Les vents qui éparpillent (ad-dhariyat)
Onelittleangel > >  
(61 Verses | Page 1 / 2)

Version Afficher Taille
ArabeOui | NonA- | A | A+
Transl.Oui | NonA- | A | A+
Français 1Oui | NonA- | A | A+
Français 2Oui | NonA- | A | A+
Français 3Oui | NonA- | A | A+


51.0

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ

A lhamdu lillahi rabbi alAAalameena

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

 [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux.

Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux


51.1

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ وَالذَّارِيَاتِ ذَرْوًا

W aalththariyati tharwan

Par les ouragans qui éparpillent tout sur leur passage,

Par les vents (productifs) qui [éparpillent et] soulèvent un bon soulèvement,

Par celles qui tournent et qui se retournent,


51.2

فَالْحَامِلَاتِ وِقْرًا

F aalhamilati wiqran

par les nuages chargés de lourds fardeaux,

par les porteuses d’une lourde charge,

Par les nuées porteuses de leur charge,


51.3

فَالْجَارِيَاتِ يُسْرًا

F aaljariyati yusran

par les vaisseaux qui glissent avec agilité

par ceux qui courent facilement,

Par celles qui courent sans difficulté aucune.


51.4

فَالْمُقَسِّمَاتِ أَمْرًا

F aalmuqassimati amran

et par les anges qui répartissent les biens de Dieu selon l’ordre reçu !

par les distributeurs des affaires ;

Par celles qui distribuent selon l’ordre.


51.5

إِنَّمَا تُوعَدُونَ لَصَادِقٌ

I nnama tooAAadoona lasadiqun

En vérité, les promesses qui vous ont été faites seront tenues

ce qui vous est promis est vrai (sincère),

Ce qui vous a été promis est véridique.


51.6

وَإِنَّ الدِّينَ لَوَاقِعٌ

W ainna alddeena lawaqiAAun

et le Jugement dernier aura inéluctablement lieu !

Jour [du Jugement dernier et] de la rétribution des actes aura lieu.

Le jugement final aura bien lieu.


51.7

وَالسَّمَاءِ ذَاتِ الْحُبُكِ

W aalssamai thati alhubuki

Par le ciel émaillé de constellations !

Par le ciel aux voies parfaitement tracées,

Et le ciel ponctué de voies parfaitement tracées.


51.8

إِنَّكُمْ لَفِي قَوْلٍ مُّخْتَلِفٍ

I nnakum lafee qawlin mukhtalifin

En vérité, les propos que vous tenez sont pleins de contradictions

vous voilà divergés en parole.

Vous voilà tenant des discours contradictoires.


51.9

يُؤْفَكُ عَنْهُ مَنْ أُفِكَ

Y ufaku AAanhu man ofika

et seul un dévoyé se détourne de la Révélation !

Est détourné de lui (du Coran) celui qui a été détourné [de la croyance, s’adonnant aux injustices].

Que soit détourné celui qui s’en est éloigné !


51.10

قُتِلَ الْخَرَّاصُونَ

Q utila alkharrasoona

Périssent donc les menteurs

Mort à ceux qui préjugent faussement [orgueilleux de cœur malsain, sceptiques et calomniateurs]

et tués ceux qui supputent,


51.11

الَّذِينَ هُمْ فِي غَمْرَةٍ سَاهُونَ

A llatheena hum fee ghamratin sahoona

qui, indifférents à leur sort, se laissent distraire par leurs passions

plongés dans une profonde [ignorance et] insouciance.

ceux qui se vautrent dans leurs passions.


51.12

يَسْأَلُونَ أَيَّانَ يَوْمُ الدِّينِ

Y asaloona ayyana yawmu alddeeni

et continuent à demander : « À quand donc le Jour de la Rétribution ? »

Ils disent [sans cesse] : « A quand le Jour du jugement ? »

Ils interrogeront : Quand se produira le jour du jugement  ?


51.13

يَوْمَ هُمْ عَلَى النَّارِ يُفْتَنُونَ

Y awma hum AAala alnnari yuftanoona

Le jour où, dans le Feu, ils seront éprouvés,

[Ce sera] le Jour où ils seront éprouvés au Feu (résultat de leurs actions abominables),

Le jour où ils seront éprouvés par le feu.


51.14

ذُوقُوا فِتْنَتَكُمْ هَٰذَا الَّذِي كُنتُم بِهِ تَسْتَعْجِلُونَ

< u>Thooqoo fitnatakum hatha allathee kuntum bihi tastaAAjiloona

il leur sera dit : « Subissez votre tourment ! C’est celui dont vous vouliez hâter l’avènement ! »

[il leur sera dit :] « Goûtez votre épreuve (résultat). Voici (le châtiment) que vous vouliez hâter ».

Goûtez donc à l’épreuve que vous étiez si impatients de voir venir !


51.15

إِنَّ الْمُتَّقِينَ فِي جَنَّاتٍ وَعُيُونٍ

I nna almuttaqeena fee jannatin waAAuyoonin

En revanche, les gens pieux seront au milieu de Jardins et parmi des sources,

[Tandis que] ceux qui sont pieux [se trouveront] dans les jardins et les sources,

Ceux qui craignent Dieu seront au milieu de jardins arrosés de fontaines.


51.16

آخِذِينَ مَا آتَاهُمْ رَبُّهُمْ ۚ إِنَّهُمْ كَانُوا قَبْلَ ذَٰلِكَ مُحْسِنِينَ

< u>Akhitheena ma atahum rabbuhum innahum kanoo qabla thalika muhsineena

jouissant des bienfaits que leur Seigneur leur aura accordés, car ils pratiquaient auparavant le bien,

ils recevront ce que leur Seigneur leur a donné, car ils étaient naguère bienfaiteurs,

Jouissant de ce que leur Seigneur a préparé à leur intention, dès lors qu’ils avaient fait du bien par le passé,


51.17

كَانُوا قَلِيلًا مِّنَ اللَّيْلِ مَا يَهْجَعُونَ

K anoo qaleelan mina allayli ma yahjaAAoona

dormaient peu la nuit,

la nuit, ils dormaient peu.

dormant peu, la nuit,


51.18

وَبِالْأَسْحَارِ هُمْ يَسْتَغْفِرُونَ

W abialashari hum yastaghfiroona

étaient à l’aurore déjà en prière

Avant l’aube (avant la fin de la nuit), ils imploraient le pardon.

et occupant leurs longues veillées à demander pardon, et cela jusqu’à l’aube.


51.19

وَفِي أَمْوَالِهِمْ حَقٌّ لِّلسَّائِلِ وَالْمَحْرُومِ

W afee amwalihim haqqun lilssaili waalmahroomi

et réservaient sur leurs biens une partie au mendiant et au déshérité.

Une part de leurs biens était réservée aux déshérités et aux indigents.

Tandis qu’une part de leurs biens allait au mendiant et au démuni.


51.20

وَفِي الْأَرْضِ آيَاتٌ لِّلْمُوقِنِينَ

W afee alardi ayatun lilmooqineena

Il est ainsi des signes sur la Terre pour ceux qui croient avec certitude.

Pour ceux qui cherchent une croyance ferme, il y a des signes sur la terre [qui permettent de conclure à l’existence de DIEU Unique]

Ici-bas, il y a des signes pour les croyants sincères,


51.21

وَفِي أَنفُسِكُمْ ۚ أَفَلَا تُبْصِرُونَ

W afee anfusikum afala tubsiroona

Et il en est aussi en vous-mêmes. N’en êtes-vous donc pas conscients ?

ainsi qu’en vous-mêmes [et votre âmes]. Ne [les] voyez-vous pas ?

ainsi qu’en vous-mêmes, n’êtes-vous pas observateurs !


51.22

وَفِي السَّمَاءِ رِزْقُكُمْ وَمَا تُوعَدُونَ

W afee alssamai rizqukum wama tooAAadoona

C’est dans le Ciel que se trouve votre subsistance ainsi que ce qui vous a été promis.

Votre subsistance se trouve dans le ciel (votre subsistance bénéfique dépend du ciel, de la volonté divine) ainsi que ce qui vous a été promis [concernant tous les biens],

Au ciel, votre rétribution et tout ce qui vous est promis !


51.23

فَوَرَبِّ السَّمَاءِ وَالْأَرْضِ إِنَّهُ لَحَقٌّ مِّثْلَ مَا أَنَّكُمْ تَنطِقُونَ

F awarabbi alssamai waalardi innahu lahaqqun mithla ma annakum tantiqoona

Et cette promesse, par le Maître des Cieux et de la Terre, est aussi vraie que le fait pour vous de parler.

et, [Je jure] par le Seigneur du ciel et de la terre, cela est vrai, aussi [vrai] que vous êtes doués de parole.

Par le Maître du ciel et de la terre ! Il est vérité, aussi vraie que les paroles que vous prononcez.


51.24

هَلْ أَتَاكَ حَدِيثُ ضَيْفِ إِبْرَاهِيمَ الْمُكْرَمِينَ

H al ataka hadeethu dayfi ibraheema almukrameena

Le récit des honorables hôtes d’Abraham t’est-il parvenu ?

[Prophète !] T’est-il parvenu le récit des honorables hôtes d’Abraham ?

As-tu entendu l’histoire des hôtes vénérables reçus par Abraham ?


51.25

إِذْ دَخَلُوا عَلَيْهِ فَقَالُوا سَلَامًا ۖ قَالَ سَلَامٌ قَوْمٌ مُّنكَرُونَ

I th dakhaloo AAalayhi faqaloo salaman qala salamun qawmun munkaroona

Quand ils entrèrent chez lui et lui dirent : « Paix ! » Abraham leur répondit : « Paix ! Gens inconnus ! »

Lorsqu’ils entrèrent chez lui et dirent : « Salâm (Paix) ! » Il [leur] dit : « Paix [sur vous], groupe inconnu ».

Lorsqu’ils entrèrent chez lui, ils dirent : Salutations ! Salaman ! Il répondit : Salutations à vous, Salamûn !, ô inconnus !


51.26

فَرَاغَ إِلَىٰ أَهْلِهِ فَجَاءَ بِعِجْلٍ سَمِينٍ

F aragha ila ahlihi fajaa biAAijlin sameenin

Puis il alla discrètement trouver les siens et apporta un veau bien gras,

Il alla discrètement trouver sa famille et en revint avec un [rôti de] veau gras.

Il alla voir sa femme et revint avec un veau bien gras.


51.27

فَقَرَّبَهُ إِلَيْهِمْ قَالَ أَلَا تَأْكُلُونَ

F aqarrabahu ilayhim qala ala takuloona

qu’il présenta à ses hôtes, pour leur dire ensuite : « Quoi ? Vous n’en mangez pas ? »

Il le leur offrit [et] dit : « Ne mangez-vous pas ? »

Il le rapprocha de ses hôtes et leur dit : N’en mangez-vous pas ?


51.28

فَأَوْجَسَ مِنْهُمْ خِيفَةً ۖ قَالُوا لَا تَخَفْ ۖ وَبَشَّرُوهُ بِغُلَامٍ عَلِيمٍ

F aawjasa minhum kheefatan qaloo la takhaf wabashsharoohu bighulamin AAaleemin

Et il commençait à en ressentir quelque frayeur. Mais les inconnus lui dirent : « Ne crains rien ! » ; et ils lui annoncèrent la naissance d’un fils plein de savoir.

Il ressentit d’eux quelque frayeur. Ils dirent : « N’aie pas peur » et ils lui annoncèrent [la future naissance] d’un fils doué de science.

Il eut un mauvais pressentiment, mais ils le tranquillisèrent : N’aie pas peur ! lui dirent-ils. Et ils l’informèrent de l’arrivée d’un enfant très précoce.


51.29

فَأَقْبَلَتِ امْرَأَتُهُ فِي صَرَّةٍ فَصَكَّتْ وَجْهَهَا وَقَالَتْ عَجُوزٌ عَقِيمٌ

F aaqbalati imraatuhu fee sarratin fasakkat wajhaha waqalat AAajoozun AAaqeemun

Là-dessus survint sa femme, poussant des cris et se frappant le visage : « Quoi ? Une vieille femme stérile comme moi ? », dit-elle.

Alors sa femme vint en criant [de surprise, ou, accompagnée d’autres femmes]. Elle se grattait [doucement] le visage. Elle dit : « [Quoi ! moi] une vieille femme [et] stérile [j’aurai un enfant] ! »

Sur ces entrefaites, sa femme arriva en criant et en se frappant le visage et dit : Quoi, une vieille femme stérile !


51.30

قَالُوا كَذَٰلِكِ قَالَ رَبُّكِ ۖ إِنَّهُ هُوَ الْحَكِيمُ الْعَلِيمُ

Q aloo kathaliki qala rabbuki innahu huwa alhakeemu alAAaleemu

« Ainsi en a décidé ton Seigneur, répondirent les hôtes. N’est-Il pas le Sage, l’Omniscient ? »

Ils dirent : « Ton Seigneur a dit ainsi. Il est le Sage, l’Omniscient ».

Ils dirent : Tels sont les mots de ton Seigneur, Il est le plus sage, le plus savant.


51.31

۞ قَالَ فَمَا خَطْبُكُمْ أَيُّهَا الْمُرْسَلُونَ

Q ala fama khatbukum ayyuha almursaloona

« À propos, reprit Abraham, quelle est votre mission, ô messagers ? »

[Abraham] dit : « Envoyés, quelle est votre mission ? »

Abraham dit : Dans quel but êtes-vous là, ô messagers ?


51.32

قَالُوا إِنَّا أُرْسِلْنَا إِلَىٰ قَوْمٍ مُّجْرِمِينَ

Q aloo inna orsilna ila qawmin mujrimeena

« Nous sommes envoyés vers un peuple criminel, répondirent-ils,

Ils dirent : « Nous sommes envoyés contre un peuple criminel,

Ils dirent : Nous avons été envoyés vers un peuple d’impies,


51.33

لِنُرْسِلَ عَلَيْهِمْ حِجَارَةً مِّن طِينٍ

L inursila AAalayhim hijaratan min teenin

pour lancer sur lui des pierres d’argile,

pour faire tomber sur eux des pierres de glaise,

sur lequel on lancera des blocs de terre,


51.34

مُّسَوَّمَةً عِندَ رَبِّكَ لِلْمُسْرِفِينَ

M usawwamatan AAinda rabbika lilmusrifeena

marquées auprès de ton Seigneur à l’intention des pervers. »

marquées chez ton Seigneur, destinées aux outranciers [pervers].

marqués auprès de ton Seigneur du signe de l’infamie.


51.35

فَأَخْرَجْنَا مَن كَانَ فِيهَا مِنَ الْمُؤْمِنِينَ

F aakhrajna man kana feeha mina almumineena

Nous fîmes donc sortir de la ville tous ceux qui avaient la foi,

Nous fîmes sortir les croyants [de cette ville]

Nous avons fait sortir tous les croyants pieux qui s’y trouvaient.


51.36

فَمَا وَجَدْنَا فِيهَا غَيْرَ بَيْتٍ مِّنَ الْمُسْلِمِينَ

F ama wajadna feeha ghayra baytin mina almuslimeena

mais Nous n’y trouvâmes qu’une seule famille de croyants.

où nous ne trouvâmes qu’une seule maison de soumis (à DIEU).

Nous n’avons trouvé qu’une seule maison où les occupants étaient fidèles à Dieu.


51.37

وَتَرَكْنَا فِيهَا آيَةً لِّلَّذِينَ يَخَافُونَ الْعَذَابَ الْأَلِيمَ

W atarakna feeha ayatan lillatheena yakhafoona alAAathaba alaleema

Et Nous y laissâmes un signe pour ceux qui redoutent le châtiment douloureux.

Et nous laissâmes là un signe pour ceux qui craignent le douloureux châtiment ».

Et Nous y avons laissé un signe pour ceux qui craignent le terrible châtiment.


51.38

وَفِي مُوسَىٰ إِذْ أَرْسَلْنَاهُ إِلَىٰ فِرْعَوْنَ بِسُلْطَانٍ مُّبِينٍ

W afee moosa ith arsalnahu ila firAAawna bisultanin mubeenin

Il y a aussi un signe dans la mission de Moïse quand Nous l’envoyâmes auprès de Pharaon, muni d’un pouvoir évident.

Et [il y a un signe] dans [le récit de] Moïse quand Nous l’envoyâmes à Pharaon avec une preuve évidente.

Tel Moïse, lorsque Nous l’envoyâmes à Pharaon avec une preuve évidente.


51.39

فَتَوَلَّىٰ بِرُكْنِهِ وَقَالَ سَاحِرٌ أَوْ مَجْنُونٌ

F atawalla biruknihi waqala sahirun aw majnoonun

Mais Pharaon, confiant en sa puissance, se détourna de lui, en disant : « C’est sûrement un sorcier ou un possédé ! »

[Mais Pharaon] confiant en son pouvoir [injuste, orgueilleux et vaniteux], se détourna en disant : « C’est un magicien ou un fou ! »

Mais il fut rabroué par Pharaon et son entourage : Voilà un magicien ou un fou, dit-il.


51.40

فَأَخَذْنَاهُ وَجُنُودَهُ فَنَبَذْنَاهُمْ فِي الْيَمِّ وَهُوَ مُلِيمٌ

F aakhathnahu wajunoodahu fanabathnahum fee alyammi wahuwa muleemun

Nous le saisîmes alors, lui et ses armées, et les jetâmes dans les flots, en punition de son blâmable comportement.

Nous le châtiâmes [Pharaon] et ses armées et les précipitâmes dans les flots, il était totalement [corrompu] blâmable.

Nous Nous emparâmes de lui, ainsi que de son armée, et Nous les précipitâmes dans des flots sinistres. Il était coupable et [hélas] à blâmer !


51.41

وَفِي عَادٍ إِذْ أَرْسَلْنَا عَلَيْهِمُ الرِّيحَ الْعَقِيمَ

W afee AAadin ith arsalna AAalayhimu alrreeha alAAaqeema

Il en fut de même pour les `Âd, lorsque Nous déchaînâmes contre eux un ouragan dévastateur,

De même chez les cAad [criminels], quand Nous envoyâmes contre eux le vent dévastateur

Il en fut ainsi de la tribu des ‘Ad lorsque Nous lui envoyâmes un vent dévastateur,


51.42

مَا تَذَرُ مِن شَيْءٍ أَتَتْ عَلَيْهِ إِلَّا جَعَلَتْهُ كَالرَّمِيمِ

M a tatharu min shayin atat AAalayhi illa jaAAalathu kaalrrameemi

qui ne laissait rien de ce qu’il touchait sans le réduire en poussière.

qui ne laissa rien de ce qu’il toucha sans l’avoir réduit en vieille poussière.

qui détruisit tout sur son passage et le transformait en poussière.


51.43

وَفِي ثَمُودَ إِذْ قِيلَ لَهُمْ تَمَتَّعُوا حَتَّىٰ حِينٍ

W afee thamooda ith qeela lahum tamattaAAoo hatta heenin

Et il en fut de même pour les Thamûd, qui, avertis d’avoir à jouir pour un temps des biens de ce monde,

De même chez les Thamoud, quand il leur est dit : « Jouissez jusqu’à un temps ».

Il en fut ainsi de la tribu des Thamoud lorsqu’On leur dit : Profitez-en encore un peu !


51.44

فَعَتَوْا عَنْ أَمْرِ رَبِّهِمْ فَأَخَذَتْهُمُ الصَّاعِقَةُ وَهُمْ يَنظُرُونَ

F aAAataw AAan amri rabbihim faakhathathumu alssaAAiqatu wahum yanthuroona

transgressèrent l’ordre de leur Seigneur, et furent saisis par le cataclysme sous leur propre regard.

Ils transgressèrent l’ordre de leur Seigneur. Par conséquent, la Foudre les saisit alors qu’ils regardaient.

Mais ils s’opposèrent à leur Seigneur, Lui désobéirent et subirent le cataclysme qui les surprit alors qu’ils la regardaient.


51.45

فَمَا اسْتَطَاعُوا مِن قِيَامٍ وَمَا كَانُوا مُنتَصِرِينَ

F ama istataAAoo min qiyamin wama kanoo muntasireena

C’est ainsi que, paralysés sur place, ils ne purent recevoir aucun secours.

Ils ne purent ni se redresser ni être secourus.

Ils ne purent ni se mettre debout, ni se sauver.


51.46

وَقَوْمَ نُوحٍ مِّن قَبْلُ ۖ إِنَّهُمْ كَانُوا قَوْمًا فَاسِقِينَ

W aqawma noohin min qablu innahum kanoo qawman fasiqeena

Et, avant eux, il en fut de même du peuple de Noé, pour s’être livré à la débauche.

[Il en fut de même] auparavant chez le peuple de Noé. [La plupart d’entre eux suivirent leurs penchants diaboliques, s’adonnèrent aux péchés et aux injustices et] furent des hommes pervers.

Quant au peuple de Noé, par le passé, c’était un peuple de pervers.


51.47

وَالسَّمَاءَ بَنَيْنَاهَا بِأَيْدٍ وَإِنَّا لَمُوسِعُونَ

W aalssamaa banaynaha biaydin wainna lamoosiAAoona

Considère aussi le ciel que Nous avons solidement édifié et dont Nous élargissons constamment l’étendue !

[Hommes, regardez] le ciel (l’univers), Nous l’avons puissamment bâti (élevé) et le développons constamment [ou, c’est Nous qui l’amplifions].

Le ciel, Nous l’avons bâti en toute puissance et Nous l’étendons dans l’immensité.


51.48

وَالْأَرْضَ فَرَشْنَاهَا فَنِعْمَ الْمَاهِدُونَ

W aalarda farashnaha faniAAma almahidoona

Et la terre que Nous avons déployée comme un tapis ! Et de quelle façon habile Nous l’avons déployée !

Et la terre, Nous l’avons déployée. Excellent Nous fûmes pour [l’]étendre [pour la rendre comme un berceau].

La terre, Nous l’avons disposée à la manière d’un tapis. En parfait Artisan !


51.49

وَمِن كُلِّ شَيْءٍ خَلَقْنَا زَوْجَيْنِ لَعَلَّكُمْ تَذَكَّرُونَ

W amin kulli shayin khalaqna zawjayni laAAallakum tathakkaroona

De toute chose Nous avons créé un couple. Peut-être serez-vous amenés à y réfléchir.

Et de toute chose Nous avons créé [deux éléments] de couple afin que vous rappeliez (méditiez et y preniez conseil).

Et de chaque chose Nous avons créé un couple, peut-être réfléchirez-vous !



Page:  1 |

Menu livre ↑