Philémon
> Philémon  >
25 Verses | Page 1 / 1
(Version J.F. Ostervald)


Afficher / Cacher
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)


1. 1  
- Paul, prisonnier du Christ Jésus et Timothée, notre frère (⁎)
- Paul, prisonnier de Jésus Christ, et le frère Timothée, à Philémon, notre bien-aimé et notre compagnon d'oeuvre, (Ⅰ)
- Παῦλος δέσμιος Χριστοῦ Ἰησοῦ καὶ Τιμόθεος ὁ ἀδελφὸς Φιλήμονι τῷ ἀγαπητῷ καὶ συνεργῷ ἡμῶν (Ⅲ)
- Paulus vinctus Christi Jesu, et Timotheus frater, Philemoni dilecto, et adjutori nostro, (Ⅳ)
- Paul, prisonnier de Jésus Christ, et le frère Timothée, à Philémon, le bien-aimé et notre compagnon d’œuvre, (Ⅵ)
- Paul, prisonnier de Jésus-Christ, et le frère Timothée, à Philémon notre bien-aimé, et Compagnon d’œuvre ; (Ⅶ)
1. 2  
- à Philémon notre très cher ami et collaborateur, à Appia, notre soeur, à Archippe, notre compagnon d'armes, et à l'Eglise qui est dans ta maison : (⁎)
- à la soeur Apphia, à Archippe, notre compagnon de combat, et à l'Église qui est dans ta maison: (Ⅰ)
- καὶ Ἀπφίᾳ τῇ ⸀ἀδελφῇ καὶ Ἀρχίππῳ τῷ συστρατιώτῃ ἡμῶν καὶ τῇ κατ’ οἶκόν σου ἐκκλησίᾳ· (Ⅲ)
- et Appiæ sorori carissimæ, et Archippo commilitoni nostro, et ecclesiæ, quæ in domo tua est. (Ⅳ)
- et à la sœur Apphie, et à Archippe notre compagnon d’armes, et à l’assemblée qui se réunit dans ta maison: (Ⅵ)
- Et à Apphie notre bien-aimée, et à Archippe notre Compagnon d’armes, et à l’Eglise qui est en ta maison. (Ⅶ)
1. 3  
- à vous grâce et paix de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ ! (⁎)
- que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ! (Ⅰ)
- χάρις ὑμῖν καὶ εἰρήνη ἀπὸ θεοῦ πατρὸς ἡμῶν καὶ κυρίου Ἰησοῦ Χριστοῦ. (Ⅲ)
- Gratia vobis, et pax a Deo Patre nostro, et Domino Jesu Christo.\ (Ⅳ)
- Grâce et paix à vous, de la part de Dieu notre Père et du seigneur Jésus Christ! (Ⅵ)
- Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père, et de la part du Seigneur Jésus-Christ. (Ⅶ)
1. 4  
- Me souvenant sans cesse de toi dans mes prières je rends grâces à mon Dieu ; (⁎)
- Je rends continuellement grâces à mon Dieu, faisant mention de toi dans mes prières, (Ⅰ)
- Εὐχαριστῶ τῷ θεῷ μου πάντοτε μνείαν σου ποιούμενος ἐπὶ τῶν προσευχῶν μου, (Ⅲ)
- Gratias ago Deo meo, semper memoriam tui faciens in orationibus meis, (Ⅳ)
- Je rends grâces à mon Dieu, faisant toujours mention de toi dans mes prières, (Ⅵ)
- Je rends grâces à mon Dieu, faisant toujours mention de toi dans mes prières ; (Ⅶ)
1. 5  
- car j'apprends quelles sont ta charité et ta foi à l'égard du Seigneur Jésus et envers tous tes saints: (⁎)
- parce que je suis informé de la foi que tu as au Seigneur Jésus et de ta charité pour tous les saints. (Ⅰ)
- ἀκούων σου τὴν ἀγάπην καὶ τὴν πίστιν ἣν ἔχεις ⸀πρὸς τὸν κύριον Ἰησοῦν καὶ εἰς πάντας τοὺς ἁγίους, (Ⅲ)
- audiens caritatem tuam, et fidem, quam habes in Domino Jesu, et in omnes sanctos : (Ⅳ)
- apprenant l’amour et la foi que tu as envers le seigneur Jésus et pour tous les saints; (Ⅵ)
- Apprenant la foi que tu as au Seigneur Jésus, et ta charité envers tous les Saints. (Ⅶ)
1. 6  
- Puisse la générosité inspirée par ta foi devenir efficace et se faire connaître partout, le bien accompli parmi nous en vue du Christ. (⁎)
- Je lui demande que ta participation à la foi soit efficace pour la cause de Christ, en faisant reconnaître en nous toute espèce de bien. (Ⅰ)
- ὅπως ἡ κοινωνία τῆς πίστεώς σου ἐνεργὴς γένηται ἐν ἐπιγνώσει παντὸς ἀγαθοῦ ⸀τοῦ ἐν ἡμῖν εἰς ⸀Χριστόν· (Ⅲ)
- ut communicatio fidei tuæ evidens fiat in agnitione omnis operis boni, quod est in vobis in Christo Jesu. (Ⅳ)
- en sorte que ta communion dans la foi opère en reconnaissant tout le bien qui est en nous à l’égard du christ Jésus. (Ⅵ)
- Afin que la communication de ta foi montre son efficace, en se faisant connaître par tout le bien qui est en vous par Jésus-Christ. (Ⅶ)
1. 7  
- En effet, ta charité m'a comblé de joie et de consolation, parce que les coeurs des saints ont été ranimés par toi, frère. (⁎)
- J'ai, en effet, éprouvé beaucoup de joie et de consolation au sujet de ta charité; car par toi, frère, le coeur des saints a été tranquillisé. (Ⅰ)
- ⸀χαρὰν γὰρ ⸂πολλὴν ἔσχον⸃ καὶ παράκλησιν ἐπὶ τῇ ἀγάπῃ σου, ὅτι τὰ σπλάγχνα τῶν ἁγίων ἀναπέπαυται διὰ σοῦ, ἀδελφέ. (Ⅲ)
- Gaudium enim magnum habui, et consolationem in caritate tua : quia viscera sanctorum requieverunt per te, frater.\ (Ⅳ)
- Car nous avons une grande joie et une grande consolation dans ton amour, parce que les entrailles des saints sont rafraîchies par toi, frère. (Ⅵ)
- Car, mon frère, nous avons une grande joie et une grande consolation de ta charité, en ce que tu as réjoui les entrailles des Saints. (Ⅶ)
1. 8  
- Voilà pourquoi, bien que j'ai dans le Christ toute liberté de te prescrire ce qu'il convient de faire, (⁎)
- C'est pourquoi, bien que j'aie en Christ toute liberté de te prescrire ce qui est convenable, (Ⅰ)
- Διό, πολλὴν ἐν Χριστῷ παρρησίαν ἔχων ἐπιτάσσειν σοι τὸ ἀνῆκον, (Ⅲ)
- Propter quod multam fiduciam habens in Christo Jesu imperandi tibi quod ad rem pertinet : (Ⅳ)
- C’est pourquoi, tout en ayant une grande liberté en Christ de te commander ce qui convient, (Ⅵ)
- C’est pourquoi bien que j’aie une grande liberté en Christ de te commander ce qui est de ton devoir, (Ⅶ)
1. 9  
- j'aime mieux, au nom de cette charité, t'en supplier. Tel que je suis, moi, Paul, vieux, et de plus actuellement prisonnier pour Jésus-Christ, (⁎)
- c'est de préférence au nom de la charité que je t'adresse une prière, étant ce que je suis, Paul, vieillard, et de plus maintenant prisonnier de Jésus Christ. (Ⅰ)
- διὰ τὴν ἀγάπην μᾶλλον παρακαλῶ, τοιοῦτος ὢν ὡς Παῦλος πρεσβύτης νυνὶ δὲ καὶ δέσμιος ⸂Χριστοῦ Ἰησοῦ⸃— (Ⅲ)
- propter caritatem magis obsecro, cum sis talis, ut Paulus senex, nunc autem et vinctus Jesu Christi : (Ⅳ)
- — à cause de l’amour, je te prie plutôt, étant tel que je suis, Paul, un vieillard, et maintenant aussi prisonnier de Jésus Christ, (Ⅵ)
- Cependant je te prie plutôt par la charité, bien que je suis ce que je suis, savoir Paul, Ancien, et même maintenant prisonnier de Jésus-Christ ; (Ⅶ)
1. 10  
- je te supplie donc pour mon fils, que j'ai engendré dans les fers, pour Onésime, (⁎)
- Je te prie pour mon enfant, que j'ai engendré étant dans les chaînes, Onésime, (Ⅰ)
- παρακαλῶ σε περὶ τοῦ ἐμοῦ τέκνου, ὃν ἐγέννησα ἐν τοῖς ⸀δεσμοῖς Ὀνήσιμον, (Ⅲ)
- obsecro te pro meo filio, quem genui in vinculis, Onesimo, (Ⅳ)
- je te prie pour mon enfant que j’ai engendré dans les liens, Onésime, (Ⅵ)
- Je te prie [donc] pour mon fils Onésime, que j’ai engendré dans mes liens ; (Ⅶ)
1. 11  
- qui autrefois ne t'a guère été utile, mais qui maintenant l'est vraiment, et à toi et à moi. (⁎)
- qui autrefois t'a été inutile, mais qui maintenant est utile, et à toi et à moi. (Ⅰ)
- τόν ποτέ σοι ἄχρηστον νυνὶ ⸀δὲ σοὶ καὶ ἐμοὶ εὔχρηστον, (Ⅲ)
- qui tibi aliquando inutilis fuit, nunc autem et mihi et tibi utilis, (Ⅳ)
- qui t’a été autrefois inutile, mais qui maintenant est utile à toi et à moi, (Ⅵ)
- Qui t’a été autrefois inutile, mais qui maintenant est bien utile et à toi et à moi, et lequel je te renvoie. (Ⅶ)
1. 12  
- Je te le renvoie, lui, mon propre coeur. (⁎)
- Je te le renvoie lui, mes propres entrailles. (Ⅰ)
- ὃν ἀνέπεμψά ⸂σοι αὐτόν, τοῦτ’ ἔστιν τὰ ἐμὰ σπλάγχνα⸃· (Ⅲ)
- quem remisi tibi. Tu autem illum, ut mea viscera, suscipe : (Ⅳ)
- lequel je t’ai renvoyé, — lui, mes propres entrailles. (Ⅵ)
- Reçois-le donc, comme mes propres entrailles. (Ⅶ)
1. 13  
- Je l'aurais volontiers retenu près de moi, afin qu'il me servit à ta place dans les chaînes que je porte pour l'Evangile. (⁎)
- J'aurais désiré le retenir auprès de moi, pour qu'il me servît à ta place, pendant que je suis dans les chaînes pour l'Évangile. (Ⅰ)
- ὃν ἐγὼ ἐβουλόμην πρὸς ἐμαυτὸν κατέχειν, ἵνα ὑπὲρ σοῦ ⸂μοι διακονῇ⸃ ἐν τοῖς δεσμοῖς τοῦ εὐαγγελίου, (Ⅲ)
- quem ego volueram mecum detinere, ut pro te mihi ministraret in vinculis Evangelii : (Ⅳ)
- Moi, j’aurais voulu le retenir auprès de moi, afin qu’il me servît pour toi dans les liens de l’évangile; (Ⅵ)
- Je voulais le retenir auprès de moi, afin qu’il me servît à ta place, dans les liens de l’Evangile. (Ⅶ)
1. 14  
- Mais je n'ai voulu rien faire sans ton assentiment, pour que ton bienfait ne paraisse pas forcé, mais qu'il vienne de ton plein gré. (⁎)
- Toutefois, je n'ai rien voulu faire sans ton avis, afin que ton bienfait ne soit pas comme forcé, mais qu'il soit volontaire. (Ⅰ)
- χωρὶς δὲ τῆς σῆς γνώμης οὐδὲν ἠθέλησα ποιῆσαι, ἵνα μὴ ὡς κατὰ ἀνάγκην τὸ ἀγαθόν σου ᾖ ἀλλὰ κατὰ ἑκούσιον· (Ⅲ)
- sine consilio autem tuo nihil volui facere, uti ne velut ex necessitate bonum tuum esset, sed voluntarium. (Ⅳ)
- mais je n’ai rien voulu faire sans ton avis, afin que le bien que tu fais ne fût pas l’effet de la contrainte, mais qu’il fût volontaire. (Ⅵ)
- Mais je n’ai rien voulu faire sans ton avis, afin que ce ne fût point comme par contrainte, mais volontairement, que tu me laissasses un bien qui est à toi. (Ⅶ)
1. 15  
- Peut-être aussi Onésime n'a-t-il été séparé de toi pour un temps, qu'afin que tu le recouvres à jamais, (⁎)
- Peut-être a-t-il été séparé de toi pour un temps, afin que tu le recouvres pour l'éternité, (Ⅰ)
- τάχα γὰρ διὰ τοῦτο ἐχωρίσθη πρὸς ὥραν ἵνα αἰώνιον αὐτὸν ἀπέχῃς, (Ⅲ)
- Forsitan enim ideo discessit ad horam a te, ut æternum illum reciperes : (Ⅳ)
- Car c’est peut-être pour cette raison qu’il a été séparé de toi pour un temps, afin que tu le possèdes pour toujours, (Ⅵ)
- Car peut-être n’a-t-il été séparé de toi pour un temps, qu’afin que tu le recouvrasses pour toujours. (Ⅶ)
1. 16  
- non plus comme un esclave, mais bien mieux qu'un esclave, comme un frère bien-aimé, tout particulièrement aimé de moi, et combien plus de toi, aussi bien selon la chair que selon le Seigneur ? (⁎)
- non plus comme un esclave, mais comme supérieur à un esclave, comme un frère bien-aimé, de moi particulièrement, et de toi à plus forte raison, soit dans la chair, soit dans le Seigneur. (Ⅰ)
- οὐκέτι ὡς δοῦλον ἀλλὰ ὑπὲρ δοῦλον, ἀδελφὸν ἀγαπητόν, μάλιστα ἐμοί, πόσῳ δὲ μᾶλλον σοὶ καὶ ἐν σαρκὶ καὶ ἐν κυρίῳ. (Ⅲ)
- jam non ut servum, sed pro servo carissimum fratrem, maxime mihi : quanto autem magis tibi et in carne, et in Domino ? (Ⅳ)
- non plus comme un esclave, mais au-dessus d’un esclave, comme un frère bien-aimé, spécialement de moi, et combien plus de toi, soit dans la chair, soit dans le Seigneur. (Ⅵ)
- Non plus comme un esclave, mais comme étant au-dessus d’un esclave, [savoir], comme un frère bien-aimé, principalement de moi ; et combien plus de toi, soit selon la chair, soit selon le Seigneur ? (Ⅶ)
1. 17  
- Si donc tu me tiens pour étroitement uni à toi, accueille-le comme moi-même. (⁎)
- Si donc tu me tiens pour ton ami, reçois-le comme moi-même. (Ⅰ)
- Εἰ οὖν με ἔχεις κοινωνόν, προσλαβοῦ αὐτὸν ὡς ἐμέ. (Ⅲ)
- Si ergo habes me socium, suscipe illum sicut me : (Ⅳ)
- Si donc tu me tiens pour associé à toi, reçois-le comme moi-même; (Ⅵ)
- Si donc tu me tiens pour ton compagnon, reçois-le comme moi-même. (Ⅶ)
1. 18  
- Et s'il t'a fait tort, s'il te doit quelque chose, passe-le à mon compte. (⁎)
- Et s'il t'a fait quelque tort, ou s'il te doit quelque chose, mets-le sur mon compte. (Ⅰ)
- εἰ δέ τι ἠδίκησέν σε ἢ ὀφείλει, τοῦτο ἐμοὶ ⸀ἐλλόγα· (Ⅲ)
- si autem aliquid nocuit tibi, aut debet, hoc mihi imputa. (Ⅳ)
- mais, s’il t’a fait quelque tort ou s’il te doit quelque chose, mets-le-moi en compte. (Ⅵ)
- Que s’il t’a fait quelque tort, ou s’il te doit quelque chose, mets-le-moi en compte. (Ⅶ)
1. 19  
- C'est moi Paul, qui écris ceci de ma propre main ; moi je te le rendrai, pour ne pas te dire que tu es mon débiteur, et même de ta propre personne. (⁎)
- Moi Paul, je l'écris de ma propre main, -je paierai, pour ne pas te dire que tu te dois toi-même à moi. (Ⅰ)
- ἐγὼ Παῦλος ἔγραψα τῇ ἐμῇ χειρί, ἐγὼ ἀποτίσω· ἵνα μὴ λέγω σοι ὅτι καὶ σεαυτόν μοι προσοφείλεις. (Ⅲ)
- Ego Paulus scripsi mea manu : ego reddam, ut non dicam tibi, quod et teipsum mihi debes : (Ⅳ)
- Moi, Paul, je l’ai écrit de ma propre main; moi, je payerai, pour ne pas te dire que tu te dois toi-même aussi à moi. (Ⅵ)
- Moi Paul j’ai écrit ceci de ma propre main, je te le payerai ; pour ne pas te dire que tu te dois toi-même à moi. (Ⅶ)
1. 20  
- Oui, frère, que j'obtienne de toi cette satisfaction dans le Seigneur; réjouis mes entrailles dans le Christ. (⁎)
- Oui, frère, que j'obtienne de toi cet avantage, dans le Seigneur; tranquillise mon coeur en Christ. (Ⅰ)
- ναί, ἀδελφέ, ἐγώ σου ὀναίμην ἐν κυρίῳ· ἀνάπαυσόν μου τὰ σπλάγχνα ἐν ⸀Χριστῷ. (Ⅲ)
- ita, frater. Ego te fruar in Domino : refice viscera mea in Domino. (Ⅳ)
- Oui, frère, que moi, je tire ce profit de toi dans le Seigneur: rafraîchis mes entrailles en Christ. (Ⅵ)
- Oui, mon frère, que je reçoive ce plaisir de toi en [notre] Seigneur ; réjouis mes entrailles en [notre] Seigneur. (Ⅶ)
1. 21  
- Je t'écris ceci plein de confiance en ta docilité, sachant que tu feras même au delà de ce que je demande. (⁎)
- C'est en comptant sur ton obéissance que je t'écris, sachant que tu feras même au delà de ce que je dis. (Ⅰ)
- πεποιθὼς τῇ ὑπακοῇ σου ἔγραψά σοι, εἰδὼς ὅτι καὶ ὑπὲρ ⸀ἃ λέγω ποιήσεις. (Ⅲ)
- Confidens in obedientia tua scripsi tibi : sciens quoniam et super id, quod dico, facies.\ (Ⅳ)
- Ayant de la confiance dans ton obéissance, je t’ai écrit, sachant que tu feras même plus que je ne dis. (Ⅵ)
- Je t’ai écrit m’assurant de ton obéissance, et sachant que tu feras même plus que je ne te dis. (Ⅶ)
1. 22  
- En même temps, prépare aussi pour moi l'hospitalité ; car j'espère vous être rendu, grâce à vos prières. (⁎)
- En même temps, prépare-moi un logement, car j'espère vous être rendu, grâce à vos prières. (Ⅰ)
- ἅμα δὲ καὶ ἑτοίμαζέ μοι ξενίαν, ἐλπίζω γὰρ ὅτι διὰ τῶν προσευχῶν ὑμῶν χαρισθήσομαι ὑμῖν. (Ⅲ)
- Simul autem et para mihi hospitium : nam spero per orationes vestras donari me vobis. (Ⅳ)
- Mais en même temps, prépare-moi aussi un logement, car j’espère que, par vos prières, je vous serai donné. (Ⅵ)
- Mais aussi en même temps prépare-moi un logement ; car j’espère que je vous serai donné par vos prières. (Ⅶ)
1. 23  
- Epaphras, mon compagnon de captivité en Jésus-Christ, te salue, (⁎)
- Épaphras, mon compagnon de captivité en Jésus Christ, (Ⅰ)
- ⸀Ἀσπάζεταί σε Ἐπαφρᾶς ὁ συναιχμάλωτός μου ἐν Χριστῷ Ἰησοῦ, (Ⅲ)
- Salutat te Epaphras concaptivus meus in Christo Jesu, (Ⅳ)
- Épaphras, mon compagnon de captivité dans le christ Jésus, (Ⅵ)
- Epaphras, qui est prisonnier avec moi en Jésus-Christ, te salue ; (Ⅶ)
1. 24  
- ainsi que Marc, Aristarque, Démas et Luc, mes collaborateurs. (⁎)
- te salue, ainsi que Marc, Aristarque, Démas, Luc, mes compagnons d'oeuvre. (Ⅰ)
- Μᾶρκος, Ἀρίσταρχος, Δημᾶς, Λουκᾶς, οἱ συνεργοί μου. (Ⅲ)
- Marcus, Aristarchus, Demas, et Lucas, adjutores mei. (Ⅳ)
- Marc, Aristarque, Démas, Luc, mes compagnons d’œuvre, te saluent. (Ⅵ)
- Marc [aussi], et Aristarque, et Démas, et Luc, mes compagnons d’œuvre. (Ⅶ)
1. 25  
- Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ, soit avec votre esprit ! Amen ! (⁎)
- Que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ soit avec votre esprit! (Ⅰ)
- Ἡ χάρις τοῦ ⸀κυρίου Ἰησοῦ Χριστοῦ μετὰ τοῦ πνεύματος ⸀ὑμῶν. (Ⅲ)
- Gratia Domini nostri Jesu Christi cum spiritu vestro. Amen. (Ⅳ)
- Que la grâce de notre seigneur Jésus Christ soit avec votre esprit! (Ⅵ)
- Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec votre esprit, Amen ! (Ⅶ)


Page: 1

>> 







Home