Mohammed..
>  
39 Verses | Page 1 / 1
(Arabe classique)


Afficher / Cacher
(Ⅰ)
(Ⅱ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


47. 0  
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ
- Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (Ⅰ)
- Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅱ)
-  [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. (Ⅲ)
- بسم الله الرحمن الرحيم (Ⅳ)
- بِسمِ اللَّهِ الرَّحمٰنِ الرَّحيمِ (Ⅴ)
- Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux (Ⅵ)
- Au nom de Dieu, le Tout miséricorde, le Miséricordieux (Ⅶ)
- Au nom d’Allah, le Bienfaiteur miséricordieux. (Ⅷ)
47. 1  
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ الَّذِينَ كَفَرُوا وَصَدُّوا عَن سَبِيلِ اللَّهِ أَضَلَّ أَعْمَالَهُمْ
- Allatheena kafaroo wasaddoo AAan sabeeli Allahi adalla aAAmalahum (Ⅰ)
- Dieu vouera à l’échec les agissements de ceux qui non seulement ne croient pas eux-mêmes mais s’emploient aussi à détourner leurs semblables de Sa Voie. (Ⅱ)
- Ceux qui deviennent impies (s’opposent aux enseignements célestes) et détournent [les hommes] du chemin de DIEU, [DIEU] égarera (vouera à l’échec) leurs actions. (Ⅲ)
- بسم الله الرحمن الرحيم الذين كفروا وصدوا عن سبيل الله أضل أعمالهم (Ⅳ)
- بِسمِ اللَّهِ الرَّحمٰنِ الرَّحيمِ الَّذينَ كَفَروا وَصَدّوا عَن سَبيلِ اللَّهِ أَضَلَّ أَعمٰلَهُم (Ⅴ)
- Ceux qui ont été incroyants et qui se sont écartés de la voie d’Allah verront leurs œuvres taxées de nullité. (Ⅵ)
- Ceux qui dénient, et qui créent des empêchements sur le chemin de Dieu, Il fait se perdre leurs actions (Ⅶ)
- Ceux qui auront été infidèles et auront éloigné du Chemin d’Allah, Allah frappera de nullité leurs actions [louables] (?) (Ⅷ)
47. 2  
وَالَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ وَآمَنُوا بِمَا نُزِّلَ عَلَىٰ مُحَمَّدٍ وَهُوَ الْحَقُّ مِن رَّبِّهِمْ ۙ كَفَّرَ عَنْهُمْ سَيِّئَاتِهِمْ وَأَصْلَحَ بَالَهُمْ
- Waallatheena amanoo waAAamiloo alssalihati waamanoo bima nuzzila AAala muhammadin wahuwa alhaqqu min rabbihim kaffara AAanhum sayyiatihim waaslaha balahum (Ⅰ)
- Mais ceux qui croient, qui font le bien et ont foi en la Vérité divine révélée à Muhammad, Dieu absoudra leurs péchés et rendra meilleur leur sort. (Ⅱ)
- Ceux qui croient [en DIEU], travaillent bien [utile à eux-mêmes, à la société humaine et pour la cause de DIEU] et croient en ce qui est descendu (révélé) à Muhammad, la vérité venant de leur Seigneur, [DIEU] effacera leurs méfaits et réformera [excellemment] leur état. (Ⅲ)
- والذين آمنوا وعملوا الصالحات وآمنوا بما نزل على محمد وهو الحق من ربهم كفر عنهم سيئاتهم وأصلح بالهم (Ⅳ)
- وَالَّذينَ ءامَنوا وَعَمِلُوا الصّٰلِحٰتِ وَءامَنوا بِما نُزِّلَ عَلىٰ مُحَمَّدٍ وَهُوَ الحَقُّ مِن رَبِّهِم ۙ كَفَّرَ عَنهُم سَيِّـٔاتِهِم وَأَصلَحَ بالَهُم (Ⅴ)
- Ceux qui ont cru, ont fait le bien et ont cru à ce qui a été révélé à Mohammed, au sens où c’est la Vérité venue de leur Seigneur, leurs péchés seront abolis et leur cœur sera pacifié. (Ⅵ)
- tandis que ceux qui croient, effectuent les œuvres salutaires, croient en ce qui descend sur Muhammad, en tant que c’est le Vrai, venant de leur Seigneur, Il couvre leurs actions mauvaises, réforme leurs attitudes (Ⅶ)
- Ceux [au contraire] qui auront été croyants, [qui] auront accompli des œuvres pies et cru à ce qu’on a fait descendre sur Mahomet — qui est la Vérité [émanant] de leur Seigneur —, [pour ceux-là Allah] effacera leurs mauvaises actions et réformera (’aṣlaḥa) leur pensée. (Ⅷ)
47. 3  
ذَٰلِكَ بِأَنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا اتَّبَعُوا الْبَاطِلَ وَأَنَّ الَّذِينَ آمَنُوا اتَّبَعُوا الْحَقَّ مِن رَّبِّهِمْ ۚ كَذَٰلِكَ يَضْرِبُ اللَّهُ لِلنَّاسِ أَمْثَالَهُمْ
- Thalika bianna allatheena kafaroo ittabaAAoo albatila waanna allatheena amanoo ittabaAAoo alhaqqa min rabbihim kathalika yadribu Allahu lilnnasi amthalahum (Ⅰ)
- Et il en est ainsi parce que les impies s’attachent à l’erreur et que les croyants suivent la vérité émanant de leur Seigneur. C’est ainsi que Dieu propose leurs exemples aux hommes. (Ⅱ)
- Il en est ainsi parce que les impies [idolâtres, injustes,...] suivent le faux (s’obstinent dans l’erreur), mais les croyants suivent la vérité venant de leur Seigneur. C’est ainsi que DIEU propose leurs exemples aux hommes. (Ⅲ)
- ذلك بأن الذين كفروا اتبعوا الباطل وأن الذين آمنوا اتبعوا الحق من ربهم كذلك يضرب الله للناس أمثالهم (Ⅳ)
- ذٰلِكَ بِأَنَّ الَّذينَ كَفَرُوا اتَّبَعُوا البٰطِلَ وَأَنَّ الَّذينَ ءامَنُوا اتَّبَعُوا الحَقَّ مِن رَبِّهِم ۚ كَذٰلِكَ يَضرِبُ اللَّهُ لِلنّاسِ أَمثٰلَهُم (Ⅴ)
- Telle est la situation : il y a ceux qui n’ont pas cru et qui ont suivi le faux, le mal, et ceux qui ont cru et qui ont suivi la Vérité de leur Seigneur. C’est ainsi qu’Allah donne leurs exemples aux hommes. (Ⅵ)
- et cela parce que les dénégateurs suivent le faux, tandis que les croyants suivent le Vrai, venant de leur Seigneur — Ainsi Dieu fixe-t-Il aux humains leurs exemples. (Ⅶ)
- C’est qu’en effet, ceux qui auront été infidèles auront suivi le Faux, alors que ceux qui auront été croyants auront suivi la Vérité [émanant] de leur Seigneur. Ainsi Allah propose leurs exemples aux Hommes. (Ⅷ)
47. 4  
فَإِذَا لَقِيتُمُ الَّذِينَ كَفَرُوا فَضَرْبَ الرِّقَابِ حَتَّىٰ إِذَا أَثْخَنتُمُوهُمْ فَشُدُّوا الْوَثَاقَ فَإِمَّا مَنًّا بَعْدُ وَإِمَّا فِدَاءً حَتَّىٰ تَضَعَ الْحَرْبُ أَوْزَارَهَا ۚ ذَٰلِكَ وَلَوْ يَشَاءُ اللَّهُ لَانتَصَرَ مِنْهُمْ وَلَٰكِن لِّيَبْلُوَ بَعْضَكُم بِبَعْضٍ ۗ وَالَّذِينَ قُتِلُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ فَلَن يُضِلَّ أَعْمَالَهُمْ
- Faitha laqeetumu allatheena kafaroo fadarba alrriqabi hatta itha athkhantumoohum fashuddoo alwathaqa faimma mannan baAAdu waimma fidaan hatta tadaAAa alharbu awzaraha thalika walaw yashao Allahu laintasara minhum walakin liyabluwa baAAdakum bibaAAdin waallatheena qutiloo fee sabeeli Allahi falan yudilla aAAmalahum (Ⅰ)
- Quand vous êtes en guerre avec les impies, passez-les au fil de l’épée jusqu’à leur reddition. Enchaînez alors les prisonniers que vous pourrez ensuite libérer gracieusement ou contre rançon quand la guerre aura pris fin. Tel est l’ordre de Dieu qui, s’Il voulait, les réduirait Lui-même à l’impuissance, mais Il tient à vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués pour la Cause de Dieu, Il ne rendra jamais vaines leurs actions, (Ⅱ)
- Lorsque vous affrontez les impies [pervers et pervertisseurs obstinés qui vous combattent] tranchez[-leur] la nuque jusqu’à ce que vous les ayez dominés [totalement], liez-les bien fort. Puis, ou bien amnistiez-les, ou bien [libérez-les] contre une rançon, jusqu’à ce que la guerre dépose son faix. Tel est [l’ordre]. Si DIEU le voulait, Il les châtierait [autrement], mais c’est pour vous éprouver les uns par les autres. Ceux (croyants sincères et dévoués) qui seront tués sur le chemin de DIEU, [DIEU] ne fera pas perdre leurs actions, (Ⅲ)
- فإذا لقيتم الذين كفروا فضرب الرقاب حتى إذا أثخنتموهم فشدوا الوثاق فإما منا بعد وإما فداء حتى تضع الحرب أوزارها ذلك ولو يشاء الله لانتصر منهم ولكن ليبلو بعضكم ببعض والذين قتلوا في سبيل الله فلن يضل أعمالهم (Ⅳ)
- فَإِذا لَقيتُمُ الَّذينَ كَفَروا فَضَربَ الرِّقابِ حَتّىٰ إِذا أَثخَنتُموهُم فَشُدُّوا الوَثاقَ فَإِمّا مَنًّا بَعدُ وَإِمّا فِداءً حَتّىٰ تَضَعَ الحَربُ أَوزارَها ۚ ذٰلِكَ وَلَو يَشاءُ اللَّهُ لَانتَصَرَ مِنهُم وَلٰكِن لِيَبلُوَا۟ بَعضَكُم بِبَعضٍ ۗ وَالَّذينَ قُتِلوا فى سَبيلِ اللَّهِ فَلَن يُضِلَّ أَعمٰلَهُم (Ⅴ)
- Si vous rencontrez les infidèles, frappez-les au cou jusqu’à les terrasser. Ensuite, enchaînez-les pour les empêcher de fuir. Une fois la guerre terminée, vous les libérerez ou les rendrez contre rançon. Si Dieu l’avait voulu, Il s’en serait débarrassé tout seul, mais cela est fait pour vous mettre à l’épreuve. Ceux qui meurent dans la voie du Seigneur, leurs efforts ne seront pas vains. (Ⅵ)
- Aussi, quand vous aurez une rencontre avec les dénégateurs, un bon coup sur la nuque ! Une fois inanimés, serrez-leur bien l’entrave ; après quoi, faire grâce ou rançonner, jusqu’à ce que la guerre dépose sa charge. Si Dieu voulait, Il aurait d’eux triomphé. Mais (c’était) pour vous éprouver les uns par les autres. — Ceux qui auront combattu sur le chemin de Dieu, Il ne laissera pas se perdre leurs actions (Ⅶ)
- Quand donc vous rencontrerez ceux qui sont infidèles, frappez au col jusqu’à ce que vous les réduisiez à merci ! [Alors,] serrez les liens ! Ensuite, ou bien libération, ou bien rançon après que la guerre aura déposé son faix. Cela [est l’ordre d’Allah]. Si Allah voulait, Il se déferait d’eux ; mais [Il se sert de vous] pour vous éprouver les uns par les autres. Ceux qui auront combattu dans le Chemin d’Allah, Allah ne frappera pas de nullité leurs actions [louables]. (Ⅷ)
47. 5  
سَيَهْدِيهِمْ وَيُصْلِحُ بَالَهُمْ
- Sayahdeehim wayuslihu balahum (Ⅰ)
- mais Il les guidera, améliorera leur condition (Ⅱ)
- les guidera et réformera [excellemment] leur état, (Ⅲ)
- سيهديهم ويصلح بالهم (Ⅳ)
- سَيَهديهِم وَيُصلِحُ بالَهُم (Ⅴ)
- Il les orientera correctement et améliorera leur condition. (Ⅵ)
- — Il les guidera, réformera leurs attitudes (Ⅶ)
- Il les dirigera, réformera (’aṣlaḥa) leur pensée (Ⅷ)
47. 6  
وَيُدْخِلُهُمُ الْجَنَّةَ عَرَّفَهَا لَهُمْ
- Wayudkhiluhumu aljannata AAarrafaha lahum (Ⅰ)
- et les admettra au Paradis qu’Il leur aura fait connaître. (Ⅱ)
- les fera entrer au Paradis qu’Il leur aura déjà fait connaître. (Ⅲ)
- ويدخلهم الجنة عرفها لهم (Ⅳ)
- وَيُدخِلُهُمُ الجَنَّةَ عَرَّفَها لَهُم (Ⅴ)
- Il les fera entrer au paradis qu’Il leur a fait connaître. (Ⅵ)
- Il les fera entrer au Jardin qu’Il leur a fait connaître. (Ⅶ)
- et les fera entrer dans le Jardin qu’Il leur a fait connaître. (Ⅷ)
47. 7  
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِن تَنصُرُوا اللَّهَ يَنصُرْكُمْ وَيُثَبِّتْ أَقْدَامَكُمْ
- Ya ayyuha allatheena amanoo in tansuroo Allaha yansurkum wayuthabbit aqdamakum (Ⅰ)
- Ô croyants ! Si vous défendez la Cause de Dieu, Il vous soutiendra et raffermira vos pas. (Ⅱ)
- Croyants, si vous aidez DIEU [dans Sa cause], Il vous aidera [dans votre vie et dans votre tâche] et affermira vos pas. (Ⅲ)
- يا أيها الذين آمنوا إن تنصروا الله ينصركم ويثبت أقدامكم (Ⅳ)
- يٰأَيُّهَا الَّذينَ ءامَنوا إِن تَنصُرُوا اللَّهَ يَنصُركُم وَيُثَبِّت أَقدامَكُم (Ⅴ)
- Ô vous les croyants, si vous faites triompher Allah, Il vous fera triompher à Son tour et affermira vos pas. (Ⅵ)
- Vous qui croyez, si vous assistez Dieu, Il vous assistera, confortera votre foulée (Ⅶ)
- O vous qui croyez !, si vous secourez Allah, Il vous secourra et affermira vos talons. (Ⅷ)
47. 8  
وَالَّذِينَ كَفَرُوا فَتَعْسًا لَّهُمْ وَأَضَلَّ أَعْمَالَهُمْ
- Waallatheena kafaroo fataAAsan lahum waadalla aAAmalahum (Ⅰ)
- Malheur donc aux négateurs ! Dieu réduira leurs œuvres à néant ; (Ⅱ)
- [Quant aux] impies - malheur à eux ! - Il fera perdre (vouera à l’échec) leurs actions (Ⅲ)
- والذين كفروا فتعسا لهم وأضل أعمالهم (Ⅳ)
- وَالَّذينَ كَفَروا فَتَعسًا لَهُم وَأَضَلَّ أَعمٰلَهُم (Ⅴ)
- Mais ceux qui n’auront pas cru verront leur sort s’assombrir, tandis que leurs œuvres seront anéanties. (Ⅵ)
- tandis que les dénégateurs — malheur à eux — Il fera se perdre leurs actions (Ⅶ)
- Ceux qui, au contraire, auront été infidèles, malheur à eux ! [car Allah] frappera de nullité leurs actions. (Ⅷ)
47. 9  
ذَٰلِكَ بِأَنَّهُمْ كَرِهُوا مَا أَنزَلَ اللَّهُ فَأَحْبَطَ أَعْمَالَهُمْ
- Thalika biannahum karihoo ma anzala Allahu faahbata aAAmalahum (Ⅰ)
- et c’est en punition de l’aversion qu’ils éprouvent pour Ses révélations que Dieu rendra vaines toutes leurs actions. (Ⅱ)
- cela parce que [injustes et de cœur malsain] ils ont en aversion ce que DIEU a révélé [et mènent une vie perverse et sont pervertisseurs] ; Il a [en conséquence] rendu leurs actions vaines. (Ⅲ)
- ذلك بأنهم كرهوا ما أنزل الله فأحبط أعمالهم (Ⅳ)
- ذٰلِكَ بِأَنَّهُم كَرِهوا ما أَنزَلَ اللَّهُ فَأَحبَطَ أَعمٰلَهُم (Ⅴ)
- Cela parce qu’ils ont détesté ce qu’Allah a révélé. Leurs œuvres seront largement amoindries. (Ⅵ)
- cela parce qu’ils répugnent à ce que Dieu fait descendre : alors Il fait crever leurs actions. (Ⅶ)
- C’est qu’en effet, ils auront répulsion pour ce qu’Allah a fait descendre, en sorte que vaines auront été leurs actions. (Ⅷ)
47. 10  
۞ أَفَلَمْ يَسِيرُوا فِي الْأَرْضِ فَيَنظُرُوا كَيْفَ كَانَ عَاقِبَةُ الَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ ۚ دَمَّرَ اللَّهُ عَلَيْهِمْ ۖ وَلِلْكَافِرِينَ أَمْثَالُهَا
- Afalam yaseeroo fee alardi fayanthuroo kayfa kana AAaqibatu allatheena min qablihim dammara Allahu AAalayhim walilkafireena amthaluha (Ⅰ)
- Que ne parcourent-ils la Terre pour voir ce qu’il est advenu des peuples qui les ont précédés ? Dieu les a exterminés et a réservé un pareil sort à tous les impies, (Ⅱ)
- N’ont-ils pas parcouru la terre ? ne voient-ils pas la fin de leurs prédécesseurs ? DIEU les a fait périr, et les impies [hostiles] auront la même fin, (Ⅲ)
- أفلم يسيروا في الأرض فينظروا كيف كان عاقبة الذين من قبلهم دمر الله عليهم وللكافرين أمثالها (Ⅳ)
- ۞ أَفَلَم يَسيروا فِى الأَرضِ فَيَنظُروا كَيفَ كانَ عٰقِبَةُ الَّذينَ مِن قَبلِهِم ۚ دَمَّرَ اللَّهُ عَلَيهِم ۖ وَلِلكٰفِرينَ أَمثٰلُها (Ⅴ)
- Ne vont-ils pas partout, sur terre, pour constater quelle fut la situation finale de ceux qui les ont précédés ? Exterminés par Allah, ceux qui ne croient pas comme eux subiront le même sort. (Ⅵ)
- N’ont-ils pas cheminé sur la terre de sorte à constater quelle fut la fin de leurs prédécesseurs ? Dieu amoncela sur eux la destruction. Les dénégateurs connaîtront pareilles vicissitudes (Ⅶ)
- Eh quoi ! n’ont-ils point parcouru la terre et considéré quelle fut la fin de ceux qui furent avant eux ? Allah a mis la destruction sur eux. Pour les Infidèles sera une fin semblable. (Ⅷ)
47. 11  
ذَٰلِكَ بِأَنَّ اللَّهَ مَوْلَى الَّذِينَ آمَنُوا وَأَنَّ الْكَافِرِينَ لَا مَوْلَىٰ لَهُمْ
- Thalika bianna Allaha mawla allatheena amanoo waanna alkafireena la mawla lahum (Ⅰ)
- car Dieu est le Protecteur des croyants, tandis que les infidèles n’ont personne pour les soutenir. (Ⅱ)
- parce que DIEU est Protecteur [et guide] des croyants, mais les impies n’ont aucun protecteur [intrinsèque]. (Ⅲ)
- ذلك بأن الله مولى الذين آمنوا وأن الكافرين لا مولى لهم (Ⅳ)
- ذٰلِكَ بِأَنَّ اللَّهَ مَولَى الَّذينَ ءامَنوا وَأَنَّ الكٰفِرينَ لا مَولىٰ لَهُم (Ⅴ)
- Tout cela parce qu’Allah est le patron de ceux qui ont cru, tandis que les infidèles n’ont aucun patron. (Ⅵ)
- cela parce que Dieu est le protecteur des croyants, et que les dénégateurs n’en ont aucun. (Ⅶ)
- C’est qu’en effet Allah est le Maître de ceux qui croient, alors que les Infidèles n’ont point de Maître. (Ⅷ)
47. 12  
إِنَّ اللَّهَ يُدْخِلُ الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ جَنَّاتٍ تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الْأَنْهَارُ ۖ وَالَّذِينَ كَفَرُوا يَتَمَتَّعُونَ وَيَأْكُلُونَ كَمَا تَأْكُلُ الْأَنْعَامُ وَالنَّارُ مَثْوًى لَّهُمْ
- Inna Allaha yudkhilu allatheena amanoo waAAamiloo alssalihati jannatin tajree min tahtiha alanharu waallatheena kafaroo yatamattaAAoona wayakuloona kama takulu alanAAamu waalnnaru mathwan lahum (Ⅰ)
- Dieu admettra dans des Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux ceux qui croient et font le bien. Mais les infidèles ne pensent qu’à jouir de la vie terrestre et à se repaître comme de vils animaux. Aussi, c’est le Feu qui constituera leur dernière demeure. (Ⅱ)
- Ceux qui croient et travaillent bien [utile à la société humaine et pour la cause de DIEU] DIEU les introduira dans les Jardins en bas desquels coulent les rivières [de bonheurs]. Mais ceux qui renient [les enseignements célestes et s’y opposent] jouissent et mangent comme mangent les bestiaux et auront le Feu (résultat de leurs actions abominables) pour demeure. (Ⅲ)
- إن الله يدخل الذين آمنوا وعملوا الصالحات جنات تجري من تحتها الأنهار والذين كفروا يتمتعون ويأكلون كما تأكل الأنعام والنار مثوى لهم (Ⅳ)
- إِنَّ اللَّهَ يُدخِلُ الَّذينَ ءامَنوا وَعَمِلُوا الصّٰلِحٰتِ جَنّٰتٍ تَجرى مِن تَحتِهَا الأَنهٰرُ ۖ وَالَّذينَ كَفَروا يَتَمَتَّعونَ وَيَأكُلونَ كَما تَأكُلُ الأَنعٰمُ وَالنّارُ مَثوًى لَهُم (Ⅴ)
- Allah fera entrer ceux qui ont cru et qui ont fait le bien dans des jardins où coulent des ruisseaux. Les infidèles jouissent et mangent comme le font les bêtes. L’enfer sera le lieu où ils finiront. (Ⅵ)
- Dieu fait entrer ceux qui ont cru, effectué les œuvres salutaires, dans des jardins de sous lesquels des ruisseaux coulent, tandis que les dénégateurs, après courte jouissance, où ils se repaissent comme se repaissent les bestiaux, n’ont que le Feu pour demeure. (Ⅶ)
- Allah fera entrer ceux qui auront cru et accompli des œuvres pies, dans des Jardins sous lesquels couleront les ruisseaux. Ceux [au contraire] qui auront été infidèles auront [brève] jouissance, mangeront comme mangent les [bêtes de] troupeaux (’an‘âm), [mais] le Feu sera leur asile. (Ⅷ)
47. 13  
وَكَأَيِّن مِّن قَرْيَةٍ هِيَ أَشَدُّ قُوَّةً مِّن قَرْيَتِكَ الَّتِي أَخْرَجَتْكَ أَهْلَكْنَاهُمْ فَلَا نَاصِرَ لَهُمْ
- Wakaayyin min qaryatin hiya ashaddu quwwatan min qaryatika allatee akhrajatka ahlaknahum fala nasira lahum (Ⅰ)
- Que de villes plus puissantes que celle d’où tu as été chassé n’avons-Nous pas anéanties sans que personne ne pût leur prêter secours ! (Ⅱ)
- Que de cités [injustes] plus fortes que la tienne qui t’a exilé [n’]avons-nous [pas] fait périr sans que personne ne leur prêtât secours. (Ⅲ)
- وكأين من قرية هي أشد قوة من قريتك التي أخرجتك أهلكناهم فلا ناصر لهم (Ⅳ)
- وَكَأَيِّن مِن قَريَةٍ هِىَ أَشَدُّ قُوَّةً مِن قَريَتِكَ الَّتى أَخرَجَتكَ أَهلَكنٰهُم فَلا ناصِرَ لَهُم (Ⅴ)
- Ont existé des cités plus fortes que la tienne qui t’a chassé ; Nous les avons détruites, sans qu’elle ne soient secourues. (Ⅵ)
- Combien de cités, plus formidables que la tienne, laquelle t’a banni, n’avons-Nous pas abolies, sans qu’elles trouvassent de secourant ! (Ⅶ)
- Combien de cités plus redoutables par la force que ta cité qui t’a expulsé [, Prophète !,] ont péri par Nous, sans qu’elles eussent un auxiliaire ! (Ⅷ)
47. 14  
أَفَمَن كَانَ عَلَىٰ بَيِّنَةٍ مِّن رَّبِّهِ كَمَن زُيِّنَ لَهُ سُوءُ عَمَلِهِ وَاتَّبَعُوا أَهْوَاءَهُم
- Afaman kana AAala bayyinatin min rabbihi kaman zuyyina lahu sooo AAamalihi waittabaAAoo ahwaahum (Ⅰ)
- Quoi ! Celui qui sait où il va, guidé par les enseignements de son Seigneur, peut-il être comparé à ceux qui se laissent séduire par les faux éclats de leurs mauvaises actions et qui s’abandonnent totalement à leurs passions ? (Ⅱ)
- Celui qui se base sur une preuve claire [venant] de son Seigneur est-il comme celui qui trouve beaux ses actes mauvais et qui suit ses passions ? (Ⅲ)
- أفمن كان على بينة من ربه كمن زين له سوء عمله واتبعوا أهواءهم (Ⅳ)
- أَفَمَن كانَ عَلىٰ بَيِّنَةٍ مِن رَبِّهِ كَمَن زُيِّنَ لَهُ سوءُ عَمَلِهِ وَاتَّبَعوا أَهواءَهُم (Ⅴ)
- Compare-t-on celui qui suit les éléments de preuve proposés par son Seigneur à celui qui se contente des artifices flatteurs de ses mauvaises actions ou [ceux] qui se sont soumis à leurs mauvais penchants ? (Ⅵ)
- Alors celui qui se fonde sur une preuve venue de Dieu serait-il comme celui pour qui se pare la méchanceté de son action ? — Ils ne suivent que leurs passions. (Ⅶ)
- Eh quoi ! est-ce que celui qui se conforme à une Preuve [venue] de son Seigneur est comme celui pour qui la méchanceté de son acte a été parée [de fausses apparences] et [comme ceux] qui ont suivi leurs doctrines pernicieuses ? (Ⅷ)
47. 15  
مَّثَلُ الْجَنَّةِ الَّتِي وُعِدَ الْمُتَّقُونَ ۖ فِيهَا أَنْهَارٌ مِّن مَّاءٍ غَيْرِ آسِنٍ وَأَنْهَارٌ مِّن لَّبَنٍ لَّمْ يَتَغَيَّرْ طَعْمُهُ وَأَنْهَارٌ مِّنْ خَمْرٍ لَّذَّةٍ لِّلشَّارِبِينَ وَأَنْهَارٌ مِّنْ عَسَلٍ مُّصَفًّى ۖ وَلَهُمْ فِيهَا مِن كُلِّ الثَّمَرَاتِ وَمَغْفِرَةٌ مِّن رَّبِّهِمْ ۖ كَمَنْ هُوَ خَالِدٌ فِي النَّارِ وَسُقُوا مَاءً حَمِيمًا فَقَطَّعَ أَمْعَاءَهُمْ
- Mathalu aljannati allatee wuAAida almuttaqoona feeha anharun min main ghayri asinin waanharun min labanin lam yataghayyar taAAmuhu waanharun min khamrin laththatin lilshsharibeena waanharun min AAasalin musaffan walahum feeha min kulli alththamarati wamaghfiratun min rabbihim kaman huwa khalidun fee alnnari wasuqoo maan hameeman faqattaAAa amAAaahum (Ⅰ)
- Voici l’image du Paradis promis aux croyants : il y coulera des ruisseaux à l’eau toujours pure et limpide, des ruisseaux de lait à la saveur inaltérable, des ruisseaux d’un vin délicieux à boire, des ruisseaux d’un miel pur et distillé. Et des fruits de toutes sortes y seront offerts aux croyants, ainsi que le pardon de leur Seigneur. Ce sort est-il comparable à celui qui est réservé aux damnés qui seront voués, pour l’éternité, à l’Enfer, où leur boisson sera l’eau bouillante, qui leur déchirera les entrailles ? (Ⅱ)
- [Voici] la description [parabolique] du Paradis promis à ceux qui sont pieux : il y a là des rivières d’eau incorruptible, des rivières de lait au goût inaltérable, des rivières de vin [sain et céleste] délicieux à boire, des rivières de miel limpide. Ils ont là toutes sortes de fruits et le pardon de leur Seigneur. Est-ce comme ceux qui demeurent perpétuellement dans le Feu, étant abreuvés d’eau bouillante qui leur déchire les entrailles ? (Ⅲ)
- مثل الجنة التي وعد المتقون فيها أنهار من ماء غير آسن وأنهار من لبن لم يتغير طعمه وأنهار من خمر لذة للشاربين وأنهار من عسل مصفى ولهم فيها من كل الثمرات ومغفرة من ربهم كمن هو خالد في النار وسقوا ماء حميما فقطع أمعاءهم (Ⅳ)
- مَثَلُ الجَنَّةِ الَّتى وُعِدَ المُتَّقونَ ۖ فيها أَنهٰرٌ مِن ماءٍ غَيرِ ءاسِنٍ وَأَنهٰرٌ مِن لَبَنٍ لَم يَتَغَيَّر طَعمُهُ وَأَنهٰرٌ مِن خَمرٍ لَذَّةٍ لِلشّٰرِبينَ وَأَنهٰرٌ مِن عَسَلٍ مُصَفًّى ۖ وَلَهُم فيها مِن كُلِّ الثَّمَرٰتِ وَمَغفِرَةٌ مِن رَبِّهِم ۖ كَمَن هُوَ خٰلِدٌ فِى النّارِ وَسُقوا ماءً حَميمًا فَقَطَّعَ أَمعاءَهُم (Ⅴ)
- À l’image du paradis qui a été promis aux fidèles et où couleront des fleuves d’une eau incorruptible, des fleuves de lait au goût inaltérable, des fleuves de vin exquis pour ceux qui le boivent et des fleuves de miel pur. Ils auront en plus toutes sortes de fruits et de nourritures succulentes, ainsi que le pardon de leur Seigneur, contrairement à ceux qui séjourneront en enfer et qui auront une eau brûlante qui déchirera leurs entrailles. (Ⅵ)
- — Semblance du Jardin dont les prémunis ont reçu la promesse : il y a là des ruisseaux d’eau toujours courante, et des ruisseaux de lait au goût inaltérable, et des ruisseaux de vin, délice des buveurs, et des ruisseaux de miel épuré. Ils y ont de tous les fruits, avec l’indulgence plénière de leur Seigneur : (serait-ce) comme de s’éter­niser dans le Feu ? On leur donne à boire d’une eau bouillante, leurs entrailles en sont déchirées... (Ⅶ)
- [Voici] la représentation du Jardin qui a été promis aux Pieux : il s’y trouvera des ruisseaux d’une eau non croupissante, des ruisseaux d’un lait au goût inaltérable, des ruisseaux de vin (ḫamr), volupté pour les buveurs, des ruisseaux de miel clarifié. [Les Pieux], y auront toutes sortes de fruits et un pardon de leur Seigneur. [Eh quoi ! est-ce que celui qui est dans ce Jardin est] comme celui qui sera immortel, dans le Feu, et [comme ceux qui] seront abreuvés d’une eau bouillante qui leur dévorera les entrailles ? (Ⅷ)
47. 16  
وَمِنْهُم مَّن يَسْتَمِعُ إِلَيْكَ حَتَّىٰ إِذَا خَرَجُوا مِنْ عِندِكَ قَالُوا لِلَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ مَاذَا قَالَ آنِفًا ۚ أُولَٰئِكَ الَّذِينَ طَبَعَ اللَّهُ عَلَىٰ قُلُوبِهِمْ وَاتَّبَعُوا أَهْوَاءَهُمْ
- Waminhum man yastamiAAu ilayka hatta itha kharajoo min AAindika qaloo lillatheena ootoo alAAilma matha qala anifan olaika allatheena tabaAAa Allahu AAala quloobihim waittabaAAoo ahwaahum (Ⅰ)
- Parmi les infidèles, il en est qui t’écoutent, mais c’est à peine sortis de chez toi qu’ils demandent aux initiés : « Qu’a-t-il bien voulu dire tantôt ? » Dieu a scellé le cœur de ces gens-là qui demeurent esclaves de leurs passions. (Ⅱ)
- [Parmi les hypocrites] il y en a qui prêtent l’oreille à tes paroles, mais sortis de chez toi, ils disent [ironiquement] à ceux qui ont reçu la science : « Qu’a-t-il dit tout à l’heure ? » DIEU a scellé les cœurs [des hypocrites] car ils ont suivi [délibérément] leurs passions [diaboliques]. (Ⅲ)
- ومنهم من يستمع إليك حتى إذا خرجوا من عندك قالوا للذين أوتوا العلم ماذا قال آنفا أولئك الذين طبع الله على قلوبهم واتبعوا أهواءهم (Ⅳ)
- وَمِنهُم مَن يَستَمِعُ إِلَيكَ حَتّىٰ إِذا خَرَجوا مِن عِندِكَ قالوا لِلَّذينَ أوتُوا العِلمَ ماذا قالَ ءانِفًا ۚ أُولٰئِكَ الَّذينَ طَبَعَ اللَّهُ عَلىٰ قُلوبِهِم وَاتَّبَعوا أَهواءَهُم (Ⅴ)
- Il y a parmi eux des gens qui t’écoutent jusqu’au moment où ils sortent de chez toi. C’est alors qu’ils demandent à ceux qui disposent de science : Qu’a-t-il dit tantôt ? Ce sont eux dont les cœurs ont été scellés par Allah. Ils suivent leurs mauvais penchants. (Ⅵ)
- Il en est pour te prêter une oreille attentive, jusqu’au moment où, sortis d’auprès de toi, ils disent à ceux qui ont reçu la science : « Que vient-il juste de dire ? » Ceux-là sont ceux de qui Dieu a scellé le cœur — Ils ne suivent que leurs passions. (Ⅶ)
- Parmi [les Infidèles], il en est qui t’écoutent [, Prophète !, mais] quand enfin ils sortent de chez toi, ils demandent à ceux qui ont reçu la Science : « Qu’a-t-il dit, tout à l’heure ? » Ceux-là sont ceux dont le cœur a été scellé par Allah et qui suivent leurs doctrines pernicieuses. (Ⅷ)
47. 17  
وَالَّذِينَ اهْتَدَوْا زَادَهُمْ هُدًى وَآتَاهُمْ تَقْوَاهُمْ
- Waallatheena ihtadaw zadahum hudan waatahum taqwahum (Ⅰ)
- Quant à ceux qui se sont déjà mis dans la bonne voie, Dieu les guidera encore mieux et affermira leur piété. (Ⅱ)
- Tandis que ceux qui se sont mis sur le chemin [de DIEU], [Il] les guide mieux encore et leur inspire leur piété (pratique des enseignements et l’adoration de DIEU). (Ⅲ)
- والذين اهتدوا زادهم هدى وآتاهم تقواهم (Ⅳ)
- وَالَّذينَ اهتَدَوا زادَهُم هُدًى وَءاتىٰهُم تَقوىٰهُم (Ⅴ)
- Ceux qui ont suivi la bonne direction sauront trouver auprès de Lui une meilleure direction. Leur piété sera amplifiée. (Ⅵ)
- — Tandis que ceux qui bien se guident, Il raffermit encore leur guidance, et leur donne de se prémunir. (Ⅶ)
- Ceux qui ont été dans la bonne direction ont été encore mieux dirigés par Lui et Il leur a donné leur piété. (Ⅷ)
47. 18  
فَهَلْ يَنظُرُونَ إِلَّا السَّاعَةَ أَن تَأْتِيَهُم بَغْتَةً ۖ فَقَدْ جَاءَ أَشْرَاطُهَا ۚ فَأَنَّىٰ لَهُمْ إِذَا جَاءَتْهُمْ ذِكْرَاهُمْ
- Fahal yanthuroona illa alssaAAata an tatiyahum baghtatan faqad jaa ashratuha faanna lahum itha jaathum thikrahum (Ⅰ)
- Qu’attendent les impies sinon l’arrivée de l’Heure qui viendra les surprendre et dont les indices se sont déjà manifestés ? Mais quand l’Heure sera venue, à quoi leur servira le rappel qui leur a été adressé ? (Ⅱ)
- Qu’attendent-ils [les impies, etc. pour se résigner,] sinon que l’Heure leur vienne à l’improviste ? Déjà ses prodromes ont paru. [Mais] quand elle leur viendra, comment leur rappel [et y croire après sa venue] leur profitera-t-il ? (Ⅲ)
- فهل ينظرون إلا الساعة أن تأتيهم بغتة فقد جاء أشراطها فأنى لهم إذا جاءتهم ذكراهم (Ⅳ)
- فَهَل يَنظُرونَ إِلَّا السّاعَةَ أَن تَأتِيَهُم بَغتَةً ۖ فَقَد جاءَ أَشراطُها ۚ فَأَنّىٰ لَهُم إِذا جاءَتهُم ذِكرىٰهُم (Ⅴ)
- Ne voient-ils pas seulement l’Heure qui arrive à l’improviste ? Ses signes précurseurs sont déjà annoncés. De quelle façon se remémorent-ils sa venue ? (Ⅵ)
- Attendent-ils seulement l’Heure, qu’elle survienne à l’improviste ? — Les signes avant-coureurs en sont déjà venus. — Quand elle leur adviendra, que vaudra leur Rappel ? (Ⅶ)
- Qu’attendent [ces Croyants] sinon que l’Heure vienne à eux à l’improviste ? Déjà ses prodromes sont venus. Comment leur appartiendra-t-il de songer à l’Heure quand elle viendra ? (Ⅷ)
47. 19  
فَاعْلَمْ أَنَّهُ لَا إِلَٰهَ إِلَّا اللَّهُ وَاسْتَغْفِرْ لِذَنبِكَ وَلِلْمُؤْمِنِينَ وَالْمُؤْمِنَاتِ ۗ وَاللَّهُ يَعْلَمُ مُتَقَلَّبَكُمْ وَمَثْوَاكُمْ
- FaiAAlam annahu la ilaha illa Allahu waistaghfir lithanbika walilmumineena waalmuminati waAllahu yaAAlamu mutaqallabakum wamathwakum (Ⅰ)
- Sache qu’il n’y a d’autre divinité que Dieu ! Implore donc le pardon de tes péchés et de ceux des croyants et des croyantes ! Dieu connaît si bien le champ de vos activités sur Terre et votre demeure dans la vie future. (Ⅱ)
- Sache donc qu’il n’y a d’autre divinité que DIEU. Implore le pardon des fautes (les vexations que les autres causent) pour toi et pour [tous] les croyants et les croyantes. DIEU connaît [les lieux de] vos activités et [celui de] votre repos. (Ⅲ)
- فاعلم أنه لا إله إلا الله واستغفر لذنبك وللمؤمنين والمؤمنات والله يعلم متقلبكم ومثواكم (Ⅳ)
- فَاعلَم أَنَّهُ لا إِلٰهَ إِلَّا اللَّهُ وَاستَغفِر لِذَنبِكَ وَلِلمُؤمِنينَ وَالمُؤمِنٰتِ ۗ وَاللَّهُ يَعلَمُ مُتَقَلَّبَكُم وَمَثوىٰكُم (Ⅴ)
- Sache qu’il n’y a d’autre dieu qu’Allah. Implore le pardon pour tes péchés et pour ceux des croyants et des croyantes. Allah connaît vos revirements et votre destin final. (Ⅵ)
- — Sache donc qu’il n’est de dieu que Dieu. Implore le pardon des fautes pour toi, pour les croyants et pour les croyantes. — Dieu connaît tout ensemble (les lieux de) votre agitation et de votre séjour. (Ⅶ)
- Sache [, Prophète !,] qu’il n’est [nulle] divinité excepté Allah ! De ton péché, demande pardon pour les Croyants et les Croyantes ! Allah connaît votre lieu d’agitation et votre asile. (Ⅷ)
47. 20  
وَيَقُولُ الَّذِينَ آمَنُوا لَوْلَا نُزِّلَتْ سُورَةٌ ۖ فَإِذَا أُنزِلَتْ سُورَةٌ مُّحْكَمَةٌ وَذُكِرَ فِيهَا الْقِتَالُ ۙ رَأَيْتَ الَّذِينَ فِي قُلُوبِهِم مَّرَضٌ يَنظُرُونَ إِلَيْكَ نَظَرَ الْمَغْشِيِّ عَلَيْهِ مِنَ الْمَوْتِ ۖ فَأَوْلَىٰ لَهُمْ
- Wayaqoolu allatheena amanoo lawla nuzzilat sooratun faitha onzilat sooratun muhkamatun wathukira feeha alqitalu raayta allatheena fee quloobihim maradun yanthuroona ilayka nathara almaghshiyyi AAalayhi mina almawti faawla lahum (Ⅰ)
- Les croyants appellent parfois de leurs vœux une sourate décrétant le combat. Mais quand une sourate impérative est révélée dans ce sens, on voit ceux qui ont la foi chancelante jeter vers toi les regards de quelqu’un qui serait déjà à l’article de la mort, alors que le mieux pour ces gens-là (Ⅱ)
- Les croyants [de bon cœur] disent [volontiers] : « Ah ! si une sourate descendait [ordonnant la bataille] ». Mais, lorsqu’une sourate bien précise où il est question de combat [leur] est révélée, tu vois alors ceux (les hypocrites) qui ont une maladie en leur cœur te regarder d’un regard de moribond ; mieux vaut pour eux (Ⅲ)
- ويقول الذين آمنوا لولا نزلت سورة فإذا أنزلت سورة محكمة وذكر فيها القتال رأيت الذين في قلوبهم مرض ينظرون إليك نظر المغشي عليه من الموت فأولى لهم (Ⅳ)
- وَيَقولُ الَّذينَ ءامَنوا لَولا نُزِّلَت سورَةٌ ۖ فَإِذا أُنزِلَت سورَةٌ مُحكَمَةٌ وَذُكِرَ فيهَا القِتالُ ۙ رَأَيتَ الَّذينَ فى قُلوبِهِم مَرَضٌ يَنظُرونَ إِلَيكَ نَظَرَ المَغشِىِّ عَلَيهِ مِنَ المَوتِ ۖ فَأَولىٰ لَهُم (Ⅴ)
- Ceux qui croient disent : Si au moins une sourate appelant à la guerre était révélée ! Mais qu’une telle sourate soit effectivement révélée, tu verras ceux dont les cœurs sont malades te regarder avec un air abattu, comme celui d’un mourant. Mais leur priorité doit être… (Ⅵ)
- Ceux qui croient disaient : « Ah ! si une sourate (en ce sens) descendait ! » Mais quand la sourate est descendue, péremptoire, et stimulant au combat, tu vois ceux au cœur malade te couver du regard de l’hébétude devant la mort. Mieux vaudraient pour eux (Ⅶ)
- Ceux qui croient s’écrient : « Pourquoi n’a-t-on pas fait descendre une sourate ? » Et quand on fait descendre une sourate confirmée (?) où il est mentionné de combattre, tu vois ceux au cœur de qui est un mal jeter des regards vers toi comme un homme frappé de défaillance devant la mort. Le mieux, pour eux, est (Ⅷ)
47. 21  
طَاعَةٌ وَقَوْلٌ مَّعْرُوفٌ ۚ فَإِذَا عَزَمَ الْأَمْرُ فَلَوْ صَدَقُوا اللَّهَ لَكَانَ خَيْرًا لَّهُمْ
- TaAAatun waqawlun maAAroofun faitha AAazama alamru falaw sadaqoo Allaha lakana khayran lahum (Ⅰ)
- serait d’obéir et de tenir des propos convenables. Quand la guerre est déclarée, il est préférable pour eux de servir loyalement la Cause de Dieu. (Ⅱ)
- obéir et tenir un langage honnête. Une fois l’affaire décidée, le mieux pour eux est d’être sincères envers DIEU. (Ⅲ)
- طاعة وقول معروف فإذا عزم الأمر فلو صدقوا الله لكان خيرا لهم (Ⅳ)
- طاعَةٌ وَقَولٌ مَعروفٌ ۚ فَإِذا عَزَمَ الأَمرُ فَلَو صَدَقُوا اللَّهَ لَكانَ خَيرًا لَهُم (Ⅴ)
- …obéissance et paroles convenables. Car, si l’affaire était conclue et s’ils se montraient sincères envers Allah, cela leur serait bien meilleur. (Ⅵ)
- l’obéissance, la parole de convenance. Quand la situation deviendra sérieuse, ce sera un bien pour eux que d’être véridiques envers Dieu (Ⅶ)
- obéissance et parole reconnue [convenable]. Quand l’affaire est décidée, être véridique envers Allah est un bien pour eux. (Ⅷ)
47. 22  
فَهَلْ عَسَيْتُمْ إِن تَوَلَّيْتُمْ أَن تُفْسِدُوا فِي الْأَرْضِ وَتُقَطِّعُوا أَرْحَامَكُمْ
- Fahal AAasaytum in tawallaytum an tufsidoo fee alardi watuqattiAAoo arhamakum (Ⅰ)
- En vous dérobant, ne risqueriez-vous pas de répandre le désordre sur la Terre et de rompre vos liens de parenté ? (Ⅱ)
- Si vous vous détournez [de l’ordre de DIEU], ne risquez-vous pas de semer la corruption sur la terre et de rompre vos liens du sang ? (Ⅲ)
- فهل عسيتم إن توليتم أن تفسدوا في الأرض وتقطعوا أرحامكم (Ⅳ)
- فَهَل عَسَيتُم إِن تَوَلَّيتُم أَن تُفسِدوا فِى الأَرضِ وَتُقَطِّعوا أَرحامَكُم (Ⅴ)
- Si, en revanche, vous changiez d’avis et si vous désobéissiez, combien de méfaits auriez-vous commis sur terre, sans compter la rupture de vos liens du sang ! (Ⅵ)
- alors faut-il s’attendre à ce que, par votre dérobade, vous fassiez dégât sur la terre, mettiez en pièces vos liens de parenté ? (Ⅶ)
- Si vous tournez le dos, vous sera-t-il possible de semer le scandale sur la terre et de rompre vos liens du sang ? (Ⅷ)
47. 23  
أُولَٰئِكَ الَّذِينَ لَعَنَهُمُ اللَّهُ فَأَصَمَّهُمْ وَأَعْمَىٰ أَبْصَارَهُمْ
- Olaika allatheena laAAanahumu Allahu faasammahum waaAAma absarahum (Ⅰ)
- Ce sont ceux-là que Dieu a maudits en les frappant de surdité et de cécité. (Ⅱ)
- Ce sont ceux-là (les hypocrites obstinés) que DIEU n’admet pas [en Sa miséricorde], Il les rend sourds [en raison de leurs actions perfides] et aveugle leur vue. (Ⅲ)
- أولئك الذين لعنهم الله فأصمهم وأعمى أبصارهم (Ⅳ)
- أُولٰئِكَ الَّذينَ لَعَنَهُمُ اللَّهُ فَأَصَمَّهُم وَأَعمىٰ أَبصٰرَهُم (Ⅴ)
- Ceux qui ont été maudits par Allah sont devenus sourds et aveugles. (Ⅵ)
- C’est ceux-là que Dieu maudit, car Il les rend sourds et Il aveugle leur regard (Ⅶ)
- [Ceux qui font cela sont] ceux qu’Allah a maudits, en sorte qu’Il les a rendus muets et a aveuglé leurs yeux. (Ⅷ)
47. 24  
أَفَلَا يَتَدَبَّرُونَ الْقُرْآنَ أَمْ عَلَىٰ قُلُوبٍ أَقْفَالُهَا
- Afala yatadabbaroona alqurana am AAala quloobin aqfaluha (Ⅰ)
- Que ne méditent-ils le Coran ? Auraient-ils les cœurs complètement verrouillés ? (Ⅱ)
- Ne méditent-ils pas le Coran ? ou y a-t-il des verrous sur leurs cœurs ? (Ⅲ)
- أفلا يتدبرون القرآن أم على قلوب أقفالها (Ⅳ)
- أَفَلا يَتَدَبَّرونَ القُرءانَ أَم عَلىٰ قُلوبٍ أَقفالُها (Ⅴ)
- Ne méditent-ils pas le sens du Coran ? Ou alors leurs cœurs sont-ils irrémédiablement clos ? (Ⅵ)
- est-ce faute de méditer le Coran ? Certains cœurs ne sont-ils pas verrouillés ? (Ⅶ)
- Eh quoi ! ne méditeront-ils point la Prédication ou bien est-ce que sur des cœurs (sic) sont les verrous de ceux-ci (sic) ? (Ⅷ)
47. 25  
إِنَّ الَّذِينَ ارْتَدُّوا عَلَىٰ أَدْبَارِهِم مِّن بَعْدِ مَا تَبَيَّنَ لَهُمُ الْهُدَى ۙ الشَّيْطَانُ سَوَّلَ لَهُمْ وَأَمْلَىٰ لَهُمْ
- Inna allatheena irtaddoo AAala adbarihim min baAAdi ma tabayyana lahumu alhuda alshshaytanu sawwala lahum waamla lahum (Ⅰ)
- Ceux qui sont revenus sur leurs pas après que la bonne direction leur a été clairement montrée, c’est Satan qui les a séduits et abusés par ses fausses promesses. (Ⅱ)
- Ceux qui [en apostasiant] reviennent sur leur pas après que le droit chemin leur est clairement montré, Satan a embelli leurs actes à leurs yeux et les trompe par de fausses espérances. (Ⅲ)
- إن الذين ارتدوا على أدبارهم من بعد ما تبين لهم الهدى الشيطان سول لهم وأملى لهم (Ⅳ)
- إِنَّ الَّذينَ ارتَدّوا عَلىٰ أَدبٰرِهِم مِن بَعدِ ما تَبَيَّنَ لَهُمُ الهُدَى ۙ الشَّيطٰنُ سَوَّلَ لَهُم وَأَملىٰ لَهُم (Ⅴ)
- Ceux qui se sont ravisés et reviennent à leurs erreurs après que le droit chemin leur a été révélé ont été trompés sous la dictée de Satan. (Ⅵ)
- ceux qui ont fait volte-face après que se fut manifestée en eux la guidance, Satan les y induisit, et Dieu leur accorda délai (Ⅶ)
- Ceux qui sont revenus sur leurs pas après que la Direction se fut manifestée à eux ont été abusés par le Démon qui leur a dicté [leur conduite]. (Ⅷ)
47. 26  
ذَٰلِكَ بِأَنَّهُمْ قَالُوا لِلَّذِينَ كَرِهُوا مَا نَزَّلَ اللَّهُ سَنُطِيعُكُمْ فِي بَعْضِ الْأَمْرِ ۖ وَاللَّهُ يَعْلَمُ إِسْرَارَهُمْ
- Thalika biannahum qaloo lillatheena karihoo ma nazzala Allahu sanuteeAAukum fee baAAdi alamri waAllahu yaAAlamu israrahum (Ⅰ)
- C’est qu’ils ont dit à ceux qui sont hostiles à ce que Dieu a révélé : « Nous vous obéirons seulement en partie. » Mais Dieu connaît bien leurs véritables pensées. (Ⅱ)
- Ils (les hypocrites) disent à ceux [les injustes de cœur malsain, etc.] qui ont en aversion ce que DIEU a révélé [et mènent une vie perverse] : « Nous vous obéirons dans certains cas ! » Mais DIEU sait leurs secrets. (Ⅲ)
- ذلك بأنهم قالوا للذين كرهوا ما نزل الله سنطيعكم في بعض الأمر والله يعلم إسرارهم (Ⅳ)
- ذٰلِكَ بِأَنَّهُم قالوا لِلَّذينَ كَرِهوا ما نَزَّلَ اللَّهُ سَنُطيعُكُم فى بَعضِ الأَمرِ ۖ وَاللَّهُ يَعلَمُ إِسرارَهُم (Ⅴ)
- C’est alors qu’ils disent à ceux qui détestent ce qu’Allah a révélé : Nous vous obéissons dans certaines circonstances. Mais Allah connaît parfaitement leurs secrets. (Ⅵ)
- cela puisqu’ils ont dit aux mécontents de la descente venue de Dieu : « Nous vous suivrons pour une partie du projet » — Mais Dieu connaît leurs secrets. (Ⅶ)
- C’est qu’en effet [ces gens] ont dit à ceux qui ont répulsion pour ce qu’Allah a fait descendre : « Nous vous obéirons pour une partie de l’affaire. » Allah sait ce qu’ils tiennent secret. (Ⅷ)
47. 27  
فَكَيْفَ إِذَا تَوَفَّتْهُمُ الْمَلَائِكَةُ يَضْرِبُونَ وُجُوهَهُمْ وَأَدْبَارَهُمْ
- Fakayfa itha tawaffathumu almalaikatu yadriboona wujoohahum waadbarahum (Ⅰ)
- Qu’adviendra-t-il d’eux lorsque les anges, venant recueillir leurs âmes, les frapperont au visage et sur le dos ? (Ⅱ)
- Comment [iront-ils] quand les anges viendront retirer leur âme et [en raison de leurs actions perfidies] leur frapperont la face et le dos. (Ⅲ)
- فكيف إذا توفتهم الملائكة يضربون وجوههم وأدبارهم (Ⅳ)
- فَكَيفَ إِذا تَوَفَّتهُمُ المَلٰئِكَةُ يَضرِبونَ وُجوهَهُم وَأَدبٰرَهُم (Ⅴ)
- Comment seront-ils alors, le jour où les anges les appelleront et où ils les frapperont sur le visage et sur le dos ? (Ⅵ)
- — Que sera-ce donc lorsque les anges, les ayant recouvrés, les souffletteront sur la face et par derrière ! (Ⅶ)
- Comment [seront-ils] quand les Anges les rappelleront [à Nous], les frappant sur la face et le derrière ! (Ⅷ)
47. 28  
ذَٰلِكَ بِأَنَّهُمُ اتَّبَعُوا مَا أَسْخَطَ اللَّهَ وَكَرِهُوا رِضْوَانَهُ فَأَحْبَطَ أَعْمَالَهُمْ
- Thalika biannahumu ittabaAAoo ma askhata Allaha wakarihoo ridwanahu faahbata aAAmalahum (Ⅰ)
- Il en sera ainsi parce qu’ils auront suivi ce qui déplaît à Dieu et détesté ce qui Lui plaît. Dieu frappera donc de nullité leurs œuvres. (Ⅱ)
- Ils ont suivi ce (hypocrisie, impiété,...) qui courrouce DIEU et ont en aversion (mènent une vie opposée à) ce qui Lui plaît. Il a [en conséquence] rendu leurs actions vaines. (Ⅲ)
- ذلك بأنهم اتبعوا ما أسخط الله وكرهوا رضوانه فأحبط أعمالهم (Ⅳ)
- ذٰلِكَ بِأَنَّهُمُ اتَّبَعوا ما أَسخَطَ اللَّهَ وَكَرِهوا رِضوٰنَهُ فَأَحبَطَ أَعمٰلَهُم (Ⅴ)
- Tout cela, parce qu’ils ont suivi ce qu’Allah déteste le plus, et ils éprouvent de la répulsion pour ce qui Lui plaît. Leurs œuvres seront bien vaines. (Ⅵ)
- — Cela puisqu’ils auront suivi ce dont Dieu se courrouce, et qu’ils répugnent à Son contentement — Aussi fera-Il crever leurs entreprises... (Ⅶ)
- C’est qu’en effet [ces Impies] ont suivi ce qui courrouce Allah et ont eu répulsion pour ce qui le satisfait, en sorte qu’Il a rendu vaines leurs actions. (Ⅷ)
47. 29  
أَمْ حَسِبَ الَّذِينَ فِي قُلُوبِهِم مَّرَضٌ أَن لَّن يُخْرِجَ اللَّهُ أَضْغَانَهُمْ
- Am hasiba allatheena fee quloobihim maradun an lan yukhrija Allahu adghanahum (Ⅰ)
- Ou bien est-ce que ceux dont le cœur est atteint d’un mal profond s’imaginent que Dieu ne dévoilera jamais leur haine ? (Ⅱ)
- Ceux (hypocrites, impies et opposants à la Religion) dont le cœur est atteint (ruiné par le démon et pourri) s’imaginent-ils que DIEU ne fera pas paraître leur haine ? (Ⅲ)
- أم حسب الذين في قلوبهم مرض أن لن يخرج الله أضغانهم (Ⅳ)
- أَم حَسِبَ الَّذينَ فى قُلوبِهِم مَرَضٌ أَن لَن يُخرِجَ اللَّهُ أَضغٰنَهُم (Ⅴ)
- Ceux dont le cœur est malade croient-ils vraiment qu’Allah n’exposera pas leurs méchancetés ? (Ⅵ)
- — Ou encore ceux au cœur malade s’imagineraient-ils que Dieu ne fera pas éclater leur haine ? (Ⅶ)
- Ceux au cœur de qui est un mal comptent-ils qu’Allah ne fera point paraître leurs haines ? (Ⅷ)
47. 30  
وَلَوْ نَشَاءُ لَأَرَيْنَاكَهُمْ فَلَعَرَفْتَهُم بِسِيمَاهُمْ ۚ وَلَتَعْرِفَنَّهُمْ فِي لَحْنِ الْقَوْلِ ۚ وَاللَّهُ يَعْلَمُ أَعْمَالَكُمْ
- Walaw nashao laaraynakahum falaAAaraftahum biseemahum walataAArifannahum fee lahni alqawli waAllahu yaAAlamu aAAmalakum (Ⅰ)
- Et si Nous le voulions, Nous te les montrerions sous leur vrai visage. D’ailleurs, tu peux les reconnaître facilement à leurs traits et au ton ambigu de leurs propos. Dieu connaît si bien ce que vous faites. (Ⅱ)
- Si Nous le voulions, Nous te les ferions voir et tu les reconnaîtrais à leurs traits ; tu les reconnaîtras à leur façon de parler. DIEU connaît vos actes. (Ⅲ)
- ولو نشاء لأريناكهم فلعرفتهم بسيماهم ولتعرفنهم في لحن القول والله يعلم أعمالكم (Ⅳ)
- وَلَو نَشاءُ لَأَرَينٰكَهُم فَلَعَرَفتَهُم بِسيمٰهُم ۚ وَلَتَعرِفَنَّهُم فى لَحنِ القَولِ ۚ وَاللَّهُ يَعلَمُ أَعمٰلَكُم (Ⅴ)
- Et si Nous l’avions voulu, Nous vous les aurions montrés. Tu les reconnaîtras à leur apparence et au son de leur voix. Allah sait quelles sont vos actions. (Ⅵ)
- — Si Nous voulions Nous te les découvririons : tu les reconnaîtras à leurs stigmates, oui, tu les reconnaîtras à leur fausse intonation — Dieu connaît toutes vos actions. (Ⅶ)
- Si Nous voulions, Nous te ferions voir ces gens [, Prophète !] Tu les reconnaîtrais certes [alors] à leurs allures et à la fausseté de leurs paroles. [Croyants !,] Allah connaît vos actions, (Ⅷ)
47. 31  
وَلَنَبْلُوَنَّكُمْ حَتَّىٰ نَعْلَمَ الْمُجَاهِدِينَ مِنكُمْ وَالصَّابِرِينَ وَنَبْلُوَ أَخْبَارَكُمْ
- Walanabluwannakum hatta naAAlama almujahideena minkum waalssabireena wanabluwa akhbarakum (Ⅰ)
- Certes, Nous vous mettons à l’épreuve pour reconnaître ceux d’entre vous qui combattent et souffrent pour notre Cause, et pour apprécier votre comportement. (Ⅱ)
- Nous vous éprouverons pour distinguer ceux de vous qui combattent [sur le chemin de DIEU] et ceux qui sont endurants, et pour éprouver (faire apparaître) vos nouvelles. (Ⅲ)
- ولنبلونكم حتى نعلم المجاهدين منكم والصابرين ونبلو أخباركم (Ⅳ)
- وَلَنَبلُوَنَّكُم حَتّىٰ نَعلَمَ المُجٰهِدينَ مِنكُم وَالصّٰبِرينَ وَنَبلُوَا۟ أَخبارَكُم (Ⅴ)
- Nous nous mettrons à l’épreuve de façon à distinguer, parmi vous, ceux qui luttent [en Notre faveur], les persévérants, et pour apprécier ce que l’on rapporte à votre sujet. (Ⅵ)
- — Que Nous vous éprouvions au point de reconnaître parmi vous ceux qui font effort, les patients : oui, mettons votre chronique à l’épreuve ! (Ⅶ)
- et, certes, Nous vous éprouverons pour reconnaître, parmi vous, ceux qui mènent combat et sont constants, et [aussi] pour éprouver ce qu’on rapporte sur vous. (Ⅷ)
47. 32  
إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا وَصَدُّوا عَن سَبِيلِ اللَّهِ وَشَاقُّوا الرَّسُولَ مِن بَعْدِ مَا تَبَيَّنَ لَهُمُ الْهُدَىٰ لَن يَضُرُّوا اللَّهَ شَيْئًا وَسَيُحْبِطُ أَعْمَالَهُمْ
- Inna allatheena kafaroo wasaddoo AAan sabeeli Allahi washaqqoo alrrasoola min baAAdi ma tabayyana lahumu alhuda lan yaduroo Allaha shayan wasayuhbitu aAAmalahum (Ⅰ)
- En vérité, ceux qui rejettent la foi, qui détournent leurs semblables de la Voie de Dieu et qui déclarent leur opposition au Prophète après que la bonne voie leur fut montrée, ceux-là ne nuiront en rien à Dieu qui réduira leurs œuvres à néant. (Ⅱ)
- Les impies [idolâtres, polythéistes, etc.] qui détournent [les hommes] du chemin de DIEU et s’opposent au Prophète, après que le droit chemin leur a été clairement exposé, ne sauront nuire à [l’autorité de] DIEU en quoi que ce soit. Il va faire échouer leurs actions [impies,...]. (Ⅲ)
- إن الذين كفروا وصدوا عن سبيل الله وشاقوا الرسول من بعد ما تبين لهم الهدى لن يضروا الله شيئا وسيحبط أعمالهم (Ⅳ)
- إِنَّ الَّذينَ كَفَروا وَصَدّوا عَن سَبيلِ اللَّهِ وَشاقُّوا الرَّسولَ مِن بَعدِ ما تَبَيَّنَ لَهُمُ الهُدىٰ لَن يَضُرُّوا اللَّهَ شَيـًٔا وَسَيُحبِطُ أَعمٰلَهُم (Ⅴ)
- Ceux qui ont été mécréants et qui ont poussé [d’autres] à quitter la voie droite menant à Allah, ceux qui se sont opposés au Prophète après que la bonne voie leur eut été montrée, ne porteront aucun préjudice à Allah, car Il détruira leurs œuvres. (Ⅵ)
- Les dénégateurs, ceux qui créent des empêchements sur le chemin de Dieu, et se séparent de l’Envoyé, après que se sera manifestée à eux la guidance, n’auront fait à Dieu aucun mal. Il fera crever leurs actions. (Ⅶ)
- Ceux qui auront été infidèles, [qui] auront détourné du Chemin d’Allah et se seront séparés de l’Apôtre après que la Direction se sera manifestée à eux, ceux-là ne nuiront en rien à Allah qui rendra vaines leurs actions. (Ⅷ)
47. 33  
۞ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا أَطِيعُوا اللَّهَ وَأَطِيعُوا الرَّسُولَ وَلَا تُبْطِلُوا أَعْمَالَكُمْ
- Ya ayyuha allatheena amanoo ateeAAoo Allaha waateeAAoo alrrasoola wala tubtiloo aAAmalakum (Ⅰ)
- Ô fidèles ! Obéissez à Dieu, obéissez au Prophète et ne rendez pas vos œuvres vaines ! (Ⅱ)
- Croyants, obéissez à DIEU et obéissez au Prophète, ne frappez pas de nullité vos actions. (Ⅲ)
- يا أيها الذين آمنوا أطيعوا الله وأطيعوا الرسول ولا تبطلوا أعمالكم (Ⅳ)
- ۞ يٰأَيُّهَا الَّذينَ ءامَنوا أَطيعُوا اللَّهَ وَأَطيعُوا الرَّسولَ وَلا تُبطِلوا أَعمٰلَكُم (Ⅴ)
- Ô vous les croyants, obéissez à Allah, obéissez au Prophète. Ne détruisez pas le capital de vos actions. (Ⅵ)
- Vous qui croyez, obéissez à Dieu, obéissez à l’Envoyé. Ne frappez pas de nullité vos actions (Ⅶ)
- O vous qui croyez !, obéissez à Allah ! Obéissez à l’Apôtre ! N’annulez point vos [louables] actions ! (Ⅷ)
47. 34  
إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا وَصَدُّوا عَن سَبِيلِ اللَّهِ ثُمَّ مَاتُوا وَهُمْ كُفَّارٌ فَلَن يَغْفِرَ اللَّهُ لَهُمْ
- Inna allatheena kafaroo wasaddoo AAan sabeeli Allahi thumma matoo wahum kuffarun falan yaghfira Allahu lahum (Ⅰ)
- Ceux qui ne croient pas, qui détournent les autres de la Voie de Dieu, puis meurent en état d’impiété, jamais le Seigneur ne leur accordera Son pardon. (Ⅱ)
- Ceux qui deviennent impies [idolâtres, etc.] et détournent [les hommes] du chemin de DIEU et meurent tout en étant impies, DIEU ne leur pardonnera pas. (Ⅲ)
- إن الذين كفروا وصدوا عن سبيل الله ثم ماتوا وهم كفار فلن يغفر الله لهم (Ⅳ)
- إِنَّ الَّذينَ كَفَروا وَصَدّوا عَن سَبيلِ اللَّهِ ثُمَّ ماتوا وَهُم كُفّارٌ فَلَن يَغفِرَ اللَّهُ لَهُم (Ⅴ)
- Ceux qui ont été mécréants, qui se sont détournés de la voie tracée par Allah et qui sont décédés alors qu’ils étaient infidèles, Allah ne leur pardonnera pas. (Ⅵ)
- ceux qui dénient, créent des empêchements sur le chemin de Dieu, puis meurent en état de déni, eh bien ! Dieu ne leur pardonnera pas. (Ⅶ)
- Ceux qui auront été infidèles, [qui] auront détourné du Chemin d’Allah et [qui] seront morts infidèles, Allah ne leur pardonnera pas. (Ⅷ)
47. 35  
فَلَا تَهِنُوا وَتَدْعُوا إِلَى السَّلْمِ وَأَنتُمُ الْأَعْلَوْنَ وَاللَّهُ مَعَكُمْ وَلَن يَتِرَكُمْ أَعْمَالَكُمْ
- Fala tahinoo watadAAoo ila alssalmi waantumu alaAAlawna waAllahu maAAakum walan yatirakum aAAmalakum (Ⅰ)
- Ne soyez pas pusillanimes en offrant la paix à l’ennemi quand vous êtes les plus forts et que Dieu est avec vous ! Dieu ne vous frustrera jamais du fruit de vos œuvres. (Ⅱ)
- [Croyants,] ne faiblissez pas et ne faites pas de propositions de paix [qui vous humilieraient lors du combat], vous avez le dessus, DIEU est avec vous et Il n’amoindrit pas [la récompense de] vos actes. (Ⅲ)
- فلا تهنوا وتدعوا إلى السلم وأنتم الأعلون والله معكم ولن يتركم أعمالكم (Ⅳ)
- فَلا تَهِنوا وَتَدعوا إِلَى السَّلمِ وَأَنتُمُ الأَعلَونَ وَاللَّهُ مَعَكُم وَلَن يَتِرَكُم أَعمٰلَكُم (Ⅴ)
- Ne vous diminuez pas en appelant à la paix alors que vous êtes en position de force. Allah est avec vous et ne réduira pas le mérite de vos actions. (Ⅵ)
- Aussi ne faiblissez pas, ne proposez pas la paix, alors que vous avez le dessus. Dieu est avec vous. Il n’endeuillera pas vos actes. (Ⅶ)
- Ne faiblissez donc pas ! N’appelez point à la paix alors que vous avez la supériorité ! Allah est avec vous et Il n’abolira pas vos [louables] actions. (Ⅷ)
47. 36  
إِنَّمَا الْحَيَاةُ الدُّنْيَا لَعِبٌ وَلَهْوٌ ۚ وَإِن تُؤْمِنُوا وَتَتَّقُوا يُؤْتِكُمْ أُجُورَكُمْ وَلَا يَسْأَلْكُمْ أَمْوَالَكُمْ
- Innama alhayatu alddunya laAAibun walahwun wain tuminoo watattaqoo yutikum ojoorakum wala yasalkum amwalakum (Ⅰ)
- La vie d’ici-bas n’est que jeu et amusement. Si vous croyez et craignez Dieu, Il vous donnera votre rétribution sans vous demander de Lui sacrifier toutes vos richesses, (Ⅱ)
- La vie d’ici-bas (son aspect éphémère) n’est que jeu et divertissement ; si vous croyez [en DIEU] et si vous menez une vie pieuse, [DIEU] vous donnera vos récompenses [parfaites] et ne vous demandera pas vos biens [pour cela]. (Ⅲ)
- إنما الحياة الدنيا لعب ولهو وإن تؤمنوا وتتقوا يؤتكم أجوركم ولا يسألكم أموالكم (Ⅳ)
- إِنَّمَا الحَيوٰةُ الدُّنيا لَعِبٌ وَلَهوٌ ۚ وَإِن تُؤمِنوا وَتَتَّقوا يُؤتِكُم أُجورَكُم وَلا يَسـَٔلكُم أَموٰلَكُم (Ⅴ)
- La vie sur terre est jeu et divertissement. Mais si vous croyez et si vous craignez [Dieu], vous recevrez amplement votre rétribution et cela n’écornera pas vos biens propres. (Ⅵ)
- La vie d’ici-bas n’est que jeu, frivolité. Si vous croyez, vous prémunissez, Dieu vous donnera votre salaire, sans rien demander de vos biens (Ⅶ)
- La Vie Immédiate est seulement jeu et distraction. Si vous croyez et êtes pieux, [Allah] vous donnera des rétributions sans vous réclamer vos biens. (Ⅷ)
47. 37  
إِن يَسْأَلْكُمُوهَا فَيُحْفِكُمْ تَبْخَلُوا وَيُخْرِجْ أَضْغَانَكُمْ
- In yasalkumooha fayuhfikum tabkhaloo wayukhrij adghanakum (Ⅰ)
- car si de gros sacrifices vous étaient demandés, vous ne tarderiez pas à vous montrer avares et à faire éclater vos ressentiments. (Ⅱ)
- S’Il vous réclamait [tous vos biens], au-delà de ce que vous pouvez supporter, vous vous montreriez avares et Il ferait [ou, vous feriez] éclater vos ressentiments. (Ⅲ)
- إن يسألكموها فيحفكم تبخلوا ويخرج أضغانكم (Ⅳ)
- إِن يَسـَٔلكُموها فَيُحفِكُم تَبخَلوا وَيُخرِج أَضغٰنَكُم (Ⅴ)
- Car, s’Il vous les demandait au point de vous mettre à nu, vous seriez avares, ce qui ferait ressortir votre haine, vos méchancetés. (Ⅵ)
- s’Il devait vous les demander, ce serait vous laisser pieds nus : vous seriez alors (réduits) à l’avarice et Il ferait éclater vos haines (Ⅶ)
- S’Il vous les réclamait et faisait de vous des va-nu-pieds, vous vous montreriez avares et Il ferait paraître vos haines. (Ⅷ)
47. 38  
هَا أَنتُمْ هَٰؤُلَاءِ تُدْعَوْنَ لِتُنفِقُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ فَمِنكُم مَّن يَبْخَلُ ۖ وَمَن يَبْخَلْ فَإِنَّمَا يَبْخَلُ عَن نَّفْسِهِ ۚ وَاللَّهُ الْغَنِيُّ وَأَنتُمُ الْفُقَرَاءُ ۚ وَإِن تَتَوَلَّوْا يَسْتَبْدِلْ قَوْمًا غَيْرَكُمْ ثُمَّ لَا يَكُونُوا أَمْثَالَكُم
- Haantum haolai tudAAawna litunfiqoo fee sabeeli Allahi faminkum man yabkhalu waman yabkhal fainnama yabkhalu AAan nafsihi waAllahu alghaniyyu waantumu alfuqarao wain tatawallaw yastabdil qawman ghayrakum thumma la yakoonoo amthalakum (Ⅰ)
- Vous voici appelés à effectuer des dépenses pour la Cause de Dieu. Certains parmi vous se montreront avares, mais celui qui est avare l’est à son propre détriment, car Dieu Se suffit à Lui-même et c’est vous qui êtes les indigents. Si vous vous dérobez, Dieu fera appel, pour vous remplacer, à un autre peuple qui ne vous ressemblera nullement. (Ⅱ)
- Vous voilà appelés à faire des dépenses pour la cause de DIEU ; mais certains se montrent [totalement] avares. L’avare n’est avare qu’à son propre détriment, car DIEU se suffit (Il est sans besoin et c’est Lui qui enrichit tout) mais vous êtes besogneux. Si vous tournez le dos, Il vous remplacera par les hommes autres que vous, et ils ne seront pas pareils à vous. (Ⅲ)
- ها أنتم هؤلاء تدعون لتنفقوا في سبيل الله فمنكم من يبخل ومن يبخل فإنما يبخل عن نفسه والله الغني وأنتم الفقراء وإن تتولوا يستبدل قوما غيركم ثم لا يكونوا أمثالكم (Ⅳ)
- هٰأَنتُم هٰؤُلاءِ تُدعَونَ لِتُنفِقوا فى سَبيلِ اللَّهِ فَمِنكُم مَن يَبخَلُ ۖ وَمَن يَبخَل فَإِنَّما يَبخَلُ عَن نَفسِهِ ۚ وَاللَّهُ الغَنِىُّ وَأَنتُمُ الفُقَراءُ ۚ وَإِن تَتَوَلَّوا يَستَبدِل قَومًا غَيرَكُم ثُمَّ لا يَكونوا أَمثٰلَكُم (Ⅴ)
- Voici comment vous êtes lorsqu’on vous demande un sacrifice dans la voie d’Allah. Certains parmi vous se montrent avares, mais celui qui est avare ne l’est qu’à ses dépens. Allah est le Fortuné, et vous les pauvres démunis. Car, si vous tournez le dos, Allah vous substituera un autre peuple qui ne sera pas identique à ce que vous êtes. (Ⅵ)
- vous êtes appelés, vous que voici, à faire dépense sur le chemin de Dieu. Il en est parmi vous qui font preuve d’avarice. Qui est avare, ne l’est qu’à l’encontre de soi-même. Dieu est Celui-qui-se-suffit, et vous êtes les indigents. Si vous faites volte-face, Il vous substituera un peuple autre que vous, ou mieux : qui ne vous ressemble pas. (Ⅶ)
- Voici ce que Vous êtes. Vous êtes appelés à faire dépense dans le Chemin d’Allah, [mais] parmi vous, il en est qui se montrent avares. Or celui qui se montre avare ne se montre avare qu’à ses dépens, [car] Allah est le Suffisant à Soi-même alors que vous, vous êtes les Besogneux. Si vous tournez le dos, [Allah] vous substituera un peuple autre que vous qui ne sera pas semblable à vous. (Ⅷ)


Page: 1

47 







Home