Les ornements (az-zukhrûf)
Onelittleangel > >  
(90 Verses | Page 2 / 2)
T+

Version Afficher Taille
ArabeOui | NonA- | A | A+
Transl.Oui | NonA- | A | A+
Traduction de Mohammed Chiadmi (2008).Oui | NonA- | A | A+
Traduction de Abolqasemi Fakhri (2003).Oui | NonA- | A | A+
Traduction de Malek Chebel (2009).Oui | NonA- | A | A+


43.50

فَلَمَّا كَشَفْنَا عَنْهُمُ الْعَذَابَ إِذَا هُمْ يَنكُثُونَ

F alamma kashafna AAanhumu alAAathaba itha hum yankuthoona

Mais dès que Nous eûmes mis fin à leurs châtiments, ils s’empressèrent de violer leurs engagements,

Mais quand Nous écartions d’eux le châtiment, ils parjuraient !

Mais dès l’instant où Nous éloignâmes d’eux les châtiments [prévus], les voilà qui se parjurèrent.


43.51

وَنَادَىٰ فِرْعَوْنُ فِي قَوْمِهِ قَالَ يَا قَوْمِ أَلَيْسَ لِي مُلْكُ مِصْرَ وَهَٰذِهِ الْأَنْهَارُ تَجْرِي مِن تَحْتِي ۖ أَفَلَا تُبْصِرُونَ

W anada firAAawnu fee qawmihi qala ya qawmi alaysa lee mulku misra wahathihi alanharu tajree min tahtee afala tubsiroona

et Pharaon s’adressa à son peuple en ces termes : « Ô mon peuple ! Ne suis-je pas le maître absolu du royaume d’Égypte avec tous ces canaux d’eau qui coulent à mes pieds ? Ne le voyez-vous pas ?

Pharaon fit une proclamation à son peuple en disant : « Peuple, le royaume d’Egypte n’est-il pas à moi avec ces canaux [d’irrigation] qui coulent sous mes pieds ? Ne le voyez-vous pas ?

Pharaon appela son peuple en ces termes : Ô mon peuple, l’Égypte ne m’appartient-elle pas, ainsi que les fleuves qui coulent sous mes pieds ? Ne le voyez-vous pas ? 


43.52

أَمْ أَنَا خَيْرٌ مِّنْ هَٰذَا الَّذِي هُوَ مَهِينٌ وَلَا يَكَادُ يُبِينُ

A m ana khayrun min hatha allathee huwa maheenun wala yakadu yubeenu

Ne suis-je donc pas supérieur à ce vil individu qui sait à peine s’exprimer ?

Ne suis-je pas meilleur que cet homme misérable (Moïse) qui sait à peine s’exprimer ?

Ne suis-je pas meilleur que cet homme misérable, qui peine à s’exprimer clairement ?


43.53

فَلَوْلَا أُلْقِيَ عَلَيْهِ أَسْوِرَةٌ مِّن ذَهَبٍ أَوْ جَاءَ مَعَهُ الْمَلَائِكَةُ مُقْتَرِنِينَ

F alawla olqiya AAalayhi aswiratun min thahabin aw jaa maAAahu almalaikatu muqtarineena

Si au moins il avait reçu d’en haut des bracelets d’or pour se parer, ou s’était présenté avec une escorte d’anges pour l’assister ! »

Pourquoi ne lui est-il remis des bracelets d’or ? pourquoi les anges ne l’accompagnent-ils pas ? »

Ah ! si au moins on avait déversé sur lui des bracelets en or ou si des anges étaient là pour l’accompagner.


43.54

فَاسْتَخَفَّ قَوْمَهُ فَأَطَاعُوهُ ۚ إِنَّهُمْ كَانُوا قَوْمًا فَاسِقِينَ

F aistakhaffa qawmahu faataAAoohu innahum kanoo qawman fasiqeena

Pharaon cherchait à égarer son peuple. Et celui-ci lui a obéi, car c’était un peuple pervers.

Ainsi (Pharaon) traita son peuple en stupide [et le trompa] et ils (les hommes) lui obéirent car ils étaient des gens pervers.

Pharaon égara son peuple, mais celui-ci leur obéissait. Tous étaient des pervers.


43.55

فَلَمَّا آسَفُونَا انتَقَمْنَا مِنْهُمْ فَأَغْرَقْنَاهُمْ أَجْمَعِينَ

F alamma asafoona intaqamna minhum faaghraqnahum ajmaAAeena

Ayant ainsi provoqué Notre colère, Nous sévîmes contre eux et les engloutîmes tous sous les flots,

Quand [à cause de leur corruption] Nous décidâmes de les punir, Nous Nous vengeâmes d’eux, Nous les noyâmes tous.

Lorsqu’ils finirent par Nous irriter, Nous Nous vengeâmes en les noyant tous.


43.56

فَجَعَلْنَاهُمْ سَلَفًا وَمَثَلًا لِّلْآخِرِينَ

F ajaAAalnahum salafan wamathalan lilakhireena

faisant d’eux un exemple et une leçon pour les peuples à venir.

Nous fîmes d’eux un précédent (pionniers du Feu), et une leçon pour les générations futures.

Nous en fîmes un précédent pour les générations suivantes, et un exemple pour les autres.


43.57

۞ وَلَمَّا ضُرِبَ ابْنُ مَرْيَمَ مَثَلًا إِذَا قَوْمُكَ مِنْهُ يَصِدُّونَ

W alamma duriba ibnu maryama mathalan itha qawmuka minhu yasiddoona

Et quand le fils de Marie fut proposé en exemple, ton peuple s’en détourna avec dédain,

Et quand [Jésus] fils de Marie est cité en exemple, voilà que [les impies et les idolâtres dans] ton peuple s’agitent (rient) !

Et lorsque le fils de Marie est proposé comme exemple à son peuple, le voilà qui se détourne de lui.


43.58

وَقَالُوا أَآلِهَتُنَا خَيْرٌ أَمْ هُوَ ۚ مَا ضَرَبُوهُ لَكَ إِلَّا جَدَلًا ۚ بَلْ هُمْ قَوْمٌ خَصِمُونَ

W aqaloo aalihatuna khayrun am huwa ma daraboohu laka illa jadalan bal hum qawmun khasimoona

en disant : « Nos divinités ne sont-elles pas meilleures que lui ? » Il est clair qu’ils n’ont songé à cette comparaison que pour susciter des controverses, en tant que peuple chicanier.

[Les idolâtres] disent : « Nos dieux valent-ils mieux ou lui (Jésus) ? » Ils ne le citent que pour provoquer des disputes ; ce sont des querelleurs.

Est-ce que nos dieux sont meilleurs, disent-ils, ou est-ce Lui le meilleur ? Mais ce n’est là que polémique et controverse, car ils forment un peuple de ratiocineurs.


43.59

إِنْ هُوَ إِلَّا عَبْدٌ أَنْعَمْنَا عَلَيْهِ وَجَعَلْنَاهُ مَثَلًا لِّبَنِي إِسْرَائِيلَ

I n huwa illa AAabdun anAAamna AAalayhi wajaAAalnahu mathalan libanee israeela

Jésus n’était qu’un serviteur auquel Nous avons accordé Notre grâce et dont Nous fîmes un exemple pour les enfants d’Israël.

[Jésus] n’était qu’un adorateur [et serviteur] que Nous avons [créé, élu et] comblé de [Nos] dons et avons fait un exemple (un modèle à suivre) pour les enfants d’Israël.

Il n’est en fait qu’un serviteur auquel Notre grâce fut accordée. Il est donné en exemple aux fils d’Israël.


43.60

وَلَوْ نَشَاءُ لَجَعَلْنَا مِنكُم مَّلَائِكَةً فِي الْأَرْضِ يَخْلُفُونَ

W alaw nashao lajaAAalna minkum malaikatan fee alardi yakhlufoona

Et si Nous le voulions, Nous aurions fait de vous des anges pour vous succéder sur la Terre.

Si Nous voulions, Nous ferions [périr vous les impies, idolâtres, etc. et vous ferions] succéder, sur la terre, des anges [qui seraient les parfaits adorateurs].

Et si Nous le désirions, Nous créerions de vous des anges qui vous succéderaient.


43.61

وَإِنَّهُ لَعِلْمٌ لِّلسَّاعَةِ فَلَا تَمْتَرُنَّ بِهَا وَاتَّبِعُونِ ۚ هَٰذَا صِرَاطٌ مُّسْتَقِيمٌ

W ainnahu laAAilmun lilssaAAati fala tamtarunna biha waittabiAAooni hatha siratun mustaqeemun

En vérité, il sera un signe certain de l’Heure. N’ayez nul doute à ce sujet et suivez-Moi ! C’est là la Voie de la rectitude !

Il est un signal de l’Heure. N’en doutez pas. Suivez-moi, c’est la voie droite.

C’est là un prodrome de l’Heure, ne la mettez pas en doute. Suivez-Moi, c’est le droit chemin.


43.62

وَلَا يَصُدَّنَّكُمُ الشَّيْطَانُ ۖ إِنَّهُ لَكُمْ عَدُوٌّ مُّبِينٌ

W ala yasuddannakumu alshshaytanu innahu lakum AAaduwwun mubeenun

Que Satan ne vous en détourne pas, car il est votre ennemi déclaré !

Que le Diable ne vous détourne pas [de la bonne voie], il est pour vous un ennemi déclaré.

Que Satan ne vous détourne pas de cette voie, car il est votre ennemi déclaré.


43.63

وَلَمَّا جَاءَ عِيسَىٰ بِالْبَيِّنَاتِ قَالَ قَدْ جِئْتُكُم بِالْحِكْمَةِ وَلِأُبَيِّنَ لَكُم بَعْضَ الَّذِي تَخْتَلِفُونَ فِيهِ ۖ فَاتَّقُوا اللَّهَ وَأَطِيعُونِ

W alamma jaa AAeesa bialbayyinati qala qad jitukum bialhikmati waliobayyina lakum baAAda allathee takhtalifoona feehi faittaqoo Allaha waateeAAooni

Lorsque Jésus se présenta aux hommes, nanti de preuves évidentes, il leur dit : « Je vous apporte la sagesse et je viens vous éclairer sur certaines questions qui vous divisent. Craignez donc Dieu et obéissez-moi !

Quand Jésus vint avec des preuves [et miracles], il dit : « Je vous apporte la sagesse pour élucider une part de vos différends. Craignez [pieusement] DIEU et obéissez-moi ».

Et lorsque Jésus se présenta avec des preuves évidentes et leur dit : Me voici dépositaire d’une sagesse qui me permet de régler une partie des questions sur lesquelles vous vous opposez. Craignez donc Dieu et obéissez-moi.


43.64

إِنَّ اللَّهَ هُوَ رَبِّي وَرَبُّكُمْ فَاعْبُدُوهُ ۚ هَٰذَا صِرَاطٌ مُّسْتَقِيمٌ

I nna Allaha huwa rabbee warabbukum faoAAbudoohu hatha siratun mustaqeemun

Dieu, en vérité, est mon Maître et le vôtre. Adorez-Le ! Voilà le droit chemin. »

DIEU est mon Seigneur et votre Seigneur, adorez-Le (obéissez à Ses enseignements), c’est la voie droite.

Car le Seigneur est mon Dieu et le vôtre. Adorez-Le, c’est le droit chemin.


43.65

فَاخْتَلَفَ الْأَحْزَابُ مِن بَيْنِهِمْ ۖ فَوَيْلٌ لِّلَّذِينَ ظَلَمُوا مِنْ عَذَابِ يَوْمٍ أَلِيمٍ

F aikhtalafa alahzabu min baynihim fawaylun lillatheena thalamoo min AAathabi yawmin aleemin

Mais les factions divergèrent entre elles. Malheur aux infidèles du châtiment d’un jour douloureux !

Mais les différents partis parmi eux (les rebelles) s’opposèrent. Malheur aux injustes du châtiment d’un Jour douloureux.

Mais des clans divergèrent entre eux. Malheur à ceux qui auront été injustes, car cruel est le Jour du tourment.


43.66

هَلْ يَنظُرُونَ إِلَّا السَّاعَةَ أَن تَأْتِيَهُم بَغْتَةً وَهُمْ لَا يَشْعُرُونَ

H al yanthuroona illa alssaAAata an tatiyahum baghtatan wahum la yashAAuroona

Qu’attendent-ils au juste, sinon l’Heure qui viendra les surprendre sans qu’ils s’y soient préparés ?

Attendent-ils que l’Heure les surprenne lors qu’ils ne s’en rendent pas compte ?

Observent-ils l’Heure ? Elle peut se produire à l’improviste, alors même qu’ils ne l’attendaient pas.


43.67

الْأَخِلَّاءُ يَوْمَئِذٍ بَعْضُهُمْ لِبَعْضٍ عَدُوٌّ إِلَّا الْمُتَّقِينَ

A lakhillao yawmaithin baAAduhum libaAAdin AAaduwwun illa almuttaqeena

Ce jour-là, les amis les plus intimes deviendront ennemis les uns des autres, hormis ceux qui craignent le Seigneur

Ce Jour-là les amis [qui s’invitaient aux péchés] seront ennemis les uns des autres ; sauf ceux qui furent pieux [s’invitèrent au bien, et qui seront heureux amis],

Ce jour-là, les amis les plus intimes seront des ennemis les uns pour les autres, exception faite pour ceux qui craignent [Dieu].


43.68

يَا عِبَادِ لَا خَوْفٌ عَلَيْكُمُ الْيَوْمَ وَلَا أَنتُمْ تَحْزَنُونَ

Y a AAibadi la khawfun AAalaykumu alyawma wala antum tahzanoona

et auxquels il sera dit : « Ô Mes serviteurs ! N’ayez aucune crainte ni affliction en ce Jour !

Mes serviteurs [pieux], vous n’aurez aucun peur, ce Jour-là, et vous ne serez pas attristés !

Ô Mes serviteurs ! Vous n’avez aucune crainte à avoir en ce jour, et vous n’avez à éprouver aucune tristesse !


43.69

الَّذِينَ آمَنُوا بِآيَاتِنَا وَكَانُوا مُسْلِمِينَ

A llatheena amanoo biayatina wakanoo muslimeena

Vous qui croyez en Nos signes et qui êtes soumis,

[Voilà] ceux qui ont cru à Nos signes [et Nos versets] et étaient soumis [au Livre].

Ceux qui ont cru en Nos signes et qui s’y sont soumis,


43.70

ادْخُلُوا الْجَنَّةَ أَنتُمْ وَأَزْوَاجُكُمْ تُحْبَرُونَ

O dkhuloo aljannata antum waazwajukum tuhbaroona

entrez au Paradis, vous et vos épouses, où vous serez honorés ! »

[Il leur sera dit :] « [en raison de bonnes actions, piété et patience sur le chemin de DIEU,] entrez au Paradis, vous et vos épouses, vous serez fêtés [et joyeux] ».

entrez au paradis, vous et vos épouses, vous y serez honorés !


43.71

يُطَافُ عَلَيْهِم بِصِحَافٍ مِّن ذَهَبٍ وَأَكْوَابٍ ۖ وَفِيهَا مَا تَشْتَهِيهِ الْأَنفُسُ وَتَلَذُّ الْأَعْيُنُ ۖ وَأَنتُمْ فِيهَا خَالِدُونَ

Y utafu AAalayhim bisihafin min thahabin waakwabin wafeeha ma tashtaheehi alanfusu watalaththu alaAAyunu waantum feeha khalidoona

Et on fera circuler parmi eux des plats d’or et des coupes contenant tout ce qui flatte l’âme et réjouit l’œil. « Et vous y serez pour l’éternité. »

On fera circuler pour eux des plats d’or et des coupes, il y a [au Paradis] tout ce qui est désirable et tout ce qui fait les délices des yeux. « Vous y vivrez éternellement ».

On circulera autour d’eux avec des coupes en or et des vases remplis de toutes sortes de biens désirables et qui réjouissent les yeux. Vous y resterez éternellement.


43.72

وَتِلْكَ الْجَنَّةُ الَّتِي أُورِثْتُمُوهَا بِمَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ

W atilka aljannatu allatee oorithtumooha bima kuntum taAAmaloona

Tel est le Paradis qui vous sera donné en héritage pour prix de vos œuvres passées,

Ce Paradis, vous l’héritez en récompense de vos [bons] travaux.

Tel est le paradis que vous hériterez et que vous aurez mérité grâce à vos œuvres.


43.73

لَكُمْ فِيهَا فَاكِهَةٌ كَثِيرَةٌ مِّنْهَا تَأْكُلُونَ

L akum feeha fakihatun katheeratun minha takuloona

et où vous trouverez des fruits, en abondance, dont vous vous délecterez,

Vous y aurez fruits [paradisiaques] en abondance, vous vous en nourrirez.

Il y aura aussi une grande quantité de fruits que vous dégusterez à loisir.


43.74

إِنَّ الْمُجْرِمِينَ فِي عَذَابِ جَهَنَّمَ خَالِدُونَ

I nna almujrimeena fee AAathabi jahannama khalidoona

pendant que les criminels subiront éternellement les supplices de l’Enfer,

Mais les criminels subiront à jamais le châtiment de l’Enfer (leurs crimes)

Tandis que les criminels seront éternellement dans les tourments de la géhenne.


43.75

لَا يُفَتَّرُ عَنْهُمْ وَهُمْ فِيهِ مُبْلِسُونَ

L a yufattaru AAanhum wahum feehi mublisoona

où rien ne viendra atténuer leurs souffrances et où leur désespoir sera extrême.

qui ne sera pas atténué pour eux, où ils seront en désespoir.

Il ne sera guère adouci, ni raccourci, à leur grand désespoir.


43.76

وَمَا ظَلَمْنَاهُمْ وَلَٰكِن كَانُوا هُمُ الظَّالِمِينَ

W ama thalamnahum walakin kanoo humu alththalimeena

Et Nous n’aurons pas sévi injustement contre eux. Ce sont eux qui auront été injustes envers eux-mêmes.

Nous ne les avons pas lésés, mais, eux, ils étaient injustes,

Nous n’avons pas été injuste à leur égard. Ils étaient seuls injustes envers eux-mêmes.


43.77

وَنَادَوْا يَا مَالِكُ لِيَقْضِ عَلَيْنَا رَبُّكَ ۖ قَالَ إِنَّكُم مَّاكِثُونَ

W anadaw ya maliku liyaqdi AAalayna rabbuka qala innakum makithoona

» Ô Mâlik, supplieront-ils, que ton Seigneur nous achève ! » – « Vous êtes ici pour l’éternité », répondra l’archange.

ils appelleront : « Ô Mâlik (la garde de l’Enfer), que ton Seigneur nous achève ! » Il dira : « Vous [y] resterez encore [longtemps] ».

Ils s’écrieront : Ô Malik, que ton Dieu en finisse avec nous ! Mais Malik leur dira : Vous voilà ici pour toujours !


43.78

لَقَدْ جِئْنَاكُم بِالْحَقِّ وَلَٰكِنَّ أَكْثَرَكُمْ لِلْحَقِّ كَارِهُونَ

L aqad jinakum bialhaqqi walakinna aktharakum lilhaqqi karihoona

» Nous vous avions jadis apporté la Vérité ; mais la plupart d’entre vous avaient la vérité en horreur », dira le Seigneur.

Nous vous avions apporté la vérité ; mais vous, pour la plupart, [à cause de vos idolâtrie, injustice... obstinés et d’avoir corrompu le cœur] vous répugniez la vérité.

Nous vous avions proposé la Vérité, mais beaucoup d’entre vous répugnaient à la reconnaître.


43.79

أَمْ أَبْرَمُوا أَمْرًا فَإِنَّا مُبْرِمُونَ

A m abramoo amran fainna mubrimoona

Ont-ils arrêté un quelconque projet ? En réalité, c’est à Nous à qui revient la décision finale.

Ont-ils pris quelque décision [diabolique pervertissant eux-mêmes et les autres] ? Nous aussi sommes décidés fermement [à leur donner le résultat de leurs corruptions].

Ont-ils manigancé quelque entourloupe ? Nous sommes meilleur qu’eux dans la rétorsion.


43.80

أَمْ يَحْسَبُونَ أَنَّا لَا نَسْمَعُ سِرَّهُمْ وَنَجْوَاهُم ۚ بَلَىٰ وَرُسُلُنَا لَدَيْهِمْ يَكْتُبُونَ

A m yahsaboona anna la nasmaAAu sirrahum wanajwahum bala warusuluna ladayhim yaktuboona

Croient-ils que Nous ne savons pas leurs secrets et que Nous n’entendons pas leurs conciliabules ? Mais si ! Nos anges, placés près d’eux, couchent tout par écrit.

S’imaginent-ils que Nous n’entendons pas leur secret et leur chuchotis ? Mais si, et Nos messagers enregistrent, près d’eux, [tout ce qu’ils disent].

Croient-ils vraiment que Nous ne percevons pas leurs secrets et leurs conciliabules ? Bien au contraire, et Nos messagers consignent tout ce qui les concerne.


43.81

قُلْ إِن كَانَ لِلرَّحْمَٰنِ وَلَدٌ فَأَنَا أَوَّلُ الْعَابِدِينَ

Q ul in kana lilrrahmani waladun faana awwalu alAAabideena

Dis aux polythéistes : « Si Dieu avait un fils, je serais le premier à l’adorer !

[Prophète !] Dis [à ceux qui imaginent un fils pour DIEU] : « Si le [DIEU] Miséricordieux avait un fils, je serais le premier à l’adorer ».

Dis : Si le Miséricordieux avait un fils, je serais le premier à le vénérer.


43.82

سُبْحَانَ رَبِّ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ رَبِّ الْعَرْشِ عَمَّا يَصِفُونَ

S ubhana rabbi alssamawati waalardi rabbi alAAarshi AAamma yasifoona

Pureté au Seigneur des Cieux et de la Terre, au Seigneur du Trône qui transcende tout ce que pensent de Lui les hommes ! »

[Mais] gloire au Seigneur des cieux et de la terre, Seigneur du Trône, [Il est infiniment au-dessus] de ce qu’ils décrivent.

Gloire au Maître des cieux et de la terre, Seigneur du Trône, pour ce qu’ils décrivent.


43.83

فَذَرْهُمْ يَخُوضُوا وَيَلْعَبُوا حَتَّىٰ يُلَاقُوا يَوْمَهُمُ الَّذِي يُوعَدُونَ

F atharhum yakhoodoo wayalAAaboo hatta yulaqoo yawmahumu allathee yooAAadoona

Laisse-les se livrer à leurs débats futiles et à leurs jeux frivoles jusqu’à ce qu’ils rencontrent le jour qui leur est promis !

Laisse-les s’enfoncer [dans leur erreur obstinée] et se divertir jusqu’à ce qu’ils rencontrent le Jour qui leur est promis [pour voir ce qu’il en est et le résultat de leurs actes].

Laisse-les s’amuser et se divertir jusqu’au moment où ils se retrouveront devant l’échéance promise.


43.84

وَهُوَ الَّذِي فِي السَّمَاءِ إِلَٰهٌ وَفِي الْأَرْضِ إِلَٰهٌ ۚ وَهُوَ الْحَكِيمُ الْعَلِيمُ

W ahuwa allathee fee alssamai ilahun wafee alardi ilahun wahuwa alhakeemu alAAaleemu

C’est Lui qui est Dieu dans le Ciel et c’est Lui qui est Dieu sur la Terre ! C’est Lui le Sage, l’Omniscient !

C’est Lui (le Créateur Unique de l’univers) qui est DIEU dans le ciel et DIEU sur la terre. Il est le Sage [et] l’Omniscient.

Il est Celui qui est au ciel, Dieu, et Dieu [encore] sur terre. Il est le plus sage, l’Omniscient.


43.85

وَتَبَارَكَ الَّذِي لَهُ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَمَا بَيْنَهُمَا وَعِندَهُ عِلْمُ السَّاعَةِ وَإِلَيْهِ تُرْجَعُونَ

W atabaraka allathee lahu mulku alssamawati waalardi wama baynahuma waAAindahu AAilmu alssaAAati wailayhi turjaAAoona

Béni soit Celui à qui appartient le Royaume des Cieux, de la Terre et des espaces interstellaires, de qui relève la connaissance de l’Heure et vers qui vous devez tous faire retour !

Béni soit [DIEU] à qui appartient la royauté des cieux et de la terre [leurs sciences, lois,...] et ce qu’il y a entre eux [suprasensibles, dimensions cachées, etc.]. Il détient la science de l’Heure, et vous serez ramenés vers Lui [et jugés].

Béni soit Celui qui possède les cieux et la terre et ce qui se trouve dans leur espace intermédiaire, Celui qui connaît l’imminence de l’Heure et vers qui vous reviendrez.


43.86

وَلَا يَمْلِكُ الَّذِينَ يَدْعُونَ مِن دُونِهِ الشَّفَاعَةَ إِلَّا مَن شَهِدَ بِالْحَقِّ وَهُمْ يَعْلَمُونَ

W ala yamliku allatheena yadAAoona min doonihi alshshafaAAata illa man shahida bialhaqqi wahum yaAAlamoona

Les idoles qu’ils invoquent en dehors de Lui n’ont aucun pouvoir d’intercéder. Ce privilège est réservé à ceux qui ont proclamé la vérité en pleine connaissance de cause.

Ceux qu’ils (les polythéistes, etc.) invoquent autres que Lui [DIEU, comme divinité], ne possèdent aucun [pouvoir intrinsèque d’]intercéder. Seuls peuvent [intercéder par Sa volonté] ceux qui témoignent de la vérité et reconnaissent [qu’il n’y a d’autre divinité que DIEU].

Ceux qui sont vénérés en dehors de Lui n’ont aucun pouvoir d’intercéder [en faveur d’autrui]. Seuls ceux qui auront témoigné pour la Vérité pourront le faire, en pleine conscience.


43.87

وَلَئِن سَأَلْتَهُم مَّنْ خَلَقَهُمْ لَيَقُولُنَّ اللَّهُ ۖ فَأَنَّىٰ يُؤْفَكُونَ

W alain saaltahum man khalaqahum layaqoolunna Allahu faanna yufakoona

Si tu demandes aux idolâtres qui les a créés, ils répondront certainement : « C’est Dieu ! » Comment se fait-il alors qu’ils s’En détournent ?

Si tu leur demandes [aux idolâtres, polythéistes, etc.] : « Qui les a créés ? » Ils diront : « DIEU ». Alors, comment se détournent-ils [de la vérité, de la reconnaissance de DIEU] ?

Et si tu les interrogeais : Qui vous a créés ?, ils diraient : Dieu. Pourquoi [donc] s’en éloignent-ils ?


43.88

وَقِيلِهِ يَا رَبِّ إِنَّ هَٰؤُلَاءِ قَوْمٌ لَّا يُؤْمِنُونَ

W aqeelihi yarabbi inna haolai qawmun la yuminoona

» Seigneur ! Voilà des gens qui ne veulent pas croire ! », s’est plaint le Prophète.

[Comment se fait-il qu’ils se montrent indifférents à] ces paroles [du Prophète et du Coran] : Seigneur, ce sont là des hommes qui ne croient pas.

Et ces mots : Ô Seigneur ! Voilà un peuple qui ne croit pas !


43.89

فَاصْفَحْ عَنْهُمْ وَقُلْ سَلَامٌ ۚ فَسَوْفَ يَعْلَمُونَ

F aisfah AAanhum waqul salamun fasawfa yaAAlamoona

Et il reçut cette réponse : « Sépare-toi d’eux, sur des paroles conciliantes ! Un jour, ils se rendront à l’évidence ! »

[Prophète !] Sois indulgent envers eux et dis : « Salâm (Paix) », bientôt ils sauront.

Quitte-les et dis-leur : Paix, Salam. Bientôt, ils sauront.



Page:  1 |2

Menu livre ↑