La royauté (al-mûlk)
>  
31 Verses | Page 1 / 1
(Arabe classique)


Afficher / Cacher
(Ⅰ)
(Ⅱ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


67. 0  
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ
- Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (Ⅰ)
- Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅱ)
-  [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. (Ⅲ)
- بسم الله الرحمن الرحيم (Ⅳ)
- بِسمِ اللَّهِ الرَّحمٰنِ الرَّحيمِ (Ⅴ)
- Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux (Ⅵ)
- Au nom de Dieu, le Tout miséricorde, le Miséricordieux (Ⅶ)
- Au nom d’Allah, le Bienfaiteur miséricordieux. (Ⅷ)
67. 1  
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ تَبَارَكَ الَّذِي بِيَدِهِ الْمُلْكُ وَهُوَ عَلَىٰ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ
- Tabaraka allathee biyadihi almulku wahuwa AAala kulli shayin qadeerun (Ⅰ)
- Béni soit Celui qui détient le pouvoir suprême et qui est Tout-Puissant, (Ⅱ)
- Béni soit Celui aux mains de Qui est la royauté, Il est Omnipotent, (Ⅲ)
- بسم الله الرحمن الرحيم تبارك الذي بيده الملك وهو على كل شيء قدير (Ⅳ)
- بِسمِ اللَّهِ الرَّحمٰنِ الرَّحيمِ تَبٰرَكَ الَّذى بِيَدِهِ المُلكُ وَهُوَ عَلىٰ كُلِّ شَيءٍ قَديرٌ (Ⅴ)
- Béni soit Celui qui possède le Royaume et qui est puissant sur toute chose. (Ⅵ)
- Bénédiction plénière sur Celui qui tient dans Sa main la royauté, l’Omnipotent (Ⅶ)
- Béni soit Celui en la main de qui est la Royauté et [qui] est puissant sur toute chose, (Ⅷ)
67. 2  
الَّذِي خَلَقَ الْمَوْتَ وَالْحَيَاةَ لِيَبْلُوَكُمْ أَيُّكُمْ أَحْسَنُ عَمَلًا ۚ وَهُوَ الْعَزِيزُ الْغَفُورُ
- Allathee khalaqa almawta waalhayata liyabluwakum ayyukum ahsanu AAamalan wahuwa alAAazeezu alghafooru (Ⅰ)
- qui a créé la mort et la vie pour vous éprouver et connaître ceux d’entre vous qui se conduisent le mieux. C’est Lui le Tout-Puissant, le Tout-Clément, (Ⅱ)
- Qui a créé la mort et la vie pour vous mettre à l’épreuve (donner des biens particuliers à) lequel de vous agirait mieux. Il est le Puissant honoré, Celui qui pardonne, (Ⅲ)
- الذي خلق الموت والحياة ليبلوكم أيكم أحسن عملا وهو العزيز الغفور (Ⅳ)
- الَّذى خَلَقَ المَوتَ وَالحَيوٰةَ لِيَبلُوَكُم أَيُّكُم أَحسَنُ عَمَلًا ۚ وَهُوَ العَزيزُ الغَفورُ (Ⅴ)
- Celui qui a créé la vie et la mort, afin de vous éprouver et [de distinguer] celui parmi vous qui réalise des œuvres pies. Il est le Tout-Puissant, Celui qui pardonne. (Ⅵ)
- Lui qui a créé la mort et la vie afin de vous mettre à l’épreuve : qui d’entre vous serait mieux-agissant ?... — Il est le Tout-Puissant, le Tout pardon (Ⅶ)
- — qui a créé la Mort et la Vie pour éprouver lequel de vous est meilleur en œuvre : Il est le Puissant, l’Absoluteur, (Ⅷ)
67. 3  
الَّذِي خَلَقَ سَبْعَ سَمَاوَاتٍ طِبَاقًا ۖ مَّا تَرَىٰ فِي خَلْقِ الرَّحْمَٰنِ مِن تَفَاوُتٍ ۖ فَارْجِعِ الْبَصَرَ هَلْ تَرَىٰ مِن فُطُورٍ
- Allathee khalaqa sabAAa samawatin tibaqan ma tara fee khalqi alrrahmani min tafawutin fairjiAAi albasara hal tara min futoorin (Ⅰ)
- qui a créé sept Cieux superposés, sans qu’on puisse déceler dans l’œuvre du Tout-Clément aucune faille. Lève donc les yeux vers les Cieux ! Y aperçois-tu la moindre lacune ? (Ⅱ)
- [c’est Lui] qui a créé sept cieux l’un en haut de l’autre. Tu ne vois en ce que le [DIEU] Miséricordieux a créé aucune discordance (incompatibilité) ; regarde encore, y vois-tu une brèche [ou une lacune] ? (Tout est parfaitement ordonné.) (Ⅲ)
- الذي خلق سبع سماوات طباقا ما ترى في خلق الرحمن من تفاوت فارجع البصر هل ترى من فطور (Ⅳ)
- الَّذى خَلَقَ سَبعَ سَمٰوٰتٍ طِباقًا ۖ ما تَرىٰ فى خَلقِ الرَّحمٰنِ مِن تَفٰوُتٍ ۖ فَارجِعِ البَصَرَ هَل تَرىٰ مِن فُطورٍ (Ⅴ)
- Celui qui a créé sept cieux et qui les a disposés les uns sur les autres. Tu ne verras dans la création du Très-Miséricordieux aucune imperfection. Regarde encore si tu vois la moindre fissure. (Ⅵ)
- Lui qui a créé sept cieux par niveaux : tu ne saurais percevoir de discordance dans la création du Tout miséricorde. Reportes-y le regard : y vois-tu la moindre faille (Ⅶ)
- — qui a créé les sept cieux superposés. Tu ne vois, en la création du Bienfaiteur, nulle inégalité. Ramène [sur elle] ta vue ! Y vois-tu quelque faille ? (Ⅷ)
67. 4  
ثُمَّ ارْجِعِ الْبَصَرَ كَرَّتَيْنِ يَنقَلِبْ إِلَيْكَ الْبَصَرُ خَاسِئًا وَهُوَ حَسِيرٌ
- Thumma irjiAAi albasara karratayni yanqalib ilayka albasaru khasian wahuwa haseerun (Ⅰ)
- Lève-les encore par deux fois ! Ton regard reviendra vers toi, déçu et harassé. (Ⅱ)
- Regarde encore et encore ; ton regard te revient humble et épuisé. (Ⅲ)
- ثم ارجع البصر كرتين ينقلب إليك البصر خاسئا وهو حسير (Ⅳ)
- ثُمَّ ارجِعِ البَصَرَ كَرَّتَينِ يَنقَلِب إِلَيكَ البَصَرُ خاسِئًا وَهُوَ حَسيرٌ (Ⅴ)
- Puis regarde de nouveau, ton regard te sera renvoyé affaibli et vidé, sans succès. (Ⅵ)
- Mieux encore ! reportes-y une seconde fois le regard : il retombe à toi rebuté, épuisé. (Ⅶ)
- Puis deux fois encore, ramène ta vue [sur elle] : ta vue reviendra vers toi, lassée, épuisée [sans avoir découvert de défaut]. (Ⅷ)
67. 5  
وَلَقَدْ زَيَّنَّا السَّمَاءَ الدُّنْيَا بِمَصَابِيحَ وَجَعَلْنَاهَا رُجُومًا لِّلشَّيَاطِينِ ۖ وَأَعْتَدْنَا لَهُمْ عَذَابَ السَّعِيرِ
- Walaqad zayyanna alssamaa alddunya bimasabeeha wajaAAalnaha rujooman lilshshayateeni waaAAtadna lahum AAathaba alssaAAeeri (Ⅰ)
- Nous avons orné le ciel le plus proche de luminaires dont Nous faisons des projectiles pour lapider les démons auxquels Nous avons préparé le supplice de l’Enfer. (Ⅱ)
- Nous avons orné le ciel de luminaires dont Nous avons déterminé des projectiles contre les démons auxquels Nous avons préparé le châtiment de la Fournaise. (Ⅲ)
- ولقد زينا السماء الدنيا بمصابيح وجعلناها رجوما للشياطين وأعتدنا لهم عذاب السعير (Ⅳ)
- وَلَقَد زَيَّنَّا السَّماءَ الدُّنيا بِمَصٰبيحَ وَجَعَلنٰها رُجومًا لِلشَّيٰطينِ ۖ وَأَعتَدنا لَهُم عَذابَ السَّعيرِ (Ⅴ)
- Nous avons orné le ciel le plus proche en y suspendant des luminaires, qui sont utilisés pour lapider les démons qui s’en approchent, et auxquels [d’ailleurs] Nous avons préparé le brasier de l’enfer. (Ⅵ)
- — Ainsi avons-Nous paré le ciel inférieur de luminaires, dont Nous faisons encore lapidation des satans ; pour ceux-ci Nous avons préparé le châtiment de la Fournaise (Ⅶ)
- Certes, Nous avons paré le ciel le plus proche de luminaires dont Nous avons fait de quoi lapider les Démons et Nous avons préparé pour ceux-ci le Tourment du Brasier. (Ⅷ)
67. 6  
وَلِلَّذِينَ كَفَرُوا بِرَبِّهِمْ عَذَابُ جَهَنَّمَ ۖ وَبِئْسَ الْمَصِيرُ
- Walillatheena kafaroo birabbihim AAathabu jahannama wabisa almaseeru (Ⅰ)
- C’est le supplice de la Géhenne qui est réservé à tous ceux qui renient leur Seigneur. Et quelle triste fin sera la leur ! (Ⅱ)
- [De même] à ceux qui ont renié leur Seigneur (se sont opposés obstinément à Ses ordres), [est réservé] le châtiment de l’Enfer (résultat de leurs actions), quelle désagréable fin [ont-ils choisi] ! (Ⅲ)
- وللذين كفروا بربهم عذاب جهنم وبئس المصير (Ⅳ)
- وَلِلَّذينَ كَفَروا بِرَبِّهِم عَذابُ جَهَنَّمَ ۖ وَبِئسَ المَصيرُ (Ⅴ)
- Quant à ceux qui n’ont pas cru en leur Seigneur, ils auront les tourments de la géhenne et un triste destin. (Ⅵ)
- tout comme il y a pour ceux qui dénient leur Seigneur le châtiment de la Géhenne — Funeste destination ! (Ⅶ)
- A ceux qui ont été infidèles envers leur Seigneur, appartient le Tourment de la Géhenne. Quel détestable Devenir ! (Ⅷ)
67. 7  
إِذَا أُلْقُوا فِيهَا سَمِعُوا لَهَا شَهِيقًا وَهِيَ تَفُورُ
- Itha olqoo feeha samiAAoo laha shaheeqan wahiya tafooru (Ⅰ)
- Quand ils y seront précipités, ils entendront les sanglots des damnés au milieu du bouillonnement de l’Enfer (Ⅱ)
- Quand ils y seront précipités, ils l’entendront rugir, tandis qu’il bouillonnera. (Ⅲ)
- إذا ألقوا فيها سمعوا لها شهيقا وهي تفور (Ⅳ)
- إِذا أُلقوا فيها سَمِعوا لَها شَهيقًا وَهِىَ تَفورُ (Ⅴ)
- Dès lors qu’ils y seront jetés, ils entendront les gémissements pénibles au moment où les fumerolles s’activeront. (Ⅵ)
- Quand ils y sont précipités ils entendent d’elle un grondement, celui de son ébullition (Ⅶ)
- Quand ils y sont jetés, ils entendent un rugissement [de la Géhenne] cependant qu’elle bouillonne, (Ⅷ)
67. 8  
تَكَادُ تَمَيَّزُ مِنَ الْغَيْظِ ۖ كُلَّمَا أُلْقِيَ فِيهَا فَوْجٌ سَأَلَهُمْ خَزَنَتُهَا أَلَمْ يَأْتِكُمْ نَذِيرٌ
- Takadu tamayyazu mina alghaythi kullama olqiya feeha fawjun saalahum khazanatuha alam yatikum natheerun (Ⅰ)
- qui peu s’en faut n’explose de rage. Et chaque fois qu’une nouvelle fournée de damnés y est jetée, les gardiens leur demanderont : « Quoi ! Personne n’est donc venu vous avertir ? » (Ⅱ)
- Peu s’en faut qu’il n’éclate de fureur. Chaque fois qu’une troupe [de coupables obstinés, criminels, etc.] y sera précipitée, ses gardiens leur demanderont : « Ne vous est-il pas venu un avertisseur [de la part de DIEU] ? » (Ⅲ)
- تكاد تميز من الغيظ كلما ألقي فيها فوج سألهم خزنتها ألم يأتكم نذير (Ⅳ)
- تَكادُ تَمَيَّزُ مِنَ الغَيظِ ۖ كُلَّما أُلقِىَ فيها فَوجٌ سَأَلَهُم خَزَنَتُها أَلَم يَأتِكُم نَذيرٌ (Ⅴ)
- Il est sur le point d’éclater, chaque fois qu’un groupe d’impies y est jeté, tandis que les préposés de l’enfer leur diront : Aucun avertisseur n’est venu vous avertir de ce qui vous attend ? (Ⅵ)
- peu s’en faut qu’elle n’explose de rage ; chaque fois qu’une troupe y est jetée, ses gardiens lui demandent : « Personne n’était donc venu vous donner l’alarme ? » (Ⅶ)
- sur le point d’éclater de fureur. Chaque fois qu’une bande y est jetée, ses gardiens leur demandent : « Un Avertisseur n’est-il pas venu à vous ? » (Ⅷ)
67. 9  
قَالُوا بَلَىٰ قَدْ جَاءَنَا نَذِيرٌ فَكَذَّبْنَا وَقُلْنَا مَا نَزَّلَ اللَّهُ مِن شَيْءٍ إِنْ أَنتُمْ إِلَّا فِي ضَلَالٍ كَبِيرٍ
- Qaloo bala qad jaana natheerun fakaththabna waqulna ma nazzala Allahu min shayin in antum illa fee dalalin kabeerin (Ⅰ)
- – « Mais si, répondront-ils. Nous avons bien eu un prophète ; seulement nous l’avons traité d’imposteur. Et nous lui avons dit : “Dieu n’a absolument rien révélé. Vous êtes, toi et tes adeptes, dans un profond égarement.” (Ⅱ)
- Ils diront : « Si, un avertisseur nous est venu, mais nous l’avons traité de menteur et avons dit que DIEU n’a rien fait descendre (révélé), et vous [les avertisseurs, vous] n’êtes que dans un grand égarement ! » (Ⅲ)
- قالوا بلى قد جاءنا نذير فكذبنا وقلنا ما نزل الله من شيء إن أنتم إلا في ضلال كبير (Ⅳ)
- قالوا بَلىٰ قَد جاءَنا نَذيرٌ فَكَذَّبنا وَقُلنا ما نَزَّلَ اللَّهُ مِن شَيءٍ إِن أَنتُم إِلّا فى ضَلٰلٍ كَبيرٍ (Ⅴ)
- Ils diront : Si, si. Nous avons bien reçu un informateur, mais nous l’avons traité de menteur et nous avons dit : Dieu n’a rien révélé du tout. Vous perdez votre temps et votre chemin. (Ⅵ)
- Ils disent : « Mais si ! il nous est venu un donneur d’alarme ; seulement nous l’avons démenti : “ Dieu, disions-nous, n’a fait descendre rien du tout — vous ne pouviez être que dans un formidable égarement ” » (Ⅶ)
- — « Oui », répondent-ils, « un Avertisseur est venu à nous, mais nous avons crié au mensonge et avons dit : « Allah n’a fait descendre absolument rien. [Toi et tes adeptes] êtes dans un grand égarement ». (Ⅷ)
67. 10  
وَقَالُوا لَوْ كُنَّا نَسْمَعُ أَوْ نَعْقِلُ مَا كُنَّا فِي أَصْحَابِ السَّعِيرِ
- Waqaloo law kunna nasmaAAu aw naAAqilu ma kunna fee ashabi alssaAAeeri (Ⅰ)
- Si nous avions écouté, ajouteront-ils, et si nous avions réfléchi, nous ne serions pas ici avec les hôtes de ce Brasier ! » (Ⅱ)
- Ils diront : « Si nous avions écouté ou [si nous] faisions usage de notre intelligence [saine] nous ne serions pas parmi les compagnons de la Fournaise ». (Ⅲ)
- وقالوا لو كنا نسمع أو نعقل ما كنا في أصحاب السعير (Ⅳ)
- وَقالوا لَو كُنّا نَسمَعُ أَو نَعقِلُ ما كُنّا فى أَصحٰبِ السَّعيرِ (Ⅴ)
- Ils diront aussi : Si nous avions écouté et si nous avions été plus raisonnables, nous ne serions pas là, aujourd’hui, comme appât du brasier. (Ⅵ)
- Ils disent : « Si nous avions entendu ou bien raisonné, nous ne serions point des hôtes de la Fournaise ». (Ⅶ)
- Ils ont dit [encore] : « Si nous avions entendu ou avions compris, nous ne serions point parmi les hôtes du Brasier ! » (Ⅷ)
67. 11  
فَاعْتَرَفُوا بِذَنبِهِمْ فَسُحْقًا لِّأَصْحَابِ السَّعِيرِ
- FaiAAtarafoo bithanbihim fasuhqan liashabi alssaAAeeri (Ⅰ)
- Ainsi avoueront-ils leurs péchés. Malheur donc aux hôtes du Brasier ! (Ⅱ)
- Et ils avoueront leurs péchés. [Il leur sera dit :] « Que loin soient [de la miséricorde de DIEU] les compagnons de la Fournaise (conséquences des impiétés et injustices obstinés) ! » (Ⅲ)
- فاعترفوا بذنبهم فسحقا لأصحاب السعير (Ⅳ)
- فَاعتَرَفوا بِذَنبِهِم فَسُحقًا لِأَصحٰبِ السَّعيرِ (Ⅴ)
- Ils reconnaîtront leurs péchés. Que les adeptes du brasier soient exterminés ! (Ⅵ)
- C’est là reconnaître leur faute. — Arrière donc, les hôtes de la Fournaise ! (Ⅶ)
- Ils ont confessé leur péché. Extermination aux hôtes du Brasier ! (Ⅷ)
67. 12  
إِنَّ الَّذِينَ يَخْشَوْنَ رَبَّهُم بِالْغَيْبِ لَهُم مَّغْفِرَةٌ وَأَجْرٌ كَبِيرٌ
- Inna allatheena yakhshawna rabbahum bialghaybi lahum maghfiratun waajrun kabeerun (Ⅰ)
- Quant à ceux qui craignent leur Seigneur dans Son mystère, ceux-là obtiendront le pardon de leurs péchés, ainsi qu’une magnifique récompense, (Ⅱ)
- [Mais] ceux qui craignent (obéissent) révérenciellement leur Seigneur, en secret (sincèrement), à eux le pardon et une magnifique récompense. (Ⅲ)
- إن الذين يخشون ربهم بالغيب لهم مغفرة وأجر كبير (Ⅳ)
- إِنَّ الَّذينَ يَخشَونَ رَبَّهُم بِالغَيبِ لَهُم مَغفِرَةٌ وَأَجرٌ كَبيرٌ (Ⅴ)
- Quant à ceux qui craignent leur Seigneur sans L’avoir jamais vu, ils seront amplement pardonnés et auront une grande récompense. (Ⅵ)
- Tandis que ceux qui craignent leur Seigneur dans le mystère auront indulgence et salaire généreux... (Ⅶ)
- Ceux qui redoutent leur Seigneur, à cause de l’Inconnaissable, auront pardon et grand salaire [dans l’Au-Delà]. (Ⅷ)
67. 13  
وَأَسِرُّوا قَوْلَكُمْ أَوِ اجْهَرُوا بِهِ ۖ إِنَّهُ عَلِيمٌ بِذَاتِ الصُّدُورِ
- Waasirroo qawlakum awi ijharoo bihi innahu AAaleemun bithati alssudoori (Ⅰ)
- car peu importe que vous cachiez vos pensées ou que vous les divulguiez, Dieu saura toujours ce que recèlent les cœurs. (Ⅱ)
- Que vous cachiez votre parole ou que vous la divulguiez, [DIEU] connaît les secrets des cœurs. (Ⅲ)
- وأسروا قولكم أو اجهروا به إنه عليم بذات الصدور (Ⅳ)
- وَأَسِرّوا قَولَكُم أَوِ اجهَروا بِهِ ۖ إِنَّهُ عَليمٌ بِذاتِ الصُّدورِ (Ⅴ)
- Que d’ailleurs vous conteniez vos paroles ou que vous les divulguiez, Dieu est au courant de ce que renferme votre âme. (Ⅵ)
- Tenez vos propos secrets, publiez-les : Il est le Connaissant de l’être des poitrines (Ⅶ)
- Tenez secret votre propos, [ô impies !], ou divulguez-le : [le Seigneur] connaît bien les pensées des cœurs. (Ⅷ)
67. 14  
أَلَا يَعْلَمُ مَنْ خَلَقَ وَهُوَ اللَّطِيفُ الْخَبِيرُ
- Ala yaAAlamu man khalaqa wahuwa allateefu alkhabeeru (Ⅰ)
- Eh quoi ! Dieu ignorerait-Il ce qu’Il a Lui-même créé, Lui le Subtil, le si Bien-Informé ? (Ⅱ)
- [DIEU] ne connaît-Il pas ce qu’Il a créé ? Il est le Maître Sublime qui connaît parfaitement tout. (Ⅲ)
- ألا يعلم من خلق وهو اللطيف الخبير (Ⅳ)
- أَلا يَعلَمُ مَن خَلَقَ وَهُوَ اللَّطيفُ الخَبيرُ (Ⅴ)
- Ignore-t-Il ce qu’Il a créé ? Alors qu’Il est, Lui, le Subtil, le Confident, le mieux informé ? (Ⅵ)
- comment ne connaîtrait-Il pas, Lui qui a créé, outre qu’Il est le Subtil, l’Informé ? (Ⅶ)
- Ne connaît-Il pas ceux qu’Il a créés alors qu’Il est le Subtil, l’Informé ? (Ⅷ)
67. 15  
هُوَ الَّذِي جَعَلَ لَكُمُ الْأَرْضَ ذَلُولًا فَامْشُوا فِي مَنَاكِبِهَا وَكُلُوا مِن رِّزْقِهِ ۖ وَإِلَيْهِ النُّشُورُ
- Huwa allathee jaAAala lakumu alarda thaloolan faimshoo fee manakibiha wakuloo min rizqihi wailayhi alnnushooru (Ⅰ)
- N’est-ce pas Lui qui vous a soumis la Terre ? Parcourez donc ses grandes étendues et mangez de ce que Dieu vous a octroyé. C’est vers Lui que se fera votre retour. (Ⅱ)
- C’est Lui qui a pour vous rendu la terre soumise. Parcourez ses étendues, nourrissez-vous des subsistances qu’Il vous accorde, et vers Lui [vous serez ramenés, lors de] la résurrection [et vous serez jugés]. (Ⅲ)
- هو الذي جعل لكم الأرض ذلولا فامشوا في مناكبها وكلوا من رزقه وإليه النشور (Ⅳ)
- هُوَ الَّذى جَعَلَ لَكُمُ الأَرضَ ذَلولًا فَامشوا فى مَناكِبِها وَكُلوا مِن رِزقِهِ ۖ وَإِلَيهِ النُّشورُ (Ⅴ)
- C’est Lui qui vous a étalé la terre, prête à être foulée en tous sens. Mangez-y de ce qu’elle produit, en sachant que vous reviendrez à Lui au moment de la résurrection. (Ⅵ)
- Lui qui vous a rendu la terre obéissante. Marchez jusque sur les épaules de la terre, mangez-y de Son attribution, c’est vers Lui que de la terre vous resurgirez. (Ⅶ)
- C’est Lui qui, pour vous, a fait la terre très soumise. Allez par ses espaces et mangez de ce qu’Il attribue ! Vers Lui sera la Résurrection. (Ⅷ)
67. 16  
أَأَمِنتُم مَّن فِي السَّمَاءِ أَن يَخْسِفَ بِكُمُ الْأَرْضَ فَإِذَا هِيَ تَمُورُ
- Aamintum man fee alssamai an yakhsifa bikumu alarda faitha hiya tamooru (Ⅰ)
- Etes-vous sûrs que Celui qui est au Ciel ne vous fera pas engloutir par la Terre, lorsque celle-ci se mettra à trembler sous vos pieds ? (Ⅱ)
- Etes-vous sûrs que Celui [qui règne] sur le ciel ne vous engloutira pas dans la terre [à cause de vos mauvais actes], et [voici] qu’elle se mettra à branler (et que vous serez davantage enfouis) ? (Ⅲ)
- أأمنتم من في السماء أن يخسف بكم الأرض فإذا هي تمور (Ⅳ)
- ءَأَمِنتُم مَن فِى السَّماءِ أَن يَخسِفَ بِكُمُ الأَرضَ فَإِذا هِىَ تَمورُ (Ⅴ)
- Êtes-vous sûr que Celui qui est au ciel ne fait pas trembler la terre sous vos pas au point qu’elle semble s’effondrer ? (Ⅵ)
- Etes-vous si sûrs que Celui qui est au ciel ne va pas faire basculer avec vous la terre ? La voici déjà qui s’agite ! (Ⅶ)
- Êtes-vous à l’abri que Celui qui est au ciel vous enfouisse en la terre car voici qu’elle tremble ? (Ⅷ)
67. 17  
أَمْ أَمِنتُم مَّن فِي السَّمَاءِ أَن يُرْسِلَ عَلَيْكُمْ حَاصِبًا ۖ فَسَتَعْلَمُونَ كَيْفَ نَذِيرِ
- Am amintum man fee alssamai an yursila AAalaykum hasiban fasataAAlamoona kayfa natheeri (Ⅰ)
- êtes-vous sûrs que Celui qui est au Ciel ne déchaînera pas contre vous une tempête de pierres ? Peut-être comprendrez-vous alors le sens de Mes avertissements ! (Ⅱ)
- Etes-vous sûrs que Celui [qui règne] sur le ciel n’enverra pas contre vous un ouragan de pierres [en raison de vos actes abominables] pour que vous vous rendiez compte de Mon (Son) avertissement ? (Ⅲ)
- أم أمنتم من في السماء أن يرسل عليكم حاصبا فستعلمون كيف نذير (Ⅳ)
- أَم أَمِنتُم مَن فِى السَّماءِ أَن يُرسِلَ عَلَيكُم حاصِبًا ۖ فَسَتَعلَمونَ كَيفَ نَذيرِ (Ⅴ)
- Êtes-vous à l’abri si Celui qui est au ciel ne vous envoie pas une tornade de pierres pour vous faire réfléchir aux signes annonciateurs qu’Il propose ? (Ⅵ)
- êtes-vous si sûrs que Celui qui est au ciel n’y va pas envoyer un ouragan de cailloux ? Vous saurez alors ce qu’est Mon alarme (Ⅶ)
- Êtes-vous à l’abri que Celui qui est au ciel déchaîne contre vous un ouragan de pierres en sorte que vous connaîtrez [alors] comment est Mon avertissement ? (Ⅷ)
67. 18  
وَلَقَدْ كَذَّبَ الَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ فَكَيْفَ كَانَ نَكِيرِ
- Walaqad kaththaba allatheena min qablihim fakayfa kana nakeeri (Ⅰ)
- Les peuples qui les ont devancés avaient, eux aussi, crié au mensonge. Et quelle ne fut point alors Ma réprobation ! (Ⅱ)
- Oui, ceux d’avant eux (les impies, idolâtres, hypocrites, polythéistes, injustes...) ont renié [obstinément les versets et les signes divins]. Quelle était alors Ma réprobation ! (Ⅲ)
- ولقد كذب الذين من قبلهم فكيف كان نكير (Ⅳ)
- وَلَقَد كَذَّبَ الَّذينَ مِن قَبلِهِم فَكَيفَ كانَ نَكيرِ (Ⅴ)
- Car ceux qui les ont précédés ont traité Nos signes de mensonges. Ah, quel fut mon désaveu ! (Ⅵ)
- Leurs devanciers ont démenti : quelle ne fut pas Ma réprobation ! (Ⅶ)
- Certes, ont crié au mensonge ceux qui furent avant eux. Quelle fut Ma réprobation ! (Ⅷ)
67. 19  
أَوَلَمْ يَرَوْا إِلَى الطَّيْرِ فَوْقَهُمْ صَافَّاتٍ وَيَقْبِضْنَ ۚ مَا يُمْسِكُهُنَّ إِلَّا الرَّحْمَٰنُ ۚ إِنَّهُ بِكُلِّ شَيْءٍ بَصِيرٌ
- Awalam yaraw ila alttayri fawqahum saffatin wayaqbidna ma yumsikuhunna illa alrrahmanu innahu bikulli shayin baseerun (Ⅰ)
- N’ont-ils jamais observé les oiseaux planer au-dessus de leurs têtes, déployant et reployant leurs ailes sans rien qui les soutienne, hormis le Miséricordieux qui veille sur toute chose ? (Ⅱ)
- Ne voient-ils pas au-dessus d’eux les oiseaux qui déploient et replient leurs ailes ? Ne les soutient [en l’aire] que le [DIEU] Miséricordieux, Il voit parfaitement tout. (Ⅲ)
- أولم يروا إلى الطير فوقهم صافات ويقبضن ما يمسكهن إلا الرحمن إنه بكل شيء بصير (Ⅳ)
- أَوَلَم يَرَوا إِلَى الطَّيرِ فَوقَهُم صٰفّٰتٍ وَيَقبِضنَ ۚ ما يُمسِكُهُنَّ إِلَّا الرَّحمٰنُ ۚ إِنَّهُ بِكُلِّ شَيءٍ بَصيرٌ (Ⅴ)
- N’ont-ils pas vu comment l’oiseau, au-dessus d’eux, ploie et déploie ses ailes ? Mais qui les tient dans les cieux, sinon le Miséricordieux, car Il observe tout ? (Ⅵ)
- N’ont-ils pas regardé les oiseaux sur leur tête déployer leurs ailes et les reployer, sans que rien d’autre les soutienne que le Tout miséricorde ? — Il est le Clairvoyant sur toute chose. (Ⅶ)
- Eh quoi ! n’ont-ils point vu les oiseaux au-dessus d’eux, éployés [ou] repliant [leurs ailes] ? Seul le Bienfaiteur les soutient. Sur toute chose, Il est clairvoyant. (Ⅷ)
67. 20  
أَمَّنْ هَٰذَا الَّذِي هُوَ جُندٌ لَّكُمْ يَنصُرُكُم مِّن دُونِ الرَّحْمَٰنِ ۚ إِنِ الْكَافِرُونَ إِلَّا فِي غُرُورٍ
- Amman hatha allathee huwa jundun lakum yansurukum min dooni alrrahmani ini alkafiroona illa fee ghuroorin (Ⅰ)
- Qui donc en dehors du Miséricordieux peut vous servir d’armée et vous soutenir ? En vérité, les négateurs nagent dans l’illusion et le leurre. (Ⅱ)
- Quel est celui qui constituerait pour vous une armée [capable] de vous secourir autre que [DIEU] Miséricordieux ? Les impies [idolâtres, hypocrites, polythéistes, ceux qui font des plannings criminels,...] sont en plein orgueil [injuste et illusoire]. (Ⅲ)
- أمن هذا الذي هو جند لكم ينصركم من دون الرحمن إن الكافرون إلا في غرور (Ⅳ)
- أَمَّن هٰذَا الَّذى هُوَ جُندٌ لَكُم يَنصُرُكُم مِن دونِ الرَّحمٰنِ ۚ إِنِ الكٰفِرونَ إِلّا فى غُرورٍ (Ⅴ)
- Qui vous aide à constituer une armée et qui vous assure de la victoire ? Qui donc sinon le Miséricordieux ? Mais les mécréants sont dans l’erreur ! (Ⅵ)
- Qui pourrait se faire armée pour vous secourir en place du Tout miséricorde ? — Les dénégateurs nagent dans l’illusion. (Ⅶ)
- Quel est celui qui est pour vous une légion qui vous secoure contre le Bienfaiteur ? Les Infidèles ne sont que dans [l’] aveuglement. (Ⅷ)
67. 21  
أَمَّنْ هَٰذَا الَّذِي يَرْزُقُكُمْ إِنْ أَمْسَكَ رِزْقَهُ ۚ بَل لَّجُّوا فِي عُتُوٍّ وَنُفُورٍ
- Amman hatha allathee yarzuqukum in amsaka rizqahu bal lajjoo fee AAutuwwin wanufoorin (Ⅰ)
- Qui vous assurerait votre subsistance, si Dieu venait à la retenir ? Et, cependant, les impies s’obstinent dans leur arrogance et dans leur haine. (Ⅱ)
- Quel est celui qui vous donnerait votre subsistance si [DIEU] retient Ses dons ? Mais, [les impies, idolâtres,...] s’entêtent dans [leur] rébellion et répulsion. (Ⅲ)
- أمن هذا الذي يرزقكم إن أمسك رزقه بل لجوا في عتو ونفور (Ⅳ)
- أَمَّن هٰذَا الَّذى يَرزُقُكُم إِن أَمسَكَ رِزقَهُ ۚ بَل لَجّوا فى عُتُوٍّ وَنُفورٍ (Ⅴ)
- N’est-ce pas Lui encore qui vous gratifie de votre subsistance, car s’Il la retirait… ? Mais ils n’ont pas daigné croire et se sont livrés à une sombre aversion. (Ⅵ)
- Qui pourrait vous donner l’attribution, s’Il suspendait la Sienne ? — Mais bien pis ! ils s’entêtent dans l’impudence et l’aversion. (Ⅶ)
- Quel est celui qui vous octroie [le nécessaire] s’Il suspend Son attribution ? Oui ! [les Infidèles] s’obstinent dans la désobéissance et l’indocilité. (Ⅷ)
67. 22  
أَفَمَن يَمْشِي مُكِبًّا عَلَىٰ وَجْهِهِ أَهْدَىٰ أَمَّن يَمْشِي سَوِيًّا عَلَىٰ صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍ
- Afaman yamshee mukibban AAala wajhihi ahda amman yamshee sawiyyan AAala siratin mustaqeemin (Ⅰ)
- Quel est le mieux guidé : est-ce celui qui va tête baissée ou celui qui marche redressé sur une voie de rectitude ? (Ⅱ)
- Celui qui marche le visage penché [vers la terre, vers les impiétés, etc.] est-il mieux guidé que celui qui marche d’aplomb sur la voie droite (divine) ? (Ⅲ)
- أفمن يمشي مكبا على وجهه أهدى أمن يمشي سويا على صراط مستقيم (Ⅳ)
- أَفَمَن يَمشى مُكِبًّا عَلىٰ وَجهِهِ أَهدىٰ أَمَّن يَمشى سَوِيًّا عَلىٰ صِرٰطٍ مُستَقيمٍ (Ⅴ)
- Et celui qui marche tête penchée, visage rentré, est-il mieux inspiré que celui qui marche la tête haute, en empruntant une voie droite ? (Ⅵ)
- Qui va la face penchée se guiderait-il mieux que celui qui va bien droit sur une voie de rectitude ? (Ⅶ)
- Eh quoi ! celui qui marche penchant le visage vers la terre, va-t-il plus sûrement que celui qui marche redressé, sur une Voie Droite ? (Ⅷ)
67. 23  
قُلْ هُوَ الَّذِي أَنشَأَكُمْ وَجَعَلَ لَكُمُ السَّمْعَ وَالْأَبْصَارَ وَالْأَفْئِدَةَ ۖ قَلِيلًا مَّا تَشْكُرُونَ
- Qul huwa allathee anshaakum wajaAAala lakumu alssamAAa waalabsara waalafidata qaleelan ma tashkuroona (Ⅰ)
- Dis : « C’est Dieu qui vous a créés, vous a donné l’ouïe, la vue et l’intelligence. » Mais vous Lui en êtes rarement reconnaissants ! (Ⅱ)
- Dis : « C’est Lui (DIEU) qui vous a fait naître, vous a donné des oreilles, des yeux et des cœurs », [mais à cause de suivre vos passions] vous êtes peu reconnaissants. (Ⅲ)
- قل هو الذي أنشأكم وجعل لكم السمع والأبصار والأفئدة قليلا ما تشكرون (Ⅳ)
- قُل هُوَ الَّذى أَنشَأَكُم وَجَعَلَ لَكُمُ السَّمعَ وَالأَبصٰرَ وَالأَفـِٔدَةَ ۖ قَليلًا ما تَشكُرونَ (Ⅴ)
- Dis : Il est Celui qui vous a créés et qui vous a dotés de l’ouïe, de la vue et du cœur, mais vous êtes peu reconnaissants. (Ⅵ)
- Dis : « C’est Lui qui vous a mis au jour, vous a dotés de l’ouïe, de la vue et du cœur ». — Combien peu vous en savez gré ! (Ⅶ)
- Dis : « C’est Lui qui vous a fait naître, qui vous a donné l’ouïe, la vue, les viscères. Combien peu vous êtes reconnaissants ! » (Ⅷ)
67. 24  
قُلْ هُوَ الَّذِي ذَرَأَكُمْ فِي الْأَرْضِ وَإِلَيْهِ تُحْشَرُونَ
- Qul huwa allathee tharaakum fee alardi wailayhi tuhsharoona (Ⅰ)
- Dis : « C’est Lui qui vous a répandus sur la Terre, et c’est devant Lui que vous comparaîtrez un jour. » (Ⅱ)
- Dis : « C’est Lui qui vous a disséminés sur la terre [afin que vous profitiez des bienfaits divins et vous vous perfectionniez] ; et vous serez rassemblés devant Lui [et jugés] ». (Ⅲ)
- قل هو الذي ذرأكم في الأرض وإليه تحشرون (Ⅳ)
- قُل هُوَ الَّذى ذَرَأَكُم فِى الأَرضِ وَإِلَيهِ تُحشَرونَ (Ⅴ)
- Dis : Il est Celui qui vous a mis sur terre. Et c’est vers Lui que vous serez finalement ramenés. (Ⅵ)
- Dis : « C’est Lui qui vous a multipliés sur la terre, et vers Lui vous serez rassemblés ». (Ⅶ)
- Dis : « C’est Lui qui vous a disséminés sur la terre. Vers Lui vous serez rassemblés. » (Ⅷ)
67. 25  
وَيَقُولُونَ مَتَىٰ هَٰذَا الْوَعْدُ إِن كُنتُمْ صَادِقِينَ
- Wayaqooloona mata hatha alwaAAdu in kuntum sadiqeena (Ⅰ)
- – « Quand donc se réalisera cette promesse, si vous êtes sincères ? », demandent les infidèles. (Ⅱ)
- [Les impies, idolâtres,...] disent : « A quand cette promesse si vous dites vrai ? » (Ⅲ)
- ويقولون متى هذا الوعد إن كنتم صادقين (Ⅳ)
- وَيَقولونَ مَتىٰ هٰذَا الوَعدُ إِن كُنتُم صٰدِقينَ (Ⅴ)
- Ils [te] demanderont : Quand aura lieu cette promesse de rencontre, si vraiment vous êtes véridiques ? (Ⅵ)
- Cependant ils disent : « A quand cette promesse, si vous êtes véridiques ? » (Ⅶ)
- [Les Infidèles] demandent : « Quand sera cette promesse, si vous êtes véridiques ? » (Ⅷ)
67. 26  
قُلْ إِنَّمَا الْعِلْمُ عِندَ اللَّهِ وَإِنَّمَا أَنَا نَذِيرٌ مُّبِينٌ
- Qul innama alAAilmu AAinda Allahi wainnama ana natheerun mubeenun (Ⅰ)
- Réponds-leur : « Dieu seul le sait. Ma mission se limite à vous avertir avec clarté. » (Ⅱ)
- Dis : « La science [n’en] est [qu’]auprès de DIEU. Et moi je ne suis qu’un avertisseur explicite [je vous mets en garde de la fin triste de vos mauvaises actions] ». (Ⅲ)
- قل إنما العلم عند الله وإنما أنا نذير مبين (Ⅳ)
- قُل إِنَّمَا العِلمُ عِندَ اللَّهِ وَإِنَّما أَنا۠ نَذيرٌ مُبينٌ (Ⅴ)
- Dis[-leur] : C’est là une science qui appartient à Allah, et je ne suis qu’un avertisseur avisé. (Ⅵ)
- Dis : « La science n’en revient qu’à Dieu. Je ne suis, moi, qu’un donneur d’alarme explicite ». (Ⅶ)
- Réponds : « La science n’[en] est qu’auprès d’Allah. Je ne suis qu’un Avertisseur explicite. » (Ⅷ)
67. 27  
فَلَمَّا رَأَوْهُ زُلْفَةً سِيئَتْ وُجُوهُ الَّذِينَ كَفَرُوا وَقِيلَ هَٰذَا الَّذِي كُنتُم بِهِ تَدَّعُونَ
- Falamma raawhu zulfatan seeat wujoohu allatheena kafaroo waqeela hatha allathee kuntum bihi taddaAAoona (Ⅰ)
- Mais quand les impies seront mis en face du châtiment, leurs visages seront horrifiés. On leur dira alors : « C’est pourtant ce que vous réclamiez ! » (Ⅱ)
- Quand ils verront [la réalisation de la promesse,] de près, les visages des impies [pervertisseurs, etc.] seront lugubres. On [leur] dira : « Voilà ce que vous réclamiez ». (Ⅲ)
- فلما رأوه زلفة سيئت وجوه الذين كفروا وقيل هذا الذي كنتم به تدعون (Ⅳ)
- فَلَمّا رَأَوهُ زُلفَةً سيـَٔت وُجوهُ الَّذينَ كَفَروا وَقيلَ هٰذَا الَّذى كُنتُم بِهِ تَدَّعونَ (Ⅴ)
- Et lorsqu’ils verront le feu, ce brasier puissant, le visage de ceux qui n’ont pas cru s’assombrira : Ainsi donc, voilà ce que vous souhaitiez voir ! (Ⅵ)
- Mais quand les dénégateurs la voient toute proche, leur visage se bouleverse. Il leur est dit : « Voilà ce que vous contestiez ». (Ⅶ)
- Quand ils auront vu le Châtiment à proximité, les visages de ceux qui auront été infidèles seront horrifiés et il [leur] sera dit : « Voilà ce que vous réclamiez ! » (Ⅷ)
67. 28  
قُلْ أَرَأَيْتُمْ إِنْ أَهْلَكَنِيَ اللَّهُ وَمَن مَّعِيَ أَوْ رَحِمَنَا فَمَن يُجِيرُ الْكَافِرِينَ مِنْ عَذَابٍ أَلِيمٍ
- Qul araaytum in ahlakaniya Allahu waman maAAiya aw rahimana faman yujeeru alkafireena min AAathabin aleemin (Ⅰ)
- Dis-leur : « Réfléchissez bien ! Que Dieu me fasse périr moi et mes Compagnons, ou qu’Il nous fasse miséricorde, qui protégera alors les négateurs d’un châtiment douloureux ? » (Ⅱ)
- Dis : « Dites-moi, si DIEU me fait périr [moi] et ceux qui sont avec moi, ou s’Il nous fait miséricorde [qu’est-ce que cela peut importer à votre sort]. Qui protégera [pour autant] les impies [idolâtres, hypocrite,...] contre un châtiment douloureux ? » (Ⅲ)
- قل أرأيتم إن أهلكني الله ومن معي أو رحمنا فمن يجير الكافرين من عذاب أليم (Ⅳ)
- قُل أَرَءَيتُم إِن أَهلَكَنِىَ اللَّهُ وَمَن مَعِىَ أَو رَحِمَنا فَمَن يُجيرُ الكٰفِرينَ مِن عَذابٍ أَليمٍ (Ⅴ)
- Dis[-leur] : Pensez ! Si Allah me détruit ainsi que ceux qui m’entourent, ou s’Il m’épargne, qui sauvera les mécréants du châtiment douloureux ? (Ⅵ)
- Dis : « Qu’opinez-vous ?... Que Dieu me fasse périr ainsi que mes compagnons, ou qu’Il nous fasse miséricorde, qui pourrait sauver les dénégateurs d’un châtiment douloureux ? » (Ⅶ)
- Dis : « Quel est votre avis ? Soit qu’Allah me fasse périr ainsi que ceux qui sont avec moi, soit qu’Il nous fasse miséricorde, qui donc protégera les Infidèles contre un tourment cruel ? » (Ⅷ)
67. 29  
قُلْ هُوَ الرَّحْمَٰنُ آمَنَّا بِهِ وَعَلَيْهِ تَوَكَّلْنَا ۖ فَسَتَعْلَمُونَ مَنْ هُوَ فِي ضَلَالٍ مُّبِينٍ
- Qul huwa alrrahmanu amanna bihi waAAalayhi tawakkalna fasataAAlamoona man huwa fee dalalin mubeenin (Ⅰ)
- Dis-leur encore : « C’est Lui le Tout-Clément en qui nous croyons et en qui nous plaçons notre confiance. Vous saurez bientôt qui de nous est dans un égarement évident. » (Ⅱ)
- Dis[-leur] : « C’est Lui le [DIEU] Miséricordieux [Unique qui accorde les biens aux hommes]. Nous croyons en Lui et nous nous en remettons à Lui. Bientôt vous saurez qui est dans l’égarement flagrant ». (Ⅲ)
- قل هو الرحمن آمنا به وعليه توكلنا فستعلمون من هو في ضلال مبين (Ⅳ)
- قُل هُوَ الرَّحمٰنُ ءامَنّا بِهِ وَعَلَيهِ تَوَكَّلنا ۖ فَسَتَعلَمونَ مَن هُوَ فى ضَلٰلٍ مُبينٍ (Ⅴ)
- Dis : Il est le Miséricordieux. Nous avons cru en Lui et nous nous remettons à Lui. Vous saurez qui est en grande perdition. (Ⅵ)
- Dis : « Il est le Tout miséricorde. Nous croyons en Lui. Nous Lui faisons confiance. Vous saurez qui de nous est dans un égarement criant ». (Ⅶ)
- Dis : « Il est le Bienfaiteur. Nous avons cru en Lui et, sur Lui, nous nous sommes reposés. Bientôt vous saurez qui est dans un égarement évident ! » (Ⅷ)
67. 30  
قُلْ أَرَأَيْتُمْ إِنْ أَصْبَحَ مَاؤُكُمْ غَوْرًا فَمَن يَأْتِيكُم بِمَاءٍ مَّعِينٍ
- Qul araaytum in asbaha maokum ghawran faman yateekum bimain maAAeenin (Ⅰ)
- Dis-leur enfin : « Réfléchissez bien ! Si jamais l’eau que vous buvez venait à tarir, qui pourrait alors étancher votre soif ? » (Ⅱ)
- Dis[-leur] : « Dites-moi, si votre eau se perd dans les profondeurs [de la terre], qui vous donnera de l’eau vive ? » (Ⅲ)
- قل أرأيتم إن أصبح ماؤكم غورا فمن يأتيكم بماء معين (Ⅳ)
- قُل أَرَءَيتُم إِن أَصبَحَ ماؤُكُم غَورًا فَمَن يَأتيكُم بِماءٍ مَعينٍ (Ⅴ)
- Dis : Imaginez encore que votre eau soit subitement absorbée par le sol, qui peut vous apporter une eau pure en échange ? (Ⅵ)
- Dis : « Qu’opinez-vous ? Si votre eau s’abîme un beau matin, qui donc vous pourvoira d’une eau à fleur du sol ? » (Ⅶ)
- Dis : « Quel est votre avis ? Si l’eau dont vous disposez se perd [en terre] qui donc [sinon Allah] vous donnera une eau pure ? » (Ⅷ)


Page: 1

67 







Home