Le vendredi (al-jûmû’a)
>  
12 Verses | Page 1 / 1
(Arabe classique)


Afficher / Cacher
(Ⅰ)
(Ⅱ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


62. 0  
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ
- Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (Ⅰ)
- Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅱ)
-  [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. (Ⅲ)
- بسم الله الرحمن الرحيم (Ⅳ)
- بِسمِ اللَّهِ الرَّحمٰنِ الرَّحيمِ (Ⅴ)
- Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux (Ⅵ)
- Au nom de Dieu, le Tout miséricorde, le Miséricordieux (Ⅶ)
- Au nom d’Allah, le Bienfaiteur miséricordieux. (Ⅷ)
62. 1  
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ يُسَبِّحُ لِلَّهِ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الْأَرْضِ الْمَلِكِ الْقُدُّوسِ الْعَزِيزِ الْحَكِيمِ
- Yusabbihu lillahi ma fee alssamawati wama fee alardi almaliki alquddoosi alAAazeezi alhakeemi (Ⅰ)
- Tout ce qui est dans les Cieux et sur la Terre célèbre la gloire du Seigneur, le Souverain, le Saint, le Tout-Puissant, le Sage. (Ⅱ)
- [Tout] ce qui est dans les cieux et sur la terre glorifie DIEU le Souverain, le Pur, le Puissant honoré, le Sage. (Ⅲ)
- بسم الله الرحمن الرحيم يسبح لله ما في السماوات وما في الأرض الملك القدوس العزيز الحكيم (Ⅳ)
- بِسمِ اللَّهِ الرَّحمٰنِ الرَّحيمِ يُسَبِّحُ لِلَّهِ ما فِى السَّمٰوٰتِ وَما فِى الأَرضِ المَلِكِ القُدّوسِ العَزيزِ الحَكيمِ (Ⅴ)
- Tout ce qui est dans le ciel et sur terre célèbre la louange d’Allah, le Roi, le Très-Sacré, le Très-Puissant, le Sage. (Ⅵ)
- Transcendance de Dieu : L’exaltent sans trêve ce qui est aux cieux, ce qui est sur la terre, Lui le Roi, le Très Saint, le Tout-Puissant, le Sage (Ⅶ)
- Ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre glorifie Allah, le Roi, le Très Saint, le Puissant, le Sage. (Ⅷ)
62. 2  
هُوَ الَّذِي بَعَثَ فِي الْأُمِّيِّينَ رَسُولًا مِّنْهُمْ يَتْلُو عَلَيْهِمْ آيَاتِهِ وَيُزَكِّيهِمْ وَيُعَلِّمُهُمُ الْكِتَابَ وَالْحِكْمَةَ وَإِن كَانُوا مِن قَبْلُ لَفِي ضَلَالٍ مُّبِينٍ
- Huwa allathee baAAatha fee alommiyyeena rasoolan minhum yatloo AAalayhim ayatihi wayuzakkeehim wayuAAallimuhumu alkitaba waalhikmata wain kanoo min qablu lafee dalalin mubeenin (Ⅰ)
- C’est Lui qui a envoyé aux gentils un Prophète issu d’eux-mêmes pour leur réciter Ses versets, les purifier et leur enseigner le Coran et la sagesse, alors qu’hier encore ils étaient plongés dans l’égarement manifeste. (Ⅱ)
- C’est Lui qui a élu parmi les habitants de la Mecque, un Prophète [né et résidant] parmi eux, leur réciter Ses versets, les purifier et leur enseigner le Livre et la Sagesse, bien qu’auparavant ils fussent dans un égarement flagrant. (Ⅲ)
- هو الذي بعث في الأميين رسولا منهم يتلو عليهم آياته ويزكيهم ويعلمهم الكتاب والحكمة وإن كانوا من قبل لفي ضلال مبين (Ⅳ)
- هُوَ الَّذى بَعَثَ فِى الأُمِّيّۦنَ رَسولًا مِنهُم يَتلوا عَلَيهِم ءايٰتِهِ وَيُزَكّيهِم وَيُعَلِّمُهُمُ الكِتٰبَ وَالحِكمَةَ وَإِن كانوا مِن قَبلُ لَفى ضَلٰلٍ مُبينٍ (Ⅴ)
- Il est Celui qui a envoyé auprès des païens incultes un prophète pris en leur sein. Il leur récite les versets [divins], il les purifie, il leur apprend le Livre et la Sagesse. Ils étaient auparavant dans une grande ignorance. (Ⅵ)
- Lui qui a envoyé au sein des incultes un Envoyé des leurs pour leur réciter Ses signes, les purifier, leur enseigner l’Écrit et la sagesse, bien que naguère ils fussent dans un égarement flagrant (Ⅶ)
- C’est Lui qui a envoyé, parmi les Gentils, un Apôtre [issu] d’eux qui leur communique Ses aya, les purifie, leur enseigne l’Écriture et la Sagesse. En vérité, [ces Gentils] étaient certes auparavant dans un égarement évident. (Ⅷ)
62. 3  
وَآخَرِينَ مِنْهُمْ لَمَّا يَلْحَقُوا بِهِمْ ۚ وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ
- Waakhareena minhum lamma yalhaqoo bihim wahuwa alAAazeezu alhakeemu (Ⅰ)
- Et de ce message, Dieu fera bénéficier d’autres parmi ceux qui ne les ont pas encore rejoints. Il est le Puissant, le Sage. (Ⅱ)
- [Il l’a aussi envoyé] à d’autres groupes qui ne les ont pas encore rejoints (à tous les humains). C’est Lui le Puissant honoré, le Sage. (Ⅲ)
- وآخرين منهم لما يلحقوا بهم وهو العزيز الحكيم (Ⅳ)
- وَءاخَرينَ مِنهُم لَمّا يَلحَقوا بِهِم ۚ وَهُوَ العَزيزُ الحَكيمُ (Ⅴ)
- Il enseigne aussi à d’autres, qui ne les ont pas encore rejoints. Il est le Puissant, le Sage. (Ⅵ)
- ainsi qu’à d’autres de même sorte, qui ne les ont pas encore rejoints — Il est le Tout-Puissant, le Sage. (Ⅶ)
- Et [enseigne] d’autres, [issus] d’eux, qui ne les ont pas encore rejoints. Il est le Puissant, le Sage. (Ⅷ)
62. 4  
ذَٰلِكَ فَضْلُ اللَّهِ يُؤْتِيهِ مَن يَشَاءُ ۚ وَاللَّهُ ذُو الْفَضْلِ الْعَظِيمِ
- Thalika fadlu Allahi yuteehi man yashao waAllahu thoo alfadli alAAatheemi (Ⅰ)
- Telle est la grâce de Dieu qu’Il accorde à qui Il veut, car Dieu est le Détenteur de la grâce infinie ! (Ⅱ)
- C’est la grâce de DIEU. Il l’accorde à qui Il veut. DIEU est Détenteur de la grâce immense. (Ⅲ)
- ذلك فضل الله يؤتيه من يشاء والله ذو الفضل العظيم (Ⅳ)
- ذٰلِكَ فَضلُ اللَّهِ يُؤتيهِ مَن يَشاءُ ۚ وَاللَّهُ ذُو الفَضلِ العَظيمِ (Ⅴ)
- Telle est la grâce d’Allah. Il la donne à qui Il veut, Lui qui détient l’immense grâce. (Ⅵ)
- — Telle est la grâce de Dieu ; Il l’accorde à qui Il veut ; Il est Maître de la grâce insigne. (Ⅶ)
- C’est là la faveur d’Allah. Il la donne à qui Il veut. Allah est le Détenteur de la Faveur Immense. (Ⅷ)
62. 5  
مَثَلُ الَّذِينَ حُمِّلُوا التَّوْرَاةَ ثُمَّ لَمْ يَحْمِلُوهَا كَمَثَلِ الْحِمَارِ يَحْمِلُ أَسْفَارًا ۚ بِئْسَ مَثَلُ الْقَوْمِ الَّذِينَ كَذَّبُوا بِآيَاتِ اللَّهِ ۚ وَاللَّهُ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الظَّالِمِينَ
- Mathalu allatheena hummiloo alttawrata thumma lam yahmilooha kamathali alhimari yahmilu asfaran bisa mathalu alqawmi allatheena kaththaboo biayati Allahi waAllahu la yahdee alqawma alththalimeena (Ⅰ)
- Ceux qui ont été chargés de la Thora et qui ne l’ont point observée sont pareils à un âne pliant sous le poids de livres sans en tirer aucun profit. C’est là l’exemple détestable donné par ceux qui traitent de mensonges les versets de Dieu. Mais Dieu ne guide point un peuple inique. (Ⅱ)
- L’exemple de ceux qui étaient chargés de [pratiquer] la Torah et qui ne l’ont pas observé [et qui se sont obstinément opposés aux enseignements divins] est l’exemple de l’âne chargé de livres. Malheureux exemple que ces gens qui rejetèrent les versets de DIEU. DIEU ne guide pas [par contrainte] les gens injustes [obstinés]. (Ⅲ)
- مثل الذين حملوا التوراة ثم لم يحملوها كمثل الحمار يحمل أسفارا بئس مثل القوم الذين كذبوا بآيات الله والله لا يهدي القوم الظالمين (Ⅳ)
- مَثَلُ الَّذينَ حُمِّلُوا التَّورىٰةَ ثُمَّ لَم يَحمِلوها كَمَثَلِ الحِمارِ يَحمِلُ أَسفارًا ۚ بِئسَ مَثَلُ القَومِ الَّذينَ كَذَّبوا بِـٔايٰتِ اللَّهِ ۚ وَاللَّهُ لا يَهدِى القَومَ الظّٰلِمينَ (Ⅴ)
- Ceux qui ont été chargés de la Torah et qui ont refusé de l’appliquer sont à l’image de l’âne chargé de livres. Très mauvais exemple que celui de ce peuple qui traite de mensonges les signes de Dieu, car Dieu n’oriente pas dans le bon chemin les peuples injustes. (Ⅵ)
- La semblance de ceux qui furent chargés de la Torah, mais qui n’en assument plus la charge, est celle de l’âne chargé de livres : malheureuse semblance d’un peuple qui dément les signes de Dieu ! Dieu ne dirige pas un peuple d’iniquité. (Ⅶ)
- L’image de ceux qui ont été chargés de la Thora et qui, par la suite, ne s’en chargèrent point, est à la ressemblance de l’âne chargé de livres. Combien détestable est l’image de ce peuple qui traite Nos aya de mensonges ! Allah ne dirige point le peuple des Injustes. (Ⅷ)
62. 6  
قُلْ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ هَادُوا إِن زَعَمْتُمْ أَنَّكُمْ أَوْلِيَاءُ لِلَّهِ مِن دُونِ النَّاسِ فَتَمَنَّوُا الْمَوْتَ إِن كُنتُمْ صَادِقِينَ
- Qul ya ayyuha allatheena hadoo in zaAAamtum annakum awliyao lillahi min dooni alnnasi fatamannawoo almawta in kuntum sadiqeena (Ⅰ)
- Dis : « Ô vous qui pratiquez le judaïsme ! Si vous prétendez être les seuls alliés de Dieu à l’exclusion des autres hommes, souhaitez donc la mort, si vous êtes sincères ! » (Ⅱ)
- Dis : « Ô vous qui professez le judaïsme, si vous présagez être les proches de DIEU, à l’exclusion des [autres] hommes, souhaitez donc mourir [sur Son chemin, pour Sa cause] si vous êtes véridiques ». (Ⅲ)
- قل يا أيها الذين هادوا إن زعمتم أنكم أولياء لله من دون الناس فتمنوا الموت إن كنتم صادقين (Ⅳ)
- قُل يٰأَيُّهَا الَّذينَ هادوا إِن زَعَمتُم أَنَّكُم أَولِياءُ لِلَّهِ مِن دونِ النّاسِ فَتَمَنَّوُا المَوتَ إِن كُنتُم صٰدِقينَ (Ⅴ)
- Dis : Ô vous les adeptes du judaïsme ! Si vous croyez être les seuls à être des alliés de Dieu à l’exclusion des autres hommes… commencez par espérer la mort si vous êtes véridiques. (Ⅵ)
- Dis : « Adeptes du Judaïsme, si vous vous prétendez les affidés de Dieu à l’exclusion des autres hommes, souhaitez donc la mort, tant qu’à être véridiques ! » (Ⅶ)
- Dis : « O vous qui pratiquez le Judaïsme (hââa) !, si vous prétendez être les proches (’awliyâ’) d'Allah, à l’exclusion des [autres] Hommes, souhaitez mourir ! si vous êtes véridiques. » (Ⅷ)
62. 7  
وَلَا يَتَمَنَّوْنَهُ أَبَدًا بِمَا قَدَّمَتْ أَيْدِيهِمْ ۚ وَاللَّهُ عَلِيمٌ بِالظَّالِمِينَ
- Wala yatamannawnahu abadan bima qaddamat aydeehim waAllahu AAaleemun bialththalimeena (Ⅰ)
- Mais jamais ils ne la souhaiteront, à cause des injustices qu’ils ont commises. Dieu connaît bien les agresseurs. (Ⅱ)
- Ils ne le souhaiteront jamais à cause de ce qu’ils ont [commis] ; DIEU connaît bien les injustes. (Ⅲ)
- ولا يتمنونه أبدا بما قدمت أيديهم والله عليم بالظالمين (Ⅳ)
- وَلا يَتَمَنَّونَهُ أَبَدًا بِما قَدَّمَت أَيديهِم ۚ وَاللَّهُ عَليمٌ بِالظّٰلِمينَ (Ⅴ)
- Mais ils ne la demanderont jamais, en raison de leurs œuvres. Dieu connaît bien les injustes. (Ⅵ)
- or jamais ils ne la souhaitent du fait de ce qu’ont avancé leurs mains : et Dieu connaît à fond les iniques (Ⅶ)
- Mais [ces gens] ne le souhaiteront jamais à cause de ce que leurs mains ont accumulé antérieurement. Allah connaît bien les Injustes. (Ⅷ)
62. 8  
قُلْ إِنَّ الْمَوْتَ الَّذِي تَفِرُّونَ مِنْهُ فَإِنَّهُ مُلَاقِيكُمْ ۖ ثُمَّ تُرَدُّونَ إِلَىٰ عَالِمِ الْغَيْبِ وَالشَّهَادَةِ فَيُنَبِّئُكُم بِمَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ
- Qul inna almawta allathee tafirroona minhu fainnahu mulaqeekum thumma turaddoona ila AAalimi alghaybi waalshshahadati fayunabbiokum bima kuntum taAAmaloona (Ⅰ)
- Dis-leur encore : « Cette mort que vous fuyez viendra certainement un jour vous surprendre. Vous serez ensuite ramenés devant Celui qui connaît aussi bien le monde invisible que le monde visible et qui vous rappellera tous vos actes. » (Ⅱ)
- Dis : « La mort que vous fuyez vous rattrapera. Vous serez ramenés à Celui qui connaît [tout] ce qui est caché et [tout] ce qui est apparent et Il vous informera de ce que vous faisiez (Il vous montrera vos actes) ». (Ⅲ)
- قل إن الموت الذي تفرون منه فإنه ملاقيكم ثم تردون إلى عالم الغيب والشهادة فينبئكم بما كنتم تعملون (Ⅳ)
- قُل إِنَّ المَوتَ الَّذى تَفِرّونَ مِنهُ فَإِنَّهُ مُلٰقيكُم ۖ ثُمَّ تُرَدّونَ إِلىٰ عٰلِمِ الغَيبِ وَالشَّهٰدَةِ فَيُنَبِّئُكُم بِما كُنتُم تَعمَلونَ (Ⅴ)
- Dis-leur [aussi] : La mort que vous fuyez vous rattrapera. Après quoi, vous viendrez devant Celui qui connaît l’inconnaissable et dont le témoignage vous informera de ce que vous faisiez. (Ⅵ)
- dis : « La mort que vous fuyez vous rattrapera, et vous serez renvoyés au Connaisseur du mystère et de la présence : alors Lui-même vous renseignera sur ce que vous pratiquiez ». (Ⅶ)
- Dis[-leur encore] : « La mort que vous fuyez va vous rejoindre. Ensuite vous serez ramenés à Celui qui connaît l’Inconnaissable et le Témoignage et Il vous avisera de ce que vous faisiez. » (Ⅷ)
62. 9  
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِذَا نُودِيَ لِلصَّلَاةِ مِن يَوْمِ الْجُمُعَةِ فَاسْعَوْا إِلَىٰ ذِكْرِ اللَّهِ وَذَرُوا الْبَيْعَ ۚ ذَٰلِكُمْ خَيْرٌ لَّكُمْ إِن كُنتُمْ تَعْلَمُونَ
- Ya ayyuha allatheena amanoo itha noodiya lilssalati min yawmi aljumuAAati faisAAaw ila thikri Allahi watharoo albayAAa thalikum khayrun lakum in kuntum taAAlamoona (Ⅰ)
- Ô vous qui croyez ! Lorsque l’appel à la prière du vendredi se fait entendre, hâtez-vous de répondre à cet appel en cessant toute activité ! Cela vaudra mieux pour vous, si vous le saviez ! (Ⅱ)
- Ô croyants, quand on [vous] appelle à la Prière du vendredi, accourez à l’invocation de DIEU et laissez [de côté] le négoce. Cela vaut mieux pour vous, si vous savez. (Ⅲ)
- يا أيها الذين آمنوا إذا نودي للصلاة من يوم الجمعة فاسعوا إلى ذكر الله وذروا البيع ذلكم خير لكم إن كنتم تعلمون (Ⅳ)
- يٰأَيُّهَا الَّذينَ ءامَنوا إِذا نودِىَ لِلصَّلوٰةِ مِن يَومِ الجُمُعَةِ فَاسعَوا إِلىٰ ذِكرِ اللَّهِ وَذَرُوا البَيعَ ۚ ذٰلِكُم خَيرٌ لَكُم إِن كُنتُم تَعلَمونَ (Ⅴ)
- Ô vous les croyants, à l’instant où vous entendez l’appel à la prière du vendredi, courez à l’invocation d’Allah en interrompant [toute] vente, car cela est préférable pour vous pour autant que vous en soyez conscients. (Ⅵ)
- Vous qui croyez, quand on vous appelle à la prière à un moment d’un vendredi, empressez-vous au Rappel de Dieu. Laissez-là toute transaction : meilleur ce sera pour vous, si vous saviez… (Ⅶ)
- O vous qui croyez !, quand on appelle à la Prière, le vendredi, accourez à l’invocation (ḏikr) d’Allah et laissez vos affaires ! Cela sera un bien pour vous, si vous vous trouvez savoir. (Ⅷ)
62. 10  
فَإِذَا قُضِيَتِ الصَّلَاةُ فَانتَشِرُوا فِي الْأَرْضِ وَابْتَغُوا مِن فَضْلِ اللَّهِ وَاذْكُرُوا اللَّهَ كَثِيرًا لَّعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ
- Faitha qudiyati alssalatu faintashiroo fee alardi waibtaghoo min fadli Allahi waothkuroo Allaha katheeran laAAallakum tuflihoona (Ⅰ)
- Une fois la prière achevée, répandez-vous sur la Terre, à la recherche des bienfaits de votre Seigneur, sans oublier d’en invoquer souvent le Nom ! Peut-être y trouverez-vous une source de bonheur. (Ⅱ)
- Une fois la Prière terminée, dispersez-vous sur la terre, et recherchez [quelque effet] de la grâce de DIEU, et invoquez DIEU [sincèrement et] fréquemment afin que vous réussissiez [à parvenir à la félicité]. (Ⅲ)
- فإذا قضيت الصلاة فانتشروا في الأرض وابتغوا من فضل الله واذكروا الله كثيرا لعلكم تفلحون (Ⅳ)
- فَإِذا قُضِيَتِ الصَّلوٰةُ فَانتَشِروا فِى الأَرضِ وَابتَغوا مِن فَضلِ اللَّهِ وَاذكُرُوا اللَّهَ كَثيرًا لَعَلَّكُم تُفلِحونَ (Ⅴ)
- Lorsque la prière est terminée, vous pouvez reprendre vos différentes activités terrestres et rémunératrices, non sans continuer à invoquer le nom d’Allah, peut-être serez-vous parmi les bienheureux. (Ⅵ)
- une fois accomplie la prière, égaillez-vous sur la terre, et quêtez une part des grâces de Dieu. Rappelez Dieu fréquemment : dans l’espoir d’être des bienheureux. (Ⅶ)
- Quand la Prière est terminée, répandez-vous en tous lieux ! Recherchez [un peu] de la faveur d’Allah ! Invoquez (ḏakara) beaucoup Allah ! Peut-être serez-vous bienheureux. (Ⅷ)
62. 11  
وَإِذَا رَأَوْا تِجَارَةً أَوْ لَهْوًا انفَضُّوا إِلَيْهَا وَتَرَكُوكَ قَائِمًا ۚ قُلْ مَا عِندَ اللَّهِ خَيْرٌ مِّنَ اللَّهْوِ وَمِنَ التِّجَارَةِ ۚ وَاللَّهُ خَيْرُ الرَّازِقِينَ
- Waitha raaw tijaratan aw lahwan infaddoo ilayha watarakooka qaiman qul ma AAinda Allahi khayrun mina allahwi wamina alttijarati waAllahu khayru alrraziqeena (Ⅰ)
- Hélas ! À peine une affaire commerciale ou un divertissement se présentent-ils à eux qu’ils t’abandonnent alors qu’ils sont en pleine prière. Dis-leur : « Les bienfaits du Seigneur sont infiniment meilleurs que commerce et plaisir, car Dieu est le plus Généreux des bienfaiteurs ! » (Ⅱ)
- [Mais] dès qu’ils (les injustes, etc.) entrevoient un négoce ou un divertissement, ils y courent et te laissent debout (ils te quittent). Dis[-leur] : « Ce qui est auprès de DIEU vaut mieux qu’un divertissement ou un négoce. DIEU est le Meilleur qui donne [aux hommes leurs] subsistances ». (Ⅲ)
- وإذا رأوا تجارة أو لهوا انفضوا إليها وتركوك قائما قل ما عند الله خير من اللهو ومن التجارة والله خير الرازقين (Ⅳ)
- وَإِذا رَأَوا تِجٰرَةً أَو لَهوًا انفَضّوا إِلَيها وَتَرَكوكَ قائِمًا ۚ قُل ما عِندَ اللَّهِ خَيرٌ مِنَ اللَّهوِ وَمِنَ التِّجٰرَةِ ۚ وَاللَّهُ خَيرُ الرّٰزِقينَ (Ⅴ)
- Quand ils voient un négoce ou un divertissement, ils s’y précipitent en te laissant debout. Dis-leur : Ce qu’il y a auprès d’Allah est bien meilleur que votre négoce ou vos divertissements, car Allah est le meilleur Dispensateur [de richesse] ! (Ⅵ)
- Hélas ! à peine voient-ils un négoce, un divertissement, qu’ils s’y précipitent et te laissent planté. Dis : « Ce qui est en Dieu vaut mieux que tout négoce, que tout divertissement. Dieu est le meilleur qui puisse attribuer ». (Ⅶ)
- Quand ils voient un négoce ou un plaisir, ils s’y précipitent et te laissent debout [, Prophète !]. Dis[-leur] : « Ce qui est auprès d’Allah est meilleur que le plaisir et que le négoce. Allah est le meilleur des Attributeurs. » (Ⅷ)


Page: 1

62 







Home