuvres de la Loi, car une loi ne fait que donner la connaissance du péché. (⁎)

*****

διότι ἐξ ἔργων νόμου οὐ δικαιωθήσεται πᾶσα σὰρξ ἐνώπιον αὐτοῦ, διὰ γὰρ νόμου ἐπίγνωσις ἁμαρτίας. (Ⅲ)

*****

quia ex operibus legis non justificabitur omnis caro coram illo. Per legem enim cognitio peccati.\ (Ⅳ)

*****

C’est pourquoi nulle chair ne sera justifiée devant lui par des œuvres de loi, car par la loi est la connaissance du péché. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi nulle chair ne sera justifiée devant lui par les œuvres de la Loi : car par la Loi [est donnée] la connaissance du péché. (Ⅶ)

*****

Parce que personne ne sera justifié devant lui par les ouvres de la loi; car c'est la loi qui donne la connaissance du péché. (Ⅷ)

*****

3. 21  
Mais maintenant, sans la loi est manifestée la justice de Dieu, à laquelle rendent témoignage la loi et les prophètes,

Mais maintenant, sans la Loi, a été manifestée une justice de Dieu à la quelle rendent témoignage la Loi et les Prophètes, (⁎)

*****

Νυνὶ δὲ χωρὶς νόμου δικαιοσύνη θεοῦ πεφανέρωται, μαρτυρουμένη ὑπὸ τοῦ νόμου καὶ τῶν προφητῶν, (Ⅲ)

*****

Nunc autem sine lege justitia Dei manifestata est : testificata a lege et prophetis. (Ⅳ)

*****

Mais maintenant, sans loi, la justice de Dieu est manifestée, témoignage lui étant rendu par la loi et par les prophètes, (Ⅵ)

*****

Mais maintenant la justice de Dieu est manifestée sans la Loi, lui étant rendu témoignage par la Loi, et par les Prophètes. (Ⅶ)

*****

Mais maintenant, la justice de Dieu a été manifestée sans la loi, la loi et les prophètes lui rendant témoignage; (Ⅷ)

*****

3. 22  
justice de Dieu par la foi en Jésus Christ pour tous ceux qui croient. Il n'y a point de distinction.

justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux et à tous ceux qui croient; il n'y a point de distinction, (⁎)

*****

δικαιοσύνη δὲ θεοῦ διὰ πίστεως Ἰησοῦ Χριστοῦ, εἰς ⸀πάντας τοὺς πιστεύοντας, οὐ γάρ ἐστιν διαστολή. (Ⅲ)

*****

Justitia autem Dei per fidem Jesu Christi in omnes et super omnes qui credunt in eum : non enim est distinctio : (Ⅳ)

*****

la justice, dis-je, de Dieu par la foi en Jésus Christ envers tous, et sur tous ceux qui croient; car il n’y a pas de différence, (Ⅵ)

*****

La justice, dis-je, de Dieu par la foi en Jésus-Christ, s’étend à tous et sur tous ceux qui croient ; (Ⅶ)

*****

La justice de Dieu, dis-je, par la foi en Jésus-Christ, pour tous ceux et sur tous ceux qui croient; (Ⅷ)

*****

3. 23  
Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu;

car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; (⁎)

*****

πάντες γὰρ ἥμαρτον καὶ ὑστεροῦνται τῆς δόξης τοῦ θεοῦ, (Ⅲ)

*****

omnes enim peccaverunt, et egent gloria Dei. (Ⅳ)

*****

car tous ont péché et n’atteignent pas à la gloire de Dieu, (Ⅵ)

*****

car il n’y a nulle différence, vu que tous ont péché, et qu’ils sont entièrement privés de la gloire de Dieu. (Ⅶ)

*****

Car il n'y a point de distinction, puisque tous ont péché, et sont privés de la gloire de Dieu, (Ⅷ)

*****

3. 24  
et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus Christ.

et ils sont justifiés gratuitement par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ. (⁎)

*****

δικαιούμενοι δωρεὰν τῇ αὐτοῦ χάριτι διὰ τῆς ἀπολυτρώσεως τῆς ἐν Χριστῷ Ἰησοῦ· (Ⅲ)

*****

Justificati gratis per gratiam ipsius, per redemptionem quæ est in Christo Jesu, (Ⅳ)

*****

— étant justifiés gratuitement par sa grâce, par la rédemption qui est dans le christ Jésus, (Ⅵ)

*****

Etant justifiés gratuitement par sa grâce, par la rédemption qui est en Jésus-Christ ; (Ⅶ)

*****

Et qu'ils sont justifiés gratuitement par sa grâce, par la rédemption qui est en Jésus-Christ, (Ⅷ)

*****

3. 25  
C'est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu'il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis-je,

C'est lui que Dieu a donné comme victime propitiatoire par son sang moyennant la foi, afin de manifester sa justice, ayant, au temps de sa patience, laissé impunis les péchés précédents, (⁎)

*****

ὃν προέθετο ὁ θεὸς ἱλαστήριον ⸀διὰ πίστεως ἐν τῷ αὐτοῦ αἵματι εἰς ἔνδειξιν τῆς δικαιοσύνης αὐτοῦ διὰ τὴν πάρεσιν τῶν προγεγονότων ἁμαρτημάτων (Ⅲ)

*****

quem proposuit Deus propitiationem per fidem in sanguine ipsius, ad ostensionem justitiæ suæ propter remissionem præcedentium delictorum (Ⅳ)

*****

lequel Dieu a présenté pour propitiatoire, par la foi en son sang, afin de montrer sa justice à cause du support des péchés précédents dans la patience de Dieu, (Ⅵ)

*****

Lequel Dieu a établi de tout temps pour [être une victime] de propitiation par la foi, en son sang, afin de montrer sa justice, par la rémission des péchés précédents, selon la patience de Dieu ; (Ⅶ)

*****

Que Dieu avait destiné à être une victime propitiatoire; par la foi, en son sang, afin de manifester sa justice par le pardon des péchés commis auparavant, pendant les jours de la patience de Dieu; (Ⅷ)

*****

3. 26  
de montrer sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus.

afin, dis-je, de manifester sa justice dans le temps présent, de manière à être reconnu juste et justifiant celui qui croit [en Jésus-Christ]. (⁎)

*****

ἐν τῇ ἀνοχῇ τοῦ θεοῦ, πρὸς ⸀τὴν ἔνδειξιν τῆς δικαιοσύνης αὐτοῦ ἐν τῷ νῦν καιρῷ, εἰς τὸ εἶναι αὐτὸν δίκαιον καὶ δικαιοῦντα τὸν ἐκ πίστεως Ἰησοῦ. (Ⅲ)

*****

in sustentatione Dei, ad ostensionem justitiæ ejus in hoc tempore : ut sit ipse justus, et justificans eum, qui est ex fide Jesu Christi.\ (Ⅳ)

*****

afin de montrer, dis-je, sa justice dans le temps présent, en sorte qu’il soit juste et justifiant celui qui est de la foi de Jésus. (Ⅵ)

*****

Pour montrer, [dis-je], sa justice dans le temps présent, afin qu’il soit [trouvé] juste, et justifiant celui qui est de la foi de Jésus. (Ⅶ)

*****

Afin, dis-je, de faire paraître sa justice dans ce temps-ci, afin d'être reconnu juste, et comme justifiant celui qui a la foi en Jésus. (Ⅷ)

*****

3. 27  
Où donc est le sujet de se glorifier? Il est exclu. Par quelle loi? Par la loi des oeuvres? Non, mais par la loi de la foi.

Où est donc la jactance? Elle est exclue. Par quelle loi? Par la loi des œuvres? Non, pas par la loi de la foi. (⁎)

*****

Ποῦ οὖν ἡ καύχησις; ἐξεκλείσθη. διὰ ποίου νόμου; τῶν ἔργων; οὐχί, ἀλλὰ διὰ νόμου πίστεως. (Ⅲ)

*****

Ubi est ergo gloriatio tua ? Exclusa est. Per quam legem ? Factorum ? Non : sed per legem fidei. (Ⅳ)

*****

Où donc est la vanterie? — Elle a été exclue. — Par quelle loi? — celle des œuvres? — Non, mais par la loi de la foi; (Ⅵ)

*****

Où est donc le sujet de se glorifier ? Il est exclu. Par quelle Loi ? [est-ce par la Loi] des œuvres ? Non, mais par la Loi de la foi. (Ⅶ)

*****

Où est donc le sujet de se glorifier? Il est exclu. Par quelle loi? Par la loi des ouvres? Non, mais par la loi de la foi. (Ⅷ)

*****

3. 28  
Car nous pensons que l'homme est justifié par la foi, sans les oeuvres de la loi.

Car nous tenons pour certain que l'homme est justifié par la foi, à l'exclusion des œuvres de la Loi. (⁎)

*****

λογιζόμεθα ⸀γὰρ ⸂δικαιοῦσθαι πίστει⸃ ἄνθρωπον χωρὶς ἔργων νόμου. (Ⅲ)

*****

Arbitramur enim justificari hominem per fidem sine operibus legis. (Ⅳ)

*****

car nous concluons que l’homme est justifié par la foi, sans œuvres de loi. (Ⅵ)

*****

Nous concluons donc que l’homme est justifié par la foi, sans les œuvres de la Loi. (Ⅶ)

*****

Nous concluons donc que l'homme est justifié par la foi, sans les ouvres de la loi. (Ⅷ)

*****

3. 29  
Ou bien Dieu est-il seulement le Dieu des Juifs? Ne l'est-il pas aussi des païens? Oui, il l'est aussi des païens,

Ou bien Dieu n'est-il que le Dieu des Juifs? et n'est-il pas aussi le Dieu des Gentils? Oui, il est aussi le Dieu des Gentils, (⁎)

*****

ἢ Ἰουδαίων ὁ θεὸς μόνον; ⸀οὐχὶ καὶ ἐθνῶν; ναὶ καὶ ἐθνῶν, (Ⅲ)

*****

An Judæorum Deus tantum ? nonne et gentium ? Immo et gentium : (Ⅳ)

*****

Dieu est-il seulement le Dieu des Juifs? ne l’est-il pas aussi des nations? — Certes, aussi des nations; (Ⅵ)

*****

[Dieu] est-il seulement le Dieu des Juifs ? ne l’est-il pas aussi des Gentils ? certes il l’est aussi des Gentils. (Ⅶ)

*****

Dieu est-il seulement le Dieu des Juifs? Ne l'est-il pas aussi des Gentils? Oui, il l'est aussi des Gentils; (Ⅷ)

*****

3. 30  
puisqu'il y a un seul Dieu, qui justifiera par la foi les circoncis, et par la foi les incirconcis.

puisqu'il y a un seul Dieu qui justifiera les circoncis par principe de foi et les incirconcis par la foi. (⁎)

*****

⸀εἴπερ εἷς ὁ θεός, ὃς δικαιώσει περιτομὴν ἐκ πίστεως καὶ ἀκροβυστίαν διὰ τῆς πίστεως. (Ⅲ)

*****

quoniam quidem unus est Deus, qui justificat circumcisionem ex fide, et præputium per fidem. (Ⅳ)

*****

puisque c’est un seul Dieu qui justifiera la circoncision sur le principe de la foi et l’incirconcision par la foi. (Ⅵ)

*****

Car il y a un seul Dieu qui justifiera par la foi la Circoncision, et le Prépuce [aussi] par la foi. (Ⅶ)

*****

Car il y a un seul Dieu, qui justifiera les circoncis par la foi, et les incirconcis par la foi. (Ⅷ)

*****

3. 31  
Anéantissons-nous donc la loi par la foi? Loin de là! Au contraire, nous confirmons la loi.

Détruisons-nous donc la Loi par la foi? Loin de là ! Nous la confirmons au contraire. (⁎)

*****

νόμον οὖν καταργοῦμεν διὰ τῆς πίστεως; μὴ γένοιτο, ἀλλὰ νόμον ⸀ἱστάνομεν. (Ⅲ)

*****

Legem ergo destruimus per fidem ? Absit : sed legem statuimus. (Ⅳ)

*****

Annulons-nous donc la loi par la foi? Qu’ainsi n’advienne! au contraire, nous établissons la loi. (Ⅵ)

*****

Anéantissons-nous donc la Loi par la foi ? Non sans doute ! mais au contraire, nous affermissons la Loi. (Ⅶ)

*****

Anéantissons-nous donc la loi par la foi? Nullement! Au contraire, nous établissons la loi. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 3

| | 3| | | | | | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥