Le fer (al-hadid)
Onelittleangel > >  
(30 Verses | Page 1 / 1)
Traduction de Malek Chebel (2009).
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
Traduction de Malek Chebel (2009).Afficher
(⁎)Afficher | Cacher
(Ⅰ)Afficher | Cacher
(Ⅱ)Afficher | Cacher
(Ⅳ)Afficher | Cacher


57.0
Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux

Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (⁎)

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅰ)

 [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. (Ⅱ)

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ (Ⅳ)

57.1
Tout ce qui se trouve aux cieux et sur terre célèbre les louanges d’Allah, le plus puissant, le plus sage.

Sabbaha lillahi ma fee alssamawati waalardi wahuwa alAAazeezu alhakeemu (⁎)

Tout ce qui est dans les Cieux et sur la Terre célèbre la gloire du Seigneur. C’est Lui le Puissant, le Sage (Ⅰ)

[Tout] ce qui est dans les cieux (mondes célestes) et sur la terre (monde terrestre) glorifie DIEU et [indique qu’]Il est le Puissant honoré, le Sage. (Ⅱ)

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ سَبَّحَ لِلَّهِ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ ۖ وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ (Ⅳ)

57.2
À Lui revient de droit la souveraineté sur les cieux et sur la terre. Il fait vivre et Il fait mourir. Il est tout-puissant à l’endroit de toute chose.

Lahu mulku alssamawati waalardi yuhyee wayumeetu wahuwa AAala kulli shayin qadeerun (⁎)

à qui appartient le Royaume des Cieux et de la Terre, qui est l’Auteur de la vie et de la mort et dont la puissance n’a point de limite. (Ⅰ)

A Lui appartient la royauté des cieux et de la terre. Il fait vivre et mourir. Il est Puissant sur toute chose. (Ⅱ)

لَهُ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ ۖ يُحْيِي وَيُمِيتُ ۖ وَهُوَ عَلَىٰ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ (Ⅳ)

57.3
Il est le Premier, Il est le Dernier. Il est le Visible, Il est l’Invisible. Il sait tout sur toute chose.

Huwa alawwalu waalakhiru waalththahiru waalbatinu wahuwa bikulli shayin AAaleemun (⁎)

Il est le Premier et le Dernier, l’Apparent et le Caché ; Il est l’Omniscient. (Ⅰ)

Il est le Premier et le Dernier, l’Apparent et le Caché, Il est Omniscient. (Ⅱ)

هُوَ الْأَوَّلُ وَالْآخِرُ وَالظَّاهِرُ وَالْبَاطِنُ ۖ وَهُوَ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمٌ (Ⅳ)

57.4
Il a créé les cieux et la terre en six jours, avant de s’établir sur le Trône. Il sait parfaitement ce qui pénètre la terre et ce qui en sort. Il sait ce qui descend du ciel et ce qui y monte. Il est proche de vous partout où vous êtes. Allah observe de très près ce que vous faites.

Huwa allathee khalaqa alssamawati waalarda fee sittati ayyamin thumma istawa AAala alAAarshi yaAAlamu ma yaliju fee alardi wama yakhruju minha wama yanzilu mina alssamai wama yaAAruju feeha wahuwa maAAakum ayna ma kuntum waAllahu bima taAAmaloona baseerun (⁎)

C’est Lui qui a créé les Cieux et la Terre en six jours et qui ensuite S’est établi sur le Trône. Il connaît ce qui pénètre dans la terre et ce qui en sort, ce qui descend du ciel et ce qui y monte. Où que vous soyez, Il est toujours avec vous et Il a une claire vision de tout ce que vous faites. (Ⅰ)

Il a créé les cieux et la terre en six Jours puis Il a manifesté la plénitude [de Sa volonté] sur le Trône. Il sait ce qui entre dans la terre et ce qui en sort, ce qui descend du ciel et ce qui y monte. Il est avec vous, où que vous soyez. DIEU voit (sait) parfaitement tout ce que vous faites. (Ⅱ)

هُوَ الَّذِي خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ فِي سِتَّةِ أَيَّامٍ ثُمَّ اسْتَوَىٰ عَلَى الْعَرْشِ ۚ يَعْلَمُ مَا يَلِجُ فِي الْأَرْضِ وَمَا يَخْرُجُ مِنْهَا وَمَا يَنزِلُ مِنَ السَّمَاءِ وَمَا يَعْرُجُ فِيهَا ۖ وَهُوَ مَعَكُمْ أَيْنَ مَا كُنتُمْ ۚ وَاللَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ بَصِيرٌ (Ⅳ)

57.5
À Lui appartient la royauté des cieux et de la terre. À Allah revient le dernier mot en toute chose.

Lahu mulku alssamawati waalardi waila Allahi turjaAAu alomooru (⁎)

La souveraineté des Cieux et de la Terre Lui appartient, et c’est à Lui que tout fera retour. (Ⅰ)

A Lui appartient la royauté des cieux et de la terre. Et les affaires seront ramenées (présentées) à DIEU [et jugées]. (Ⅱ)

لَّهُ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ ۚ وَإِلَى اللَّهِ تُرْجَعُ الْأُمُورُ (Ⅳ)

57.6
Il fait pénétrer la nuit dans le jour et fait pénétrer le jour dans la nuit. Il est informé de ce que renferment les cœurs.

Yooliju allayla fee alnnahari wayooliju alnnahara fee allayi wahuwa AAaleemun bithati alssudoori (⁎)

Il insère la nuit dans le jour et le jour dans la nuit, et Il a une connaissance parfaite de ce que recèlent les cœurs. (Ⅰ)

Il introduit la nuit dans le jour et le jour dans la nuit, Il connaît ce qu’il y a dans les poitrines (les secrets des cœurs). (Ⅱ)

يُولِجُ اللَّيْلَ فِي النَّهَارِ وَيُولِجُ النَّهَارَ فِي اللَّيْلِ ۚ وَهُوَ عَلِيمٌ بِذَاتِ الصُّدُورِ (Ⅳ)

57.7
Croyez en Allah et en Son prophète. Faites une aumône de ce dont Il vous a fait hériter. Car ceux parmi vous qui croient en Dieu et qui font l’aumône recevront une immense récompense.

Aminoo biAllahi warasoolihi waanfiqoo mimma jaAAalakum mustakhlafeena feehi faallatheena amanoo minkum waanfaqoo lahum ajrun kabeerun (⁎)

Croyez en Dieu et en Son Prophète ! Donnez en aumône une partie des biens dont Il a fait de vous les dépositaires, car ceux d’entre vous qui ont la foi et qui font l’aumône auront une magnifique récompense. (Ⅰ)

Croyez en DIEU et en Son prophète. Dépensez en aumône une part [des biens et des richesses] dont Il vous a fait lieutenants (possesseurs par succession). [Car] ceux de vous qui croient et dépensent [sur le chemin de DIEU] auront une récompense éminente. (Ⅱ)

آمِنُوا بِاللَّهِ وَرَسُولِهِ وَأَنفِقُوا مِمَّا جَعَلَكُم مُّسْتَخْلَفِينَ فِيهِ ۖ فَالَّذِينَ آمَنُوا مِنكُمْ وَأَنفَقُوا لَهُمْ أَجْرٌ كَبِيرٌ (Ⅳ)

57.8
Qu’avez-vous à ne pas croire en Allah et en Son Prophète, alors même que celui-ci vous invite à le faire et qu’il a conclu un pacte pour vous, dès lors que vous êtes croyants ?

Wama lakum la tuminoona biAllahi waalrrasoolu yadAAookum lituminoo birabbikum waqad akhatha meethaqakum in kuntum mumineena (⁎)

Qu’avez-vous à ne pas croire en Dieu, alors que le Prophète ne cesse de vous convier à vous soumettre à votre Seigneur, Qui a déjà pris acte de votre engagement, si toutefois vous êtes sincères ? (Ⅰ)

Pourquoi ne pas croire en DIEU alors que le Prophète vous invite à croire en [Lui, votre Créateur,] votre Seigneur - et qu’Il a déjà pris [acte] de votre engagement - si vous êtes [sincèrement disposés à être] croyants. (Ⅱ)

وَمَا لَكُمْ لَا تُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ ۙ وَالرَّسُولُ يَدْعُوكُمْ لِتُؤْمِنُوا بِرَبِّكُمْ وَقَدْ أَخَذَ مِيثَاقَكُمْ إِن كُنتُم مُّؤْمِنِينَ (Ⅳ)

57.9
C’est Lui qui fait descendre sur Son serviteur des signes clairs et explicites afin de vous conduire des grandes obscurités jusqu’à la lumière. À votre égard Allah est très clément, très miséricordieux.

Huwa allathee yunazzilu AAala AAabdihi ayatin bayyinatin liyukhrijakum mina alththulumati ila alnnoori wainna Allaha bikum laraoofun raheemun (⁎)

C’est Lui qui révèle à Son Serviteur des versets d’une clarté limpide, afin de vous tirer des ténèbres vers la lumière, car Dieu est envers vous Plein de compassion et de mansuétude. (Ⅰ)

C’est Lui qui fait descendre (révèle) à Son serviteur et adorateur (le Prophète) de clairs [et édifiants] versets pour vous mener des ténèbres à la lumière ; et DIEU est Clément pour vous [et Il est] Très-Miséricordieux (vous accorde les biens). (Ⅱ)

هُوَ الَّذِي يُنَزِّلُ عَلَىٰ عَبْدِهِ آيَاتٍ بَيِّنَاتٍ لِّيُخْرِجَكُم مِّنَ الظُّلُمَاتِ إِلَى النُّورِ ۚ وَإِنَّ اللَّهَ بِكُمْ لَرَءُوفٌ رَّحِيمٌ (Ⅳ)

57.10
Qu’avez-vous donc à ne pas consentir des aumônes dans la voie d’Allah, alors qu’Allah a en héritage les cieux et la terre ? Ne peuvent être égaux ceux qui ont fait des dépenses et qui ont combattu avant et après la victoire. Ceux qui ont combattu et fait des dépenses avant la victoire seront mis dans une position nettement supérieure à celle des autres. Mais tous recevront la belle promesse qui leur a été faite par Allah. Allah est au courant de tout ce que vous faites.

Wama lakum alla tunfiqoo fee sabeeli Allahi walillahi meerathu alssamawati waalardi la yastawee minkum man anfaqa min qabli alfathi waqatala olaika aAAthamu darajatan mina allatheena anfaqoo min baAAdu waqataloo wakullan waAAada Allahu alhusna waAllahu bima taAAmaloona khabeerun (⁎)

Qu’avez-vous à ne pas faire dépense de vos biens pour la Cause de Dieu à qui revient l’héritage des Cieux et de la Terre ? Cependant, on ne saurait confondre ceux d’entre vous qui ont fait dépense de leurs biens et combattu avant la victoire – et qui, de ce fait, ont mérité un rang supérieur – avec ceux qui ont attendu, pour offrir leurs biens et s’engager dans le combat que la victoire ait eu lieu ! Néanmoins, Dieu a promis aux uns et aux autres la plus belle récompense, car Dieu est parfaitement Informé de ce que vous faites. (Ⅰ)

Et qu’avez-vous [donc] à ne pas dépenser sur le chemin de DIEU alors qu’à DIEU appartient l’héritage des cieux et de la terre ? Ceux de vous qui dépensent et combattent [sur le chemin de DIEU] avant la victoire ne sont pas égaux à ceux qui dépensent et combattent [après], [les premiers] auront un plus haut rang [que les deuxièmes]. DIEU a promis [respectivement, aux uns et aux autres] de belles récompenses. DIEU connaît parfaitement ce que vous faites. (Ⅱ)

وَمَا لَكُمْ أَلَّا تُنفِقُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ وَلِلَّهِ مِيرَاثُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ ۚ لَا يَسْتَوِي مِنكُم مَّنْ أَنفَقَ مِن قَبْلِ الْفَتْحِ وَقَاتَلَ ۚ أُولَٰئِكَ أَعْظَمُ دَرَجَةً مِّنَ الَّذِينَ أَنفَقُوا مِن بَعْدُ وَقَاتَلُوا ۚ وَكُلًّا وَعَدَ اللَّهُ الْحُسْنَىٰ ۚ وَاللَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ خَبِيرٌ (Ⅳ)

57.11
Celui qui consent un crédit sincère au bénéfice d’Allah verra son crédit amplifié considérablement. Il aura une noble récompense.

Man tha allathee yuqridu Allaha qardan hasanan fayudaAAifahu lahu walahu ajrun kareemun (⁎)

Quiconque consent à Dieu un prêt gracieux, Dieu le lui rendra au décuple et lui accordera, en plus, une généreuse récompense. (Ⅰ)

Qui donc va prêter à DIEU un beau prêt (dépenser pour la cause de DIEU) [afin qu’]Il le lui double ? Et il aura une généreuse rétribution. (Ⅱ)

مَّن ذَا الَّذِي يُقْرِضُ اللَّهَ قَرْضًا حَسَنًا فَيُضَاعِفَهُ لَهُ وَلَهُ أَجْرٌ كَرِيمٌ (Ⅳ)

57.12
Le jour où tu verras les croyants et les croyantes courant vers la lumière qui sera devant eux ou sur leur droite, ils s’entendront dire : Aujourd’hui, vous voilà au jardin où coulent les rivières, immortels, car tel est le grand triomphe.

Yawma tara almumineena waalmuminati yasAAa nooruhum bayna aydeehim wabiaymanihim bushrakumu alyawma jannatun tajree min tahtiha alanharu khalideena feeha thalika huwa alfawzu alAAatheemu (⁎)

Le jour où tu verras les croyants et les croyantes avec leur lumière évoluant devant eux et à leur droite, ce jour-là, il leur sera annoncé : « C’est une bonne nouvelle pour vous, aujourd’hui ! Voici des Jardins sous lesquels coulent des rivières, et où vous serez éternels. » Tel est le comble du bonheur ! (Ⅰ)

Le Jour où tu verras croyants et croyantes avec leur lumière qui courra devant eux et à leur droite, [il leur sera dit] : « Bonne nouvelle pour vous, aujourd’hui, voici des jardins sous lesquels coulent les rivières [de bonheur et de la félicité], vous y vivrez éternellement ». C’est là le grand succès. (Ⅱ)

يَوْمَ تَرَى الْمُؤْمِنِينَ وَالْمُؤْمِنَاتِ يَسْعَىٰ نُورُهُم بَيْنَ أَيْدِيهِمْ وَبِأَيْمَانِهِم بُشْرَاكُمُ الْيَوْمَ جَنَّاتٌ تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الْأَنْهَارُ خَالِدِينَ فِيهَا ۚ ذَٰلِكَ هُوَ الْفَوْزُ الْعَظِيمُ (Ⅳ)

57.13
Le jour où les mécréants et les mécréantes diront à ceux qui ont cru : Attendez que nous puissions prélever de votre lumière une part pour nous ! Il leur sera répondu : Revenez à l’arrière et captez une autre lumière. Mais un mur sera édifié entre eux, doté d’une porte en son milieu. À l’intérieur, il y aura la miséricorde ; de l’autre, à l’extérieur, il y aura le supplice.

Yawma yaqoolu almunafiqoona waalmunafiqatu lillatheena amanoo onthuroona naqtabis min noorikum qeela irjiAAoo waraakum failtamisoo nooran faduriba baynahum bisoorin lahu babun batinuhu feehi alrrahmatu wathahiruhu min qibalihi alAAathabu (⁎)

Le jour où les hypocrites, hommes et femmes, diront à ceux qui auront cru : « Attendez que nous empruntions un peu de votre lumière ! », il leur sera répondu : « Allez chercher cette lumière ailleurs, s’il en est temps encore ! » Et aussitôt se dressera entre eux une muraille percée d’une porte à l’intérieur de laquelle il y aura la miséricorde et, à l’extérieur, juste en face, le châtiment. (Ⅰ)

Le jour où les hypocrites hommes et femmes [se trouvant dans les ténèbres] diront aux croyants : « Attendez-nous que nous empruntions un peu de votre lumière ! » il leur sera dit : « Retournez chercher de la lumière ». Alors entre eux sera dressée une muraille avec une porte à l’intérieur de laquelle est la grâce [pour les croyants] et, à l’extérieur, en face, le châtiment [aux hypocrites, résultat de leurs mauvais actes]. (Ⅱ)

يَوْمَ يَقُولُ الْمُنَافِقُونَ وَالْمُنَافِقَاتُ لِلَّذِينَ آمَنُوا انظُرُونَا نَقْتَبِسْ مِن نُّورِكُمْ قِيلَ ارْجِعُوا وَرَاءَكُمْ فَالْتَمِسُوا نُورًا فَضُرِبَ بَيْنَهُم بِسُورٍ لَّهُ بَابٌ بَاطِنُهُ فِيهِ الرَّحْمَةُ وَظَاهِرُهُ مِن قِبَلِهِ الْعَذَابُ (Ⅳ)

57.14
Les hypocrites appelleront les croyants : N’étions-nous pas ensemble ? Les bienheureux répondront : Si ! mais vous vous êtes trompés vous-mêmes, vous avez tergiversé sans jamais choisir, vos doutes vous ont détournés, et cela jusqu’au moment où l’ordre d’Allah est arrivé. Vous étiez désorientés par le démon pour ce qui concerne Allah.

Yunadoonahum alam nakun maAAakum qaloo bala walakinnakum fatantum anfusakum watarabbastum wairtabtum wagharratkumu alamaniyyu hatta jaa amru Allahi wagharrakum biAllahi algharooru (⁎)

Et, s’adressant aux croyants, les hypocrites crieront : « N’étions-nous pas autrefois avec vous ? » – « Oui, répondront les croyants, mais vous avez cédé à vos passions ; vous avez tergiversé, douté et nourri de vains espoirs, jusqu’à ce que la mort vînt vous surprendre. Le séducteur vous a trompés sur le compte de Dieu. (Ⅰ)

[Les hypocrites] appelleront [les croyants] : « N’étions-nous pas avec vous ? » [Les croyants] diront : « Si, mais vous vous laissiez aller à la tentation, vous avez comploté [contre les croyants et Prophète] et douté (vous vous êtes obstinément déviés de la vérité) ; et [vos] vains espoirs vous ont trompés jusqu’au moment où l’ordre de DIEU est venu ; le Trompeur (Satan) vous a trompés au sujet de DIEU. (Ⅱ)

يُنَادُونَهُمْ أَلَمْ نَكُن مَّعَكُمْ ۖ قَالُوا بَلَىٰ وَلَٰكِنَّكُمْ فَتَنتُمْ أَنفُسَكُمْ وَتَرَبَّصْتُمْ وَارْتَبْتُمْ وَغَرَّتْكُمُ الْأَمَانِيُّ حَتَّىٰ جَاءَ أَمْرُ اللَّهِ وَغَرَّكُم بِاللَّهِ الْغَرُورُ (Ⅳ)

57.15
Aujourd’hui, il n’est plus possible de prendre aucun gage de vous. Il en est de même de tous ceux qui n’ont pas cru. Votre sort est le feu. Il sera votre maître inséparable. Quel funeste destin !

Faalyawma la yukhathu minkum fidyatun wala mina allatheena kafaroo mawakumu alnnaru hiya mawlakum wabisa almaseeru (⁎)

Aujourd’hui donc, aucune rançon ne sera acceptée ni de vous ni des infidèles. Vous aurez pour séjour et pour patron l’Enfer, cette détestable demeure ! » (Ⅰ)

Par conséquent, aujourd’hui, aucune rançon ne sera reçue de vous ni des impies. Votre demeure est le Feu (résultat de vos actions abominables), c’est lui votre maître. Quelle désagréable fin ! » (Ⅱ)

فَالْيَوْمَ لَا يُؤْخَذُ مِنكُمْ فِدْيَةٌ وَلَا مِنَ الَّذِينَ كَفَرُوا ۚ مَأْوَاكُمُ النَّارُ ۖ هِيَ مَوْلَاكُمْ ۖ وَبِئْسَ الْمَصِيرُ (Ⅳ)

57.16
L’heure n’est-elle pas venue pour ceux qui ont cru et dont les cœurs s’inclinent en vue de la remémoration d’Allah et de tout ce qui a été révélé en termes de Vérité ? Et qu’ils ne soient pas comme ceux qui, auparavant, ont reçu le Livre et qui, cependant, ont trouvé que le temps était trop long. Leurs cœurs se sont endurcis, tandis que la plupart se sont pervertis.

Alam yani lillatheena amanoo an takhshaAAa quloobuhum lithikri Allahi wama nazala mina alhaqqi wala yakoonoo kaallatheena ootoo alkitaba min qablu fatala AAalayhimu alamadu faqasat quloobuhum wakatheerun minhum fasiqoona (⁎)

Alors, le moment n’est-il pas venu pour ceux qui croient de laisser leurs cœurs se remplir d’humilité à l’évocation de Dieu et devant la Vérité qu’Il a révélée ? Ne doivent-ils pas éviter de suivre l’exemple de ceux qui avaient reçu l’Écriture avant eux et dont les cœurs se sont desséchés avec le temps, au point que beaucoup d’entre eux devinrent pervers ? (Ⅰ)

N’est-il pas temps pour les croyants que leurs cœurs s’humilient à l’appel de DIEU et devant la vérité révélée (Vérités célestes, Coran, Prophète) ? Qu’ils ne soient pas comme ceux qui reçurent jadis l’Ecriture [mais s’adonnant aux injustices] le délai leur parut long, leurs cœurs s’endurcirent et la plupart d’entre eux furent pervers. (Ⅱ)

۞ أَلَمْ يَأْنِ لِلَّذِينَ آمَنُوا أَن تَخْشَعَ قُلُوبُهُمْ لِذِكْرِ اللَّهِ وَمَا نَزَلَ مِنَ الْحَقِّ وَلَا يَكُونُوا كَالَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ مِن قَبْلُ فَطَالَ عَلَيْهِمُ الْأَمَدُ فَقَسَتْ قُلُوبُهُمْ ۖ وَكَثِيرٌ مِّنْهُمْ فَاسِقُونَ (Ⅳ)

57.17
Sachez qu’Allah est en mesure de faire renaître la terre après qu’elle s’est desséchée. Nous vous avons exposé les signes évidents dans l’espoir que vous raisonniez.

IAAlamoo anna Allaha yuhyee alarda baAAda mawtiha qad bayyanna lakumu alayati laAAallakum taAAqiloona (⁎)

Sachez que Dieu fait revivre la terre après sa mort. Nous vous exposons clairement les signes afin que vous puissiez en comprendre le sens. (Ⅰ)

Sachez que DIEU fait revivre la terre une fois morte. Nous vous avons exposé les signes afin que vous fassiez usage de votre intelligence [saine]. (Ⅱ)

اعْلَمُوا أَنَّ اللَّهَ يُحْيِي الْأَرْضَ بَعْدَ مَوْتِهَا ۚ قَدْ بَيَّنَّا لَكُمُ الْآيَاتِ لَعَلَّكُمْ تَعْقِلُونَ (Ⅳ)

57.18
Ceux qui, hommes ou femmes, auront été généreux en consentant une aumône appréciable et qui auront accordé un crédit à Allah, ceux-là verront leur crédit s’amplifier considérablement et recevront une noble récompense.

Inna almussaddiqeena waalmussaddiqati waaqradoo Allaha qardan hasanan yudaAAafu lahum walahum ajrun kareemun (⁎)

En vérité, ceux et celles qui font la charité et consentent à Dieu un prêt gracieux, Dieu le leur rendra au décuple et leur attribuera, en plus, une généreuse récompense. (Ⅰ)

Ceux et celles qui font l’aumône et font à DIEU un beau prêt, [DIEU le] leur double et [en multiplie le mérite,] ils auront une généreuse rétribution. (Ⅱ)

إِنَّ الْمُصَّدِّقِينَ وَالْمُصَّدِّقَاتِ وَأَقْرَضُوا اللَّهَ قَرْضًا حَسَنًا يُضَاعَفُ لَهُمْ وَلَهُمْ أَجْرٌ كَرِيمٌ (Ⅳ)

57.19
Ceux qui ont cru en Allah et en Ses prophètes, ceux-là seront les véridiques et les témoins auprès de leur Seigneur. Ils auront leur récompense et leur lumière. En revanche, ceux qui n’ont pas cru en Nos signes, qu’ils ont traités de mensonges, seront les hôtes de la fournaise.

Waallatheena amanoo biAllahi warusulihi olaika humu alssiddeeqoona waalshshuhadao AAinda rabbihim lahum ajruhum wanooruhum waallatheena kafaroo wakaththaboo biayatina olaika ashabu aljaheemi (⁎)

Ceux qui auront cru en Dieu et à Ses messagers, ceux-là seront les grands véridiques et les témoins auprès de leur Seigneur ; et ils auront leur récompense et leur lumière, tandis que ceux qui auront mécru et auront traité Nos signes de mensonges, ceux-là seront les hôtes de la Géhenne. (Ⅰ)

Ceux qui croient en DIEU et en Ses prophètes sont les véridiques et les témoins auprès de leur Seigneur ; à eux leur récompense et leur lumière. Mais ceux qui ont rejeté la croyance et ont nié Nos signes [et Nos versets] seront les hôtes de la Fournaise (résultat de leurs actions exécrables). (Ⅱ)

وَالَّذِينَ آمَنُوا بِاللَّهِ وَرُسُلِهِ أُولَٰئِكَ هُمُ الصِّدِّيقُونَ ۖ وَالشُّهَدَاءُ عِندَ رَبِّهِمْ لَهُمْ أَجْرُهُمْ وَنُورُهُمْ ۖ وَالَّذِينَ كَفَرُوا وَكَذَّبُوا بِآيَاتِنَا أُولَٰئِكَ أَصْحَابُ الْجَحِيمِ (Ⅳ)

57.20
Sachez que la vie ici-bas n’est que jeu, divertissement et vaines parures. Elle est l’occasion d’emphase et d’ostentation en matière de biens et d’enfants, à l’image d’une ondée qui séduit les incroyants grâce aux plantes qu’elle fait surgir de terre. Mais, peu de temps après, vous constaterez qu’elles jaunissent et se fanent à l’instar d’un chaume. Dans la vie future, il est un tourment terrible pour les uns et un pardon venu d’Allah, avec Son plein agrément, pour les autres. Qu’est-ce que la vie immédiate, sinon une jouissance éphémère et une illusion ?

IAAlamoo annama alhayatu alddunya laAAibun walahwun wazeenatun watafakhurun baynakum watakathurun fee alamwali waalawladi kamathali ghaythin aAAjaba alkuffara nabatuhu thumma yaheeju fatarahu musfarran thumma yakoonu hutaman wafee alakhirati AAathabun shadeedun wamaghfiratun mina Allahi waridwanun wama alhayatu alddunya illa mataAAu alghuroori (⁎)

Sachez que la vie d’ici-bas n’est que jeu et frivolité, apparat et futiles rivalités, ainsi que joutes sur la quantité de richesses et le nombre d’enfants. Elle est semblable à une pluie qui fait pousser une végétation qui, après avoir charmé un instant les cultivateurs, se fane, jaunit et tombe en débris. Dans la vie future, il y aura soit un terrible tourment, soit le pardon de Dieu et Son agrément. Quant à la vie d’ici-bas, elle n’est que jouissance éphémère. (Ⅰ)

Sachez que la vie d’ici-bas (son aspect éphémère) n’est que divertissement et jeu, vaine parure, se targuer, émulation à qui sera plus riche et aura plus d’enfants. C’est comme une pluie qui fait pousser une végétation qui plaît aux cultivateurs ; puis, [les plantes] se fanent et tu les vois toutes jaunes, puis ce n’est plus qu’un débris. Et [pour un "cultivateur" injuste] il y aura, dans la vie future, un sévère châtiment, et [pour un "cultivateur" honnête] il y aura pardon et agrément de DIEU. La vie d’ici-bas (son aspect éphémère) n’est que jouissance trompeuse. (Ⅱ)

اعْلَمُوا أَنَّمَا الْحَيَاةُ الدُّنْيَا لَعِبٌ وَلَهْوٌ وَزِينَةٌ وَتَفَاخُرٌ بَيْنَكُمْ وَتَكَاثُرٌ فِي الْأَمْوَالِ وَالْأَوْلَادِ ۖ كَمَثَلِ غَيْثٍ أَعْجَبَ الْكُفَّارَ نَبَاتُهُ ثُمَّ يَهِيجُ فَتَرَاهُ مُصْفَرًّا ثُمَّ يَكُونُ حُطَامًا ۖ وَفِي الْآخِرَةِ عَذَابٌ شَدِيدٌ وَمَغْفِرَةٌ مِّنَ اللَّهِ وَرِضْوَانٌ ۚ وَمَا الْحَيَاةُ الدُّنْيَا إِلَّا مَتَاعُ الْغُرُورِ (Ⅳ)

57.21
Accourez donc pour recevoir le pardon de votre Seigneur. Aussi vaste que le ciel et la terre, Son jardin est préparé pour ceux qui ont cru en Allah et en Ses prophètes. Telle est la grâce d’Allah. Il l’accorde à qui Il veut. À Allah appartient l’immense grâce.

Sabiqoo ila maghfiratin min rabbikum wajannatin AAarduha kaAAardi alssamai waalardi oAAiddat lillatheena amanoo biAllahi warusulihi thalika fadlu Allahi yuteehi man yashao waAllahu thoo alfadli alAAatheemi (⁎)

Hâtez-vous donc d’obtenir le pardon de votre Seigneur et de mériter un Paradis aussi vaste que le Ciel et la Terre, destiné à ceux qui croient en Dieu et à Ses envoyés. C’est là la grâce de Dieu qu’Il accorde à qui Il veut, car Dieu est le Maître de la grâce suprême. (Ⅰ)

Concourrez pour le pardon de votre Seigneur et un Paradis dont la largeur est comme la largeur du ciel et de la terre, [tout cela] préparé pour ceux qui croient en DIEU et en Ses prophètes. Telle est la grâce de DIEU, Il l’accorde à qui Il veut [ou, à celui qui le veut sincèrement]. DIEU est le Détenteur de la grâce infinie. (Ⅱ)

سَابِقُوا إِلَىٰ مَغْفِرَةٍ مِّن رَّبِّكُمْ وَجَنَّةٍ عَرْضُهَا كَعَرْضِ السَّمَاءِ وَالْأَرْضِ أُعِدَّتْ لِلَّذِينَ آمَنُوا بِاللَّهِ وَرُسُلِهِ ۚ ذَٰلِكَ فَضْلُ اللَّهِ يُؤْتِيهِ مَن يَشَاءُ ۚ وَاللَّهُ ذُو الْفَضْلِ الْعَظِيمِ (Ⅳ)

57.22
Aucun malheur ne se produit sur terre, pas plus qu’en vous-mêmes, sans que cela soit consigné préalablement dans un livre, et cela avant même sa création. Car cela est aisé pour Allah.

Ma asaba min museebatin fee alardi wala fee anfusikum illa fee kitabin min qabli an nabraaha inna thalika AAala Allahi yaseerun (⁎)

Aucun malheur ne s’abat sur la Terre ou sur vos propres personnes qui ne figure déjà dans un Livre, avant même que Nous le fassions survenir. Et c’est une chose si aisée pour le Seigneur. (Ⅰ)

Nul malheur [ou, accident] n’advient sur terre ou en vous-mêmes qui ne soit [causé par vous et consigné] dans un "livre", avant que Nous ne le produisions. C’est facile pour DIEU. (Ⅱ)

مَا أَصَابَ مِن مُّصِيبَةٍ فِي الْأَرْضِ وَلَا فِي أَنفُسِكُمْ إِلَّا فِي كِتَابٍ مِّن قَبْلِ أَن نَّبْرَأَهَا ۚ إِنَّ ذَٰلِكَ عَلَى اللَّهِ يَسِيرٌ (Ⅳ)

57.23
Tout ceci, afin que vous ne vous désespériez pas pour ce qui vous échappe et que vous ne vous réjouissiez de manière excessive de ce qui vous est donné. Allah n’aime pas les présomptueux qui se vantent à l’excès.

Likayla tasaw AAala ma fatakum wala tafrahoo bima atakum waAllahu la yuhibbu kulla mukhtalin fakhoorin (⁎)

Il en est ainsi afin que vous ne vous tourmentiez pas au sujet d’un bien qui vous échappe ou que vous ne vous réjouissiez pas outre mesure de celui que Dieu vous accorde, car Dieu n’aime point les superbes pleins de gloriole (Ⅰ)

C’est pour que vous ne soyez pas désespérés de ce qui vous a manqué, ni trop réjouis de ce qui vous est donné. DIEU n’aime pas l’insolent vantard (Ⅱ)

لِّكَيْلَا تَأْسَوْا عَلَىٰ مَا فَاتَكُمْ وَلَا تَفْرَحُوا بِمَا آتَاكُمْ ۗ وَاللَّهُ لَا يُحِبُّ كُلَّ مُخْتَالٍ فَخُورٍ (Ⅳ)

57.24
Que ceux qui sont avares, ceux qui poussent les gens vers l’avarice et ceux qui se rétractent lorsqu’il s’agit de donner sachent qu’Allah est le plus riche, étant donné qu’Il se suffit à Lui-même, et qu’Il est digne de louanges.

Allatheena yabkhaloona wayamuroona alnnasa bialbukhli waman yatawalla fainna Allaha huwa alghaniyyu alhameedu (⁎)

ni les avares qui prêchent l’avarice dans leur entourage. Quant à ceux qui tournent le dos à la charité, qu’ils sachent que Dieu Se suffit à Lui-même et qu’Il est Digne de louange. (Ⅰ)

[ni] ceux qui sont avares et ordonnent aux hommes l’avarice. Quiconque tourne le dos [à la charité sur le chemin de DIEU, se lèse lui-même], car DIEU, Lui est le Riche (n’a besoin de rien), Digne de louange. (Ⅱ)

الَّذِينَ يَبْخَلُونَ وَيَأْمُرُونَ النَّاسَ بِالْبُخْلِ ۗ وَمَن يَتَوَلَّ فَإِنَّ اللَّهَ هُوَ الْغَنِيُّ الْحَمِيدُ (Ⅳ)

57.25
Nous avons envoyé Nos messagers avec des preuves explicites. Nous leur avons donné le Livre et la Balance de sorte que les gens puissent montrer de l’équité. Nous avons fait descendre le fer, qui porte en lui à la fois le malheur des hommes et beaucoup de bienfaits. De la sorte, Allah distingue celui qui, dans son for intérieur, Le soutient et soutient Ses prophètes. Car Allah est le Fort, le Puissant.

Laqad arsalna rusulana bialbayyinati waanzalna maAAahumu alkitaba waalmeezana liyaqooma alnnasu bialqisti waanzalna alhadeeda feehi basun shadeedun wamanafiAAu lilnnasi waliyaAAlama Allahu man yansuruhu warusulahu bialghaybi inna Allaha qawiyyun AAazeezun (⁎)

Nous avons envoyé Nos prophètes munis de preuves irréfutables, et Nous avons fait descendre avec eux le Livre et la balance, afin de faire régner la justice parmi les hommes. Nous avons également fait descendre le fer qui comporte une force redoutable, et aussi de multiples avantages pour les hommes, afin que Dieu, dans Son mystère, reconnaisse ceux qui défendent Sa Cause et celle de Ses prophètes. En vérité, Dieu est Plein de force et de puissance. (Ⅰ)

Nous avons envoyé Nos prophètes porteurs de preuves claires, et fait descendre avec eux le Livre et [institué] la balance (Résurrection) pour [mesurer les actions, afin] que les hommes mettent en œuvre la justice. Nous avons fait descendre (Nous vous avons donné) le fer dans lequel il y a une force (un effet) sévère et des utilités pour les hommes, pour que DIEU distingue (présente), sans qu’on [Le] voit, ceux qui [de bon cœur] L’aident et [aident] Ses prophètes. DIEU est Fort, Puissant honoré. (Ⅱ)

لَقَدْ أَرْسَلْنَا رُسُلَنَا بِالْبَيِّنَاتِ وَأَنزَلْنَا مَعَهُمُ الْكِتَابَ وَالْمِيزَانَ لِيَقُومَ النَّاسُ بِالْقِسْطِ ۖ وَأَنزَلْنَا الْحَدِيدَ فِيهِ بَأْسٌ شَدِيدٌ وَمَنَافِعُ لِلنَّاسِ وَلِيَعْلَمَ اللَّهُ مَن يَنصُرُهُ وَرُسُلَهُ بِالْغَيْبِ ۚ إِنَّ اللَّهَ قَوِيٌّ عَزِيزٌ (Ⅳ)

57.26
Nous avons effectivement envoyé Noé et Abraham, et accordé à leur descendance la Prophétie et le Livre. Certains d’entre eux, des vertueux, sont revenus de leurs erreurs, mais beaucoup d’autres étaient pervers.

Walaqad arsalna noohan waibraheema wajaAAalna fee thurriyyatihima alnnubuwwata waalkitaba faminhum muhtadin wakatheerun minhum fasiqoona (⁎)

Nous avons envoyé Noé et Abraham et Nous avons confié à leur descendance la prophétie et l’Écriture. Et si certains d’entre eux ont suivi le droit chemin, beaucoup d’autres furent pervers. (Ⅰ)

Nous avons envoyé Noé et Abraham et donné à leur descendance la prophétie et le Livre. Certains [hommes de leurs peuples] sont bien guidés, mais beaucoup commettent de mauvaises actions. (Ⅱ)

وَلَقَدْ أَرْسَلْنَا نُوحًا وَإِبْرَاهِيمَ وَجَعَلْنَا فِي ذُرِّيَّتِهِمَا النُّبُوَّةَ وَالْكِتَابَ ۖ فَمِنْهُم مُّهْتَدٍ ۖ وَكَثِيرٌ مِّنْهُمْ فَاسِقُونَ (Ⅳ)

57.27
Nous avons envoyé sur leurs pas d’autres successeurs comme messagers, Jésus, fils de Marie, auquel Nous avons donné l’Évangile. Nous avons mis dans le cœur de ceux qui l’ont suivi une compassion, une miséricorde et une propension à la vie monastique. Ils l’ont inventée même si elle ne leur était pas prescrite, car seul le désir de plaire à Dieu leur a été prescrit. Toutefois, ils ne se sont pas préoccupés de cette vie comme ils auraient dû le faire. C’est pourquoi, à ceux qui ont cru Nous avons donné leur récompense, mais beaucoup d’autres étaient des pervers.

Thumma qaffayna AAala atharihim birusulina waqaffayna biAAeesa ibni maryama waataynahu alinjeela wajaAAalna fee quloobi allatheena ittabaAAoohu rafatan warahmatan warahbaniyyatan ibtadaAAooha ma katabnaha AAalayhim illa ibtighaa ridwani Allahi fama raAAawha haqqa riAAayatiha faatayna allatheena amanoo minhum ajrahum wakatheerun minhum fasiqoona (⁎)

Nous avons envoyé ensuite sur leurs traces Nos autres prophètes que Nous avons fait suivre de Jésus, fils de Marie, à qui Nous avons donné l’Évangile. Et Nous avons fait naître dans le cœur de ceux qui l’ont suivi la bonté et la compassion. Quant au monachisme qu’ils ont instauré eux-mêmes, Nous ne le leur avons point imposé. Ils y étaient seulement poussés par leur propre désir d’être agréables à Dieu, sans pour autant l’observer comme ils auraient dû le faire. Nous avons donné leur récompense à ceux qui avaient cru parmi eux ; mais beaucoup d’entre eux furent des pervers. (Ⅰ)

Nous [les] avons fait suivre de Nos [autres] prophètes et Nous avons fait suivre [leurs traces] à Jésus fils de Marie et lui avons donné l’Evangile. Nous avons mis dans le cœur de ceux qui l’ont suivi douceur et mansuétude. Le monarchisme qu’ils (certains adeptes de Jésus) ont inventé, Nous ne le leur avions pas prescrit ; mais [au contraire, ce que Nous avions prescrit c’était] de chercher l’agrément de DIEU (suivre le Prophète Jésus et Nos enseignements), mais ils ne l’ont pas observé comme il se devait ; Nous avons donné à ceux d’entre eux qui ont eu [la vraie] foi leur salaire, [mais] la plupart [n’ont pas eu la foi car ils] commettent de mauvaises actions (des perversités). (Ⅱ)

ثُمَّ قَفَّيْنَا عَلَىٰ آثَارِهِم بِرُسُلِنَا وَقَفَّيْنَا بِعِيسَى ابْنِ مَرْيَمَ وَآتَيْنَاهُ الْإِنجِيلَ وَجَعَلْنَا فِي قُلُوبِ الَّذِينَ اتَّبَعُوهُ رَأْفَةً وَرَحْمَةً وَرَهْبَانِيَّةً ابْتَدَعُوهَا مَا كَتَبْنَاهَا عَلَيْهِمْ إِلَّا ابْتِغَاءَ رِضْوَانِ اللَّهِ فَمَا رَعَوْهَا حَقَّ رِعَايَتِهَا ۖ فَآتَيْنَا الَّذِينَ آمَنُوا مِنْهُمْ أَجْرَهُمْ ۖ وَكَثِيرٌ مِّنْهُمْ فَاسِقُونَ (Ⅳ)

57.28
Ô vous les croyants, craignez Allah et croyez en Son prophète. Vous recevrez une double mesure de Sa miséricorde. Il vous donnera une lumière qui vous guidera. Il vous pardonnera, car Allah est Celui qui pardonne. Il est le Miséricordieux.

Ya ayyuha allatheena amanoo ittaqoo Allaha waaminoo birasoolihi yutikum kiflayni min rahmatihi wayajAAal lakum nooran tamshoona bihi wayaghfir lakum waAllahu ghafoorun raheemun (⁎)

Ô vous qui croyez ! Craignez Dieu et croyez à Son Prophète, afin qu’Il vous gratifie de deux parts de Sa miséricorde, vous assigne une lumière pour vous guider et vous pardonne vos péchés. Dieu est Plein de clémence et de compassion. (Ⅰ)

Croyants, soyez pieux envers DIEU et croyez en Son prophète, DIEU vous donnera double part de Sa miséricorde. Il vous assignera une lumière grâce à laquelle vous marcherez [sur la bonne voie] et Il vous pardonnera, car DIEU pardonne [Il est] Miséricordieux [qui accorde aux croyants les biens particuliers]. (Ⅱ)

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اتَّقُوا اللَّهَ وَآمِنُوا بِرَسُولِهِ يُؤْتِكُمْ كِفْلَيْنِ مِن رَّحْمَتِهِ وَيَجْعَل لَّكُمْ نُورًا تَمْشُونَ بِهِ وَيَغْفِرْ لَكُمْ ۚ وَاللَّهُ غَفُورٌ رَّحِيمٌ (Ⅳ)

57.29
De façon que les gens du Livre comprennent qu’ils ne peuvent rien sans la faveur d’Allah, la grâce étant entre les mains d’Allah. Il la donne à qui Il veut. Allah est Celui qui dispense la plus grande des grâces.

Lialla yaAAlama ahlu alkitabi alla yaqdiroona AAala shayin min fadli Allahi waanna alfadla biyadi Allahi yuteehi man yashao waAllahu thoo alfadli alAAatheemi (⁎)

Et ce, afin que les détenteurs de l’Écriture sachent bien qu’ils ne peuvent en aucune façon disposer de la grâce divine que seul Dieu a le pouvoir d’accorder à qui Il veut, car Dieu est le Maître de la grâce infinie. (Ⅰ)

Afin que les gens du Livre sachent qu’ils n’ont aucun pouvoir sur [la possession ou la distribution de] la grâce de DIEU ; et que la grâce est [exclusivement] dans la main de DIEU, Il la donne à qui Il veut [ou, à celui qui la veut]. DIEU détient la grâce infinie. (Ⅱ)

لِّئَلَّا يَعْلَمَ أَهْلُ الْكِتَابِ أَلَّا يَقْدِرُونَ عَلَىٰ شَيْءٍ مِّن فَضْلِ اللَّهِ ۙ وَأَنَّ الْفَضْلَ بِيَدِ اللَّهِ يُؤْتِيهِ مَن يَشَاءُ ۚ وَاللَّهُ ذُو الْفَضْلِ الْعَظِيمِ (Ⅳ)


Page:  1

Menu livre ↑