Onelittleangel.com

Gandhi
Vie et enseignement de Gandhi
Onelittleangel > Hindouisme > Gandhi

Sur cette page: Biographie | Portraits | Bibliographie | Liens associés
En savoir + : Citations spirituelles et philosophiques de Gandhi 
A- A A+

Gandhi : Biographie

Gandhi

Une enfance religieuse



Mohandas Gandhi naît en 1869 à Porbandar, petit port de la presqu'île de Kathiawar (Gujerat), une région du nord-ouest de l'Inde ouverte à de multiples influences. Son père, Premier ministre de la minuscule principauté, est un notable appartenant à la caste intermédiaire des marchands – gandhi signifie «épicier». Élevé par sa mère dans les convictions hindoues, mais aussi dans la tolérance à l'égard de l'islam, le jeune Mohandas est également influencé par le jaïnisme. Très répandue au Gujerat, cette religion dérivée de l'hindouisme professe la non-violence radicale, l'ahimsa, qui conduit à la préservation de toute vie humaine et animale; elle sera la grande source d'inspiration de Mohandas Gandhi.

Éducation britannique


Marié à quatorze ans à la non moins jeune Kasturbai, dont il devient très épris, il rompt avec son milieu en partant faire ses études de droit en Grande-Bretagne, et s'inscrit au barreau de Londres en 1891. S'il entre ainsi en contact avec l'Occident, apprécie les vêtements élégants, apprend la danse, le violon, le français, il pratique également – selon le vœu qu'il a prononcé devant sa mère – le végétarisme et la chasteté. Mohandas Gandhi lit beaucoup: le Nouveau Testament, la Bhagavad Gita, des spiritualistes occidentaux comme Ruskin et Tolstoï, les théosophes anglais.

Premières expériences: l'Afrique du Sud



Le Congrès indien du Natal
En 1893, le jeune avocat est appelé en Afrique du Sud, colonie de l'Empire britannique, où des milliers d'Indiens travaillent contractuellement. Mohandas Gandhi y est confronté très vite à l'injustice et à la discrimination raciale qu'exercent les maîtres blancs – Britanniques et Boers – à l'encontre des Noirs et des Indiens. Violemment expulsé d'un train, alors qu'il a payé son billet de première classe, il s'insurge. Premières protestations, premier succès: il obtient bientôt que les Indiens proprement vêtus aient le droit de voyager en première classe. En 1894, le gouvernement du Natal refuse aux Indiens le droit d'élire les membres du Corps législatif; Mohandas Gandhi rassemble 10 000 signatures au bas d'une pétition et fonde le Congrès indien du Natal.

La ferme Tolstoï
Mais combattre avec les armes politiques classiques paraît bientôt insuffisant à Mohandas Gandhi: il faut se réformer soi-même avant de réformer les autres. Dans la ferme collective – la ferme Tolstoï – qu'il fonde près de Durban au début du siècle, il impose l'ascétisme et le jeûne. Rompant avec les pratiques orthodoxes de l'hindouisme, il se coupe les cheveux lui-même, nettoie ses latrines – travaux strictement réservés aux intouchables – et oblige son entourage à faire de même. Puis, en 1906, alors qu'il n'est âgé que de trente-sept ans, il renonce à jamais aux relations sexuelles, afin de canaliser son énergie vers les combats spirituels: c'est le «grand renoncement», ou brahmaçarya.

Désobéissance civile
Mohandas Gandhi se bat dès lors au moyen de la non-violence, empruntée à la religion jaïn – qui lui permet d'organiser de grands mouvements pacifiques de désobéissance civile culminant en 1913 avec la grève des mineurs et la marche des femmes indiennes outragées par la loi ne reconnaissant pas les mariages non chrétiens –, et de la satyagraha (la «force de la vérité»), concept dont il est l'inventeur: l'action consiste, en acceptant publiquement de l'adversaire la prison et les mauvais traitements, à lui montrer qu'il participe à l'injustice, à le persuader qu'il a tort et finalement à l'amener à réviser son point de vue. Ainsi le général Smuts, Boer intraitable, finit-il en juin 1914, après des années de lutte, par signer un compromis avec Mohandas Gandhi: les mariages non chrétiens redeviennent légaux, la taxe de trois livres (six mois de salaire) imposée aux Indiens qui voulaient devenir des travailleurs libres est abolie.


  
  
  
  



Gandhi : Bibliographie


- Méditations
- Autobiographie ou mes expériences de vérité
- Lettres à l'Ashram (10 avril 1948)
- La vie du mahatma gandhi. (1959)

Gandhi : Portraits


Gandhi
Gandhi
Gandhi
Gandhi
Gandhi
Gandhi
Gandhi
Gandhi
Gandhi
Gandhi
Gandhi
Gandhi
Gandhi
Gandhi
Gandhi
Gandhi
Gandhi
Gandhi et Nehru
Gandhi
Gandhi et Tagore

Liens associés


Hindouisme, Advaya Vajra, Anangavajra, Ashtavakra Gita, Atharva Veda, Aurobindo Ghose, Avadhuta Gita, Bhagavad Gita, Bhakti Sutras, Devi Gita, Gandhi, Hariharananda, Jiddu Krishnamurti, Jnaneshwar, Kambala, Kanha, Krishna, Lahiri Mahasaya, Law of Manu, Livres Tantriques, Ma Anandamayî, Mahabarata, Meykandar, Mirabai, Muktananda, Nisargadatta Maharaj, Paramhansa Yogananda, Patanjali, Ramakrishna, Ramana Maharshi, Ramdas, Ramdasa, Rig Veda, Saraha, Shankara, Shri Yukteswar, Srimad bhagavatam, Swami Satyananda, Swami Vishnu Devananda, Tukaram, Upanishads, Vinobâ Bhave, Vishnu Purana, Vishnu Sahasranam, Vivekânanda, etc.



Livres sacrés des Religions du Monde
Chronologie des Religions du Monde
Calendrier sacré des Religions du Monde
Bibliothèque d'images sacrées des Religions du Monde



Home  |  Divination gratuite en ligne  |  Liens  |  Projet @onelittleangel.com