Lamentations
Onelittleangel > > Lamentations  >
(22 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

2. 1  
ALEPH. Comment le Seigneur, dans sa colère, a-t-il couvert d'un nuage la fille de Sion? Il a précipité du ciel sur la terre la magnificence d'Israël; il ne s'est plus souvenu de l'escabeau de ses pieds, au jour de sa colère.

Eh quoi! le Seigneur, dans sa colère, a couvert de nuages la fille de Sion! Il a précipité du ciel sur la terre la magnificence d'Israël! Il ne s'est pas souvenu de son marchepied, Au jour de sa colère! (Ⅰ)

*****

πω̃ς ἐγνόφωσεν ἐν ὀργη̨̃ αὐτου̃ κύριος τὴν θυγατέρα Σιων κατέρριψεν ἐξ οὐρανου̃ εἰς γη̃ν δόξασμα Ισραηλ καὶ οὐκ ἐμνήσθη ὑποποδίου ποδω̃ν αὐτου̃ ἐν ἡμέρα̨ ὀργη̃ς αὐτου̃ (Ⅲ)

*****

Quomodo obtexit caligine in furore suo/ Dominus filiam Sion ;/ projecit de cælo in terram/ inclytam Israël,/ et non est recordatus scabelli pedum suorum/ in die furoris sui !/ (Ⅳ)

*****

‫ 1  ׃2   איכה יעיב באפו אדני את בת ציון השליך משמים ארץ תפארת ישראל ולא זכר הדם רגליו ביום אפו ס‬ (Ⅴ)

*****

Comment, dans sa colère, le Seigneur a-t-il couvert d’un nuage la fille de Sion! Il a jeté des cieux sur la terre la beauté d’Israël, et, au jour de sa colère, il ne s’est pas souvenu du marchepied de ses pieds. (Ⅵ)

*****

[Aleph.] Comment est-il arrivé que le Seigneur a couvert de sa colère la fille de Sion tout à l’entour, comme d’une nuée, et qu’il a jeté des cieux en terre l’ornement d’Israël, et ne s’est point souvenu au jour de sa colère du marchepied de ses pieds ? (Ⅶ)

*****

Comment le Seigneur, dans sa colère, a-t-il couvert d'un nuage la fille de Sion? Il a précipité des cieux sur la terre la gloire d'Israël, et au jour de sa colère il ne s'est point souvenu du marchepied de ses pieds! (Ⅷ)

*****

2. 2  
BETH. Le Seigneur a détruit sans pitié toutes les demeures de Jacob; il a renversé dans sa fureur les forteresses de la fille de Juda; il les a jetées par terre; il a profané la royauté et ses princes.

Le Seigneur a détruit sans pitié toutes les demeures de Jacob; Il a, dans sa fureur, renversé les forteresses de la fille de Juda, Il les a fait rouler à terre; Il a profané le royaume et ses chefs. (Ⅰ)

*****

κατεπόντισεν κύριος οὐ φεισάμενος πάντα τὰ ὡραι̃α Ιακωβ καθει̃λεν ἐν θυμω̨̃ αὐτου̃ τὰ ὀχυρώματα τη̃ς θυγατρὸς Ιουδα ἐκόλλησεν εἰς τὴν γη̃ν ἐβεβήλωσεν βασιλέα αὐτη̃ς καὶ ἄρχοντας αὐτη̃ς (Ⅲ)

*****

Præcipitavit Dominus, nec pepercit/ omnia speciosa Jacob :/ destruxit in furore suo/ munitiones virginis Juda,/ et dejecit in terram ;/ polluit regnum et principes ejus./ (Ⅳ)

*****

‫ 2  ׃2   בלע אדני *לא **ולא חמל את כל נאות יעקב הרס בעברתו מבצרי בת יהודה הגיע לארץ חלל ממלכה ושריה ס‬ (Ⅴ)

*****

Le Seigneur a englouti, sans épargner, toutes les habitations de Jacob; il a renversé dans sa fureur les forteresses de la fille de Juda; il a jeté par terre, il a profané le royaume et ses princes. (Ⅵ)

*****

[Beth.] Le Seigneur a abîmé, et n’a point épargné toutes les habitations de Jacob, il a ruiné par sa fureur les forteresses de la fille de Juda, [et] l’a jetée par terre ; il a profané le Royaume et ses principaux. (Ⅶ)

*****

Le Seigneur a détruit sans pitié toutes les demeures de Jacob; il a ruiné, dans sa fureur, les forteresses de la ville de Juda; il les a jetées par terre, il a profané le royaume et ses chefs. (Ⅷ)

*****

2. 3  
GHIMEL. Dans l'ardeur de sa colère, il a brisé toute force d'Israël; il a ramené sa droite en arrière, devant l'ennemi; il a allumé dans Jacob comme un feu ardent qui dévore de tous côtés.

Il a, dans son ardente colère, abattu toute la force d'Israël; Il a retiré sa droite en présence de l'ennemi; Il a allumé dans Jacob des flammes de feu, Qui dévorent de tous côtés. (Ⅰ)

*****

συνέκλασεν ἐν ὀργη̨̃ θυμου̃ αὐτου̃ πα̃ν κέρας Ισραηλ ἀπέστρεψεν ὀπίσω δεξιὰν αὐτου̃ ἀπὸ προσώπου ἐχθρου̃ καὶ ἀνη̃ψεν ἐν Ιακωβ ὡς πυ̃ρ φλόγα καὶ κατέφαγεν πάντα τὰ κύκλω̨ (Ⅲ)

*****

Confregit in ira furoris sui/ omne cornu Israël ;/ avertit retrorsum dexteram suam/ a facie inimici,/ et succendit in Jacob quasi ignem/ flammæ devorantis in gyro./ (Ⅳ)

*****

‫ 3  ׃2   גדע בחרי‪[Q]‬‪[n]‬‪[p]‬ אף כל קרן ישראל השיב אחור ימינו מפני אויב ויבער ביעקב כאש להבה אכלה סביב ס‬ (Ⅴ)

*****

Il a retranché, dans l’ardeur de sa colère, toute la corne d’Israël; il a retiré sa droite devant l’ennemi, et il a brûlé en Jacob comme un feu flamboyant qui dévore à l’entour. (Ⅵ)

*****

[Guimel.] Il a retranché toute la force d’Israël par l’ardeur de sa colère ; il a retiré sa dextre en arrière de devant l’ennemi ; il s’est allumé dans Jacob comme un feu flamboyant, qui l’a consumé tout à l’environ. (Ⅶ)

*****

Dans l'ardeur de sa colère, il a brisé toute la force d'Israël; il a retiré sa droite en présence de l'ennemi; il a allumé dans Jacob comme un feu flamboyant, qui consume de toutes parts. (Ⅷ)

*****

2. 4  
DALETH. Il a bandé son arc comme fait un ennemi; sa droite s'est levée comme celle d'un assaillant; et il a égorgé tout ce qui charmait les yeux; dans la tente de la fille de Sion, il a versé son courroux comme un feu.

Il a tendu son arc comme un ennemi; Sa droite s'est dressée comme celle d'un assaillant; Il a fait périr tout ce qui plaisait aux regards; Il a répandu sa fureur comme un feu sur la tente de la fille de Sion. (Ⅰ)

*****

ἐνέτεινεν τόξον αὐτου̃ ὡς ἐχθρός ἐστερέωσεν δεξιὰν αὐτου̃ ὡς ὑπεναντίος καὶ ἀπέκτεινεν πάντα τὰ ἐπιθυμήματα ὀφθαλμω̃ν μου ἐν σκηνη̨̃ θυγατρὸς Σιων ἐξέχεεν ὡς πυ̃ρ τὸν θυμὸν αὐτου̃ (Ⅲ)

*****

Tetendit arcum suum quasi inimicus,/ firmavit dexteram suam quasi hostis,/ et occidit omne quod pulchrum erat visu/ in tabernaculo filiæ Sion ;/ effudit quasi ignem/ indignationem suam./ (Ⅳ)

*****

‫ 4  ׃2   דרך קשתו כאויב נצב ימינו כצר ויהרג כל מחמדי עין באהל בת ציון שפך כאש חמתו ס‬ (Ⅴ)

*****

Il a bandé son arc comme un ennemi; il s’est tenu là avec sa droite comme un adversaire, et il a tué tout ce qui était agréable à l’œil dans la tente de la fille de Sion; il a versé, comme un feu, sa fureur. (Ⅵ)

*****

[Daleth.] Il a tendu son arc comme un ennemi ; sa dextre y a été appliquée comme celle d’un adversaire ; et il a tué tout ce qui était agréable à l’œil dans le tabernacle de la fille de Sion ; il a répandu sa fureur comme un feu. (Ⅶ)

*****

Il a tendu son arc comme un ennemi; sa droite s'est tenue comme celle d'un adversaire; il a tué tout ce qui était agréable à l'œil; sur la tente de la fille de Sion, il a répandu comme un feu sa colère. (Ⅷ)

*****

2. 5  
HÉ. Le Seigneur a été comme un ennemi, il a détruit Israël; il a détruit tous ses palais, abattu ses citadelles; il a amoncelé sur la fille de Sion douleur sur douleur.

Le Seigneur a été comme un ennemi; Il a dévoré Israël, il a dévoré tous ses palais, Il a détruit ses forteresses; Il a rempli la fille de Juda de plaintes et de gémissements. (Ⅰ)

*****

ἐγενήθη κύριος ὡς ἐχθρός κατεπόντισεν Ισραηλ κατεπόντισεν πάσας τὰς βάρεις αὐτη̃ς διέφθειρεν τὰ ὀχυρώματα αὐτου̃ καὶ ἐπλήθυνεν τη̨̃ θυγατρὶ Ιουδα ταπεινουμένην καὶ τεταπεινωμένην (Ⅲ)

*****

Factus est Dominus velut inimicus,/ præcipitavit Israël :/ præcipitavit omnia mœnia ejus,/ dissipavit munitiones ejus,/ et replevit in filia Juda/ humiliatum et humiliatam./ (Ⅳ)

*****

‫ 5  ׃2   היה אדני כאויב בלע ישראל בלע כל ארמנותיה שחת מבצריו וירב בבת יהודה תאניה ואניה ס‬ (Ⅴ)

*****

Le Seigneur a été comme un ennemi; il a englouti Israël; il a englouti tous ses palais, il a détruit ses forteresses, et il a multiplié chez la fille de Juda le gémissement et la plainte. (Ⅵ)

*****

[He.] Le Seigneur a été comme un ennemi ; il a abîmé Israël, il a abîmé tous ses palais, il a dissipé toutes ses forteresses, et il a multiplié dans la fille de Juda le deuil et l’affliction. (Ⅶ)

*****

Le Seigneur a été comme un ennemi, il a détruit Israël, il a détruit tous ses palais, il a ruiné toutes ses forteresses, il a multiplié chez la fille de Juda les gémissements et les plaintes. (Ⅷ)

*****

2. 6  
VAV. Il a forcé son enclos, comme un jardin; il a détruit son sanctuaire. Yahweh a fait cesser dans Sion solennités et sabbats; dans l'ardeur de sa colère, il a rejeté avec dédain roi et prêtre.

Il a dévasté sa tente comme un jardin, Il a détruit le lieu de son assemblée; L'Éternel a fait oublier en Sion les fêtes et le sabbat, Et, dans sa violente colère, il a rejeté le roi et le sacrificateur. (Ⅰ)

*****

καὶ διεπέτασεν ὡς ἄμπελον τὸ σκήνωμα αὐτου̃ διέφθειρεν ἑορτὴν αὐτου̃ ἐπελάθετο κύριος ὃ ἐποίησεν ἐν Σιων ἑορτη̃ς καὶ σαββάτου καὶ παρώξυνεν ἐμβριμήματι ὀργη̃ς αὐτου̃ βασιλέα καὶ ἱερέα καὶ ἄρχοντα (Ⅲ)

*****

Et dissipavit quasi hortum tentorium suum ;/ demolitus est tabernaculum suum./ Oblivioni tradidit Dominus in Sion/ festivitatem et sabbatum ;/ et in opprobrium, et in indignationem furoris sui,/ regem et sacerdotem./ (Ⅳ)

*****

‫ 6  ׃2   ויחמס כגן שכו שחת מועדו שכח יהוה בציון מועד ושבת וינאץ בזעם אפו מלך וכהן ס‬ (Ⅴ)

*****

Il a saccagé sa clôture comme un jardin; il a détruit le lieu de son assemblée. L’Éternel a fait oublier dans Sion jour solennel et sabbat; et, dans l’indignation de sa colère, il a méprisé roi et sacrificateur. (Ⅵ)

*****

[Vau.] Il a mis en pièces avec violence son domicile, comme [la cabane] d’un jardin ; il a détruit le lieu de son Assemblée ; l’Eternel a fait oublier dans Sion la fête solennelle et le Sabbat, et il a rejeté dans l’indignation de sa colère le Roi et le Sacrificateur. (Ⅶ)

*****

Il a ravagé son enclos comme un jardin; il a détruit le lieu de son assemblée. L'Éternel a fait oublier, dans Sion, la fête solennelle et le sabbat; et dans l'indignation de sa colère, il a rejeté le roi et le sacrificateur. (Ⅷ)

*****

2. 7  
ZAÏN. Le Seigneur a pris en dégoût son autel, en abomination son sanctuaire; il a livré aux mains de l'ennemi les murs de ses citadelles; on a poussé des cris dans la maison de Yahweh, comme en un jour de fête.

Le Seigneur a dédaigné son autel, repoussé son sanctuaire; Il a livré entre les mains de l'ennemi les murs des palais de Sion; Les cris ont retenti dans la maison de l'Éternel, Comme en un jour de fête. (Ⅰ)

*****

ἀπώσατο κύριος θυσιαστήριον αὐτου̃ ἀπετίναξεν ἁγίασμα αὐτου̃ συνέτριψεν ἐν χειρὶ ἐχθρου̃ τει̃χος βάρεων αὐτη̃ς φωνὴν ἔδωκαν ἐν οἴκω̨ κυρίου ὡς ἐν ἡμέρα̨ ἑορτη̃ς (Ⅲ)

*****

Repulit Dominus altare suum ;/ maledixit sanctificationi suæ :/ tradidit in manu inimici/ muros turrium ejus./ Vocem dederunt in domo Domini/ sicut in die solemni./ (Ⅳ)

*****

‫ 7  ׃2   זנח אדני מזבחו נאר מקדשו הסגיר ביד אויב חומת ארמנותיה קול נתנו בבית יהוה כיום מועד ס‬ (Ⅴ)

*****

Le Seigneur a rejeté son autel, il a répudié son sanctuaire; il a livré en la main de l’ennemi les murs de ses palais; on a poussé des cris dans la maison de l’Éternel comme au jour d’une fête solennelle. (Ⅵ)

*****

[Zajin.] Le Seigneur a rejeté au loin son autel, il a détruit son Sanctuaire ; il a livré en la main de l’ennemi les murailles de ses palais ; ils ont jeté leurs cris dans la maison de l’Eternel comme aux jours des fêtes solennelles. (Ⅶ)

*****

Le Seigneur a dédaigné son autel, il a répudié son sanctuaire; il a livré aux mains de l'ennemi les murailles de ses palais; ils ont jeté leurs cris dans la maison de l'Éternel, comme en un jour de fête. (Ⅷ)

*****

2. 8  
HETH. Yahweh a médité de renverser les murs de la fille de Sion; il a étendu le cordeau; il n'a pas retiré sa main qu'il ne les eût détruits; il a mis en deuil le mur et l'avant-mur; ils gisent tristement ensemble.

L'Éternel avait résolu de détruire les murs de la fille de Sion; Il a tendu le cordeau, il n'a pas retiré sa main sans les avoir anéantis; Il a plongé dans le deuil rempart et murailles, Qui n'offrent plus ensemble qu'une triste ruine. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐπέστρεψεν κύριος του̃ διαφθει̃ραι τει̃χος θυγατρὸς Σιων ἐξέτεινεν μέτρον οὐκ ἀπέστρεψεν χει̃ρα αὐτου̃ ἀπὸ καταπατήματος καὶ ἐπένθησεν τὸ προτείχισμα καὶ τει̃χος ὁμοθυμαδὸν ἠσθένησεν (Ⅲ)

*****

Cogitavit Dominus dissipare/ murum filiæ Sion ;/ tetendit funiculum suum,/ et non avertit manum suam a perditione :/ luxitque antemurale,/ et murus pariter dissipatus est./ (Ⅳ)

*****

‫ 8  ׃2   חשב יהוה להשחית חומת בת ציון נטה קו לא השיב ידו מבלע ויאבל חל וחומה יחדו אמללו ס‬ (Ⅴ)

*****

L’Éternel s’est proposé de détruire la muraille de la fille de Sion; il a étendu le cordeau, il n’a pas retiré sa main pour cesser de détruire; et il fait mener deuil au rempart et à la muraille: ils languissent ensemble. (Ⅵ)

*****

[Heth.] L’Eternel s’est proposé de détruire la muraille de la fille de Sion ; il y a étendu le cordeau, et il n’a point retenu sa main qu’il ne l’ait abîmée ; et il a rendu désolé l’avant-mur, et la muraille, ils ont été détruits tous ensemble. (Ⅶ)

*****

L'Éternel avait résolu de détruire la muraille de la fille de Sion; il a tendu le cordeau, et n'a point retiré sa main pour cesser de détruire; il a mis dans le deuil le rempart et la muraille; l'un et l'autre languissent attristés. (Ⅷ)

*****

2. 9  
TETH. Ses portes sont enfoncées en terre; il en a rompu, brisé les barres; son roi et ses princes sont parmi les nations; il n’y a plus de loi; même ses prophètes ne reçoivent plus de vision de Yahweh.

Ses portes sont enfoncées dans la terre; Il en a détruit, rompu les barres. Son roi et ses chefs sont parmi les nations; il n'y a plus de loi. Même les prophètes ne reçoivent aucune vision de l'Éternel. (Ⅰ)

*****

ἐνεπάγησαν εἰς γη̃ν πύλαι αὐτη̃ς ἀπώλεσεν καὶ συνέτριψεν μοχλοὺς αὐτη̃ς βασιλέα αὐτη̃ς καὶ ἄρχοντας αὐτη̃ς ἐν τοι̃ς ἔθνεσιν οὐκ ἔστιν νόμος καί γε προφη̃ται αὐτη̃ς οὐκ εἰ̃δον ὅρασιν παρὰ κυρίου (Ⅲ)

*****

Defixæ sunt in terra portæ ejus,/ perdidit et contrivit vectes ejus ;/ regem ejus et principes ejus in gentibus :/ non est lex,/ et prophetæ ejus non invenerunt/ visionem a Domino./ (Ⅳ)

*****

‫ 9  ׃2   טבעו בארץ שעריה אבד ושבר בריחיה מלכה ושריה בגוים אין תורה גם נביאיה לא מצאו חזון מיהוה ס‬ (Ⅴ)

*****

Ses portes sont enfoncées dans la terre; il a détruit et brisé ses barres; son roi et ses princes sont parmi les nations; la loi n’est plus; ses prophètes aussi ne trouvent pas de vision de la part de l’Éternel. (Ⅵ)

*****

[Theth.] Ses portes sont enfoncées en terre, il a détruit et brisé ses barres ; son Roi et ses principaux sont parmi les nations ; la Loi n’[est] plus, même ses Prophètes n’ont trouvé aucune vision de par l’Eternel. (Ⅶ)

*****

Ses portes sont enfoncées en terre; il en a détruit et brisé les barres. Son roi et ses chefs sont parmi les nations; la loi n'est plus; ses prophètes même ne reçoivent aucune vision de l'Éternel. (Ⅷ)

*****

2. 10  
JOD. Ils sont assis par terre, en silence, les anciens de la fille de Sion; ils ont jeté de la poussière sur leur tête; ils sont vêtus de sacs; elles inclinent leur tête vers la terre, les vierges de Jérusalem.

Les anciens de la fille de Sion sont assis à terre, ils sont muets; Ils ont couvert leur tête de poussière, Ils se sont revêtus de sacs; Les vierges de Jérusalem laissent retomber leur tête vers la terre. (Ⅰ)

*****

ἐκάθισαν εἰς τὴν γη̃ν ἐσιώπησαν πρεσβύτεροι θυγατρὸς Σιων ἀνεβίβασαν χου̃ν ἐπὶ τὴν κεφαλὴν αὐτω̃ν περιεζώσαντο σάκκους κατήγαγον εἰς γη̃ν ἀρχηγοὺς παρθένους ἐν Ιερουσαλημ (Ⅲ)

*****

Sederunt in terra, conticuerunt/ senes filiæ Sion ;/ consperserunt cinere capita sua,/ accincti sunt ciliciis :/ abjecerunt in terram capita sua/ virgines Jerusalem./ (Ⅳ)

*****

‫ 10 ׃2   ישבו לארץ ידמו זקני בת ציון העלו עפר על ראשם חגרו שקים הורידו לארץ ראשן בתולת ירושלם ס‬ (Ⅴ)

*****

Les anciens de la fille de Sion sont assis par terre, ils gardent le silence; ils ont mis de la poussière sur leur tête, ils se sont ceints de sacs; les vierges de Jérusalem baissent leur tête vers la terre. (Ⅵ)

*****

[Jod.] Les Anciens de la fille de Sion sont assis à terre, [et] se taisent ; ils ont mis de la poudre sur leur tête, ils se sont ceints de sacs ; les vierges de Jérusalem baissent leurs têtes vers la terre. (Ⅶ)

*****

Les anciens de la fille de Sion sont assis à terre et se taisent; ils mettent de la poussière sur leur tête; ils se sont ceints de sacs; les vierges de Jérusalem laissent retomber leur tête vers la terre. (Ⅷ)

*****

2. 11  
CAPH. Mes yeux se consument dans les larmes, mes entrailles sont émues; mon foie se répand sur la terre, à cause de la blessure de la fille de mon peuple, lorsque enfants et nourrissons tombent en défaillance, sur les places de la ville.

Mes yeux se consument dans les larmes, mes entrailles bouillonnent, Ma bile se répand sur la terre, A cause du désastre de la file de mon peuple, Des enfants et des nourrissons en défaillance dans les rues de la ville. (Ⅰ)

*****

ἐξέλιπον ἐν δάκρυσιν οἱ ὀφθαλμοί μου ἐταράχθη ἡ καρδία μου ἐξεχύθη εἰς γη̃ν ἡ δόξα μου ἐπὶ τὸ σύντριμμα τη̃ς θυγατρὸς του̃ λαου̃ μου ἐν τω̨̃ ἐκλιπει̃ν νήπιον καὶ θηλάζοντα ἐν πλατείαις πόλεως (Ⅲ)

*****

Defecerunt præ lacrimis oculi mei,/ conturbata sunt viscera mea ;/ effusum est in terra jecur meum/ super contritione filiæ populi mei,/ cum deficeret parvulus et lactens/ in plateis oppidi./ (Ⅳ)

*****

‫ 11 ׃2   כלו בדמעות עיני חמרמרו מעי נשפך לארץ כבדי על שבר בת עמי בעטף עולל ויונק ברחבות קריה ס‬ (Ⅴ)

*****

Mes yeux se consument dans les larmes, mes entrailles sont agitées, mon foie s’est répandu sur la terre, à cause de la ruine de la fille de mon peuple, parce que les enfants et ceux qui tètent défaillent dans les places de la ville. (Ⅵ)

*****

[Caph.] Mes yeux sont consumés à force de larmes, mes entrailles bruient, mon foie s’est répandu en terre, à cause de la plaie de la fille de mon peuple, parce que les petits enfants et ceux qui têtaient sont pâmés dans les places de la ville. (Ⅶ)

*****

Mes yeux se consument dans les larmes; mes entrailles bouillonnent, et mon foie se répand sur la terre, à cause de la plaie de la fille de mon peuple, parce que les petits enfants et ceux qui sont à la mamelle défaillent dans les places de la ville. (Ⅷ)

*****

2. 12  
LAMED. Ils disent à leurs mères: "Où y a-t-il du pain et du vin?" et ils tombent comme frappés du glaive, sur les places de la ville, et leur âme expire sur le sein de leurs mères.

Ils disaient à leurs mères: Où y a-t-il du blé et du vin? Et ils tombaient comme des blessés dans les rues de la ville, Ils rendaient l'âme sur le sein de leurs mères. (Ⅰ)

*****

ται̃ς μητράσιν αὐτω̃ν εἰ̃παν που̃ σι̃τος καὶ οἰ̃νος ἐν τω̨̃ ἐκλύεσθαι αὐτοὺς ὡς τραυματίας ἐν πλατείαις πόλεως ἐν τω̨̃ ἐκχει̃σθαι ψυχὰς αὐτω̃ν εἰς κόλπον μητέρων αὐτω̃ν (Ⅲ)

*****

Matribus suis dixerunt :/ Ubi est triticum et vinum ?/ cum deficerent quasi vulnerati/ in plateis civitatis,/ cum exhalarent animas suas/ in sinu matrum suarum./ (Ⅳ)

*****

‫ 12 ׃2   לאמתם יאמרו איה דגן ויין בהתעטפם כחלל ברחבות עיר בהשתפך נפשם אל חיק אמתם ס‬ (Ⅴ)

*****

Ils disent à leurs mères: Où est le blé et le vin? — défaillant dans les places de la ville comme des blessés à mort, et rendant l’âme sur le sein de leurs mères. (Ⅵ)

*****

[Lamed.] Ils ont dit à leurs mères : où [est] le froment et le vin ? lorsqu’ils tombaient en faiblesse dans les places de la ville, comme un homme blessé à mort, et qu’ils rendaient l’esprit au sein de leurs mères. (Ⅶ)

*****

Ils disaient à leurs mères: Où est le froment et le vin? lorsqu'ils défaillaient comme des blessés à mort dans les places de la ville, et rendaient l'âme sur le sein de leurs mères. (Ⅷ)

*****

2. 13  
MEM. Que puis-je te dire? Qui trouver de semblable à toi, fille de Jérusalem? A qui te comparer pour te consoler, vierge, fille de Sion? Car ta plaie est grande comme la mer: qui te guérirait?

Que dois-je te dire? à quoi te comparer, fille de Jérusalem? Qui trouver de semblable à toi, et quelle consolation te donner, Vierge, fille de Sion? Car ta plaie est grande comme la mer: qui pourra te guérir? (Ⅰ)

*****

τί μαρτυρήσω σοι ἢ τί ὁμοιώσω σοι θύγατερ Ιερουσαλημ τίς σώσει σε καὶ παρακαλέσει σε παρθένος θύγατερ Σιων ὅτι ἐμεγαλύνθη ποτήριον συντριβη̃ς σου τίς ἰάσεταί σε (Ⅲ)

*****

Cui comparabo te, vel cui assimilabo te,/ filia Jerusalem ?/ cui exæquabo te, et consolabor te,/ virgo, filia Sion ?/ magna est enim velut mare contritio tua :/ quis medebitur tui ?/ (Ⅳ)

*****

‫ 13 ׃2   מה אעידך מה אדמה לך הבת ירושלם מה אשוה לך ואנחמך בתולת בת ציון כי גדול כים שברך מי ירפא לך ס‬ (Ⅴ)

*****

Quel témoignage t’apporterai-je? Que comparerai-je à toi, fille de Jérusalem? Qui est-ce que j’égalerai à toi, afin que je te console, vierge, fille de Sion? car ta ruine est grande comme la mer: qui te guérira? (Ⅵ)

*****

[Mem] Qui prendrai-je à témoin envers toi ? Qui comparerai-je avec toi, fille de Jérusalem, et qui est-ce que je t’égalerai, afin que je te console, vierge fille de Sion ; car ta plaie est grande comme une mer ? Qui est celui qui te guérira ? (Ⅶ)

*****

Quel témoignage présenterai-je? A quoi te comparerai-je, fille de Jérusalem? Et à qui t'égalerai-je, pour te consoler, vierge, fille de Sion? Car ta plaie est grande comme la mer; qui est-ce qui te guérira? (Ⅷ)

*****

2. 14  
NUN. Tes prophètes ont eu pour toi de vaines et folles visions; ils ne t'ont pas dévoilé ton iniquité, afin de détourner de toi l'exil; mais ils t'ont donné pour visions des oracles de mensonge et de séduction.

Tes prophètes ont eu pour toi des visions vaines et fausses; Ils n'ont pas mis à nu ton iniquité, Afin de détourner de toi la captivité; Ils t'ont donné des oracles mensongers et trompeurs. (Ⅰ)

*****

προφη̃ταί σου εἴδοσάν σοι μάταια καὶ ἀφροσύνην καὶ οὐκ ἀπεκάλυψαν ἐπὶ τὴν ἀδικίαν σου του̃ ἐπιστρέψαι αἰχμαλωσίαν σου καὶ εἴδοσάν σοι λήμματα μάταια καὶ ἐξώσματα (Ⅲ)

*****

Prophetæ tui viderunt tibi/ falsa et stulta ;/ nec aperiebant iniquitatem tuam,/ ut te ad pœnitentiam provocarent ;/ viderunt autem tibi assumptiones falsas,/ et ejectiones./ (Ⅳ)

*****

‫ 14 ׃2   נביאיך חזו לך שוא ותפל ולא גלו על עונך להשיב *שביתך **שבותך ויחזו לך משאות שוא ומדוחים ס‬ (Ⅴ)

*****

Tes prophètes ont vu pour toi la vanité et la folie, et ils n’ont pas mis à découvert ton iniquité pour détourner ta captivité; mais ils ont vu pour toi des oracles de vanité et de séduction. (Ⅵ)

*****

[Nun.] Tes Prophètes t’ont prévu des choses vaines et frivoles, et ils n’ont point découvert ton iniquité pour détourner ta captivité ; mais ils t’ont prévu des charges vaines, et propres à te faire chasser. (Ⅶ)

*****

Tes prophètes ont eu pour toi des visions mensongères et vaines; ils ne t'ont point découvert ton iniquité, pour détourner ta captivité, mais ils ont eu pour toi des oracles de mensonge et d'égarement. (Ⅷ)

*****

2. 15  
SAMECH. Ils battent des mains à ton sujet, tous ceux qui passent sur le chemin; ils sifflent, ils branlent la tête sur la fille de Jérusalem; "Est-ce là cette ville qu'on appelait la parfaite en beauté la joie de toute la terre?"

Tous les passants battent des mains sur toi, Ils sifflent, ils secouent la tête contre la fille de Jérusalem: Est-ce là cette ville qu'on appelait une beauté parfaite, La joie de toute la terre? (Ⅰ)

*****

ἐκρότησαν ἐπὶ σὲ χει̃ρας πάντες οἱ παραπορευόμενοι ὁδόν ἐσύρισαν καὶ ἐκίνησαν τὴν κεφαλὴν αὐτω̃ν ἐπὶ τὴν θυγατέρα Ιερουσαλημ ἠ̃ αὕτη ἡ πόλις ἣν ἐρου̃σιν στέφανος δόξης εὐφροσύνη πάσης τη̃ς γη̃ς (Ⅲ)

*****

Plauserunt super te manibus/ omnes transeuntes per viam ;/ sibilaverunt et moverunt caput suum/ super filiam Jerusalem :/ Hæccine est urbs, dicentes, perfecti decoris,/ gaudium universæ terræ ?/ (Ⅳ)

*****

‫ 15 ׃2   ספקו עליך כפים כל עברי דרך שרקו וינעו ראשם על בת ירושלם הזאת העיר שיאמרו כלילת יפי משוש לכל הארץ ס‬ (Ⅴ)

*****

Tous ceux qui passent par le chemin battent des mains sur toi; ils sifflent et branlent la tête sur la fille de Jérusalem: Est-ce ici la ville dont on disait: La parfaite en beauté, la joie de toute la terre? (Ⅵ)

*****

[Samech.] Tous les passants ont battu des mains sur toi, ils se sont moqués, et ils ont branlé leur tête contre la fille de Jérusalem, [en disant] : est-ce ici la ville de laquelle on disait : la parfaite en beauté ; la joie de toute la terre ? (Ⅶ)

*****

Tous les passants battent des mains à ton sujet; ils sifflent, ils branlent la tête, contre la fille de Jérusalem. Est-ce là, disent-ils, la ville qu'on appelait la parfaite en beauté, la joie de toute la terre? (Ⅷ)

*****

2. 16  
PHÉ. Ils ouvrent la bouche contre toi, tous tes ennemis; ils sifflent, Ils grincent des dents; ils disent: "Nous l'avons engloutie! C'est là le jour que nous attendions, nous y sommes arrivés, nous le voyons!"

Tous tes ennemis ouvrent la bouche contre toi, Ils sifflent, ils grincent des dents, Ils disent: Nous l'avons engloutie! C'est bien le jour que nous attendions, nous l'avons atteint, nous le voyons! (Ⅰ)

*****

διήνοιξαν ἐπὶ σὲ στόμα αὐτω̃ν πάντες οἱ ἐχθροί σου ἐσύρισαν καὶ ἔβρυξαν ὀδόντας εἰ̃παν κατεπίομεν αὐτήν πλὴν αὕτη ἡ ἡμέρα ἣν προσεδοκω̃μεν εὕρομεν αὐτήν εἴδομεν (Ⅲ)

*****

Aperuerunt super te os suum/ omnes inimici tui :/ sibilaverunt, et fremuerunt dentibus,/ et dixerunt : Devorabimus :/ en ista est dies quam exspectabamus ;/ invenimus, vidimus./ (Ⅳ)

*****

‫ 16 ׃2   פצו עליך פיהם כל אויביך שרקו ויחרקו שן אמרו בלענו אך זה היום שקוינהו מצאנו ראינו ס‬ (Ⅴ)

*****

Tous tes ennemis ouvrent la bouche sur toi; ils sifflent et grincent des dents; ils disent: Nous les avons engloutis; oui, c’est ici le jour que nous attendions! Nous l’avons trouvé, nous l’avons vu! (Ⅵ)

*****

[Pe.] Tous tes ennemis ont ouvert leur bouche sur toi, ils se sont moqués, ils ont grincé les dents, et ils ont dit : nous [les] avons abîmés ; vraiment c’est ici la journée que nous attendions, nous [l’]avons trouvée, nous l’avons vue. (Ⅶ)

*****

Tous tes ennemis ouvrent la bouche contre toi; ils sifflent et grincent des dents; ils disent: Nous les avons engloutis! Oui, c'est ici le jour que nous attendions, nous y sommes parvenus, nous le voyons! (Ⅷ)

*****

2. 17  
AÏN. Yahweh a exécuté ce qu'il avait résolu; il a accompli sa parole, qu'il avait prononcée dès les jours anciens; il a détruit sans pitié; il a réjoui l'ennemi à ton sujet, il a élevé la corne de tes oppresseurs.

L'Éternel a exécuté ce qu'il avait résolu, Il a accompli la parole qu'il avait dès longtemps arrêtée, Il a détruit sans pitié; Il a fait de toi la joie de l'ennemi, Il a relevé la force de tes oppresseurs. (Ⅰ)

*****

ἐποίησεν κύριος ἃ ἐνεθυμήθη συνετέλεσεν ῥήματα αὐτου̃ ἃ ἐνετείλατο ἐξ ἡμερω̃ν ἀρχαίων καθει̃λεν καὶ οὐκ ἐφείσατο καὶ ηὔφρανεν ἐπὶ σὲ ἐχθρόν ὕψωσεν κέρας θλίβοντός σε (Ⅲ)

*****

Fecit Dominus quæ cogitavit ;/ complevit sermonem suum,/ quem præceperat a diebus antiquis :/ destruxit, et non pepercit,/ et lætificavit super te inimicum,/ et exaltavit cornu hostium tuorum./ (Ⅳ)

*****

‫ 17 ׃2   עשה יהוה אשר זמם בצע אמרתו אשר צוה מימי קדם הרס ולא חמל וישמח עליך אויב הרים קרן צריך ס‬ (Ⅴ)

*****

L’Éternel a fait ce qu’il s’était proposé, il a accompli sa parole qu’il avait commandée dès les jours d’autrefois; il a renversé et n’a point épargné, et il a fait que l’ennemi s’est réjoui sur toi; il a élevé la corne de tes adversaires. (Ⅵ)

*****

[Hajin.] L’Eternel a fait ce qu’il avait projeté, il a accompli sa parole qu’il avait ordonnée depuis longtemps ; il a ruiné et n’a point épargné, il a réjoui sur toi l’ennemi, il a fait éclater la force de tes adversaires. (Ⅶ)

*****

L'Éternel a fait ce qu'il avait résolu; il a accompli la parole qu'il avait dès longtemps arrêtée; il a détruit, il n'a point épargné. Il a réjoui l'ennemi à ton sujet, et il a relevé la force de tes adversaires. (Ⅷ)

*****

2. 18  
TSADÉ. Leur cœur crie vers le Seigneur! O muraille de la fille de Sion, laisse couler, comme un torrent, tes larmes le jour et la nuit; ne te donne aucune relâche, que ta prunelle n'ait point de repos!

Leur coeur crie vers le Seigneur... Mur de la fille de Sion, répands jour et nuit des torrents de larmes! Ne te donne aucun relâche, Et que ton oeil n'ait point de repos! (Ⅰ)

*****

ἐβόησεν καρδία αὐτω̃ν πρὸς κύριον τείχη Σιων καταγάγετε ὡς χειμάρρους δάκρυα ἡμέρας καὶ νυκτός μὴ δω̨̃ς ἔκνηψιν σεαυτη̨̃ μὴ σιωπήσαιτο θύγατερ ὁ ὀφθαλμός σου (Ⅲ)

*****

Clamavit cor eorum ad Dominum/ super muros filiæ Sion :/ Deduc quasi torrentem lacrimas/ per diem et noctem ;/ non des requiem tibi,/ neque taceat pupilla oculi tui./ (Ⅳ)

*****

‫ 18 ׃2   צעק לבם אל אדני חומת בת ציון הורידי כנחל דמעה יומם ולילה אל תתני פוגת לך אל תדם בת עינך ס‬ (Ⅴ)

*****

Leur cœur a crié au Seigneur. Muraille de la fille de Sion, laisse couler des larmes jour et nuit, comme un torrent; ne te donne pas de relâche, que la prunelle de tes yeux ne cesse point! (Ⅵ)

*****

[Tsadi.] Leur cœur a crié au Seigneur. Muraille de la fille de Sion, fais couler des larmes jour et nuit, comme un torrent ; ne te donne point de repos ; [et] que la prunelle de tes yeux ne cesse point. (Ⅶ)

*****

Leur cœur crie vers le Seigneur: Muraille de la fille de Sion! verse des larmes, comme un torrent, jour et nuit; ne te donne pas de relâche, et que la prunelle de tes yeux ne se repose point! (Ⅷ)

*****

2. 19  
QOPH. Lève-toi, pousse des cris pendant la nuit, au commencement des veilles; épanche ton cœur comme de l'eau, devant la face du Seigneur! Lève tes mains vers lui pour la vie de tes petits enfants, qui tombent en défaillance à cause de la faim, aux coins de toutes les rues!

Lève-toi, pousse des gémissements à l'entrée des veilles de la nuit! Répands ton coeur comme de l'eau, en présence du Seigneur! Lève tes mains vers lui pour la vie de tes enfants Qui meurent de faim aux coins de toutes les rues! (Ⅰ)

*****

ἀνάστα ἀγαλλίασαι ἐν νυκτὶ εἰς ἀρχὰς φυλακη̃ς σου ἔκχεον ὡς ὕδωρ καρδίαν σου ἀπέναντι προσώπου κυρίου ἀ̃ρον πρὸς αὐτὸν χει̃ράς σου περὶ ψυχη̃ς νηπίων σου τω̃ν ἐκλυομένων λιμω̨̃ ἐπ' ἀρχη̃ς πασω̃ν ἐξόδων (Ⅲ)

*****

Consurge, lauda in nocte,/ in principio vigiliarum ;/ effunde sicut aquam cor tuum/ ante conspectum Domini :/ leva ad eum manus tuas/ pro anima parvulorum tuorum,/ qui defecerunt in fame/ in capite omnium compitorum./ (Ⅳ)

*****

‫ 19 ׃2   קומי רני *בליל **בלילה לראש אשמרות שפכי כמים לבך נכח פני אדני שאי אליו כפיך על נפש עולליך העטופים ברעב בראש כל חוצות ס‬ (Ⅴ)

*****

Lève-toi, crie de nuit au commencement des veilles; répands ton cœur comme de l’eau devant la face du Seigneur. Lève tes mains vers lui pour la vie de tes petits enfants qui défaillent de faim au coin de toutes les rues. (Ⅵ)

*****

[Koph.] Lève-toi [et] t’écrie de nuit sur le commencement des veilles ; répands ton cœur comme de l’eau en la présence du Seigneur ; lève tes mains vers lui, pour l’âme de tes petits enfants qui pâment de faim aux coins de toutes les rues. (Ⅶ)

*****

Lève-toi et crie de nuit, dès le commencement des veilles de la nuit; répands ton cœur comme de l'eau, en la présence du Seigneur! Lève tes mains vers lui, pour la vie de tes petits enfants, qui meurent de faim aux coins de toutes les rues! (Ⅷ)

*****

2. 20  
RESCH. "Vois, Yahweh et considère: qui as-tu jamais traité ainsi? Quoi! des femmes mangent le fruit de leurs entrailles, les petits enfants qu'elles chérissent? Quoi! Ils sont égorgés dans le sanctuaire du Seigneur, le prêtre et le prophète!

Vois, Éternel, regarde qui tu as ainsi traité! Fallait-il que des femmes dévorassent le fruit de leurs entrailles, Les petits enfants objets de leur tendresse? Que sacrificateurs et prophètes fussent massacrés dans le sanctuaire du Seigneur? (Ⅰ)

*****

ἰδέ κύριε καὶ ἐπίβλεψον τίνι ἐπεφύλλισας οὕτως εἰ φάγονται γυναι̃κες καρπὸν κοιλίας αὐτω̃ν ἐπιφυλλίδα ἐποίησεν μάγειρος φονευθήσονται νήπια θηλάζοντα μαστούς ἀποκτενει̃ς ἐν ἁγιάσματι κυρίου ἱερέα καὶ προφήτην (Ⅲ)

*****

Vide, Domine, et considera/ quem vindemiaveris ita./ Ergone comedent mulieres fructum suum,/ parvulos ad mensuram palmæ ?/ si occiditur in sanctuario Domini/ sacerdos et propheta ?/ (Ⅳ)

*****

‫ 20 ׃2   ראה יהוה והביטה למי עוללת כה אם תאכלנה נשים פרים עללי טפחים אם יהרג במקדש אדני כהן ונביא ס‬ (Ⅴ)

*****

Regarde, Éternel, et considère à qui tu as fait ainsi! Les femmes dévoreront-elles leur fruit, les petits enfants dont elles prennent soin? Tuera-t-on le sacrificateur et le prophète dans le sanctuaire du Seigneur? (Ⅵ)

*****

[Resch.] Regarde, ô Eternel ! et considère à qui tu as ainsi fait. Les femmes n’ont-elles pas mangé leur fruit, les petits enfants qu’elles emmaillottaient ? Le Sacrificateur et le Prophète n’ont-ils pas été tués dans le Sanctuaire du Seigneur ? (Ⅶ)

*****

Regarde, ô Éternel! et considère qui tu as ainsi traité! Fallait-il que les femmes dévorassent leur fruit, les petits enfants, objets de leurs caresses? Fallait-il que le sacrificateur et le prophète fussent tués dans le sanctuaire du Seigneur? (Ⅷ)

*****

2. 21  
SIN. "Ils sont couchés par terre dans les rues, l'enfant et le vieillard; mes vierges et mes jeunes hommes sont tombés par l'épée; tu as égorgé au jour de ta colère, tu as immolé sans pitié.

Les enfants et les vieillards sont couchés par terre dans les rues; Mes vierges et mes jeunes hommes sont tombés par l'épée; Tu as tué, au jour de ta colère, Tu as égorgé sans pitié. (Ⅰ)

*****

ἐκοιμήθησαν εἰς τὴν ἔξοδον παιδάριον καὶ πρεσβύτης παρθένοι μου καὶ νεανίσκοι μου ἐπορεύθησαν ἐν αἰχμαλωσία̨ ἐν ῥομφαία̨ καὶ ἐν λιμω̨̃ ἀπέκτεινας ἐν ἡμέρα̨ ὀργη̃ς σου ἐμαγείρευσας οὐκ ἐφείσω (Ⅲ)

*****

Jacuerunt in terra foris/ puer et senex ;/ virgines meæ et juvenes mei/ ceciderunt in gladio :/ interfecisti in die furoris tui,/ percussisti, nec misertus es./ (Ⅳ)

*****

‫ 21 ׃2   שכבו לארץ חוצות נער וזקן בתולתי ובחורי נפלו בחרב הרגת ביום אפך טבחת לא חמלת ס‬ (Ⅴ)

*****

L’enfant et le vieillard sont couchés par terre dans les rues; mes vierges et mes jeunes hommes sont tombés par l’épée: tu as tué au jour de ta colère, tu as égorgé, tu n’as point épargné! (Ⅵ)

*****

[Scin.] Le jeune enfant et le vieillard ont été gisants à terre par les rues ; mes vierges et mes gens d’élite sont tombés par l’épée ; tu as tué au jour de ta colère, tu as massacré, tu n’as point épargné. (Ⅶ)

*****

Le jeune homme et le vieillard sont couchés par terre dans les rues; mes vierges et mes jeunes gens d'élite sont tombés par l'épée; tu as tué, au jour de ta colère, tu as égorgé, tu n'as point épargné! (Ⅷ)

*****

2. 22  
THAV. "Tu as convoqué, comme à un jour de fête; mes terreurs de toutes parts; au jour de la colère de Yahweh, il n'y a eu ni échappé ni fugitif: ceux que j'avais chéris et élevés, mon ennemi les a exterminés!"

Tu as appelé de toutes parts sur moi l'épouvante, comme à un jour de fête. Au jour de la colère de l'Éternel, il n'y a eu ni réchappé ni survivant. Ceux que j'avais soignés et élevés, Mon ennemi les a consumés. (Ⅰ)

*****

ἐκάλεσεν ἡμέραν ἑορτη̃ς παροικίας μου κυκλόθεν καὶ οὐκ ἐγένοντο ἐν ἡμέρα̨ ὀργη̃ς κυρίου ἀνασω̨ζόμενος καὶ καταλελειμμένος ὡς ἐπεκράτησα καὶ ἐπλήθυνα ἐχθρούς μου πάντας (Ⅲ)

*****

Vocasti quasi ad diem solemnem,/ qui terrerent me de circuitu ;/ et non fuit in die furoris Domini qui effugeret,/ et relinqueretur :/ quos educavi et enutrivi,/ inimicus meus consumpsit eos.] (Ⅳ)

*****

‫ 22 ׃2   תקרא כיום מועד מגורי מסביב ולא היה ביום אף יהוה פליט ושריד אשר טפחתי ורביתי איבי כלם פ‬ (Ⅴ)

*****

Tu as convoqué, comme en un jour de fête solennelle, mes terreurs de toutes parts; et au jour de la colère de l’Éternel, il n’y a eu ni réchappé, ni reste: ceux dont j’avais pris soin et que j’avais élevés, mon ennemi les a consumés. (Ⅵ)

*****

[Thau.] Tu as convié comme à un jour solennel mes frayeurs d’alentour, et nul n’est échappé, ni demeuré de reste au jour de la colère de l’Eternel ; ceux que j’avais emmaillottés et élevés, mon ennemi les a consumés. (Ⅶ)

*****

Tu as appelé de toutes parts sur moi les frayeurs, comme à un jour de fête solennelle; et au jour de la colère de l'Éternel, nul n'a échappé ni survécu. Ceux que j'avais caressés et élevés, mon ennemi les a consumés! (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 2

| 2| | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥