La lune (al-qamar)
>  
56 Verses | Page 1 / 2
(Arabe classique)


Afficher / Cacher
(Ⅰ)
(Ⅱ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


54. 0  
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ
- Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (Ⅰ)
- Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅱ)
-  [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. (Ⅲ)
- بسم الله الرحمن الرحيم (Ⅳ)
- بِسمِ اللَّهِ الرَّحمٰنِ الرَّحيمِ (Ⅴ)
- Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux (Ⅵ)
- Au nom de Dieu, le Tout miséricorde, le Miséricordieux (Ⅶ)
- Au nom d’Allah, le Bienfaiteur miséricordieux. (Ⅷ)
54. 1  
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ اقْتَرَبَتِ السَّاعَةُ وَانشَقَّ الْقَمَرُ
- Iqtarabati alssaAAatu wainshaqqa alqamaru (Ⅰ)
- L’Heure du Jugement dernier approche et la Lune se fend ! (Ⅱ)
- L’Heure (la Résurrection) approche et la lune se fend. (Ⅲ)
- بسم الله الرحمن الرحيم اقتربت الساعة وانشق القمر (Ⅳ)
- بِسمِ اللَّهِ الرَّحمٰنِ الرَّحيمِ اقتَرَبَتِ السّاعَةُ وَانشَقَّ القَمَرُ (Ⅴ)
- L’Heure approche et la lune s’est fendue. (Ⅵ)
- L’Heure approche et la lune se fend (Ⅶ)
- L’Heure approche. La lune se fend. (Ⅷ)
54. 2  
وَإِن يَرَوْا آيَةً يُعْرِضُوا وَيَقُولُوا سِحْرٌ مُّسْتَمِرٌّ
- Wain yaraw ayatan yuAAridoo wayaqooloo sihrun mustamirrun (Ⅰ)
- Mais, chaque fois qu’un miracle se produit sous leurs yeux, les impies s’en détournent en disant : « C’est la magie qui continue ! » (Ⅱ)
- [les impies, idolâtres, hypocrites, injustes,... ayant le cœur malsain] voient un verset [ou, un signe], ils s’en détournent et disent : « C’est une magie continuelle [fausse] ! » (Ⅲ)
- وإن يروا آية يعرضوا ويقولوا سحر مستمر (Ⅳ)
- وَإِن يَرَوا ءايَةً يُعرِضوا وَيَقولوا سِحرٌ مُستَمِرٌّ (Ⅴ)
- Mais lorsqu’ils voient un signe évident, ils s’en détournent et disent : Voilà bien une magie persistante. (Ⅵ)
- mais quand même ils verraient un signe, ils s’en détourneraient, disant : « Magie passagère » (Ⅶ)
- S’ils voient un signe, ils s’écartent disant : « Magie continuelle ! » (Ⅷ)
54. 3  
وَكَذَّبُوا وَاتَّبَعُوا أَهْوَاءَهُمْ ۚ وَكُلُّ أَمْرٍ مُّسْتَقِرٌّ
- Wakaththaboo waittabaAAoo ahwaahum wakullu amrin mustaqirrun (Ⅰ)
- Et ils crient à l’imposture pour suivre leurs propres impulsions. Mais toute chose arrivera à son terme. (Ⅱ)
- Ils [le] traitent de mensonge et suivent leurs impulsions [diaboliques] ; tout [acte aura son résultat et le] décret [de DIEU] aura lieu [et s’accomplira]. (Ⅲ)
- وكذبوا واتبعوا أهواءهم وكل أمر مستقر (Ⅳ)
- وَكَذَّبوا وَاتَّبَعوا أَهواءَهُم ۚ وَكُلُّ أَمرٍ مُستَقِرٌّ (Ⅴ)
- Ils ont traité cela de mensonge, ils se sont complu dans leur égarement, mais à toute chose une fin déterminée. (Ⅵ)
- n’ont-ils pas démenti, pour suivre leurs passions ? Or tout acte perdure (Ⅶ)
- Ils crient au mensonge, suivent leurs caprices. Or tout décret est immuable. (Ⅷ)
54. 4  
وَلَقَدْ جَاءَهُم مِّنَ الْأَنبَاءِ مَا فِيهِ مُزْدَجَرٌ
- Walaqad jaahum mina alanbai ma feehi muzdajarun (Ⅰ)
- On leur a pourtant fait parvenir des récits de nature à les mettre en garde, (Ⅱ)
- Il leur est venu de récits [et de leçons nécessaires et suffisants] qui les mettaient en garde, (Ⅲ)
- ولقد جاءهم من الأنباء ما فيه مزدجر (Ⅳ)
- وَلَقَد جاءَهُم مِنَ الأَنباءِ ما فيهِ مُزدَجَرٌ (Ⅴ)
- Pourtant, ils ont reçu dans les histoires [prophétiques] ce qui est de nature à les avertir, (Ⅵ)
- Et cependant leur sont parvenues des annonces, certaines portant défense (Ⅶ)
- Déjà certes leur sont parvenues, parmi les récits sur les Prophètes (’anbâ’), des paroles contenant une menace ! (Ⅷ)
54. 5  
حِكْمَةٌ بَالِغَةٌ ۖ فَمَا تُغْنِ النُّذُرُ
- Hikmatun balighatun fama tughnee alnnuthuru (Ⅰ)
- de par la haute sagesse qu’ils recèlent. Mais, hélas ! Tous ces avertissements sont demeurés sans effet sur eux. (Ⅱ)
- [il leur est annoncé] une sagesse parfaite. Mais les avertissements ne sont pas efficaces [sur les têtus injustes, impies,...]. (Ⅲ)
- حكمة بالغة فما تغن النذر (Ⅳ)
- حِكمَةٌ بٰلِغَةٌ ۖ فَما تُغنِ النُّذُرُ (Ⅴ)
- et une sagesse suprême, mais qui ne semble pas les convaincre. (Ⅵ)
- sagesse efficiente ! Mais de rien ne leur servent les signes d’alarme (Ⅶ)
- Sagesse efficiente ! Inutiles ont été les Avertissements. (Ⅷ)
54. 6  
فَتَوَلَّ عَنْهُمْ ۘ يَوْمَ يَدْعُ الدَّاعِ إِلَىٰ شَيْءٍ نُّكُرٍ
- Fatawalla AAanhum yawma yadAAu alddaAAi ila shayin nukurin (Ⅰ)
- Détourne-toi donc de ces gens-là ! Car le jour où l’appel retentira, annonçant l’horrible événement, (Ⅱ)
- Détourne-toi d’eux. Le Jour où [l’ange] chargé de convocation appellera à une affaire très difficile [pour eux] (être jugés), (Ⅲ)
- فتول عنهم يوم يدع الداع إلى شيء نكر (Ⅳ)
- فَتَوَلَّ عَنهُم ۘ يَومَ يَدعُ الدّاعِ إِلىٰ شَيءٍ نُكُرٍ (Ⅴ)
- Laisse-les donc ! Le jour où le crieur [les] appellera à une échéance terrible, (Ⅵ)
- détourne-toi d’eux. Un Jour l’appel les appelle à une chose effroyable (Ⅶ)
- Détourne-toi d’eux ! Au jour où le Convocateur appellera à une chose horrible, (Ⅷ)
54. 7  
خُشَّعًا أَبْصَارُهُمْ يَخْرُجُونَ مِنَ الْأَجْدَاثِ كَأَنَّهُمْ جَرَادٌ مُّنتَشِرٌ
- KhushshaAAan absaruhum yakhrujoona mina alajdathi kaannahum jaradun muntashirun (Ⅰ)
- ces infidèles surgiront de leurs tombes, les yeux baissés, comme des sauterelles en nuées (Ⅱ)
- ils sortiront des tombes, les yeux affaissés [et], comme des sauterelles éparses (édités, publiés), (Ⅲ)
- خشعا أبصارهم يخرجون من الأجداث كأنهم جراد منتشر (Ⅳ)
- خُشَّعًا أَبصٰرُهُم يَخرُجونَ مِنَ الأَجداثِ كَأَنَّهُم جَرادٌ مُنتَشِرٌ (Ⅴ)
- ils auront les yeux baissés, humiliés, ils sortiront de leurs tombeaux, telles des sauterelles éparpillées [partout]. (Ⅵ)
- le regard affaissé, ils sortent des tombeaux, se répandent comme sauterelles (Ⅶ)
- les regards baissés, ils sortiront des tombeaux comme sauterelles déployées, (Ⅷ)
54. 8  
مُّهْطِعِينَ إِلَى الدَّاعِ ۖ يَقُولُ الْكَافِرُونَ هَٰذَا يَوْمٌ عَسِرٌ
- MuhtiAAeena ila alddaAAi yaqoolu alkafiroona hatha yawmun AAasirun (Ⅰ)
- et se dirigeront à pas précipités, le cou tendu vers l’appel, en disant : « Voilà un jour bien pénible ! » (Ⅱ)
- ils tendront le cou (accourront) vers [l’ange] chargé de convocation. Les impies [idolâtres, hypocrites, injustes, polythéistes,...] diront : « Voici un Jour difficile ! » (Ⅲ)
- مهطعين إلى الداع يقول الكافرون هذا يوم عسر (Ⅳ)
- مُهطِعينَ إِلَى الدّاعِ ۖ يَقولُ الكٰفِرونَ هٰذا يَومٌ عَسِرٌ (Ⅴ)
- Ils accoureront vers l’annonciateur. Les infidèles diront : Ce jour est un jour funeste ! (Ⅵ)
- le col tendu, ils accourent à l’appel, et les dénégateurs disent : « Voici un Jour difficile ». (Ⅶ)
- le cou tendu vers le Convocateur. Les Infidèles diront : « Voici un jour difficile ! » (Ⅷ)
54. 9  
۞ كَذَّبَتْ قَبْلَهُمْ قَوْمُ نُوحٍ فَكَذَّبُوا عَبْدَنَا وَقَالُوا مَجْنُونٌ وَازْدُجِرَ
- Kaththabat qablahum qawmu noohin fakaththaboo AAabdana waqaloo majnoonun waizdujira (Ⅰ)
- Avant eux, le peuple de Noé avait déjà crié au mensonge, traitant Notre serviteur d’imposteur, de possédé et le repoussant brutalement. (Ⅱ)
- Avant eux, le peuple de Noé (le groupe des impies, injustes,...) a nié [la Résurrection], et ils ont nié Notre serviteur en disant : « C’est un fou ! » et [ils l’ont] repoussé [et contrecarré dans sa mission]. (Ⅲ)
- كذبت قبلهم قوم نوح فكذبوا عبدنا وقالوا مجنون وازدجر (Ⅳ)
- ۞ كَذَّبَت قَبلَهُم قَومُ نوحٍ فَكَذَّبوا عَبدَنا وَقالوا مَجنونٌ وَازدُجِرَ (Ⅴ)
- Par le passé, le peuple de Noé traita de mensonge Notre message. Ils traitèrent de menteur Notre envoyé, en disant qu’il était fou. Il fut chassé. (Ⅵ)
- Avant eux le peuple de Noé l’a démenti : démentir Notre serviteur ! Ils le traitèrent de possédé. Il se vit opposer défense (Ⅶ)
- Avant eux, le peuple de Noé a crié au mensonge. Ils ont traité de menteur Notre serviteur [Noé]. Ils ont dit : « [C’est] un possédé ! » Il fut repoussé. (Ⅷ)
54. 10  
فَدَعَا رَبَّهُ أَنِّي مَغْلُوبٌ فَانتَصِرْ
- FadaAAa rabbahu annee maghloobun faintasir (Ⅰ)
- Et Noé implora son Seigneur en ces termes : « Je n’en puis plus ! Viens au secours de Ta religion ! » (Ⅱ)
- Il invoqua son Seigneur : « Je suis vaincu. [Aide-moi et] fais triompher [Ta cause] ». (Ⅲ)
- فدعا ربه أني مغلوب فانتصر (Ⅳ)
- فَدَعا رَبَّهُ أَنّى مَغلوبٌ فَانتَصِر (Ⅴ)
- Noé implora son Seigneur : Je suis vaincu, sois victorieux ! (Ⅵ)
- donc il invoqua son Seigneur : « Je suis vaincu. A Toi de l’emporter ! » (Ⅶ)
- Il implora son Seigneur : « Je suis vaincu. Secours[-moi] ! » (Ⅷ)
54. 11  
فَفَتَحْنَا أَبْوَابَ السَّمَاءِ بِمَاءٍ مُّنْهَمِرٍ
- Fafatahna abwaba alssamai bimain munhamirin (Ⅰ)
- Nous ouvrîmes alors les vannes du ciel à une pluie torrentielle, (Ⅱ)
- Alors Nous avons ouvert les portes du ciel à une eau torrentielle (Ⅲ)
- ففتحنا أبواب السماء بماء منهمر (Ⅳ)
- فَفَتَحنا أَبوٰبَ السَّماءِ بِماءٍ مُنهَمِرٍ (Ⅴ)
- Nous ouvrîmes alors les portes du ciel à une eau torrentielle. (Ⅵ)
- C’est pourquoi Nous ouvrîmes les portes du ciel à l’eau en cataracte (Ⅶ)
- Nous ouvrîmes alors les portes du ciel à une eau torrentielle ; (Ⅷ)
54. 12  
وَفَجَّرْنَا الْأَرْضَ عُيُونًا فَالْتَقَى الْمَاءُ عَلَىٰ أَمْرٍ قَدْ قُدِرَ
- Wafajjarna alarda AAuyoonan failtaqa almao AAala amrin qad qudira (Ⅰ)
- de même que Nous fîmes jaillir des sources de la terre, au point que l’eau du ciel et celle de la terre se confondirent, suivant un arrêt fixé d’avance. (Ⅱ)
- et avons fait jaillir la terre en sources. Les eaux se sont réunies comme c’était décrété. (Ⅲ)
- وفجرنا الأرض عيونا فالتقى الماء على أمر قد قدر (Ⅳ)
- وَفَجَّرنَا الأَرضَ عُيونًا فَالتَقَى الماءُ عَلىٰ أَمرٍ قَد قُدِرَ (Ⅴ)
- De terre, des sources jaillirent soudainement. L’eau du ciel et l’eau de la terre se rencontrèrent selon un plan prédéterminé. (Ⅵ)
- fîmes fuser la terre en sources, toute l’eau se rejoindre dans des limites déjà mesurées (Ⅶ)
- Nous fîmes jaillir la terre en sources et les deux flots se rejoignirent selon un ordre décrété. (Ⅷ)
54. 13  
وَحَمَلْنَاهُ عَلَىٰ ذَاتِ أَلْوَاحٍ وَدُسُرٍ
- Wahamalnahu AAala thati alwahin wadusurin (Ⅰ)
- Et Nous sauvâmes Noé à bord de l’arche, faite de planches et de chevilles, (Ⅱ)
- Nous l’avons porté sur une [arche] construite de planches et de clous, (Ⅲ)
- وحملناه على ذات ألواح ودسر (Ⅳ)
- وَحَمَلنٰهُ عَلىٰ ذاتِ أَلوٰحٍ وَدُسُرٍ (Ⅴ)
- Nous le transportâmes [Noé] sur une arche en bois et en raphia. (Ⅵ)
- le transportâmes sur la chose de planches et de fibres (Ⅶ)
- Nous chargeâmes Noé sur [l’Arche] de planches et de fibres. (Ⅷ)
54. 14  
تَجْرِي بِأَعْيُنِنَا جَزَاءً لِّمَن كَانَ كُفِرَ
- Tajree biaAAyunina jazaan liman kana kufira (Ⅰ)
- qui vogua sous Notre garde, afin de récompenser celui qu’on avait renié. (Ⅱ)
- elle voguait sous Nos yeux. [Noé fut sauvé] telle fut la [bonne] récompense de celui qui avait été renié [et repoussé]. (Ⅲ)
- تجري بأعيننا جزاء لمن كان كفر (Ⅳ)
- تَجرى بِأَعيُنِنا جَزاءً لِمَن كانَ كُفِرَ (Ⅴ)
- L’arche vogua sous Notre surveillance, en récompense de celui qui fut renié [par son peuple]. (Ⅵ)
- qui vogua sous Nos yeux en récompense au dénié. (Ⅶ)
- Celle-ci vogua sous Notre protection, récompense pour celui qu’on avait renié. (Ⅷ)
54. 15  
وَلَقَد تَّرَكْنَاهَا آيَةً فَهَلْ مِن مُّدَّكِرٍ
- Walaqad taraknaha ayatan fahal min muddakirin (Ⅰ)
- Et Nous fîmes de cet épisode un signe mémorable. Seulement est-il quelqu’un pour y réfléchir ? (Ⅱ)
- Et Nous l’avons laissé [ce fait] un signe [pour les générations futures]. Y a-t-il quelqu’un qui réfléchisse (y prenne conseil) ? (Ⅲ)
- ولقد تركناها آية فهل من مدكر (Ⅳ)
- وَلَقَد تَرَكنٰها ءايَةً فَهَل مِن مُدَّكِرٍ (Ⅴ)
- Nous en fîmes un signe fort pour celui qui veut bien y réfléchir ! (Ⅵ)
- Nous l’avons laissée en tant que signe. — Seulement est-il un homme pour méditer le Rappel ? (Ⅶ)
- Nous la laissâmes comme signe. Est-il quelqu’un qui en tire édification ? (Ⅷ)
54. 16  
فَكَيْفَ كَانَ عَذَابِي وَنُذُرِ
- Fakayfa kana AAathabee wanuthuri (Ⅰ)
- Combien furent donc durs Mon châtiment et la sanction de Mes avertissements ! (Ⅱ)
- Comment étaient Mon châtiment et Mes avertissements ? (Ⅲ)
- فكيف كان عذابي ونذر (Ⅳ)
- فَكَيفَ كانَ عَذابى وَنُذُرِ (Ⅴ)
- Quel fut Mon châtiment ? Et Mes avertissements ? (Ⅵ)
- — Quel ne fut pas Mon châtiment, après Mes alarmes ! (Ⅶ)
- Comment furent Mon tourment et Mes avertissements ? (Ⅷ)
54. 17  
وَلَقَدْ يَسَّرْنَا الْقُرْآنَ لِلذِّكْرِ فَهَلْ مِن مُّدَّكِرٍ
- Walaqad yassarna alqurana lilththikri fahal min muddakirin (Ⅰ)
- Nous avons fait du Coran une œuvre facile à comprendre pour qu’il serve de rappel. Seulement est-il quelqu’un pour méditer ce rappel ? (Ⅱ)
- Nous avons rendu le Coran facile à apprendre [à s’y confier, à le mettre en pratique]. Y a-t-il quelqu’un qui réfléchisse ? (Ⅲ)
- ولقد يسرنا القرآن للذكر فهل من مدكر (Ⅳ)
- وَلَقَد يَسَّرنَا القُرءانَ لِلذِّكرِ فَهَل مِن مُدَّكِرٍ (Ⅴ)
- Nous avons conçu la compréhension du Coran afin que l’on se rappelle. Y a-t-il quelqu’un pour y réfléchir ? (Ⅵ)
- Nous avons rendu le Coran facile, en vue du Rappel — Seulement est-il un homme pour méditer le Rappel ? (Ⅶ)
- Nous avons facilité la compréhension de la Prédication pour l’Édification. Est-il quelqu’un qui en tire édification ? (Ⅷ)
54. 18  
كَذَّبَتْ عَادٌ فَكَيْفَ كَانَ عَذَابِي وَنُذُرِ
- Kaththabat AAadun fakayfa kana AAathabee wanuthuri (Ⅰ)
- Les `Âd ont, eux aussi, crié au mensonge. Et combien furent durs Mon châtiment et la sanction de Mes avertissements ! (Ⅱ)
- Les cAad nièrent [leur Prophète et les enseignements célestes]. Comment étaient Mon châtiment et Mes avertissements ? (Ⅲ)
- كذبت عاد فكيف كان عذابي ونذر (Ⅳ)
- كَذَّبَت عادٌ فَكَيفَ كانَ عَذابى وَنُذُرِ (Ⅴ)
- La tribu des ‘Ad cria certes au mensonge ! Mais quel fut Mon châtiment ? Et Mes avertissements ? (Ⅵ)
- — Ceux de 'Ad ont démenti. Quel ne fut pas Mon châtiment, après Mes alarmes ! (Ⅶ)
- Le peuple des ‘Ad a crié au mensonge. Comment furent Mon tourment et Mes avertissements ? (Ⅷ)
54. 19  
إِنَّا أَرْسَلْنَا عَلَيْهِمْ رِيحًا صَرْصَرًا فِي يَوْمِ نَحْسٍ مُّسْتَمِرٍّ
- Inna arsalna AAalayhim reehan sarsaran fee yawmi nahsin mustamirrin (Ⅰ)
- Nous déchaînâmes contre eux, en un jour néfaste et interminable, un ouragan mugissant, (Ⅱ)
- Nous déchaînâmes contre eux, en un jour funeste et continuel, un vent mugissant et glacial (Ⅲ)
- إنا أرسلنا عليهم ريحا صرصرا في يوم نحس مستمر (Ⅳ)
- إِنّا أَرسَلنا عَلَيهِم ريحًا صَرصَرًا فى يَومِ نَحسٍ مُستَمِرٍّ (Ⅴ)
- Nous leur envoyâmes un vent destructeur et mauvais, en un jour aussi néfaste que long. (Ⅵ)
- Nous leur dépêchâmes en un jour d’amère infortune un vent rugissant (Ⅶ)
- Nous avons déchaîné contre eux, en un jour néfaste, interminable, un vent mugissant (Ⅷ)
54. 20  
تَنزِعُ النَّاسَ كَأَنَّهُمْ أَعْجَازُ نَخْلٍ مُّنقَعِرٍ
- TanziAAu alnnasa kaannahum aAAjazu nakhlin munqaAAirin (Ⅰ)
- qui emporta les hommes comme de vieux troncs de palmiers déracinés. (Ⅱ)
- qui arrachait les hommes comme des troncs de palmiers déracinés. (Ⅲ)
- تنزع الناس كأنهم أعجاز نخل منقعر (Ⅳ)
- تَنزِعُ النّاسَ كَأَنَّهُم أَعجازُ نَخلٍ مُنقَعِرٍ (Ⅴ)
- Il emporta les hommes comme si c’étaient de vieux troncs de palmiers creux et desséchés. (Ⅵ)
- qui arrachait les hommes comme fûts déchaussés de palmiers. (Ⅶ)
- qui arrachait les Hommes comme des stipes de palmiers déracinés. (Ⅷ)
54. 21  
فَكَيْفَ كَانَ عَذَابِي وَنُذُرِ
- Fakayfa kana AAathabee wanuthuri (Ⅰ)
- Combien furent durs Mon châtiment et la sanction de Mes avertissements ! (Ⅱ)
- Comment étaient Mon châtiment et Mes avertissements ? (Ⅲ)
- فكيف كان عذابي ونذر (Ⅳ)
- فَكَيفَ كانَ عَذابى وَنُذُرِ (Ⅴ)
- Quel fut Mon châtiment ? Et Mes avertissements ? (Ⅵ)
- Quel ne fut pas Mon châtiment, après Mes alarmes ! (Ⅶ)
- Comment furent Mon tourment et Mes avertissements ? (Ⅷ)
54. 22  
وَلَقَدْ يَسَّرْنَا الْقُرْآنَ لِلذِّكْرِ فَهَلْ مِن مُّدَّكِرٍ
- Walaqad yassarna alqurana lilththikri fahal min muddakirin (Ⅰ)
- Nous avons fait du Coran une œuvre facile à comprendre pour qu’il serve de rappel. Seulement est-il quelqu’un pour méditer ce rappel ? (Ⅱ)
- Nous avons rendu le Coran facile à apprendre [à s’y confier, à le mettre en pratique]. Y a-t-il quelqu’un qui réfléchisse ? (Ⅲ)
- ولقد يسرنا القرآن للذكر فهل من مدكر (Ⅳ)
- وَلَقَد يَسَّرنَا القُرءانَ لِلذِّكرِ فَهَل مِن مُدَّكِرٍ (Ⅴ)
- Nous avons conçu la compréhension du Coran afin que l’on se souvienne. Y a-t-il quelqu’un pour y réfléchir ? (Ⅵ)
- Nous avons rendu le Coran facile, en vue du Rappel Seulement est-il un homme pour méditer le Rappel ? (Ⅶ)
- Nous avons facilité la compréhension de la Prédication pour l’Édification. Est-il quelqu’un qui en tire édification ? (Ⅷ)
54. 23  
كَذَّبَتْ ثَمُودُ بِالنُّذُرِ
- Kaththabat thamoodu bialnnuthuri (Ⅰ)
- Les Thamûd qualifièrent également Nos avertissements de mensonges. (Ⅱ)
- Les [impies etc. des] Thamouds ont nié les avertissements [de leur Prophète]. (Ⅲ)
- كذبت ثمود بالنذر (Ⅳ)
- كَذَّبَت ثَمودُ بِالنُّذُرِ (Ⅴ)
- Mais les Thamoud traitèrent de mensonges les avertissements. (Ⅵ)
- Thamûd a démenti les alarmes (Ⅶ)
- Les Thamoud ont traité de mensonges les avertissements. (Ⅷ)
54. 24  
فَقَالُوا أَبَشَرًا مِّنَّا وَاحِدًا نَّتَّبِعُهُ إِنَّا إِذًا لَّفِي ضَلَالٍ وَسُعُرٍ
- Faqaloo abasharan minna wahidan nattabiAAuhu inna ithan lafee dalalin wasuAAurin (Ⅰ)
- » Allons-nous suivre, s’écrièrent-ils, un seul mortel d’entre nous tous ? Il faudrait que nous soyons vraiment des égarés ou des fous ! (Ⅱ)
- Ils dirent : « Allons-nous suivre un homme, [qui n’est qu’un être humain comme] l’un de nous ? Nous serions alors dans l’égarement et dans la folie ! (Ⅲ)
- فقالوا أبشرا منا واحدا نتبعه إنا إذا لفي ضلال وسعر (Ⅳ)
- فَقالوا أَبَشَرًا مِنّا وٰحِدًا نَتَّبِعُهُ إِنّا إِذًا لَفى ضَلٰلٍ وَسُعُرٍ (Ⅴ)
- Ils dirent : Allons-nous suivre un seul mortel parmi nous ? Allons-nous pour cela tomber dans l’égarement ou la folie ? (Ⅵ)
- disant : « Un homme des nôtres, et tout seul, quoi ! nous le suivrions ? Alors, oui, nous serions dans l’errance, la folie ! (Ⅶ)
- Ils s’écrièrent : « Un seul homme [sorti] de nous, le suivrons-nous ? Nous serions certes alors dans l’aberration et la démence ! (Ⅷ)
54. 25  
أَأُلْقِيَ الذِّكْرُ عَلَيْهِ مِن بَيْنِنَا بَلْ هُوَ كَذَّابٌ أَشِرٌ
- Aolqiya alththikru AAalayhi min baynina bal huwa kaththabun ashirun (Ⅰ)
- Comment ? Aurait-il été choisi de nous tous pour recevoir la révélation ? Non ! C’est un fieffé menteur ! » (Ⅱ)
- Le message lui a été confié à l’exception de nous tous ? Non, c’est un menteur plein de vanité et d’orgueil ! » (Ⅲ)
- أألقي الذكر عليه من بيننا بل هو كذاب أشر (Ⅳ)
- أَءُلقِىَ الذِّكرُ عَلَيهِ مِن بَينِنا بَل هُوَ كَذّابٌ أَشِرٌ (Ⅴ)
- Le ciel lui a-t-il envoyé le message à l’exception de nous tous ? Non, cela ne peut être qu’un fieffé menteur. (Ⅵ)
- le Rappel aurait-il été lancé sur lui entre nous tous ? Eh non ! C’est un menteur impudent ». (Ⅶ)
- L’Édification a-t-elle été jetée en lui, parmi nous ? Non point. C’est un imposteur insolent ! » (Ⅷ)
54. 26  
سَيَعْلَمُونَ غَدًا مَّنِ الْكَذَّابُ الْأَشِرُ
- SayaAAlamoona ghadan mani alkaththabu alashiru (Ⅰ)
- Mais ils vont bientôt connaître qui aura été un fieffé menteur, (Ⅱ)
- [Mais] demain, ils sauront qui est le menteur plein de vanité et d’orgueil. (Ⅲ)
- سيعلمون غدا من الكذاب الأشر (Ⅳ)
- سَيَعلَمونَ غَدًا مَنِ الكَذّابُ الأَشِرُ (Ⅴ)
- Ils apprendront demain qui d’entre eux est le menteur insolent ! (Ⅵ)
- — Ils verront demain qui est le menteur impudent. (Ⅶ)
- Ils sauront demain qui est l’imposteur insolent ! (Ⅷ)
54. 27  
إِنَّا مُرْسِلُو النَّاقَةِ فِتْنَةً لَّهُمْ فَارْتَقِبْهُمْ وَاصْطَبِرْ
- Inna mursiloo alnnaqati fitnatan lahum fairtaqibhum waistabir (Ⅰ)
- car Nous dîmes à Sâlih : « Nous allons leur envoyer la chamelle pour les éprouver. Observe-les et arme-toi de patience ! (Ⅱ)
- Nous enverrons la chamelle comme une épreuve pour eux. observe-les et sois patient. (Ⅲ)
- إنا مرسلو الناقة فتنة لهم فارتقبهم واصطبر (Ⅳ)
- إِنّا مُرسِلُوا النّاقَةِ فِتنَةً لَهُم فَارتَقِبهُم وَاصطَبِر (Ⅴ)
- Nous leur enverrons la chamelle afin de les mettre à l’épreuve. Observe-les et patiente. (Ⅵ)
- « Nous allons leur dépêcher la chamelle pour les éprouver. Attends-les, arme-toi de patience (Ⅶ)
- Nous allons envoyer la Chamelle comme tentation pour eux. Guette-les et patiente ! (Ⅷ)
54. 28  
وَنَبِّئْهُمْ أَنَّ الْمَاءَ قِسْمَةٌ بَيْنَهُمْ ۖ كُلُّ شِرْبٍ مُّحْتَضَرٌ
- Wanabbihum anna almaa qismatun baynahum kullu shirbin muhtadarun (Ⅰ)
- Avertis-les que l’eau sera partagée entre eux et la chamelle, et qu’ils pourront en boire à tour de rôle. » (Ⅱ)
- Annonce-leur de partager l’eau et de [ne] boire chacun [qu’]à son tour. (Ⅲ)
- ونبئهم أن الماء قسمة بينهم كل شرب محتضر (Ⅳ)
- وَنَبِّئهُم أَنَّ الماءَ قِسمَةٌ بَينَهُم ۖ كُلُّ شِربٍ مُحتَضَرٌ (Ⅴ)
- Informe-les à propos de l’eau. Elle doit être partagée entre eux tous, la chamelle comprise. Et chacun doit se désaltérer à son tour. (Ⅵ)
- annonce-leur que l’eau est entre eux divisée, chaque (ayant droit) se présentant ». (Ⅶ)
- Annonce-leur que l’eau est divisée entre eux : chaque ration doit venir. (Ⅷ)
54. 29  
فَنَادَوْا صَاحِبَهُمْ فَتَعَاطَىٰ فَعَقَرَ
- Fanadaw sahibahum fataAAata faAAaqara (Ⅰ)
- Mais les Thamûd appelèrent l’un des leurs qui eut l’audace de se saisir de la chamelle et de la mettre à mort ! (Ⅱ)
- Ils appelèrent leur compagnon. Il prit [son épée] et [la] tua ! (Ⅲ)
- فنادوا صاحبهم فتعاطى فعقر (Ⅳ)
- فَنادَوا صاحِبَهُم فَتَعاطىٰ فَعَقَرَ (Ⅴ)
- Ils appelèrent un de leurs compagnons qui, s’étant mis à leur disposition, exécuta la chamelle. (Ⅵ)
- Ils firent appel à leurs acolytes. L’un prit sur lui d’abattre la chamelle. (Ⅶ)
- Ils appelèrent alors leur contribule. Il s’enhardit et sacrifia [la Chamelle.] (Ⅷ)
54. 30  
فَكَيْفَ كَانَ عَذَابِي وَنُذُرِ
- Fakayfa kana AAathabee wanuthuri (Ⅰ)
- Combien furent alors durs Mon châtiment et la sanction de Mes avertissements ! (Ⅱ)
- Comment étaient Mon châtiment et Mes avertissements ? (Ⅲ)
- فكيف كان عذابي ونذر (Ⅳ)
- فَكَيفَ كانَ عَذابى وَنُذُرِ (Ⅴ)
- Quel fut Mon châtiment ? Et Mes avertissements ? (Ⅵ)
- Quel ne fut pas Mon châtiment, après Mes alarmes ! (Ⅶ)
- Comment furent Notre tourment et Nos avertissements ? (Ⅷ)
54. 31  
إِنَّا أَرْسَلْنَا عَلَيْهِمْ صَيْحَةً وَاحِدَةً فَكَانُوا كَهَشِيمِ الْمُحْتَظِرِ
- Inna arsalna AAalayhim sayhatan wahidatan fakanoo kahasheemi almuhtathiri (Ⅰ)
- Il a suffi de déchaîner contre eux une seule clameur pour qu’ils fussent réduits à l’état de foin desséché. (Ⅱ)
- Nous déchaînâmes contre eux un seul Cri et ils furent comme des débris de bois desséchés [ramassés] dans l’enclos. (Ⅲ)
- إنا أرسلنا عليهم صيحة واحدة فكانوا كهشيم المحتظر (Ⅳ)
- إِنّا أَرسَلنا عَلَيهِم صَيحَةً وٰحِدَةً فَكانوا كَهَشيمِ المُحتَظِرِ (Ⅴ)
- Nous envoyâmes sur eux un cri puissant qui les réduisit en une herbe desséchée dans une étable. (Ⅵ)
- Nous dépêchâmes sur eux une clameur unique, et ils furent comme des fanes desséchées dans l’enclos (Ⅶ)
- Nous déchaînâmes contre eux un fracas, un seul, et ils furent [l’herbe] desséchée d’un enclos. (Ⅷ)
54. 32  
وَلَقَدْ يَسَّرْنَا الْقُرْآنَ لِلذِّكْرِ فَهَلْ مِن مُّدَّكِرٍ
- Walaqad yassarna alqurana lilththikri fahal min muddakirin (Ⅰ)
- Nous avons fait du Coran une œuvre facile à comprendre, pour qu’il serve de rappel. Seulement est-il quelqu’un pour méditer ce rappel ? (Ⅱ)
- Nous avons rendu le Coran facile à apprendre [à s’y confier, à le mettre en pratique]. Y a-t-il quelqu’un qui réfléchisse (y prenne conseil) ? (Ⅲ)
- ولقد يسرنا القرآن للذكر فهل من مدكر (Ⅳ)
- وَلَقَد يَسَّرنَا القُرءانَ لِلذِّكرِ فَهَل مِن مُدَّكِرٍ (Ⅴ)
- Nous avons organisé le Coran de façon à faire un avertissement. Y a-t-il quelqu’un pour en être averti ? (Ⅵ)
- Nous avons rendu le Coran facile, en vue du Rappel — Seulement est-il un homme pour méditer le Rappel ? (Ⅶ)
- Nous avons facilité la compréhension de la Prédication pour l’enseignement. Est-il quelqu’un qui en tire enseignement ? (Ⅷ)
54. 33  
كَذَّبَتْ قَوْمُ لُوطٍ بِالنُّذُرِ
- Kaththabat qawmu lootin bialnnuthuri (Ⅰ)
- Le peuple de Loth, lui aussi, traita Nos avertissements de mensonges. (Ⅱ)
- Le [groupe des impies,... du] peuple de Lout (Lot) a nié les avertissements. (Ⅲ)
- كذبت قوم لوط بالنذر (Ⅳ)
- كَذَّبَت قَومُ لوطٍ بِالنُّذُرِ (Ⅴ)
- Le peuple de Loth traita de mensonges ces avertissements. (Ⅵ)
- — Le peuple de Loth a démenti les alarmes (Ⅶ)
- Le peuple de Loth a traité de mensonge les avertissements. (Ⅷ)
54. 34  
إِنَّا أَرْسَلْنَا عَلَيْهِمْ حَاصِبًا إِلَّا آلَ لُوطٍ ۖ نَّجَّيْنَاهُم بِسَحَرٍ
- Inna arsalna AAalayhim hasiban illa ala lootin najjaynahum bisaharin (Ⅰ)
- Nous déchaînâmes contre lui une tempête de pierres, dont ne fut épargnée que la famille de Loth à la pointe de l’aurore, (Ⅱ)
- Nous déchaînâmes contre eux une tempête de cailloux [et fîmes périr les coupables]. La famille de Lout (pieuse) était épargnée et que Nous sauvâmes avant l’aube, (Ⅲ)
- إنا أرسلنا عليهم حاصبا إلا آل لوط نجيناهم بسحر (Ⅳ)
- إِنّا أَرسَلنا عَلَيهِم حاصِبًا إِلّا ءالَ لوطٍ ۖ نَجَّينٰهُم بِسَحَرٍ (Ⅴ)
- Nous lançâmes contre eux une pluie de pierres dont seule la famille de Loth fut épargnée avant l’aube. (Ⅵ)
- Nous dépêchâmes sur eux un vent de cailloux, sauf la famille de Loth qu’avant l’aube Nous sauvâmes (Ⅶ)
- Nous avons déchaîné contre eux un nuage de pierres. Excepté la famille de Loth que Nous sauvâmes à l’aube. (Ⅷ)
54. 35  
نِّعْمَةً مِّنْ عِندِنَا ۚ كَذَٰلِكَ نَجْزِي مَن شَكَرَ
- NiAAmatan min AAindina kathalika najzee man shakara (Ⅰ)
- par une insigne faveur de Notre part. C’est ainsi que Nous récompensons ceux qui font preuve de gratitude. (Ⅱ)
- par bienveillance de Notre part. Ainsi récompensons-Nous quelqu’un qui est reconnaissant [pieux et dévoué]. (Ⅲ)
- نعمة من عندنا كذلك نجزي من شكر (Ⅳ)
- نِعمَةً مِن عِندِنا ۚ كَذٰلِكَ نَجزى مَن شَكَرَ (Ⅴ)
- En guise de bienfait de Notre part, car c’est ainsi que Nous récompensons ceux qui sont reconnaissants. (Ⅵ)
- pur bienfait de Notre part : ainsi récompensons-Nous la gratitude. (Ⅶ)
- Faveur de Notre part ! Ainsi Nous récompensons ceux qui sont reconnaissants. (Ⅷ)
54. 36  
وَلَقَدْ أَنذَرَهُم بَطْشَتَنَا فَتَمَارَوْا بِالنُّذُرِ
- Walaqad antharahum batshatana fatamaraw bialnnuthuri (Ⅰ)
- Loth les avait pourtant bien mis en garde contre Nos rigueurs ; mais ils avaient mis en doute tous ses avertissements, (Ⅱ)
- [Lout] les avait cependant avertis de Notre châtiment sévère, mais ils [s’entêtèrent et] créèrent des doutes [chez les gens] au sujet des avertissements. (Ⅲ)
- ولقد أنذرهم بطشتنا فتماروا بالنذر (Ⅳ)
- وَلَقَد أَنذَرَهُم بَطشَتَنا فَتَمارَوا بِالنُّذُرِ (Ⅴ)
- [Loth] les avait pourtant avertis de Notre prise extrêmement violente, mais ils ne donnèrent aucun crédit à sa mise en garde. (Ⅵ)
- Loth leur avait donné l’alarme quant à Notre violence, mais ensemble ils mirent en doute les alarmes (Ⅶ)
- Loth les avait avertis de Notre violence [mais] ils avaient douté des avertissements ! (Ⅷ)
54. 37  
وَلَقَدْ رَاوَدُوهُ عَن ضَيْفِهِ فَطَمَسْنَا أَعْيُنَهُمْ فَذُوقُوا عَذَابِي وَنُذُرِ
- Walaqad rawadoohu AAan dayfihi fatamasna aAAyunahum fathooqoo AAathabee wanuthuri (Ⅰ)
- allant même jusqu’à vouloir abuser de ses hôtes ! Alors, d’un seul coup, Nous leur ôtâmes la vue. « Goûtez donc Mon châtiment et la sanction de Mes avertissements ! » (Ⅱ)
- Ils le sollicitèrent de ses hôtes. Nous aveuglâmes (aplanîmes) leurs yeux : « Goûtez Mon châtiment et Mes avertissements ». (Ⅲ)
- ولقد راودوه عن ضيفه فطمسنا أعينهم فذوقوا عذابي ونذر (Ⅳ)
- وَلَقَد رٰوَدوهُ عَن ضَيفِهِ فَطَمَسنا أَعيُنَهُم فَذوقوا عَذابى وَنُذُرِ (Ⅴ)
- Ils voulurent l’abuser par rapport à ses hôtes. Nous leur crevâmes les yeux en leur disant : Goûtez Mon châtiment, [appréciez] Mes avertissements. (Ⅵ)
- ils le sollicitèrent de ses hôtes. C’est pourquoi Nous avons éteint leurs yeux. « Goûtez Mon châtiment après Mes alarmes ! » (Ⅶ)
- Ils voulurent certes, malgré sa défense, abuser de ses hôtes, mais Nous frappâmes leurs yeux de cécité. Goutez donc Mon tourment et Mes avertissements ! (Ⅷ)
54. 38  
وَلَقَدْ صَبَّحَهُم بُكْرَةً عَذَابٌ مُّسْتَقِرٌّ
- Walaqad sabbahahum bukratan AAathabun mustaqirrun (Ⅰ)
- Et, au petit matin, ils furent réveillés par un supplice persistant. (Ⅱ)
- Au matin, un châtiment persistant les surprit. (Ⅲ)
- ولقد صبحهم بكرة عذاب مستقر (Ⅳ)
- وَلَقَد صَبَّحَهُم بُكرَةً عَذابٌ مُستَقِرٌّ (Ⅴ)
- Au petit matin encore, une douleur atroce les tenait durablement. (Ⅵ)
- Au petit matin les surprit un châtiment perdurable (Ⅶ)
- Et au matin, un tourment tenace les tint éveillés. (Ⅷ)
54. 39  
فَذُوقُوا عَذَابِي وَنُذُرِ
- Fathooqoo AAathabee wanuthuri (Ⅰ)
- Goûtez donc Mon châtiment et la sanction de Mes avertissements ! (Ⅱ)
- « Goûtez Mon châtiment et Mes avertissements ». (Ⅲ)
- فذوقوا عذابي ونذر (Ⅳ)
- فَذوقوا عَذابى وَنُذُرِ (Ⅴ)
- Goûtez Mon châtiment, et Mes avertissements. (Ⅵ)
- « Goûtez Mon châtiment après Mes alarmes ! » (Ⅶ)
- Goutez donc Mon tourment et Mes avertissements ! (Ⅷ)
54. 40  
وَلَقَدْ يَسَّرْنَا الْقُرْآنَ لِلذِّكْرِ فَهَلْ مِن مُّدَّكِرٍ
- Walaqad yassarna alqurana lilththikri fahal min muddakirin (Ⅰ)
- Nous avons fait du Coran une œuvre facile à comprendre pour qu’il serve de rappel. Seulement est-il quelqu’un pour méditer ce rappel ? (Ⅱ)
- Nous avons rendu le Coran facile à apprendre [à s’y confier, à le mettre en pratique]. Y a-t-il quelqu’un qui réfléchisse (y prenne conseil) ? (Ⅲ)
- ولقد يسرنا القرآن للذكر فهل من مدكر (Ⅳ)
- وَلَقَد يَسَّرنَا القُرءانَ لِلذِّكرِ فَهَل مِن مُدَّكِرٍ (Ⅴ)
- Nous avons facilité la compréhension du Coran de façon à en faire un motif de réflexion. Y a-t-il quelqu’un pour y réfléchir ? (Ⅵ)
- Nous avons rendu le Coran facile, en vue du Rappel — Seulement est-il un homme pour méditer le Rappel ? (Ⅶ)
- Nous avons facilité la compréhension de la Prédication pour l’Édification. Est-il quelqu’un qui en tire édification ? (Ⅷ)
54. 41  
وَلَقَدْ جَاءَ آلَ فِرْعَوْنَ النُّذُرُ
- Walaqad jaa ala firAAawna alnnuthuru (Ⅰ)
- Pharaon et les siens furent également avertis ; (Ⅱ)
- [De même] les avertissements parvinrent aux gens de Pharaon (Ⅲ)
- ولقد جاء آل فرعون النذر (Ⅳ)
- وَلَقَد جاءَ ءالَ فِرعَونَ النُّذُرُ (Ⅴ)
- Les gens de Pharaon reçurent eux aussi les avertissements. (Ⅵ)
- — Les alarmes ont touché la gent de Pharaon (Ⅶ)
- Les avertissements sont certes venus à la maison de Pharaon. (Ⅷ)
54. 42  
كَذَّبُوا بِآيَاتِنَا كُلِّهَا فَأَخَذْنَاهُمْ أَخْذَ عَزِيزٍ مُّقْتَدِرٍ
- Kaththaboo biayatina kulliha faakhathnahum akhtha AAazeezin muqtadirin (Ⅰ)
- mais ils traitèrent tous Nos signes de mensonges. Aussi les avons-Nous châtiés à la manière d’un Dieu Puissant auquel rien ne peut résister ! (Ⅱ)
- qui traitèrent de mensonges tous Nos signes. Nous les châtiâmes comme peut le faire un Puissant honoré, Omnipotent. (Ⅲ)
- كذبوا بآياتنا كلها فأخذناهم أخذ عزيز مقتدر (Ⅳ)
- كَذَّبوا بِـٔايٰتِنا كُلِّها فَأَخَذنٰهُم أَخذَ عَزيزٍ مُقتَدِرٍ (Ⅴ)
- Mais ils traitèrent tous Nos signes de mensonges. Nous les avons anéantis à la manière d’un [Dieu] Puissant, Omnipotent. (Ⅵ)
- ils démentirent Nos signes en totalité. C’est pourquoi Nous les avons pris de la prise d’un sire omnipotent. (Ⅶ)
- Ils ont traité de mensonge tous Nos signes et Nous les anéantîmes [comme] peut le faire un [Maître] puissant, omnipotent. (Ⅷ)
54. 43  
أَكُفَّارُكُمْ خَيْرٌ مِّنْ أُولَٰئِكُمْ أَمْ لَكُم بَرَاءَةٌ فِي الزُّبُرِ
- Akuffarukum khayrun min olaikum am lakum baraatun fee alzzuburi (Ⅰ)
- Est-ce que vos négateurs à vous seraient meilleurs que ces gens-là ? Ou est-ce qu’une certaine immunité vous aurait été garantie par les Écritures ? (Ⅱ)
- Vos impies valent-ils mieux que ceux-là ? Ou bénéficiez-vous d’une immunité dans les Ecritures [célestes] ? (Ⅲ)
- أكفاركم خير من أولئكم أم لكم براءة في الزبر (Ⅳ)
- أَكُفّارُكُم خَيرٌ مِن أُولٰئِكُم أَم لَكُم بَراءَةٌ فِى الزُّبُرِ (Ⅴ)
- Vos incrédules sont-ils meilleurs que ceux-là ? Avez-vous matière à frayer avec l’impunité conférée par vos Écritures ? (Ⅵ)
- Serait-ce que vos dénégateurs valent mieux que tous ceux-là ? Ou que vous bénéficiez d’une immunité dans les Écritures ? (Ⅶ)
- [O Mekkois !], vos Incrédules sont-ils plus forts que ceux-là ? ou bien avez-vous une absolution dans les Écritures (zubur) ? (Ⅷ)
54. 44  
أَمْ يَقُولُونَ نَحْنُ جَمِيعٌ مُّنتَصِرٌ
- Am yaqooloona nahnu jameeAAun muntasirun (Ⅰ)
- Ou bien diront-ils : « Nous sommes suffisamment nombreux pour assurer notre défense ! » (Ⅱ)
- Ou diront-ils : « Nous formons un ensemble [uni et] victorieux [imbattable] ? » (Ⅲ)
- أم يقولون نحن جميع منتصر (Ⅳ)
- أَم يَقولونَ نَحنُ جَميعٌ مُنتَصِرٌ (Ⅴ)
- Peut-être diront-ils : Nous serons tous vainqueurs ! (Ⅵ)
- ou qu’ils disent : « Nous sommes une collectivité secourue » ? (Ⅶ)
- ou bien direz-vous : « Nous sommes une masse assistée [de Dieu] » ? (Ⅷ)
54. 45  
سَيُهْزَمُ الْجَمْعُ وَيُوَلُّونَ الدُّبُرَ
- Sayuhzamu aljamAAu wayuwalloona alddubura (Ⅰ)
- Eh bien ! Qu’ils sachent que ce grand nombre sera bientôt dispersé et mis en déroute ! (Ⅱ)
- Eh bien, ensemble ils seront défaits et battront en retraite. (Ⅲ)
- سيهزم الجمع ويولون الدبر (Ⅳ)
- سَيُهزَمُ الجَمعُ وَيُوَلّونَ الدُّبُرَ (Ⅴ)
- Ils seront tous battus et mis en déroute. (Ⅵ)
- Mais leur collectivité sera mise en déroute. Ils tourneront le dos (Ⅶ)
- Cette masse sera mise en déroute et ils tourneront le dos. (Ⅷ)
54. 46  
بَلِ السَّاعَةُ مَوْعِدُهُمْ وَالسَّاعَةُ أَدْهَىٰ وَأَمَرُّ
- Bali alssaAAatu mawAAiduhum waalssaAAatu adha waamarru (Ⅰ)
- Mais leur vrai rendez-vous sera l’Heure du Jugement dernier. Et cette heure-là sera bien plus douloureuse et bien plus amère ! (Ⅱ)
- L’Heure est leur rendez-vous [pour voir tout entière leurs actions abominables], l’Heure [leur] sera plus implacable et plus amère [que la défaite]. (Ⅲ)
- بل الساعة موعدهم والساعة أدهى وأمر (Ⅳ)
- بَلِ السّاعَةُ مَوعِدُهُم وَالسّاعَةُ أَدهىٰ وَأَمَرُّ (Ⅴ)
- Car l’Heure [du Jugement dernier] sera au rendez-vous. L’Heure sera cruelle, amère. (Ⅵ)
- bien plus : l’Heure les attend, l’Heure plus noire et plus amère (Ⅶ)
- L’Heure est ce qui leur est promis. Or l’Heure est très cruelle et très amère. (Ⅷ)
54. 47  
إِنَّ الْمُجْرِمِينَ فِي ضَلَالٍ وَسُعُرٍ
- Inna almujrimeena fee dalalin wasuAAurin (Ⅰ)
- En vérité, les impies sont partagés entre l’aberration et la folie. (Ⅱ)
- Oui, les criminels [obstinés] sont dans le fourvoiement et dans les flammes. (Ⅲ)
- إن المجرمين في ضلال وسعر (Ⅳ)
- إِنَّ المُجرِمينَ فى ضَلٰلٍ وَسُعُرٍ (Ⅴ)
- Les criminels sont dans le mauvais chemin. Ils sont fous. (Ⅵ)
- Quant aux coupables, ils sont dans l’errance, la folie (Ⅶ)
- En vérité, les Pécheurs sont dans l’aberration et la démence ! (Ⅷ)
54. 48  
يَوْمَ يُسْحَبُونَ فِي النَّارِ عَلَىٰ وُجُوهِهِمْ ذُوقُوا مَسَّ سَقَرَ
- Yawma yushaboona fee alnnari AAala wujoohihim thooqoo massa saqara (Ⅰ)
- Le jour où ils seront traînés sur la face vers la Géhenne, il leur sera dit : « Goûtez donc les affres de l’Enfer Saqar! » (Ⅱ)
- Le Jour où ils seront traînés, sur leur face [ou face à face], dans le Feu : « Goûtez le contact de l’Enfer (résultat de vos crimes que vous vous répercutiez) ». (Ⅲ)
- يوم يسحبون في النار على وجوههم ذوقوا مس سقر (Ⅳ)
- يَومَ يُسحَبونَ فِى النّارِ عَلىٰ وُجوهِهِم ذوقوا مَسَّ سَقَرَ (Ⅴ)
- Le jour où ils auront le visage dans le feu de l’enfer, on leur dira : Goûtez le toucher du brasier ! (Ⅵ)
- un Jour ils seront traînés au feu sur le visage. « Goûtez au toucher de l’Enfer ! » (Ⅶ)
- Au jour où ils seront traînés vers le Feu sur le visage, [on leur criera] : « Goûtez le toucher de la Saqar ! » (Ⅷ)
54. 49  
إِنَّا كُلَّ شَيْءٍ خَلَقْنَاهُ بِقَدَرٍ
- Inna kulla shayin khalaqnahu biqadarin (Ⅰ)
- En vérité, Nous avons donné une juste proportion à tout ce que Nous avons créé. (Ⅱ)
- Nous avons tout créé avec [juste] mesure. (Ⅲ)
- إنا كل شيء خلقناه بقدر (Ⅳ)
- إِنّا كُلَّ شَيءٍ خَلَقنٰهُ بِقَدَرٍ (Ⅴ)
- En vérité, Nous avons créé toute chose avec la mesure nécessaire ! (Ⅵ)
- Quant à Nous, toute chose Nous avons créée à la mesure (Ⅶ)
- En vérité, toute chose, Nous l’avons créée selon un décret. (Ⅷ)


Page: 1

54 







Home