Le mont thaur (at-tûr)
Onelittleangel > >  
(50 Verses | Page 1 / 2)
Traduction de Malek Chebel (2009).
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
Traduction de Malek Chebel (2009).Afficher
(⁎)Afficher | Cacher
(Ⅰ)Afficher | Cacher
(Ⅱ)Afficher | Cacher
(Ⅳ)Afficher | Cacher


52.0
Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux

Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (⁎)

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅰ)

 [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. (Ⅱ)

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ (Ⅳ)

52.1
Par le (mont) Thaur.

Waalttoori (⁎)

Par le mont Sinaï, (Ⅰ)

Par le mont [At-Tour, où DIEU parla à Moïse] ! (Ⅱ)

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ وَالطُّورِ (Ⅳ)

52.2
Par le Livre écrit

Wakitabin mastoorin (⁎)

par le Livre transcrit (Ⅰ)

Par un Livre écrit ! (Ⅱ)

وَكِتَابٍ مَّسْطُورٍ (Ⅳ)

52.3
sur un parchemin ouvert.

Fee raqqin manshoorin (⁎)

sur un parchemin déployé ; (Ⅰ)

sur une feuille douce déployée [resplendissante]. (Ⅱ)

فِي رَقٍّ مَّنشُورٍ (Ⅳ)

52.4
Par la Maison habitée

Waalbayti almaAAmoori (⁎)

par le temple vénéré ; (Ⅰ)

Par la Maison peuplée ! (Ⅱ)

وَالْبَيْتِ الْمَعْمُورِ (Ⅳ)

52.5
au toit élevé.

Waalssaqfi almarfooAAi (⁎)

par la voûte élevée (Ⅰ)

Par la voûte élevée ! (Ⅱ)

وَالسَّقْفِ الْمَرْفُوعِ (Ⅳ)

52.6
Par la mer en ébullition.

Waalbahri almasjoori (⁎)

et la mer en furie ! (Ⅰ)

Par la mer bouillante (débordée) ! (Ⅱ)

وَالْبَحْرِ الْمَسْجُورِ (Ⅳ)

52.7
Le châtiment de ton Dieu aura bien lieu

Inna AAathaba rabbika lawaqiAAun (⁎)

En vérité, le châtiment de ton Seigneur est inéluctable (Ⅰ)

Le châtiment [correctif décidé] de ton Seigneur se réalisera [parfaitement juste] (Ⅱ)

إِنَّ عَذَابَ رَبِّكَ لَوَاقِعٌ (Ⅳ)

52.8
et rien ne l’arrêtera.

Ma lahu min dafiAAin (⁎)

et nul ne saurait l’écarter ! (Ⅰ)

[et] nul ne saurait le repousser. (Ⅱ)

مَّا لَهُ مِن دَافِعٍ (Ⅳ)

52.9
Lorsque le ciel sera agité

Yawma tamooru alssamao mawran (⁎)

Le jour où le ciel sera agité d’un tourbillonnement, (Ⅰ)

Jour où le ciel tournoie en tournoiement, (Ⅱ)

يَوْمَ تَمُورُ السَّمَاءُ مَوْرًا (Ⅳ)

52.10
et que les montagnes se mettront en mouvement,

Wataseeru aljibalu sayran (⁎)

où les montagnes se mettront en mouvement, (Ⅰ)

[où] les montagnes écoulent leur écoulement. (Ⅱ)

وَتَسِيرُ الْجِبَالُ سَيْرًا (Ⅳ)

52.11
Malheur à ceux qui crient au mensonge,

Fawaylun yawmaithin lilmukaththibeena (⁎)

malheur, ce jour-là, aux négateurs impies (Ⅰ)

Malheur ce Jour-là à ceux qui auront nié [les Prophètes et l’existence de DIEU], (Ⅱ)

فَوَيْلٌ يَوْمَئِذٍ لِّلْمُكَذِّبِينَ (Ⅳ)

52.12
qui jouent à des jeux impropres.

Allatheena hum fee khawdin yalAAaboona (⁎)

qui éprouvent du plaisir dans les vilenies ! (Ⅰ)

ceux qui se divertissent en plongeant [dans de fausses et calomnieuses discussions]. (Ⅱ)

الَّذِينَ هُمْ فِي خَوْضٍ يَلْعَبُونَ (Ⅳ)

52.13
Ils seront poussés fermement dans le feu de la géhenne,

Yawma yudaAAAAoona ila nari jahannama daAAAAan (⁎)

Ce jour-là, ils seront précipités dans le feu de la Géhenne. (Ⅰ)

Le Jour où ils seront de force poussés vers le feu de l’Enfer. (Ⅱ)

يَوْمَ يُدَعُّونَ إِلَىٰ نَارِ جَهَنَّمَ دَعًّا (Ⅳ)

52.14
le feu que vous traitiez de mensonge [leur dira-t-on].

Hathihi alnnaru allatee kuntum biha tukaththiboona (⁎)

» Voici, leur sera-t-il dit, le Feu que vous traitiez de mensonge ! (Ⅰ)

[Il leur sera dit :] « Voici le Feu (résultat de vos actes impies) que vous traitiez de mensonge. (Ⅱ)

هَٰذِهِ النَّارُ الَّتِي كُنتُم بِهَا تُكَذِّبُونَ (Ⅳ)

52.15
Est-ce donc magie ? Ne voyez-vous pas clair ?

Afasihrun hatha am antum la tubsiroona (⁎)

Est-ce de la magie, comme vous l’affirmiez, ou ne voyez-vous pas bien clair ? (Ⅰ)

Est-ce de la magie ? Ne voyez-vous rien ? (Ⅱ)

أَفَسِحْرٌ هَٰذَا أَمْ أَنتُمْ لَا تُبْصِرُونَ (Ⅳ)

52.16
Brûlez-y, endurez ou n’endurez pas, vous êtes rétribués à la mesure des faits que vous avez commis.

Islawha faisbiroo aw la tasbiroo sawaon AAalaykum innama tujzawna ma kuntum taAAmaloona (⁎)

Subissez-en l’épreuve ! Mais que vous le supportiez ou non, cela importe peu ! Vous récoltez là une juste récompense de ce que vous pratiquiez. » (Ⅰ)

Affrontez-le. Que vous patientez ou ne patientez pas, c’est pareil. vous n’êtes que rétribués (châtiés) selon vos actes [abominables] ». (Ⅱ)

اصْلَوْهَا فَاصْبِرُوا أَوْ لَا تَصْبِرُوا سَوَاءٌ عَلَيْكُمْ ۖ إِنَّمَا تُجْزَوْنَ مَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ (Ⅳ)

52.17
Quant à ceux qui craignent Dieu, ils seront mis dans des jardins de félicité,

Inna almuttaqeena fee jannatin wanaAAeemin (⁎)

Quant à ceux qui sont vertueux, ceux-là seront dans des Jardins en plein délice, (Ⅰ)

[Tandis que] les hommes pieux seront dans les jardins et les délices [paradisiaques], (Ⅱ)

إِنَّ الْمُتَّقِينَ فِي جَنَّاتٍ وَنَعِيمٍ (Ⅳ)

52.18
jouissant des bienfaits que leur Seigneur leur a prodigués, étant prémunis contre les supplices de la géhenne.

Fakiheena bima atahum rabbuhum wawaqahum rabbuhum AAathaba aljaheemi (⁎)

jouissant des bienfaits de leur Seigneur qui leur aura ainsi épargné les supplices de l’Enfer. (Ⅰ)

jouissant de ce que leur Seigneur leur a donné. Et leur Seigneur les a préservés du châtiment de l’Enfer. (Ⅱ)

فَاكِهِينَ بِمَا آتَاهُمْ رَبُّهُمْ وَوَقَاهُمْ رَبُّهُمْ عَذَابَ الْجَحِيمِ (Ⅳ)

52.19
Mangez et buvez en toute quiétude, en récompense de vos œuvres,

Kuloo waishraboo haneean bima kuntum taAAmaloona (⁎)

» Mangez et buvez en paix ! C’est là le juste prix de ce que vous pratiquiez. » (Ⅰ)

[Il leur sera dit :] « Mangez et buvez agréablement, en récompense de vos actes ». (Ⅱ)

كُلُوا وَاشْرَبُوا هَنِيئًا بِمَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ (Ⅳ)

52.20
accoudés sur des lits alignés. Nous les marierons à des houris aux yeux noirs.

Muttakieena AAala sururin masfoofatin wazawwajnahum bihoorin AAeenin (⁎)

Et ils seront accoudés sur des lits biens alignés, et Nous leur ferons épouser des houris aux grands yeux noirs. (Ⅰ)

[Ils seront] accoudés sur des lits alignés [ou, les uns en face des autres]. Nous leur donnerons leurs épouses les houris aux beaux yeux. (Ⅱ)

مُتَّكِئِينَ عَلَىٰ سُرُرٍ مَّصْفُوفَةٍ ۖ وَزَوَّجْنَاهُم بِحُورٍ عِينٍ (Ⅳ)

52.21
Ceux qui ont cru et dont la progéniture les a suivis dans la foi, Nous les réunirons. Nous ne priverons personne de ce qu’il a fait, car tout un chacun est redevable de ses propres actes.

Waallatheena amanoo waittabaAAathum thurriyyatuhum bieemanin alhaqna bihim thurriyyatahum wama alatnahum min AAamalihim min shayin kullu imriin bima kasaba raheenun (⁎)

Quant aux croyants dont les enfants auront adopté la foi, Nous les réunirons à leur descendance, sans les frustrer de la moindre de leurs actions, chacun d’eux étant tenu responsable de ce qu’il aura acquis. (Ⅰ)

Les croyants dont les enfants les ont suivis et ont été croyants, Nous ferons que leurs enfants les rejoignent [au Paradis en récompense de leur bonne éducation] et Nous ne diminuerons rien de leurs [bons] actes. Chacun recevra le résultat [total] de ses acquis. (Ⅱ)

وَالَّذِينَ آمَنُوا وَاتَّبَعَتْهُمْ ذُرِّيَّتُهُم بِإِيمَانٍ أَلْحَقْنَا بِهِمْ ذُرِّيَّتَهُمْ وَمَا أَلَتْنَاهُم مِّنْ عَمَلِهِم مِّن شَيْءٍ ۚ كُلُّ امْرِئٍ بِمَا كَسَبَ رَهِينٌ (Ⅳ)

52.22
Nous leur prodiguerons les fruits et la viande qu’ils désirent manger.

Waamdadnahum bifakihatin walahmin mimma yashtahoona (⁎)

Nous les pourvoirons de tous les fruits et de toutes les viandes dont ils auront envie, (Ⅰ)

Nous leur octroierons fruits et viandes [paradisiaques] qu’ils désireront. (Ⅱ)

وَأَمْدَدْنَاهُم بِفَاكِهَةٍ وَلَحْمٍ مِّمَّا يَشْتَهُونَ (Ⅳ)

52.23
Ils se passeront à l’envi des coupes [de liqueur ?] qui n’engendreront ni indécence ni dissipation.

YatanazaAAoona feeha kasan la laghwun feeha wala tatheemun (⁎)

et ils y échangeront entre eux des coupes qui n’engendreront ni vain propos ni turpitude, (Ⅰ)

Ils se passeront entre eux une coupe dont [le contenu ne provoquera] ni parole vaine ni incitation à pécher. (Ⅱ)

يَتَنَازَعُونَ فِيهَا كَأْسًا لَّا لَغْوٌ فِيهَا وَلَا تَأْثِيمٌ (Ⅳ)

52.24
Des jeunes gens semblables à des perles dans leur écrin circuleront autour d’eux.

Wayatoofu AAalayhim ghilmanun lahum kaannahum luluon maknoonun (⁎)

pendant que des éphèbes, aussi beaux que des perles dans leur écrin, circuleront autour d’eux pour les servir. (Ⅰ)

Et des garçons, comme des perles cachées [dans leur piété et vertu], circuleront à leur service. (Ⅱ)

۞ وَيَطُوفُ عَلَيْهِمْ غِلْمَانٌ لَّهُمْ كَأَنَّهُمْ لُؤْلُؤٌ مَّكْنُونٌ (Ⅳ)

52.25
Ils se demanderont alors, se tournant les uns vers les autres,

Waaqbala baAAduhum AAala baAAdin yatasaaloona (⁎)

Et, se tournant les uns vers les autres, les hôtes du Paradis s’interrogeront. (Ⅰ)

Ils s’avanceront les uns vers les autres en se questionnant. (Ⅱ)

وَأَقْبَلَ بَعْضُهُمْ عَلَىٰ بَعْضٍ يَتَسَاءَلُونَ (Ⅳ)

52.26
en disant : Nous étions auparavant dans la contrition parmi les nôtres.

Qaloo inna kunna qablu fee ahlina mushfiqeena (⁎)

» Jadis, diront-ils, nous vivions dans la contrition parmi les nôtres. (Ⅰ)

[Et] diront : « Nous étions parmi les nôtres dans la crainte (soucieux de leur éducation conformément aux enseignements divins). (Ⅱ)

قَالُوا إِنَّا كُنَّا قَبْلُ فِي أَهْلِنَا مُشْفِقِينَ (Ⅳ)

52.27
Dans Sa mansuétude, Allah nous a regardés et nous a fait éviter les supplices d’un feu torride.

Famanna Allahu AAalayna wawaqana AAathaba alssamoomi (⁎)

Aussi Dieu S’est-Il montré Bienveillant à notre égard, en nous préservant du supplice de l’Enfer ! (Ⅰ)

DIEU nous accorda [Sa] grâce et nous préserva du châtiment du Samoum (souffle de l’Enfer). (Ⅱ)

فَمَنَّ اللَّهُ عَلَيْنَا وَوَقَانَا عَذَابَ السَّمُومِ (Ⅳ)

52.28
Nous L’invoquions par le passé, car Il est le Bon, le Miséricordieux.

Inna kunna min qablu nadAAoohu innahu huwa albarru alrraheemu (⁎)

Nous ne cessions, jadis, de L’invoquer, car Il est Plein de bonté et de clémence ! » (Ⅰ)

Oui, nous L’implorions. Oui, Il est le Charitable [et] le Très-Miséricordieux [qui accorde aux croyants des biens particuliers] ». (Ⅱ)

إِنَّا كُنَّا مِن قَبْلُ نَدْعُوهُ ۖ إِنَّهُ هُوَ الْبَرُّ الرَّحِيمُ (Ⅳ)

52.29
Rappelle-leur cela, car tu n’es, grâce à ton Seigneur, ni un magicien ni un fou.

Fathakkir fama anta biniAAmati rabbika bikahin wala majnoonin (⁎)

Prêche donc, car, par la grâce de ton Seigneur, tu n’es ni un devin ni un possédé ! (Ⅰ)

Rappelle, car, par la grâce de ton Seigneur, tu n’es ni devin ni fou. (Ⅱ)

فَذَكِّرْ فَمَا أَنتَ بِنِعْمَتِ رَبِّكَ بِكَاهِنٍ وَلَا مَجْنُونٍ (Ⅳ)

52.30
Peut-être diront-ils : Poète ! Attendons qu’il soit pris dans la tourmente de la mort.

Am yaqooloona shaAAirun natarabbasu bihi rayba almanooni (⁎)

S’ils disent : « C’est un poète. Attendons que la mort nous en débarrasse ! » (Ⅰ)

[Les impies, idolâtres, hypocrites, injustes, pécheurs,... ayant le cœur malsain] diront-ils : « Un poète ! attendons pour lui la vicissitude du trépas [ou, la calamité du temps] ! (Ⅱ)

أَمْ يَقُولُونَ شَاعِرٌ نَّتَرَبَّصُ بِهِ رَيْبَ الْمَنُونِ (Ⅳ)

52.31
Dis-leur : Attendez donc, je suis parmi vous et j’attendrai avec vous.

Qul tarabbasoo fainnee maAAakum mina almutarabbiseena (⁎)

Dis-leur : « Attendez ! Je suis avec vous à attendre ! » (Ⅰ)

Dis [leur] : Attendez ; je suis, moi vraiment, de ceux qui attendent [les résultats] ». (Ⅱ)

قُلْ تَرَبَّصُوا فَإِنِّي مَعَكُم مِّنَ الْمُتَرَبِّصِينَ (Ⅳ)

52.32
Sont-ce leurs songes qui leur dictent cela ou sont-ils vraiment un peuple d’outranciers, des tyrans ?

Am tamuruhum ahlamuhum bihatha am hum qawmun taghoona (⁎)

Serait-ce leur imagination qui les pousse à parler ainsi, ou sont-ce là les propos de gens qui ont perdu tout sens de la mesure ? (Ⅰ)

Est-ce leur raison qui leur commande cette [allégation] ou sont-ils [tout simplement] des hommes outranciers ? (Ⅱ)

أَمْ تَأْمُرُهُمْ أَحْلَامُهُم بِهَٰذَا ۚ أَمْ هُمْ قَوْمٌ طَاغُونَ (Ⅳ)

52.33
Disent-ils : Il en est l’inventeur [du Coran] ! En fait, ils ne sont pas croyants.

Am yaqooloona taqawwalahu bal la yuminoona (⁎)

Ou bien disent-ils qu’il a lui-même inventé le Coran ? La vérité est que ce sont eux qui refusent d’y croire. (Ⅰ)

Diront-ils : « Il (Muhammad) a lui-même forgé [le Coran] ! » Mais c’est qu’ils (impies, idolâtres, hypocrites, injustes,... obstinés ayant le cœur malsain) ne croient pas [en DIEU]. (Ⅱ)

أَمْ يَقُولُونَ تَقَوَّلَهُ ۚ بَل لَّا يُؤْمِنُونَ (Ⅳ)

52.34
Qu’ils produisent un récit semblable s’ils sont véridiques.

Falyatoo bihadeethin mithlihi in kanoo sadiqeena (⁎)

Eh bien ! Qu’ils produisent un texte semblable à celui du Coran, s’ils sont sincères ! (Ⅰ)

Qu’ils apportent un récit pareil [au Coran] s’ils disent vrai. (Ⅱ)

فَلْيَأْتُوا بِحَدِيثٍ مِّثْلِهِ إِن كَانُوا صَادِقِينَ (Ⅳ)

52.35
Ont-ils été créés du néant, à moins qu’ils ne soient eux-mêmes des créateurs ?

Am khuliqoo min ghayri shayin am humu alkhaliqoona (⁎)

Ont-ils été créés par un pur hasard ou sont-ils eux-mêmes leurs propres créateurs ? (Ⅰ)

Ont-ils été créés de rien (sans avoir un Créateur) ? Sont-ils eux-mêmes [leurs propres] créateurs ? (Ⅱ)

أَمْ خُلِقُوا مِنْ غَيْرِ شَيْءٍ أَمْ هُمُ الْخَالِقُونَ (Ⅳ)

52.36
Ont-ils créé les cieux et la terre ? C’est plutôt qu’ils n’ont aucune certitude.

Am khalaqoo alssamawati waalarda bal la yooqinoona (⁎)

Ont-ils créé les Cieux et la Terre ? Bien sûr que non ! Mais ils refusent de se rendre à l’évidence. (Ⅰ)

Ont-ils créé les cieux et la terre ? Mais non, [étant injustes et obstinés et ayant le cœur malsain] ils n’ont aucune certitude [au sujet des réalités célestes]. (Ⅱ)

أَمْ خَلَقُوا السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ ۚ بَل لَّا يُوقِنُونَ (Ⅳ)

52.37
Ont-ils eu des trésors de ton Seigneur ou en sont-ils les maîtres ?

Am AAindahum khazainu rabbika am humu almusaytiroona (⁎)

Détiendraient-ils les trésors de ton Seigneur, ou se prendraient-ils pour les souverains de l’Univers ? (Ⅰ)

Disposent-ils des trésors de ton Seigneur, ou dominent-ils tout ? (Ⅱ)

أَمْ عِندَهُمْ خَزَائِنُ رَبِّكَ أَمْ هُمُ الْمُصَيْطِرُونَ (Ⅳ)

52.38
Ont-ils une échelle qui leur permet d’écouter [ce qui se dit au ciel] ? Que celui d’entre eux qui a entendu quelque chose le prouve de manière explicite.

Am lahum sullamun yastamiAAoona feehi falyati mustamiAAuhum bisultanin mubeenin (⁎)

Auraient-ils une échelle pour avoir accès aux secrets du Ciel ? Que celui qui y a entendu quelque chose en apporte la preuve ! (Ⅰ)

Ont-ils une échelle [du haut de laquelle] ils écoutent [les secrets célestes] ? Que celui qui a entendu en fournisse la preuve irréfutable. (Ⅱ)

أَمْ لَهُمْ سُلَّمٌ يَسْتَمِعُونَ فِيهِ ۖ فَلْيَأْتِ مُسْتَمِعُهُم بِسُلْطَانٍ مُّبِينٍ (Ⅳ)

52.39
Allah aurait-il des filles alors que vous auriez des fils ?

Am lahu albanatu walakumu albanoona (⁎)

Dieu aurait-Il, Lui, des filles, tandis que vous, vous auriez des garçons ? (Ⅰ)

[DIEU] aurait-Il des filles et vous des fils ? (Ⅱ)

أَمْ لَهُ الْبَنَاتُ وَلَكُمُ الْبَنُونَ (Ⅳ)

52.40
Leur demandes-tu un salaire au point d’être écrasés sous une lourde dette ?

Am tasaluhum ajran fahum min maghramin muthqaloona (⁎)

Leur demanderais-tu un salaire dont ils se trouveraient lourdement grevés ? (Ⅰ)

Leur demandes-tu un salaire pour qu’ils soient lourdement débiteurs ? (Ⅱ)

أَمْ تَسْأَلُهُمْ أَجْرًا فَهُم مِّن مَّغْرَمٍ مُّثْقَلُونَ (Ⅳ)

52.41
À moins qu’il n’aient accès à l’inconnaissable et qu’ils ne le transcrivent.

Am AAindahumu alghaybu fahum yaktuboona (⁎)

Auraient-ils accès au mystère dont ils s’inspireraient dans leurs écrits ? (Ⅰ)

Détiennent-ils les réalités suprasensibles pour en transcrire ? (Ⅱ)

أَمْ عِندَهُمُ الْغَيْبُ فَهُمْ يَكْتُبُونَ (Ⅳ)

52.42
À moins qu’ils ne cherchent à comploter, mais les mécréants sont les seules victimes de leurs complots.

Am yureedoona kaydan faallatheena kafaroo humu almakeedoona (⁎)

Voudraient-ils ourdir quelque complot ? Mais ce sont les impies qui en seraient les victimes ! (Ⅰ)

Désirent-ils [te] tendre un piège ? Les impies [idolâtres,... (les auteurs) y] seront eux-mêmes pris. (Ⅱ)

أَمْ يُرِيدُونَ كَيْدًا ۖ فَالَّذِينَ كَفَرُوا هُمُ الْمَكِيدُونَ (Ⅳ)

52.43
À moins qu’ils n’aient un autre dieu qu’Allah, mais la grandeur d’Allah dépasse largement ce à quoi ils L’associent.

Am lahum ilahun ghayru Allahi subhana Allahi AAamma yushrikoona (⁎)

Auraient-ils une divinité autre que Dieu ? Gloire à Dieu ! Il est au-dessus de tout ce qu’ils Lui associent ! (Ⅰ)

Ont-ils un [vrai] dieu autre que DIEU ? Gloire à DIEU, Il est au-dessus de tout ce qu’ils [Lui] associent. (Ⅱ)

أَمْ لَهُمْ إِلَٰهٌ غَيْرُ اللَّهِ ۚ سُبْحَانَ اللَّهِ عَمَّا يُشْرِكُونَ (Ⅳ)

52.44
Verraient-ils un pan du ciel tomber, ils diraient : Ce n’est là qu’un amoncellement de nuages !

Wain yaraw kisfan mina alssamai saqitan yaqooloo sahabun markoomun (⁎)

Même s’ils voyaient tomber des pans du ciel, ils diraient : « Ce ne sont là que des nuages qui s’amoncellent ! » (Ⅰ)

S’ils voient crouler un pan du ciel, ils disent : « C’est un nuage compact ! » (Ⅱ)

وَإِن يَرَوْا كِسْفًا مِّنَ السَّمَاءِ سَاقِطًا يَقُولُوا سَحَابٌ مَّرْكُومٌ (Ⅳ)

52.45
Laisse-les jusqu’au jour où ils seront terrassés.

Fatharhum hatta yulaqoo yawmahumu allathee feehi yusAAaqoona (⁎)

Laisse-les donc jusqu’à ce que vienne le jour où ils seront foudroyés, (Ⅰ)

Laisse-les donc jusqu’à ce qu’ils rencontrent [le] jour où ils seront foudroyés, (Ⅱ)

فَذَرْهُمْ حَتَّىٰ يُلَاقُوا يَوْمَهُمُ الَّذِي فِيهِ يُصْعَقُونَ (Ⅳ)

52.46
Ce jour-là, leur ruse ne suffira pas pour les protéger et ils ne seront pas secourus.

Yawma la yughnee AAanhum kayduhum shayan wala hum yunsaroona (⁎)

où leurs stratagèmes ne leur serviront à rien et où ils ne bénéficieront d’aucun secours ! (Ⅰ)

le jour où leur stratagème ne leur servira à rien, ils ne seront pas secourus. (Ⅱ)

يَوْمَ لَا يُغْنِي عَنْهُمْ كَيْدُهُمْ شَيْئًا وَلَا هُمْ يُنصَرُونَ (Ⅳ)

52.47
Ceux qui ont été des injustes subiront de toute façon un châtiment, mais la plupart n’en savent rien.

Wainna lillatheena thalamoo AAathaban doona thalika walakinna aktharahum la yaAAlamoona (⁎)

Mais les injustes subiront des tourments préalables, bien que la plupart d’entre eux ne s’en doutent guère. (Ⅰ)

Ceux qui ont commis [délibérément] des injustices subiront un châtiment préalable [dans la vie immédiate], mais, pour la plupart, ils ne savent pas. (Ⅱ)

وَإِنَّ لِلَّذِينَ ظَلَمُوا عَذَابًا دُونَ ذَٰلِكَ وَلَٰكِنَّ أَكْثَرَهُمْ لَا يَعْلَمُونَ (Ⅳ)

52.48
Sois patient face à la justice de ton Seigneur. Tu es sous Nos yeux. Célèbre les louanges de ton Seigneur chaque fois que tu te lèves.

Waisbir lihukmi rabbika fainnaka biaAAyunina wasabbih bihamdi rabbika heena taqoomu (⁎)

Supporte donc avec patience l’arrêt de ton Seigneur ! Tu es de Notre part l’objet d’une protection vigilante. Célèbre les louanges de ton Seigneur à ton réveil ! (Ⅰ)

Endure pour [prêcher] l’arrêt de ton Seigneur, car tu es sous Nos yeux. Célèbre les louanges et la Gloire de ton Seigneur quand tu te lèves. (Ⅱ)

وَاصْبِرْ لِحُكْمِ رَبِّكَ فَإِنَّكَ بِأَعْيُنِنَا ۖ وَسَبِّحْ بِحَمْدِ رَبِّكَ حِينَ تَقُومُ (Ⅳ)

52.49
Glorifie-Le de nuit jusqu’au moment où les étoiles se dissiperont.

Wamina allayli fasabbihhu waidbara alnnujoomi (⁎)

Et glorifie-Le une partie de la nuit et au déclin des étoiles ! (Ⅰ)

Glorifie-Le à la nuit et au déclin des étoiles. (Ⅱ)

وَمِنَ اللَّيْلِ فَسَبِّحْهُ وَإِدْبَارَ النُّجُومِ (Ⅳ)


Page:  1

Menu livre ↑