Patrimoine  Mondial  des religions, traditions et courants de pensée



Citations spirituelles et philosophiques
de la religion catholique

143  citations  | Page 5 / 6




D evient tel un enfant,
rends-toi sourd et aveugle !
Tout ton être devenir néant,
dépasse tout être et tout néant !
Laisse le lieu, laisse le temps,
et les images également !
Si tu vas par aucune voie
sur le sentier étroit,
tu parviendras jusqu'à
l'empreinte du désert.





Christianisme / Catholicisme Citation n°1172 | 
Oeuvres, GRANUM SINAPIS, VII 





D es deux un fleuve,
d'Amour le feu,
des deux le lien
aux deux commun,
coule le très suave Esprit
à mesure très égale,
inséparable.
Les Trois sont Un.
Quoi ? Le sais-tu ? Non.
Lui seul sait ce qu'Il est.

Des Trois la boucle,
est profonde et terrible
ce contour-là
jamais sens ne saisira :
là règne un fond sans fond.
Échec et mat
temps, formes et lieu !
L'anneau merveilleux
est jaillissement,
son point reste immobile.





Christianisme / Catholicisme Citation n°1171 | 
Oeuvres, GRANUM SINAPIS, II & III 





A u commencement
au-delà du sens
là est le Verbe.
Ô le trésor si riche
où commencement fait naître
commencement !
Ô le coeur du Père
d'où à grand-joie
sans trêve flue le Verbe !
Et pourtant ce sein-là
en lui garde le Verbe. C'est vrai.





Christianisme / Catholicisme Citation n°1170 | 
Oeuvres, GRANUM SINAPIS, I 





A u commencement
au-delà du sens
là est le Verbe.
Ô le trésor si riche
où commencement fait naître
commencement !
Ô le coeur du Père
d'où à grand-joie
sans trêve flue le Verbe !
Et pourtant ce sein-là
en lui garde le Verbe. C'est vrai.

Des deux un fleuve,
d'Amour le feu,
des deux le lien
aux deux commun,
coule le très suave Esprit
à mesure très égale,
inséparable.
Les Trois sont Un.
Quoi ? Le sais-tu ? Non.
Lui seul sait ce qu'Il est.

Des Trois la boucle,
est profonde et terrible
ce contour-là
jamais sens ne saisira :
là règne un fond sans fond.
Échec et mat
temps, formes et lieu !
L'anneau merveilleux
est jaillissement,
son point reste immobile.


Ce point est la montagne
à gravir sans agir
Intelligence !
Le chemin t'emmène
au merveilleux désert,
au large, au loin,
sans limite il s'étend.
Le désert n'a
ni lieu ni temps,
il a sa propre guise.

Ce désert est le Bien
par aucun pied foulé,
le sens créé
jamais n'y est allé :
Cela est ; mais personne
ne sait quoi.
C'est ici et c'est là,
c'est loin et c'est près,
c'est profond et c'est haut,
c'est donc ainsi
que ce n'est ça ni ci.


C'est lumière, c'est clarté
c'est la ténèbre,
c'est l'innommé,
c'est l'ignoré,
libéré du début ainsi
que de la fin,
Cela gît paisiblement
tout nu, sans vêtement.
Qui connaît sa maison,
ah ! qu'il en sorte !
et nous dise sa forme.

Devient tel un enfant,
rends-toi sourd et aveugle !
Tout ton être devenir néant,
dépasse tout être et tout néant !
Laisse le lieu, laisse le temps,
et les images également !
Si tu vas par aucune voie
sur le sentier étroit,
tu parviendras jusqu'à
l'empreinte du désert.

Ô mon âme,
sors ! Dieu, entre !
Sombre tout mon être,
en Dieu qui est non-être,
sombre en ce fleuve sans fond !
Si je te fuis,
Tu viens à moi.
Si je me perds
Toi, je Te trouve,
Ô Bien suressentiel !





Christianisme / Catholicisme Citation n°1169 | 
Oeuvres, GRANUM SINAPIS 





T u dois l'aimer en tant qu'il est un non-Dieu, un non-intellect, une non-personne, une non-image. Plus encore : en tant qu'il est un Un pur, clair, limpide, séparé de toute dualité. Et dans cet Un nous devons éternellement nous abîmer du quelque chose au néant.




Christianisme / Catholicisme Citation n°1168 | 
Oeuvres 





C e que l'homme aime, il l'est. S'il aime une pierre, il est pierre, s'il aime un être humain, il est un être humain ; s'il aime Dieu... -- or je n'ose continuer, car si je disais qu'il est Dieu, vous pourriez me lapider, mais je vous renvoie à l'Écriture.




Christianisme / Catholicisme Citation n°1167 | 
Oeuvres 





V ous avez tiré jusqu'à présent trop de joie de ma présence visible, c'est pourquoi vous ne pourriez recevoir la joie parfaite du Saint-Esprit. Dépouillez-vous donc de tout ce qui est image et unissez-vous à l'essence sans image et sans forme. Car la consolation spirituelle de Dieu est douce, c'est pourquoi elle ne veut s'offrir qu'à celui qui méprise la consolation perceptible par les sens.




Christianisme / Catholicisme Citation n°1166 | 
Oeuvres 





I l est dans la nature de l'amour qu'il flue et jaillisse de deux qui ne sont qu'Un. Un en tant que Un ne produit pas l'amour. Deux en tant que deux ne produit pas l'amour. Mais Deux en tant qu'Un produit nécessairement l'amour conforme à sa nature, pressant, ardent




Christianisme / Catholicisme Citation n°1165 | 
Oeuvres 





D ieu est avec nous dans la souffrance (...) Cela signifie qu'il souffre lui-même avec nous. Vraiment celui qui connaît la vérité, sait que je dis vrai. Dieu souffre avec l'homme, oui, il souffre selon son mode, davantage et incomparablement plus que celui qui souffre, qui souffre pour lui




Christianisme / Catholicisme Citation n°1164 | 
Oeuvres 





U n avec l'Un, un venant de l'Un, un dans l'Un et, dans l'Un, un éternellement




Christianisme / Catholicisme Citation n°1162 | 
Oeuvres, De l'homme noble 





J 'ai au dedans de moi une idée claire d'une unité parfaite qui est bien au-dessus de celle que je puis trouver dans mon âme.




Christianisme / Catholicisme Citation n°772 | 
Traité de l'existence et des attributs de Dieu, éd. cit., I, 2, p.62. 
Si je cherche l'unité de l'âme et l'unité du corps, c'est qu'il y a en moi cette idée d'unité " née avec moi ", qui est l'idée de Dieu. Alors l'unité du corps et l'unité de l'esprit sont des vestiges de l'unité divine. La connaissance fondatrice n'est pas en l'âme ; elle est en Dieu qui éclaire mon âme. Par là s'instaure ma dépendance épistémologique envers Dieu.





I l ne cherche plus à connaître par ses propres lumières, mais l'onction de l'amour lui apprend toute vérité ; il la trouve renfermée dans le mépris de tout lui-même, et dans l'amour de Dieu qui est l'unique bien. Qui suis-je s'écrie-t-il. Rien qu'une voix qui crie : Dieu est tout, et il n'y a que lui.




Christianisme / Catholicisme Citation n°697 | 
Sur Saint Augustin, in OEuvres, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, t. 1, 1983, p. 965. 





C 'est l'amour que Dieu a pour nous qui nous donne tout.
Mais le plus grand don qu'il nous puisse faire, c'est de nous donner l'amour que nous devons avoir pour lui.





Christianisme / Catholicisme Citation n°696 | 
Dieu, in Lettres et opuscules spirituels, OEuvres (Pléiade), I, p. 696. 





L e yoga essentiel de Jésus - et c'est là le seul yoga proprement chrétien - est de mettre le prochain avant soi dans sa pensée, son désir et son action.




Christianisme / Catholicisme Citation n°687 | 
Intériorité et Révélation, Présence, 1982, cité par Jean Biès dans Les Grands Initiés du XXe siècle, p. 143-145 





Q ui ne s'est pas rencontré soi-même, comment pourrait-il rencontrer Dieu?




Christianisme / Catholicisme Citation n°670 | 
La Montée au fond du cœur, année 1953, F. X. de Guibert, 1986, cité par Jean Biès dans Les Grands Initiés du XXe siècle, p. 143-145 





L a religion, ou plutôt telle religion donnée,
ne lie jamais qu'à un certain niveau de conscience.





Christianisme / Catholicisme Citation n°635 | 
La Montée au fond du cœur, année 1955, F. X. de Guibert, 1986, cité par Jean Biès dans Les Grands Initiés du XXe siècle, p. 143-145 





S i je pense, il faut que je sois quelque chose,
il faut que ce que je pense soit quelque chose aussi.





Christianisme / Catholicisme Citation n°426 | 
Traité de l'existence et des attributs de Dieu, éd. cit., I, 2, p.100 





C ette création de la pensée dans une masse inanimée, aveugle et insensible, est sans doute une action toute puissante. Voilà un créateur.




Christianisme / Catholicisme Citation n°401 | 
Lettres...., I, réflexions, in Œuvres philosophiques, Paris, Charpentier, 1863, P.193 





C e premier être, que je reconnais pour la source féconde de tous les autres, m'a donc tiré du néant ; je n'étais rien, et c'est par lui seul que j'ai commencé à être tout ce que je suis ; c'est en lui que j'ai l'être, le mouvement et la vie.




Christianisme / Catholicisme Citation n°400 | 
Lettres...., I, 4, 1, in Œuvres philosophiques, Paris, Charpentier, 1863, P.194 





J 'ai l'idée de deux espèces d'êtres ; je conçois l'être pensant et l'être étendu. Que l'être étendu existe actuellement ou non, il est certain que j'en ai l'idée. Mais comme cette idée ne renferme point cette existence actuelle, il pourrait n'exister pas, quoique je le conçoive.




Christianisme / Catholicisme Citation n°360 | 
Traité de l'existence et des attributs de Dieu, éd. cit., II, 5, p. 140 





J e suis presque ce qui n'est pas. Je me vois comme un milieu incompréhensible entre le néant et l'être : je suis celui qui a été ; je suis celui qui sera ; je suis celui qui n'est plus ce qu'il a été ; je suis celui qui n'est pas encore celui qu'il sera ; et dans cet entre-deux que suis-je?




Christianisme / Catholicisme Citation n°359 | 
Traité de l'existence et des attributs de Dieu, éd. cit., II, V, art. 1, p.161 





L 'unité de mon être substantiel] C'est un je ne sais quoi qui n'a aucune consistance, qui échappe de plus en plus à mesure que l'on s'y enfonce.




Christianisme / Catholicisme Citation n°358 | 
Traité de l'existence et des attributs de Dieu, éd. cit., II, ch. 5, art. 11, P. 155. 





I l m'a tiré du néant pour me faire tout ce que je suis...
et il me continue l'être, qui ne m'est point naturel





Christianisme / Catholicisme Citation n°356 | 
Lettres...., I, 4, 1, in Œuvres philosophiques, Paris, Charpentier, 1863, P.194 
Je n'ai donc pas l'être véritable ; mon être est emprunté, c'est l'ombre de l'être véritable, un demi-être, sans cesse entre l'être et le néant. Dieu m'a donné l'être ; je lui dois ce que je suis. Dieu m'a donné moi-même à moi-même. Il m'a donné mon corps et mon âme, c'est-à-dire mon étendue et ma pensée.





U n je ne sais quoi que je ne puis saisir, qui s'enfuit de ses propres mains, qui n'est plus dès que je veux le saisir ou l'apercevoir ; un je ne sais quoi qui finit dans l'instant même où il commence ; en sorte que je ne puis jamais un seul instant me trouver moi-même fixe et présent à moi-même pour dire simplement : Je suis. Ainsi ma durée n'est qu'une défaillance perpétuelle.




Christianisme / Catholicisme Citation n°351 | 
Traité de l'existence et des attributs de Dieu, éd. cit.,II, V, art. 1, p.161 ;voir aussi Henri Gouhier, ibidem, pp. 160-163. 





L e corps de l'homme,
qui paraît le chef d'œuvre de la nature,
n'est point comparable à sa pensée





Christianisme / Catholicisme Citation n°332 | 
Traité de l'existence et des attributs de Dieu, éd. cit.,I, 2, p.42 



Page:  4 |5 | 6



En savoir + : Histoire et dogmes de la religion catholique




Partager cette page sur les réseaux sociaux








Home




Options de lecture

En vous inscrivant gratuitement avec le lien ci-dessous vous pourrez :

A la lecture des livres sacrés :
- Bookmark Ajouter un marque page à tout moment pour retrouver votre dernière page de lecture.
- Cut/paste Copier/coller et enregistrer en quelques clics les passages qui vous plaisent dans votre collection de citation.
- Reading Plan Enregistrer votre plan de lecture

A la lecture des citations :
- Ajouter vos citations favorites à votre collection
- Voter pour vos citations préférées
- Vous envoyer par email une citation
- Bookmark Partager vos pensées, croyances, lectures en rajoutant des citations

Mais aussi
- Conserver vos préférences de lecture (style de caractère, background, taille de caractère, etc.

S'inscrire gratuitement





Livres sacrés des Religions du Monde

Le Dhammapada
Le sutra du Diamand et le sutra du Coeur
La sainte Bible
Corpus Hermetica
La Bhagavad Gita
Les Upanishads (extraits)
Les Lois de Manu
Le saint Coran
L'Avesta
Ecrits de Bahá’u’lláh
Le Livre des morts Tibétain
Sepher Ha Zohar




Citations par livres sacrés






Citations par auteurs






Citations par courants de pensée






Citations par thèmes






Recherche de citations par mots-clefs

:

:





La bibliomancie :
une divination gratuite à la portée de tous !


La bibliomancie est une forme de voyance dans laquelle on tire des conclusions à une question à travers une phrase (ici une citation) tirée au hasard parmis des livres sacrés ou les écrits des saints.

Vous êtes prêts ?

- Ecrivez votre question ci-dessous, choissisez la source des réponses puis cliquez sur Envoyer.




Autres outils

♠ Nouvelles versions de l'application Android à télécharger sur Google Play



Chronologie des Religions du Monde

Bibliothèque d'images sacrées des Religions du Monde

Best Of des Citations

♥ Notre projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥

♥ Suivez les citations du Jour sur