Dialogue  Inter-  Religieux



Poemes : définition et iconographie

Onelittleangel > Poemes
Définition et études



Poemes : Définition et études

La parole du poète et celle du mystique sont une parole don’t l’obscurité ne s’illumine que dans son mouvement vers l’intériorité de l’expérience » écrit José Angel Valente dans une préface aux poèmes de Jean de la Croix. La plupart des grandes figures mystiques ont tenté, à travers la poésie, de traduire leurs élans spirituels. L’écriture poétique devient alors une clef privilégiée « pour ouvrir le silence». C’est une forme d’écriture qui va à l’essentiel et qui, poursuit Pierre Haïat, « traduit en peu de mots la nécessité intérieure du poète qui dit ses fulgurances, telles des illuminations. Par ses explorations du langage et ses explosions d’images, elle favorise aussi l’approche du mystère. » Ce n’est en effet qu’une approche du Mystère, car Celui que l’on cherche à exprimer demeure l’Indicible, l’Inconnaissable.
C’est là le grand paradoxe de la poésie mystique que de célébrer par des mots Celui qui demeure l’Inexprimable.



O toi, l’au-delà de tout,
N’est-ce pas là tout ce qu’on peut chanter de toi ?
Quel hymne te dira, quel langage ?
Aucun mot ne t’exprime.

Grégoire de Nazianze (329-389)



Car la poésie possède en propre quelque chose de plus intense, de plus condensé « de sorte que l’évocation de la réalité qu’elle enfermait dans un mot pouvait prétendre à plus haut degré de vérité. » Rad ira plus loin en affirmant que « l’expression poétique était absolument indispensable à la vie et à la connaissance. »
Plonger dans la poésie mystique, c’est aller vers une autre forme de connaissance. C’est aussi prendre le risque de l’inconnu en refusant de s’enfermer dans des visions purement positivistes ou matérialistes du monde. C’est reconnaître au langage une valeur autre que purement instrumentale. Enfin, c’est renouer avec toutes les richesses cachées des signes pour mieux comprendre la complexité du réel. Le poème, écrit Fernand Dumont, « ne se situe pas dans l’inconscient mais dans la conscience. Il est l’expression d’une recherche où l’homme, loin de s’abandonner aux forces obscures de son être, essaie de les faire passer à la conscience ». La poésie, poursuit-il, « ne fait rien connaître, elle n’est que recherche et itinéraire (…) Le poème est un dialogue : on essaie d’y répondre au plus pur de son âme. Pour le poète, l’existence n’est pas un point de départ ni un filon à exploiter; c’est un but à atteindre ».




Source : Roger Marcaurelle (http://www.erudit.org/livre/larouchej/2001/livrel4_div26.htm) et ROBERTO JUARROZ (http://membres.lycos.fr/mirra/poereal.html)

Poemes : Liens associés

Citations par thèmes : Poemes






Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥