Dialogue  Inter-  Religieux



Onelittleangel > Le Détachement > De soi
17  citations  | Page 1 / 1
T+ A- A A+



L 'Eternel dit: Tu ne pourras pas voir ma face, car l'homme ne peut me voir et vivre.




3540 |  Judaïsme
Source : Exodus 33.20  








J e est un autre.




2599 |   Rimbaud, Divers Courants / Littérature
Source : lettre à Paul Demeny  








T out homme devrait agir sans croire qu'il est lui-même l'auteur de ses actes. Ses activités se dérouleront toujours, qu'il soit ou non pourvu d'ego. Tout homme est venu au monde, s'est manifesté, pour remplir une tâche particulière. Cette tâche sera accomplie, que l'homme se considère ou non comme étant l'auteur de ses actes.




1972 |  Hindouisme
Source : L'Enseignement de Ramana Maharshi, trad. A. Dupuis, A. Perelli, J. Herbert, Albin Michel, 1972  








T ravaillez toujours en la seule présence du Soi, de l'Atman. Le travail n'est pas un obstacle à la réalisation. C'est la fausse identification avec l'auteur du travail qui vous trouble. Défaites-vous de cette fausse identification.




1971 |  Hindouisme
Source : L'Enseignement de Ramana Maharshi, trad. A. Dupuis, A. Perelli, J. Herbert, Albin Michel, 1972  








L a difficulté actuelle, c'est que l'homme s'imagine qu'il est l'auteur de ses actes. C'est une erreur. C'est la Puissance supérieure qui fait toute chose; l'homme n'est qu'un instrument. S'il accepte cette position, il se libère de tous ses troubles; sinon, il les favorise.




1970 |  Hindouisme
Source : L'Enseignement de Ramana Maharshi, trad. A. Dupuis, A. Perelli, J. Herbert, Albin Michel, 1972  








L es actions n'entraînent aucun esclavage. L'esclavage résulte seulement de la fausse conception: "Je suis celui qui agit". Répudiez ce genre d'idées et laissez simplement le corps et les sens jouer leur rôle, en évitant de vous en mêler.




1969 |  Hindouisme
Source : L'Enseignement de Ramana Maharshi, trad. A. Dupuis, A. Perelli, J. Herbert, Albin Michel, 1972  








O n ne peut contempler Dieu par Dieu lui-même, sans intermédiaire si l'on ne s'est perdu soi-même dans l'indétermination sans chemin et dans une ténèbre où tous les contemplatifs errent dans la jouissance, sans jamais plus se retrouver eux mêmes selon le mode de la créature.




1434 |  Christianisme
Source : la jouissance de Dieu (1293-1381)  








A ller a la quete du Bouddha, c'est aller a la quete de soi.
C'est chercher a se connaitre et parvenir a s'oublier soi-meme.
S'oublier soi-meme, c'est etre inonde par la lumiere qui se trouve dans l'univers.
Et etre inonde par la lumiere de l'univers, c'est abandonner son corps et son esprit.





1261 |  Bouddhisme, Mahayana, Zen
Source : Le grand livre de la sagesse, ediction le cherche midi editeur, p.29  








E n vérité, si un homme abandonnait un royaume et le monde entier et qu'il se garde lui-même, il n'aurait rien abandonné.




1175 |  Christianisme
Source : Extrait de Les traités  








L 'homme supérieur est celui qui se fuit soi-même pour obtenir la compagnie de son Seigneur.




511 |  Islam, Soufisme
Source : La parure des Abdal, (Hilyatu al Abdal), traduit de l'arabe, présenté et annoté par Michel Valsan. Paris, Les Editions de l'Oeuvre, 1992.  








L a connaissance de l'Être est impartie à ceux qui ont tout perdu et se trouvent dans la solitude la plus totale et capables de l'accepter. C'est également à ce moment même que, d'une façon inattendue, du plus profond de leur total dénuement leur arrive la grâce insoupçonnée de se sentir entourés, protégés et vivifiés d'un amour qui n'est pas de ce monde.




508 |  Divers Courants / New Age
Source : La Percée de l'Etre, trad. P. et H. de Roguin, R. M. de Pourtalès, 1970 / 1983, Éditions du Courrier du Livre, cité par Jean Biès dans Les Grands Initiés du XXe siècle, p. 80-82  








L orsque l'homme s'éloigne des créatures ainsi que de sa propre âme, et fait taire en lui la conscience du moi pour laisser place seulement à la connaissance du Seigneur, aussi lorsqu'il se détache de la nourriture corporelle et se maintient en état de veille pendant que les autres sont plongés dans le sommeil, lorsqu'il réunit donc en lui ces quatre résultats, sa nature humaine est transmuée en nature angélique, sa servitude est changée en seigneurie, son intelligence est convertie en faculté intuitive , sa réalité invisible devient manifeste !




499 |  Islam, Soufisme
Source : La parure des Abdal, (Hilyatu al Abdal), traduit de l'arabe, présenté et annoté par Michel Valsan. Paris, Les Editions de l'Oeuvre, 1992.  








Q uel autre que vous pouvait m'arracher à moi-même, ...
Ce n'est point moi qui ai fait cet ouvrage ;
car ce n'est point par soi-même qu'on sort de soi.





236 |  Christianisme, Catholicisme
Source : De la nécessité de connaître et d'aimer Dieu, in Lettres et opuscules spirituels, OEuvres (Pléiade), I, p. 705.  








A insi, quand la Vertu est grande, on oublie le corps.
Quand l'homme n'oublie pas ce qui est oublié
Et oublie ce qui ne l'est pas,
C'est l'oubli véritable.





191 |  Taoisme
Source : Zhuangzi, chap.V, traduction par Isabelle Robinet  








L a Réalité Divine Essentielle est trop élevée pour être contemplée par l'"oeil" qui doit contempler, tant que subsiste une trace de la condition de créature dans l'"oeil" du contemplant. Mais lorsque "s'éteint ce qui n'a pas été" - et qui est périssant - "et reste ce qui n'a jamais cessé d'être" - ce qui est (par nature) permanent- alors se lève le Soleil de la preuve décisive pour la Vision par soi.




77 |  Islam, Soufisme
Source : Le livre de l'extinction dans la contemplation (Kitab al fana' fi al muchahada), traduit de l'arabe, présenté et annoté par Michel Valsan. Paris, Les Editions de l'Oeuvre, 1984  








I l reste loin de nous, parce que, s'Il s'approchait, Il nous ferait disparaître. Il attend que nous allions vers lui et disparaissions.




8 |  Divers Courants / New Age
Source : La Connaissance surnaturelle, 1950, Éditions Gallimard, cité par Jean Biès dans Les Grands Initiés du XXe siècle, p. 238-241  








M ais qui est-ce, ô mon Dieu, qui vous connaîtra ?
Celui qui ne connaîtra plus que vous, qui ne se connaîtra plus lui-même, et à qui tout ce qui n'est point vous sera comme s'il n'était pas.





2 |  Christianisme, Catholicisme
Source : De la nécessité de connaître et d'aimer Dieu, in Lettres et opuscules spirituels, OEuvres (Pléiade), I, p. 698.  






Page:  1








♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥