World  Sacred  Scriptures


L'histoire du Coran

L'histoire du Coran


The Quran : L'histoire du Coran

Inséparable du destin de Mahomet (570-632 après J.-C.), le Prophète, l'histoire du Coran, dont la «descente» (tanzil) du message va révéler aux hommes le «mystère» (ghayb) de leur destin, se divise en deux phases, étalées sur une vingtaine d'années: les années de la révélation coranique à La Mecque (610-622), puis la période de Médine (622-632).

La période de La Mecque


Les premières révélations parviennent au Prophète peu après son mariage, tardif, avec une commerçante mecquoise. Elles frappent d'abord par leur forme stylistique: les énoncés, courts, rimés et rythmés, et d'une forme elliptique, évoquent des images fortes – empruntées au monde bédouin et à son environnement naturel (ciel, lune, montagnes, chamelle, eau) – et des expressions commerciales (comptes, balance, richesses, fraude, entre autres).Bien que les messages de La Mecque ne soient pas toujours explicites, de grands thèmes en ressortent avec force. Ils rappellent que l'homme est mortel et que le Jugement précipitera en enfer les mécréants et les riches corrompus, et réservera le paradis à ceux qui n'oublient pas le message d'Allah, à ceux qui prient et se montrent bons envers les pauvres et les orphelins. Mahomet est chargé de rappeler ce qui est écrit, et révélé auparavant à Ibrahim (Abraham) et à Mousa (Moïse). Le Coran reprend ainsi l'histoire de certains personnages bibliques (Moïse, Aaron, Joseph, Salomon) et évangéliques (Marie, Jésus). Mais ses paroles ne sont pas entendues par les riches et les puissants, entièrement absorbés par leurs préoccupations terre à terre. D'où la condamnation sévère de certaines de leurs pratiques (par exemple celle qui consiste à enterrer vivants les nouveau-nés de sexe féminin). Le feu éternel leur est promis, car Allah les châtiera comme il a châtié dans le passé le pharaon d'Égypte et les peuples qui s'étaient révoltés contre lui. Aussi les révélations insistent-elles sur les vertus de patience et d'endurance dont doit faire preuve le Prophète.Les sourates mecquoises mettent en relief le dogme central de la religion islamique: «Dis qu'il est, lui Allah, unique; Allah, l'absolu; [...] il n'y a personne qui puisse se mesurer à lui» (sourate CXII). De même, elles instituent deux pratiques obligatoires de l'islam: la prière (as-salat) et la redistribution partielle des richesses ou aumône (az-zakat). Par ailleurs, les textes mecquois accordent une importance particulière aux mots, à l'écrit, aux instruments pour écrire, aux feuillets et à la lecture du Livre, dont ils assurent la conservation.

La période de Médine


L'hostilité des clans puissants de La Mecque contraignit Mahomet à émigrer plus au nord, à Médine, où il trouva un milieu social et politique plus favorable. Dans les révélations de cette période, les évocations apocalyptiques s'estompent, le style devient moins imagé et poétique, les versets et les sourates, qui s'allongent, évoquent en détail les pratiques et les comportements quotidiens proposés aux croyants. En fait, quelques grandes sourates de Médine s'adressent à la communauté des croyants («Ô vous qui croyez...»), alors que la plupart des sourates mecquoises s'adressent aux «païens» («Ô vous les incroyants...»). Elles adoptent donc un style plus précis pour un contenu plus concret. La vérité du Livre, les valeurs transcendantales qu'il consacre s'accompagnent d'une morale sociale.La primauté du Prophète au sein de la communauté est au fondement du dogme, qui porte également sur le statut des femmes et établit une certaine hiérarchie entre elles et les hommes. Le Coran examine, parfois en détail, les questions qui ont trait au mariage, à la polygamie, au port du voile, au divorce, au remariage, à l'adoption et à l'héritage. Dans certains cas (par exemple dans celui de fausses accusations ou d'adultère), il préconise des châtiments corporels. La situation de guerre avec les païens mecquois entraîne des mises au point sur le partage des biens pris à l'ennemi ainsi que sur le traitement des prisonniers, habituellement réduits en esclavage. Dans une recherche de justice et de moralisation des affaires commerciales, les sourates médinoises décrètent l'interdiction du prêt à intérêt; mais en même temps elles donnent des conseils de prudence aux emprunteurs.Sur le plan religieux, deux obligations canoniques nouvelles sont promulguées: le pèlerinage (al-hadj) et le jeûne du mois de ramadan (as-siam). On trouve aussi des précisions sur la façon de les accomplir: les ablutions sont exigées pour la prière, et l'offrande d'un animal de sacrifice pour le pèlerinage. Dans cet inventaire figurent encore la prescription des interdits alimentaires (du porc, par exemple) et les références à un calendrier lunaire intégral. Ainsi se développent dans les sourates de l'époque de Médine des préoccupations organisationnelles et rituelles importantes. Un autre passage essentiel, qui concerne le texte lui-même, affirme que des versets nouvellement révélés sont venus annuler, à l'occasion, le contenu de versets antérieurs.

L'élaboration des textes écrits


À la mort du Prophète, certaines parties du Coran oralement transmises furent notées par écrit à Médine par les proches de Mahomet: la tradition rapporte que ce fut sur des branches de palmier, des pierres plates, des feuilles de papyrus et jusqu'à des omoplates de chameau. En fait, il faut attendre les années 650-655 pour que, sous Othman, le troisième calife («successeur du Prophète»), soit établie la version définitive du Coran; celle-ci tient compte des différentes traditions et comprend un texte détenu par l'une des épouses de Mahomet, Hafsa.Le texte, révélé oralement, était tributaire de l'état de la langue arabe écrite, encore très imparfaite et d'un usage rare (privilégié dans la poésie). C'est seulement à partir de la recension du calife Othman que l'on a commencé à établir des différences graphiques entre certaines consonnes jusqu'alors confondues. Et il fallut attendre le Xe siècle pour que les voyelles soient systématiquement notées. Ces flottements de l'écrit, mais aussi des traditions orales, constituent la raison pour laquelle, durant ces premiers siècles, des «lectures» différentes du texte sacré étaient possibles et admises. De nos jours, l'édition standard égyptienne, établie en 1923 par un comité d'experts égyptiens, sert de modèle à toutes les autres. Avant cette date, et en tout cas avant le milieu du XIXe siècle, qui marque les débuts de l'imprimerie arabe, tous les corans étaient manuscrits, et une auréole de piété entourait à la fois le copiste et le manuscrit lui-même.

Présentation et traduction


De la plus courte (3 versets) à la plus longue (286 versets), les 114 sourates du Coran sont présentées dans un ordre de longueur sensiblement décroissante. La toute première, appelée «l'Ouvrante», est cependant très courte; elle se présente comme une invocation, c'est pourquoi elle est récitée lors des prières canoniques. À quelques exceptions près, les premières sourates correspondent à la période de La Mecque, tandis que les autres datent de la période de Médine. La tradition musulmane a donné à chacune d'elles un titre (par exemple, «les Abeilles», «la Lumière», «les Femmes»...), mais il ne s'agit que d'un mot extrait de la sourate et ne donnant pas d'indication sur son contenu. L'usage savant préfère plutôt désigner la sourate par son numéro (de I à CXIV), suivi de celui (en chiffres arabes) de ses versets.Parce que le Coran représente la parole directe d'Allah et qu'il a été révélé en langue arabe, celle-ci demeure la seule langue du texte sacré. Les traductions, tout en étant permises, ne peuvent donc pas prétendre à une fonction liturgique au sein de l'islam. En ce qui concerne les traductions en français, si l'on excepte une tentative de Du Ryer au XVIIe siècle, il faut attendre les importants travaux de Savary, édités de 1751 à 1970, et de Kasimirski, publiés de 1840 jusqu'à 1970. Parmi les traductions contemporaines, il faut retenir celles de Blachère (1949) et de Masson (1967). Par ailleurs, le Coran a été traduit dans chacune des langues écrites, et il a même été enregistré dans des langues africaines sans écriture.


  
  
  





Home








Reading options
By registering for free with the link below you will be able to:

While reading the sacred books :
- Bookmark Add a bookmark at any time to find your last page read.
- Cut/paste Copy / paste and save in a few clicks the passages you like in your quote collection.
- Bookmark Save your reading plan

While reading the quotes:
- Add your favorite quotes to your collection
- Vote for your favorite quotes
- Email you a quote
- Bookmark Share your thoughts, beliefs or readings by adding quotes

But also
- Keep your reading preferences (font style, background, font size, etc.)

Subscribe for free






World Sacred Scriptures

The Dhammapada
The Diamond sutra and the Heart Sutra
The Bible
Corpus Hermetica
The Bhagavad Gita
The Laws of Manu
The Upanishads
The Holy Koran (External Link)
The Zohar (External Link)
Shri Guru Granth Sahib
The Avesta
The Writings of Bahá’u’lláh
Apocrypha of the Bible
The Dao De Jing
Tibetan Book of the Dead






Quotes from the World Religion


God Love All Beings






Scriptures 360

Bahai 360
Buddhism 360
Christianity 360
Hinduism 360
Islam 360
Jainism 360
Judaism 360
Sickhim 360
Taoism 360
Zoroastrism 360






Quotes by sacred scriptures


Bahá’í
The Epistle to the Son of the Wolf
The Hidden Words
The Kitáb-i-Aqdas
The Kitáb-i-Íqán
The Proclamation of Bahá’u’lláh
The Tablets of Bahá’u’lláh
The Writings of Bahá’u’lláh

Buddhism
Brahma Net Sutra
Buddha Speaks the Mahayana, Infinite Life, Adornment, Purity, Impartiality, and Enlightenment Sutra
The Amitayurbhavana Sutra
The Avatamsaka Sutra
The Bodhisattva Dwelling in the Womb Sutra
The Buddha Expounding Amitabha Sutra
The Cultivation Guidelines for Pure Land School Practitioners
The Dhammapada
The Discourse on the Ten Wholesome Ways of Action
The Eight Great Awakenings Sutra
The Heart of Prajna Paramita Sutra
The Lankavatara Sutra
The Lotus Sutra
The Maha Prajna Paramita
The Maha-Vaipulya Tathagata’s Unimaginable State Sutra
The Platform Sutra
The Seng-ts’an
The Shobo Genzo
The Sigalovada Sutta: The Discourse to Sigala The Layperson’s Code of Discipline
The Surangama Sutra
The Sutra in Forty-Two Sections
The Sutra of Immeasurable Life
The Sutra of the Past Vows of Earth Store Bodhisattva
The Sutra of Visualization of the Buddha of Infinite Life
The Sutra on Generating the Supreme Aspiration of Bodhisattvas
The Sutra on Praise of the Pure Land and Protection by Shakyamuni
The Sutra on the Buddha’s Bequeathed Teaching
The Vajra Prajna Paramita Sutra
The Vajradhvaha Sutra
Upasaka Precepts Sutra
Various Sutras

Christianity
The Bible
The Corpus Hermetica
The Philokalia

Confucianism
Guidelines for Being a Good Person
The Bai Hu Tong
The Book of Etiquette & Ceremonial
The Book of Ode
The Book of Ritual
The Books of Changes
The Doctrine of Filial Piety
The Imperial Edict of Emperor Yong Zheng
The Luxuriant Dew of the Spring and Autumn Annals
The Zhongyong

Daoism
The 100 Diseases & Medicines
The Annals of Lu Buwei
The Huai-Nan Tzu
The Jade Emperor’s Mind Seal
The Liezi
The Qing Jing Jing
The Su Shu
The Tai Shang Lao Jun Jie Jing
The Tai Shang Sheng Xuan Xiao Zai Hu Ming Miao Jing
The Tai Shang Xu hang tian Zun Si Shi Jui Zhang Jing
The Tai Shang Xuan Ling Bei Dou Ben Ming Yan Sheng Zhen Jing
The treatise on the unseen merits
The Yellow Emperor’s scripture of the Unconscious Unification
Treatise of the Most Exalted One on Cause and Effect

Hinduism
Bhagavata Purana
Gautama Smriti
Padarthadharmasamgraha
Samkhya Sutra
Tantric scriptures
The Ashtavakra Gita
The Atharva Veda
The Avadhuta Gita
The Bhagavat Gita
The Bhakti Sutras
The Devi Gita
The Law of Manu
The Mahabarata
The Panchadasi
The Ramayana
The Rig Veda
The Sama Veda
The Thirrukkural
The Upanishads
The Vishnu Purana
The Vishnu Sahasranam
The Yajur Veda
The Yoga vasishtha
Yajnavalkya Smriti
Yoga Sutra

Islam
The Quran

Jainism
The Acaranga Sutra
The Bhagavati Aradhana
The Khamemi Savve Jiva Sutra
The Mulachara
The Namokar Mantra
The Saman Suttam
The Shivmastu Sarva Jagatah Sutra
The Tattvartha Sutra
The Uttaradhyayana

Judaism
The Bava Kamma
The Beth Middot
The Book of Proverbs
The Chofetz Chaim
The Ecclesiastes
The Imré binah
The Ketuvim
The Ma’alat Hamiddot
The Misdrashs
The Mivchar Hapeninim
The Moré Névoukhim
The Nevi'im
The No’am Hamiddot
The Pirkei Avot
The Proverbs
The Psalm
The Sayings of the Fathers
The Talmud
The Tanchuma
The Torah
The Tosefta
The Wisdom of Salomon
The Zohar

Sikhism
Guru Gobind Singh Ji
The Sri Dasam Granth Ji
The Sri Guru Granth Sahib Ji

Tradition
The Nihong
The Tibetan Book of the Dead

Zoroastrianism
The Avesta
The Menok i Khrat




Quotes by authors


Bahá’í
'Abdu'l-Bahá
Bahá’u’lláh

Buddhism
Bassui Zenji
Bodhidharma
Buddha Sakyamuni
Hakuin
Huang Po
Hui Neng
Milarepa
Nagarjuna
Seng-Chao
Vimalakirti
Yung-chia Ta-shih

Christianity
Abbot Vasilios of Iveron Monastery
Angela of Foligno
Desert Fathers
Diadochos of Photiki
Dionysius the Areopagite
Jacob Boehme
Jean Pierre de Caussade
Jesus Christ
John Ruusbroec
Martin Luther King
Meister Eckhart
Mother Teresa
Nicephorus the Solitary
Nicholas of Cusa
Saint Evagrios the Solitary
Saint Francis of Assisi
Saint Gregory of Nyssa
Saint Hesychios the Priest
Saint Isaac the Syrian
Saint John of the Cross
Saint Macarius of Egypt
Saint Mark the Ascetic
Saint Paul
Saint Symeon the New Theologian
Saint Teresa of Avila
Thomas a Kempis
Unknown

Confucianism
Chang Tsai
Chow Tun-i
Confucius
Lu Hsiang Shan
Meng-tzu
Shao Yong
Wang Yangming

Daoism
Ho Shang Gong
Invocations
Kuo Hsiang
Lao Tzu
Tchuang Tzu
Wang Bi
Wenzi
Zhang Bo Duan

Hinduism
Amirthanandamayi
Aurobindo Ghose
Bhaskarananda
Jiddu Krishnamurti
Jnaneshwar
Meher Baba
Osho
Paramhansa Yogananda
Prabhavananda
Radhakrishnan
Ramakrishna
Ramana Maharshi
Ramdas
Ramdasa
Satya Sai Baba
Shankara
Shirdi Sai Baba
Shri Yukteswar
Sivananda
Tagore
Tukaram
Vivekananda

Islam
Abd el-Kader
Abou Bakr As-Siddiq
Abu Sa'id
Ali Ibn Abou Talib
Al-Junayd
Araqi
Attar
Bistami
Dhu-l-Nun
Ghazzali
Hallaj
Hujwiri
Ibn 'Arabi
Ibn' Ata' Allah
Iraqi
Jami
Muhammad
Others Sufis Teaching
Rabia al-Adawiyya
Rumi
Shabistari
Sheikh Badruddin
Sheikh Muzaffer
Umar al-Khattab
Uthman ibn Affan

Jainism
Acharya Kundkund
Jinendra Varni
Mahavira
Nemichandra
Pandit Daulat Ram

Judaism
Achad Ha’am
Agur ben Jakeh
Avraham Ben Ezra
Chaim Nahman Bialik
Chaim of Valozhin
Hasdai
Jeshua ben Sirach
Jewish Proverb
Martin Buber
Mishle Yehoshua
MOCHÈ bèn Maïmone
Moshe Ben Ezra
Rabbi Nathan
Rabbi Shimeon Yal?u? Shim'oni
Rabbin Nachman of Bratslav
Rachi
Rebbe Menachem Schneerson
Salomon Ibn Gabirol
The Kotzker Rabbi
Yochanan Tversky

Others Beliefs
Dadu
Kabir

Philosophy
Epictetus
Heraclitus
Marcus Aurelius
Plato
Plotinus
Seneca

Sikhism
Bhai Gurdas Ji Vaaran
Guru Nanak

Tradition
African Culture
African Proverb
Arabic Proverbs
Egyptology
Japanese Proverb
Native American Culture
Native Americans Proverb
Pacific Islands Culture

Zoroastrianism
Zoroaster




Quotes by schools of thought


 Bahá’í

 Buddhism
  ‣Mahayana
   ‣Madhyamaka
   ‣Zen (Chan)

 Christianity
  ‣Catholicism
  ‣Gnostics
  ‣Orthodoxy
  ‣Protestantism

 Confucianism
  ‣Neo Confucianism

 Daoism
  ‣Neo Daoism

 Hinduism
  ‣Kriya Yoga
  ‣Tantra

 Islam
  ‣Sufism

 Jainism

 Judaism
  ‣Hassidism

 Others Beliefs
  ‣Litterature
  ‣Sciences
  ‣Spirituality

 Philosophy
  ‣Néoplatonism
  ‣Platonism
  ‣Pythagoricism
  ‣Stoicism

 Sikhism

 Tradition
  ‣African
   ‣Egyptian
  ‣Asian
   ‣Japanese
   ‣Tibetan
  ‣Australian
  ‣Middle East
  ‣Native American
  ‣Pacific Islands

 Zoroastrianism




Quotes by subjects


Illusion ?
Creation
Emptiness
Qi, Prana, Pneuma
Spiritual worlds
Yin & Yang

The Absolute
Dao
God
Omnipresence
The One
The Self
Undifferentiated & Unborn
Universal Mind & Conciousness

The Saints
Awakening
Ecstasy
Goals and Emotions
Mystical life
Non Action
Oneness
Revelation & Intuition
Surrendering your will to God

Spiritual Practice
About practicing
Dhikr, Nembutsu, Mantra & Jesus Prayer
Everyday
Meditation
Prayers
Yoga & Breath techniques

The Ways
About the Way
Developing one's Nature
Faith
Know yourself
Love & Devotion
Moral and Virtue
Practice what you know
The Eightfold Path

The Man
About Man
Being
Ego
Man's True Nature
Mind & Soul

Detachement
About detachement
from body senses
from desires
from discrimination
from dogmatism
from Ego, I and mine
from hight spiritual state
from intellect
from thoughts
from words
from yourself

Classics
Accepting your Fate
Being & Non Being
Causation & Karma
Desirs & Temptation
Ignorance & Knowledge
Poems
Realization
Realizing God Presence
Returning to the Source
Spiritual Advices
Spiritual Guides

Others
Breath
Good & Evil
Humor
Impermanence
Life
Light
Proverbs
Silence
Suffering
Unclassied
Wisdom




Search quotes by keywords


:


:






Other tools

World Religion Chronology

Free Online Divination

World Religion Sacred Picture Library

God Love All Beings

Best Of quotes

♥ Our Project ♥ ⇄ ♥ Your project ♥

♥ Follow the daily quotes on