APPENDICE
Onelittleangel > > APPENDICE  >
(13 Verses | Page 1 / 1)
Version Marguerite La Fuente




1  
[...] II. LE SENTIER DES BONS SOUHAITS POUR ETRE SAUVE DU DANGEREUX PASSAGE ETROIT DANS LE BARDO [...]

2  
[...] Ô vous Conquérants et vos fils demeurant dans les Dix Directions ; Ô vous qui êtes comme l'océan. Congrégation des Conquérants parfaitement bons, les Paisibles et les Irrités ;
Ô vous Gurus et Dévas et vous Dākinis les fidèles, Daignez prêter l'oreille par (votre) grand amour et compassion. Obéissance à vous, assemblée des Gurus et Dākinis, Par votre grand amour guidez-nous au long du Sentier. [...]

3  
[...] Quand, par illusion, moi et d'autres, errons dans le Sangsāra, Au long de la brillante voie de lumière de l'écoute sans distraction, la réflexion et la méditation Puissent les Gurus de la Ligne Inspirée nous conduire, Puissent les troupes des Mères être notre arrière-garde, Puissions-nous être sauvés des terribles passages étroits du Bardo, Puissions-nous être placés dans l'état parfait du Bouddha. [...]

4  
[...] Quand par violente colère (nous) errons dans le Sangsāra, Au long de la brillante voie de lumière de la Sagesse semblable au Miroir, Puisse le Bhagavān Vajra-Sattva nous conduire, Puisse la Mère Māmaki être notre arrière-garde, Puissions-nous être sauvés des terribles passages étroits du Bardo, Puissions-nous être placés dans l'état parfait du Bouddha. [...]

5  
[...] Quand par violent orgueil (nous) errons dans le Sangsāra, Au long de la brillante voie de lumière de la Sagesse d'Égalité, Puisse le Bhagavān Ratna-Sambhava nous conduire, Puisse la Mère "Elle qui a l'œil du Bouddha" être notre arrière-garde, Puissions-nous être sauvés des terribles passages étroits du Bardo, Puissions-nous être placés dans l'état parfait du Bouddha. [...]

6  
[...] Quand par grand attachement nous errons dans le Sangsāra, Au long de la brillante voie de lumière de la Sagesse de Discernement, Puisse le Bhagavān Amitābha nous conduire, Puisse la Mère "Celle qui est vêtue de blanc" être notre arrière-garde, [...]

7  
[...] Puissions-nous être sauvés des terribles passages étroits du Bardo, Puissions-nous être placés dans l'état parfait du Bouddha. [...]

8  
[...] Quand par intense jalousie (nous) errons dans le Sangsāra, Au long de la brillante voie de lumière de la Sagesse qui accomplit tout, Puisse le Bhagavān Amogha-Siddhi nous conduire, Puisse la Mère la Fidèle Tārā être notre arrière-garde, Puissions-nous être sauvés des terribles passages étroits du Bardo, Puissions-nous être placés dans l'état parfait du Bouddha. [...]

9  
[...] Quand par stupidité intense (nous) errons dans le Sangsāra, Au long de la brillante voie de lumière de la Sagesse de Réalité, Puisse le Bhagavān Vairochana nous conduire, Puisse la Mère du Grand Espace être notre arrière-garde, Puissions-nous être sauvés des terribles passages étroits du Bardo, Puissions-nous être placés dans l'état parfait du Bouddha. [...]

10  
[...] Quand par intense illusion, nous errons dans le Sangsāra, Au long de la brillante voie de lumière de l'abandon de la peur, l'horreur et la terreur d'hallucinations, Puissent les troupes des Bhagavāns Irrités nous conduire, Puissent les troupes des Déesses Irritées grandes en étendue, être notre arrière-garde, Puissions-nous être sauvés des terribles passages étroits du Bardo, Puissions-nous être placés dans l'état parfait du Bouddha. [...]

11  
[...] Quand par les profondes tendances, nous errons dans le Sangsāra, Au long de la brillante voie de lumière de la Sagesse née simultanément, Puissent les héroïques Détenteurs du Savoir nous conduire, Puissent les troupes des Mères les Dākinis être notre arrière-garde, Puissions-nous être sauvés des terribles passages étroits du Bardo, Puissions-nous être placés dans l'état parfait du Bouddha. [...]

12  
[...] Puissent les éléments de l'éther ne pas s'élever en ennemis, Que vienne le moment où nous verrons le Royaume du Bouddha Bleu. Puissent les éléments de l'eau ne pas s'élever en ennemis, Que vienne le moment où nous verrons le Royaume du Bouddha Blanc. Puissent les éléments de la terre ne pas s'élever en ennemis, Que vienne le moment où nous verrons le Royaume du Bouddha Jaune. Puissent les éléments du feu ne pas s'élever en ennemis, Que vienne le moment où nous verrons le Royaume du Bouddha Rouge. Puissent les éléments de l'air ne pas s'élever en ennemis, Que vienne le moment où nous verrons le Royaume du Bouddha Vert (378). Puissent les éléments des couleurs d'arc-en-ciel ne pas s'élever en ennemis, Que vienne le moment où tous les royaumes des Bouddhas seront vus. Que vienne le moment où tous les sons (dans le Bardo) soient reconnus comme nos propres sons. Que vienne le moment où toutes les Radiations soient reconnues comme nos propres radiations. Que vienne le moment où le Tri-Kāya soit réalisé dans le Bardo. Ici commence : [...]

13  
[...] Notes [...]

(378) Le Bouddha bleu est Samanta-Bhadra ; le blanc : Vajra-Sattva ; le vert Amogha-Siddhi ; le jaune : Ratna-Sambhava ; le rouge : Amitābha. Ici Samanta-Bhadra occupe la place souvent donnée à Vairochana, les deux déités étant de même essence, bien que parfois Vairochana soit dépeint de couleur blanche au lieu de bleue. (Voir du 1er au 5ème jour du Bardo Thödol).



Page: 1

Chapitre 2

| 2| | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥