Patrimoine  Spirituel  de l'Humanité
Kant



Citations spirituelles et philosophiques de Kant
Onelittleangel > Philosophie > Kantisme > Kant
10  citations  | Page 1 / 1
T+ A- A A+



A ie le courage de te servir de ton propre entendement.




2631 |  Philosophie, Kantisme
Source : Qu'est ce que les Lumières; 1784  








L es êtres raisonnables sont appelés personnes, parce que leur nature même en fait des fins en soi, c'est-à-dire quelque chose qui ne peut pas être simplement employé comme moyen, quelque chose qui, par conséquent, met une limite à la faculté de chacun d'agir à son gré (et est un objet de respect). Les êtres raisonnables ne sont donc pas des fins simplement subjectives, dont l'existence, effet de notre activité, n'a de valeur que pour nous ; ce sont des fins objectives, c'est-à-dire des choses dont l'existence est une fin en soi-même, et même une fin telle qu'on ne peut la remplacer par aucune autre à laquelle celle-ci servirait simplement de moyen.




2065 |  Philosophie, Kantisme
Source : Fondements de la métaphysique des mœurs.  








L a vraie morale n'a rien à voir avec les sentiments.




2044 |  Philosophie, Kantisme
Source : Fondements de la métaphysique des mœurs  








L a conscience morale n'est pas quelque chose que l'on soit susceptible d'acquérir, et il n'y a pas de devoir ordonnant de se procurer cette conscience; mais tout homme, en tant qu'être moral, possède en lui, originairement, une telle conscience.




1036 |  Philosophie, Kantisme
Source : Métaphysique des mœurs, Doctrine de la vertu, 1797 [Introduction à la Doctrine de la vertu, XIIb, trad. A. Renaut, coll. GF, p. 244]  








I l n'y a nulle part quoi que ce soit dans le monde, ni même en général hors de celui-ci, qu'il soit possible de penser et qui pourrait sans restriction être tenu pour bon, à l'exception d'une volonté bonne.




1035 |  Philosophie, Kantisme
Source : Fondation de la métaphysique des moeurs, 1785 [1ère section, trad. A. Renaut, coll. GF, p. 59]  








D eux choses remplissent le cœur d'une admiration et d'une vénération toujours nouvelles et toujours croissantes, à mesure que la réflexion s'y attache et s'y applique : le ciel étoilé au-dessus de moi et la loi morale en moi.




702 |  Philosophie, Kantisme
Source : Critique de la raison pratique - II, Conclusion - page 173 de l'édition Quadrige PUF.  








L a morale n'est donc pas à proprement parler la doctrine qui nous enseigne comment nous devons nous rendre heureux, mais comment nous devons nous rendre digne du bonheur. C'est seulement lorsque la religion s'y ajoute, qu'entre en nous l'espérance de participer un jour au bonheur dans la mesure où nous avons essayé de n'en être pas indignes.




701 |  Philosophie, Kantisme
Source : Critique de la raison pratique - I, II, V - page 139 de l'édition Quadrige PUF.  








P enser,
c'est unifier des représentations en une conscience.





331 |  Philosophie, Kantisme
Source : Prolégomènes à toute métaphysique future -§22 - (page 73 de l'édition Vrin).  








C ommencer par soulever la question:
" si décidément une chose telle que la métaphysique est seulement possible. "





123 |  Philosophie, Kantisme
Source : Prolégomènes à toute métaphysique future - Préface - (page 13 de l'édition Vrin)  








J 'ai montré ailleurs que la raison, en Métaphysique, ne peut réaliser comme elle le désirerait tous ses desseins en suivant la voie théorique de la nature (en ce qui concerne la connaissance de Dieu), et que par conséquent il ne lui reste plus que la voie téléologique ; [...] qui doit suppléer aux défauts et aux insuffisances de la théorie.




122 |  Philosophie, Kantisme
Source : Sur l'emploi des principes téléologiques dans la philosophie - VIII, 159 ( dans les Opuscule sur l'histoire édition Garnier Flammarion)  






Page:  1




En savoir + : Vie et enseignement de Kant




♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥