1 Corinthiens
Onelittleangel > > 1 Corinthiens  >
(33 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

10. 1  
Car je ne veux pas vous laisser ignorer, frères, que nos pères ont tous été sous la nuée, qu'ils ont tous traversé la mer,

Frères, je ne veux pas que vous ignoriez que nos pères ont tous été sous la nuée, qu'ils ont tous passé au travers de la mer, (Ⅰ)

*****

Οὐ θέλω ⸀γὰρ ὑμᾶς ἀγνοεῖν, ἀδελφοί, ὅτι οἱ πατέρες ἡμῶν πάντες ὑπὸ τὴν νεφέλην ἦσαν καὶ πάντες διὰ τῆς θαλάσσης διῆλθον, (Ⅲ)

*****

Nolo enim vos ignorare fratres, quoniam patres nostri omnes sub nube fuerunt, et omnes mare transierunt, (Ⅳ)

*****

Car je ne veux pas que vous ignoriez, frères, que nos pères ont tous été sous la nuée, et que tous ils ont passé à travers la mer, (Ⅵ)

*****

Or mes frères, je ne veux pas que vous ignoriez que nos pères ont tous été sous la nuée, et qu’ils ont tous passé par la mer ; (Ⅶ)

*****

Frères, je ne veux pas que vous ignoriez que nos pères ont tous été sous la nuée, et qu'ils ont tous passé au travers de la mer; (Ⅷ)

*****

10. 2  
et qu'ils ont tous été baptisés en Moïse dans la nuée et dans la mer;

qu'ils ont tous été baptisés en Moïse dans la nuée et dans la mer, (Ⅰ)

*****

καὶ πάντες εἰς τὸν Μωϋσῆν ⸀ἐβαπτίσαντο ἐν τῇ νεφέλῃ καὶ ἐν τῇ θαλάσσῃ, (Ⅲ)

*****

et omnes in Moyse baptizati sunt in nube, et in mari : (Ⅳ)

*****

et que tous ils ont été baptisés pour Moïse dans la nuée et dans la mer, (Ⅵ)

*****

Et qu’ils ont tous été baptisés par Moïse en la nuée et en la mer ; (Ⅶ)

*****

Et qu'ils ont tous été baptisés en Moïse dans la nuée et dans la mer; (Ⅷ)

*****

10. 3  
qu'ils ont tous mangé le même aliment spirituel,

qu'ils ont tous mangé le même aliment spirituel, (Ⅰ)

*****

καὶ πάντες τὸ αὐτὸ ⸂πνευματικὸν βρῶμα⸃ ἔφαγον (Ⅲ)

*****

et omnes eamdem escam spiritalem manducaverunt, (Ⅳ)

*****

et que tous ils ont mangé la même viande spirituelle, (Ⅵ)

*****

Et qu’ils ont tous mangé d’une même viande spirituelle ; (Ⅶ)

*****

Et qu'ils ont tous mangé de la même nourriture spirituelle; (Ⅷ)

*****

10. 4  
et qu'ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les accompagnait, et ce rocher était le Christ.

et qu'ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher était Christ. (Ⅰ)

*****

καὶ πάντες τὸ αὐτὸ ⸂πνευματικὸν ἔπιον πόμα⸃, ἔπινον γὰρ ἐκ πνευματικῆς ἀκολουθούσης πέτρας, ἡ ⸂πέτρα δὲ⸃ ἦν ὁ Χριστός· (Ⅲ)

*****

et omnes eumdem potum spiritalem biberunt (bibebant autem de spiritali, consequente eos, petra : petra autem erat Christus) : (Ⅳ)

*****

et que tous ils ont bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient d’un rocher spirituel qui les suivait: et le rocher était le Christ. (Ⅵ)

*****

Et qu’ils ont tous bu d’un même breuvage spirituel : car ils buvaient [de l’eau] de la pierre spirituelle qui [les] suivait ; et la pierre était Christ. (Ⅶ)

*****

Et qu'ils ont tous bu du même breuvage spirituel; car ils buvaient de l'eau du rocher spirituel qui les suivait; et ce rocher était Christ; (Ⅷ)

*****

10. 5  
Cependant ce n'est pas dans la plupart d'entre eux que Dieu trouva son plaisir, puisque leurs corps jonchèrent le désert.

Mais la plupart d'entre eux ne furent point agréables à Dieu, puisqu'ils périrent dans le désert. (Ⅰ)

*****

ἀλλ’ οὐκ ἐν τοῖς πλείοσιν αὐτῶν ηὐδόκησεν ὁ θεός, κατεστρώθησαν γὰρ ἐν τῇ ἐρήμῳ. (Ⅲ)

*****

sed non in pluribus eorum beneplacitum est Deo : nam prostrati sunt in deserto. (Ⅳ)

*****

Mais Dieu n’a point pris plaisir en la plupart d’entre eux, car ils tombèrent dans le désert. (Ⅵ)

*****

Mais Dieu n’a point pris plaisir en plusieurs d’eux ; car ils ont été accablés au désert. (Ⅶ)

*****

Mais Dieu ne mit point son affection en la plupart d'entre eux; car ils tombèrent morts dans le désert. (Ⅷ)

*****

10. 6  
Or ces choses ont été des figures de ce qui nous concerne, afin que nous n'ayons pas de désirs coupables, comme ils en ont eu,

Or, ces choses sont arrivées pour nous servir d'exemples, afin que nous n'ayons pas de mauvais désirs, comme ils en ont eu. (Ⅰ)

*****

Ταῦτα δὲ τύποι ἡμῶν ἐγενήθησαν, εἰς τὸ μὴ εἶναι ἡμᾶς ἐπιθυμητὰς κακῶν, καθὼς κἀκεῖνοι ἐπεθύμησαν. (Ⅲ)

*****

Hæc autem in figura facta sunt nostri, ut non simus concupiscentes malorum, sicut et illi concupierunt. (Ⅳ)

*****

Or ces choses arrivèrent comme types de ce qui nous concerne, afin que nous ne convoitions pas des choses mauvaises, comme ceux-là aussi ont convoité. (Ⅵ)

*****

Or ces choses ont été des exemples pour vous, afin que nous ne convoitions point des choses mauvaises, comme eux-mêmes les ont convoitées ; (Ⅶ)

*****

Or, ces choses sont arrivées pour nous servir d'exemple, afin que nous ne désirions point de mauvaises choses, comme ils en désirèrent. (Ⅷ)

*****

10. 7  
et que vous ne deveniez pas idolâtres, comme quelques-uns d'entre eux, selon qu'il est écrit : " Le peuple s'assit pour manger et pour boire; puis il se leva pour se divertir. "

Ne devenez point idolâtres, comme quelques-uns d'eux, selon qu'il est écrit: Le peuple s'assit pour manger et pour boire; puis ils se levèrent pour se divertir. (Ⅰ)

*****

μηδὲ εἰδωλολάτραι γίνεσθε, καθώς τινες αὐτῶν· ὥσπερ γέγραπται· Ἐκάθισεν ὁ λαὸς φαγεῖν καὶ πεῖν, καὶ ἀνέστησαν παίζειν. (Ⅲ)

*****

Neque idololatræ efficiamini, sicut quidam ex ipsis : quemadmodum scriptum est : Sedit populus manducare, et bibere, et surrexerunt ludere. (Ⅳ)

*****

Ne soyez pas non plus idolâtres, comme quelques-uns d’eux, ainsi qu’il est écrit: «Le peuple s’assit pour manger et pour boire, et ils se levèrent pour jouer». (Ⅵ)

*****

Et que vous ne deveniez point idolâtres, comme quelques-uns d’eux ; ainsi qu’il est écrit : le peuple s’est assis pour manger et pour boire ; et puis ils se sont levés pour jouer. (Ⅶ)

*****

Ne devenez donc point idolâtres, comme quelques-uns d'entre eux, selon qu'il est écrit: Le peuple s'assit pour manger et pour boire, puis ils se levèrent pour danser. (Ⅷ)

*****

10. 8  
Ne nous livrons point à l'impudicité, comme quelques-uns d'entre eux s'y livrèrent; et il en tomba vingt-trois mille en un seul jour.

Ne nous livrons point à l'impudicité, comme quelques-uns d'eux s'y livrèrent, de sorte qu'il en tomba vingt-trois mille en un seul jour. (Ⅰ)

*****

μηδὲ πορνεύωμεν, καθώς τινες αὐτῶν ἐπόρνευσαν, καὶ ἔπεσαν μιᾷ ἡμέρᾳ εἴκοσι τρεῖς χιλιάδες. (Ⅲ)

*****

Neque fornicemur, sicut quidam ex ipsis fornicati sunt, et ceciderunt una die viginti tria millia. (Ⅳ)

*****

Ne commettons pas non plus la fornication, comme quelques-uns d’eux ont commis la fornication, et il en est tombé en un seul jour vingt-trois mille. (Ⅵ)

*****

Et afin que nous ne nous laissions point aller à la fornication, comme quelques-uns d’eux s’y sont abandonnés, et il en est tombé en un jour vingt-trois mille. (Ⅶ)

*****

Ne commettons point fornication, comme quelques-uns d'entre eux commirent fornication; et il y en eut vingt-trois mille qui périrent en un même jour. (Ⅷ)

*****

10. 9  
Ne tentons point le Christ, comme le tentèrent quelques-uns d'entre eux, qui périrent par les serpents.

Ne tentons point le Seigneur, comme le tentèrent quelques-uns d'eux, qui périrent par les serpents. (Ⅰ)

*****

μηδὲ ἐκπειράζωμεν τὸν ⸀Χριστόν, ⸀καθώς τινες αὐτῶν ἐπείρασαν, καὶ ὑπὸ τῶν ὄφεων ⸀ἀπώλλυντο. (Ⅲ)

*****

Neque tentemus Christum, sicut quidam eorum tentaverunt, et a serpentibus perierunt. (Ⅳ)

*****

Ne tentons pas non plus le Christ, comme quelques-uns d’eux l’ont tenté et ont péri par les serpents. (Ⅵ)

*****

Et que nous ne tentions point Christ, comme quelques-uns d’eux [l’] ont tenté, et ont été détruits par les serpents. (Ⅶ)

*****

Et ne tentons point le Christ, comme quelques-uns d'entre eux le tentèrent; et ils périrent par les serpents. (Ⅷ)

*****

10. 10  
Ne murmurez point comme murmurèrent quelques-uns d'entre eux, qui périrent sous les coups de l'Exterminateur.

Ne murmurez point, comme murmurèrent quelques-uns d'eux, qui périrent par l'exterminateur. (Ⅰ)

*****

μηδὲ γογγύζετε, ⸀καθάπερ τινὲς αὐτῶν ἐγόγγυσαν, καὶ ἀπώλοντο ὑπὸ τοῦ ὀλοθρευτοῦ. (Ⅲ)

*****

Neque murmuraveritis, sicut quidam eorum murmuraverunt, et perierunt ab exterminatore. (Ⅳ)

*****

Ne murmurez pas non plus, comme quelques-uns d’eux ont murmuré et ont péri par le destructeur. (Ⅵ)

*****

Et que vous ne murmuriez point, comme quelques-uns d’eux ont murmurés, et sont péris par le destructeur. (Ⅶ)

*****

Et ne murmurez point, comme quelques-uns d'entre eux murmurèrent; et ils périrent par l'exterminateur. (Ⅷ)

*****

10. 11  
Toutes ces choses leur sont arrivées en figure, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes arrivés à la fin des temps.

Ces choses leur sont arrivées pour servir d'exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles. (Ⅰ)

*****

ταῦτα ⸀δὲ ⸂τυπικῶς συνέβαινεν⸃ ἐκείνοις, ἐγράφη δὲ πρὸς νουθεσίαν ἡμῶν, εἰς οὓς τὰ τέλη τῶν αἰώνων ⸀κατήντηκεν. (Ⅲ)

*****

Hæc autem omnia in figura contingebant illis : scripta sunt autem ad correptionem nostram, in quos fines sæculorum devenerunt. (Ⅳ)

*****

Or toutes ces choses leur arrivèrent comme types, et elles ont été écrites pour nous servir d’avertissement, à nous que les fins des siècles ont atteints. (Ⅵ)

*****

Or toutes ces choses leur arrivaient en exemple, et elles sont écrites pour notre instruction, comme [étant] ceux [auxquels] les derniers temps sont parvenus. (Ⅶ)

*****

Or, toutes ces choses leur arrivaient pour servir d'exemple; et elles sont écrites pour nous instruire, nous qui sommes parvenus aux derniers temps. (Ⅷ)

*****

10. 12  
Ainsi donc que celui qui croit être debout prenne garde de tomber.

Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber! (Ⅰ)

*****

ὥστε ὁ δοκῶν ἑστάναι βλεπέτω μὴ πέσῃ, (Ⅲ)

*****

Itaque qui se existimat stare, videat ne cadat. (Ⅳ)

*****

Ainsi, que celui qui croit être debout prenne garde qu’il ne tombe. (Ⅵ)

*****

Que celui donc qui croit demeurer debout, prenne garde qu’il ne tombe. (Ⅶ)

*****

C'est pourquoi, que celui qui croit être debout, prenne garde qu'il ne tombe. (Ⅷ)

*****

10. 13  
Aucune tentation ne vous est survenue, qui n'ait été humaine; et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais, avec la tentation, il ménagera aussi une heureuse issue en vous donnant le pouvoir de la supporter.

Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter. (Ⅰ)

*****

πειρασμὸς ὑμᾶς οὐκ εἴληφεν εἰ μὴ ἀνθρώπινος· πιστὸς δὲ ὁ θεός, ὃς οὐκ ἐάσει ὑμᾶς πειρασθῆναι ὑπὲρ ὃ δύνασθε, ἀλλὰ ποιήσει σὺν τῷ πειρασμῷ καὶ τὴν ἔκβασιν τοῦ ⸀δύνασθαι ὑπενεγκεῖν. (Ⅲ)

*****

Tentatio vos non apprehendat nisi humana : fidelis autem Deus est, qui non patietur vos tentari supra id quod potestis, sed faciet etiam cum tentatione proventum ut possitis sustinere.\ (Ⅳ)

*****

Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été une tentation humaine; et Dieu est fidèle, qui ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de ce que vous pouvez supporter, mais avec la tentation il fera aussi l’issue, afin que vous puissiez la supporter. (Ⅵ)

*****

[Aucune] tentation ne vous a éprouvés, qui n’ait été une [tentation] humaine ; et Dieu est fidèle, qui ne permettra point que vous soyez tentés au-delà de vos forces, mais avec la tentation il vous en fera trouver l’issue, afin que vous la puissiez soutenir. (Ⅶ)

*****

Aucune tentation ne vous est survenue, qui n'ait été une tentation humaine. Or, Dieu est fidèle, et il ne permettra point que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais avec la tentation il vous en donnera aussi l'issue, afin que vous puissiez la supporter. (Ⅷ)

*****

10. 14  
C'est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l'idolâtrie.

C'est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l'idolâtrie. (Ⅰ)

*****

Διόπερ, ἀγαπητοί μου, φεύγετε ἀπὸ τῆς εἰδωλολατρίας. (Ⅲ)

*****

Propter quod, carissimi mihi, fugite ab idolorum cultura : (Ⅳ)

*****

C’est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l’idolâtrie. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l’idolâtrie. (Ⅶ)

*****

C'est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l'idolâtrie. (Ⅷ)

*****

10. 15  
Je vous parle comme à des hommes intelligents; jugez vous-mêmes de ce que je dis.

Je parle comme à des hommes intelligents; jugez vous-mêmes de ce que je dis. (Ⅰ)

*****

ὡς φρονίμοις λέγω· κρίνατε ὑμεῖς ὅ φημι. (Ⅲ)

*****

ut prudentibus loquor, vos ipsi judicate quod dico. (Ⅳ)

*****

Je parle comme à des personnes intelligentes: jugez vous-mêmes de ce que je dis. (Ⅵ)

*****

Je [vous] parle comme à des personnes intelligentes ; jugez vous-mêmes de ce que je dis. (Ⅶ)

*****

Je vous parle comme à des personnes intelligentes; jugez vous-mêmes de ce que je dis. (Ⅷ)

*****

10. 16  
Le calice de bénédiction, que nous bénissons, n'est-il pas une communion au sang du Christ? Et le pain, que nous rompons, N'est-il pas une communion au corps du Christ?

La coupe de bénédiction que nous bénissons, n'est-elle pas la communion au sang de Christ? Le pain que nous rompons, n'est-il pas la communion au corps de Christ? (Ⅰ)

*****

τὸ ποτήριον τῆς εὐλογίας ὃ εὐλογοῦμεν, οὐχὶ κοινωνία ⸂ἐστὶν τοῦ αἵματος τοῦ Χριστοῦ⸃; τὸν ἄρτον ὃν κλῶμεν, οὐχὶ κοινωνία τοῦ σώματος τοῦ Χριστοῦ ἐστιν; (Ⅲ)

*****

Calix benedictionis, cui benedicimus, nonne communicatio sanguinis Christi est ? et panis quem frangimus, nonne participatio corporis Domini est ? (Ⅳ)

*****

La coupe de bénédiction que nous bénissons, n’est-elle pas la communion du sang du Christ? Le pain que nous rompons, n’est-il pas la communion du corps du Christ? (Ⅵ)

*****

La coupe de bénédiction, laquelle nous bénissons, n’est-elle pas la communion du sang de Christ ? et le pain que nous rompons, n’est-il pas la communion du corps de Christ ? (Ⅶ)

*****

La coupe de bénédiction que nous bénissons, n'est-elle pas la communion au sang de Christ? Le pain que nous rompons, n'est-il pas la communion au corps de Christ? (Ⅷ)

*****

10. 17  
Puisqu'il y a un seul pain, nous formons un seul corps, tout en étant plusieurs; car nous participons tous à un même pain.

Puisqu'il y a un seul pain, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps; car nous participons tous à un même pain. (Ⅰ)

*****

ὅτι εἷς ἄρτος, ἓν σῶμα οἱ πολλοί ἐσμεν, οἱ γὰρ πάντες ἐκ τοῦ ἑνὸς ἄρτου μετέχομεν. (Ⅲ)

*****

Quoniam unus panis, unum corpus multi sumus, omnes qui de uno pane participamus. (Ⅳ)

*****

Car nous qui sommes plusieurs, sommes un seul pain, un seul corps, car nous participons tous à un seul et même pain. (Ⅵ)

*****

Parce qu’il n’y a qu’un seul pain, nous qui sommes plusieurs, sommes un seul corps ; car nous sommes tous participants du même pain. (Ⅶ)

*****

Comme il y a un seul pain, nous qui sommes plusieurs, ne sommes qu'un seul corps; car nous participons tous au même pain. (Ⅷ)

*****

10. 18  
Voyez Israël selon la chair : ceux qui mangent les victimes ne participent-ils pas à l'autel?

Voyez les Israélites selon la chair: ceux qui mangent les victimes ne sont-ils pas en communion avec l'autel? (Ⅰ)

*****

βλέπετε τὸν Ἰσραὴλ κατὰ σάρκα· ⸀οὐχ οἱ ἐσθίοντες τὰς θυσίας κοινωνοὶ τοῦ θυσιαστηρίου εἰσίν; (Ⅲ)

*****

Videte Israël secundum carnem : nonne qui edunt hostias, participes sunt altaris ? (Ⅳ)

*****

Considérez l’Israël selon la chair: ceux qui mangent les sacrifices n’ont-ils pas communion avec l’autel? (Ⅵ)

*****

Voyez l’Israël selon la chair, ceux qui mangent les sacrifices, ne sont-ils pas participants de l’autel ? (Ⅶ)

*****

Voyez l'Israël selon la chair; ceux qui mangent des victimes, n'ont-ils pas communion avec l'autel? (Ⅷ)

*****

10. 19  
Qu'est-ce à dire? Que la viande sacrifiée aux idoles soit quelque chose, ou qu'une idole soit quelque chose?

Que dis-je donc? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose? Nullement. (Ⅰ)

*****

τί οὖν φημι; ὅτι ⸂εἰδωλόθυτόν τί ἐστιν, ἢ ὅτι εἴδωλόν⸃ τί ἐστιν; (Ⅲ)

*****

Quid ergo ? dico quod idolis immolatum sit aliquid ? aut quod idolum, sit aliquid ? (Ⅳ)

*****

Que dis-je donc? que ce qui est sacrifié à une idole soit quelque chose? ou qu’une idole soit quelque chose? (Ⅵ)

*****

Que dis-je donc ? que l’idole soit quelque chose ? ou que ce qui est sacrifié à l’idole, soit quelque chose ? [Non]. (Ⅶ)

*****

Que dis-je donc? que l'idole soit quelque chose? ou, que ce qui est sacrifié à l'idole, soit quelque chose? (Ⅷ)

*****

10. 20  
Nullement; je dis que ce que les païens offrent en sacrifice, ils l'immolent à des démons et non à Dieu; or je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons.

Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. (Ⅰ)

*****

ἀλλ’ ὅτι ἃ ⸀θύουσιν, δαιμονίοις ⸂καὶ οὐ θεῷ θύουσιν⸃, οὐ θέλω δὲ ὑμᾶς κοινωνοὺς τῶν δαιμονίων γίνεσθαι. (Ⅲ)

*****

Sed quæ immolant gentes, dæmoniis immolant, et non Deo. Nolo autem vos socios fieri dæmoniorum : (Ⅳ)

*****

Non, mais que les choses que les nations sacrifient, elles les sacrifient à des démons et non pas à Dieu: or je ne veux pas que vous ayez communion avec les démons. (Ⅵ)

*****

Mais je dis que les choses que les Gentils sacrifient, ils les sacrifient aux démons, et non pas à Dieu ; or je ne veux pas que vous soyez participants des démons. (Ⅶ)

*****

Non; mais que ce que les Gentils sacrifient, ils le sacrifient à des démons, et non à Dieu. Or, je ne veux pas que vous ayez communion avec les démons. (Ⅷ)

*****

10. 21  
Vous ne pouvez boire à la fois au calice du Seigneur et au calice des démons; vous ne pouvez prendre part à la table du Seigneur et à la table des démons.

Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur, et la coupe des démons; vous ne pouvez participer à la table du Seigneur, et à la table des démons. (Ⅰ)

*****

οὐ δύνασθε ποτήριον κυρίου πίνειν καὶ ποτήριον δαιμονίων· οὐ δύνασθε τραπέζης κυρίου μετέχειν καὶ τραπέζης δαιμονίων. (Ⅲ)

*****

non potestis calicem Domini bibere, et calicem dæmoniorum ; non potestis mensæ Domini participes esse, et mensæ dæmoniorum. (Ⅳ)

*****

Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur et la coupe des démons; vous ne pouvez participer à la table du Seigneur et à la table des démons. (Ⅵ)

*****

Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur, et la coupe des démons ; vous ne pouvez être participants de la table du Seigneur, et de la table des démons. (Ⅶ)

*****

Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur, et la coupe des démons; vous ne pouvez participer à la table du Seigneur, et à la table des démons. (Ⅷ)

*****

10. 22  
Voulons-nous provoquer la jalousie du Seigneur? Sommes-nous plus forts que lui?

Voulons-nous provoquer la jalousie du Seigneur? Sommes-nous plus forts que lui? (Ⅰ)

*****

ἢ παραζηλοῦμεν τὸν κύριον; μὴ ἰσχυρότεροι αὐτοῦ ἐσμεν; (Ⅲ)

*****

An æmulamur Dominum ? numquid fortiores illo sumus ? Omnia mihi licent, sed non omnia expediunt. (Ⅳ)

*****

Provoquons-nous le Seigneur à la jalousie? Sommes-nous plus forts que lui? (Ⅵ)

*****

Voulons-nous inciter le Seigneur à la jalousie ? sommes-nous plus forts que lui ? (Ⅶ)

*****

Voulons-nous provoquer la jalousie du Seigneur? Sommes-nous plus forts que lui? (Ⅷ)

*****

10. 23  
Tout est permis, mais tout n'est pas expédient; tout est permis, mais tout n'édifie pas.

Tout est permis, mais tout n'est pas utile; tout est permis, mais tout n'édifie pas. (Ⅰ)

*****

⸀Πάντα ἔξεστιν· ἀλλ’ οὐ πάντα συμφέρει. ⸁πάντα ἔξεστιν· ἀλλ’ οὐ πάντα οἰκοδομεῖ. (Ⅲ)

*****

Omnia mihi licent, sed non omnia ædificat.\ (Ⅳ)

*****

Toutes choses sont permises, mais toutes choses ne sont pas avantageuses; toutes choses sont permises, mais toutes choses n’édifient pas. (Ⅵ)

*****

Toutes choses me sont permises, mais toutes choses ne sont pas convenables ; toutes choses me sont permises, mais toutes choses n’édifient pas. (Ⅶ)

*****

Tout m'est permis, mais tout n'est pas utile; tout m'est permis, mais tout n'édifie pas. (Ⅷ)

*****

10. 24  
Que personne ne cherche son propre avantage, mais celui d'autrui.

Que personne ne cherche son propre intérêt, mais que chacun cherche celui d'autrui. (Ⅰ)

*****

μηδεὶς τὸ ἑαυτοῦ ζητείτω ἀλλὰ τὸ τοῦ ⸀ἑτέρου. (Ⅲ)

*****

Nemo quod suum est quærat, sed quod alterius. (Ⅳ)

*****

Que personne ne cherche son propre intérêt, mais celui d’autrui. (Ⅵ)

*****

Que personne ne cherche ce qui lui est propre, mais que chacun [cherche] ce qui est pour autrui. (Ⅶ)

*****

Que personne ne cherche son avantage particulier, mais que chacun cherche celui d'autrui. (Ⅷ)

*****

10. 25  
Mangez de tout ce qui se vend au marché, sans faire aucune question par motif de conscience;

Mangez de tout ce qui se vend au marché, sans vous enquérir de rien par motif de conscience; (Ⅰ)

*****

πᾶν τὸ ἐν μακέλλῳ πωλούμενον ἐσθίετε μηδὲν ἀνακρίνοντες διὰ τὴν συνείδησιν, (Ⅲ)

*****

Omne quod in macello venit, manducate, nihil interrogantes propter conscientiam. (Ⅳ)

*****

Mangez de tout ce qui se vend à la boucherie, sans vous enquérir de rien à cause de la conscience: (Ⅵ)

*****

Mangez de tout ce qui se vend à la boucherie, sans vous en enquérir pour la conscience : (Ⅶ)

*****

Mangez de tout ce qui se vend à la boucherie, sans vous enquérir de rien, à cause de la conscience; (Ⅷ)

*****

10. 26  
car " la terre est au Seigneur, et tout ce qu'elle renferme. "

car la terre est au Seigneur, et tout ce qu'elle renferme. (Ⅰ)

*****

τοῦ ⸂κυρίου γὰρ⸃ ἡ γῆ καὶ τὸ πλήρωμα αὐτῆς. (Ⅲ)

*****

Domini est terra, et plenitudo ejus. (Ⅳ)

*****

«car la terre est au Seigneur, et tout ce qu’elle contient». (Ⅵ)

*****

Car la terre [est] au Seigneur, avec tout ce qu’elle contient. (Ⅶ)

*****

Car: La terre est au Seigneur, et tout ce qu'elle contient. (Ⅷ)

*****

10. 27  
Si un infidèle vous invite et que vous vouliez y aller, mangez de tout ce qu'on vous présentera, sans faire aucune question par motif de conscience.

Si un non-croyant vous invite et que vous vouliez aller, mangez de tout ce qu'on vous présentera, sans vous enquérir de rien par motif de conscience. (Ⅰ)

*****

⸀εἴ τις καλεῖ ὑμᾶς τῶν ἀπίστων καὶ θέλετε πορεύεσθαι, πᾶν τὸ παρατιθέμενον ὑμῖν ἐσθίετε μηδὲν ἀνακρίνοντες διὰ τὴν συνείδησιν· (Ⅲ)

*****

Si quis vocat vos infidelium, et vultis ire : omne quod vobis apponitur, manducate, nihil interrogantes propter conscientiam. (Ⅳ)

*****

Or si quelqu’un des incrédules vous convie, et que vous vouliez aller, mangez de tout ce qui est mis devant vous, sans vous enquérir de rien à cause de la conscience. (Ⅵ)

*****

Que si quelqu’un des infidèles vous convie, et que vous y vouliez aller, mangez de tout ce qui est mis devant vous, sans vous en enquérir pour la conscience. (Ⅶ)

*****

Si un infidèle vous convie, et que vous vouliez aller chez lui, mangez de tout ce qu'on vous présentera, sans vous enquérir de rien pour la conscience. (Ⅷ)

*****

10. 28  
Mais si quelqu'un vous dit : Ceci a été offert en sacrifice [aux idoles], n'en mangez pas, à cause de celui qui vous a donné ce renseignement et à cause de la conscience.

Mais si quelqu'un vous dit: Ceci a été offert en sacrifice! n'en mangez pas, à cause de celui qui a donné l'avertissement, et à cause de la conscience. (Ⅰ)

*****

ἐὰν δέ τις ὑμῖν εἴπῃ· Τοῦτο ⸀ἱερόθυτόν ἐστιν, μὴ ἐσθίετε δι’ ἐκεῖνον τὸν μηνύσαντα καὶ τὴν ⸀συνείδησιν· (Ⅲ)

*****

Si quis autem dixerit : Hoc immolatum est idolis : nolite manducare propter illum qui indicavit, et propter conscientiam : (Ⅳ)

*****

Mais si quelqu’un vous dit: Ceci a été offert en sacrifice, — n’en mangez pas, à cause de celui qui vous a avertis, et à cause de la conscience. (Ⅵ)

*****

Mais si quelqu’un vous dit : cela est sacrifié aux idoles, n’en mangez point à cause de celui qui vous en a avertis, et à cause de la conscience ; car la terre [est] au Seigneur, avec tout ce qu’elle contient. (Ⅶ)

*****

Mais si quelqu'un vous dit: Ceci a été sacrifié aux idoles; n'en mangez point, à cause de celui qui vous a avertis, et à cause de la conscience; car: Au Seigneur appartient la terre, et tout ce qu'elle contient. (Ⅷ)

*****

10. 29  
Je dis la conscience, non pas la vôtre, mais celle d'autrui. Pourquoi en effet ma liberté serait-elle jugée par une conscience étrangère?

Je parle ici, non de votre conscience, mais de celle de l'autre. Pourquoi, en effet, ma liberté serait-elle jugée par une conscience étrangère? (Ⅰ)

*****

συνείδησιν δὲ λέγω οὐχὶ τὴν ἑαυτοῦ ἀλλὰ τὴν τοῦ ἑτέρου· ἱνατί γὰρ ἡ ἐλευθερία μου κρίνεται ὑπὸ ἄλλης συνειδήσεως; (Ⅲ)

*****

conscientiam autem dico non tuam, sed alterius. Ut quid enim libertas mea judicatur ab aliena conscientia ? (Ⅳ)

*****

Or je dis: la conscience, non la tienne, mais celle de l’autre; car pourquoi ma liberté est-elle jugée par la conscience d’autrui? (Ⅵ)

*****

Or je dis la conscience, non pas la tienne, mais celle de l’autre ; car pourquoi ma liberté serait-elle condamnée par la conscience d’un autre ? (Ⅶ)

*****

Or, je dis la conscience, non point la tienne, mais celle de l'autre; car pourquoi ma liberté serait-elle condamnée par la conscience d'un autre? (Ⅷ)

*****

10. 30  
Si je mange avec action de grâces, pourquoi serais-je blâmé pour une chose dont je rends grâces?

Si je mange avec actions de grâces, pourquoi serais-je blâmé au sujet d'une chose dont je rends grâces? (Ⅰ)

*****

εἰ ἐγὼ χάριτι μετέχω, τί βλασφημοῦμαι ὑπὲρ οὗ ἐγὼ εὐχαριστῶ; (Ⅲ)

*****

Si ego cum gratia participo, quid blasphemor pro eo quod gratias ago ? (Ⅳ)

*****

Si moi, je participe avec action de grâces, pourquoi suis-je blâmé pour une chose dont moi je rends grâces? (Ⅵ)

*****

Et si par la grâce j’en suis participant, pourquoi suis-je blâmé [pour une chose] dont je rends grâces ? (Ⅶ)

*****

Et si je mange avec actions de grâces, pourquoi serais-je blâmé pour une chose dont je rends grâces. (Ⅷ)

*****

10. 31  
Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, ou quelque autre chose que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu.

Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu. (Ⅰ)

*****

Εἴτε οὖν ἐσθίετε εἴτε πίνετε εἴτε τι ποιεῖτε, πάντα εἰς δόξαν θεοῦ ποιεῖτε. (Ⅲ)

*****

Sive ergo manducatis, sive bibitis, sive aliud quid facitis : omnia in gloriam Dei facite. (Ⅳ)

*****

Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, ou quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu. (Ⅵ)

*****

Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, ou que vous fassiez quelque autre chose, faites tout à la gloire de Dieu. (Ⅶ)

*****

Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, ou que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu. (Ⅷ)

*****

10. 32  
Ne soyez en scandale ni aux Juifs, ni aux Grecs, ni à l'Eglise de Dieu.

Ne soyez en scandale ni aux Grecs, ni aux Juifs, ni à l'Église de Dieu, (Ⅰ)

*****

ἀπρόσκοποι ⸂καὶ Ἰουδαίοις γίνεσθε⸃ καὶ Ἕλλησιν καὶ τῇ ἐκκλησίᾳ τοῦ θεοῦ, (Ⅲ)

*****

Sine offensione estote Judæis, et gentibus, et ecclesiæ Dei : (Ⅳ)

*****

Ne devenez une cause d’achoppement ni aux Juifs, ni aux Grecs, ni à l’assemblée de Dieu; (Ⅵ)

*****

Soyez tels que vous ne donniez aucun scandale ni aux Juifs, ni aux Grecs, ni à l’Eglise de Dieu. (Ⅶ)

*****

Ne donnez aucun scandale, ni aux Juifs, ni aux Grecs, ni à l'Église de Dieu; (Ⅷ)

*****

10. 33  
C'est ainsi que moi-même je m'efforce en toutes choses de complaire à tous, ne cherchant pas mon propre avantage, mais celui du plus grand nombre, afin qu'ils soient sauvés.

de la même manière que moi aussi je m'efforce en toutes choses de complaire à tous, cherchant, non mon avantage, mais celui du plus grand nombre, afin qu'ils soient sauvés. (Ⅰ)

*****

καθὼς κἀγὼ πάντα πᾶσιν ἀρέσκω, μὴ ζητῶν τὸ ἐμαυτοῦ ⸀σύμφορον ἀλλὰ τὸ τῶν πολλῶν, ἵνα σωθῶσιν. (Ⅲ)

*****

sicut et ego per omnia omnibus placeo, non quærens quod mihi utile est, sed quod multis : ut salvi fiant. (Ⅳ)

*****

comme moi aussi je complais à tous en toutes choses, ne cherchant pas mon avantage propre, mais celui du grand nombre, afin qu’ils soient sauvés. (Ⅵ)

*****

Comme aussi je complais à tous en toutes choses, ne cherchant point ma commodité propre, mais celle de plusieurs, afin qu’ils soient sauvés. (Ⅶ)

*****

Comme moi aussi, je m'efforce de plaire à tous en toutes choses, ne cherchant point mon intérêt, mais celui de plusieurs, afin qu'ils soient sauvés. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 10

| | | | | | | | | 10| | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥