Patrimoine  Mondial  des religions, traditions et courants de pensée



Citations spirituelles et philosophiques de l' ecole aristotélicienne

Onelittleangel > Philosophie > Aristotélisme
5  citations  | Page 1 / 1





A insi donc, la vertu est une disposition à agir d'une façon délibérée, consistant en une médiété relative à nous, laquelle est rationnellement déterminée et comme la déterminerait un homme prudent. Mais c'est une médiété entre deux vices, l'un par excès et l'autre par défaut ; et c'est encore une médiété en ce que certains vices sont au-dessous et d'autres « au-dessus » du « ce qu'il faut » dans le domaine des affections aussi bien que des actions, tandis que la vertu, elle, découvre et choisit la position moyenne.




Philosophie / Aristotélisme 2049 | 
Aristote, Ethique à Nicomaque, II, 6.  







O r celui qui se laisse corrompre par le plaisir ou la douleur a tôt fait de perdre de vue le principe, le but et la cause de tout ce qu'il doit choisir ou accomplir, car le vice est destructeur du principe.




Philosophie / Aristotélisme 1076 | 
(Livre 6 - p.152) Ethique à Nicomaque (Editions Presse Pocket. 1992. Traduit par Jean Defradas)  







C 'est en nous abstenant des plaisirs que nous devenons tempérants, et en l'étant devenus que nous somme le plus capables de nous en abstenir; de même pour le courage: c'est en nous habituant à mépriser la peur et à résister que nous devenons courageux, et en l'étant devenus que nous serons le plus capable de résister à la peur. (Livre 2 - p.57)




Philosophie / Aristotélisme 1075 | 
Ethique à Nicomaque (Editions Presse Pocket. 1992. Traduit par Jean Defradas)  







M ais une vie de ce genre sera trop élevé pour la condition humaine : car ce n'est pas en tant qu'homme qu'on vivra de cette façon, mais en tant que quelque élément divin est présent en nous. Et autant cet élément est supérieure au composé humain [âme - corps], autant son activité est elle-même supérieure à celle de l'autre sorte de vertu [vertus éthiques]. Si donc l'intellect est quelque chose de divin par comparaison avec l'homme, la vie selon l'intellect est également divine comparée à la vie humaine. Il ne faut donc pas écouter ceux qui conseillent à l'homme, parce qu'il est homme, de borner sa pensée aux choses humaines, et , mortel, aux choses mortelles, mais l'homme doit, dans la nature du possible s'immortaliser, et tout faire pour vivre selon la partie la plus noble qui est en lui ; car même si cette partie est petite par sa masse, par sa puissance et sa valeur elle dépasse de beaucoup tout le reste.




Philosophie / Aristotélisme 312 | 
Ethique à Nicomaque ; livre X, l177b30 - 1178a.  







T ous les hommes ont, par nature, le désir de connaître…




Philosophie / Aristotélisme 311 | 
Métaphysique, A, 1, 980a21  





Page:  1



En savoir + : Histoire et dogmes de l' ecole aristotélicienne




Partager cette page sur les réseaux sociaux








Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥