1 Pierre
Onelittleangel > > 1 Pierre  >
(19 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

4. 1  
Puis donc que le Christ a souffert [pour nous] en la chair, armez-vous, vous aussi, de la même pensée, savoir, que celui qui a souffert dans la chair a rompu avec le péché,

Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché, (Ⅰ)

*****

Χριστοῦ οὖν ⸀παθόντος σαρκὶ καὶ ὑμεῖς τὴν αὐτὴν ἔννοιαν ὁπλίσασθε, ὅτι ὁ ⸀παθὼν σαρκὶ πέπαυται ⸀ἁμαρτίας, (Ⅲ)

*****

Christo igitur passo in carne, et vos eadem cogitatione armamini : quia qui passus est in carne, desiit a peccatis : (Ⅳ)

*****

Christ donc ayant souffert pour nous dans la chair, vous aussi, armez-vous de cette même pensée, que celui qui a souffert dans la chair s’est reposé du péché, (Ⅵ)

*****

Puis donc que Christ a souffert pour nous en la chair, vous aussi soyez armés de cette même pensée, que celui qui a souffert en la chair, a désisté du péché ; (Ⅶ)

*****

4. 2  
pour vivre, pendant le temps qu'il lui reste à passer dans la chair, non plus selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu.

afin de vivre, non plus selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu, pendant le temps qui lui reste à vivre dans la chair. (Ⅰ)

*****

εἰς τὸ μηκέτι ἀνθρώπων ἐπιθυμίαις ἀλλὰ θελήματι θεοῦ τὸν ἐπίλοιπον ἐν σαρκὶ βιῶσαι χρόνον. (Ⅲ)

*****

ut jam non desideriis hominum, sed voluntati Dei, quod reliquum est in carne vivat temporis. (Ⅳ)

*****

pour ne plus vivre le reste de son temps dans la chair pour les convoitises des hommes, mais pour la volonté de Dieu. (Ⅵ)

*****

Afin que durant le temps qui reste en la chair, vous ne viviez plus selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu. (Ⅶ)

*****

4. 3  
C'est bien assez d'avoir fait autrefois la volonté des païens, en vivant dans le désordre, les convoitises, l'ivrognerie, les orgies, les excès de boisson et le culte criminel des idoles.

C'est assez, en effet, d'avoir dans le temps passé accompli la volonté des païens, en marchant dans la dissolution, les convoitises, l'ivrognerie, les excès du manger et du boire, et les idolâtries criminelles. (Ⅰ)

*****

ἀρκετὸς ⸀γὰρ ὁ παρεληλυθὼς ⸀χρόνος τὸ ⸀βούλημα τῶν ἐθνῶν ⸀κατειργάσθαι, πεπορευμένους ἐν ἀσελγείαις, ἐπιθυμίαις, οἰνοφλυγίαις, κώμοις, πότοις, καὶ ἀθεμίτοις εἰδωλολατρίαις. (Ⅲ)

*****

Sufficit enim præteritum tempus ad voluntatem gentium consummandam his qui ambulaverunt in luxuriis, desideriis, vinolentiis, comessationibus, potationibus, et illicitis idolorum cultibus. (Ⅳ)

*****

Car il nous suffit d’avoir accompli, dans le temps déjà écoulé, la volonté des nations, alors que nous marchions dans la débauche, les convoitises, l’ivrognerie, les excès dans le manger et le boire et les criminelles idolâtries, (Ⅵ)

*****

Car il nous doit suffire d’avoir accompli la volonté des Gentils, durant le temps de notre vie passée, quand nous nous abandonnions aux impudicités, aux convoitises, à l’ivrognerie, aux excès dans le manger et dans le boire, et aux idolâtries abominables ; (Ⅶ)

*****

4. 4  
Ils s'étonnent maintenant que vous ne couriez pas avec eux dans le même débordement de débauches; et ils se répandent en injures.

Aussi trouvent-ils étrange que vous ne vous précipitiez pas avec eux dans le même débordement de débauche, et ils vous calomnient. (Ⅰ)

*****

ἐν ᾧ ξενίζονται μὴ συντρεχόντων ὑμῶν εἰς τὴν αὐτὴν τῆς ἀσωτίας ἀνάχυσιν, βλασφημοῦντες· (Ⅲ)

*****

In quo admirantur non concurrentibus vobis in eamdem luxuriæ confusionem, blasphemantes. (Ⅳ)

*****

en quoi ils trouvent étrange que vous ne couriez pas avec eux dans le même bourbier de corruption, vous disant des injures; (Ⅵ)

*****

Ce que [ces Gentils] trouvant fort étrange, ils vous blâment de ce que vous ne courez pas avec eux dans un même abandonnement de dissolution. (Ⅶ)

*****

4. 5  
Mais ils rendront compte à celui qui est prêt à juger tes vivants et les morts.

Ils rendront compte à celui qui est prêt à juger les vivants et les morts. (Ⅰ)

*****

οἳ ἀποδώσουσιν λόγον τῷ ἑτοίμως ⸂ἔχοντι κρῖναι⸃ ζῶντας καὶ νεκρούς· (Ⅲ)

*****

Qui reddent rationem ei qui paratus est judicare vivos et mortuos. (Ⅳ)

*****

et ils rendront compte à celui qui est prêt à juger les vivants et les morts. (Ⅵ)

*****

Mais ils rendront compte à celui qui est prêt à juger les vivants et les morts. (Ⅶ)

*****

4. 6  
C'est pour cela que l'Évangile a été aussi annoncé aux morts, afin que, condamnés, il est vrai, selon les hommes dans la chair, ils vivent selon Dieu dans l'esprit.

Car l'Évangile a été aussi annoncé aux morts, afin que, après avoir été jugés comme les hommes quant à la chair, ils vivent selon Dieu quant à l'Esprit. (Ⅰ)

*****

εἰς τοῦτο γὰρ καὶ νεκροῖς εὐηγγελίσθη ἵνα κριθῶσι μὲν κατὰ ἀνθρώπους σαρκὶ ζῶσι δὲ κατὰ θεὸν πνεύματι. (Ⅲ)

*****

Propter hoc enim et mortuis evangelizatum est : ut judicentur quidem secundum homines in carne, vivant autem secundum Deum in spiritu.\ (Ⅳ)

*****

Car c’est pour cela qu’il a été évangélisé à ceux aussi qui sont morts, afin qu’ils fussent jugés, selon les hommes, quant à la chair; et qu’ils vécussent, selon Dieu, quant à l’esprit. (Ⅵ)

*****

Car c’est aussi pour cela qu’il a été évangélisé aux morts, afin qu’ils fussent jugés selon les hommes en la chair, et qu’ils vécussent selon Dieu dans l’esprit. (Ⅶ)

*****

4. 7  
Or la fin de toutes choses est proche. Soyez donc prudents et sobres pour vaquer à la prière.

La fin de toutes choses est proche. Soyez donc sages et sobres, pour vaquer à la prière. (Ⅰ)

*****

Πάντων δὲ τὸ τέλος ἤγγικεν. σωφρονήσατε οὖν καὶ νήψατε ⸀εἰς προσευχάς· (Ⅲ)

*****

Omnium autem finis appropinquavit. Estote itaque prudentes, et vigilate in orationibus. (Ⅳ)

*****

Mais la fin de toutes choses s’est approchée; soyez donc sobres et veillez pour prier; (Ⅵ)

*****

Or la fin de toutes choses est proche : soyez donc sobres, et vigilants à prier. (Ⅶ)

*****

4. 8  
Mais surtout ayez un ardent amour les uns pour les autres; car l'amour couvre une multitude de péchés.

Avant tout, ayez les uns pour les autres une ardente charité, car La charité couvre une multitude de péchés. (Ⅰ)

*****

πρὸ ⸀πάντων τὴν εἰς ἑαυτοὺς ἀγάπην ἐκτενῆ ἔχοντες, ὅτι ἀγάπη ⸀καλύπτει πλῆθος ἁμαρτιῶν· (Ⅲ)

*****

Ante omnia autem, mutuam in vobismetipsis caritatem continuam habentes : quia caritas operit multitudinem peccatorum. (Ⅳ)

*****

mais, avant toutes choses, ayant entre vous un amour fervent, car l’amour couvre une multitude de péchés; (Ⅵ)

*****

Mais surtout, ayez entre vous une ardente charité : car la charité couvrira une multitude de péchés. (Ⅶ)

*****

4. 9  
Exercez entre vous l'hospitalité sans murmurer.

Exercez l'hospitalité les uns envers les autres, sans murmures. (Ⅰ)

*****

φιλόξενοι εἰς ἀλλήλους ἄνευ ⸀γογγυσμοῦ· (Ⅲ)

*****

Hospitales invicem sine murmuratione. (Ⅳ)

*****

étant hospitaliers les uns envers les autres, sans murmures. (Ⅵ)

*****

Soyez hospitaliers les uns envers les autres, sans murmures. (Ⅶ)

*****

4. 10  
Que chacun mette au service des autres le don qu'il a reçu comme de bons dispensateurs de la grâce de Dieu, laquelle est variée. Si quelqu'un parle, que ce soit selon les oracles de Dieu;

Comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de vous mette au service des autres le don qu'il a reçu, (Ⅰ)

*****

ἕκαστος καθὼς ἔλαβεν χάρισμα, εἰς ἑαυτοὺς αὐτὸ διακονοῦντες ὡς καλοὶ οἰκονόμοι ποικίλης χάριτος θεοῦ· (Ⅲ)

*****

Unusquisque, sicut accepit gratiam, in alterutrum illam administrantes, sicut boni dispensatores multiformis gratiæ Dei. (Ⅳ)

*****

Suivant que chacun de vous a reçu quelque don de grâce, employez-le les uns pour les autres, comme bons dispensateurs de la grâce variée de Dieu. (Ⅵ)

*****

Que chacun selon le don qu’il a reçu, l’emploie pour le service des autres, comme bons dispensateurs de la différente grâce de Dieu. (Ⅶ)

*****

4. 11  
si quelqu'un exerce un ministère, qu'il le fasse comme par la vertu que Dieu donne, afin qu'en toutes choses Dieu soit glorifié par Jésus-Christ, à qui appartiennent la gloire et la puissance aux succès des siècles. Amen!

Si quelqu'un parle, que ce soit comme annonçant les oracles de Dieu; si quelqu'un remplit un ministère, qu'il le remplisse selon la force que Dieu communique, afin qu'en toutes choses Dieu soit glorifié par Jésus Christ, à qui appartiennent la gloire et la puissance, aux siècles des siècles. Amen! (Ⅰ)

*****

εἴ τις λαλεῖ, ὡς λόγια θεοῦ· εἴ τις διακονεῖ, ὡς ἐξ ἰσχύος ⸀ἧς χορηγεῖ ὁ θεός· ἵνα ἐν πᾶσιν δοξάζηται ὁ θεὸς διὰ Ἰησοῦ Χριστοῦ, ᾧ ἐστιν ἡ δόξα καὶ τὸ κράτος εἰς τοὺς αἰῶνας τῶν αἰώνων· ἀμήν. (Ⅲ)

*****

Si quis loquitur, quasi sermones Dei : si quis ministrat, tamquam ex virtute, quam administrat Deus : ut in omnibus honorificetur Deus per Jesum Christum : cui est gloria et imperium in sæcula sæculorum. Amen.\ (Ⅳ)

*****

Si quelqu’un parle, qu’il le fasse comme oracle de Dieu; si quelqu’un sert, qu’il serve comme par la force que Dieu fournit, afin qu’en toutes choses Dieu soit glorifié par Jésus Christ, à qui est la gloire et la puissance, aux siècles des siècles! Amen. (Ⅵ)

*****

Si quelqu’un parle, [qu’il parle] comme [annonçant] les paroles de Dieu, si quelqu’un administre, [qu’il administre] comme par la puissance que Dieu lui en a fournie ; afin qu’en toutes choses Dieu soit glorifié par Jésus-Christ, auquel appartient la gloire et la force aux siècles des siècles, Amen ! (Ⅶ)

*****

4. 12  
Bien-aimés, ne soyez point surpris de l'incendie qui s'est allumé au milieu de vous pour vous éprouver, comme s'il vous arrivait quelque chose d'extraordinaire.

Bien-aimés, ne soyez pas surpris, comme d'une chose étrange qui vous arrive, de la fournaise qui est au milieu de vous pour vous éprouver. (Ⅰ)

*****

Ἀγαπητοί, μὴ ξενίζεσθε τῇ ἐν ὑμῖν πυρώσει πρὸς πειρασμὸν ὑμῖν γινομένῃ ὡς ξένου ὑμῖν συμβαίνοντος, (Ⅲ)

*****

Carissimi, nolite peregrinari in fervore, qui ad tentationem vobis fit, quasi novi aliquid vobis contingat : (Ⅳ)

*****

Bien-aimés, ne trouvez pas étrange le feu ardent qui est au milieu de vous, qui est venu sur vous pour votre épreuve, comme s’il vous arrivait quelque chose d’extraordinaire; (Ⅵ)

*****

Mes bien-aimés, ne trouvez point étrange quand vous êtes [comme] dans une fournaise pour votre épreuve, comme s’il vous arrivait quelque chose d’extraordinaire. (Ⅶ)

*****

4. 13  
Mais, dans la mesure où vous avez part aux souffrances du Christ, réjouissez-vous, afin que, lorsque sa gloire sera manifestée, vous soyez aussi dans la joie et l'allégresse.

Réjouissez-vous, au contraire, de la part que vous avez aux souffrances de Christ, afin que vous soyez aussi dans la joie et dans l'allégresse lorsque sa gloire apparaîtra. (Ⅰ)

*****

ἀλλὰ καθὸ κοινωνεῖτε τοῖς τοῦ Χριστοῦ παθήμασιν χαίρετε, ἵνα καὶ ἐν τῇ ἀποκαλύψει τῆς δόξης αὐτοῦ χαρῆτε ἀγαλλιώμενοι. (Ⅲ)

*****

sed communicantes Christi passionibus gaudete, ut et in revelatione gloriæ ejus gaudeatis exsultantes. (Ⅳ)

*****

mais, en tant que vous avez part aux souffrances de Christ, réjouissez-vous, afin qu’aussi, à la révélation de sa gloire, vous vous réjouissiez avec transport. (Ⅵ)

*****

Mais en ce que vous participez aux souffrances de Christ, réjouissez vous ; afin qu’aussi à la révélation de sa gloire, vous vous réjouissiez avec allégresse. (Ⅶ)

*****

4. 14  
Si vous êtes outragés pour le nom du Christ, heureux êtes-vous, parce que l'Esprit de gloire (et de puissance), l'Esprit de Dieu repose sur vous.

Si vous êtes outragés pour le nom de Christ, vous êtes heureux, parce que l'Esprit de gloire, l'Esprit de Dieu, repose sur vous. (Ⅰ)

*****

εἰ ὀνειδίζεσθε ἐν ὀνόματι Χριστοῦ, μακάριοι, ὅτι τὸ τῆς δόξης καὶ τὸ τοῦ θεοῦ πνεῦμα ἐφ’ ὑμᾶς ⸀ἀναπαύεται. (Ⅲ)

*****

Si exprobramini in nomine Christi, beati eritis : quoniam quod est honoris, gloriæ, et virtutis Dei, et qui est ejus Spiritus, super vos requiescit. (Ⅳ)

*****

Si vous êtes insultés pour le nom de Christ, vous êtes bienheureux, car l’Esprit de gloire et de Dieu repose sur vous: de leur part, il est blasphémé, mais quant à vous, glorifié. (Ⅵ)

*****

Si on vous dit des injures pour le Nom de Christ, vous êtes bienheureux : car l’Esprit de gloire et de Dieu repose sur vous, lequel est blasphémé par ceux qui [vous noircissent] mais pour vous vous le glorifiez. (Ⅶ)

*****

4. 15  
Que nul d'entre vous ne souffre comme meurtrier, compte voleur ou malfaiteur, ou comme avide du bien d'autrui.

Que nul de vous, en effet, ne souffre comme meurtrier, ou voleur, ou malfaiteur, ou comme s'ingérant dans les affaires d'autrui. (Ⅰ)

*****

μὴ γάρ τις ὑμῶν πασχέτω ὡς φονεὺς ἢ κλέπτης ἢ κακοποιὸς ἢ ὡς ἀλλοτριεπίσκοπος· (Ⅲ)

*****

Nemo autem vestrum patiatur ut homicida, aut fur, aut maledicus, aut alienorum appetitor. (Ⅳ)

*****

Mais que nul de vous ne souffre comme meurtrier ou voleur, ou comme faisant le mal, ou s’ingérant dans les affaires d’autrui; (Ⅵ)

*****

Que nul de vous ne souffre comme meurtrier, ou larron, ou malfaiteur, ou curieux des affaires d’autrui. (Ⅶ)

*****

4. 16  
Mais s'il souffre comme chrétien, qu'il n'en ait pas honte; plutôt, qu'il glorifie Dieu pour ce même nom.

Mais si quelqu'un souffre comme chrétien, qu'il n'en ait point honte, et que plutôt il glorifie Dieu à cause de ce nom. (Ⅰ)

*****

εἰ δὲ ὡς Χριστιανός, μὴ αἰσχυνέσθω, δοξαζέτω δὲ τὸν θεὸν ἐν τῷ ⸀ὀνόματι τούτῳ. (Ⅲ)

*****

Si autem ut christianus, non erubescat : glorificet autem Deum in isto nomine : (Ⅳ)

*****

mais si quelqu’un souffre comme chrétien, qu’il n’en ait pas honte, mais qu’il glorifie Dieu en ce nom. (Ⅵ)

*****

Mais si quelqu’un souffre comme Chrétien, qu’il n’en ait point de honte, mais qu’il glorifie Dieu en cela. (Ⅶ)

*****

4. 17  
Car voici le temps où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Et s'il commence par nous, quelle sera la fin de ceux qui n'obéissent pas à l'Evangile de Dieu?

Car c'est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c'est par nous qu'il commence, quelle sera la fin de ceux qui n'obéissent pas à l'Évangile de Dieu? (Ⅰ)

*****

ὅτι ὁ καιρὸς τοῦ ἄρξασθαι τὸ κρίμα ἀπὸ τοῦ οἴκου τοῦ θεοῦ· εἰ δὲ πρῶτον ἀφ’ ἡμῶν, τί τὸ τέλος τῶν ἀπειθούντων τῷ τοῦ θεοῦ εὐαγγελίῳ; (Ⅲ)

*****

quoniam tempus est ut incipiat judicium a domo Dei. Si autem primum a nobis, quis finis eorum, qui non credunt Dei Evangelio ? (Ⅳ)

*****

Car le temps est venu de commencer le jugement par la maison de Dieu; mais s’il commence premièrement par nous, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’évangile de Dieu? (Ⅵ)

*****

Car il est temps que le jugement commence par la maison de Dieu ; or [s’il commence] premièrement par nous, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent point à l’Evangile de Dieu ? (Ⅶ)

*****

4. 18  
Et " si le juste est sauvé avec peine, que deviendra l'impie et le pécheur? "

Et si le juste se sauve avec peine, que deviendront l'impie et le pécheur? (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ ὁ δίκαιος μόλις σῴζεται, ⸀ὁ ἀσεβὴς καὶ ἁμαρτωλὸς ποῦ φανεῖται; (Ⅲ)

*****

et si justus vix salvabitur, impius et peccator ubi parebunt ? (Ⅳ)

*****

Et si le juste est sauvé difficilement, où paraîtra l’impie et le pécheur? (Ⅵ)

*****

Et si le juste est difficilement sauvé, où comparaîtra le méchant et le pécheur ? (Ⅶ)

*****

4. 19  
Que ceux qui souffrent selon la volonté de Dieu, lui confient leurs âmes comme au Créateur fidèle, en pratiquant le bien.

Ainsi, que ceux qui souffrent selon la volonté de Dieu remettent leurs âmes au fidèle Créateur, en faisant ce qui est bien. (Ⅰ)

*****

ὥστε καὶ οἱ πάσχοντες κατὰ τὸ θέλημα τοῦ ⸀θεοῦ πιστῷ κτίστῃ παρατιθέσθωσαν τὰς ψυχὰς ⸀αὐτῶν ἐν ἀγαθοποιΐᾳ. (Ⅲ)

*****

Itaque et hi, qui patiuntur secundum voluntatem Dei, fideli Creatori commendent animas suas in benefactis. (Ⅳ)

*****

Que ceux donc aussi qui souffrent selon la volonté de Dieu, remettent leurs âmes en faisant le bien, à un fidèle créateur. (Ⅵ)

*****

Que ceux-là donc aussi qui souffrent par la volonté de Dieu, puisqu’ils font ce qui est bon lui recommandent leurs âmes, comme au fidèle Créateur. (Ⅶ)

*****



Page: 1

Chapitre 4

| | | 4| |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥