Onelittleangel.com

Dieu
Dieu : définition et iconographie
Sur cette page: Définition et études | Iconographie | Liens associés
En savoir + : Dialogue interreligieux : Dieu
Retrouvez toutes les citations de onelittleangel dans la nouvelle application Android sur Google Play

Dieu : Définition et études

Dieu

Conception traditionnelle de Dieu dans les principales religions
Dieu est l’être suprême des religions, considéré comme "créateur et source de tout ce qui existe"; on lui attribue la perfection, l'infinitude, l'immuabilité, l'éternité, la bonté, l'omniscience et l'omnipotence. Swami Vivekananda parle de Dieu dans "Jnana Yoga", au chapitre "Dieu en tout": "Cette vie dans les sens, cette vie dans le monde matériel n'est pas tout; elle n'est qu'une petite partie, toute en surface. Derrière et au delà est l'Infini, dans lequel il n'est plus de mal. Certains l'appellent Dieu, d'autres Allah, d'autres Jéhovah, et ainsi de suite. Le védantiste L'appelle Brahman."

Les penseurs religieux ont soutenu que Dieu est un mystère dépassant l'entendement humain. Les philosophes et les théologiens ont formulé diverses conceptions, toutes limitées, donc n'étant plus Dieu. Le mathématicien et philosophe chrétien Pascal a opposé le "Dieu de la foi", réalité vécue, au "Dieu des philosophes", idée abstraite.
Vivekananda a dit: "Dieu ne peut pas être connu, Il est toujours l'Inconnaissable.[...] Mais selon l'Advaïta, Dieu est une grande vérité de fait qu'il nous faut apprendre". Dieu a été et est encore conçu comme transcendant, c'est-à-dire "au-dessus du monde", par sa puissance d'une autre nature et indépendante de l'Univers, et immanent, c'est-à-dire "habitant" l'Univers, présent parmi nous et en toutes choses, aussi petites soient-elles.


Religions occidentales
Dans le Judaïsme, le christianisme et l'islam, les trois religions enracinées dans la tradition biblique, Dieu est conçu d'abord en termes de transcendance, de personnalité et d'unité. Judaïsme:

L'idée de transcendance est introduite dès les premiers versets de la Bible hébraïque, où Dieu, Yahvé, est présenté comme créateur du monde, mais extérieur à lui et produit de sa volonté. Rien de créé ne pouvait représenter le Créateur, c'est pourquoi il était interdit de le matérialiser. Mais il a aussi été écrit que l'homme a été fait à l'image de Dieu : la perception hébraïque de Dieu était donc nettement anthropomorphique. Il promettait et menaçait, il pouvait se mettre en colère ou être jaloux; mais ses attributs premiers demeuraient la vertu, la justice, la clémence, la vérité et la fidélité. Il a été perçu comme un roi, un juge et un berger. Il s'est lié à son peuple par des alliances et, ce faisant, se limita lui-même. Le Dieu des Hébreux est unique; son commandement est : « Tu n'auras pas d'autre Dieu que moi ».

christianisme:

Le christianisme a repris le Dieu hébreu mais a élaboré la doctrine de la Trinité: le Dieu de l'Ancien Testament est devenu le Père, nom donné par Jésus lui-même, soulignant l’amour plutôt que la puissance, Jésus, reconnu comme le Jésus, était considéré comme le Fils ou le Verbe incarné, la manifestation concrète de Dieu dans l'ordre fini, Le Saint-Esprit, qui constitue la présence immanente et l'intervention de Dieu dans la création.

islam:

L'islam, qui a vu le jour en réaction contre les anciens cultes païens d'Arabie, est demeuré le plus résolument monothéiste des trois religions d'origine biblique. Allah signifie "Dieu". Il est personnel, transcendant, unique; il est interdit aux musulmans de le représenter sous la forme d'une créature. Selon l'islam "Il n'y a pas d'autre dieu qu'Allah et Mahomet est l'envoyé d'Allah." Allah possède sept attributs de base : la vie, la connaissance, la puissance, la volonté, l'ouïe, la vue et la parole.


Religions orientales
Hindouisme:

Dieu peut être perçu de différentes manières dans l'hindouisme. Sur un plan philosophique, il désigne Brahma, seule réalité éternelle, absolue, embrassant tout ce qui est, de sorte que le monde du changement n'en est que l'apparence superficielle (maya). Dans la religion populaire, de nombreux dieux sont reconnus qui sont en fait des manifestations de Brahma. Chaque dieu a sa fonction propre. Les trois principaux, responsables respectivement de la création, de la conservation et de la destruction, composent la Trimurti (les trois puissances) évoquant la Trinité chrétienne. Vivekananda cite un passage du "Vedanta": "Il est l'essence de ton Ame, Il est la Vérité, Il est le Moi [...] On ne peut Le décrire d'aucune manière. Tous les essais que nous faisons avec des mots, en L'appelant père, frère, ou ami le plus cher, sont des tentatives d'objectivation de Dieu - chose impossible à réaliser. "

bouddhisme:

On a pu dire que le bouddhisme, sous sa forme hinayana, était athée, mais ce n'est pas le cas. Les dieux sont réels mais pas suprêmes. La réalité suprême, ou Déité sainte, est l'ordre cosmique impersonnel. On trouve un concept semblable dans la religion de la Grèce antique, où le destin cosmique semble avoir été supérieur aux dieux les plus grands. Dans le Bouddhisme Mahayâna de la Chine et du Japon, le Bouddha lui-même fut transformé en un être divin, tandis que le lien avec le Bouddha historique devint très ténu, voire inexistant; les bouddhas de l'Extrême-Orient sont des êtres cosmiques.

Religions chinoises:

Dans le taoïsme, Dieu est le rythme de l'univers. Dans le confucianisme, il est la loi morale du ciel.

Le polythéisme:

Dans le polythéisme coexistent plusieurs dieux, chacun manifestant un attribut divin particulier ou étant chargé d'un aspect spécifique de la nature ou des affaires humaines. Forme la plus courante des religions de l'Antiquité, le polythéisme était particulièrement développé en Egypte, en Mésopotamie, en Grèce et à Rome.





Dieu : Iconographie


Creation
GIOVANNI di Paolo, The Creation and the Expulsion from the Paradise, c. 1445, Tempera and gold on wood, 46, 4 x 52,1 cm, Metropolitan Museum of Art, New York
Creation  of Adam
MICHELANGELO di Lodovico Buonarroti Simoni, Creation of Adam, 1510, Fresco, 280 x 570 cm, Cappella Sistina, Vatican
Creation  of Eve
MICHELANGELO di Lodovico Buonarroti Simoni, Creation of Eve, 1509-10, Fresco, 170 x 260 cm, Cappella Sistina, Vatican
Creation  of Sun
MICHELANGELO di Lodovico Buonarroti Simoni, Creation of the Sun, Moon, and Plants, 1511, Fresco, 280 x 570 cm, Cappella Sistina, Vatican
Creation of Animals
RAFFAELLO Sanzio, The Creation of the Animals, 1518-19, Fresco, Loggia on the second floor, Palazzi Pontifici, Vatican
Creation of Animals
TINTORETTO, Creation of the Animals, c. 1550, Oil on canvas, 151 x 258 cm, Gallerie dell Accademia, Venice

Liens associés


Nirvana, Dieu, L'UN, La conscience, La mort, Méditation, Comtemplation, Causalité & Karma, Amour, Compassion, Devotion, La Liberté, Manifestation, Omniprésence, Samadhi & Yoga, etc.



Livres sacrés des Religions du Monde  |  Calendrier sacré des Religions du Monde  |  Bibliothèque d'images sacrées des Religions du Monde  |  Chronologie des Religions du Monde



Home  |  Divination gratuite en ligne  |  Liens  |  Projet @onelittleangel.com