Les vents qui éparpillent (ad-dhariyat)
>  
61 Verses | Page 2 / 2
(Version Malek Chebel (comparaison seulement))


Afficher / Cacher
(Ⅰ)
(Ⅱ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


51. 50  
Allez vers Allah. Je suis pour vous un annonciateur évident.
- Fafirroo ila Allahi innee lakum minhu natheerun mubeenun (Ⅰ)
- Fuyez donc vers Dieu ! Je suis pour vous, de Sa part, un avertisseur explicite ! (Ⅱ)
- « Fuyez (laissez les idoles, et tournez-vous) vers DIEU, je suis [envoyé], de Sa part, pour vous avertir clairement. (Ⅲ)
- ففروا إلى الله إني لكم منه نذير مبين (Ⅳ)
- فَفِرُّوا إِلَى اللَّهِ ۖ إِنِّي لَكُم مِّنْهُ نَذِيرٌ مُّبِينٌ (Ⅴ)
- فَفِرّوا إِلَى اللَّهِ ۖ إِنّى لَكُم مِنهُ نَذيرٌ مُبينٌ (Ⅵ)
- — Oh ! fuyez vers Dieu. Je viens à vous de Lui vous donner explicitement l’alarme (Ⅶ)
- Fuyez auprès d’Allah ! Je suis, pour vous, de Sa part, un Avertisseur explicite. (Ⅷ)
51. 51  
Ne donnez à Allah aucun dieu concurrent. Je suis venu de Sa part vous en informer explicitement.
- Wala tajAAaloo maAAa Allahi ilahan akhara innee lakum minhu natheerun mubeenun (Ⅰ)
- N’associez aucune divinité à Dieu ! Je viens vous en avertir solennellement de Sa part. (Ⅱ)
- N’associez pas d’autres dieux à DIEU, je suis [envoyé], de Sa part, pour vous avertir clairement ». (Ⅲ)
- ولا تجعلوا مع الله إلها آخر إني لكم منه نذير مبين (Ⅳ)
- وَلَا تَجْعَلُوا مَعَ اللَّهِ إِلَٰهًا آخَرَ ۖ إِنِّي لَكُم مِّنْهُ نَذِيرٌ مُّبِينٌ (Ⅴ)
- وَلا تَجعَلوا مَعَ اللَّهِ إِلٰهًا ءاخَرَ ۖ إِنّى لَكُم مِنهُ نَذيرٌ مُبينٌ (Ⅵ)
- Ne mettez aucun autre dieu avec Dieu : je viens à vous de Lui vous donner explicitement l’alarme. (Ⅶ)
- N’adjoignez à Allah nulle autre divinité ! Je suis, pour vous, de Sa part, un Avertisseur explicite. (Ⅷ)
51. 52  
De même, aucun envoyé n’est venu à un peuple avant vous sans que ce peuple n’ait dit à son propos qu’il était magicien ou fou.
- Kathalika ma ata allatheena min qablihim min rasoolin illa qaloo sahirun aw majnoonun (Ⅰ)
- Et il en fut toujours ainsi, car aucun prophète n’a été envoyé à leurs devanciers sans qu’ils l’aient traité de sorcier ou de possédé. (Ⅱ)
- Il en est ainsi : aucun Prophète ne vint auprès des gens [impies obstinés] qui vécurent autrefois sans qu’ils n’eussent dit : « C’est un magicien ou un fou ! » (Ⅲ)
- كذلك ما أتى الذين من قبلهم من رسول إلا قالوا ساحر أو مجنون (Ⅳ)
- كَذَٰلِكَ مَا أَتَى الَّذِينَ مِن قَبْلِهِم مِّن رَّسُولٍ إِلَّا قَالُوا سَاحِرٌ أَوْ مَجْنُونٌ (Ⅴ)
- كَذٰلِكَ ما أَتَى الَّذينَ مِن قَبلِهِم مِن رَسولٍ إِلّا قالوا ساحِرٌ أَو مَجنونٌ (Ⅵ)
- — Ce fut ainsi. Nul envoyé ne vint à leurs devanciers sans se voir traiter de sorcier ou de fol (Ⅶ)
- De même, nul Apôtre n’est venu à ceux qui vécurent avant eux, qu’ils n’aient dit : « C’est un magicien, un possédé ! » (Ⅷ)
51. 53  
Se sont-ils donné le mot ? Nullement, mais ce sont des impies !
- Atawasaw bihi bal hum qawmun taghoona (Ⅰ)
- S’étaient-ils passé la consigne ? Nullement ! Ce sont plutôt des peuples pervers. (Ⅱ)
- Se sont-ils passé le mot ? Ils sont plutôt des gens transgresseurs (corrupteurs). (Ⅲ)
- أتواصوا به بل هم قوم طاغون (Ⅳ)
- أَتَوَاصَوْا بِهِ ۚ بَلْ هُمْ قَوْمٌ طَاغُونَ (Ⅴ)
- أَتَواصَوا بِهِ ۚ بَل هُم قَومٌ طاغونَ (Ⅵ)
- s’étaient-ils passé la consigne ? Pas même : c’est un peuple de transgresseurs (Ⅶ)
- Se donnèrent-ils successivement ce mot ? C’est un peuple rebelle ! (Ⅷ)
51. 54  
Éloigne-toi d’eux. Tu n’as rien à te reprocher.
- Fatawalla AAanhum fama anta bimaloomin (Ⅰ)
- Laisse-les à leur sort ! Tu n’encourras aucun reproche. (Ⅱ)
- Détourne-toi d’eux, tu n’encourras aucun blâme. (Ⅲ)
- فتول عنهم فما أنت بملوم (Ⅳ)
- فَتَوَلَّ عَنْهُمْ فَمَا أَنتَ بِمَلُومٍ (Ⅴ)
- فَتَوَلَّ عَنهُم فَما أَنتَ بِمَلومٍ (Ⅵ)
- détourne-toi d’eux si tu veux rester sans blâme (Ⅶ)
- Détourne-toi d’eux : tu n'[en] seras point blâmé ! (Ⅷ)
51. 55  
Et prêche ! Car le fait de se remémorer est utile aux croyants.
- Wathakkir fainna alththikra tanfaAAu almumineena (Ⅰ)
- Mais continue à prêcher, car les rappels sont utiles aux croyants ! (Ⅱ)
- Et rappelle [aux hommes leurs devoirs], car le rappel profitera aux croyants. (Ⅲ)
- وذكر فإن الذكرى تنفع المؤمنين (Ⅳ)
- وَذَكِّرْ فَإِنَّ الذِّكْرَىٰ تَنفَعُ الْمُؤْمِنِينَ (Ⅴ)
- وَذَكِّر فَإِنَّ الذِّكرىٰ تَنفَعُ المُؤمِنينَ (Ⅵ)
- exerce le Rappel : le Rappel est avantageux aux croyants. (Ⅶ)
- Édifie ! car l’Édification est utile aux Croyants ! (Ⅷ)
51. 56  
Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour M’adorer.
- Wama khalaqtu aljinna waalinsa illa liyaAAbudooni (Ⅰ)
- Et Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour M’adorer. (Ⅱ)
- Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent, (Ⅲ)
- وما خلقت الجن والإنس إلا ليعبدون (Ⅳ)
- وَمَا خَلَقْتُ الْجِنَّ وَالْإِنسَ إِلَّا لِيَعْبُدُونِ (Ⅴ)
- وَما خَلَقتُ الجِنَّ وَالإِنسَ إِلّا لِيَعبُدونِ (Ⅵ)
- Je n’ai créé les démons et les hommes que pour M’adorer (Ⅶ)
- Je n’ai créé les Démons et les Hommes que pour qu’ils M’adorent. (Ⅷ)
51. 57  
Je ne cherche en eux aucune subsistance, pas plus qu’ils ne Me nourrissent.
- Ma oreedu minhum min rizqin wama oreedu an yutAAimooni (Ⅰ)
- Je n’attends nul don de leur part, et Je n’exige d’eux aucune nourriture, (Ⅱ)
- Je n’exige d’eux aucune subsistance et Je ne leur demande nullement de Me nourrir. (Ⅲ)
- ما أريد منهم من رزق وما أريد أن يطعمون (Ⅳ)
- مَا أُرِيدُ مِنْهُم مِّن رِّزْقٍ وَمَا أُرِيدُ أَن يُطْعِمُونِ (Ⅴ)
- ما أُريدُ مِنهُم مِن رِزقٍ وَما أُريدُ أَن يُطعِمونِ (Ⅵ)
- Je n’accepte d’eux redevance non plus que nourriture. (Ⅶ)
- Je ne désire d’eux nul don et je ne désire pas qu’ils Me nourrissent. (Ⅷ)
51. 58  
En vérité, Allah est le Dispensateur de tout. Le Fort, le Pugnace, l’Inébranlable.
- Inna Allaha huwa alrrazzaqu thoo alquwwati almateenu (Ⅰ)
- car c’est Dieu qui est le Dispensateur de tous les biens, le Tout-Puissant, l’Immuable. (Ⅱ)
- C’est DIEU qui donne la subsistance [à toutes les créatures, à l’Univers entier], Il est Détenteur de la force, Ferme [en Sa puissance]. (Ⅲ)
- إن الله هو الرزاق ذو القوة المتين (Ⅳ)
- إِنَّ اللَّهَ هُوَ الرَّزَّاقُ ذُو الْقُوَّةِ الْمَتِينُ (Ⅴ)
- إِنَّ اللَّهَ هُوَ الرَّزّاقُ ذُو القُوَّةِ المَتينُ (Ⅵ)
- — C’est Dieu le Pourvoyeur, le Maître de force, le Véhément. (Ⅶ)
- En vérité, Allah est le Donateur, Celui qui détient la Force, le Ferme ! (Ⅷ)
51. 59  
Ceux qui ont commis du mal seront jugés des peines que leurs compagnons ont eues avant eux. Qu’ils ne soient pas pressés !
- Fainna lillatheena thalamoo thanooban mithla thanoobi ashabihim fala yastaAAjiloona (Ⅰ)
- En vérité, ceux qui commettent des injustices seront sanctionnés comme le furent leurs pairs dans le passé. Qu’ils ne cherchent donc pas à précipiter leur châtiment ! (Ⅱ)
- Certes, les gens qui commettent des injustices subiront un [châtiment] pareil [à celui] de leurs compagnons [prédécesseurs]. Qu’ils ne hâtent pas [le châtiment] ! (Ⅲ)
- فإن للذين ظلموا ذنوبا مثل ذنوب أصحابهم فلا يستعجلون (Ⅳ)
- فَإِنَّ لِلَّذِينَ ظَلَمُوا ذَنُوبًا مِّثْلَ ذَنُوبِ أَصْحَابِهِمْ فَلَا يَسْتَعْجِلُونِ (Ⅴ)
- فَإِنَّ لِلَّذينَ ظَلَموا ذَنوبًا مِثلَ ذَنوبِ أَصحٰبِهِم فَلا يَستَعجِلونِ (Ⅵ)
- — Les fauteurs d’iniquité auront même part d’arrosage que leurs compagnons. Qu’ils ne Me pressent pas ! (Ⅶ)
- Ceux qui auront mal agi auront à rendre compte de péchés semblables à ceux de leurs pareils, antérieurement. Qu’ils n’appellent pas au plus vite Mon verdict ! (Ⅷ)
51. 60  
Malheur à ceux qui n’ont pas cru. Malheur à eux pour le jour qui les attend.
- Fawaylun lillatheena kafaroo min yawmihimu allathee yooAAadoona (Ⅰ)
- Malheur aux négateurs pour le jour terrible dont ils sont menacés ! (Ⅱ)
- Malheur à ceux qui se comportent en impies [idolâtres, polythéistes, athées, hypocrites, injustes, pécheurs,...], à cause du Jour, le leur, qui leur est promis. (Ⅲ)
- فويل للذين كفروا من يومهم الذي يوعدون (Ⅳ)
- فَوَيْلٌ لِّلَّذِينَ كَفَرُوا مِن يَوْمِهِمُ الَّذِي يُوعَدُونَ (Ⅴ)
- فَوَيلٌ لِلَّذينَ كَفَروا مِن يَومِهِمُ الَّذى يوعَدونَ (Ⅵ)
- Malheur aux dénégateurs, à compter du Jour bien à eux qui leur est promis ! (Ⅶ)
- A ceux qui n’ont pas cru, malheur ! en ce jour dont ils sont menacés. (Ⅷ)


Page: << 2

51 







Home